※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 1151
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Jeu 2 Aoû - 16:41 )



i'm jealous of the nights that i don't
spend with you.
martin palmer & mila matthews ※ marla

“ I'm wondering who you lay next to. Oh, I'm jealous of the nights. I'm jealous of the love, Love that was in here Gone for someone else to share. ” ― labrinth

Mila adore l'été. C'est sa saison favorite. Il fait chaud, il fait beau et surtout c'est durant cette période de l'année où elle travaille le plus. L'ensemble de ses weekends sont pris par des célébrations de mariages. Mais malgré cette masse de travail considérable, la brune a besoin de prendre du temps pour elle, de souffler. Si hier, elle a passer sa journée avec Sarah, aujourd'hui, elle avait un tout autre programme en tête. Willow passant la semaine chez Nathan, Mila n'avait pas vraiment à se préoccuper de sa nièce. En réalité, en ce moment plus Mila passait du temps hors de la villa, plus elle était heureuse. Elle n'était toujours pas prête à avoir une conversation avec Martin. La réaction qu'elle a eut à ce mariage était certainement trop abusive, mais elle avait été blesser et tellement jalouse qu'elle n'était toujours pas prête à l'admettre. Fuir le problème était une solution plus adéquate. Fuir Martin en l’occurrence. Elle sait que le brun avait fait quelques tentatives, sauf que Mila n'y avait jamais répondu et ce n'était pas encore dans ses projets. Mila est trop têtue. Et dans un sens, elle s'en veut un peu parce que les brefs moments qu'elle avait avec Martin lui manque. Même pas le sexe, juste cette complicité et ce plaisir de lui parler de sa journée quand elle rentrait le soir. Maintenant, elle parlait à son chien ou son chat, ce qui avait moins de charme. Enfin soit, Mila avait encore une fois trouvé une excuse supplémentaire pour être loin de la villa aujourd'hui. Elle avait eut pour mission d'embarquer l'une de ses amies, Jenny, dans une après-midi détente dans un SPA en ville. En réalité, Mila devait juste la tenir occuper le temps que la sœur de Jenny organise son anniversaire surprise. Et Mila prenait très à cœur son rôle, même si elle n'avait pas besoin de faire grand chose, juste de sortir sa carte bleue parce que c'était l'anniversaire de Jenny et que la brune avait décidé que c'était son cadeau. Ce n'est qu'au bout de trois heures que Mila reçue un message de la part de Jill, la sœur de Jenny. Il était donc temps pour les jeunes femmes d'aller au lieu de rendez-vous. Très bonne comédienne, Mila invente un mensonge les poussant à se rendre sur le lieu convenu. Elles ont à peine franchit le pas de la porte que l'ensemble des invités crient en cœur un joli surprise. La surprise est totale, ça se voit sur le visage de Jenny. Mila est heureuse, le plan a fonctionner à la perfection.

L'anniversaire se déroule comme sur des roulettes, enfin c'est ce que Mila croyait. Elle aussi, ont peu lire la surprise sur son visage quand elle croise Martin dans une séance de bouche à bouche avec Jill. Qu'est qu'il fait là ? Pourquoi faut-il qu'il soit absolument ici ? Mila a envie de fuir le plus loin possible. Et finalement, elle a une autre idée en tête. Puisqu'il semble vouloir jouer à ça, elle va jouer le même jeu que lui. Mila cherche un homme des yeux ce n'est pas ce qui manque assez mignon qui pourrait lui plaire afin de lui faire du rentre dedans. Le charme opère, Mila ne fait que rire stupidement à ses blagues et quand elle capte enfin le regard de Martin, elle n'hésite pas à embrasser l'homme inconnu face à elle. « Tu ne perds pas de temps toi. » Jamais. Elle se contente de sourire avant de sentir une fois encore ses lèvres s'abattre sur les siennes. Mais elle s'en décolle rapidement quand elle voit que Martin quitte la pièce principale pour rejoindre la cuisine. « Attend, attend. Mon verre est vide, on va aller le remplir. » Mila se détache de l'homme, lui prend quand même la main et suit la direction que Martin vient de prendre. Avant de rentrer dans la pièce, elle embrasse l'homme le poussant tout en finesse dans la cuisine. « Oh je pensais qu'on allait être seuls. » Mila feint la surprise quand elle voit Martin et sa compagne du soir dans la même pièce, se décollant encore une fois de l'homme. Elle replace même ses cheveux et affiche un magnifique sourire à l'encontre de Martin. « Martin, ça fait longtemps. » Même si elle se serait bien passer de cette entrevue. « Tu as été invité cette fois ou tu t'es rajouté sur la liste des invités comme tu sais si bien le faire ? » Les deux autres personnes n'avaient pas l'air de comprendre ce dont Mila pouvait parler, mais elle savait très bien que Martin avait comprit la petite pique. C'était le but après tout.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/12/2017
›› Commérages : 153
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Ben Barnes
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ⁂ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ⁂ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ⁂ Pio Esposito (Aaron Tveit) ⁂ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ⁂ Oscar Pierce (Matt McGorry)

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Ven 3 Aoû - 21:48 )












Depuis le fameux mariage où Mila avait surpris ma présence notre relation était comment dire… Au point mort. Mila me reprochait quelque chose dont je n'étais pas vraiment coupable. Elle voulait de moi quelque chose dont je n'étais même pas sûr de pouvoir lui donner. Elle était jalouse alors qu'elle ne devrait pas. Si j'étais un tant soit peu honnête avec moi, je dirais que j'avais adoré de la voir jalouse de la sorte, mais je n'acceptais pas le fait que tout semblait être de ma faute. Je voulais bien reconnaître que j'avais peut-être des torts, mais elle avait été trop loin en me balançant tout ce qu'elle m'avait balancé. Plusieurs fois depuis j'avais essayé de lui parler, d'engager la conversation. J'avais même laissé des notes sur la table du repas qu'elle refusait de partager avec moi. Elle voulait me fuir ? Très bien, je n'allais certainement pas la supplier. Pourtant quand sa copine Jill m'avait invité à l'anniversaire surprise de sa sœur que je ne connaissais pas, j'avais vu la l'occasion parfaite pour essayer d'enterrer la hache de guerre avec Mila.
Je ne savais pas si c'était vraiment une bonne idée d'aller à cette soirée sans avoir prévenu Mila avant, mais en même temps elle ne me laissait pas vraiment le choix. J'avais un plan d'action en tête et si tout se passait bien alors ce soir Mila et moi on rentrait ensemble. Pourtant avec nos deux caractères de merde, j'étais persuadé que rien n'allait se passer comme prévu.

Dans l'idée, tout me semblait parfait  dans ce que j'avais envisagé et puis l'alcool aidant, je me suis demandé pourquoi je ferais autant d'effort alors que de toute évidence Mila n'en avait rien à carrer de ma gueule. Alors que Jill semblait être très open à l'idée de m’emmener dans un coin isolé. Je serais tout sauf un gentleman si je refusais ses avances. Rien qu'en l'embrassant, j'avais l'impression que Jill avait déjà mouillé sa culotte et pourtant une fois que mes lèvres s'étaient séparé des siennes, la seule personne que je voyais dans la pièce c'était Mila. Mila qui était justement en train d'embrasser un autre homme. Est ce qu'elle essayait de me rendre jaloux ? Si c'était le cas je devais avouer que cela fonctionnait plutôt bien. Je n'appréciais pas trop de voir ce spectacle. « Je vais chercher à boire » Ma phrase n'impliquait pas forcément Jill et pourtant elle n'avait pas hésité un seul instant à me suivre. Dans un sens c'était une très bonne chose qu'elle soit là, surtout en voyant débarquer Mila et son zigoto à peine quelques secondes après nous dans la cuisine. Je savais qu'elle était en train de jouer. J'avais déjà jouer à ce genre de jeu avec elle. A l'époque c'était très drôle, ce soir ça l'était beaucoup moins. « Oh je pensais qu'on allait être seuls. » Mila savait autant jouer la comédie que moi. « Si tu voulais être vraiment seule avec lui, il y a des chambres beaucoup plus confortable que la cuisine » Mila était sûrement la seule femme capable de me faire ressentir autant d'émotion en 1 seule seconde et autant avant j'adorais ça, dans cette situation actuelle je détestais ça. « Martin, ça fait longtemps. » La faute à qui ? « Pourtant il me semble d'avoir vu sortir de la salle de bain en petite serviette ce matin » C'était de la pure provocation qui servait à rien, mais je voulais juste voir comment elle allait réagir. Ou comment l'autre imbécile allait réagir aussi. « Tu as été invité cette fois ou tu t'es rajouté sur la liste des invités comme tu sais si bien le faire ? » Alors ça c'était petit. Mérité peut-être, mais petit. « Figure toi que j'ai été invité par la charmante Jill » Elle n'avait pas résisté à ma personne. « Mais peut-être que tu l'aurai su si tu avais simplement accepté de me parler » Et voilà que la moutarde me montait au nez alors que la raison m'indiquait de rester très calme. « Alors quoi ? Te pavaner avec le premier venu c'est ta façon de me punir ? » Si c'était le cas, alors je me sentirais très déçu par son comportement. Puis de toute façon je n'avais rien fait de mal, alors c'était complètement con cette façon d'agir. « Pourquoi tu refuses de me parler ? » De son côté, je sentais que Jill essayais d'attirer mon attention, mais cela était en train de m'agacer plus qu'autre chose et doucement mais gentiment je lui faisais comprendre que ce n'était pas le moment. Pour l'instant c'était Mila qui avait toute mon attention.





lumos maxima


† I'd break the back of love for you
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 1151
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Ven 10 Aoû - 15:46 )



i'm jealous of the nights that i don't
spend with you.
martin palmer & mila matthews ※ marla

“ I'm wondering who you lay next to. Oh, I'm jealous of the nights. I'm jealous of the love, Love that was in here Gone for someone else to share. ” ― labrinth

Mila est contrariée. Petit un, parce qu'elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour fuir Martin et malgré ça, ils arrivent à être inviter au même anniversaire. Pourquoi le monde est si petit ? Petit deux, parce qu'elle n'apprécie que très peu le fait de voir les lèvres de Martin sur une autre femme. La jalousie est un bien vilain défaut et Mila n'arrive décidément pas à s'en cacher. Elle le hait même de la rendre ainsi, si vulnérable. Et petit trois, parce qu'elle n'a toujours pas digérer le fait que selon Martin ils n'étaient que deux amis qui prennent du bon temps ensemble. Elle aurait du lui dire qu'elle voulait plus avec lui, qu'elle en avait vraiment envie. Mais non, Mila, elle préfère bouder et rester indéfiniment dans sa contrariété. La logique des choses auraient voulu qu'elle ignore Martin en restant le plus loin possible de lui jusqu'à la fin de la journée, mais la logique n'habite pas Mila Matthews. La provocation, c'est plus son credo. Elle n'hésite pas à embrasser le premier venu, uniquement dans le but de rendre Martin un tant soit peu jaloux. C'est moche, elle en est totalement consciente mais elle ne voit pas d'autres solutions. Il la provoque en embrassant une autre femme juste sous son nez, elle se sent obliger de lui rendre la pareille. Cependant quand elle perd Martin des yeux, elle se sent à son tour perdue. C'est impossible que cette guerre sans sens s'arrête si rapidement. Mila en veut plus, toujours plus. Mila suit donc son colocataire jusqu'à la cuisine, sans oublier l'homme qui lui sert de bouche-trou qui d'ailleurs la colle beaucoup trop à son goût. Une fois dans la pièce, elle se sent forcer de jouer sur les mots et de s'excuser pour son comportement. En réalité, elle n'en a rien à foutre, c'était son but que Martin la voit et ça marche. « Si tu voulais être vraiment seule avec lui, il y a des chambres beaucoup plus confortable que la cuisine. » C'est elle ou Martin est amer ? « Peut-être, mais j'ai un faible pour les cuisines. » Et particulièrement la sienne, mais elle trouvait que ce n'était pas obligatoire de le souligner, Martin devait le comprendre tout seul comme un grand. S'en suit, qu'elle feint la surprise en le voyant comme si cela remontait à des siècles. « Pourtant il me semble d'avoir vu sortir de la salle de bain en petite serviette ce matin. » Il est en train de foutre en l'air son plan, c'est ça ? « Je pense que tu as des problèmes de vues, tu devrais penser à consulter. » Mais malgré son excuse qui n'avait aucun sens, elle sentait que l'homme dont elle ignorait le nom commençait à douter. En réalité, elle n'en avait plus rien à faire, elle voulait juste se battre à sa façon avec Martin. « Figure toi que j'ai été invité par la charmante Jill. » Charmante ? Mila manque de s'étouffer. « C'est fabuleux, merveilleux même. » Il aurait pu trouver mieux que Jill quand même ? « C'est elle la prochaine sur la liste pour venir à l'un de mes mariages ? » Histoire qu'elle sache pour le noter sur la liste des invités. « Mais peut-être que tu l'aurai su si tu avais simplement accepté de me parler. » C'est certain même. Mais le ton que prenait cette conversation ne lui plaisait vraiment pas ... « Alors quoi ? Te pavaner avec le premier venu c'est ta façon de me punir ? » Pas vraiment. « C'est toi qui a commencer. » Elle n'avait fait que lui rendre la monnaie de sa pièce. « Pourquoi tu refuses de me parler ? » Parce que ... Elle ne trouvera pas le courage de le lui avouer. « Parce qu'on n'est pas en train de parler là ? Pourtant moi je trouve que ça y ressemble beaucoup. » Elle savait parfaitement ce dont Martin voulait parler, mais c'était plus simple de faire la sourdre oreille sur cette affaire. « Oula ! Moi je ne veux pas être mêler à vos histoires de couple, ni me faire casser la gueule. » De quoi ? « Mais on n'est pas ensemble ! » Mila aurait beau le crier dans toutes les langues, ça ne changerait rien, il avait déjà quitter la pièce. Au final, ça n'était pas plus mal. « Tu es content ? C'est ça que tu voulais, casser mon coup ? » En même temps, c'était loin d'être l'homme de sa vie et Mila n'est même pas certaine qu'elle arriverait à le reconnaître parmi la foule. « Tu veux qu'on parle Martin c'est ça ? Le problème c'est qu'on n'a rien à se dire. » Tout avait été clair la dernière fois ... «  En fait si, il y a un problème. » Elle ne pouvait pas garder ça plus longtemps au fond d'elle-même. « Le problème c'est que je n'accepte pas d'être juste une amie à tes yeux. » Voila c'était dit, maintenant il se débrouille pour calmer Mila, le vin et le fromage c'est toujours un duo gagnant.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/12/2017
›› Commérages : 153
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Ben Barnes
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ⁂ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ⁂ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ⁂ Pio Esposito (Aaron Tveit) ⁂ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ⁂ Oscar Pierce (Matt McGorry)

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Sam 11 Aoû - 11:09 )












Je savais potentiellement que ce genre de situation pouvait arriver, surtout ce soir. Pourtant je ne pensais pas que voir Mila avec un autre mec allait me rendre un tantinet jaloux, ni qu'elle allait pousser le vice à venir dans la cuisine pour me mettre ce petit con sous le nez. Si elle voulait jouer, elle avait choisi le mauvais adversaire. Je pouvais me montrer aussi têtu qu'elle. Ce petit malsain dans lequel on s'embarquait ne me plaisait pas vraiment, mais je n'allais pas déposer les armes le premier ça c'était certain. Et si vraiment elle voulait se taper son mec, il y avait d'autre endroit que la cuisine pour ça. Personne n'avait envie d'assister à ce genre de spectacle. « Peut-être, mais j'ai un faible pour les cuisines. » Le message était reçu 5 sur 5, mais je n'appréciais pas pour autant. « Celle-ci manque beaucoup de charme si tu veux mon avis » On pouvait même dire clairement qu'elle était moche, tout le contraire de sa propriétaire. Alors d'accord en comparaison de Mila elle était totalement quelconque, mais pour une nuit cela serait amplement suffisant. Elle pouvait s'étonner de ma présence, mais pour qu'elle puisse le savoir, il faudrait encore qu'elle arrête de me fuir. « C'est elle la prochaine sur la liste pour venir à l'un de mes mariages ? » A mes côtés, je sentais le main de Jill tirait sur ma manche pour essayer de comprendre, mais je m'en moquais. « Non, les mariages ne m'intéresse plus » Je lui avais donner ma parole que je ne le ferais plus, elle ne devrait pas en douter. Tout comme elle devrait éviter de trouver le premier mec de la soirée juste pour me rendre jaloux. Si c'était son but c'était très bien réussi. Le fait qu'elle ne m'adresse plus la parole, plus ça, j'avais vraiment l'impression qu'elle essayait de me punir de quelque chose, mais je ne savais pas quoi. « C'est toi qui a commencer. » C'était ça son explication ? Elle allait devoir faire un peu mieux que ça.

Ce n'était sûrement pas le meilleur endroit pour régler nos comptes, mais c'était pourtant ce qu'on était en train de faire. Je voulais savoir pourquoi elle refusait de me parler, pourquoi elle m'éviter autant et tant pis si on se donnait en spectacle. Tant pis pour Jill et l'autre face de poisson. « Parce qu'on n'est pas en train de parler là ? Pourtant moi je trouve que ça y ressemble beaucoup. » J'avais plus l'impression qu'on était en train de se disputer, mais je n'allais pas jouer sur les mots. « Ne joue pas à la plus maligne avec moi Mila, tu vois très bien ce que je veux dire » Si l'autre rat pouvait aussi éviter de s'en mêler cela m'arrangerait. Il avait raison de se barrer. Sûrement la meilleure décision de toute sa vie. « Tu es content ? C'est ça que tu voulais, casser mon coup ? » Cette simple phrase avait réussi à me faire rire. « Tu aurais peut-être couché avec lui, mais ne me fait pas croire que tu avais envie d'une relation avec lui. Dit moi juste son prénom et je pourrais croire que ce n'était pas une tentative pour me rendre jaloux » J'étais prêt à parier beaucoup d'argent sur le fait qu'elle ne connaissait rien de lui. A part sa langue peut-être. « Tu veux qu'on parle Martin c'est ça ? Le problème c'est qu'on n'a rien à se dire. » Oui c'était exactement ce que je voulais qu'on fasse. « Au contraire, je pense qu'on a beaucoup de choses à se dire » Elle me devait des explications sur son comportement. Je m'étais excusé plusieurs fois après le mariage, je n'allais pas ramper à ses pieds. «  En fait si, il y a un problème. » Voilà on y arrivait enfin. « Le problème c'est que je n'accepte pas d'être juste une amie à tes yeux. » Celle là par contre je ne l'avais pas vu venir et je ne savais pas quoi en penser. « Et j'étais censé le deviner dans tes silences c'est ça ? » Ou le lire dans ses vêtements quand on couchait encore ensemble ? Je n'étais pas devin désolé pour elle. « Donc plutôt que de me parler, tu préfères jouer avec moi et me voir jaloux? » C'était une tactique pour le moins inhabituelle. « Tu as trompé ton mec avec moi Mila, comment tu voulais que je sache que tu voulais quelque chose de sérieux entre nous. » On avait un gros problème de communication et dans une relation cela me semblait dangereux. Le problème c'était que je ne savais pas comment réagir à tout ça et je ne savais pas non plus si je voulais quelque chose d'exclusif avec Mila. Pourtant l'idée était séduisante et surtout je ne pouvais nier qu'elle avait réussi à me rendre jaloux. Puis au final, quand on avait commencé à coucher ensemble, je n'avais été voir aucune autres femmes, donc c'était déjà quelque chose d'assez exclusif.





lumos maxima


† I'd break the back of love for you
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 1151
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Sam 11 Aoû - 15:30 )



i'm jealous of the nights that i don't
spend with you.
martin palmer & mila matthews ※ marla

“ I'm wondering who you lay next to. Oh, I'm jealous of the nights. I'm jealous of the love, Love that was in here Gone for someone else to share. ” ― labrinth

Quand quelque chose ne tourne pas rond dans la vie de Mila, la plupart du temps, elle devient mauvaise. Aujourd'hui, Martin a réussit à attiser sa jalousie. Que trouve-t-elle de mieux à faire ? La même chose que lui. Prendre le premier venu et tenter de rendre jaloux son colocataire. C'est totalement idiot, mais Mila n'aime pas qu'on pense qu'elle se laisse faire. Elle veut toujours avoir le dernier mot et avec un Martin en face d'elle, ça n'est pas simple. Il a autant de répondant qu'elle, elle le sait et ce n'est pas pour autant qu'elle va baisser les bras, bien au contraire. Mila sait que c'est en partie de sa faute, si le dialogue a été couper entre eux. Elle regrette parce qu'elle aimait ce qu'ils avaient ensemble. Seulement, elle n'a pas apprécier le voir à l'un de ses mariages ou plus exactement, elle n'a pas apprécier apprendre qu'il était avec quelqu'un ... L'ignorer était donc la meilleure des solutions selon Mila, sauf que l'ignorance avait assez durer et elle n'avait qu'une idée en tête, lui rentrer dedans afin de le rendre jaloux. Les hommes ne sont qu'une marionnette la plupart du temps pour elle, alors se servir du premier venu, ne la dérange absolument pas. La provocation ça connait Mila et autant qu'elle le pourra, elle n'hésitera pas à provoquer Martin. Et commencer par cette cuisine, semblait un bon plan. « Celle-ci manque beaucoup de charme si tu veux mon avis. » Ce n'est pas faux. Mila préfère largement la sienne et pas uniquement parce que c'est la sienne enfin si peut-être un peu. Puis la sienne à le mérite d'être plus pratique. « Une fois dans le noir, je pense que tu ne fais plus attention aux détails. » Bien qu'elle sous-entend qu'elle ne dirait pas non à une partie de jambe en l'air dans cette cuisine, il n'en est pas moins qu'elle n'en fera rien. Trop de passage à son goût, même si Mila n'est pas une femme pudique. Et voilà, le fait d'en parler lui offre même un pincement au cœur, déçue de ne plus avoir la chance de passer du temps en tête à tête avec Martin dans sa cuisine. La faute à qui ? Elle-même. « Non, les mariages ne m'intéresse plus. » Elle devait comprendre que c'était un homme de parole ? Oh, elle en était persuadée mais elle n'allait pas lui donner satisfaction, ça serait trop facile. « Non maintenant tu préfères les fêtes d'anniversaires. » Comme par hasard, il avait choisit la même que Mila. Désolé mais ça ne pouvait pas être une coïncidence. « Si tu tiens à me rendre jalouse, je ne sais pas pense à choisir quelqu'un de potable. » Même si Mila ne trouvait Jill absolument pas attirante, elle ne pouvait s'empêcher d'être jalouse. C'était juste plus fort qu'elle. Puis Martin décide d'avoir enfin une conversation avec Mila, en plein milieu de cette cuisine avec deux étrangers à cette affaire. Sauf que Mila n'a pas envie de parler. Elle n'avait pas envie hier, elle n'a ni envie aujourd'hui et il est possible qu'elle n'ait pas envie demain.  « Ne joue pas à la plus maligne avec moi Mila, tu vois très bien ce que je veux dire. » Mila va faire l'autruche et faire exprès de ne pas comprendre. Vraiment, elle n'en a ni la force, ni le courage d'avoir cette conversation avec lui. Ce qu'elle n'avait pas prévue c'était que leur échange donne l'impression qu'ils sont un petit couple. Ce qui est totalement faux, mais c'est assez suffisant pour faire fuir l'homme avec lequel Mila était. Et fait-elle ? Elle le reproche à Martin. « Tu aurais peut-être couché avec lui, mais ne me fait pas croire que tu avais envie d'une relation avec lui. Dit moi juste son prénom et je pourrais croire que ce n'était pas une tentative pour me rendre jaloux. » Il marque un point, c'est certain que Mila n'avait pas envie d'être avec cet homme, mais devait-elle l'avouer à Martin ? Non. « Sean, Shane ou peut-être Sheldon ... » C'est Jill qui lui donne la bonne réponse : Jason. « Voilà Jason. Mais en quoi ça te dérange que je couche avec un mec ? C'est pas ton problème. » Mila, elle couche avec qui elle veut. Bon elle aimerait bien que ça soit Martin, mais avec Martin c'est trop compliqué en ce moment. « Au contraire, je pense qu'on a beaucoup de choses à se dire. » Si dans un premier temps, Mila avoue n'avoir rien à lui dire, elle lui balance en pleine face qu'elle n'a pas apprécier le fait d'être juste son amie à ses yeux. Et c'est à cause de ça, que toute cette histoire est née. « Et j'étais censé le deviner dans tes silences c'est ça ? » « Oui ! » Totalement même. Il n'a pas reçu le dictionnaire en 36 exemplaires pour comprendre Mila Matthews ? « Tu aurais du le comprendre. » C'était pourtant clair dans l'esprit de la brune. C'est même une réaction typique de femmes. « Donc plutôt que de me parler, tu préfères jouer avec moi et me voir jaloux ? » Mila reconnait que sa technique n'était pas la meilleure, mais elle ne savait pas comment faire autrement. Le pire ? C'est qu'elle aime voir Martin jaloux. « Tu as trompé ton mec avec moi Mila, comment tu voulais que je sache que tu voulais quelque chose de sérieux entre nous. » Il fallait vraiment que Martin se lance dans la voyance pour comprendre Mila. « Je, je, ... Je ne sais pas. Même moi je ne le savais pas ... » Donc au final, elle lui en veut pour quelque chose qu'elle ignorait aussi. « Mais j'ai rompu avec Rodney peut-être une ou deux semaines après notre première fois. » C'était surtout à son retour de vacances avec Sarah. « Je ne pouvais pas rompre avec quelqu'un que je refusais de voir parce que j'étais avec toi. » Certes Rodney, elle l'a trompée allègrement avec Martin et elle ne s'en veut pas. Mais après avoir passer du temps avec Martin de la sorte, elle avait annuler plusieurs fois ses rendez-vous avec son Rodney. « Et quand j'ai compris ... La dernière fois que tu voyais d'autres personnes, désolé mais ça m'a rendue ... » Comment pouvait-elle dire ça ? « Jalouse. » Littéralement. « Alors oui je suis jalouse, c'est ce que tu voulais entendre ? » Et elle l'est encore aujourd'hui. « J'aurais aimée être moi aussi la fille que tu ramènes à un mariage plutôt que d'être simplement ta bonne amie avec qui tu prends du bon temps le soir. » C'est ça qui la blesse encore. Elle pensait juste qu'ils avaient quelque chose, mais elle avait du simplement se tromper. « Comment tu voulais que je te parle de quelque chose de sérieux entre nous quand tu me sors ça ? » Elle se serait prit un énorme vent et Mila l'aurait très mal vécue. « Je ne sais même pas si j'avais envie de quelque chose de sérieux, j'avais juste envie d'être avec toi ... »


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/12/2017
›› Commérages : 153
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Ben Barnes
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ⁂ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ⁂ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ⁂ Pio Esposito (Aaron Tveit) ⁂ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ⁂ Oscar Pierce (Matt McGorry)

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Dim 12 Aoû - 10:25 )












Je voulais bien croire qu'une fois dans le noir une cuisine restait une cuisine mais pour que Mila puisse s'envoyer en l'air avec l'autre tête de merlu elle allait devoir attendre que tout le monde parte ou alors elle même partir avec lui, mais c'était quelque chose que je n'allais pas laissé faire. Maintenant qu'on en était là, il était temps d'avoir une conversation sérieuse. Tant pis si ça ajoutait du drama à l'anniversaire de truc muche, tant pis pour Jill qui allait sûrement regretter de m'avoir invité. Et contrairement à ce que pouvait penser Mila je n'allais pas non plus ramener Jill dans un mariage. D'une parce qu'elle n'était pas la femme la plus drôle du monde et de deux parce que j'avais promis à Mila de ne plus lui faire ça. « Non maintenant tu préfères les fêtes d'anniversaires. » Hahahaha j'étais mort de rire. Je ne savais pas ce qu'elle cherchait en me provocant de la sorte mais ça n'allait pas sortir quelque chose de très sympa. « Cette fois tu demande des explications à Jill, c'est grâce à elle que je suis ici » La pauvre elle se retrouvait mêlé à toute cette situation sans le vouloir. J'avais longuement hésité avant d'accepté. Pour être honnête, la raison pour laquelle j'avais dit oui, c'était parce que j'étais certain de pouvoir voir Mila et essayer de lui parler. Bon tout ne se passait pas comme prévu, mais au moins on arrivait à être dans la même pièce pour l'instant. « Si tu tiens à me rendre jalouse, je ne sais pas pense à choisir quelqu'un de potable. » Alors ça se n'était pas très gentil pour cette pauvre Jill. « Je te conseille alors de faire la même chose » Parce que l'autre avec sa tête de poulpe n'avait absolument rien pour rivaliser avec moi. Pour l'instant son seul avantage c'était d'avoir embrassé Mila, mais au final il se rendait compte que ce n'était même pas la peine d'insister. Il ne voulait pas s'en prendre une et il avait bien raison. Je le regardais quitter la pièce un petit sourire satisfait aux lèvres pendant que Mila m'accusait encore une fois de quelque chose que je n'avais pas fait. Je voulais bien accepté les torts à la seule condition qu'elle soit capable de me sortir son prénom. « Sean, Shane ou peut-être Sheldon ... » Je la voyais se creuser la tête, mais c'était peine perdue et sans l'aide de Jill elle aurait sûrement cherché encore très longtemps. « Voilà Jason. Mais en quoi ça te dérange que je couche avec un mec ? C'est pas ton problème. » C'était devenu mon problème et depuis un sacré bout de temps. « Dans ce cas pourquoi tu me fais un tel cinéma quand je couche avec une femme ? » Elle essayait d'inverser les rôles, mais il ne fallait pas abuser. C'était elle qui essayait de me rendre jaloux, c'était elle qui piquait une crise quand j'étais avec une autre alors maintenant tout cela suffisait. Il était temps de mettre une fin à tout ça et de réellement se parler.

Quand elle s'y mettait, Mila pouvait se montrer très têtue et cela commençait à me fatiguer. Il y avait une raison à toute cette comédie et je ne savais pas laquelle. Selon elle on avait rien à se dire et il n'y avait absolument aucun problème et finalement elle changeait d'avis. Je ne pensais pas que Mila pouvait être réellement jalouse. Comment elle voulait que je comprenne tout cela alors qu'elle m'adressait à peine la parole ? « Tu aurais du le comprendre. » J'aurai du le deviner alors qu'elle me fuyait comme la peste et que les rares fois on avait réussi à être dans la même pièce ce n'était pas plus de 5 secondes ? Les femmes étaient beaucoup trop compliqué, surtout au regard de comment les choses s'étaient passé entre nous. Elle avait trompé Rodney avec moi, alors oui logiquement j'avais pensé qu'on s'amuser tout les deux, pas qu'elle cherchait quelque chose de sérieux. « Je, je, ... Je ne sais pas. Même moi je ne le savais pas ... » Alors ça c'était la meilleure. « Mila comment tu voulais que je devine quelque chose que toi même tu ne savais pas ? C'est complètement incensé tout ça » La logique en prenait un sacré coup dans la gueule avec Mila et mon esprit trop cartésien aussi. « Mais j'ai rompu avec Rodney peut-être une ou deux semaines après notre première fois. » Honnêtement je n'avais aucune idée de quand elle avait rompu. A ce moment là, je devais avouer que je m'en foutais royalement de Rodney. Même quand il m'arrivait de le croiser je ne me sentais pas coupable. « Ce qui était la meilleure chose à faire » A sa place je n'aurai sûrement pas attendu aussi longtemps, mais au final cela ne me regardait pas. « Et quand j'ai compris ... La dernière fois que tu voyais d'autres personnes, désolé mais ça m'a rendue ... » Complètement folle ? « Jalouse. » Voilà tout le coeur du problème. Elle était jalouse, j'étais jaloux. C'était compliqué à gérer tout cela. « Alors oui je suis jalouse, c'est ce que tu voulais entendre ? » Non pas forcément, mais au moins on avançait. « Mon but n'a jamais été de rendre jalouse Mila, je croyais qu'on était sur la même longueur d'onde » J'étais persuadé qu'elle faisait la même chose de son côté. Même si au final je n'avais pas vu beaucoup d'autre femme parce que je préférais rester avec Mila. « J'aurais aimée être moi aussi la fille que tu ramènes à un mariage plutôt que d'être simplement ta bonne amie avec qui tu prends du bon temps le soir. » Toute la colère et toute la frustration accumulé venait de disparaître d'un coup. « Mila si tu n'es pas celle avec qui je vais à des mariages c'est parce que tu mérites beaucoup mieux. Alors oui c'est amusant, mais quand on y repense c'est aussi un peu triste de faire ça. » Surtout quand on savait que je n'avais plus vraiment foi en la beauté du mariage. « Comment tu voulais que je te parle de quelque chose de sérieux entre nous quand tu me sors ça ? » Elle marquait un point, moi même j'aurai fermé ma gueule à sa place. « Je ne sais même pas si j'avais envie de quelque chose de sérieux, j'avais juste envie d'être avec toi ... » Ce qui tombait plutôt bien parce que moi aussi j'en avais envie. « Je t'ai dit ça, parce que je pensais que pour toi c'était la même chose et à aucun moment tu m'as fait comprendre le contraire » Alors oui peut-être que j'aurai du voir des signes, peut-être que j'aurai du comprendre par moi-même, mais j'étais un homme et par définition je n'étais pas en mesure de déchiffrer les codes secrets des femmes. Même en vivant 100 ans ça ne serait pas suffisant pour comprendre qu'un oui pouvait à la fois dire oui, non, peut-être, je sais pas, je t'en veux, tu me fais chier, fais ce que tu veux et encore autant de possibilité.
« Quand tu dis que tu avais d'être avec moi, cela veut dire que maintenant ce n'est plus le cas ? » Oui l'emploi du temps était très important. Je voulais arranger les choses, mais il fallait que Mila le veuille aussi. « Huum Martin, tu peux dire adieu à une nuit de folie avec moi » Oups Jill. Oui je l'avais complètement oublié et de toute évidence elle était vexée de mon manque d'intérêt pour sa personne. Une fois qu'elle était partie de la cuisine je ne pouvais m'empêcher de rire. « Je crois qu'on ne reverra plus jamais Jill » Ce n'était pas une grande perte si on me demandait mon avis. « Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Qu'est ce que tu veux vraiment Mila ? » Je m'étais rapproché d'elle, tout en laissant une petite distance entre nous. Le reste ne dépendait que de sa réponse.




lumos maxima


† I'd break the back of love for you
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 1151
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( Lun 13 Aoû - 16:56 )



i'm jealous of the nights that i don't
spend with you.
martin palmer & mila matthews ※ marla

“ I'm wondering who you lay next to. Oh, I'm jealous of the nights. I'm jealous of the love, Love that was in here Gone for someone else to share. ” ― labrinth

Sa relation actuelle avec Martin était un peu compliqué ou plus exactement totalement inexistante. Depuis quelques semaines, Mila ne trouvait rien de mieux que d'éviter Martin, autant de fois que possible. C'était totalement idiot, seulement Mila n'avait pas le courage de l'affronter. Elle était encore blesser et elle n'arrivait pas à surmonter ça. Si aujourd'hui, elle n'avait pas prévue d'avoir affaire à Martin, il semble que son colocataire ne soit pas du même avis. Bon, en même temps c'est Mila qui l'a cherché. Si, elle ne l'avait pas rejoint dans la cuisine avec sa sangsue, jamais ils n'auraient échanger quelques mots et ils en seraient toujours au même point. Mila profite donc du moment pour essayer de rendre Martin jaloux et cela par tous les moyens possible. Elle cherche à tout prix la petit bête. « Cette fois tu demande des explications à Jill, c'est grâce à elle que je suis ici. » C'était trop facile de rejeter la faute sur autrui. Chance pour Jill, Mila n'est pas une femme violente alors elle ne lui cassera pas la figure. Elle a plus de classe et les mots sont selon elle, beaucoup plus blessant qu'un coup dans le nez. D'ailleurs, elle ne se gêne pas pour avouer que Jill est loin d'être la femme la plus charmante de la soirée. Désolé mais Mila détient cette place. « Je te conseille alors de faire la même chose. » Martin n'a pas tort, Mila aurait pu choisir mieux. Elle a juste prit ce qu'elle avait sous la main. La brune se contente de jeter un regard noir à Martin, pas besoin de paroles, c'est amplement suffisant. D'autant plus qu'avec ça, il casse encore plus son coup avec le dénommé ... Jason. Elle avait oublier son nom et à vrai dire, il n'était pas intéressant qu'elle le retienne. Si on lui demande dans dix minutes, son nom, elle aura déjà oublier. « Dans ce cas pourquoi tu me fais un tel cinéma quand je couche avec une femme ? » Tout simplement parce qu'elle tient à lui plus qu'elle ne veut se l'avouer et qu'elle ne veut lui avouer également. « Arrêtes de répondre à mes questions par des questions. J'avais posé la question la première. » Donc, elle mérité d'avoir une réponse bien qu'elle sache pertinemment qu'elle n'aura jamais de réponse à ses interrogations. Elle était jalouse autant qu'il était jaloux de toute évidence. Si Mila est douée pour réussir à parler d'amour et faire en sorte que tout le monde le ressente, quand il s'agit de sa vie sentimentale, elle est totalement perdue. La brune n'avait pas prévue de coucher avec Martin, ni même que l'opération ne se reproduise et encore moins de réaliser qu'elle voulait plus que ça avec Martin. Elle aurait aimer qu'il lui en parle le premier, qu'il fasse un premier pas vers elle pour la mettre en confiance. Mais en réalité, avant même de l'avoir vu à ce mariage, elle n'avait pas réaliser que Martin avait réussit à prendre en otage l'une des parties de son cœur. « Mila comment tu voulais que je devine quelque chose que toi même tu ne savais pas ? C'est complètement insensé tout ça. » Totalement. Mais c'est une femme et la logique ne fait pas toujours parti d'elle. « Tu aurais du, c'est tout. » La femme à raison, l'homme à tort, point. Puis quand on y regarde, il y avait plusieurs indices qui montrait qu'elle en avait envie, comme sa rupture avec Rodney. « Ce qui était la meilleure chose à faire. » Totalement. Si Rodney était un homme très intéressant et séduisant, Mila avait comprit rapidement qu'il n'était pas fait pour elle. Il lui avait juste permit de tirer une croix sur Jeremy. « J'aurais peut-être du te dire que j'avais rompu avec lui, ça aurait peut-être été plus percutant ? » Ou peut-être pas, Mila l'ignore. Ce qu'elle savait c'était qu'effectivement rompre avec Rodney avait été l'une des meilleures choses qu'elle avait fait dernièrement. Inconsciemment, elle espérait peut-être quelque chose avec Martin et elle ne l'a réaliser qu'après cette crise de jalousie qu'elle a faite à ce mariage. « Mon but n'a jamais été de rendre jalouse Mila, je croyais qu'on était sur la même longueur d'onde. » Pourtant, il avait réussit à faire mal juste là où il fallait. « Je le pensais aussi, sauf que j'ai compris qu'on était pas au même stade ... » C'est uniquement la raison pour laquelle, elle lui a balancer qu'ils n'étaient rien et juste deux bons amis. « Mila si tu n'es pas celle avec qui je vais à des mariages c'est parce que tu mérites beaucoup mieux. Alors oui c'est amusant, mais quand on y repense c'est aussi un peu triste de faire ça. » S'il y a quelques semaines en arrière, il l'avait blesser avec ses mots, là, il est en train de la toucher plus qu'il ne le devrait. « C'est même étrange de s'incruster à des mariages auxquels on n'a pas été convié ... Mais ce que je veux dire c'est que j'aurais voulu faire d'autres choses que coucher avec toi. » Mila ne va pas s'en plaindre, elle aime passer ses soirées dans les draps de Martin, au contraire, elle est toujours partante pour ça. Seulement, elle aurait aimer faire d'autres choses, autrement dit des sorties de couples. « Je t'ai dit ça, parce que je pensais que pour toi c'était la même chose et à aucun moment tu m'as fait comprendre le contraire. » C'était de sa faute, à vrai dire, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir pour ça. « J'en ai juste pris conscience un peu tard. » Et quand il lui avait dit ces choses, elle n'avait pas trouver le courage de s'affirmer. Fuir avait été selon elle, la meilleure solution. « Si je suis douée pour réussir à faire ressentir l'amour dans mon travail, ce n'est pour autant que j'arrive à exprimer ce que moi je ressens. Je me bloque, trop souvent. » Promis, elle tentera de faire des efforts. « Quand tu dis que tu avais envie d'être avec moi, cela veut dire que maintenant ce n'est plus le cas ? » Mila était prête à lui dire qu'elle avait envie d'être avec lui encore maintenant, sauf qu'une Jill la coupe dans son élan. C'est vrai, elle l'avait oublier. Tant pis, Mila allait bien s'en porter. « Je crois qu'on ne reverra plus jamais Jill. » C'était certainement la première fois depuis qu'elle était dans cette pièce avec Martin qu'elle venait de se mettre à rire. « Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Qu'est ce que tu veux vraiment Mila ? » C'était donc elle qui avait les pleins pouvoirs ? « Toi. » Un fin sourire venait de naître sur son visage, elle venait également de rompre le peu d'espace entre eux pour planter son regard dans le sien. « Enfin si c'est ce que tu veux aussi ... » En réalité, Mila n'avait pas attendu la réponse de Martin, elle s'était jeter en douceur sur la bouche du brun. Le contact de ses lèvres contre les siennes lui avait manquer. Et le plus important ? C'est qu'il était capable de lui faire avoir des dizaines de papillons dans le ventre. Bien qu'ils auraient pu continuer ce baiser plus longtemps, Mila y mit fin en décollant avec délicatesse ses lèvres des siennes. « Cela répond suffisamment à tes questions Martin ? » S'il avait besoin encore besoin d'un exemple, elle ne se ferait pas prier pour. « T'es vraiment certain que cette cuisine manque de charme ? » Mila est certaine que son faible pour Martin est plus fort que celui pour les cuisines. Enfin tout ce qu'elle désire c'est Martin, n'importe où et n'importe quand.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ i'm jealous of the nights that i don't spend with you. (martin)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération