girls just wanna have fun (sarah)

 :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 194
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Sam 18 Aoû - 18:45 )

girls just wanna have fun

sarah
&
alma
Quand on regarde Alma, on pourrait croire qu'elle est le stéréotype parfait de celle qui passe ses journées à faire du shopping. Talons hauts, pantalon moulant, des mèches de cheveux bouclés qui retombent trop parfaitement sur ses épaules que pour être naturelles. Et pourtant, la plupart de ses fringues, c'est sur des sites en ligne qu'elle les trouve. C'est tout un art que de se donner l'allure d'une personne qu'on n'est pas, art qu'elle n'exerce que trop bien depuis son adolescence et qui semble depuis lui coller à peau à tel point qu'elle est maintenant incapable de se débarrasser de cette vieille habitude. Non, si Alma est en ville actuellement, ce n'est pas pour refaire sa garde-robe ou pour s'acheter un rouge-à-lèvres assorti à la couleur de ses chaussures. Appuyée contre la vitrine d'un magasin, elle attend Sarah. Elle sera la troisième personne avec qui la demoiselle aura réussi a sympathiser durant ses heures travail, un détail qui souligne à quel point elle est une serveuse dévouée qui se ne focalise que sur ses tâches en cours et non sur des conversations avec des clients qu'elle a trouvé intéressants sur le moment. N'empêche que tout ça, ça lui aura peut-être offert l'opportunité de se trouver un nouveau job. Elle a toujours dans son sac l'adresse que lui a fournie cet homme Owen Wilde, un client qu'elle a eu et qui veut maintenant qu'elle bosse avec lui dans le domaine qu'elle a passé plus de cinq ans à étudier. Puis aussi, ça lui a permis d'apprendre à connaître Asher. Un de ses clients les plus sympas, peut-être même un de ses préférés si elle pouvait se permettre de faire du favoritisme. Sa dernière rencontre marquante en date, ça reste Sarah. L"'infiltrée", comme Alma se plaît à l'appeler. Celle qui a peut-être sauvé la réputation du Starbucks, et celle de la blondie au passage. Elle aurait pu avoir la paix Sarah, retourner à ses infiltrations si Alma n'avait pas appris qu'Asher et elle se connaissaient. Ça a déclenché sa curiosité évidemment, et Alma n'aurait pas été Alma si elle avait décidé de se mêler de ce qui la regarde plutôt que de mettre les pieds dans le plat. Voilà qui explique comment elle en vient à l'attendre en cette fin d'après-midi, pianotant sur son téléphone pour éviter toute interaction sociale non préméditée. En relevant les yeux de son écran, elle reconnaît au loin les cheveux sombres de celle à qui elle a donné rendez-vous plus tôt dans la journée. Immédiatement, un grand sourire vient étirer ses lèvres et elle se redresse pour pouvoir saluer celle qu'elle considère aujourd'hui comme son amie. Il en faut peu pour Alma, enfin de surface. « Hey you, » chantonne-t-elle en se balançant d'un pied à un autre avant de ranger son téléphone dans la poche arrière de son pantalon. « T'avais l'air un peu sur les nerfs au téléphone, il s'est passé quelque chose ? » Un jour, elle regrettera sa curiosité maladive. Au-dessus de leurs têtes, le ciel est déjà en train de doucement prendre une teinte orangée même si l'après-midi touche à peine à sa fin. « Et on évite le discours bidon du "je voudrais pas t'embêter avec mes problèmes" parce qu'en fonction de leur gravité, ça changera totalement l'ordre de nos plans. Ça peut aller de balade innocente au centre de la ville à shots de tequila et possible gueule de bois le lendemain. » Un immense sourire illumine son visage alors qu'elle jette un regard en biais à Sarah.

camo©️015



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down


Dernière édition par Alma Worrell le Ven 7 Sep - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 798
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Meghann Fahy
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Wilson Bethel) ∞ Martin Palmer (Ben Barnes) ∞ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ∞ Oscar Pierce (Matt McGorry) ∞ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Dim 26 Aoû - 23:24 )












En ce moment il ne fallait pas me faire chier. James l'avait bien compris et même si je savais qu'il mourait d'envie de me demander ce qu'il se passait, il réussissait pour l'instant à garder ses inquiétudes pour lui. Il savait que quand je l'aurai décidé, il serait le première au courant. Pourtant quand il s'agissait d'Asher, j'avais toujours des réserves sur ce que je pouvais lui dire ou pas. Il ne l'aimait pas et ne me l'avait jamais caché. Alors si je lui racontait notre dernière dispute, j'étais presque sûre qu'il quitterait  le bureau pour aller lui en mettre une tout de suite. Comme les choses avaient été plutôt claire entre Asher et moi, je préférais garder tout cela pour moi et je passais mes nerfs sur les suspects. Jamais je ne m'étais montré aussi méchante, aussi peu compatissante. Je savais que j'avais besoin de prendre sur moi, de souffler un bon coup et essayer de mettre toute cette dispute et cette histoire derrière moi, mais pour l'instant c'était encore plus trop récent. Je n'arrivais toujours pas à croire qu'avec Asher les choses se soient passé de cette façon. Je ne pensais que tirer un trait sur moi serait aussi facile pour lui. En même temps il avait Jocelyn alors il s'en foutait sûrement royalement. Au moins cela aurait eu le mérite de me faire une sacré leçon à retenir.
J'étais encore dans un état d'énervement très élevé quand mon téléphone se mettait à sonner. Ce n'était qu'un simple message et pourtant ce simple bruit suffisait à me mettre dans tout mes états. J'espérais que cela puisse être Asher sans non plus me faire de fausses idées. Après l'avoir fixé pendant 5 minutes, je mettais enfin emparé de mon téléphone pour voir que c'était Alma qui m'avait envoyé un message. Je n'étais pas déçue, juste surprise. Depuis ma dernière mission dans son café il était vrai qu'on était resté en contact et en final son message me faisait plaisir. Surtout si c'était pour me proposer de sortir. Je lui répondait directement que j'étais partante. J'avais justement besoin de sortir et penser à autre chose.

La journée était passé avec une lenteur horrible et quand enfin il était l'heure de partir, je ne demandais pas mon reste. Tout ce que je souhaitais, c'était qu'Asher ne soit pas à la maison. Je voulais prendre une douche rapide avant de retrouver Alma et voir mon colocataire ne faisait pas partie de mes plans. De toute façon depuis notre dispute il faisait comme moi et essayait de passer le moins de temps possible ici. Par chance il n'était pas là et je me faisait aussi rapide que possible. Une douche et un maquillage plus tard, j'étais prête à partir et j'envoyais un message à Alma pour la prévenir de mon arrivée imminente.
En voiture j'étais passé devant elle, je me dépêchais de trouver une place pour la voiture avant de la rejoindre un petit sourire aux lèvres. Je sentais que cette soirée allait être très sympathique. « Hey you, » Je souriais de plus belle, et l'embrassais rapidement. « Salut toi !! Comment tu vas ? » J'avais dans l'espoir de pouvoir éviter de parler de mes problèmes. « T'avais l'air un peu sur les nerfs au téléphone, il s'est passé quelque chose ? » Mes espoirs ont vite étaient soufflés par la curiosité d'Alma et je m'apprêtais à tout envoyer balader d'un revers de la main en disant que ce n'était pas très grave, ni important, mais elle ne m'en laissait pas l'occasion. « Et on évite le discours bidon du "je voudrais pas t'embêter avec mes problèmes" parce qu'en fonction de leur gravité, ça changera totalement l'ordre de nos plans. Ça peut aller de balade innocente au centre de la ville à shots de tequila et possible gueule de bois le lendemain. » Alma était beaucoup trop adorable pour qu'on puisse lui refuser quoique ce soit. « J'ai définitivement besoin d'une soirée à boire jusqu'à plus soif et à ne plus me souvenir de rien le lendemain » Voilà où j'en étais dans ma vie actuellement. « Et pour répondre à ta question, Asher on s'est méchamment pris la tête et voilà » Je ne voulais pas trop entrer dans les détails. J'étais encore un peu sur les nerfs à cause de cela, et je ne voulais pas qu'Alma se retrouve autour de tout cela. Je savais qu'elle connaissait Asher et je ne voulais surtout pas la mettre en porte à faux. « Mais t'inquiète pas, ça va aller » Je savais que non, mais je n'allais pas non plus me mettre à pleurer. Ce qui était fait, était fait. « Et toi alors, dit moi qu'est ce qui se passe de beau par chez toi » J'étais aussi curieuse qu'Alma, il fallait bien l'avouer.




lumos maxima


† we're not broken just bent.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 194
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Ven 7 Sep - 15:03 )

girls just wanna have fun

sarah
&
alma
On lui a souvent reproché de se mêler de ce qui ne la regarde pas, tellement de fois qu'elle serait incapable de les compter si elle le voulait. Ce n'est pas seulement une curiosité malsaine, pas plus qu'une envie folle de se la jouer justicière en voulant remonter le moral de tous ceux qu'elle croise, principalement ceux qu'elle apprécie. Se focaliser sur les autres, ça lui a pendant longtemps permis de ne pas se focaliser sur elle-même. Dès qu'elle en avait la possibilité, elle faisait toujours en sorte de pouvoir détourner tout sujet qui la met en premier plan quitte à se lancer dans une fusillade de questions sur l'autre. Ça a longtemps été son mécanisme de défense en quelques sortes, les pousser sur les devants de la scène afin de ne pas s'y retrouver, de ne pas avoir à exposer ses propres faiblesses. Et il faut croire que cette habitude est restée puisque, même lorsque Sarah lui fait comprendre qu'elle n'a pas envie de parler, Alma continue à gratter la surface quitte à lui soutirer un minimum d'informations. « Moi ça va super, merci. » Elle dit toujours ça, même quand ça ne va pas. Pourtant aujourd'hui, Alma ne ment pas. Elle va vraiment bien malgré le stress qui l'a rongée ces derniers jours. Il est toujours là ce sentiment de panique, la tenant éveillée tard le soir et la sortant de ses couvertures à peine le soleil levé. Ça lui ferait probablement du bien d'en parler d'ailleurs, de lâcher tout ce qu'elle a sur le coeur à une personne en qui elle peut avoir confiance, comme Sarah. Mais pour l'instant, comme à chaque fois, Alma préfère se concentrer sur elle. Elle plisse légèrement les paupières dans un premier temps, attendant sa réponse avec une once d'impatience. Et lorsqu'elle entend que Sarah aurait bien besoin d'une soirée alcoolisée, elle ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire ravi. Au moins comme ça, elles sont deux. Alma retient cependant un soupir lorsqu'elle apprend que la source de cette nervosité chez Sarah, c'est Asher. « Ah ouais ? Il a fait quelque chose ? » Elle ne peut pas s'en empêcher, surtout maintenant qu'elle les connait tous les deux. Alma n'en sait pas beaucoup sur la relation entre Sarah et Asher, ou du moins presque rien si elle se limite à ce qu'ils lui disent mutuellement l'un de l'autre. C'est plutôt ses talents d'observatrices qui l'ont aidée à y voir un peu plus clair sur la situation, le ton de la voix qu'a Sarah quand elle parle de lui, ses changements d'expressions. Elle est un peu comme le Sherlock Holmes de l'amour Alma, douée pour comprendre les sentiments des autres mais incroyablement maudite quand il s'agit des siens. « Je ne t'oblige pas à en parler si tu ne veux pas, je peux comprendre à quel point ça peut être prise de tête un mâle. Je suis passée par là, » ajoute-t-elle avec un rire léger. Elle dit ça comme si ce n'était rien, comme si le changement brutal de sa relation avec celui qui a momentanément fait battre son coeur plus vite ne l’atteignait pas plus que ça. Elle est douée pour dissimuler la réalité, encore une de ses qualités qui ne lui est au final d'aucune aide à part pour la faire passer pour une fille totalement insensible. Evidemment, Sarah finit par s'intéresser à elle, sur ce qu'il se passe chez elle. Alma pourrait jouer la carte de la facilité et lui dire que tout va bien, la routine quoi. Mais avec ce qu'elle est en train de vivre en ce moment, elle a plus de mal que d'habitude à dissimuler la moindre de ses émotions négatives. « Bah, rien de palpitant. Un type a recraché son café sur moi ce matin, un vrai bonheur. Mon chien a vomi sur le canapé aussi, à croire que c'est la journée de la régurgitation aujourd'hui. » Alma ne se défait pas de sourire alors qu'elle se met en marche vers le centre de la ville, direction les bars. « Oh et j'ai retrouvé ma cousine aussi, après environ huit ans sans se voir et plusieurs mois à chercher après elle. » Elle a dit ça d'un ton si détaché, en totale contradiction avec l'ouragan d'émotions qui se bousculent en elle depuis qu'elle a remis la main sur Rachel. Immédiatement, Alma tourne la tête vers Sarah avec un sourire plus grand. « Je pense que t'es pas la seule à avoir besoin de quelques verres ce soir, alors je te propose de zapper l'étape où on fait semblant d'être civilisée autour d'un thé glacée ou d'une autre boisson sans alcool. » Elle hausse les sourcils tout en la regardant de son air le plus convainquant. Pitié, qu'elle ne lui dit demande pas comment elle vit les retrouvailles avec ce qu'il lui reste de famille dans cette ville.

camo©️015



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 798
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Meghann Fahy
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Wilson Bethel) ∞ Martin Palmer (Ben Barnes) ∞ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ∞ Oscar Pierce (Matt McGorry) ∞ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Lun 10 Sep - 22:20 )












Passer une soirée avec Alma était sûrement l'une des choses dont j'avais le plus besoin à l'heure actuelle. Une soirée sans prise de tête où je pourrais boire jusqu'à en perdre la mienne et faire des choses que j'allais sûrement regretter dans les minutes qui suivront, mais ce n'était pas grave. Ce soir j'avais besoin de ça et demain j'irai sûrement chez Mila pour me lamenter, ou alors pour écouter sa merveilleuse histoire avec Martin. Parce que mine de rien, savoir que ma meilleure pouvait être potentiellement heureuse avec ce garçon me rendait heureuse par procuration. Au moins dans notre duo il y en avait une qui était heureuse pour deux et je n'en demandais pas plus. Quoi que si Alma pouvait être heureuse elle aussi alors ça me rendrait heureuse. « Moi ça va super, merci. » Voilà, ma vie n'était peut-être pas parfaite et le karma un sacré bâtard, mais au moins la vie avec un grand V pouvait encore faire des choses biens et je devais avouer qu'aujourd'hui j'allais m'en contenter. Je me serais même bien passer de dire à Alma que j'étais pas en forme, mais elle avait réussi à le comprendre au son de ma voix. Par moment je me demandais si elle n'était pas une sorcière. En tout cas elle pouvait se rassurer, Asher était le seul à être mis en cause. Pour ne pas changer on s'était disputé, mais cette dispute avait des allures d'adieux et je n'arrivais pas à le digérer. « Ah ouais ? Il a fait quelque chose ? » Humm c'était compliqué à expliquer. En théorie il n'avait rien fait, en pratique il m'avait quand même pris entre 4 yeux et m'avait balancé mes sentiments à la figure comme si j'étais une vieille chaussette. « Oui et non » C'était tellement compliqué à expliquer que finalement cette réponse était pas mal. « Je ne t'oblige pas à en parler si tu ne veux pas, je peux comprendre à quel point ça peut être prise de tête un mâle. Je suis passée par là, » Ce n'était pas que je n'avais pas envie d'en parler, mais c'était juste trop compliqué à expliquer. « Honnêtement je voudrais bien t'en parler, mais tu connais Asher et je voudrais pas te mettre dans une situation délicate avec lui » Mes problèmes ne devaient absolument pas rejaillir sur Alma, la pauvre méritait tout sauf ça.

C'était bien pour cela aussi que je préférais changer de sujet et m'inquiétais de ce qui se passait dans la vie d'Alma. En tout cas j'espérais vraiment que la vie était plus belle de son côté. « Bah, rien de palpitant. Un type a recraché son café sur moi ce matin, un vrai bonheur. Mon chien a vomi sur le canapé aussi, à croire que c'est la journée de la régurgitation aujourd'hui. » Ce n'était pas la journée la plus sympathique du monde ça. « J'espère que le gars qui t'a craché dessus était en train de s'étouffer, sinon tu aurais pu légitiment lui balancer la cafetière à la figure » Bon cela serait moyennement passé, mais après il ne fallait pas non plus abuser. « Oh et j'ai retrouvé ma cousine aussi, après environ huit ans sans se voir et plusieurs mois à chercher après elle. » Alors qu'on était en train de marcher je m'arrêtais sur place. Elle était sérieuse. « Sérieusement ? Mais c'est génial !! C'est qui ? Je la connais ? Vous avez prévu plein de choses ensemble ? » Ah, oui, oui, oui je voulais absolument tout savoir de ces retrouvailles.  « Je pense que t'es pas la seule à avoir besoin de quelques verres ce soir, alors je te propose de zapper l'étape où on fait semblant d'être civilisée autour d'un thé glacée ou d'une autre boisson sans alcool. » Et cela tombait plutôt bien, parce qu'on venait d'arriver devant les lieux du crime. Qu'on se le dise, dans ce bar ce soir je comptais bien laissé une partie de mon salaire. Oui j'étais comme ça. « Les cocktails sans alcool c'est pour les faibles de toute façon. » Alors techniquement non et je respectais ceux qui ne buvait pas, mais ce soir je comptais bien prendre leur part et c'était d'un pas décidé que je me dirigeais vers le comptoir pour nous commander directement 2 mojitos et surtout 2 shot de Téquila. Il fallait commencer la soirée de la meilleure des façons. « Je te propose que ce soir on oublie tout ce qui se passe dans nos vie, pour seulement profiter du moment et boire autant que possible » Et pour faire preuve de bonne foi je buvais mon shot de tequila sans me poser la moindre question. « J'aurai sûrement très mal au cheveux demain pour aller au boulot, mais c'est pas grave on a qu'une vie » J'avais aussi qu'un seul foie et j'avais peur de le perdre dans la soirée. « Si tu comptes m'abandonner pour un beau mâle tu me préviens quand même » Histoire que je ne fasse pas intervenir le FBI ou la CIA !! C'était que j'avais le bras long quand je le voulais.




lumos maxima


† we're not broken just bent.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 194
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Lun 1 Oct - 20:45 )

girls just wanna have fun

sarah
&
alma
Des fois, on dirait presque que Alma vit son adolescence à retardement. Elle a pas toujours les réactions d'une fille de vingt-cinq piges, aime encore de temps en temps agir comme si elle n'en avait que dix-huit à tout casser. C'est qu'elle a pas vraiment vécu sa véritable adolescence comme tous les autres de son âge, sauf si on considère le harcèlement moral et physique comme une normalité chez les jeunes d'aujourd'hui. Du coup, d'avoir une amie comme Sarah, c'est un peu comme pouvoir effacer le tableau et tout recommencer. Ça lui fait du bien, ça l'aide à se changer les idées et à se focaliser sur autre chose que ses petits tracas qu'elle continuera de juger trop insignifiants que pour en parler. C'est qu'il lui faudrait plus qu'une discussion entre filles pour en venir à se confier, c'est carrément d'un psy dont elle aurait besoin pour résoudre ce qui n'a jamais été évoqué tout haut. Alma s'intéresse à Sarah, à sa relation avec Asher en espérant secrètement qu'elle pourra enfin en apprendre plus. Elle le connait lui, la connait elle, mais étrangement elle ne les a encore jamais vus ensemble. Pourquoi ? C'est qu'ils pourraient carrément faire des soirées à trois si ils le voulaient, sauf que Sarah a l'air plutôt remontée contre lui et Alma se dit donc qu'il serait probablement mieux de reporter cette idée à plus tard. « C'est gentil de penser à moi, mais tu sais je suis assez grande pour savoir faire la part entre vous deux. J'ai pas envie d'être ce genre d'amie qui s'implique pas juste parce qu'elle ne veut pas avoir à choisir de camp. Du coup, si jamais t'as besoin. » Elle se pointe à l'aide de ses deux pouces, un grand sourire scotché aux lèvres. Si Asher a agi stupidement, Alma n'en serait pas vraiment étonnée mais aurait cependant du mal à couper les ponts avec lui sous prétexte qu'ils ne s'entendent plus avec Sarah. Elle l'apprécie autant qu'elle apprécie son amie, aurait trop de mal à dire au revoir à celui qui fut un de ses clients préférés. Si Alma réfléchissait un peu plus, peut-être qu'elle réaliserait à quel point la situation dans laquelle elle se trouve actuellement est délicate. Elle change de sujet, finit par parler d'elle et des événements peu palpitants qui sont survenus durant sa journée. La réaction de Sarah arrive à lui tirer un rire.  « Tu sais, même si ils le font exprès, on est quand même ceux qui doivent s'excuser parce qu'on était dans le chemin. Dans un autre monde, celui où tout les rêves sont possibles, je lui ai déjà versé son café dans ses sous-vêtements. » Elle fait mine de rêvasser, fixant le ciel avant de lâcher la grande nouvelle du jour qu'elle prononce d'une manière bien trop posée. Ça semble d'ailleurs étonner bien plus Sarah qu'elle-même vu que celle-ci vient de stopper net, en plein milieu de la rue.  « Wow, tellement de questions à la fois ! » dit-elle en riant.  « Je ne sais pas si tu la connais, elle s'appelle Rachel. Rachel Campbell. On a déjà passé une après-midi ensemble et c'était vraiment bien. J'espère qu'on pourra se voir plus souvent, mais sa vie semble déjà pas mal chargée. » Cette fois, Alma fixe le sol d'un air nostalgique. Elle a eu peur de déranger Rachel ce jour-là, a eu le sentiment de s'incruster dans sa vie comme un cheveu sur la soupe. Rapidement cependant, elle retrouve son éternel sourire alors qu'elles en viennent à parler de leurs futures consommations.  « Je suis absolument partante ! On aura probablement très mal au crâne toutes les deux demain, mais c'est pas tous les soirs qu'on a l'occasion de se vider la tête une bonne fois. Quoi que, au final, t'es celle de nous d'eux qui a un job assez important que pour ne pas se pointer le matin avec trois kilos de cernes. Je parie que mon boss ne remarquerait même pas mes vagues de nausée. » Elle le méprise tellement son job au Starbucks, ça en devient presque triste. Alors que Sarah lui demande de ne pas l'abandonner pour un beau mâle, Alma se tourne vers elle et s'empresse de secouer négativement la tête.  « C'est pas dans mes plans, ou alors on ira pas au-delà de l'entrée du bar. Ce corps se mérite, » ajoute-t-elle en désignant sa silhouette avant de se mettre à rire. Elle fait mine de plaisanter alors qu'en réalité, Alma a toujours été complexée par rapport à son corps et n'accepte donc pratiquement jamais que qui que ce soit le touche. Elle entre la première avant de tenir la porte ouverte pour Sarah.  « Si tu nous trouves une table, je t'offre le premier verre, » dit-elle avec une lueur vive dans le regard, trop excitée à l'idée d'enfin pouvoir s'amuser sans se soucier de toutes les responsabilités qui l'attendent à la sortie.

camo©️015



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 798
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Meghann Fahy
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Wilson Bethel) ∞ Martin Palmer (Ben Barnes) ∞ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ∞ Oscar Pierce (Matt McGorry) ∞ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Sam 13 Oct - 8:58 )












Même si pouvoir de mes petits soucis avec Asher me ferait du bien, je ne voulais pas qu'Alma se sente après le cul pris entre deux chaises. Parce que bon, sa façon de venir me hurler dessus alors que j'étais encore sous la douche je m'en serais largement passé, tout comme le fait qu'il me balance mes sentiments à la figure. De toute façon il n'y avait pas grand-chose à dire non plus. On avait décidé qu'on était colocataire. Je ne me mêlais plus de sa vie et il ne se mêlait pas de la mienne. Aussi simple que ça. Si je ne voulais pas trop parler, j'étais curieuse de savoir ce qui se passait dans la vie d'Alma et je n'étais pas dessus du résultat, je voulais tout savoir sur sa fameuse cousine. « Wow, tellement de questions à la fois ! » Oui et je n'étais même pas désolé, ma curiosité avait besoin d'être satisfaite, peut-être même que je la connaissais. « Je ne sais pas si tu la connais, elle s'appelle Rachel. Rachel Campbell. On a déjà passé une après-midi ensemble et c'était vraiment bien. J'espère qu'on pourra se voir plus souvent, mais sa vie semble déjà pas mal chargée. » Je m'arrêtais et posais une main sur son bras pour savoir si elle était sérieuse, mais oui elle l'était. C'était génial ce qui se passait. « Bien sur que je le connais. Enfin je connais mieux son frère James. C'est mon meilleur ami et mon partenaire au boulot » Je trouvais merveilleux de voir à quel point le monde pouvait être petit. Mais dans une ville comme Cap Harbor ce n'était vraiment pas étonnant.

En arrivant au bar avec Alma on avait pris une grande décision. Celle de passer l'étape où on faisait sembler d'être des gens biens et en passant directement à l'alcool fort. On avait toutes les deux besoins d'une soirée pour tout oublier, alors autant y aller franchement. « Je suis absolument partante ! On aura probablement très mal au crâne toutes les deux demain, mais c'est pas tous les soirs qu'on a l'occasion de se vider la tête une bonne fois. Quoi que, au final, t'es celle de nous d'eux qui a un job assez important que pour ne pas se pointer le matin avec trois kilos de cernes. Je parie que mon boss ne remarquerait même pas mes vagues de nausée. » J'avais envie de dire Amen à ça et puis elle parlait du boulot. James ne serait sûrement pas très content de me voir arriver avec les cheveux à l'envers demain, mais au pire je ferais toute la paperasse qu'il avait en retard. « Ton patron c'est vraiment un gros nul, tu devrais en changer » Je savais que c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire et qu'on ne trouvait pas un boulot en traversant la rue, mais Alma méritait bien mieux que ce boulot. Par contre si elle voulait se trouver un beau mâle pour la soirée, elle avait intérêt à me prévenir avant.  « C'est pas dans mes plans, ou alors on ira pas au-delà de l'entrée du bar. Ce corps se mérite, » Alma me faisait beaucoup rire, vraiment cette soirée s'annonçait géniale. « T'as bien raison, tout le monde ne peut pas en profiter » Personnellement j'avais du mal avec les coups d'un soir, mais peut-être qu'Alma était plus ouverte d'esprit que moi. « Si tu nous trouves une table, je t'offre le premier verre, » Alors ça ce n'était pas une chose à me dire et sans faire attention à ce qui se passait autour de moi, en bousculant un peu tout le monde je prenais possession d'une table juste avant qu'un groupe de copine ne s'y installe. J'étais même pas désolé et je faisais des grands signes au serveur en attendant qu'Alma revienne. « Je crois que tu me dois un verre » Mais ce soir on allait tellement en boire, que c'était peut-être plus simple d'avoir un vase plutôt qu'un simple verre. « Alors personnellement je vais commencer par une bière et vous pouvez aussi nous mettre 4 shot de téquila. » Avec toutes les commandes en tête, on avait plus qu') attendre le retour du serveur et autant dire que j'avais hâte. A croire qu'il avait entendu ma prière parce qu'en moins de 5 minutes il était là avec les commandes et sans plus attendre je prenais un shot de tequila et l'avalais cul sec. « Waouu, ça faisait longtemps que j'en avais pas bu » D'habitude je suis beaucoup plus bouteille de vin avec Mila. Du coup j'enchaînais le deuxième. « T'es à la traîne Alma » Après si elle ne voulait pas boire de téquila, je voulais bien me sacrifier pour elle. « Je vais définitivement avoir une gueule de bois demain » Mine de rien, je n'avais plus l'habitude de boire autant d'alcool d'un coup.




lumos maxima


† we're not broken just bent.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 194
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( Jeu 8 Nov - 16:48 )

girls just wanna have fun

sarah
&
alma
Au fond, ça ne l'étonne même pas que Sarah connaisse les Campbell. À force de vivre ici, à Cap Harbor, elle a fini par réaliser à quel point le monde peut être petit. Tout le monde est lié, tout le monde connaît tout le monde, Alma a même des fois la sensation d'être la seule à encore froncer les sourcils quand elle entend le nom d'une personne qu'elle n'a jamais croisée. Mais malgré ça, elle ne peut s'empêcher de ressentir une légère once de jalousie. C'est stupide, ce n'est pas la faute de son amie si elle n'a plus vu ses cousins depuis de nombreuses années, elle est même la seule à blâmer. Mais de savoir que Sarah verra James demain, et probablement tous les autres jours de la semaine vu qu'ils sont partenaires comme elle vient de le dire, ça lui fait un poids dans l'estomac dont elle aimerait se défaire rapidement histoire de ne pas plomber la soirée. Elle se contente donc d'un sourire, le regard rivé vers l'horizon pendant que ses doigts viennent glisser machinalement une mèche de cheveux ondulée derrière son oreille. « Ne lui dis pas qu'on se connaît, je préfère garder l'effet de surprise pour le jour où on se reverra. » Pour le jour où, enfin, Alma aura le courage de renouer avec celui qui autrefois était un véritable modèle pour elle.

Arrivées au bar, Alma ne peut qu'approuver les paroles de Sarah à l'aide d'un grand hochement de tête. Oh que oui elle devrait changer, elle a l'impression d'avoir un boulet accroché au pied depuis qu'elle a enfilé pour la première fois son tablier du Starbucks. « Pas seulement le patron, le job tout entier ! » répond-elle avec un sourire amusé. C'est un peu devenu un running gag cette histoire de Starbucks. Ce n'est pas si mal au final de bosser là-bas, même si ils n'ont pas entièrement les mêmes valeurs que la gamine. Elle aime bien exagérer sur ses conditions de travail, se plaindre pour du faux parce que ça enlève de ses épaules le poids de longues journées de travail. Elle rit avec Sarah en parlant de son propre corps comme d'un trophée, et Alma apprécie de la voir rentrer dans son jeu tout en sachant qu'elle ne fait que plaisanter. Elle a à peine prononcé les mots "trouver une table" qu'immédiatement, Sarah se précipite vers une vide qui était à deux doigts de se faire occuper par un groupe de filles. Alma ne peut s'empêcher d'éclater de rire. « Et ce verre est totalement mérité ! » dit-elle en prenant place face à elle, se débarrassant de sa veste avant de la poser à coté d'elle. Sarah commande en ajoutant 4 shots de téquila, une initiative qui fait hausser les sourcils de la plus jeune avant qu'un grand sourire ne se trace sur ses lèvres. « Une margharita pour moi, » dit-elle au serveur avant qu'il ne s'éloigne. Autant commencer léger histoire de ne pas déjà se rouler par terre après seulement un verre. Et c'est qu'il ne tarde pas en plus, le serveur amène devant elles leurs boissons avant de poser une barquette contenant quatre shots au milieu de la table. À peine Alma a eu le temps de porter son verre jusqu'à ses lèvres que déjà, Sarah s'est enfilé un des shots. « Si j'avais su qu'ils partiraient si vite avec toi, j'en aurais pris quatre supplémentaires. » Elle rit doucement avant de reprendre un semblant de sérieux. Un shot entre les doigts, elle s'empresse de le boire cul sec et enchaîne même avec le deuxième. « T'as déjà joué à "je n'ai jamais" ? Ça peut être marrant, et quand on sera assez ivres que pour parler à des inconnus on pourrait même songer à agrandir notre cercle de joueurs. » Elle s'imagine déjà, formant un cercle dans le bar avec une dizaine de personnes venues pour jouer et finir bourrés. Alma boit une gorgée de sa margharita pour appaiser la chaleur de la téquila. « On peut même pimenter le jeu en disant que la première qui a fini son verre reçoit un gage. » Si elles veulent s'amuser, autant y aller jusqu'au bout.

camo©️015
-



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: girls just wanna have fun (sarah) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

girls just wanna have fun (sarah)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération