SOFIAN ✻ There's no more night, blue skies forever.

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 227
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

SOFIAN ✻ There's no more night, blue skies forever. ✻ ( Mar 11 Sep - 12:56 )



There's no more night, blue skies forever
with, Sofian .
Il tremble le blond, c'est plus dur que ce qu'il pensait, son pauvre paquet de cigarettes défoncé entre ses mains, il en sort une du paquet et la porte à ses lèvres, l'allumant d'un geste habile malgré les tremblements. Aujourd'hui, il a une permission, aujourd'hui, il va pouvoir aller ailleurs que dans ce putain de parc qu'il connaît par cœur, ailleurs que dans les salles de repos qu'il a l'habitude de côtoyer. Mais il n'a pas envie d'aller chez lui et il ne sait pas où aller. Chez Lissa ? Non. Certainement pas, ce n'est plus sa place là-bas. Chez son beau-père ? Encore moins,il risquerait de le fracasser en deux temps, trois mouvements s'il ose parler de sa mère. Alors il n'a qu'une solution s'il ne veut pas dormir sous un pont. Dormir chez elle, une main dans le creux de ses reins. Le téléphone rangé dans sa poche après l'envoi de cet espèce d'appel au secours, lui qui ne lui avait pas donné de nouvelles depuis son entrée dans le centre, lui qui avait joué au con, lui qui avait trop flirté avec la bouteille. Il s'en rend compte qu'il a abusé. Il s'en rend compte qu'il s'est rendu malade pour rien et que sa mère de là-haut, elle ne doit pas être bien fière. Mais il veut reprendre du poil de la bête, pour sa mère, pour sa soeur, puis un peu pour lui, il en avait plus qu'assez d'être une loque ambulante. Il allait se faire virer s'il ne se ressaisissait pas, il le savait pertinemment. Imbécile.Il secoue la jambe, s'essuie le front. Lui qui aurait bien bu une bière sur l'instant, il serre les poings pour ne pas céder, de toutes façons, il ne peut pas. Il n'y a rien d'alcoolisé ici. Quand il regarde son téléphone, il se rend compte que c'est l'heure, il tire alors une dernière fois sur sa cigarette et vu qu'il n'a pas eu de réponses, il demande un taxi qui l'emmène jusque chez Sofia. Peut-être que son frère sera là, il s'en fout un peu, tout ce qu'il veut c'est la retrouver. Quand il arrive devant chez elle, il sourit un peu comme un imbécile et il monte les escaliers deux par deux, la lanière de son sac de sport enserré dans sa main. Et il toque, une fois, deux fois, trois fois. Elle n'est pas là. Alors qu'il s'apprête à faire demi-tour, il entend la porte qui s'ouvre et elle est là. Il se pince les lèvres et n'a besoin que de faire quelques pas pour la retrouver et déposer ses lèvres sur celles de la brune. L'ambiance est électrique quand ils se retrouvent enfin. Il entre alors dans l'appartement, et colle son front contre celui de Sofia « Tu m'as manqué. » et un sourire en coin se perd sur les lèvres de l'alcoolique. Il a besoin d'elle c'est inévitable. « j'avais besoin de te voir. » avoue t-il à demi-mots, les mains retrouvant timidement le chemin de la peau.


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/05/2018
›› Commérages : 639
›› Pseudo : Neptune (Mia)
›› Célébrité : Alicia Vikander

Re: SOFIAN ✻ There's no more night, blue skies forever. ✻ ( Mer 19 Sep - 20:41 )



There's no more night, blue skies forever
with, Sofian .
Le travail. Toujours le travail. Elle avait fini par jeter l’éponge sur ce dossier. Elle avait fini par l’emmener à la maison. Elle a finit par le déposer sur la table. Son téléphone éteint. Elle avait pu se poser dessus. Mais Sofia était fatiguée. Des corps couverts de tatouages de gang. Des corps mutilés. Des corps tout simplement. Elle avait des dizaines de dossiers. Mais elle finit par prendre une douche. Et elle a finit par sortir en peignoir. Sofia n’était pas du genre à abandonner rapidement. Alors elle avait pris son après-midi pour souffler. Elle avait toujours les dossiers à côté. Elle avait encore sa bouteille de vin ouverte. Mais elle change. Elle prend ce long café. Et elle est en peignoir toute l’après-midi. Enfin c’était son plan. Elle finit par souffler en entendant toquer. Elle est en congée. Elle doit être seule. Son café en main. Elle le pose à côté de la pile de dossiers. Non. Elle est obligée d’enfiler rapidement une robe longue. Une robe bretelle longue qui en cache ses pieds. Mais la couleur vert émeraude était parfaite. Elle a craquée. Mais la porte émet encore un son. Il va falloir déposé un coup d’oeil. Elle finit par ouvrir. Ouvrir cette porte qui la sépare de lui. Cet homme. Lui. Adrian. Elle est presque en rêve. Ses lèvres goûtent les siennes. Ses lèvres s’accrochent à ses paroles. Ces lèvres qu’elles aiment tant. Il finit par rentrer. Il finit par coller son front. Son geste est doux. « Tu m’as manqué » Les mains de l’italienne lui caresse ses joues froides. Ses mains essaient de capter ce qui a changé. Ses mains finissent par s’accrocher à ses joues   « Tu m’as manqué aussi.» Si réel. Si vrai. Elle a l’impression d’être en plein rêve éveillé. Mais totalement vrai. Et puis c’est appréciable. Ces mains sur sa peau. Ces mains qui la fait frissonner. Ses mains. Elles. Elles ont pas quitté ses joues finalement. Impossible. « Ou est-ce que tu étais ? Qu’est qu’il s’est passé ? » Elle s’inquiète maintenant. Sofia n’a pas l’habitude de s’inquiéter pour ça. Mais là. Elle est obligée. Elle est obligé de le faire non ? Adrian. Son Adrian. Sans aucune nouvelle depuis des jours. « J’avais besoin de te voir »  Elle finit par le regarder avant de sourire faiblement. « Je suis là okay ? Je suis là. Tu veux boire quelque chose ? J’ai du café, du thé, surement du jus ou du sirop. » Elle ne sait pas pourquoi. Elle n’en sait absolument rien. Mais le mot bière n’est pas sortit de sa bouche. Alors qu’elle est possède. Alors qu’elle doit en avoir. Mais tant pis. Elle en a déjà trop proposé. Non ? Et elle finit par se mettre dans ses bras. Lentement. Ses bras s’enroulent autour de son cou. Sa tête se plonge dans le cou de cet homme. Elle humecte son odeur. Elle le garde contre lui. Elle le garde contre son coeur...


Revenir en haut Aller en bas

SOFIAN ✻ There's no more night, blue skies forever.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération