we all tried to get better, be better (andrea)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Alma Worrell
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 294
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman le connard paumé (b. skarsgard), peter shacklebolt le papa immature (a. taylor-johnson), misha castillo l'espagnole sans gêne (a. de armas) et nova hamilton, la little miss sunshine (l. reinhart)

we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Mer 3 Oct - 20:04 )


Andrea & Alma

We all tried to get better, be better


Ces temps-ci, Alma voit flou. Elle est perdue dans ses propres pensées sans arrêt, a du mal à faire la différence entre ce qui est bien et ce qui ne l'est pas. Elle a un peu du mal à être elle-même depuis sa dernière soirée en compagnie de Jaymi, après qu'elle ne l'ait embrassé. Ça s'est fait sans prévenir, comme ça, un geste rapide qu'elle ne regrette pas mais qui lui laisse un goût de confusion sur les lèvres. Du coup, plutôt que de se tourmenter plus longtemps, elle préfère éviter de penser à l'homme et s'est dit que ça faisait déjà un moment qu'elle n'avait plus squatter chez Andrea. Ça a toujours été son truc pourtant, elle impose sa présence parfois sans prévenir avec toujours un petit quelque chose à boire pour compenser et qu'on la fasse rentrer. Cette fois pourtant, le sac d'Alma est vide. Elle ne lui dira pas qu'elle a besoin de se changer les idées, elle prétendra seulement qu'elle est venue revoir un vieil ami et qu'il n'y a pas d'excuse à se trouver, que c'est dans le cycle naturel des choses ou quelque chose comme ça. Et puis, c'est qu'elle en a des choses à lui dire aussi, surtout une en particulier qui concerne une amie qu'ils ont en commun. Bird, le petit oiseau qui a réapparu dans sa vie après tant d'années sans s'être adressé la parole. Ça a été tragique pour tout le monde la mort d'Alaska, surtout pour Andrea et Bird en réalité. Alors qu'Alma en a eu le coeur déchiré, elle a bien vite réalisé que Bird ressentait une peine différente, non comparable, comme si une part d'elle-même lui avait été retirée. Non seulement Alma avait du dire au revoir à Alaska, mais elle avait également eu à faire face à l'éloignement d'une de ses plus proches amies. Heureusement, il y avait toujours Andrea. Le frère d'Alaska, celui qui à force a fini par devenir son ami à elle aussi. Par moment, elle se sentait même plus proche de lui que de sa sœur. C'était par vagues, elle le voyait moins lui qu'elle et ça leur a toujours suffi. Enfin, jusqu'à ce que la mort n'en décide autrement. Plantée devant la porte de chez Andrea, Alma toque trois coups avant de s'accrocher à la lanière de son sac. Cette fois, elle n'a pas envie de brandir une bouteille d'alcool en proclamant qu'elle faisait venir la fête à la personne chez qui elle rendait visite. Aujourd'hui Alma n'est pas d'humeur. Elle a le coeur lourd, la tête envahie de pensées vagabondes. Lorsque la porte s'ouvre, un sourire vient immédiatement étirer ses lèvres. « Hello boy ! » chantonne-t-elle avant de se redresser sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue. Elle l'a même prévenu par message pour une fois, un comportement étonnant venant d'elle qui a toujours eu l'habitude de débarquer à l'improviste. « Comment vas-tu ? Tu es seul dans ta tanière de mâles ? » demande-t-elle en se frayant un chemin dans l'entrée, jetant des coups d’œil curieux. Elle fait ensuite un demi-tour sur elle-même pour faire face à Andrea. « Tu ne devineras jamais qui j'ai revu, » souffle-t-elle, impatiente de lui lâcher la nouvelle et de parler d'un sujet qui évitera de tourner la discussion vers elle. « Bird est passée chez moi, dingue non ? » demande-t-elle en levant les yeux pour guetter sa réaction. Elle sait qu'ils se sont revus avant, elle aimerait juste que l'info vienne de lui plutôt que l'y confronter directement.


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Andrea Reagan
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 224
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Dim 21 Oct - 14:35 )

alma&andy ⊹ Andrea Reagan est le genre de personne dont l’inspiration dépend de l’humeur. Autrement dit lorsqu’il ne va pas bien il ne trouve aucune inspiration. En revanche lorsque tout va bien on ne l’arrête plus, il se met à dessiner jusqu’à en user tout son crayon à papier. Cela explique pourquoi après la mort d’Alaska il a totalement abandonné le dessin et son envie de devenir illustrateur de BD. Dessiner n’avait plus aucun sens, en fait son esprit était tellement vide qu’une fois le crayon en main il le posait sur sa feuille de papier sans jamais le bouger, comme si sa main était incapable de savoir dans quelle direction aller. Il semblerait ces derniers temps qu’Andy aille bien puisqu’il a passé des heures entières assis sur son canapé, les jambes repliés pour servir de maintien à son support, un tas de feuille posés dessus et un crayon dans les mains. Il ne l’avouera pas le brun mais au fond il sait pourquoi son inspiration est revenu. En fait si on fait le calcul c’est assez simple, il c’est remis à dessiner le lendemain de sa soirée chez Bird ce qui ne peut être une coïncidence. Il est toujours à la même place, crayon à la main, cigarette au bout des lèvres quand quelqu’un frappe à la porte. Andy a prévenu Bird qu’il ne travaillait pas cet après-midi et qu’il était seul à l’appartement. Serait-ce elle qui vient lui rendre visite ? Le brun dépose sa cigarette sur le bord du cendrier, ses dessins à côté et se lève pour aller découvrir qui est son invitée surprise. S’il faut c’est juste Seb qui a oublié ses clés pense t-il alors qu’il marche en direction de la porte d’entrée.  Andy est plus que surpris lorsqu’il découvre Alma caché derrière sa porte. Ce sont bien des courbes féminines devant lui mais pas celle de l’oiseau pour autant Andy est heureux de voir son amie. « Hello boy ! » Il sourit, l’embrasse à son tour et l’invite à entrer refermant la porte derrière elle. « Comment vas-tu ? Tu es seul dans ta tanière de mâles ? » Il acquiesce d’un signe de la tête « Liam est je ne sais trop ou, et je crois que Seb est avec son ex petite amie » A faire il ne sait trop quoi. Seb ne parle pas vraiment de Holia. Comme s’il cachait quelque chose, comme s’il avait peut que l’on découvre quelque chose. « Et chaussette est certainement roulé en boule sur son lit » Dit-il en désignant le chat de Seb que toute la coloc a du adopter. « Tu ne devineras jamais qui j'ai revu, »  Le brun hausse les épaules avant de proposer « Je sais pas. Le père Noël ? » Andrea Reagan toujours le mot pour rire. « Bird est passée chez moi, dingue non ? » Andy ouvre de grands yeux. Bird sa Bird ? Il lui faut quelques secondes pour se rappeler qu’autrefois les deux jeunes femmes étaient très amies. Andy n’y avait pas pensé une seule seconde lorsqu’il avait recroisé Bird sur ce toit il y a plusieurs mois de ça. « Ah ouais ? Qu’est-ce qu’elle voulait ? » Le serveur tente de jouer l’indifférent, l’ignorant. Devait-il lui dire pour Bird et lui ? Il n’en avait encore parlé à personne, pas même à sa sœur et avait un peu peur de la réaction d’Alma. « En fait moi aussi je l’ai croisé il y a pas si longtemps, elle était ivre et disons que je l’ai sorti des griffes d’un ours » Finalement ce n’était que la vérité, seulement il avait omis la suite de l’histoire, et il avait également omis de dire que cette fameuse soirée date en fait d’il y a plusieurs mois. « Tu sais Al tu peux pas lui en vouloir éternellement de s’être éloigné pendant tout ce temps. C’était dur pour tout le monde » Cette remarque était assez drôle à entendre dans la bouche de Andrea lorsqu'on sait qu'il y a quelques mois encore il hurlait sur Bird qu'il était le plus malheureux entre eux deux. Comme si l'on pouvait comparer le chagrin d'une perte.


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Alma Worrell
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 294
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman le connard paumé (b. skarsgard), peter shacklebolt le papa immature (a. taylor-johnson), misha castillo l'espagnole sans gêne (a. de armas) et nova hamilton, la little miss sunshine (l. reinhart)

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Mer 21 Nov - 17:28 )


Andrea & Alma

We all tried to get better, be better


De son coté, Alma a géré le deuil de sa manière bien à elle, si particulière et pourtant qui lui allait si bien. On peut presque dire qu'elle a été habituée à devoir dire au revoir, à essuyer des peines et à se servir de sa tristesse pour se créer cette carapace qui était de plus en plus étanche, difficile à percer. Elle a changé petit à petit, a cessé d'être celle à qui on offre le regard de chien battu parce qu'elle fait de la peine par moments, parce qu'on sait qu'elle a eu une enfance difficile et qu'on garde certains mots pour ne pas la brusquer. Perdre une personne en plus dans sa vie, un roc qui plus est sur qui Alma s'appuyait régulièrement pour ne pas sombrer, ça lui a fait l'effet d'une claque en plein visage. Elle est devenue plus confiante, mais seulement de surface. Plus franche aussi, du genre grande gueule qui a toujours son mot à dire. Elle a changé ses cheveux, s'est mis à porter plus souvent du rouge à lèvres et des talons hauts alors qu'avant, elle ne jurait que par ses baskets. De l'extérieur, on aurait presque pu dire qu'Alma était celle qui avait le mieux gérer le décès d'Alaska alors qu'en réalité, elle en avait souffert mais s'était efforcée de garder cette boule à l'intérieur d'elle-même, si profond qu'elle est allée jusqu'à transformer toute sa personnalité. Sauf avec Andrea. Elle n'a jamais pu faire semblant devant lui, même si pas une fois il ne l'a vue pleurer. Lui au moins pouvait la comprendre, bien qu'Alma n'était pas certaine qu'elle puisse comprendre ce que lui ressentait.  « Avec son ex ? C'est jamais bon ça, tu devrais surveiller les fréquentations de tes colocataires avant de devoir être obligé de les ramasser à la petite cuillère. » Elle lui sourit de son habituel air angélique avant d'entrer sans trop attendre d'y avoir été invitée. Elle se rappelle ensuite de l'existence du chat, petite chose qu'elle a tendance à oublier vu le contraste avec son chien qui prend une place bien trop importante dans son appartement.  « Qu'elle y reste, ça m'étonnerait qu'elle soit ravie de me voir débarquer avec un milliard de poils de Romy collés à mes vêtements. » Les joies d'avoir un chien incapable de ne pas exprimer son amour par des coups de langue sur le visage de sa maîtresse. Elle a toujours préféré la compagnie des chiens à celle des chats, ça l'a fait se sentir moins seule pour elle qui a horreur de cette solitude. À la blague d'Andrea, elle se tourne vers lui et secoue la tête de droite à gauche, ne pouvant s'empêcher d'esquisser un sourire amusé. Incorrigible ce garçon, elle est bien contente de ne pas l'avoir perdue de vue contrairement aux autres.  « Encore mieux, » dit-elle avant de lâcher le morceau sur Bird. Et ça lui a fait du bien de la revoir, comme une vague de chaleur familière qui s’immisçait en elle et la faisait se sentir en sécurité. C'est ce que lui a toujours inspiré Bird, un cocon protecteur qu'elle a perdu du jour au lendemain, sans transition.  « Prendre des nouvelles je suppose. Je la trouvais changée, différente et pourtant, je pouvais voir que la Bird que j'avais connue était toujours là quelque part. » Elle avance lentement dans le salon, pose une main sur un canapé avant de se mettre à fixer le sol. Andrea lui avoue l'avoir déjà revue lui aussi, sans grande surprise. À nouveau, Alma a du mal à ne pas réprimer un sourire. Elle pourrait être choquée d'apprendre que Bird était ivre mais ça aussi, elle le savait déjà.  « Heureusement que tu étais là pour lui sauver la mise, elle qui a toujours été si... douce envers tout le monde. Je n'ose pas imaginer ce qu'il se serait passé. » Sa petite Bird, salie par un connard. Alma en a des frissons. À ce qu'il ajoute ensuite, elle relève les yeux dans sa direction. Elle est surprise, elle ne savait pas qu'elle donnait l'impression d'en vouloir à leur amie.  « Je ne lui en veux pas. Ou du moins, plus. C'est vrai que j'étais triste au départ, je dirais même que j'étais carrément en colère qu'elle se permette de suivre son petit bout de chemin sans nous. Mais j'ai fini par comprendre parce que moi aussi, j'avais besoin de me retrouver seule au final. » Elle prend appui contre le dos du canapé et inspire profondément avant de reprendre la parole.  « Je sais que tu l'as embrassé, Andrea. Je ne sais pas si vous êtes ensemble, mais Bird m'a parlé de ce détail. Et je ne viens pas du tout ici pour te faire la morale, je te rassure ! Je veux que vous soyez heureux tous les deux, mais... » Elle baisse les yeux, craignant de le brusquer avec la question qu'elle s'apprête à lui poser.  « Elle était amoureuse de ta soeur, ça crevait les yeux alors qu'elle ne m'en parlait jamais. T'es certain que c'est une bonne idée ? Qu'il n'y a pas un risque que vous finissiez par en souffrir l'un comme l'autre ? »


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Andrea Reagan
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 224
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Jeu 20 Déc - 18:44 )

alma&andy ⊹ « Avec son ex ? C'est jamais bon ça, tu devrais surveiller les fréquentations de tes colocataires avant de devoir être obligé de les ramasser à la petite cuillère. » Andy fronce les sourcils. Il n’ira certainement pas surveiller les fréquentations de ses colocataires et si Seb veut voir son ex ou même coucher avec un pingouin ça lui ai bien égal. « Il est bien assez grand pour savoir ce qu’il doit faire » Et Andy n’a jamais été du genre à se mêler des histoires de cœur des autres. Lui qui n’est déjà pas capable d’avoir une relation amoureuse. Enfin du moins il pensait ne pas l’être et même si techniquement Bird et lui sont en couple il n’est toujours pas sur d’en être capable. Ainsi Andrea était bel et bien seul dans cet appartement seulement accompagné de chaussette qui était certainement caché quelque part de peur que Andy lui hurle dessus. Andrea n’est pas un très grand fan du chat de Seb bien qu’il ne lui ai jamais fait de mal hein il ne faut pas se méprendre. « Qu'elle y reste, ça m'étonnerait qu'elle soit ravie de me voir débarquer avec un milliard de poils de Romy collés à mes vêtements. » C’est possible. De toute manière il doutait qu’elle veuille pointer le bout de son nez. « Encore mieux, » Mieux que le père-Noël ? Ca lui paraissait compliqué, à moins que ce ne soit Heisenberg. Oui Andrea aime un peu trop la série Breaking Bad et aurait rêvé d’être le Pinkman de Heisenberg. Oui bon ben écoutait chacun son rêve. Mais non ce n’était ni le Père Noël, ni Heisenberg que Alma avait vu mais bel et bien Bird. La seule et unique Bird, celles qu’ils ont en commun. Celles dont il c’est bien abstenu de parler en la présence de la jeune femme. « Prendre des nouvelles je suppose. Je la trouvais changée, différente et pourtant, je pouvais voir que la Bird que j'avais connue était toujours là quelque part. » Il l’écoute, silencieux puis fini par avouer que lui aussi l’a revu sans pour autant dévoiler toute la vérité sur leurs différentes rencontres depuis plusieurs mois. « Heureusement que tu étais là pour lui sauver la mise, elle qui a toujours été si... douce envers tout le monde. Je n'ose pas imaginer ce qu'il se serait passé. » Andy acquiesce, ce soir la pour la première fois il n’avait pas éprouvé de haine envers la jeune femme qui semblait tout aussi perdu que lui. Elle était simplement perdu la brune, bien trop perdu et bien trop ivre pour être en mesure de se défendre. « Je ne lui en veux pas. Ou du moins, plus. C'est vrai que j'étais triste au départ, je dirais même que j'étais carrément en colère qu'elle se permette de suivre son petit bout de chemin sans nous. Mais j'ai fini par comprendre parce que moi aussi, j'avais besoin de me retrouver seule au final. » Bien dans ce cas si elle ne lui en veux plus il lui sera alors peut-être plus facile de lui parler d’elle et lui. Mais plus tard. Pas aujourd’hui, pas alors qu’il ne sait pas encore ce que ce « elle et lui » signifie. Mais c’était sans compter sur Alma qui semblait au final en savoir bien plus que ce qu’elle ne laissait paraitre. « Je sais que tu l'as embrassé, Andrea. Je ne sais pas si vous êtes ensemble, mais Bird m'a parlé de ce détail. Et je ne viens pas du tout ici pour te faire la morale, je te rassure ! Je veux que vous soyez heureux tous les deux, mais... » Et à cet instant Andrea aurait aimé que Bird le lui ai dit pour ne pas passer pour un imbécile devant Alma. « Elle était amoureuse de ta soeur, ça crevait les yeux alors qu'elle ne m'en parlait jamais. T'es certain que c'est une bonne idée ? Qu'il n'y a pas un risque que vous finissiez par en souffrir l'un comme l'autre ? » Elle disait ne pas vouloir lui faire la morale et pourtant tout les mots qui sortaient de sa bouche en cet instant n’avait rien d’encourageant. « Premièrement c’est elle qui m’a embrassé, et depuis je l’ai embrassé à nouveau c’est vrai et peut-être bien qu’on est ensemble » Il se lève alors faisant le tour du canapé. « Et merci Alma mais je suis au courant qu’elle était amoureuse de ma sœur puisqu’elle se pelotait dans la chambre d’Alaska lorsqu’elle venait à la maison » Andy c’était promis de ne plus penser à Alaska comme étant l’ex petite amie de Bird parce qu’alors tout lui paraissait plus malsain. « Et je pourrais très bien finir par souffrir si j’étais sorti avec n’importe qu’elle autre fille que j’aurais rencontré dans un bar » Il la regarde, attendant une réaction « En quoi est-ce différent Alma ? Oui c’était la petite amie de ma défunte sœur et oui c’est très étrange mais tu ne crois pas que j’y ai déjà pensé à tout ça ? » Il y avait pensé, repensé et y pense encore souvent d’ailleurs mais n’avait pas besoin de l’avis d’Alma la dessus qui à ses yeux ne se voulait pas bienveillant. « Si tu veux vraiment qu’on soit heureux Al alors ne me parle plus d’Alaska tu veux »


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Alma Worrell
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/06/2018
›› Commérages : 294
›› Pseudo : asgardian sophie
›› Célébrité : halston sage
›› Schizophrénie : ozzy ackerman le connard paumé (b. skarsgard), peter shacklebolt le papa immature (a. taylor-johnson), misha castillo l'espagnole sans gêne (a. de armas) et nova hamilton, la little miss sunshine (l. reinhart)

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Lun 21 Jan - 18:31 )


Andrea & Alma

We all tried to get better, be better


Bon, peut-être qu'ils sont différents sur ce point, certes. Alma, elle a un peu pris l'habitude de se mêler des affaires des autres parce qu'elle déteste devoir faire face aux siennes. Ça lui permet d'oublier momentanément à quel point sa vie sentimentale est compliquée, un véritable bordel même si c'est un peu le vide total pour le moment. Elle joue les Cupidons assez souvent, elle raconte ses potins à gauche et à droite parce que c'est tellement plus simple de se focaliser sur les autres plutôt que sur elle-même. « J'oubliais que tu étais bien plus sage que moi quand il s'agit de se mêler de ce qui ne le regarde pas. » Elle tente un sourire avant de hausser les épaules, contournant le canapé pour aller s'y installer. Et en personne bien trop curieuse qu'elle est, Alma ne peut s'empêcher de mettre le sujet Bird sur le tapis immédiatement. En réalité, même si elle ne le dit pas, elle est un peu blessée qu'ils n'en aient pas parlé avant que ça se fasse. Peut-être qu'Andrea a jugé que ça ne la regardait pas, après tout il a toujours été plutôt discret avec ses relations amoureuses. Mais là, c'est Bird. Ils la connaissent tous les deux, ils ont été proches par le passé et Alma a un peu l'impression qu'ils se sont rapprochés en la laissant sur le coté, toute seule. Elle a toujours eu tendance à trop parler, même lorsqu'elle sait qu'il vaudrait mieux se taire. Mais si elle a quelque chose à dire et que ça la pèse, Alma parle. Elle lâche son monologue sur Bird, sur le fait qu'elle est malgré tout contente qu'ils soient restés en contact et qu'elle est encore plus ravie de l'avoir revue. Malgré la distance et le temps, elle n'a jamais cessé de garder une place pour elle dans son coeur. Pendant tout le temps où Alma parle, Andrea ne dit rien. Elle n'en tient pas compte dans un premier temps, elle balance ce qu'elle a à dire et au lieu de la jouer fille vexée, elle décide de prendre la situation sous un autre angle. Oui, Alma se fait du souci. Elle a peur parce que Bird, elle l'a vue devenir quelque peu instable. Mais ça date après tout, elle n'est plus la même aujourd'hui tout comme eux ont changé, grandi. Et lorsqu'enfin il ouvre la bouche, elle comprend qu'elle est allée trop loin. Elle aurait dû se contenter d'être heureuse pour eux, de leur souhaiter d'être heureux quitte à ce qu'ils la mettent totalement sur la touche. Mais non, il a fallu qu'elle en dise trop et maintenant, Andrea est en colère contre elle. De le voir se mettre dans cet état, ça lui sert le coeur. Alma se renfrogne sans quitter sa place, se sentant comme une petite fille qu'on engueule après qu'elle ait fait une bêtise. Elle le suit du regard pendant qu'il se lève mais bien vite, elle détourne le regard pour fixer ses mains. Pourquoi a-t-il fallu qu'elle mentionne Alaska ? Elle sait que ça a été une période horrible pour lui de faire le deuil de sa soeur mais naïvement, stupidement même, elle s'est dit qu'ils pourraient enfin en parler sans que ça ne ramène de souvenirs douloureux. Encore une fois, Alma s'est trompée. « Je voulais pas insinuer... » Mais elle interrompt sa phrase parce qu'il reprend de plus belle, lui signalant qu'il pourrait autant souffrir avec Bird qu'avec n'importe quelle autre fille. « Pourquoi est-ce que tu es tellement sur la défensive ? Tu agis comme si je venais de la critiquer alors que tu sais très bien que je l'aime autant que toi. » Certes, d'une autre manière. Mais Alma est blessée, elle ne peut supporter qu'il la voit comme la méchante dans l'histoire. Cette fois, elle se lève. Elle lève les yeux vers le visage d'Andrea et pousse un long soupir. « Je suis désolée, d'accord ? Je me fais juste du souci pour deux amis qui sont chers à mes yeux, c'est tout. » Elle a les joues qui s'empourprent tellement la tournure de la situation est inattendue pour elle. « Enfin, je ne sais même pas si cette amitié est encore réciproque vu qu'il a fallu que je pousse Bird pour ne connaître que la moitié de l'histoire. » Elle se mord l'intérieur de la joue pour ne pas finir par avoir les yeux embués de larmes. Alma a horreur de se mettre à pleurer, surtout devant les autres. « Peut-être que venir ici était une mauvaise idée en fin de compte, » ajoute-t-elle d'un ton plus bas, le coeur serré.


AVENGEDINCHAINS



i found love where it wasn't supposed to be ☽ ≈ At a certain point your brain stops to rationalize things. At a certain point it gives up, shuts off, shuts down
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Andrea Reagan
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 224
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( Jeu 7 Fév - 18:06 )

alma&andy ⊹ Alma il faut toujours qu’elle se mêle de tout. Elle ne pense pas à mal il en est certain mais il faut toujours qu’elle soit au courant de tout. Il faut toujours qu’elle veuille protéger tout le monde. Il faut toujours qu’elle prétende savoir mieux que tout le monde ce qui est le mieux pour eux. Andy lui il n’en a que faire que Seb voit son ex petite amie, si ça peut lui faire plaisir. Andy il n’est pas du genre à se mêler des affaires des autres parce qu’il considère qu’il n’a rien à apprendre à personne. « J'oubliais que tu étais bien plus sage que moi quand il s'agit de se mêler de ce qui ne le regarde pas. » Ce n’était rien de le dire. Et comme si cette intrusion n’était pas suffisante il avait fallu qu’elle finisse par s’intéresser à lui. A lui et à Bird. Elle avait joué l’innocente avant de finalement lui avouer qu’elle était au courant de leur baiser. Cela aurait pu s’arrêter là, mais c’était mal connaître Alma que de penser qu’elle se serait simplement contenté de leur bonheur à tous les deux. Andy il n’apprécie que Alma se mêle de son histoire avec Bird. Elle ne pense certainement pas à mal en lui disant tout cela et peut-être même voulait-elle simplement donner son avis seulement pour cette fois son avis il s’en serait bien passé. Le brun il n’est pas très sur de ce qu’il se passe entre Bird et lui, il n’est pas très sur non plus que ce soit une bonne idée mais il n’a certainement pas besoin de quelqu’un qui lui rappelle que sa petite amie actuelle est l’ex petite amie de sa défunte sœur. Il se le rappelle déjà lui-même bien assez souvent. Alors le brun il est peut-être un peu à fleur de peau ce jour là, et peut-être qu’il parle un peu trop vite, peut-être qu’il dit des choses qu’il ne pense pas vraiment. Mais les mots s’élance à la poursuite d’Alma sans qu’il ne puisse rien faire pour les arrêter. Andrea est en colère, plus qu’il ne le devrait dans cette situation. « Je voulais pas insinuer... » Il ne la laisse pas parler, il continue, agacé, irrité. « Pourquoi est-ce que tu es tellement sur la défensive ? Tu agis comme si je venais de la critiquer alors que tu sais très bien que je l'aime autant que toi. » En effet, il est sur la défensive le Reagan. Parce qu’il a si peur que tout ça sa ne fonctionne pas, il a si peur de la briser l’oiseau , il a si peur de finir par se rendre compte qu’il est avec elle seulement pour combler le manque d’Alaska. Andrea il a peur de cette relation presque autant qu’il la désire. « Alors laisse nous gérer notre vie comme on l’entend d’accord. Tu n’a qu’à rester là, à attendre que l’on revienne vers toi en pleurant parce que l’on ce sera séparé et à cet instant et seulement à cet instant tu pourras nous dire. Je te l’avais dit » Il ne sait même pas pourquoi il est autant en colère mais lorsque son amie se lève pour lui faire face il cesse enfin de parler. « Je suis désolée, d'accord ? Je me fais juste du souci pour deux amis qui sont chers à mes yeux, c'est tout. » Il la regarde sans rien dire et finit par détourner le regard pour se mettre à marcher, faisant les 100 pas tandis qu’elle continue à parler. « Enfin, je ne sais même pas si cette amitié est encore réciproque vu qu'il a fallu que je pousse Bird pour ne connaître que la moitié de l'histoire. » Il se tourne alors subitement vers elle et reprend «Mais bon sang les gens ont le droit d’avoir leur secret, que vous soyez amis ou non, que l’on soit amis ou non on à tous le droit à notre vie privée. Tu n’est pas le centre du monde Alma ! » Alors qu’il aperçoit ses yeux s’embuer de larme Andrea comprend que ses mots ont dépassé sa pensée. Alma n’a pas mérité toute cette colère. « Peut-être que venir ici était une mauvaise idée en fin de compte, » Andrea frappe dans un coussin et soupir. « Non » Non quoi ? « Excuse moi Alma » Il ne lui avait jamais parlé de la sorte, et à vrai dire il ne parle jamais de la sorte en règle générale, sauf lorsqu’il est saoul et qu’il finit par dire tout ce qui lui passe par la tête. « Excuse moi je suis désolé, je pensais pas tout ce que je viens de dire. Et tu as raison. Tu as le droit d’être inquiète » Pourtant il aurait préféré qu’elle ne donne pas son avis sur tout ça « Je sais que tu n’a pas dit ça méchamment Alma mais juste, laisse moi décider si oui ou non je veux avoir ton avis » Andy regrettait ses paroles, il regrettait de s'être énervé de la sorte. « Tu vois finalement j’ai peut-être besoin de toi, je ne sais pas comment être un bon petit ami pour Bird ni même comment être un bon ami avec toi »


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: we all tried to get better, be better (andrea) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

we all tried to get better, be better (andrea)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération