※ tell me somethin' girl, are you happy in this modern world ? (grace)

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 1188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

※ tell me somethin' girl, are you happy in this modern world ? (grace) ✻ ( Ven 26 Oct - 21:40 )



tell me somethin' girl are you
happy in this modern world ?
grace rhodes & mila matthews ※ grace et mila

“ Or do you need more ? Is there somethin' else you’re searchin' for ?I’m falling In all the good times I find myself longin' for change And in the bad times, I fear myself. ” ― shallow

La journée de Mila avait été plutôt assez remplit aujourd'hui autrement dit elle n'avait pas eut le temps de s'ennuyer. Elle avait d'abord eut rendez-vous avec des clients dans l'une des pâtisseries de la ville pour une dégustation de gâteaux, afin de choisir ceux qu'ils voulaient pour leur mariage. Après deux bonnes heures de réflexion et de gouttage intensif, ils avaient réussit à se mettre d'accord au grand plaisir de Mila. Par la suite, elle avait flâner dans quelques boutiques du centre commercial juste le temps de retrouver son frère et sa sœur pour déjeuner en leur compagnie. Elle avait quand même eut le temps de s'acheter une nouvelle paire de bottes. Règle numéro un : Mila n'a jamais assez de chaussures, jamais ! La conversation tourna rapidement autour des fêtes de Noël. Ness demandait déjà des idées cadeaux pour les parents et également ce que le frère ou la sœur pouvait vouloir commander au père-noël. Pour Mila, Noël c'était encore loin et comme toujours à son habitude, elle allait se rappeler de la date trois jours avant et courir dans tous les sens pour faire des cadeaux à tout le monde à la dernière minute. Mila est douée pour se faire des cadeaux à elle-même en temps et en heure voire même en avance, pour les autres c'est une autre histoire. Après moult idées de Ness, le frère et les deux soeurs arrivent à se mettre d'accord pour le cadeau commun de cette année. Et pour une fois, elle charge Nathan de s'en occuper étant donner que chaque année, il ne fait rien hormis aligner un chèque. Enfin Mila est certaine qu'il ne fera encore rien cette année et qu'il déléguera la tâche à sa femme ou son assistante. Bref c'est Nathan, c'est son frère et elle ne le changera pas. C'est ainsi qu'après le café, ils se quittent et chacun retourne à ses occupations. Mila a notamment un nouveau rendez-vous avec un autre couple de jeune mariés et cette fois-ci pour choisir un modèle de faire-part. Elle prend donc la direction du bureau, étant donner qu'elle ne se voyait pas se trimbaler ses classeurs super lourd avec elle. C'est ainsi que la brune accueille par la suite ses clients. Au bout d'un moment, Mila les laisse regarder les différents modèles et décide d'aller faire du café. Elle en a bien besoin. En sortant de son bureau, elle remarque Grace dans le sien. Elle lui accorde un petit signe de la main avec un beau sourire mais elle ne sait pas si c'est que Grace ne l'a pas vu parce qu'elle est en rendez-vous également, mais elle n'a aucun retour. Mila met simplement ça sur le fait que son associée est en pleine concentration et retourne dans son bureau avec les trois cafés.

Une fois ses clients ont quitté les lieux, Mila décide d'aller voir Grace. Elle tapote à la porte grâce à ses ongles et pénètre dans le bureau. « Ça va ? Parce que tu fais une tête d'enterrement. » Et ça ne ressemble pas vraiment à Grace, ça. « Quelqu'un est mort ? » Mila, elle n'a jamais été douée pour être délicate. Elle espère quand même qu'elle n'a perdue personne, Mila n'aime pas voir les gens pleurer et tenter de les consoler. « Ton rendez-vous ne s'est pas bien passé ? » Mila, elle tente toutes les hypothèses. Elle veut savoir ce qui ne va pas avec Grace. « Ou alors c'est une histoire de mec ? » OLALA ! Vu la tête de Grace, Mila semble avoir visé dans le mille. « Va falloir que tu me racontes tout ça ! Mais avant ... » La brune sort rapidement du bureau et va directement dans la petite cuisine à la recherche de deux verres et d'une bouteille de rouge. Mila revient donc vers Grace quelques minutes plus tard et prend place sur l'un des sièges face à elle. « C'est bon, maintenant tu peux parler je t'écoute. » Qu'importe si la nuit n'était pas encore tombée, selon Mila : il n'y jamais d'heures pour déguster un bon verre de vin.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/10/2018
›› Commérages : 32
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : sophia lovely bush
›› Schizophrénie : Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Evan Pryce (Dan Stevens) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Rachel Bilson) ✻ Javier Rodriguez (Charlie Cox) ✻ Nicholas O'Brian (Dan Jeannotte).

Re: ※ tell me somethin' girl, are you happy in this modern world ? (grace) ✻ ( Mer 31 Oct - 22:20 )


Mila & Grace

By judging others we blind ourselves to our own evil and to the grace which others are just as entitled to as we are. We should be rigorous in judging ourselves and gracious in judging others. Judging others is just wasting your time, giving your advice to men who don't pay.



Grace était contrariée et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers temps, cette contrariété était plutôt habituelle. Grace n’avait plus grand-chose à voir avec la jeune femme souriante et pétillante qu’elle était avant. Enfin, si, un peu quand même. Disons qu’elle n’était pas totalement au fond du trou non plus. Mais depuis son mariage avorté et enterré au fond du caniveau, elle avait un peu de mal à s’enthousiasmer pour les mariages des autres. Chaque fois qu’elle voyait une mariée toute souriante, elle avait envie de lui dire ma pauvre fille, si tu savais ce qui t’attend, tu sourirais beaucoup moins. Son attitude n’avait rien de sain, elle le savait. Mais Grace n’arrivait plus à se réjouir du bonheur des autres comme elle le faisait avant. Elle avait conscience que tous les types n’étaient pas mauvais, que certains mariages finissaient heureux. La preuve, ses parents avaient été heureux, le temps qu’ils avaient été ensemble. Mais Grace avait l’impression d’avoir subi une véritable malédiction. Elle attirait tous les mauvais garçons. Ou alors elle ne savait pas les choisir. Ou alors elle avait vraiment un karma merdique. Dans tous les cas, elle était un peu l’ombre d’elle-même. Si elle était toujours la première partante pour s’amuser et faire la fête, Grace était quand même différente. Elle ne parlait plus garçon, elle ne s’intéressait plus aux hommes. Bon, certes, c’était un peu parce qu’elle était déjà suffisamment occupée avec son homme marié. Mais quand même. Le cœur n’y était plus.

Et cela se ressentait dans son travail. Être sa propre patronne avait ses avantages, mais ça avait aussi des inconvénients. À savoir qu’il était important de décrocher des contrats, si elle ne voulait pas devoir mettre la clé sous la porte avec Mila. Mais comme elle était moins enthousiaste que d’habitude, Grace avait aussi plus de mal à convaincre des clients potentiels de signer avec elle. Elle avait conscience que c’était un problème, mais elle ne voyait pas comment se reprendre. Le bonheur des autres lui faisait du mal. Elle aussi, elle voulait être amoureuse, radieuse, heureuse. Est-ce que c’était trop demandé ? Elle estimait que non. Et elle allait finir par faire grève des hommes jusqu’à trouver l’homme parfait pour elle. Mais ce n’était pas prêt d’arriver et elle en avait parfaitement conscience. Perdue dans ses pensées, la jeune femme ne remarqua absolument pas la présence de son associée. Elle aurait sans doute dû démarcher un quelconque fleuriste pour se charger d’obtenir des tarifs préférentiels pour ses clients, mais non, elle ne faisait absolument rien. D’ailleurs, elle sursauta, quand elle entendit les coups frappés à sa porte, preuve qu’elle n’avait pas franchement la conscience tranquille. « Non … », répondit-elle. Non, personne n’était mort. Sauf peut-être son coeur. Lui, il était mort. Il avait été piétiné et brisé en mille morceaux. Et non, elle n’exagérait pas. Ou peut-être un peu. Mais un tout petit peu alors. « Ceci dit, maintenant que tu le dis, on pourrait peut-être se mettre à organiser des enterrements, qu’est-ce que tu en dis ? », ajouta-t-elle en poussant un soupir, lâchant son stylo sur le bureau. Si Mila était venue chercher un sourire, elle allait devoir repasser plus tard. Grace était morose et bien décidée à le faire savoir.

Mais est-ce qu’elle avait vraiment envie de parler ? En général, elle racontait tout à Mila. Mais elle ne se plaignait pas non plus chez elle, parce qu’elle savait que ce n’était pas son truc, de remonter le moral. Et d’ailleurs, elle ne lui avait encore jamais parlé de Liam, parce qu’elle ne voulait pas qu’elle la juge. Et l’avis de Mila était important pour Grace. Mais elles n’étaient pas seulement amies, elle étaient aussi associées. Et elle ne pouvait pas lui cacher que ses performances professionnelles actuelles étaient médiocres. « Je ne sais pas. J’ai sorti le speech habituel, mais je ne suis pas sûre de les avoir convaincu », fit-elle en haussant les épaules. Sauf que sans enthousiasme, son speech habituel ressemblait à un texte apprit par cœur. Rien qui donnait envie de signer avec elle. Mais lorsque Mila aborda le sujet des garçons, Grace se tendit et son regard la trahi. La jeune femme n’avait jamais su mentir, encore moins à Mila. Et elle se maudissait déjà d’avance. Ne rien dire c’était facile. A condition bien sûr qu’on ne lui pose pas de questions. « Y a rien à dire », ,fit-elle en haussant les épaules. Bon d’accord, niveau argumentaire, on avait vu mieux, mais c’était tout ce qu’elle avait en stock dans l’immédiat. Elle prit donc le temps de la courte absence de Mila pour se préparer psychologiquement au flot de questions qui allait suivre. Mais comme la brune revint avec une bouteille de rouge, Grace était déjà plus disposée à parler. « Qu’est-ce qui te fait dire que j’ai quelque chose à raconter déjà ? », fit-elle en haussant les sourcils. Bon d’accord, c’était peut-être un peu marqué sur son front. « Bon d’accord oublie ce que je viens de dire », ajouta-t-elle en haussant les épaules. Maintenant qu’elle était armée de bon vin, Grace était plus détendue. Mais elle savait que la conversation ne serait pas facile. « Ces derniers temps, j’ai l’impression que tout va de travers. Je suis mauvaise dans mon boulot. Je suis une mauvaise personne. Et franchement Mila, j’ai vraiment un foutu karma de merde », pesta-t-elle. En temps normal, Grace n’était pas pour l’utilisation des gros mots. Mais ce soir, elle faisait une exception. Parce qu’elle était franchement contrariée. Et qu’en plus, elle allait devoir parler de l’existence de Liam et qu’elle aimait bien avoir leur relation pour petit secret.
Revenir en haut Aller en bas

※ tell me somethin' girl, are you happy in this modern world ? (grace)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération