I have fallen and I choose not to get up [Alma]

 :: cap harbor is my home :: Southport Road :: Catalina bar & grill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Dim 26 Aoû - 22:52 )












Cela faisait plus qu'une semaine que j'avais passé l'entretien avec Jocelyn et depuis je n'avais absolument pas de nouvelles. Je ne savais pas si c'était une bonne chose, si je devais m'inquiéter, si je devais faire le drama king ou autre chose. J'avais essayé de questionner Asher, je voulais qu'il demande discrètement des infos à Jocelyn, mais évidemment il avait fait les choses sans la moindre discrétion et la seule chose qu'il avait été capable de me dire c'était qu'elle allait rapidement prendre contact avec moi. Alors prendre contact avec moi c'était mignon, mais de toute évidence on avait pas du tout la même définition du mot ''rapidement''. Pour moi rapidement c'était dans les heures qui suivaient, voire le jour d'après. Pas une semaine complète à m'inquiéter et refaire l'entretien en long en large et en travers dans ma tête. Ce qui était une très mauvaise chose à faire !! Pourtant de mon point de vue tout c'était très bien passé et dans ces mots j'avais même compris que pour elle c'était bon et comme pour moi c'était bon aussi, on avait plus qu'à signer. Mais la signature tant souhaité se faisait un peu désirer. Après peut-être qu'elle avait trop de boulot en ce moment, ou peut-être même que c'était sa secrétaire actuelle qui traînait des pieds pour partir. Toutes ces questions qui passaient à l'intérieur de mon cerveau était très mauvaise pour ma santé. Il fallait que je me re-concentre sur moi-même. Si possible, il fallait aussi que je me concentre sur mon boulot actuel.
Etre poulet publicitaire n'était pas le job le plus compliqué du monde, mais mine de rien, il fallait pouvoir réussir à bouger avec cet horrible costume. Costume qui n'avait jamais été nettoyé depuis que j'avais pris le job et qui puait la transpiration. C'était peut-être ma propre odeur corporelle, mais tout cela était quand même un chouïa embêtant et évidemment quand j'avais soumis l'idée de l'envoyer au nettoyage, mon patron m'avait tout simplement rigolé au nez. Selon lui c'était des vrais complètement inutile. Oui, bah alors quand j'allais lui balancé la tête de poulet à la gueule parce que je quittais le restaurant il allait pas être déçu. Je rêvais de ce moment et j'avais hâte qu'il arrive.

Ce rêve allait devoir attendre et en bon petit soldat, après avoir enfilé mon costume qui prenait beaucoup trop de place, j'avais pris ma pile de flyers, prêt à les distribuer à moult gens et surtout faire en sorte que cela leur donne envie de venir manger dans ce restaurant. Même si je n'étais pas un fan du patron, je devais avouer que les cuisiniers faisaient des plats absolument délicieux et je priais tous les soirs qu'il y ait du rab pour que je puisse repartir avec mon petit tupperware. C'était une solution très économique pour moi de repartir avec les restes du restaurant. Pas besoin de faire les courses. Le paradis.
Dehors j'étais fin prêt et quoi de mieux pour attirer les clients que de leur faire écouter ma magnifique voix ? « Poulet ohohohohohohooh poulet !! Pou-pou-pou-pou POULET ! Poulet basquaise, Poulet frites, Poulet laqué, Poulet braisé, Poulet farci, Poulet cuit, Poulet rôti, Poulet curry !! Le poulet on l'aime, le poulet on le mange » Evidemment cette chanson s'accompagnait aussi de sa petite chorégraphie, enfin j'essayais parce que se déhancher avec un costume aussi encombrant ce n'était pas chose aisé. J'étais tellement pris dans ma chanson, tellement à fond dans ma performance que derrière moi je n'avais pas remarqué les jeunes qui aimaient bien se foutre de ma gueule et forcément ce qui devait arriver, arriva. J'étais à terre et au dessus de moi les gamins qui rigolaient en train de m'imiter. Ces gueux n'avaient pas un dixième de mon talent. « T'es vraiment qu'un gros naze qui a raté sa vie » Si j'avais pu me relevé avec rapidité et grâce, je l'aurai choppé pour le frapper, mais ce n'était pas le cas et avant que je puisse répondre quoique ce soit ils étaient déjà loin de moi. Un homme mature tel quel moi, devrait essayer de se relever avec toute la dignité du monde, sauf que je n'étais pas un homme mature. A la place j'avais tout simplement décidé de rouler sur moi-même. « Aaaaaa je me meurs, c'est la triste fin du célèbre poulet de Cap Harbor » Les passant me regardaient soit en souriant, soit en ayant peur, mais aucun n'avait l'idée de me venir m'aider. « Surtout ne vous dérangez pas pour moi, j'adore rouler pendant des heures en me lamentant » Les gens étaient nuls et j'avais envie qu'Asher soit là. Quoique non, il resterait à côté de moi à rire comme une baleine.





lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 236
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Dim 2 Sep - 12:39 )


Oscar & Alma

i have fallen and i choose not to get up


Ça y est, c'est fait. Après des années à décoller les chewing-gum sous les tables, à nettoyer les cuvettes des WC à l'aide de javel qui a taché beau nombre de ses vêtements et à se brûler à coup de café latte caramel extra dose de sucre dans son nuage de crème -une véritable arme nucléaire-, Alma a enfin rendu son tablier. Elle s'est pointé chez Starbucks comme tous les matins, accompagné de son plus beau sourire pendant qu'elle s'approchait de son patron. Mais au lieu d'enfiler cette tenue d'un vert horrible couleur vomi post-soirée, elle l'a lancé dans les airs en chantonnant son jingle qui disait "je démissionne, je démissionne". C'est simple, puis ça exprime bien le fond du message qu'elle a voulu faire passer. Quitte à quitter cet endroit qui l'a faite souffrir pendant si longtemps, autant le faire en beauté non ? Elle se serait tue et aurait continué d'enchaîner les commandes de clients ronchons sans leur caféine du matin si elle n'avait pas eu de plan B, bien meilleur que le plan A d'ailleurs. Mais c'est le cas, Alma l'a trouvé sa porte de sortie et il est apparu devant elle comme un ange tout droit descendu du ciel. Enfin non, plutôt comme un homme qui parle beaucoup et s'extasie devant son savoir dès qu'elle ouvre la bouche. C'est beau, un happy ending qui lui donne envie de sortir dans la rue en chantant pendant que toute la ville se lancerait dans une flashmob digne des meilleures comédies musicales. À la place, Alma a envie de célébrer sa nouvelle vie en s'enfilant un milkshake taille XXL qu'elle compte bien terminer pour la première fois. Elle sourit tellement qu'elle en a mal aux joues, mais elle ne peut pas s'en empêcher. C'est une belle journée, excellente journée, une journée où le soleil brille haut dans un ciel sans nuage et où des jeunes s'amusent à pousser un poulet géant. Wait, what ? Avant qu'elle n'ait le temps de comprendre ce qu'il se passe, les gamins se mettent à courir et laissent derrière eux le poulet en position tortue. Pauvre gars, Alma n'aimerait clairement pas être à sa place en ce moment. Quoi que, même si il était debout, elle ne le voudrait pas non plus. Amusée par ses jérémiades, elle s'avance vers lui et se penche au-dessus du costume afin de voir qui se trouve à l'intérieur. Elle ne le connaît pas, mais il a un visage sympathique et ça lui donne l'envie soudaine de lui venir en aide. « T'as des mains où je suis censée tirer sur tes ailes ? » demande-t-elle avec un sourire amusé, ses mains posées sur ses hanches. Elle se penche en avant et s'accroche au plumage du poulet avant de tirer dessus. « Oh jeez ce que c'est lourd, tu portes vraiment ce truc à longueur de journée ? » Waw, encore une raison pour qu'elle repousse définitivement toute offre de devenir mascotte d'un fast food. Elle commence à tirer malgré le peu de force qu'elle a, tire encore et encore jusqu'à finir par réussir à le soulever. Lorsqu'il est à nouveau debout, elle titube et manque de tomber en arrière mais se rattrape de justesse à un panneau publicitaire. « Mon exercice de la semaine est fait, » souffle-t-elle avant de lever les yeux vers l'homme poulet. « Rien de cassé ? »


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Mar 4 Sep - 17:45 )












Ma vie de poulet me rendais triste. J'en avais marre de ce costume dégueulasse qui puait ma propre sueur. Me rendre compte de ça, était certainement la chose la plus horrible au monde. Est ce que cela voulait dire que mon odeur corporelle n'était pas aussi agréable que je le pensais ? Pourtant j'étais persuadé d'avoir une senteur absolument délicate et très sympathique. J'allais devoir demander une explication à Asher. Lui seul pouvait me sentir sans que cela pose problème et me dire la vérité. J'hésitais même à lui envoyer un message sur le champs, mais avec un costume de poulet sur le dos la manœuvre était assez compliqué. Il faudrait que j'enlève ma main de l'aile pour pouvoir accéder à la moche de mon pantalon et après il faudrait que je mette le téléphone droit dans la périphérie de ma vision pour essayer de voir ce que j'étais en train de faire. Non, vraiment ce n'était pas possible.
A la place, je préférais faire mon boulot en chantant. Vraiment j'étais fier de ma chanson, on pouvait même dire que c'était ma plus grande réussite à ce stade de ma carrière de poulet. Par contre, ce qui était le plus énervant, c'était ces gamins qui ne cessaient de venir me faire chier et pour ne pas changer, je me retrouvais à terre, avec ces espèces de sales mioches déjà trop loin pour que je puisse leur casser la gueule. Je roulais sur moi même, essayant de me relever mais évidemment je n'y arrivais absolument pas. La complainte du poulet vous connaissez ? Et bah j'étais en train de vous la présenter à ce moment même. Les gens me regardaient, certain avec humour, d'autre avec peur et beaucoup avec dédain. Genre j'étais un caillou sous leur pieds. Je ne me gênais pas pour me plaindre encore plus. Puis comme par magie, quelqu'un se penchait au dessus de moi. Est ce que j'étais mort à force de rouler ? Je n'avais pas l'impression, mais j'étais content de cette apparition. « T'as des mains où je suis censée tirer sur tes ailes ? » Rien que par cette remarquer et par sa volonté de vouloir m'aider je l'aimais déjà beaucoup. « Je pense que les ailes c'est le plus simple » Parce que sortir mes mains c'était trop compliqué et puis avec un peu de chance on allait déchirer le costume. Dans sa tentative de me relever j'essayais de l'aider comme je pouvais, mais au final je me laissais complètement faire. « Oh jeez ce que c'est lourd, tu portes vraiment ce truc à longueur de journée ? » Malheureusement oui je n'avais pas trop le choix. « J'ai proposé de me promener à moitié à poil, mais bizarrement mon patron n'a pas voulu » Pourtant j'étais sûr que cela aurait pu attirer beaucoup plus de monde que ce costume ridicule. Et malgré le poids du costume, cette jeune femme toute frêle réussissait l'impossible en me relevant. J'étais sur mes deux pieds et c'était le plus beau jour de ma vie. A tel point que je la prenais dans mes bras, enfin plutôt dans mes ailes. « Mon exercice de la semaine est fait, » Au moins ma chute n'aurait pas été inutile pour tout le monde. « Je suis ravi d'avoir pu t'aider, même si je dois avouer que c'est toi qui a le plus travailler dans cette histoire » On allait pas se mentir , sans elle je serais encore à me rouler par terre et à implorer le monde entier pour venir me délivrer de ce calvaire. « Rien de cassé ? » Tel un bon poulet, je me dandinais un peu pour checker mon corps, mais tout allait bien. « Non ça va, je suis encore en un seul morceau » Je profitais même d'être débout pour carrément me débarrasser du costume. J'étais en train de respirer, de sentir l'air sur moi, c'était génial. « C'est quand même beaucoup mieux comme ça » Et juste pour le plaisir je me dandinais une nouvelle fois. « Encore merci d'être venu à mon secours. Sur une cinquantaine de personne, tu es la seule à t'être arrêter » Le respect des gens était tout simplement mort. « Je me présente, Oscar, poulet en détresse » En homme parfaitement éduqué, je lui tendais ma main pour serrer la sienne. Après si elle voulait faire un check j'étais open aussi. « Comment dois-je appeler ma sauveuse ? » Même si pour son égo dire constamment qu'elle était ma sauveuse c'était cool, elle devait quand même avoir un prénom cette demoiselle.





lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 236
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Mar 11 Sep - 17:25 )


Oscar & Alma

i have fallen and i choose not to get up


En réalité, même si Alma avait eu une mauvaise journée, elle serait très probablement venue l'aider ce pauvre garçon. Elle les a toujours détesté les bullies, de son point de vue ils sont comparables à un cancer au stade très avancé. Elle a dû en confronter plusieurs quand elle n'était encore qu'une adolescente, a elle-même été un poulet retourné pendant qu'on lui donnait des coups de pieds dans les côtes. Enfin non, elle n'a jamais eu à enfiler un costume pareil, c'est métaphorique. Disons qu'à ses yeux, la situation du jeune homme lui rappelle les moqueries qu'elle-même a subies, son nom écrit sur la porte des toilettes entouré de pleins d'insultes toutes aussi charmantes les unes que les autres. C'est pas qu'elle veut se la jouer grand justicier, le Robin des Bois des poulets publicitaires, mais ça la rend malade de voir qu'aujourd'hui ce genre de personnes complètement stupides continuent de persister comme une vieille croûte sur une plaie. Oui, elle les a vraiment en horreur. Debout devant l'homme qui a enfin cessé de rouler sur lui-même, ils en viennent toutes les deux à la conclusion que les ailes c'est le plus facile à tirer. Elle sent le poids de celui qu'elle tente d'aider se faire plus lourd, puis plus léger, puis à nouveau plus lourd quand il lui avoue avoir proposé de troquer ce costume contre... et bien, rien. Ça la fait éclater de rire. « Là t'aurais pas attiré des gamins sans cerveau, mais un genre de personnes bieeen plus étrange alors je pense que ton patron a bien fait de refuser. Même si l'idée n'était pas mauvaise, » ajoute-t-elle avant de hausser les épaules. Alma se penche donc vers lui, tire, galère, mais elle finit par y arriver par elle ne sait quel élan d'adrénaline qui lui a ajouté un biceps en plus dans chaque bras. Alors que devant elle le poulet lui fait des éloges avant de vérifier qu'il n'a rien -et heureusement, pas de passage à l'hôpital pour lui-, elle en profite pour faire semblant de n'avoir aucun mal à respirer. Décidément, il serait vraiment temps qu'elle reprenne un entraînement plus intensif si elle ne veut pas finir par être à bout de souffle après chaque effort physique. « Tant mieux, je sais pas si j'aurais été capable de pousser la générosité jusqu'à te conduire aux urgences. Pas que je veux pas hein, mais j'ai pas mon permis et je sais pas si ton costume rentrerait dans un auto-bus. Quoi que, il faudrait déjà une sacré voiture pour le transporter. » Elle divague pendant qu'il retire son costume, dévoilant un véritable être vivant bien différent du poulet géant qui parle. Il se dandine et ça la fait sourire encore une fois. C'est bon, elle apprécie déjà ce gars-là. « J'ai vu que quelqu'un d'autre était déjà occupé à mettre la vidéo sur Youtube, mon but premier était de faire le million de vues mais je crois que cet honneur reviendra à la dame qui vient de partir en gloussant. » Elle tente de garder son sérieux, mais son sourire réapparaît sur ses lèvres aussi rapidement qu'un éternuement. Il lui tend une main et elle la sert, bien que ce ne soit pas vraiment dans ses habitudes. « Ravie de faire ta connaissance Oscar, et je plaisantais pour la vidéo. » C'est qu'il est pas encore habitué à son humour, il ne faudrait pas déjà l'effrayer alors qu'ils se connaissent depuis trois minutes à peine. « La sauveuse s'appelle Alma, » dit-elle ensuite avant de lui lâcher la main et de repérer les prospectus tombés par terre. Alma se penche pour les ramasser et regarde ce pour quoi Oscar est forcé de s'habiller en poulet. « Tu dois les distribuer, je suppose. Je peux t'aider si tu veux, paraît que je peux être pas mal convaincante quand je veux. » Elle lève les yeux vers lui, une lueur espiègle brillant dans son regard. De toute façon, elle n'a rien d'autre à faire de sa journée vu qu'elle vient de démissionner.


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Mer 19 Sep - 18:27 )












Ce n'était pas facile tout les jours d'être un poulet publicitaire, surtout quand une bande de gamin s'amusait à me pourrir la vie en me faisant tomber. Ils pensaient peut-être que c'était drôle, mais moi je ne trouvais pas ça drôle. Je détestais même, mais à l'instant je détestais encore plus les gens qui refusaient de m'aider. Ils pensaient quoi ? Que j'allais déployer mes ailes et m'envoler ? Désolé de les décevoir mais ça n'allait pas arriver, parce que d'une aussi étonnant que celui puisse paraître je n'étais pas un véritable poulet et de deux c'était bien connu que les poulets ne savaient pas véritablement voler. Ils pouvaient faire quelques mètres, mais pas plus. Je maudissais tout le monde. Enfin presque tout le monde, parce qu'une âme généreuse avait accepté de m'aider et oui je comprenais sa douleur. Mon costume était incroyablement lourd et malheureusement mon patron n'avait jamais voulu que je fasse mon boulot en étant à moitié à poil. Après le faire avait des inconvénients, surtout en hiver où je risquais d'avoir un peu froid mais bon, il fallait savoir prendre des risques. « Là t'aurais pas attiré des gamins sans cerveau, mais un genre de personnes bieeen plus étrange alors je pense que ton patron a bien fait de refuser. Même si l'idée n'était pas mauvaise, » Humm elle marquait un point, même un énorme. « J'avais pas envisagé les choses sous cet angle, mais oui c'est mieux qu'il ait refusé » Bien que grâce à mon corps de rêve j'aurai pu attirer une grande clientèle féminine. Olalala c'était trop compliqué de réfléchir, mais au moins maintenant j'étais débout et je me sentais libéré d'un poids. Et à sa demande je vérifiais que tout allait bien. Après un entretien rapide avec mon-même, je pouvais dire que j'étais toujours entier. « Tant mieux, je sais pas si j'aurais été capable de pousser la générosité jusqu'à te conduire aux urgences. Pas que je veux pas hein, mais j'ai pas mon permis et je sais pas si ton costume rentrerait dans un auto-bus. Quoi que, il faudrait déjà une sacré voiture pour le transporter. » Je n'aurai pas pu lui en vouloir, surtout sans le permis. « Oh non t'inquiète on aurait appelé une ambulance, le tout au frais de mon patron » Puis de toute façon, même moi je ne me baladais pas avec le costume. Je le laissais dans les vestiaires et ne pensais plus à lui jusqu'au lendemain.

Maintenant que tout allait bien, je décidais de me débarrasser de mon costume et évidemment je le faisais avec classe et élégance et je me dandinais du mieux que je le pouvais. « J'ai vu que quelqu'un d'autre était déjà occupé à mettre la vidéo sur Youtube, mon but premier était de faire le million de vues mais je crois que cet honneur reviendra à la dame qui vient de partir en gloussant. » Finalement, je m'arrêtais net dans mon dandinage. Je n'étais pas prêt à ce genre d'information. « T'es sérieuse ? Quelqu'un m'a véritablement filmé » J'imaginais déjà Asher glousser comme une dinde en voyant cela, et me ressortir la vidéo aussi souvent que possible. « Mais c'est génial ce qui se passe, je vais peut-être devenir un mène sur l'internet du web » Devenir un mène était mon but ultime dans la vie. Voilà, c'était dit. Par contre je ne m'étais pas encore présenté et je remédiais bien vite à cette erreur. « Ravie de faire ta connaissance Oscar, et je plaisantais pour la vidéo. » Par contre là c'était la douche froide, ou plutôt l'ascenseur émotionnel. « Tu viens de me briser le coeur, j'y croyais vraiment » Je n'étais pas quelqu'un de naïf, mais cette histoire de vidéo aurait pu être vrai. Elle avait de la chance, ça ne l'empêchait pas de rester ma sauveuse. « La sauveuse s'appelle Alma, » Après lui avoir lâché la main, je faisais une petite courbette, très heureux de faire sa connaissance. « Tu dois les distribuer, je suppose. Je peux t'aider si tu veux, paraît que je peux être pas mal convaincante quand je veux. » Après ma petite courbette, elle avait récupéré ma pile de flyers restait dans mon aile de poulet. « Mais, tu serais pas un ange tombé du ciel par hasard ? » Parce que bon on avait quand même connu plus amusant que de distribuer des prospectus. « J'accepte ton aide avec plaisir en tout cas. Même qu'après je t'offre un verre. » C'était quand même le minimum que je puisse faire. « En plus je connais bien le barman, il fait les meilleurs cocktails de la ville » Je n'avais pas trop de mérite à le connaître vu que c'était mon collègue, mais en le disant j'avais l'impression d'être quelqu'un d'important. « Et ne t'embête pas à en faire trop, ni à vouloir convaincre tout le monde, plus vite on aura fini, plus vite on pourra se désaltérer » Et accessoirement je finissais ma journée plus rapidement aussi. C'était tout bénéf' pour moi.




lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 236
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Jeu 11 Oct - 18:51 )


Oscar & Alma

i have fallen and i choose not to get up


Au fond, elle a toujours été sympa Alma. Elle n'a jamais manqué de respect à qui que ce soit même durant cette période de sa vie où elle voyait rouge à chaque remarque placée de travers. Elle a détesté, a probablement blessé certaines personnes avec une vérité trop crue, mais jamais elle n'aurait pu rire d'une personne se trouvant dans le besoin. Peut-être qu'en temps normal elle se serait contentée de le remettre debout avant de s'en aller avec un simple sourire, mais aujourd'hui est une bonne journée. Aujourd'hui, Alma est heureuse et veut pouvoir contaminer le plus de personnes possibles. Et puis, faut dire qu'elle l'apprécie déjà le petit poulet, il a une façon de parler qui lui plaît et qui attire assez son attention que pour la faire rester sans regarder autour d'elle le regard des passants intrigués. À sa réflexion, elle éclate de rire avant de hocher la tête. « Faut penser à tout, surtout si tu t'exhibes sur la place publique. » Parce qu'il n'y a pas que des personnes bien veillantes, même à Cap Harbor. Les cinglés ne sortent peut-être pas avant une certaine heure de la journée, mais il aurait aussi bien pu se faire arrêter par la police pour exhibition et Alma ne sait pas ce qui aurait été pire entre les deux scénarios. Elle imagine alors ce qu'ils auraient du faire si il avait été blessé, bien qu'heureusement il semble parfaitement en forme. « Et bien, ton patron a l'air d'être une assez bonne personne. Dommage qu'il ne t'offre pas un simple t-shirt de son restaurant au lieu de tout ça ! » s'exclame-t-elle en désignant le costume de haut en bas, ses bras tendus devant elle. Alors qu'il se défait de son costume, Alma le regarde avec un sourire amusé et n'hésite pas à le taquiner un peu, sa façon de faire comprendre à quelqu'un qu'elle commence à l'apprécier. Elle pensait que ça l'aurait dérangé d'apprendre que quelqu'un l'avait filmé mais, au contraire, l'idée semble totalement lui plaire. Elle ne dit rien pour le moment, attend d'apprendre son identité avant de lui dire qu'en vérité, elle avait menti pour la vidéo. « Oh non, je ne voulais pas te briser le coeur ! Si tu veux, remets ton costume et j'appelle quelqu'un pour te pousser par derrière pendant que je filme tout, » dit-elle avant de sortir son téléphone de sa poche arrière qu'elle brandit comme un trophée. Ce serait amusant, quoi qu'elle doute qu'Oscar soit partant pour se retrouver sur le sol une seconde fois. Elle range donc l'appareil et le regarde se courber devant elle après qu'elle ne se soit présenté. Décidément, Oscar semble vraiment être une personne à part et elle ne regrette en aucun cas d'avoir croisé son chemin. Elle veut l'aider, embellir sa journée comme il est en train de le faire avec la sienne. Quoi qu'il ne lui faut pas beaucoup, avoir démissionné du Starbucks a déjà bien boosté sa bonne humeur ce matin. « Mmh, on peut dire ça comme ça. Dis-toi que je suis ton ange gardien pour services rendus à la communauté. » Elle lui sourit, serrant les prospectus entre ses doigts. « Je ne dirai pas non pour un verre, je t'avoue qu'en plus j'ai quelque chose à célébrer donc ça tombe bien. Puis si tu connais le barman, c'est encore mieux. » Non seulement Oscar est amusant, mais voilà qu'en plus il se révèle être utile. Il y a fort à parier que son numéro de téléphone finira dans les contacts d'Alma. « Il faut dire quelque chose en particulier ? Ou si je fais quelques pas de danse ça suffira ? » demande-t-elle avant de repérer une femme qui marche devant eux et de lui coller un prospectus entre les mains tout en lui lâchant un bonjour chantonnant à quelques centimètres de son visage. On voit qu'elle n'a jamais fait ça, mais sa bonne humeur contagieuse va peut-être les aider à ramener quelques clients.


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Lun 15 Oct - 21:31 )












J'étais un homme avec beaucoup d'ambition. La première était quand même de changer de boulot – ce qui était sur le point d'arriver – la deuxième d'épouser Asher – même si cela n'arriverait jamais – et la troisième de devenir un mème. Mon troisième rêve était sur le point de se réaliser. J'y croyais dur comme fer, jusqu'à ce que cette jeune femme qui venait de me sauver la vie ne vienne briser tous mes rêves en me disant que personne ne m'avait réellement filmé. Je pouvais dire adieu à ma carrière internet. J'avais le coeur en miette. « Oh non, je ne voulais pas te briser le coeur ! Si tu veux, remets ton costume et j'appelle quelqu'un pour te pousser par derrière pendant que je filme tout, » Alors oui, mais non. J'avais pas spécialement envie de me retrouver une nouvelle fois à remuer du popotin pour essayer de me lever. « Non, mais t'inquiète pas. Je vais créer une chaîne Youtube, ou alors je vais mettre une caméra sur moi et le tour sera joué » D'ailleurs l'idée de la chaîne, c'était vraiment quelque chose à retenir et j'allais très rapidement soumettre l'idée à Asher, parce que mine de rien on pourrait se faire de la tune juste en étant nous même. On était tellement beau et sexy, que les abonnés allaient pleuvoir sans qu'on le demande. Oui, j'avais l'impression de tenir quelques chose.
En tout cas je tenais beaucoup mieux ce concept que les flyers que j'étais censé distribuer et autant dire que maintenant je n'avais plus vraiment envie. J'étais même prêt à les abandonner lamentablement, mais c'était sans compter sur l'aide d'Alma. Décidément cette fille était mon ange gardien. Je me demandais même si elle pouvait faire des trucs juste en claquant des doigts comme Mary Poppins. « Mmh, on peut dire ça comme ça. Dis-toi que je suis ton ange gardien pour services rendus à la communauté. » Elle pouvait être l'ange qu'elle voulait, moi j'acceptais. « D'accord, alors merci Alma ange gardien pour service rendu à la communauté » Mais si elle tenait vraiment à m'aider, alors j'insistais pour lui offrir un verre. C'était la moindre des choses quand même. « Je ne dirai pas non pour un verre, je t'avoue qu'en plus j'ai quelque chose à célébrer donc ça tombe bien. Puis si tu connais le barman, c'est encore mieux. » Alors allons-y gaiement. Si elle voulait absolument m'aider, il faudrait être fou pour lui faire changer d'avis. Par contre j'étais le partisan du plus vite fait, plus vite tranquille alors on allait pas s'emmerder très longtemps avec ces flyers. « Il faut dire quelque chose en particulier ? Ou si je fais quelques pas de danse ça suffira ? » Je n'étais pas un habitué de ce genre de situation. C'était la première fois que quelqu'un me proposais son aide et c'était surtout la première fois qu'on me demander si on devait danser en même temps. « En tant normal, j'aurai dit oui à la petite danse » Surtout quand c'était une jolie fille qui l'effectuait. « Mais aujourd'hui on va aller au plus simple et surtout au plus rapide » J'avais même envie de pimenter les choses. « On fait un concours ? Je t'offre le premier verre et le plus rapide de nous paye la deuxième tournée ? » Je lui tendais ma main pour qu'on puisse sceller notre deal et une fois fait, je me tournais rapidement pour distribuer mes flyers à la vitesse de la lumière. Je n'avais jamais travaillé aussi rapidement de ma vie et je me trouvais génial. Tellement génial que je levais les bras au ciel en effectuant ce que je pensais être une danse de la victoire. « T'as fini avant moi c'est ça ? » Vu la façon dont elle rigolait, je comprenais que oui. « Allez, viens, on a bien mérité ce verre » En plus ça sera l'occasion de vraiment apprendre à connaître cette ange tombé du ciel.




lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 236
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Jeu 8 Nov - 17:12 )


Oscar & Alma

i have fallen and i choose not to get up


L'idée de la chaîne Youtube n'est pas mauvaise. Au contraire, elle est même carrément géniale et fait naître dans les yeux d'Alma une multitude d'étoiles à mesure qu'Oscar lui expose ses idées. « Franchement, j'approuve. Si t'es sérieux et que tu fais ça pour de vrai, je m'abonne direct et je la partage sur mon Twitter à mes quatre-vingt-six abonnés. » Elle n'est pas vraiment active sur les réseaux sociaux, contrairement à ce qu'on pourrait croire vu qu'elle passe beaucoup de temps sur son téléphone. En réalité, c'est plus pour épuiser ses énergies sur le jeu Harry Potter sur portable plutôt que pour suivre les dernières actualités des star. De temps en temps, elle poste une ou deux photos sur Instagram, mais ça se limite principalement à ça. Elle ne suit pas beaucoup de chaînes sur Youtube, principalement celles qui font des reviews sur les films du moment où celles qui font des animations humoristiques parce que ça touche à un humour un peu sombre qui la fait rire plus que tout le reste. Mais voir Oscar dans son quotidien en tant que poulet, ça peut être amusant. Elle le connaît à peine et pourtant, Alma se sent déjà prête à l'encourager sur tous les plans comme si elle avait soudainement décidé que ce garçon allait devenir son poulain. Elle va même jusqu'à lui proposer de l'aide pour la distribution des flyers d'ailleurs, lui qui semble si peu motivé à continuer son boulot. Alors qu'il la remercie, elle se contente d'un simple hochement de tête pour rester modeste et éviter de finir par totalement prendre la grosse tête. Un ange, Alma, il ne faut pas exagérer. Elle est bien loin de ces petits bonhommes nus qui virevoltent dans le paradis les fesses à l'air. Et puis, ce n'est pas comme si il n'y avait rien à la clé. Un verre gratuit, on peut rarement le refuser. « Plus simple et plus rapide, je peux faire. On a qu'à dire que la petite danse sera pour un autre jour. » Dommage, ça l'aurait amusée de commencer à faire des pirouettes dans la rue juste pour attirer l'attention des futurs clients. Elle sourit en entendant le mot "concours", elle qui a toujours adoré relever des défis. « Marché conclu, » dit-elle en calant les flyers sous son bras avant de serrer la main d'Oscar pour conclure leur deal. Sans attendre, Alma file avec sa pile de papiers. Elle offre son plus beau sourire aux passants, fait l'éloge d'un restaurant où elle n'a elle-même jamais mis les pieds. Elle sautille sur place, se montre de bonne humeur parce qu'elle sait que c'est ce qui attire le plus le commun des mortels. S'intéresser à eux, leur faire croire qu'ils sont spécialement choisis. Une fois ses flyers distribués, elle retourne vers Oscar et voit qu'il ne lui reste qu'un seul papier entre les mains. Ils ont bien travaillés tous les deux, mais Alma a tout de même réussi à être la plus rapide. « C'était vraiment pas loin, t'étais à deux doigts de m'écraser. » Elle hausse les épaules avec un sourire innocent. « Ne te blâme pas, t'as face à toi une pro des sourires forcés. Travailleuse acharnée chez Starbucks, je sais comment aborder les clients. » Alma regarde Oscar avec un regard empli de fierté alors qu'ils se dirigent vers le bar le plus proche. « Mais dis-moi Oscar, comment est-ce que t'en es devenu à devenir poulet publicitaire ? Me fais pas croire que c'était ton rêve quand t'étais gamin, » ajoute-t-elle en fronçant légèrement les sourcils, l'air sérieux.


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Dim 25 Nov - 9:35 )












Dès ce soir, j’allais proposer à Asher de faire une chaîne Youtube avec moi. Déjà on pourra exposer notre amour au monde entier et surtout l’univers pourra se rendre compte à quel point nous sommes des gens passionnants et passionnés. Sûrement les personnes les plus merveilleuses de la planète. En plus on aurait déjà une fan et cela remplissait mon petit coeur de joie. Cette femme était géniale. Doublement géniale même parce qu’en plus de m’avoir aidé dans mon grand moment de détresse poulistique, elle voulait m’aider à terminer plus vite ma journée en distribuant le reste de mes flyers avec moi. Si bientôt des ailes apparaissaient dans son dos, je ne serais pas vraiment surpris. Je lui épargné même de danser, parce que plus vite on aurait fini, plus vite on pourrait aller boire un verre et faire connaissance. « Plus simple et plus rapide, je peux faire. On a qu'à dire que la petite danse sera pour un autre jour. » Si prochain jour il y avait. Après si elle voulait mettre elle aussi un costume de poulet, je connaissais la personne qui pouvait réaliser son rêve. « Prochaine fois il y aura ? Si tu veux venir m’aider tous les jours tu es la bienvenue. Je peux même te prêter mon costume si tu veux » Enfin à condition que mon patron soit d’accord, mais est ce que cela le dérangerait ? Je n’en étais pas très convaincu. Du moment qu’il voyait un poulet se dandiner il devait se moquer de la personne qui se trouvait à l’intérieur.
Notre petit concours de flyers pouvait commencer et je me donnais vraiment à fond, encore plus que d’habitude même et j’étais persuadé d’avoir gagné. J’étais tellement sûr de moi, que je faisais ma petite danse de la victoire, avant de me rendre compte que peut-être Alma avait été plus rapide que moi. « C'était vraiment pas loin, t'étais à deux doigts de m'écraser. » C’était triste, mais il fallait que j’accepte la défaite avec philosophie. « Ne te blâme pas, t'as face à toi une pro des sourires forcés. Travailleuse acharnée chez Starbucks, je sais comment aborder les clients. » Ah oui, tout s’expliquait mieux maintenant. « Je sais où je vais venir prendre mes cafés à partir de demain » Elle allait me voir tous les jours et elle en aurait marre de moi à force, mais peut-être je ferais d’elle la serveuse du moi.

Parler c’était bien, mais boire c’était encore mieux, surtout que je devais offrir un verre à Alma, c’était la moindre des choses, après qu’elle me soit venu en aide pour me relever et pour distribuer tous mes flyers. Costume sous le bras, je posais le tout sur le premier tabouret qui se présenté à moi, pour finalement faire signe à Sean de nous servir. « Mais dis-moi Oscar, comment est-ce que t'en es devenu à devenir poulet publicitaire ? Me fais pas croire que c'était ton rêve quand t'étais gamin, » Et pourquoi ça pourrait pas être un rêve de petit garçon ? « Non ce n’était pas vraiment mon rêve. A la base je devais être comptable, j’ai même tout mes diplômes et puis du jour au lendemain j’ai tout envoyé promener » Je me souvenais même très bien que mon père n’était pas vraiment content, mais c’était en partie à cause de tout ce qui se passait dans notre famille, et c’est aussi pour ça que je suis partie chez ma mère pendant quelque temps. « Je voulais vivre d’amour et d’eau fraîche, mais ça ne paye pas vraiment les factures, alors j’ai pris le premier job qui s’est présenté à moi. » Alors je ne regrettais pas vraiment mes décisions, mais effectivement si je pouvais être autre chose que poulet ça m’arrangerais. « Mais normalement dans ma longtemps, je change de boulot » En tout cas je harcelais Asher, pour qu’il harcèle Jocelyn et pour qu’elle me dise si j’allais travailler avec elle ou pas. « Et toi alors Alma, raconte moi ton histoire » Peut-être qu’on allait découvrir qu’on était de la même famille, ou qu’on avait un don pour faire des choses bizarres.




lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 236
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (bill skarsgard), peter shacklebolt (aaron taylor-jonhson) & misha castillo (ana de armas)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Jeu 6 Déc - 16:30 )


Oscar & Alma

i have fallen and i choose not to get up


Autant ça lui ferait plaisir à Alma de venir en aide plus fréquemment à Oscar lorsqu'il doit distribuer ses flyers -elle commence déjà à l'apprécier et elle est sûre qu'ils feraient une super équipe-, mais jamais elle n'enfilerait ce costume  qu'il porte actuellement sous son bras. Elle a beau dire que le regard des autres ne l'atteint plus, Alma a pendant trop longtemps été harcelée au lycée à cause de son poids, de sa peau, de ses vêtements de pauvre que pour pouvoir se vêtir comme un poulet devant tout le monde. Elle ne critique en aucun cas la carrière du jeune homme et elle doit même dire qu'elle est ravie que quelqu'un ose fièrement porter cette tenue mais pour elle, ça raviverait trop de souvenirs douloureux si une seule personne venait à se moquer. « Je vais faire l'impasse sur le costume, je ne suis même pas certaine qu'il te soit très utile qui plus est. Ça te ralentit, » ajoute-t-elle comme si elle s'y connaissait. Elle devrait devenir coach pour mascotte, mais elle n'est pas sûre que ça rapporte beaucoup. En attendant, elle arrive quand même à faire bénévolement une partie du travail d'Oscar. Autant garder cette info sous silence pour qu'il puisse en tirer tous les bénéfices, ça lui fait plaisir à Alma de pouvoir aider quelqu'un dans le besoin. C'est qu'elle a un grand coeur la gamine, surtout avec des personnes aussi sympathiques qu'Oscar. Le faux sourire du Starbucks aide bien, elle a pu s'entraîner pendant longtemps à faire semblant d'être heureuse de se trouver dans un endroit qu'elle n'apprécie pas. Mais là, Alma n'a même pas eu à faire semblant, elle sautillait comme un lutin de Noël et faut croire que ça a eu son petit effet. La remarque d'Oscar lui tire un grand sourire. « Tu seras le bienvenu, je te glisserai discrètement des pâtisseries en plus et "oublierai" de les ajouter à ta note. » Elle l'a déjà fait plusieurs fois, notamment pour elle-même.

Arrivés au premier bar de la rue, Alma se hisse sur la pointe des pieds afin de pouvoir prendre place sur un des tabourets. Elle ne peut s'empêcher de poser cette question à Oscar parce que pour elle, personne ne rêve d'être poulet publicitaire. Intriguée, elle appuie son coude sur la table et coince son menton dans le creux de sa main pendant qu'il parle, lui expliquant qu'il a plaqué ses études de compta et qu'il avait simplement besoin d'un quelque chose pour avoir de l'argent. Elle ne peut s'empêcher de sourire en entendant son récit parce que clairement, elle a l'impression de s'entendre. « J'ai l'impression qu'on est tous passés par un moment de nos vies où on a plaqué nos études en se disant qu'on trouverait mieux, puis au final on s'en mord les doigts. » Elle pense notamment à Asher, lui et ses rêves de médecine qu'il a amenés dans son café pour pouvoir échapper à son job. « Enfin, moi j'ai terminé mes études dans la biologie. Je voulais bosser dans le domaine de l'environnement, je suis un peu partie avec ce rêve naïf de vouloir sauver la planète, tu vois. Sauf que je n'ai rien trouvé le premier mois, puis j'ai un peu arrêté de chercher. J'ai postulé chez Starbucks parce qu'ils cherchaient quelqu'un et c'était très clairement l'option facile, j'y suis depuis deux ans et mon diplôme est occupé à prendre la poussière dans un tiroir. » Elle pousse un léger soupir avant de relever les yeux vers Oscar. « Pathétique comme histoire, non ? »


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/03/2018
›› Commérages : 134
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Matt McGorry
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ≡ Sarah Miller (Meghann Fahy) ≡ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ≡ Pio Esposito (Wilson Bethel) ≡ Martin Palmer (Ben Barnes) ≡ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ≡ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( Dim 16 Déc - 10:27 )












Si Alma se proposait à venir m’aider tous les jours je serais sûrement l’homme le plus heureux du monde, j’étais même prêt à lui laisser mon costume, tout ce qui pourrait lui faire plaisir, mais étonnement elle n’était pas d’accord avec ça. Vraiment je ne comprenais pas pourquoi elle n’avait pas envie de transpirer comme une gueuse dans un costume qui puait la mort. Mais j’étais bon joueur et j’acceptais son refus. A sa place, j’aurai aussi refuser ma propre proposition. Enfin ça c’était avant qu’elle ne finisse par gagner notre concours improvisé. J’avais pu vivre l’expérience de l’ascenseur émotionnel et finalement ça c’était plutôt bien passé. Oui j’étais déçu d’avoir perdu, mais j’étais surtout content de me dire qu’on avait fini et qu’on allait pouvoir boire un verre. Malgré tout, je voulais connaître son secret. Je pensais être le meilleur et non, je venais de tomber sur mon maître Jedi. Enfin mon maître Jedi avait surtout l’habitude de faire cela parce qu’elle travaillait au Starbucks, maintenant tout devenait clair pour moi. En tout cas c’était une information bonne à savoir et surtout maintenant elle allait devoir me supporter régulièrement. « Tu seras le bienvenu, je te glisserai discrètement des pâtisseries en plus et "oublierai" de les ajouter à ta note. » Voilà qui était bon à savoir, même si j’étais prêt à payer l’intégralité de ma note. « Est ce que ce concept d’oubli peut s’appliquer à mon meilleur ami. Parce que je suis sûr qu’Asher serait plus que ravi d’avoir des gâteaux gratuits » Je connaissais l’homme, je savais ce qui pouvait lui faire plaisir. D’ailleurs son activité favorite était de me briser le coeur, alors que j’étais une petite chose fragile.

Ceci dit, la petit chose fragile que j’étais avait pour l’instant d’autre chose à penser. Déjà il fallait que je paye ma tournée à Alma et cela me rendait heureux. Oui il fallait peu de choses pour me contenter et j’étais ravi de lui apprendre aussi qu’être poulet publicitaire n’était pas mon plus grand rêve. « J'ai l'impression qu'on est tous passés par un moment de nos vies où on a plaqué nos études en se disant qu'on trouverait mieux, puis au final on s'en mord les doigts. » Au moment où j’avais tout lâché, je savais que je ne trouverais pas mieux, mais j’étais passé par une crise identitaire. Même si j’acceptais parfaitement le fait que mon père ait quitté ma mère pour un autre homme, j’avais eu quand même besoin de temps et surtout d’espace pour pouvoir digérer tout cela. J’avais surtout de la peine pour ma mère, c’était ce qui m’avait poussé à partir pour la rejoindre. « Bwaar, la comptabilité c’est pas un milieu de rêve non plus, mais je change bientôt de boulot normalement » Du moins je croisais les doigts pour que Jocelyn me dise oui !! Si elle me disait non, j’irai pleurer sur l’épaule d’Asher et je lui dirais de la quitter. Bon il le fera sûrement pas pour mes beaux yeux, mais je pouvais toujours essayer.  « Enfin, moi j'ai terminé mes études dans la biologie. Je voulais bosser dans le domaine de l'environnement, je suis un peu partie avec ce rêve naïf de vouloir sauver la planète, tu vois. Sauf que je n'ai rien trouvé le premier mois, puis j'ai un peu arrêté de chercher. J'ai postulé chez Starbucks parce qu'ils cherchaient quelqu'un et c'était très clairement l'option facile, j'y suis depuis deux ans et mon diplôme est occupé à prendre la poussière dans un tiroir. » Je trouvais cette histoire un peu triste et surtout je compatissais. « Pathétique comme histoire, non ? » Alors ça non, il ne fallait pas se dévaloriser comme ça. Moi Oscar le poulet, je le refusais. « Je n’aurai sûrement pas dit pathétique. Si tu avais ajouté que ton rêve était d’être actrice, peut-être, mais là non c’est tout sauf pathétique. On s’est juste confronté à la vraie vie et on a pris un coup dans la gueule. » Mais ce n’était pas fini pour autant. On était jeune et on avait la vie devant nous. « Maintenant faut juste retrouver le courage de se mettre en danger » Ce qui n’était pas le plus facile à faire je voulais bien l’admettre. « Puis avec notre cher président qui dénigre beaucoup trop la planète, on va avoir besoin de personne comme toi » Parce que bon lui et préservation de l’environnement ça faisait 2 et c’était triste. « Puis quand tu doutes dit toi que t’as rencontré un gars qui fait le poulet à longueur de journée » Et qui l’assumait parfaitement. Des fois je me faisais rire, je n’étais vraiment pas une personne normale.




lumos maxima


† ça va trop vite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: I have fallen and I choose not to get up [Alma] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I have fallen and I choose not to get up [Alma]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road :: Catalina bar & grill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération