JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 09/03/2017
›› Commérages : 271
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emmy cutiepie rossum
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (collins), lola fitzsimmons (e. watson), lewis ehrensvard (c. weber), carter rashmi (nett)

JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( Dim 28 Oct - 21:29 )



'cause all that you are is all that I'll ever need
with, jaxya.
« Alors tu as des couches, ses biberons, des petits pots, un carnet avec tout ce qu'il y a à faire, des bavoirs, des affaires, son carnet de santé... Je pense que tu as tout. » Anya est angoissée. C'est la première fois en huit mois qu'elle laisse Maxine plus d'une journée. Elle a un peu peur, même si elle a une entière confiance en Shane, son cœur de maman est apeuré. Elle ne sait pas ce qu'il peut se passer, mais Maxine est un petite demoiselle bien trop agréable. « Elle fait ses nuits, alors elle ne te réveillera pas en pleine nuit. Mais le soir c'est un petit pot de fruit et un biberon, comme ça, tu peux être sûr qu'elle ne se réveillera pas. » Oui, elle préférait encore lui donner des conseils plutôt qu'il lui hurle dessus quand elle sera revenue de son week-end en amoureux avec Jaxson. Il en serait très bien capable, elle le sait. Et pour rendre les adieux moins compliqués, Anya embrasse doucement le front de sa princesse et lui fait un câlin avant de regarder Shane, les larmes aux yeux « Si jamais y'a le moindre problème tu m'appelles, ou tu appelles Jaxson, son numéro est dans le sac à langer dans la poche de gauche dans la petite enveloppe jaune. » Ou il y a absolument tout le numéros à utiliser en cas d'urgence, mais elle se retient bien de lui dire, parce qu'elle sait qu'il va râler. Et elle lui refait un bisou sur le front avant de la laisser dans les bras de son meilleur ami et de se dépêcher à partir parce que sinon, elle sait qu'elle va annuler et elle va récupérer sa puce avant de rentrer à l'appartement. Mais Jaxson avait émit l'idée d'un week-end en amoureux et Anya avait besoin de le retrouver quand bien même leur monde tournait autour de Maxine, elle avait eu hâte d'être vendredi. Parce qu'il avait posé son week-end et elle avait réussi à prendre quelques jours de congés. De toutes façons, c'était elle qui était en charge des plannings, alors elle pouvait s'arranger comme elle le voulait, mais elle prenait aussi les envies de ses employés en compte évidemment. Elle était peut-être même trop arrangeante quand on écoutait Jaxson. Parce qu'elle passait de longues soirées sur ses plannings et Jaxson ne pouvait s'empêcher de râler, alors qu'on voyait les résultats lorsqu'elle était arrangeante et que ses employés le lui rendent bien.

Alors qu'elle s'était endormie tout contre Jaxson dans le jet privé de son meilleur ami, elle voit la demoiselle certainement embauchée pour l'occasion qui lui dit de regagner sa place, elle fait alors craquer sa nuque avant de se réinstaller en face de son compagnon. Et elle regarde la ville qui devient plus petite avant que le jet privé n'atterrisse réellement sur le tarmac. Et ils descendent de l'appareil devant une limousine, Anya lève les yeux au ciel « Je pense que Shane ne nous en veut pas tant que ça finalement. » Et elle rit avant de déposer ses lèvres sur celles du policier, sa main trouvant celle de son compagnon alors qu'elle s'installe à ses côtés et ils se laissaient guider jusqu'à la location qu'elle ne connaissait pas puisqu'elle n'avait eu à s'occuper de rien, il avait tout prit en charge à condition que ce soit elle qui dépose Maxine chez Shane et que ce soit elle aussi qui demande à l'avocat s'il voulait bien jouer au baby-sitter du week-end. Alors, elle l'a fait et maintenant, elle n'a plus qu'à profiter. Quand la maison se gare devant la location Anya a les yeux qui brillent. Jamais, elle n'avait imaginé une maison de la sorte, ses mains sont tremblantes, elle est heureuse. Elle s'humidifie les lèvres et suis le policier fébrilement, un peu gênée de tout ça, un peu gênée qu'il ait dû dépenser autant d'argent pour elle. Elle ne le mérite pas. Et quand elle rentre dans l'endroit où ils vont être pour le week-end, elle ne peut pas mériter tout cela, mais elle ne dit rien et se contente de déposer son sac à main avant de se glisser dans les bras de l'homme qui partage sa vie pour déposer ses lèvres tout contre les siennes dans une tendresse infinie, une tendresse dont ils ont fait preuve il y a déjà bien trop longtemps. « Tu as eu la meilleure des idées. » prononce t-elle en entourant le cou du policier de ses bras avec un sourire avant de se reculer doucement pour aller checker son téléphone et elle sourit devant la photo  que Shane vient de lui envoyer de Maxine et lui elle la montre à Jaxson et quand elle voit la réaction du blond, elle fait une petite grimace avant de mettre son téléphone sur silencieux et en mode ne pas déranger « Alors tu coupes ton téléphone et tu ne te préoccupes pas de l'enquête en cours. Deal ? » demande t-elle avec un regard amusé. Parce qu'elle sait que son enquête le turlupine, et elle n'avait pas envie qui se prenne la tête ce week-end, pour la première fois depuis longtemps, ils ne pouvaient penser qu'à eux.


    hopeless
    Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms Baby, Barefoot on the grass, listening to our favorite song, △ Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
We keep this love in a photograph
avatar
We keep this love in a photograph


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/06/2015
›› Commérages : 942
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jesse King Lee Hottie Soffer
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( Lun 29 Oct - 17:36 )



'cause all that you are is all that i'll ever need
with, JAXYA.

« Tu m'abandonnes pendant trois jours alors ? » Sofia débarque dans son bureau, posant allègrement son popotin sur ses dossiers afin qu'il arrête ce qu'il est entrain de faire. « Oui. Oust, maintenant. » D'une main, il la pousse. Mais cette dernière n'abandonne pas pour autant la bataille, prenant désormais place sur une chaise en face de lui. « Quoi, Sofia ? » Il sent son regard sur lui et ça l'empêche de travailler. Pour une fois qu'ils faisaient acte de présence et remplissaient les papiers qu'il fallait, voilà qu'on le lui empêche. C'est à ne plus rien comprendre. « Avec la française ? » Peut-être. Bien-sûr que oui, enfin ! « Je suis pas d'humeur à subir un interrogatoire alors s'il-te-plait, laisse-moi finir ce que je fais, que je puisse être à l'heure. » Car ce n'est pas à sa cadence qu'il y arrivera. Il a beau faire preuve de toute sa bonne volonté, il écrit souvent comme un cochon et le tout est illisible, l'obligeant à réitérer ce qu'il vient de faire. « Alors ? » Très bien. « Oui. Avec la française qui se prénomme Anya et qui se trouve aussi être la mère de ma fille. Contente ? » « Très ! » La réponse semble lui avoir plu puisqu'elle prends la poudre d'escampette et Jaxson ne la recroise plus de l'après-midi. Tant mieux. Il avait vraiment envie d'être à l'heure pour une fois. Voilà un moment qu'ils avaient prévu ce weekend en amoureux, sans Maxine et il avait hâte. Hâte de pouvoir ce que bon leur semble sans voir la petite de huit mois qui les réveille en pleine nuit ou réclame à manger. Pas qu'il regrette d'avoir eu un enfant. Il l'adore. Il l'aime même, Maxine. Mais il se réjouit de pouvoir profiter d'Anya sans se soucier de quelqu'un d'autres, juste pendant deux jours. L'heure du départ arrive, et Jaxson n'a toujours pas terminé. Il se rends donc au bureau de Sofia et muni de son sourire les plus charmeurs, lui file ce qu'il lui restait à faire. « Parce que tu m'adores et que je ne veux pas te manquer. » Aller, bisous à ses fesses. Lui, il s'envole vers d'autres paysages.

Le nez collé au carreau de l'avion, Jaxson observe le paysage en dessus de lui. La tête d'Anya contre son épaule, il a demandé un petit plaid pour la couvrir, au cas où. Il n'a pas envie qu'elle attrape froid, ni qu'elle tombe malade. Le temps passe vite. La brune regagne sa place et les voilà de nouveau sur la terre ferme. Jaxson savait le Hollister riche, mais pas au point d'avoir un avion pour lui tout seul. Il se demande s'il lui sert beaucoup ? Il n'a pas l'impression que ce dernier prends souvent le grand air. Peu importe. Il descends de l'avion et tombe nez à nez face à une limousine; « Je pense que Shane ne nous en veut pas tant que ça finalement. » Leur en vouloir, hein ? « Pourquoi il nous en voudrait déjà ? » Il a besoin qu'on lui éclaircisse la mémoire. En tout cas, c'est très gentil de sa part, même si Jaxson avait quand même prévu la voiture pour arriver jusqu'à la location. Mais ça détends de pouvoir boire un verre de champagne plutôt que de conduire et râler parce qu'on ne trouve pas la route. « Tu as eu la meilleure des idées. » Vraiment ? Ça le rends fière. « Je suis content que tu apprécies ! » Il n'a plus tellement souvenir du pourquoi, ni du comment il a eu cette idée, mais lui aussi était heureux de pouvoir profiter pendant un weekend entier de la française. Il réponds par un petit sourire forcé à la photo que lui montre la brune. Autant il est content de savoir que sa petite fille va bien, autant il l'est un peu moins de la savoir dans les bras du Hollister. Pourvu qu'il ne lui arrive rien de grave. D'ailleurs, lui aussi à des SMS et il les consulte aussi. « Alors tu coupes ton téléphone et tu ne te préoccupes pas de l'enquête en cours. Deal ? » Meh ! « Mais ... Ok. » Elle a raison. Il ne doit pas penser une seule fois au travail. « J'peux juste répondre ? Juste cette fois-ci. » Il n'en a pas pour longtemps. En quelques secondes, le tout est envoyé et son téléphone passe en mode vibreur. « Je l’éteins pas. Si jamais on doit nous joindre pour X raisons qu'on soit capable de décrocher. » Voilà. « Je voulais passer un moment avec toi pour qu'on puisse parler, ouvertement, de nous. » Il se dirige vers la cuisine tout en parlant et sort deux verres d'une étagère ainsi qu'une bouteille de vin. Le frigo est plein, comme il l'avait demandé. Il se met à couper du saucisson. « Est-ce que tu as encore des doutes, sur nous deux, sur le couple qu'on forme ? » qu'il finit tout de même par demander, en la regardant dans les yeux. Il a besoin de savoir.


FIRE MEET GAZOLINE
i want to be with you. the only person in this world who believes i'm good. i've been down the same road for too long to stay, no i can't do this, i don't want this no more. about time the bird flies, about time that i try going my way, go my own way without you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 09/03/2017
›› Commérages : 271
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emmy cutiepie rossum
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (collins), lola fitzsimmons (e. watson), lewis ehrensvard (c. weber), carter rashmi (nett)

Re: JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( Lun 29 Oct - 21:04 )

[quote="Anya Arsenault"]


'cause all that you are is all that I'll ever need
with, jaxya.
Ce serait mentir que de dire que quand Anya a claqué la porte, elle ne s'est pas inquiétée. Mais au moins, elle a laissé une Maxine endormie à Shane donc il n'allait pas lui faire une crise de nerfs dans les prochaines minutes.En plus, en tant que meilleure amie géniale, elle lui avait changé sa couche pour qu'il n'est pas à le faire rapidement. Elle avait ressenti le besoin de le faire une toute dernière fois avant de partir en week-end. Parce qu'Anya elle ne pensait pas passer un week-end loin de sa fille. Mais elle en avait besoin, ils en avaient besoin. Ca leur ferait du bien à tout les deux de se sentir en osmose le temps d'un week-end et elle s'était sentie légère toute la semaine, à savoir qu'elle allait se reposer entièrement avec son amoureux. Comme avant. Mais avant, ils ne partaient pas tellement quand elle y pensait. C'était une des petites nouveautés. Prendre leur temps, se reconstruire avec leur fille en plus, se sentir heureux. C'était ce qu'elle voulait le plus au monde. Se reconstruire. Elle l'aime Jaxson. Elle l'aime indéfiniment, elle l'aime d'un amour inconditionnel. Et elle aimerait lui faire comprendre, autre qu'avec des baisers fiévreux le matin, autre qu'un petit-déjeuner au lit quad ils ne travaillent pas tout les deux. Autre qu'un passage au commissariat avec la petite. Juste eux deux. « Pourquoi il nous en voudrait déjà ? » Anya le fusille du regard mais se met à sourire avant de lui répondre avec un petit sourire « Je te rappelle que le parrain de Maxine a peur des enfants, mais elle sera en sécurité ! Il me semble qu'il a demandé à sa copine de venir l'aider. Peut-être que bientôt, il m'annoncera qu'il va devenir papa. » Anya est en plein rêve Et elle sourit grandement, les yeux brillants. «  T'imagine Maxine pourrait avoir un cousin ou une cousine ! » Et elle se calme rapidement, parce qu'elle sait qu'elle va trop vite en besogne et que ça ne sera pas demain la veille que ça arrivera. Et puis, elle ne sait pas vraiment ce que Jaxson pense de Shane alors elle n'avait pas vraiment envie qu'il soit jaloux alors qu'il n'y a aucune raison Puis Laurine serait bien trop schizo.

« Je suis content que tu apprécies ! » Anya apprécie réellement l'endroit et elle aimerait bien revenir avec Maxine, plus tard, quand elle sera plus grande. Peut-être pour son anniversaire. Elle garde ça dans un petit coin de sa tête, elle imagine déjà sa petite tête blonde, à quatre pattes sur le sol du salon, gazouillant comme il est possible de gazouiller, entourée des gens qui comptent pour elle. Et ça lui emplit son cœur de bonheur, mais elle évite de trop penser à Maxine, parce que cette photo et le fait de penser à la princesse lui donne le cafard. Et elle ne veut pas avoir le cafard. Pas ce week-end. Et face au regard désapprobateur de Jaxson, elle range son téléphone, mais elle veut qu'il range le sien. « Mais ... Ok. » Elle regarde le téléphone et elle croise les bras sur sa poitrine, une petite moue sur le visage. « J'peux juste répondre ? Juste cette fois-ci. » Elle souffle un peu avant d'abdiquer « Bon d'accord. » Et elle le regarde faire avant de poser son regard partout, la maison est à couper le souffle, et elle a hâte de tester ce qui semblerait être le bain nordique au dehors. Et manger devant la cheminée. Elle est persuadée qu'ils n'auront pas assez d'un week-end pour tout faire. Il faudrait qu'ils reviennent. « Je l’éteins pas. Si jamais on doit nous joindre pour X raisons qu'on soit capable de décrocher. » Bon, un point pour le mammouth. « Je voulais passer un moment avec toi pour qu'on puisse parler, ouvertement, de nous. » Elle le suit jusque la cuisine avant de s'installer sur le plan de travail, les jambes ballantes et elle le regarde découper le saucisson après avoir servi le vin cet homme est parfait, ce qu'il vient de dire qui tourne dans sa tête « Est-ce que tu as encore des doutes, sur nous deux, sur le couple qu'on forme ?  La française pique un petit bout de saucisson, joueuse avant de plonger son regard dans celui du policier « Non. J'ai eu des doutes, au début, quand on a décidé de reformer un couple, de n'être plus qu'un de nouveau. J'avais peur que tu repartes, que tu reclaques la porte et que tu me laisses avec Maxine toute seule. Mais après je me souviens que tu m'as demandé de ne pas partir avec lui. » Elle continue de le fixer et l'attire contre elle doucement pour le rassurer et elle embrasse doucement sa joue avant de reprendre « Et je ne doute plus. Je t'aime Jaxson. » Et elle l'embrasse tendrement avant de se reculer pour descendre du plan de travail en récupérant les verres de vin qu'il a servi et elle le laisse venir sur le canapé avec le saucisson, juste en face de la cheminée, elle dépose alors les boissons alcoolisées sur la petite table basse et elle s'installe confortablement dans les bras de son petit ami « Et toi ? Est-ce que tu doutes ? Je sais que je suis pas facile à vivre parfois, je sais que mes crises de jalousies sont bien trop inexplicables, mais j'ai peur de ne jamais être assez bien pour toi. Que tu trouves toujours mieux que moi. Tu sais bien que j'ai jamais vraiment eu confiance en moi. Mais je sais que je te fais confiance. Et qu'on sera heureux tout les deux. » Et elle attrape le verre pour arrêter de parler « A nous ? » demande t-elle en tendant son verre pour qu'il trinque, son regard planté dans celui du père de sa fille, de l'homme de sa vie.


    hopeless
    Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms Baby, Barefoot on the grass, listening to our favorite song, △ Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
We keep this love in a photograph
avatar
We keep this love in a photograph


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/06/2015
›› Commérages : 942
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jesse King Lee Hottie Soffer
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( Ven 30 Nov - 13:33 )



'cause all that you are is all that i'll ever need
with, JAXYA.

« Je te rappelle que le parrain de Maxine a peur des enfants, mais elle sera en sécurité ! Il me semble qu'il a demandé à sa copine de venir l'aider. Peut-être que bientôt, il m'annoncera qu'il va devenir papa. » Jaxson hésité entre deux réactions. La première, la colère. Si les mots d’Anya devait être rassurant, cela ne fonctionnait absolument pas. Jaxson était maintenant deux fois plus stressé, remplis de questions. Et si Shane ne savait pas prendre soin de sa petite fille ? Et s’il lui arrivait malheur ? Tant de choses peuvent arriver. Mais si Anya juge que Maxine sera en sécurité, alors il n’a plus qu’a lui faire confiance. Il se souvient que son père lui disait qu’un couple ne pouvait réussir que si la confiance régnait entre les deux personnes concernées. Le blond fait donc, à nouveau, un pas de plus pour eux deux. « d’accord ! » il tente d’être enthousiaste et souriant mais il est certain de donner une image de lui assez peu décontractée. [=#6699cc]« Pourquoi t’annoncerai-t’il qu’il va être papa s’il n’aime pas les enfants ? »[/color] c’est la grande question qu’il se pose. Anya a possiblement beaucoup trop d’espoir vis à vis de cette situation future. Jaxson n’a jamais été très proche de Shane et il ne le sera probablement jamais. Mais il sait que le mot famille n’a clairement pas la même signification que la sienne. « T'imagine Maxine pourrait avoir un cousin ou une cousine ! » il pouffe de rire. C’est plus fort que lui. « Je ne suis pas certain que ce jour arrivera. » Désolé, il s’en veut un peu de lui couper l’herbe sous le pied. Mais il faut qu’elle entende la vérité. « Je ne suis pas certain que Shane aura un gosse un jour. » Puis, ferait-il un bon père ? Jaxson à quelques doutes. En tout cas, il n’a pas envie de passer tout le voyage sur ce point. Alors il se dépêche de choisir un film pour faire passer le temps. De toute façon, il ne pouvait pas faire grand chose dans un avion.

« Bon d'accord. » il se mordille la lèvre inférieure, gêné de devoir repondre à cet sms. Mais son boulot compte pour lui, au même titre que sa vie de couple et de famille. Cependant, s’il arrive à faire des compromis pour son travail, il peut aussi le faire pour le reste. A peine a-t’il écrit son message, qu’il déconnecte son appareil et le range dans sa poche. C’est bon. Ils ne seront plus dérangé par une sonnerie. Pour palier à ce vide, Jadson propose de boire un coup, le tout avec du saucisson et du fromage. Apparemment, Shane avait prévu le coup. Finalement, il sert quand même à quelque chose. Parfois. Faut pas trop abuser non plus. C’est le moment idéal, en plus de cela, pour en venir à bout de toutes ces interrogations que ni l’un, ni l’autre, a osé poser à voix haute. « Non. J'ai eu des doutes, au début, quand on a décidé de reformer un couple, de n'être plus qu'un de nouveau. J'avais peur que tu repartes, que tu reclaques la porte et que tu me laisses avec Maxine toute seule. Mais après je me souviens que tu m'as demandé de ne pas partir avec lui. » I’ll y avait de quoi. Jaxson ne peut pas lui en vouloir. Lui aussi, il a eu des doutes. Beaucoup. Certains très debiles, d’autres bien construits qui lui ont retourné l’esprit et le cerveau. Néanmoins, l’amour qu’il éprouve pour la française a vite rétabli la balance. « Et je ne doute plus. Je t'aime Jaxson. » Un immense sourire sur le visage, il approche de la brune et l’embrasse avec passion. « t’en auras mis du temps. » Pas qu’il allait lui faire la remarque du : mais tu me dis jamais si tu m’aimes ou non ... Non. Mais ça lui faisait plaisir de l’entendre dire cela au moment où elle est prête et où tout va pour le mieux entre eux. « je t’aime aussi, si cela t’intéresse. » mais ce n’est pas faute de le lui avoir déjà dit. « Et toi ? Est-ce que tu doutes ? Je sais que je suis pas facile à vivre parfois, je sais que mes crises de jalousies sont bien trop inexplicables, mais j'ai peur de ne jamais être assez bien pour toi. Que tu trouves toujours mieux que moi. Tu sais bien que j'ai jamais vraiment eu confiance en moi. Mais je sais que je te fais confiance. Et qu'on sera heureux tout les deux. » Il avait chercher cette discussion honnête, a lui de faire preuve de courage désormais. « oui, j’ai eu des doutes. » Il semblerait que se soit normal. « je me suis demandé si Je faisais le bon choix, que de te faire encore des promesses. Si je devais vraiment autant m’accrocher à cet enfant que tu attendais, ne sachant pas si c’était le mien. Si je devais m’inposer à ton mariage. Si j’avais vraiment le droit de vouloir te récupérer après ce que j’avais été capable de faire. » Après tout, Anya lui avait demandé de ne pas insister. Il n’en avait fait qu’à sa tête. « Mais tu sais quoi ? Chaque question de ce genre avait tous la même réponse : je t’aime et c’est le plus important. » il venait de taper fort dans le romantisme. « A nous ? » A eux. « A nous. » Il lève son verre et le fait s’entrechoquer avec celui de la française. « Ça veut dire qu’on est officiellement et sérieusement ensemble ? » Plus de : Il faut qu’on prenne le temps de discuter ensemble quand on lui posera une question. « D’autres points à clarifier ? » il lui semble avoir élucider le plus compliqué.


FIRE MEET GAZOLINE
i want to be with you. the only person in this world who believes i'm good. i've been down the same road for too long to stay, no i can't do this, i don't want this no more. about time the bird flies, about time that i try going my way, go my own way without you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 09/03/2017
›› Commérages : 271
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emmy cutiepie rossum
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (collins), lola fitzsimmons (e. watson), lewis ehrensvard (c. weber), carter rashmi (nett)

Re: JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( Mar 18 Déc - 21:06 )



'cause all that you are is all that I'll ever need
with, jaxya.
« Pourquoi t’annoncerai-t’il qu’il va être papa s’il n’aime pas les enfants ? » Il ne veut pas laisser Anya rêver un peu ? Elle aimerait bien que Shane soit papa. Parce que l'enfant serait beau et puis Maxine aurait une cousine ou un cousin. Et ça rend le cœur d'Anya gonflé de bonheur. Elle aimerait bien, mais elle se rend à l'évidence que c'est peut-être qu'une utopie. « Je ne suis pas certain que ce jour arrivera. Je ne suis pas certain que Shane aura un gosse un jour. » Elle ouvre la bouche et la referme aussitôt, elle se renfrogne même en soupirant, boudeuse. Elle a envie de le bouder mais elle l'aime bien trop pour le faire au fond, elle l'aime et la bouderie ce n'est pas la première des choses qu'elle peut faire contre lui. Elle veut l'aimer tout le temps de ce week-end et il n'y a pas de place pour les disputes futiles et inutiles. « On verra bien ! »

Même si Anya avait attendu ce week-end avec impatience, elle avait peur de la conversation qu'ils devaient avoir. Elle avait peur de ce qu'il allait lui dire même si tout allait bien. Même si tout allait pour le mieux, elle avait peur des mots qu'il pourrait employer. Et elle avait envie de commencer parce qu'il lui parle et qu'ils  ne pourront pas être dérangé par les téléphones. Mais elle aurait aussi voulu voir si elle n'avait pas de messages de détresse de Shane. Non, il fallait qu'elle se focalise sur cette conversation et qu'elle ne regarde pas son téléphone comme une maman affolée. Mais non, elle parle, elle raconte ce qu'elle ressent, les doutes qu'elle avait pu avoir. Elle en avait encore un peu des doutes, mais pourtant, ils s'évanouissaient au fur et à mesure du temps qui passaient et que les paroles s'enchaînaient. Son cœur était plus léger, mais finalement, la finalité de cet échange était le bonheur. Elle l'aimait. Et quand il l'embrasse, elle passe ses bras autour de la nuque du policir et lui rend son baiser avec une ferveur qui  lui avait manqué depuis tout ce temps. « t’en auras mis du temps. » Elle lui tirait alors la langue en riant et elle levait même les yeux au ciel « je t’aime aussi, si cela t’intéresse. » Très intéressant « J'espère bien. »se contentait elle de répondre en posant une nouvelle fois ses lèvres sur celles du policier avant de s'échapper dans le canapé de la location. Quand il la rejoint, elle ne peut s'empêcher de lui demander si lui aussi, il avait douté. Si lui aussi, il avait été comme elle. « oui, j’ai eu des doutes. » Son cœur se compresse et elle ne peut s'empêcher de se demander si ses doutes son passés désormais. Et elle se mordille la lèvre en l'écoutant « je me suis demandé si Je faisais le bon choix, que de te faire encore des promesses. Si je devais vraiment autant m’accrocher à cet enfant que tu attendais, ne sachant pas si c’était le mien. Si je devais m’imposer à ton mariage. Si j’avais vraiment le droit de vouloir te récupérer après ce que j’avais été capable de faire. » Anya sentait son cœur qui battait bien trop vite dans sa poitrine et elle se demandait s'il n'allait pas s'extraire purement et simplement. Elle souffle discrètement pour ne pas se sentir submergée par les sentiments. « Mais tu sais quoi ? Chaque question de ce genre avait tous la même réponse : je t’aime et c’est le plus important. » Wow. Wow. Pouce. Anya saisissait ses lèvres une fois de plus en l'embrassant avec une tendresse infinie. Elle l'aimait. Réellement et il l'aimait autant. Et c'était beau cette sensation qui la prenait désormais. Le bonheur avait prit place sur la mélancolie. Et voilà qu'elle était heureuse. Et elle avait envie de vin aussi. Alors elle saisissait son verre et le tendait vers le policier et elle souriait quand il répondait par la positive à son envie de trinquer. « Ça veut dire qu’on est officiellement et sérieusement ensemble ? » Elle hausse les épaules avec malice avant de prendre une gorgée de la boisson alcoolisée dans son verre et elle le déposait en s'humidifiant les lèvres.«  D’autres points à clarifier ? » Elle secouait négativement la tête avant de saisir ses lèvres pour lui offrir un long baiser, et elle lui mordille même la lèvre inférieur avant de se reculer « Oui, nous sommes officiellement et sérieusement ensemble. » Et ça lui fait du bien de dire ça, les lèvres de la française s'attardent sur le cou du policier et elle se  love contre ses bras en attrapant un bout de fromage qu'elle offre à Jaxson avant de venir entrelacer leurs doigts et elle ose enfin briser le silence « Et si on se trouvait une maison ? » Elle haussait les épaules en reprenant une gorgée de vin « Ca serait bien, une grande maison, pour que Maxine puisse apprendre à marcher à sa guise. » Oui, Anya pensait à sa fille avant tout et elle se pinçait les lèvres « Avec un grand jardin, et je pensais peut-être qu'on pourrait avoir des animaux. Je m'en occuperais ! J'ai un copain qui vend des cochons nains et des bébés ânes... » Elle se retournait alors pour passer ses jambes de chaque côté de la taille du brun en souriant et pour lui donner envie d'accepter elle lui murmurait « Et puis, on pourrait baptiser toutes les pièces, si tu vois ce que je veux dire... » lui murmurait-elle au creux de l'oreille, ses lèvres parcourant la mâchoire du policier.


    hopeless
    Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms Baby, Barefoot on the grass, listening to our favorite song, △ Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

JAXYA ✻ 'cause all that you are is all that I'll ever need

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération