i'm on fire, literally (simone)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 27
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage) & ozzy ackerman (bill skarsgard)

i'm on fire, literally (simone) ✻ ( Lun 10 Sep - 14:16 )


Simone & Peter

i'm on fire, literally


C'est probablement l'incendie le plus impressionnant qu'il n'ait jamais vu. Loin des maisons avec un simple problème de gaz, des ruches dans les toits ou des cuisinières carbonisées. Là, c'est un véritable enfer qui se déchaîne devant Peter. Des flammes qui montent si haut qu'elles touchent le plafond de chaque pièce, qui réduisent les meubles en cendre et qui fragilisent petit à petit la structure du bâtiment. L'incendie s'est déclaré au troisième étage d'un immeuble à Haywood Hill Residence et, lorsqu'ils sont arrivés, les flammes avaient déjà atteint le quatrième. Tout les habitants de l'appartement sont dehors, évacués par le reste de l'équipie, et il ne devrait donc y avoir rien de plus que quelques blessés qui devront respirer de l'oxygène dans les ambulances pour se nettoyer les poumons. Totalement en sueur, le coeur battant à vive allure, Peter tourne le dos au quatrième étage et s'apprête à descendre par l'escalier de secours comme l'ont fait les autres avec les habitants. Le feu est à présent moins intense et des lances à l'extérieur se chargent des dernières flammes qui persistent dans des coins difficilement atteignables pour eux, pompiers. Mais alors qu'il est sur le point de s'en aller, Peter entend un cri. Il se tourne vers ce qui était auparavant une salle à manger mais qui ressemble à présent plus à un amas de poutre en bois carbonisées. Il est certain d'avoir entendu quelqu'un appeler à l'aide malgré le cri de la sirène de leur camion qui résonne à ses oreilles depuis déjà plusieurs heures. « Il y a encore quelqu'un ! » crie-t-il au reste de l'équipe. Sauf que tout le monde est descendu déjà, personne ne l'a entendu. Tant pis, il ira seul. Peter s'avance dans la pièce sur le point de s'écrouler et se fraie un chemin à travers les meubles brûlés et les bouts de plafond qui sont tombés. Il finit par la voir, une petite femme d'une cinquantaine d'années coincée sous une des poutres. Elle tousse, s'époumone, des larmes ruisselant sur ses joues. « Ça va aller, je vais vous dégager de là. » Il relève sa visière pour mieux la voir et sent la suie venir brûler la rétine de ses yeux. Peter se met à genoux devant la poutre qui bloque la femme et commence à tirer dessus de toutes ses forces. Bloquée. Bordel. Il regarde autour de lui à la recherche de quelque chose pour s'aider et inspire un peu trop fort un imposant nuage de fumée qui le fait tousser. Si il met trop longtemps, ils vont finir par y passer tous les deux. Il finit par repérer un pied de biche qui traîne plus loin dans la pièce et s'en empare avant de le caler sous la poutre. Celle-ci se soulève faiblement. Il place son genoux en-dessous, à coté du pied de biche, et se sert du poids de son corps pour la soulever le plus haut possible. La femme arrive à s'extirper malgré un bras cassé. « Suivez la sortie de secours ! » crie Peter entre deux quinte de toux. Alors que la femme s'éloigne en tenant son bras, continuant de pleurer, il sent la poutre retomber lourdement sur sa jambe. Maintenant, c'est lui qui est coincé. Il ne saurait plus la relever, il va mourir durant sa première vraie intervention. Il essaie de faire des signes par la fenêtre mais réalise que personne ne peut le voir d'ici. Qu'il va y passer.


AVENGEDINCHAINS



i'll be good
I used to like liquor to get me inspired, but you look so beautiful, my new supplier. I used to like smoking to stop all the thinking, but I found a different buzz. The world is a curse, it'll kill if you let it, I know they got pills that can help you forget it. They bottle it, call it medicine, But I don't need drugs 'cause I'm already high enough.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 11/10/2017
›› Commérages : 178
›› Pseudo : Léa - Harmajabb - Mr.Turtle
›› Célébrité : Ryan Gosling
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Nawid Sadki (Oscar Isaac), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: i'm on fire, literally (simone) ✻ ( Lun 10 Sep - 16:20 )

i'm on fire, literally
Peter & Simone
« C’est bon capitaine. On a sorti toutes les victimes. Tout le monde sort maintenant. » fis-je au capitaine, il me regarde et hoche la tête avant de se mettre à observer l’incendie. Je secoue la tête et soupire, c’est moche ce qui arrive. Les gens perdent leur maison, leurs biens et je n’aimerai vraiment pas vivre ça. Il n’y a pas souvent d’incendies dans la ville de Cap Harbor et c’est tant mieux. J’ai pu ramener quelques blessés avec mes collègues et normalement tout est vide, on a veillé, on a fouillé et on est revenu. Je regarde mes collègues revenir, je les compte et fronce les sourcils. « Y a un truc qui cloche là… » Le capitaine semble être d’accord avec moi (!!!) on a un peu un mauvais pressentiment, comme s’il se passait quelque chose. Je me rapproche vers mes collègues qui semblent chercher quelqu’un. Je fronce les sourcils, assez contrarié. « Il manque quelqu’un. Qui est ce qui manque à l’appel ? » Le nom me vient très vite après avoir énuméré ceux de mes collègues, surtout que l’un d’entre eux me dit que Peter le con, est resté derrière et ils l’ont perdu. Mon coeur n’en fit qu’un tour. Je prends la radio et parle. « Shacklebolt ! Qu’est-ce que tu fiches ?! Sors de là ! C’est trop tard, ça va s’écrouler ! » Seulement, à peine que j’ai dit ça, une femme sort, se tenant le bras, tout en pleurant. Je me fige un moment et cherche justement ce Peter, espérant qu’il sorte derrière. « Peter ?! » fis-je en parlant à la radio. Je ne l’entends pas. Il ne répond pas. « Madame ?! Où est-ce que vous l’avez vu la dernière fois ?! » « Au au au… Là… » fit-elle encore sous le choc, entre les toux, elle essaye de me désigner le deuxième étage… Je n’ai pas le temps de demander des détails. Je regarde le chef, il me regarde et comprit ce que je compte faire. « Esposito ! Je vous ordonne de… » Je ne l’écoute plus, je mets mon casque et ordonne aux autres de rester. Je mets mon masque et fonce dans les flammes sous les hurlements de tout le monde qui sont très vite remplacés par les flammes. La dernière fois qu’ils l’avaient vu m’avaient-ils dit assez rapidement, c’était au deuxième étage. Putain. Je ne sais pas comment je vais faire pour descendre si jamais… L’incendie est trop avancé, les flammes sont sur les plafonds. Ça craint. « Peter ?! » Je monte vite les escaliers qui presque intacts, mais c’est limite. « T’as pas intérêt à être blessé ducon ! » Il fait chier en vie commune, mais alors là, qu’il me fasse chier en bossant, je m’y attendais pas ! J’ai réussi à aller à l’étage et je vais à la partie de cet appartement que la dame m’a désigné. « Peter ! Si tu m’entends, fais un bruit ! » Il fait très chaud, il fait trop chaud même et c’est de pire en pire, ça devient pire qu’une fournaise et on va être des poulets rôtis. J’entends du bruit et me dirige vite en sa direction. Un bruit métallique répétitif. Je le retrouve, coincé. « Je l’ai trouvé ! » dis-je dans la radio. « Chef, sa jambe est coincée dans une poutre ! » réalisai-je avant de faire une tape sur l’épaule du con. « Tu sens ton pied ?! » demandai-je, essayant de voir s’il est toujours conscient et tout. Je soupire et analyse la poutre. J’essaye de la soulever du mieux que je peux, mais j’y réussis à peine. « Arf !! » relâchai-je à bout de souffle.  « Comment… Comment t’as réussi à te coincer là-dedans?! Ça t’es tombé dessus ou quoi ?! » Je secoue la tête et le regarde encore. « Tu peux soulever ?! » Déjà, enlever la poutre, ensuite on verra comment s’en sortir. Faut toujours garder espoir et la tête froide.
electric bird.



Always smile

Revenir en haut Aller en bas

i'm on fire, literally (simone)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération