ladies first ☽ caitlin (los angeles)

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 614
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise queen Coleman
›› Schizophrénie : Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Evan Pryce (Dan Stevens) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Rachel Bilson) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Nicholas O'Brian (Dan Jeannotte).

ladies first ☽ caitlin (los angeles) ✻ ( Ven 28 Sep - 18:26 )


Caitlin & Aurora

because of you i laugh a little louder, cry a little less and smile a lot more.



Ces derniers temps, Aurora avait l’impression que tout allait bien dans sa vie et franchement, elle trouvait ça limite suspect. Elle se demandait si le destin avait décidé qu’elle avait assez souffert et qu’elle méritait un peu de répit ou si au contraire, les cieux lui réservaient de nouvelles épreuves pour plus tard, quand elle s’y attendrait le moins. Mais dans tous les cas, la jeune femme était parfaitement heureuse. Ce n’était pas arrivé depuis très longtemps, on n’allait pas se mentir. Mais la jeune femme avait totalement changé de rythme de vie. Finies les journées passées à déjeuner avec des copines et à faire du shopping, la brune avait maintenant des responsabilités. Et quand elle voyait à quoi ses projets commençaient à ressembler, elle était vraiment heureuse. Les locaux commençaient à prendre forme et elle avait bien entendu demandé des conseils à Caitlin pour la décoration. Bien entendu, elle ne voulait pas la déranger vu son planning déjà très chargé, mais elle était plutôt contente de pouvoir partager ça avec sa meilleure amie. Maintenant que les murs avaient tous été montés, il ne restait d’ailleurs plus que la décoration à mettre en place et bientôt, ils pourraient enfin ouvrir. Pour l’instant, elle n’avait pas un budget immense pour faire tourner la structure, mais la jeune femme avait reçu l’appui de la mairie et elle avait apprit qu’ils allaient lui accorder une subvention. Bien entendu, ça ne suffirait pas et elle aurait toujours besoin des gros bonnets que son père fréquentaient pour obtenir des promesses de dons, mais c’était déjà pas mal. Elle avait même rendez-vous dans deux semaines avec le directeur de la communication d’un sénateur, un jeune homme du nom de Pryce. Oui, Aurora allait rencontrer l’ancien meilleur ami de Caitlin, l’homme dont elle avait été amoureuse toute sa jeunesse. Bon, elle ne lui avait pas encore dit, mais ça viendrait.

Toujours est-il que si la jeune femme était heureuse, elle avait l’impression que c’était trop beau pour être vrai. Mais pour l’instant, elle savourait son bonheur. Ce qu’elle savourait aussi, c’était la perspective de passer du temps avec Caitlin. Sa meilleure amie s’était enfin décidée à prendre quelques jours de vacances et Aurora avait suivi aussi. Le but était simple : passer quelques jours entre filles. Bon, ça ne l’enchantait pas plus que ça de s’éloigner de Jay, parce que tout allait bien entre eux et qu’elle était actuellement le genre de fille totalement in love et un peu stupide. Mais elle avait pourtant annoncé à Jay qu’elle s’absentait pour quelques jours en espérant qu’il puisse vivre sans elle, le pauvre chou. Elle était beaucoup trop excitée à l’idée de passer du temps au soleil avec sa meilleure amie. Elles allaient pouvoir commérer à souhait, savourer des cocktails sur la plage et profiter du soleil qui commençait à faire défaut à Cap Harbor. Car oui les filles avaient choisi une destination ensoleillée. Los Angeles manquait à la blonde et la brune était tout à fait disposée à jouer la diva à LA. Elles avaient donc tout organisé dans la précipitation, mais elles avaient réussi à trouver une chambre d’hôtel et des billets pour cette ville ensoleillée. Et quand enfin il avait été temps d’aller à Los Angeles, Aurora s’était montrée encore plus exubérante que d’habitude, tant elle était contente. Elle avait l’impression qu’elle n’avait pas passé de temps avec sa blonde depuis très longtemps. Quant à un voyage toutes les deux, elles n’avaient pas eu le temps depuis longtemps. Enfin, Caitlin n’avait pas eu le temps, parce qu’Aurora, avant, ce n’était pas le temps qui lui manquait.

Désormais, la brune savourait le bonheur du soleil qui inondait leur chambre d’hôtel. Elles venaient d’arriver et leur chambre était parfaite. Décorée avec goût, meublée de deux lits doubles king size, la brune était aux anges. Elle n’avait aucun problème avec l’idée de faire chauffer sa carte bancaire avec l’argent de papa pour profiter de cette chambre merveilleuse. Mais les deux amies n’étaient pas ici pour profiter de leurs lits, même si l’idée de s’y plonger pour profiter du confort du matelas à mémoire de forme et des couvertures étaient tentante. « Je suis super excitée, ça fait super longtemps que je n’avais pas mit les pieds à LA », s’extasia-t-elle en regardant par la fenêtre, d’où elles avaient vu sur la plage. Elle était même tentée de s’installer avec un thé sur le balcon. Mais c’était peut-être un peu trop kitch. Il y avait tellement de choses à faire, elles n’allaient sans doute pas avoir le temps de s’ennuyer. Et puis, elles pourraient profiter du balcon demain, pour le petit déjeuner. « Qu’est-ce que tu as envie de faire ? », demanda-t-elle à Caitlin. Oui, elle se préoccupait de quelqu’un d’autre que d’elle, c’était assez surprenant pour être souligné. Apparemment, la brune s’était découvert un talent pour l’altruisme. Enfin, ça dépendait pour quoi. Quand il s’agissait de son frère, elle se comportait toujours comme une petite peste égoïste. Pour cette fois, Aurora n’avait pas envie de ne penser qu’à elle. S’il y avait bien une personne dont l’avis comptait à ses yeux, c’était Caitlin. Et son bien être lui importait aussi. « On pourrait aller au spa. Ou sur la plage. Ou … bref, je te laisse décider », ajouta-t-elle. L’impatience se voyait sur son visage. La brune était beaucoup trop contente. Et puis, y avait-il quelque chose de plus plaisant que de passer des vacances en compagnie de sa meilleure amie ?



LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2018
›› Commérages : 88
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : la belle johanna braddy
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)

Re: ladies first ☽ caitlin (los angeles) ✻ ( Mer 17 Oct - 16:56 )

aurora&caitlin ⊹ Quand on connait Caitlin Pierce on sait qu’elle est ce genre de personne incapable de prendre des vacances plus de deux fois dans l’année, incapable de laisser son boulot à quelqu’un d’autre même si ce n’est que pour quelques jours. Alors lorsqu’Aurora lui avait proposé de passer quelques jours loin de Cap Harbor juste toutes les deux la jeune femme y avait réfléchi à deux fois avant de dire oui. D’autant plus qu’avec son père à l’hôpital la jeune femme n’était pas à l’aise à l’idée de quitter la ville. Elle avait peur de ne pas être la au moment de lui faire ses adieux et cette idée la terrifié. Alors elle avait été voir le médecin de son père avec une liste de question longue comme le bras. Elle voulait qu’on lui dise que son père ne partirait pas pendant son absence, elle voulait qu’on la rassure qu’on lui dise qu’il serait toujours là à son retour. Et c’est ce que fit le médecin en lui expliquant que son père était dans une phase de lune de miel en quelque sorte ou tout semblait aller mieux. Mais Caitlin savait que cette période de repos aussi longue serait-elle sera certainement la dernière avant qu’il ne finisse par s’éteindre. C’est finalement Erin qui finit par la convaincre en lui disant que partir loin de CH lui ferait du bien. Elle lui promis de l’appeler immédiatement s’il y avait le moindre petit changement dans l’état de santé de son père. Caitlin à confiance en sa sœur, elle sait qu’elle le fera. La blonde avait finit par se convaincre que ce voyage était une bonne idée et puis ça fait bien trop longtemps qu’elle n’a pas passé du temps avec sa meilleure amie et autant dire qu’elle en a des choses à lui raconter. Même si dans le cadre de l’aménagement des locaux de Rory elles se sont vus mais c’était toujours dans le cadre du travail et donc dans un temps assez restreint ne leur laissant pas beaucoup de place à la discussion. Pour leur petite escapade les deux copines avait choisi Los Angeles. Cait n’y était pas retourné depuis bien longtemps et la ville qui l’a hébergé pendant tant d’années lui manque un peu il faut le dire. Et puis c’était un bon compromis pour elle car cela lui permettait de rentrer rapidement a CH en cas de problème avec son père sans pour autant ne pas pouvoir profiter du soleil et de la plage. A LA il fait beau a peu près toute l’année pour le plus grand plaisir de ses demoiselles qui comptait bien parfaire leur bronzage avant que le froid ne pointe le bout de son nez sur la Caroline du Nord.

Après plusieurs heures d’avion et une bonne douche à leur arrivée la blonde s’allongea au milieu du lit king size en soupirant. « Je veux exactement le même lit à la maison » Enfin surtout le même matelas en fait. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de le tester sur la durée en y passant quelques heures de sommeil et pourtant elle savait déjà que demain matin au moment de quitter ce doux nuage ce serait une vraie torture. « Je suis super excitée, ça fait super longtemps que je n’avais pas mit les pieds à LA »,  Caitlin releva a tête abandonnant ainsi son oreiller si moelleux et s’appuya sur ses coudes pour regarder a meilleure amie. « Moi aussi. Tu vas voir je vais te faire découvrir pleins d’endroits que tu ne connais pas » Ce genre d’endroits que les touristes ne connaissent pas, ce genre d’endroits perdus dans les petites rues ou dont la face ne fait pas rêver. Caitlin elle aime bien trop cette ville ou tout le monde semble si ouvert d’esprit, cette ville ou chacun peut vivre la vie dont il rêve. « Qu’est-ce que tu as envie de faire ? » La blonde réfléchit un instant. LA offre tellement de possibilité qu’elle ne sait pas par quoi commencer. « On pourrait aller au spa. Ou sur la plage. Ou … bref, je te laisse décider » Cait finit par s’asseoir au bord du lit les yeux plissés comme si elle était dans un intense moment de réflexion. « Tant qu’à faire d’être a LA si on allait profiter de la plage » La journée était chaude, ensoleillé. C’était la journée parfaite pour profiter du soleil.


Quelques minutes plus tard à peine les deux amies se retrouvèrent allongés chacune sur leur transat, lunettes de soleil sur le nez exposant leurs corps au soleil chaud de la Californie. « Finalement je suis contente d’avoir accepté de prendre quelques jours de congé. Ca fait du bien de se poser un peu » Finalement c’est bien Caitlin ça. Elle est incapable de s’arrêter de travailler mais lorsqu’elle s’y contrainte et bien elle apprécie. « Oh mais je t’ai même pas montré mon tatouage du coup » Cait montre alors à sa meilleure amie le « P » gravé dans sa peau sur ses côtes près de son sein droit. « On c’est tous fait le même pendant notre week end en famille » Et elle était d’ailleurs assez fière de se dire que c’était son idée. La blonde sentait le soleil bruler sa peau, elle souriait. « Bon j’ai décidé qu’on ne parlerait pas boulot pendant ces quelques jours alors dis moi plutôt comment ça va avec Jay » Cait elle l’aime bien Jay. Pour le peu de fois ou elle l’a vu elle ne peut pas en dire de mal c’est vrai. Il a l’air d’être un garçon bien et encore heureux pour lui s’il ne voulait pas avoir une Caitlin sauvage sur le dos ainsi qu’un Jake sauvage d’ailleurs. « Ton frère il le vit comment ta nouvelle histoire d’amour ? » Cait elle le connait un peu le frère Callahan et même si les choses semblent s’être arrangé entre le frère et la sœur la Pierce sait que la situation doit être compliqué pour Jake qui n’a jamais supporté de voir sa sœur avec quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 614
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise queen Coleman
›› Schizophrénie : Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Evan Pryce (Dan Stevens) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Rachel Bilson) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Nicholas O'Brian (Dan Jeannotte).

Re: ladies first ☽ caitlin (los angeles) ✻ ( Hier à 20:34 )


Caitlin & Aurora

because of you i laugh a little louder, cry a little less and smile a lot more.  



Est-ce qu’Aurora trépignait d’impatience à l’idée de partir en vacances avec sa meilleure amie ? Bien entendu. Il fallait dire que la jeune femme n’était pas partie en vacances depuis longtemps. Et ces derniers temps, la brune ne faisait que se concentrer sur son projet associatif. Non pas qu’elle se lassait, pas du tout. Mais la brune avait besoin de respirer. Et puis faire les boutiques ailleurs qu’à Cap Harbor, ce serait cool aussi. Et puis, est-ce qu’il y avait quelque chose de plus appréciable que de passer des vacances avec sa meilleure amie, quand on fêtait ses trente ans ? Pour la brune, non. Elle était heureuse. Elle était sur un petit nuage. Bon, peut-être qu’elle en faisait un peu trop, mais en même temps, c’était habituel : Aurora vivait toujours tout trop. Elle ne savait pas vivre dans la demi-mesure. L’enthousiasme de la brune se voyait sur son visage. Caitlin vivait des moments difficiles en ce moment et même si elle avait perdu sa mère, Aurora ne prétendait pas pouvoir comprendre ce que Caitlin vivait avec son père. En revanche, elle était ravie que la blonde ait accepté de la suivre à Los Angeles. Et puis, elles allaient toutes les deux pouvoir se changer les idées, profiter du soleil et ça ne pouvait que leur faire du bien. En tout cas, la brune comptait bien tout donner au cours de ce séjour pour réussir à changer les idées de sa meilleure amie et pour lui faire passer un bon séjour.

Et elle comptait bien lui changer les idées dès la sortie de l’avion. Aurora avait bien l’intention de profiter de chaque seconde passée à LA. D’autant plus que Caitlin avait vécu ici et qu’elle serait le meilleur guide possible et imaginable. D’ailleurs, c’était elle qui avait choisi cet hôtel. Et Aurora sentait qu’elle allait s’y plaire. Rien que ces lits la rendaient toute joie. Bon, elle avait un lit semblable chez elle. Mais le matelas était hyper confortable. Caitlin en tout cas avait l’air conquise. « Je peux t’en offrir un comme ça pour ton anniversaire si tu veux », fit-elle. Et non, elle ne plaisantait pas. Ben quoi ? Un lit, c’était un cadeau comme un autre. Et Aurora elle préférait largement offrir un fabuleux lit à sa meilleure amie plutôt qu’une carte cadeau dans un magasin, qui ne lui plairait probablement. De toute façon, Aurora ne savait pas faire des cadeaux normaux. Quand je dis que cette femme était toujours dans l’abus. Enfin bon, pour l’instant, l’héritière n’était pas tant excitée par le lit, qu’elle aurait l’occasion de tester à son coucher. Pour l’heure, elle était surtout contente d’être ici. Elle y était déjà venue quelques fois, pour faire du shopping essentiellement. Oui, elle empruntait le jet de son père juste pour faire du shopping, comme tout le monde, c’est une évidence. Mais elle n’avait jamais vraiment fait de tourisme ici. Et elle savait qu’elle pouvait compter sur Caitlin pour lui faire découvrir de chouettes endroits. « J’espère déjà que tu vas nous trouver un super bar pour passer une merveilleuse soirée », répondit-elle avec un sourire amusé. Ces dernières années, Aurora s’était calmée, question fêtes. Mais par le passé, un bon week-end pour elle se concluait toujours sur une bonne gueule de bois. Et puis, elles étaient à LA. Elles pouvaient faire n’importe quoi. Comme aller à la piscine de l’hôtel, au spa, ou même à la plage. Sa blonde opta d’ailleurs pour la dernière option. « J’aime ce programme », approuva la brune. En plus, le soleil brillait, alors autant en profiter.

Il ne leur fallut d’ailleurs pas beaucoup de temps pour se décider. Les deux filles avaient tout juste enfilé leur maillot de bain qu’elles avaient quitter l’hôtel, pour s’installer confortablement dans un transat au bord de l’océan, leurs lunettes de soleil vissées sur le nez. Elle laissait le soleil caresser sa peau blanche et secrètement, elle priait tous les dieux de bronzer un peu pendant son séjour. « Je suis certaine que ça va te prendre le plus grand bien. Tu travailles beaucoup trop », répondit-elle. Et Aurora disait ça avec bienveillance, pas du tout comme un reproche. C’était normal que Caitlin soit attachée à son entreprise. Mais c’était important de souffler de temps en temps, de se reposer et de profiter de la vie. En tout cas, c’était la philosophie de l’héritière. Même si, avant de créer son association, profiter de la vie, elle le faisait tous les jours. Caitlin profita de l’instant pour lui montrer son nouveau tatouage. Aurora lui offrit un grand sourire. « C’est trop mignon ! », s’extasia-t-elle en regardant de plus près le joli P tracé à l’encre sur sa peau. Sa famille, c’était la famille parfaite. « Vous êtes trop mignons chez les Pierce. Vous ne voulez pas m’adopter ? », demanda-t-elle, en toute innocence. Non, parce que ce n’était pas chez les Callahan qu’ils risquaient de faire ce genre de chose. Aurora avait toujours été fan de la famille Pierce. Elle les mettait même un peu trop sur un piédestal. Elle savait qu’ils avaient des problèmes, comme tout le monde, mais ils étaient quand même trop choux. « Oh, avec Jay, tout va bien … », fit-elle d’un ton calme. Il paraissait qu’elle en faisait toujours trop, alors elle essayait de rester calme. Sauf que la brune n’était pas capable de faire semblant avec Cait et son naturel trop enthousiaste refit bientôt son apparition. « En fait, ça va même plus que bien. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti quelque chose de semblable. Je crois bien que je l’aime. Et je crois bien qu’il pourrait être le bon pour moi », ajouta-t-elle. Elle était beaucoup trop heureuse. Elle avait un peu l’impression que l’univers allait bientôt se rendre compte qu’elle était trop heureuse et que les problèmes allaient commencer. D’ailleurs, si Jackson apprenait cette relation, les problèmes allaient sans doute commencer en effet. « Je pense qu’il se doute de quelque chose, mais officiellement, je ne lui ai encore rien dit et je ne lui ai pas présenté non plus. J’ai peur de ce qu’il pourrait faire », avoua-t-elle. Parce que Jake il pouvait parfois faire des choses qui ne plaisaient pas à sa sœur. Comme par exemple, détruire ses relations. « Et toi alors ? Il n’y a toujours pas d’homme dont tu peux me parler ? », demanda-t-elle. Aurora, elle aimait beaucoup trop les ragots et elle avait trop envie de voir Caitlin avec quelqu’un. Et puis, elle avait très envie de faire des sorties à quatre avec sa meilleure copine et son chéri. « J’ai super envie de boire quelque chose », s’exclama-t-elle soudain en interpellant un homme avec son chariot qui se promenait sur la plage. « Tu veux quelque chose ? », demanda-t-elle à la blonde. Elle, elle avait une folle envie d’un cocktails alcoolisé bien frais.



LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ladies first ☽ caitlin (los angeles) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

ladies first ☽ caitlin (los angeles)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération