And yesterday you were here with me ✻ LILOU

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 284
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Lun 1 Oct - 18:31 )



And yesterday you were here with me
with, LIAM & LOU.
Allongée sur le dos dans son lit, Lou regarde avec un sourire nostalgique toutes les photographies polaroids qu'elle a pris durant ce mois à l'étranger. Le Vietnam. Elle en revient toujours pas qu'elle y est allé. C'était un de ses rêves. Elle voulait connaître cette culture si particulière. Goûter à ses plats épicés et ses drôles de bêtes que chaque habitants ici mets à frire. D'habitude, elle hurle devant une araignée. Là-bas, elle a tout de même déguster une mygale et elle n'en est pas morte. Bon, elle avait dû prendre sur elle. C'était presque fait pipi dessus et avait pleuré toutes les larmes de son corps durant tout le passage de la dégustation. Mais elle l'avait fait et elle pouvait être fière d'elle. Les photos défiles, les souvenirs qui vont avec. Lou avait encore le teint halé et le gout des lèvres de sa camarade d'aventure sur les siennes. Bordel. Elle n'aurait jamais pensé qu'elle aurait pu être heureuse avec une fille. Pourtant, dans un coin de sa tête, elle avait toujours un certain remord vis à vis de Liam. Peut-être qu'elle aurait dû lui dire la dernière fois pourquoi elle était si possessive et jalouse ? Elle s'en sentait encore maintenant incapable. Non, elle avait bien fait de s'enfuir. Mais elle devait se rendre à l'évidence : lui aussi était passé à autre chose. C'était mieux ainsi. Alors, pourquoi, diable, continuait-elle à stalker ses réseaux sociaux et à maudire les filles qu'elle voyait avec lui ? De toute manière, Adrian lui avait demandé un service et elle devrait probablement le faire. Au moins, elle penserait à autre chose qu'à Liam. Et aussi à Emma. Mais avant, elle réponds à son SMS. C'est son cadeau pour avoir trouver le courage de se lever du lit. Après quoi, elle fouille dans son dressing pour tenter de mettre la main sur le fameux sweat qu'elle devait donner à son frère. Lou voit parfaitement lequel il veut. Le gris, avec une capuche. Il était simple. Il y avait juste ce petit mot derrière qui le faisait sortir de l'ordinaire : bad boy. C'était même la brune qui le lui avait offert pour son Noël. « Mais il est où ce con ? » Les vêtements sont tous retournés et aucun signe du sweat. Elle fait la même chose dans le peu de vêtement qu'a Adrian. Toujours rien. Elle se pose sur son lit. Réfléchi deux secondes. « La conne ! » Elle rage contre elle. La débile qu'elle était l'avait pris une fois pour aller chez Liam et l'avait laissé là-bas. Elle devait le récupérer. Tant pis si Liam lui cri dessus parce qu'il pense qu'elle vient encore lui mettre une baffe. Baffe qu'elle ne regrette pas d'avoir mis. Néanmoins, au lieu de partir tout de suite, elle prends quand même une douche et enfile des vêtements sexy. Quitte à aller chez lui et le voir, autant lui faire regretter d'avoir quitté la Perkins. Mais elle est heureuse avec Emma. Pourquoi ça lui tient tant à cœur de lui faire du mal ? Elle lui en a déjà fait, pourtant. Elle est juste hyper rancunière.

Ses talons claques sur les marches de l'immeuble. Elle arrive, enfin, à bout de toutes ses marches et frappe à la porte. Elle avait oublié à quel point venir jusqu'au lieu de résidence du Washington était éreintant. « Surprise ! » Elle tente même le petit sourire et les mains grande c=ouverte sur le côté pour tenter de faire bien voir sa venue. « Salut. » Lou redevient un peu plus sérieuse. « Je dérange ? » Curieuse comme elle est, elle jette un petit regard derrière l'épaule du brun. « Oh, bah non. Y'a personne. Tu permets ? » Elle pose une main sur le torse de Liam et entre sans même attendre la permission. Elle connait le chemin, elle n'a pas besoin de lui pour le lui montrer. Enfin, en arrivant devant la porte de sa chambre, elle s'arrête. « Y'a pas ta copine dans le lit ? » Elle a pas envie de faire des cauchemars par la suite. « Quoi ? » Il va l'engueuler, c'est ça ? « C'est bon, Liam. Calme-toi. Je suis pas venu te violer. J'viens juste récupérer le sweat de mon frère que j'ai laissé ici. » Pourquoi faut-il toujours qu'il imagine le pire scénario au monde. Elle roule des yeux et finit par ouvrir la porte. Ses yeux se posent directement sur l'endroit où trôné, avant, une photos d'eux deux. Elle a disparu. « Je recherche une truc gris à capuche, avec écrit bad boy derrière. » Elle se permets tout de seul de se laisser tomber sur le lit et d'attendre. « J'attends. Tu vas faire une crise si je retourne tout. J'te connais un minimum. »


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Liam Washington
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 156
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) lauren campbell (jessica alba) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Dim 21 Oct - 12:10 )



and yesterday you were here with me.
liam washington & lou perkins ※ lilou

“ I can't lie. I miss you. ” ― IDK

Liam est plutôt de bonne humeur aujourd'hui. Il a passé une soirée plus qu'agréable la veille en compagnie de Lucy. Lucy c'est sa nouvelle petite amie, la jolie blonde sur laquelle il a craqué et qui se trouve également être l'une des nouvelles voisines de l'immeuble. Elle lui avait tapé dans l’œil et après plusieurs tentatives, elle a accepté de lui offrir une chance. Leur relation est encore toute naissante, mais Liam se sent bien et surtout il sait qu'il n'a pas à se prendre la tête avec elle. Alors hier soir puisque ni Andrea, ni Sebastian sont rentrés, il a passé la soirée avec Lucy, chez elle. Non, ils n'ont pas jouer aux cartes. Quand est venu le petit matin, la jolie blonde l'a quitté pour aller en cours et Liam en a profiter pour aller bosser. L'argent ne tombe pas du ciel. Selon Liam ça a été une journée plutôt productive. Il était piéton, il a finit au volant d'une Cadillac et là il rentre chez lui avec les clés d'une Camaro et une belle liasse de billets. En plus de ça, il a réussit à ne pas se faire prendre. Donc conclusion c'était une très belle journée. De retour à l'appartement, il pense trouver l'un de ses colocataires mais aucun ne répond présent. Il y a juste ce chat : chaussette. Ils s'échangent un long regard noir puis chacun repart de son côté, en ignorant l'autre. Liam a juste le temps d'enlever ses chaussures, de jeter le contenu de ses poches sur son lit, de mettre de la musique et de s'allumer une clope qu'on frappe à la porte. Il a la flemme, réellement. Malgré tout, il s'oblige à aller ouvrir. « Surprise ! » Lou ? Qu'est qu'elle fait ici, chez lui, devant sa porte ? Elle ne s'est pas trompé de porte ? Finalement il aurait mieux fait de ne pas ouvrir. Si elle est souriante, Liam lui n'en a que faire, il est totalement passif. « Salut. » « Tu t'es perdue ? » La bonne humeur de Liam a disparue en un claquement de doigt. Merci Lou ! « Je dérange ? » « Oui. » « Oh, bah non. Y'a personne. Tu permets ? » Non justement, il ne permet pas mais il n'a même pas le temps d'ouvrir la bouche que la furie brune s’incruste chez lui dans le plus grand des calmes. Mais où elle va ? Liam la suit jusqu'à sa chambre ... Il ne comprend toujours pas ce qu'elle fait ici. «  Y'a pas ta copine dans le lit ? » Il roule des yeux, il a déjà envie de la prendre et de la jeter par une fenêtre. « Quoi ? » « Non, elle n'est pas là. Puis déjà comment tu sais que j'ai une copine ? » Comment ? Liam il ne poste jamais rien sur les réseaux sociaux, alors il est curieux de savoir comment Lou, elle a mener son enquête. « C'est bon, Liam. Calme-toi. Je suis pas venu te violer. J'viens juste récupérer le sweat de mon frère que j'ai laissé ici. » C'est gentil de préciser qu'elle n'est pas là pour le violer, c'est rassurant. « Et tu penses que c'est chez moi dans ma chambre ? » Liam il a de gros doutes sur la question. « Je recherche une truc gris à capuche, avec écrit bad boy derrière. » Et cela doit l'aider d'avantage ? «  J'attends. Tu vas faire une crise si je retourne tout. J'te connais un minimum. » Elle n'a pas tort sur un point, Liam il déteste le bordel et l'idée qu'on fouine dans ses affaires, ça le met déjà hors de lui. Il reste poser contre l'encadrement de la porte, toujours sa clope au bec. « Tu l'as pas plutôt oublier chez TA copine ? » Liam il accentue énormément le pronom possessif. Il n'est pas dupe, il a vu cette photo enfin ces photos sur Instagram. Enfin c'est Seb qui lui a mit sous le nez, il n'a pas eut d'autre choix que de regarder et de constater que son ex était intéresser par les femmes. Son ego en a prit un coup et il ne le digère toujours pas. Liam finit par écraser sa clope dans son cendrier et part à la recherche de ce sweat qu'il est certain de ne pas avoir chez lui. « Je t'ai rendu toutes tes affaires Lou donc sérieux je ne vois pas ce que je ferai avec ce truc qui n'est même pas à moi. » Et qui au passage, à l'air très moche. « Tu es sérieusement venue juste pour ça ? Pour un sweat à 10 balles ? » Parce qu'il est certain qu'il ne doit pas coûter plus cher. « La dernière fois qu'on s'est vu tu ne voulais plus me voir et maintenant tu veux squatter ma chambre comme si de rien n'était. » Conclusion : les femmes c'est trop compliqué. « Bref, va y fouille ça me soûle. » Il ne sait pas où chercher. A la place, il ne trouve rien de mieux à faire que de s'en allumer une nouvelle et de s’asseoir sur son lit.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 284
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Ven 23 Nov - 16:47 )



And yesterday you were here with me
with, LIAM & LOU.


C'est le pas décidé mais le coeur lourd que Lou prends la décision de se rendre jusqu'à chez son ex. Ele a besoin, absolument, de retrouver un vieux sweat à capuche qui appartient à son frère pour le lui donner. Adrian le réclame et la brune, elle a l'impression que c'est comme un appel à l'aide. Elle ne veut donc pas le décevoir. Mais après avoir retourné de long en large son dressing, elle doit se rendre à l'évidence : Liam a du le garder chez lui, pensant que ça faisait partie de ses vêtements. Elle ne lui en veut pas. C'était aussi à elle de le remarquer. Bien évidemment, cette remarque et cette pensée ne seront jamais dites à voix-haute. Elle niera en bloc que Liam est fautif. Déjà parce qu'elle est encore empli de colère au fond d'elle. De deux, parce qu'elle aime foutre la merde et que c'est un bon prétexte pour. Main sur la sonnette, elle appuie longuement avant d'attendre et de sortir une débilité sans nom : surprise ! « Tu t'es perdue ? » Non. Elle n'a pas eu besoin de GPS non plus pour arriver jusque là. Son cerveau sait emmagasiner les informations. Après deux ans de relation, c'est normal qu'elle sache où il habite et qu'elle sache s'y rendre. « Pas du tout. Je suis exactement là où je voulais être. » qu'elle lui réponds, grand sourire sur le minois. Néanmoins, peut-être que sa visite dérange ? « Oui. » Oh, très bien ! Il devra faire avec le Washington. Lou ne quittera pas cet appartement avant d'avoir le sweat d'Adrian dans les mains. #SorryNotSorry  « Non, elle n'est pas là. Puis déjà comment tu sais que j'ai une copine ? » Elle hausse les épaules. « Qu'est-ce que ça peut te faire que je le sache ou non ? » Il devrait être content que la brune ne parte pas dans une crise de jalousie intense. Pourtant, l'envie est là. Elle se retient. Elle ne veut pas recommencer dans la comédie de la dernière fois, au centre commercial. Pour une fois, elle joue la carte de la jeune femme mature et responsable. « Ta copine poste bien trop de chose sur snapchat. » Et oui, elle la connait. Elle ne sait plus vraiment comment. Elle sait juste que c'est la voisine et que cette dernière ne lui avait jamais inspirée confiance. Enifn, peu importe. Elle était là pour le sweat, pas pour parler relation. « Et tu penses que c'est chez moi dans ma chambre ? » Affirmatif. « Oui. » Elle est presque persuadée de l'avoir abandonné ici. « Sinon, je ne vois pas où il est. » Et s'il est perdu, c'est une femme morte. « Tu l'as pas plutôt oublier chez TA copine ? » Eh. Elle aime pas trop son ton. « Un problème ? » Elle hausse un sourcil, prête à entendre sa réponse. « Elle, au moins, elle me comprends et elle me rends heureuse. » Pas comme lui, sous-entendu. « Pour quelqu'un qui disait qu'il en avait plus rien à faire, tu sembles touché. » Et ça lui fait extrêmement plaisir. Au moins, elle n'est plus véritablement la seule à avoir une plaie béante au milieu de la poitrine. « Je t'ai rendu toutes tes affaires Lou donc sérieux je ne vois pas ce que je ferai avec ce truc qui n'est même pas à moi. » Rha. Quel con alors. « Parce que je le prenais souvent avec moi ici et que t'avais aucune raison de penser que ce sweat n'était pas le tien ! » Voilà tout. Il va pas commencer à faire tout un plat. « Tu es sérieusement venue juste pour ça ? Pour un sweat à 10 balles ? » Oui. Elle est venu simplement pour ça. « Y'a rien de choquant la-dedans à mes yeux. » Alors, pour le coup, elle ne comprends pas vraiment sa réaction. « La dernière fois qu'on s'est vu tu ne voulais plus me voir et maintenant tu veux squatter ma chambre comme si de rien n'était. » Oh. Il est jaloux parce qu'elle est sur son lit ? Pas de soucis. Elle se lève et attends debout, bras croisés en dessous de la poitrine. « Je ne veux toujours pas te voir, mais j'y suis forcé. Crois-pas que se soit une partie de plaisir pour moi Liam. » C'est même tout l'inverse. Il ne le pense certainement pas au vue du fait qu'elle est avec Emma. Mais n’empêche qu'elle reste encore attachée à lui. Elle aura beau tout faire, une partie d'elle-même continue de le désirer malgré toute sa bonne volonté. « Bref, va y fouille ça me soûle. » Elle lève les yeux au ciel. « Viens pas râler après ! » Elle pose une main sur son torse pour le bouger sur le côté. Une fois en face du dressing, elle ne prends pas quatre chemins et ne montre aucun signe de délicatesse. Elle fouille, fait tomber des jeans, des hauts. En cinq minutes de temps, elle a tout retourné et tout foutu en bordel. Néanmoins aucun signe de ce fichu sweat. « Je comprends pas ... J'étais sûr. » Elle prend son visage entre les mains. Surtout, il faut qu'elle garde son calme et qu'elle ne s'énerve pas et qu'elle ne pleure pas non plus. « Désolé d'avoir tout mis en vrac. J'ai pas trouvé ce que je cherchais. » Liam va croire qu'elle a sorti l'histoire du pull comme une excuse pour venir et foutre la merde alors que ce n'est même pas le cas. « Si jamais tu vois un sweat gris à capuche avec écrit "Bad Guy" derrière tu pourras me prévenir ? J'en ai vraiment besoin. » Elle regarde l'étendu des dégâts derrière elle. « T'veux que je t'aide à ranger ? » Même s'il ne faut pas s'attendre à du grand art niveau rangement venant de sa part. « J'dois juste aller rendre visite à Adrian, à dix-huit heure trente. C'est le seul moment qu'ils autorisent ces crétins. »


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Liam Washington
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 156
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) lauren campbell (jessica alba) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Dim 16 Déc - 13:14 )



and yesterday you were here with me.
liam washington & lou perkins ※ lilou

“ I can't lie. I miss you. ” ― IDK

« Pas du tout. Je suis exactement là où je voulais être. » Liam, il aurait préférer que ça soit une erreur et qu'elle se soit effectivement perdue. Mais ça ne semble pas être le cas à son grand malheur. Son ex petite-amie tombe au mauvais moment même s'il ne faisait strictement rien. Elle ne peut pas repartir ni vu ni connu ? Oh bah non, voilà qu'elle s'invite chez lui en plus. Il aurait pu être avec sa copine. Puis d'ailleurs comment Lou, elle sait qu'il a une copine ? « Qu'est-ce que ça peut te faire que je le sache ou non ? » Cela n'est pas son genre de vouloir la rendre jalouse, elle l'est déjà assez comme ça. « Rien, c'est juste surprenant. » Liam ne s'affiche jamais sur les réseaux sociaux alors, cette histoire l'intrigue un peu. « Ta copine poste bien trop de chose sur snapchat. » AH ! « Tu connais Lucy ? » Non pas que ça le dérange c'est juste que ça le surprend. « C'est une copine à toi ? » Peut-être qu'elle a brisé le code d'honneur des filles sans même que Liam soit au courant. Bon en même temps, il ne la larguera pas pour faire plaisir à Lou. Lou qui a décidé de venir chercher un pull chez lui. Mouai. « Oui. Sinon, je ne vois pas où il est. » Lui, il sait. « Peut-être à la poubelle. » Parce que vu la façon dont Lou le décrit, ça n'a pas l'air d'être un vêtement hors de prix. Peut-être qu'elle l'a oublié chez sa copine. « Un problème ? » Pas vraiment. « Elle, au moins, elle me comprends et elle me rends heureuse. » « Dit pendant que deux ans je t'ai rendu malheureuse, merci. » Liam, il se sent encore plus vexé que de savoir qu'elle l'a remplacer par une femme. « Pour quelqu'un qui disait qu'il en avait plus rien à faire, tu sembles touché. » Il n'est pas jaloux, c'est pas ça. « Tu fais ce que tu veux. C'est juste que je ne sais pas comment j'dois prendre le fait qu'après moi tu passes aux femmes. » Il était si nul que ça ? Son ego en prend un coup, encore une fois. « J'ai le droit de me sentir vexé non ? » Puis même si elle dit non, Liam il va continuer de se sentir vexé. Mais Lou n'est pas ici pour parler de relation mais bel et bien pour chercher son sweat dont Liam ignore toujours l'existence. « Parce que je le prenais souvent avec moi ici et que t'avais aucune raison de penser que ce sweat n'était pas le tien ! » Le problème c'est que Liam ne s'en souvient pas ou alors il a une mémoire de poisson rouge. « Ça me dit rien. » Bon et en même temps, il fait pas beaucoup d'effort non plus. « Y'a rien de choquant la-dedans à mes yeux. » Bah si, lui ça le choque pour un truc à 10 balles. « Je t'en paie un autre si tu veux. » Parce que Liam est certain qu'il n'y a pas ça dans son armoire. Son armoire, elle est trop bien rangé pour qu'il y ait des fringues qui ne sont pas à lui. Ceci dit, Liam ne comprend toujours pas ce qu'elle fait chez lui alors qu'il y a peu, elle lui a coller une tarte. « Je ne veux toujours pas te voir, mais j'y suis forcé. Crois-pas que se soit une partie de plaisir pour moi Liam. » Au moins, ils sont deux. Bref, Liam la laisse chercher elle-même et tant pis si elle met tout en bazar, cela aura juste le don de lui donner de l'urticaire. « Je comprends pas ... J'étais sûr. » Ah ! Qu'est qu'il avait dit ? « Désolé d'avoir tout mis en vrac. J'ai pas trouvé ce que je cherchais. » « Je te l'avais dis que je n'avais pas ça dans mon armoire. » Liam, il est content d'avoir raison. Mais ce vêtement à l'air de tenir à coeur à Lou pour une raison qu'il ignore. « Si jamais tu vois un sweat gris à capuche avec écrit "Bad Guy" derrière tu pourras me prévenir ? J'en ai vraiment besoin. » « Promis. » Mais il sait qu'il n'est pas chez lui, c'est certain. « T'es sûre qu'il n'est pas chez toi ? Tu as tellement de fringues que ça ne m'étonnerait même pas qu'il se soit perdu dans la masse. » Et il connait assez Lou pour savoir qu'elle n'est pas du tout soigneuse et que son placard est souvent sans dessus-dessous. Liam il aimait le ranger quand il allait dans sa chambre. « T'veux que je t'aide à ranger ? » « Te sens pas obliger je sais que t'aime pas ça. » Contrairement à lui. « J'dois juste aller rendre visite à Adrian, à dix-huit heure trente. C'est le seul moment qu'ils autorisent ces crétins. » Les crétins ? Quels crétins ? « Il est arrivé un truc à ton frère ? » Okay, Liam n'a jamais eut de grand lien avec Adrian, il est même persuadé que ce dernier ne l'aime pas. Mais il sait à quel point Lou y tient. « Et toi ça à l'air d'aller mieux ta jambe. » Liam est très perspicace, il a découvert ça tout seul en voyant qu'elle n'avait plus son joli plâtre et ses béquilles. Liam commence à ranger soigneusement ses affaires quand d'un coup, il est prit d'un éclair de lucidité. « Tu m'as dis qu'il était de quelle couleur déjà ton sweat ? » Parce qu'il est presque certain d'avoir vu il y a peu Andy avec un truc dans ce style. « T'es jolie aujourd'hui. » Non pas qu'elle ne le soit pas les autres jours mais aujourd'hui tout particulièrement. Et non Liam ne dit pas ça uniquement parce qu'elle porte l'une des robes qui lui avait offerte quand ils étaient ensemble. Enfin si.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 284
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Mar 15 Jan - 22:23 )



And yesterday you were here with me
with, LIAM & LOU.


Oui, Lou a continué de suivre, plus ou moins de façon régulière, la vie de Liam. C’etait plus fort qu’elle. Elle en avait besoin, principalement pour sa santé mentale. Donc non, la brune n’etait absolument pas surprise de savoir qu’il avait une petite amie. « Rien, c'est juste surprenant. » Possible. Elle hausse les épaules, ne comprenant pas véritablement en quoi cet avoue est surprenant. Lucy poste absolument tout de sa vie sur Snapchat. Aucun détail n’echappe, et encore moins ses nuits mouvementées avec le Washington. « Tu connais Lucy ? » Bien évidemment. C’est leur voisine de palier. Elle a eu des tonnes d’occasion pour la rencontrer et lui parler. « Bien-sur ! » C’est à son tour d’etre surpris. « On se parlait régulièrement ... avant. » Avant que Liam ne décidé de mettre fin à ce qu’ils ont partagés. Et bien que Lou reste encore triste de cette décision, elle a tout de même réussi à se sortir Liam de la tête. « C'est une copine à toi ? » Oui et non. « Je l’aime pas trop. C’est une pimbêche un peu. » Elle se rend compte qu’elle parle désormais de la copine de son ex. « Enfin, c’est que mon avis. » Et puis, il sait qu’elle peut se montrer difficile dans son jugement. Lou, c’est assez rare qu’elle apprécie quelqu’un immédiatement. Elle a besoin de temps, de patience. « Mais tant mieux si elle te convient ... » Elle doit avoir un minimum de caractère pour avoir réussi à faire succomber le brun. Lucy a tout de même la chance d’etre jolie, et ça, Lou ne peut pas le nier. « Peut-être à la poubelle. » Ses yeux se transforment en deux mitrailleuses, qu’elle braque immédiatement sur Liam. boom. Il est mort. « Espèce de ... » Grr. Elle se retient. Ce n’est pas le moment de s’enerver et de dire d’innombrables nom d’oiseaux. « C’est important ! » Genre vraiment. Elle a besoin de ce sweat. Tout comme elle a besoin de la présence de Nova dans sa vie. Sa plus ou moins petite-amie qui lui donne le sourire. « Dit pendant que deux ans je t'ai rendu malheureuse, merci. » Elle roule des yeux. Tout de suite. « Disons que c’etait pas la même chose. » La comparaison est rapide. En ce moment, elle a l’impression que ce qu’elle vit avec Nova est bien mieux que ce qu’elle a vécut avec le Washington. « Tu fais ce que tu veux. C'est juste que je ne sais pas comment j'dois prendre le fait qu'après moi tu passes aux femmes. » Ah. Les hommes et leur virilité. « T’as du me vacciner. Un truc du genre ! » Il n’attends pas d’elle qu’elle lui remonte le moral tout de même ? « J'ai le droit de me sentir vexé non ? » Ouais. Si il veut. « C’est vrai que vous les hommes, un rien vous vexe. La maturité, c’est pas ce qui vous qualifie. » Elle dit ça, Elle dit rien. Elle a juste envie qu’il soit heureux pour elle. Rien de plus. Tout comme elle a envie d’etre heureuse pour lui, quand il lui tendra le sweat qu’elle cherche depuis ce qui semble une éternité. « Ça me dit rien. » Elle souffle. Le désespoir va finir par la gagner à ce rythme. « Je t'en paie un autre si tu veux. » Oh bah Tiens. Tellement de générosité. « Garde ton argent sale pour quelqu’un d’autre. » Lou arrive très bien à se débrouiller avec celui de son père. Puis, elle ne veut pas un nouveau sweat. Elle veut uniquement celui qu’elle cherche. Malheureusement, une fois le dressing de Liam totalement sans dessus-dessous, le vêtement reste encore et toujours introuvable. « Je te l'avais dis que je n'avais pas ça dans mon armoire. » Elle comprends pas. Elle était pourtant persuadé qu’elle le trouverait la. Tant pis. Elle vient de perdre espoir. S’il peut la prévenir s’il le voit ou le retrouve, se serait très gentil de sa part. « Promis. » Elle esquisse un sourire. Pour une fois, ils semblent retrouver leur complicité d’autrefois. « T'es sûre qu'il n'est pas chez toi ? Tu as tellement de fringues que ça ne m'étonnerait même pas qu'il se soit perdu dans la masse. » Liam exagère. « J’en ai pas tant que ça. » Elle lève les yeux vers le plafond, jouant la carte du « Je m’en Fiche de toute manière, je fais ce que je veux ». « Et j’ai fouillé trois fois, il y était pas. » D’ailleurs, il va falloir qu’elle l’embauche, pour qu’il range son bordel. Elle s’en sortait mieux pour tout retrouver quand Liam faisait son petit tour de magie. Mais bon, elle veut bien faire un effort pour aujourd’hui et l’aider à remettre le bordel en place. C’est le moins qu’elle puisse faire. « Te sens pas obliger je sais que t'aime pas ça. »  Certes. « C’toi qui voit. » Elle se sentirait presque coupable de lui laisser tous ces tas de vêtements à remettre en place. « Il est arrivé un truc à ton frère ? » Pas vraiment. Disons que c’est plutot un choix. « J’ai obligé Adrian à aller en désintoxication. » Clairement, ça ne devenait plus vivable. Il vivait dans l’alcool. Matin, midi et soir. Parfois, elle n’existait même plus. Il devenait un déchet ambulant. Et puis, il lui arrivait trop souvent d’être un danger sur son lieu de travail. « Elle arrive a la fin et il voudrait son sweat. C’est pour ça que je le cherche. Je veux pas le décevoir. » Deja qu’elle a l’impression de ne pas avoir agis complètement pour son bien en l’envoyant dans cette sorte d’hopital pour fou. « Et toi ça à l'air d'aller mieux ta jambe. » Ah. Elle regarde sa jambe ou le plâtre est absent depuis un moment maintenant. « Uhm. Si on veut. » Elle n’a pas encore tout récupéré et son médecin lui a avoué que la suite de sa carrière risque d’être potentiellement remplis de décision pour son futur. Lou n’est pas prête à dire en revoir à la danse, pourtant, il lui faudra peut-être le faire plus tôt que prévu. C’est un peu de sa faute aussi, elle n’a pas respecté les consignes et repris le chemin des cours à peine son plâtre enlevé. « Tu m'as dis qu'il était de quelle couleur déjà ton sweat ? » Gris ? Noir ? « Foncé. Gris. Avec Bad Guy inscrit dans le dos ! » Elle a l’impression que Liam vient d’avoir une illumination. Elle vient de retrouver un brin d’espoir. Lou risque d’etre bien trop vite déçue. « Tu penses à quelque chose ? » Pitié, qu’il dise oui et qu’il l’emmene vers le sesame. « T'es jolie aujourd'hui. » Lou ne sait pas comment elle doit le prendre. De façon amical ou plutôt comme du rentre-dedans ? Dans les deux cas, ça lui va. Et diantre, elle ne devrait même pas penser à ça. Elle a Nova maintenant dans sa vie. Et lui aussi, il a quelqu’un. « T’es pas mal aussi, aujourd’hui. » Avec ses cheveux coiffés-décoiffés. Ça lui donne envie de s’installer dans le canapé, avec Liam dans ses bras et sa main dans sa tignasse. Comme avant. « Crois-pas que sa signifie quelque chose. » Lou le dit a voix-haute. Pour elle-même, pour Liam. Pour être sûr que son geste ne soit pas mal-interprété bien qu’il le sera de toute façon Parce qu’elle perd complètement pied. Elle se rapproche du brun, se colle à lui et l’embrasse avec passion. Comme avant. Comme quand ils étaient jeunes et insouciants. Quand ils pensaient que leur début de relation n’allait pas durer autant de jours, de mois, d’années. « Tu veux peut-etre récupérer la robe pour Lucy ? » lou se fera une joie de l’enlever devant lui pour le rendre fou.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Liam Washington
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 156
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) lauren campbell (jessica alba) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Ven 18 Jan - 17:35 )



and yesterday you were here with me.
liam washington & lou perkins ※ lilou

“ I can't lie. I miss you. ” ― IDK

Liam, il est surprit. Il ne s'attendait pas à apprendre que son ex petite-amie connaisse sa nouvelle petite amie. « On se parlait régulièrement ... avant. » Avant ? Et pourquoi plus maintenant ? A cause de lui ? Liam préfère se taire et simplement hocher la tête. Il n'a pas envie de jeter de l'huile sur le feu. « Je l’aime pas trop. C’est une pimbêche un peu. » Pourquoi ce langage ne l'étonne pas Lou ? Cette fille est trop jalouse. « Enfin, c’est que mon avis. Mais tant mieux si elle te convient ... » Son avis, elle peut se mettre là où elle pense, Liam ça ne l'intéresse pas. « Très bien, même. » Il ne cherche en rien à la provoquer, ce n'est pas son but. Mais il n'aime pas mentir. Il est bien avec Lucy. Liam maintient qu'il se serait bien passer de la visite de Lou pour ce sweat dont il ignore l'existence. Mais selon Lou c'est important, alors il va faire un effort de l'aider quand il aura comprit pourquoi elle est désormais avec une femme. « Disons que c’était pas la même chose. » D'accord ... Ca n'aide pas vraiment le Washington. Il ne comprend toujours pas pourquoi ça n'est pas la même chose. Puis encore une fois, il est vexé de savoir que Lou finalement, elle préfère les femmes. « T’as du me vacciner. Un truc du genre ! » Sympa. Son sweat, elle va réellement aller voir s'il ne se trouve pas dans une poubelle. « Merci. » C'est bon, il est officiellement vexé. Il va bouder pendant des heures. Il n'a qu'une hâte c'est que Sebastian rentre pour se plaindre. « C’est vrai que vous les hommes, un rien vous vexe. La maturité, c’est pas ce qui vous qualifie. » Meeeeh ! « Je t'emmerde Lou. » Bordel ! Et ça fait du bien de le dire à voix haute. Encore une fois, si elle n'est pas contente, elle n'a qu'à aller voir ailleurs. Liam, il est même prêt à lui donner un billet pour qu'elle parte plus vite. « Garde ton argent sale pour quelqu’un d’autre. » Liam souffle. Elle l’excède. Il se souvient maintenant pourquoi il a rompu avec elle. Il est bien heureux de ne plus avoir ce mini chihuahua entre les pattes. Elle l'épuise juste en parlant. Bien que Liam soit certain que le sweat en question n'est pas dans sa chambre, il la laisse faire. Au final, elle se rend compte qu'il n'est pas là et d'après ses dires, il n'est pas chez elle également. Liam ne sait pas. Il a disparu et il ne va pas lancer un avis de recherche pour. Mais pourquoi en a t-elle autant besoin ? « J’ai obligé Adrian à aller en désintoxication. » Là, Liam est surprit. Il ne s'attendait pas à une telle annonce. « Oh je ne pensais pas que ton frère allait si mal. » En même temps, Liam n'a jamais réellement eut de conversations profondes avec le frère de Lou. Mais si Lou l'a forcer à suivre cette voix c'est qu'il en avait besoin. « Elle arrive a la fin et il voudrait son sweat. C’est pour ça que je le cherche. Je veux pas le décevoir. » Liam espère quand même qu'il ne va pas replonger à cause d'un sweat perdu. « On va continuer à chercher. » Sauf que c'est impossible qu'il soit dans sa chambre, alors Liam réfléchit. Mais Liam est une femme, il peut réfléchir et poser des questions à Lou sur son état de santé. La dernière fois qu'il l'a vu, elle avait un plâtre. Aujourd'hui, il n'est plus là donc il suppose que ça va mieux. « Uhm. Si on veut. » Finalement ça ne va pas si mieux que ça. « Tu peux encore danser ? » Liam sait que la danse c'est un sujet très important pour Lou, alors si sa carrière est terminée, elle ne va jamais s'en remettre. « Foncé. Gris. Avec Bad Guy inscrit dans le dos ! » Peut-être. Cela lui dit finalement quelque chose. «  Tu penses à quelque chose ? » Il hoche même la tête sans la quitter des yeux. Puis son idée part en fumée quand il regarde Lou avec plus d'instance et lui dit le plus naturellement possible qu'elle est jolie. « T’es pas mal aussi, aujourd’hui. » Ce compliment aussi petit soit-il réchauffe le cœur du brun. « Crois-pas que sa signifie quelque chose. » « En tout bien tout honneur. » Il n'y a aucune arrière pensée là dessous. C'était juste une simple constatation. Le garçon il est toujours à la recherche du sweat dans ses pensées. Tellement perdue dans celles-ci qu'il ne réalise pas que Lou est contre lui et qu'elle l'embrasse sans barrière. Liam a l'impression de faire un retour dans le passé et que leur relation est encore là. Sauf que ça n'est plus le cas ... « Tu veux peut-etre récupérer la robe pour Lucy ? » Hein quoi ? Liam pose ses deux mains sur les épaules de Lou afin de la tenir à distance de ses lèvres. « Whoa, whoa, whoa ... » Déso mais Liam, il n'est pas d'accord pour ce baiser. « Tu ... On ne peut pas faire ça. » D'accord, ce baiser lui a beaucoup plu mais là n'est pas le problème. « J'ai quelqu'un et je tiens un minimum à elle, je ne peux pas faire ça. Et toi non plus. » Ça ne serait pas juste pour sa petite amie. « Alors tu devrais garder ta robe Lou, c'est plus sage. » dit-il en lâchant ses épaules et en la regardant. « Je crois que j'ai vu ton sweat sur Andy l'autre jour. » Si ce n'est pas le cas, il ne sait absolument pas où se trouve ce sweat. « C'est bien pour ça que t'es venue de toute façon ? » Le fait que la langue de Lou se soit retrouvé dans la bouche de Liam n'est qu'un accident ? C'est du moins, la vision de Liam.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 284
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( Mar 12 Fév - 11:01 )



And yesterday you were here with me
with, LIAM & LOU.


« Très bien, même. » Ils en sont arrivés au jeu du : ma situation est mieux que la tienne, apparemment. C'est pas pour gêner Lou. Elle a commencé à faire son deuil de son ancienne relation. Bon, elle n'en est qu'au début. Il lui arrive encore, bien trop souvent, de vouloir étrangler les filles/femmes qui s'approchent du brun mais elle a désormais la possibilité de savoir se calmer grâce à la présence de Nova auprès d'elle. Cette jeune blonde n'était pas prévu dans le programme, et pourtant, la brune ne regrette en rien de l'avoir laissé entrer dans sa vie. C'est un autre aperçu de la vie qu'elle lui offre. Ca lui plait. Et ça lui permet aussi de pouvoir moucher Liam pendant quelques secondes, voir minutes. « Merci. » Elle lui offre un petit sourire mi-satisfait, mi-prends-toi-ça-dans-les-dents. C'est bon, il peut se calmer un peu. Lou n'est pas entrain de remettre en question ses attributs. Liam a une très jolie entrejambe. C'est juste qu'elle avait besoin de changement et que, sans qu'elle ne s'y attende, le changement s'opère avec une femme. « Je t'emmerde Lou. » Et bah voilà ! Nous y voilà. Il était temps qu'il aille au bout de ses pensées. « Je sais. » Même que ça lui fait plaisir et qu'elle porte un magnifique sourire sur son minois. Par contre, il disparaît vite quand le jeune homme lui propose de l'argent pour combler la disparition du sweat. Même pas en rêve ! Il a une certaine valeur sentimentale, ce haut. Même s'il veut bien dire qu'il n'est pas le plus beau du moment. Adrian le lui a réclamé et elle compte bien le lui apporter. Après tout, c'est le moins qu'elle puisse faire après l'avoir obligé d'aller en désintoxication. « Oh je ne pensais pas que ton frère allait si mal. » Elle se contente de hausser les épaules. Déjà, à l'époque, Liam n'était pas proche de son frère. Pourquoi ce point changerait-il maintenant ? « C'est pas comme si on le criait sur les toits non plus. » Lou, elle était pas vraiment fière d'avouer cela. Par contre, elle le sera à partir du moment où son frère sortira de là, sans son addiction à l'alcool. « On va continuer à chercher. » Oh. Elle ne comptait pas encore baisser les bras. Il doit bien être quelque part. Il faut juste trouver où, et c'est le point le plus compliqué à éclaircir. « Tu peux encore danser ? » Elle regarde son genou, lui lançant des éclairs. « Ouais. » Heureusement. « J'ai juste souvent mal. » Rien de bien dramatique. « Le médecin a dit que c'était le temps que je récupère entièrement. » Alors d'ici quelques semaines, se sera surement du passé et la brune aura repris ses entraînements intensives et elle ne se plaindra plus que de ses pieds meurtris. N'empêche qu'elle se voit mal faire autre chose que de la danse. « En tout bien tout honneur. » Lou, elle est persuadé à ce moment précis que les deux anciens amants sont sur la même longueurs d'onde. Alors, c'est sans une once de doute et de mépris qu'elle s'approche du Washington et qu'elle l'embrasse comme si demain serait leur dernier jour sur Terre. « Whoa, whoa, whoa ... » Il est sur un petit nuage, comme elle ? Ça ne l'étonne pas. Elle est la pro des baisers. « Tu ... On ne peut pas faire ça. » C'est peut-être trop tard, il ne croit pas ? « Et ça te traverse l'esprit maintenant ? » Peut-être aurait-il dû l'éloigner de lui quand il le pouvait encore. Même, il aurait pu la repousser dès que ses lèvres avaient touchés les siennes. « J'ai quelqu'un et je tiens un minimum à elle, je ne peux pas faire ça. Et toi non plus. » Elle vient pourtant de le faire, mais ok. Elle accepte. Elle lève les mains en l'air, comme pour montrer qu'elle baissait les armes. « Alors tu devrais garder ta robe Lou, c'est plus sage. » C'est surtout que si elle l'enlève, Liam n'est pas sûr de garder le dessus. Elle n'arrive pas à enlever le sourire qui se dessine un peu plus, plus le temps passe. Liam l'a clairement encore dans la peau et sa Lucy n'est qu'un passe-temps pour le moment, peu importe les propos qu'il dit. « Comme tu veux. » Elle pourra toujours l'enlever à un autre moment. Les problèmes et Lou, c'est tout une histoire d'amour. Elle ne serait même pas gênée d'aller voir la voisine pour lui expliquer ce qu'il vient de se passer. « Je crois que j'ai vu ton sweat sur Andy l'autre jour. » Ah ? Les voilà de retour avec la réalité donc. « C'est bien pour ça que t'es venu de toute façon ? » Elle souffle. « Oui. » Heureusement qu'elle connait la colocation sur le bout des doigts car Liam n'a toujours pas bouger. Elle passe devant lui, fait exprès de bouger la tête pour que ses cheveux laisse une effluves de parfum juste au nez du brun, et va jusqu'à la buanderie. « C'est toujours le panier vert ? » Elle fouille, faisant attention à ne pas toucher ni chaussettes, ni caleçon. Bingo. « Bingo. » Le voilà enfin dans ses mains. « Se serait trop demander de pouvoir faire la lessive ici ? » Lou, elle tente quand même. Ca lui permettrait de repartir d'ici avec le sweat tout beau, tout propre, et d'aller directement voir son frère. « Peut-être que t'as prévu quelque chose avec Lucy ? » Elle fait exprès de lever les yeux vers le ciel en prononçant le prénom de la demoiselle. « J'espère que t'auras pas le même soucis qu'à eu son ex en tout cas. Elle te l'a expliquée ? » Madame foutre-la-merde en pleine action. « Il a porté plainte contre elle parce qu'elle lui a volé plein de chose. C'est une kleptomane. Je te conseille juste de regarder où elle va. » On est jamais trop prudent.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: And yesterday you were here with me ✻ LILOU ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

And yesterday you were here with me ✻ LILOU

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération