Help me...¤ Riley

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/10/2018
›› Commérages : 56
›› Pseudo : Saphyr
›› Célébrité : Max Riemelt

Help me...¤ Riley ✻ ( Dim 4 Nov - 20:58 )




Help me...

Riley & Reed

Ces derniers temps Reed avaient l'impression que les journées n'étaient pas assez longues. Que vingt-quatre heures s'écoulait comme le sable dans un sablier, fluide et surtout rapidement. Aujourd'hui n'échappait pas à la règle. Il avait dû emmener Amy beaucoup plus tôt chez sa nourrice, pour prendre le boulot. Gérer n'était pas la meilleure chose que Reed savait faire surtout pour deux depuis qu'il avait, Amy. Et encore moins au dernier moment. Mais parfois, il n'avait pas tout simplement pas le choix, comme aujourd'hui. Après le boulot, en début d'après-midi, Reed avait tout le temps libre pour s'occuper de sa fille. Et c'était sans compter, sur la détermination, et le trop-plein actif de cette dernière. Qui voulait s'amuser, et profiter de ce temps, pour torturer un peu Reed ? Dans un premier temps, il l'avait emmené au parc. Un compromis entre le domicile et son boulot. Et il était déjà obligé de pousser sans relâche Amy sur la balançoire, les bras ankylosait par les gestes répétitifs. Il avait l'étrange impression que ça faisait des heures qu'il était en train de le pousser alors que ça ne faisait qu'une petite heure. Ensuite, il a dû courir à travers le parc, faisant une course imaginaire, avec sa fille. La laissant bien évidemment gagner. Il ne voulait pas briser l'espoir de sa fille, la laissant croire qu'elle était bien plus forte que lui. Parce que tous les parents normaux faisaient ce genre de chose, ou presque face à l'insouciance de leurs enfants. Sauf son père... Mais c'était une autre histoire. Après tout, ça n'avait pas d'autre choix que de clôturer cette journée par une glace. Oui, pas très recommandé peu de temps après le dîner, mais qu'importe. Un moyen de marquer une journée entre père et fille, même si ce n'avait pas une grande importance pour sa fille, à cet âge. Reed se sentait moins à la masse comme il avait l'impression parfois.

Ils rentraient ensemble, épuisés. Enfin, c'est surtout ce que ressentait Reed, après cette journée. Il s'était écroulé sur le canapé, regardant Amy s'amuser devant lui. Il n'avait pas senti ces paupières s'alourdir, à fur et à mesure que les secondes s'écoulaient. Le sommeil l'enveloppait sournoisement autour de lui. Pour sombrer, de ce sommeil lourd. Ce sommeil ou vous avez l'impression de sombrer quelques minutes alors qu'en réalité, c'est quelques heures. Et bien, c'est exactement le cas de Reed, quand il ouvrit enfin les yeux, il remarqua que deux heures étaient passées. Que sa fille dormait prêt de lui. Un instant ou il serait bien resté. Mais il tenta doucement de se lever. Sans geste brusque. Se traînant jusqu'à la cuisine, pour boire un verre d'eau. Il avait la gorge pâteuse, et sèche. Les paupières encore lourdes par le sommeil. C'est l'explication qu'il se donnait quand son regard avait cru voir une hallucination dans le reflet de la vitre du four. Pourtant, à bien y regardait, elle persistait. Ce visage maquillait à outrance, formant des formes étranges sur les joues. Et il était loin de ressembler au clown de ça, en fait, il semblait surtout à un tableau cubiste de Picasso. Reed recracha l'eau qu'il avait bu il y a quelques secondes, horrifier. Heureusement, pour elle et pour lui que sa fille dormait. Il s'approcha de la vitre, touchant son visage. Les couleurs toujours aussi tenaces sur sa peau. Qu'il parcourait l'appartement en un éclair, le pas lourd. Pour rejoindre, la porte de Riley, qui frappait rapidement et fort pour se faire entendre. Avant qu'elle ne s'ouvre devant lui. «  Dis-moi qu'elle ne t'a pas volé ton maquillage et dis-moi que ce n'est pas le water... Machin chose ? Que ça peut partir ! » Si Reed était paniqué, ce n'est pas le cas de Riley. Dont Reed pouvait voir le rire se formait. Cela avait quelque chose de comique, oui, mais sur les autres. C'est ce que Reed se disait à ce moment-là.    
Revenir en haut Aller en bas
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 2142
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: Help me...¤ Riley ✻ ( Lun 19 Nov - 19:49 )



help me ...
reed emerson & riley emerson-oakley ※ emerson's

“ Because brothers don’t let each other wander in the dark alone. ” ― IDK

Aujourd'hui, Riley se sent bien. Elle n'avait plus éprouver cette sensation depuis l'accident et depuis sa pseudo-rupture avec Devon. Aujourd'hui c'est différent. Elle ne nage pas sur un petit nuage, mais elle a l'impression que la vie recommence à lui sourire. Pour combien de temps ? Certainement pas longtemps, puisque Riley semble être un aimant à problème. Mais en attendant, Riley sourit à la vie et c'est essentiel du au fait qu'elle a retrouvé Devon. Parce que Devon c'est son pilier et que sans lui, sa vie parait toujours plus chaotique et beaucoup moins rose. Ce n'est pas pour autant qu'elle s'est à nouveau installer chez lui. C'est encore trop frais dans son esprit puis le rabibochage date d'il y a à peine quelques jours, donc c'est trop tôt. Pourtant même si c'est encore trop tôt, Riley réfléchit déjà aux cadeaux de Noël. D'habitude, elle s'y prend toujours au dernier moment, mais cette année, elle a décider d’innover. En quittant le boulot, Riley s'est donc rendue au centre commercial afin de trouver des idées cadeaux. Sauf qu'en réalité, une fois sur place, les idées ne fussent pas dans son esprit. Et quand quelque chose lui plait, il y a trop de monde aux caisses donc elle préfère faire marche arrière et revenir plus tard quand ça sera plus calme. Puis Riley ne serait pas Riley si elle ne s'était pas prise la tête avec une femme pour une histoire totalement stupide de bougies parfumées. Le seul achat que Riley décide de faire, forcement quelqu'un d'autre le veut. Riley, elle ne lâche rien et elle achète sa bougie qui sent bon le pain d'épice. Ils étaient en rupture de stock de celles à l'ananas.

Quand Riley est rentrer à l'appartement, elle a été immédiatement accueillit par son chien tout content de la voir. Roy est trop mignon. Elle a d'ailleurs été surprise de voir que Reed, de même que Amy se soient endormit sur le canapé. Elle ne trouve rien de mieux à faire que d'éteindre la télévision encore en marche et d'aller s'enfermer dans sa chambre avec Roy et en prenant au passage quelques sucreries par simple gourmandise. Riley ne manque pas d'allumer sa bougie afin de sentir la douce odeur parcourir la pièce. Son programme de la soirée : Netflix et un plaid. Au final, Riley passe plus de temps sur son téléphone qu'à être concentrer sur son épisode : la faute à Devon qui n'arrête pas de lui envoyer des messages. Il veut absolument qu'elle vienne chez lui ce soir. Sauf que quand Riley a la flemme de bouger, elle ne fait pas semblant. Il n'a qu'à venir lui-même. Au moment même où elle voit son prénom s'afficher sur son téléphone, on frappe à la porte. C'est lui ? Il a été rapide. Ah bah non ce n'est pas Devon mais son frère, Reed. « Dis-moi qu'elle ne t'a pas volé ton maquillage et dis-moi que ce n'est pas le water ... Machin chose ? Que ça peut partir ! » Riley est incapable de garder son sérieux, elle explose littéralement de rire. « Que tu es belle Reed. » Il est beau comme un cœur. « Je savais qu'on m'avait mentit pendant toutes ces années et que j'avais eut une sœur. » Elle touche même ses joues. « Je dois t’appeler comment maintenant du coup ? Reeda ? Reedette ? » Riley n'est pas douée pour les surnoms, ni même pour les idées de prénoms. « Le water machin  chose comme tu le dis si bien, ça s'appelle du waterproof. » Mais dans tous les cas, Reed n'a pas du mascara sur le visage. « Pardon c'était trop tentant. » dit-elle après avoir capturer l'instant avec son téléphone portable. Quant à savoir si Amy s'est servit dans sa trousse de maquillage, Riley se dirige vers la salle de bain. « Baaaah tu viens ? » dit-elle en se retournant vers son frère qui ne semblait pas la suivre. Une fois dans la salle de bain, Riley comprend très vite qu'une petite tempête du nom d'Amy a fait des siennes. « T'es sûre que tu aimes vraiment ta fille ? » Parce que Riley, là, elle est prête à la tuer. Bon en soit, il n'y a pas de casses, elle a juste fait tomber la trousse de maquillage de Riley au sol étant donner qu'elle était en hauteur. La blonde installe son frère sur le rebord de la baignoire et s'occupe de prendre un coton qu'elle imbibe de lait démaquillant. « Si on m'avait dit qu'un jour, je devrais te démaquiller ... » Et elle rit de plus belle. « Tu as fais quoi aujourd'hui ? » Ils n'avaient pas eut le temps de discuter, alors c'était l'occasion de le faire même si la situation était originale pour une fois.


some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/10/2018
›› Commérages : 56
›› Pseudo : Saphyr
›› Célébrité : Max Riemelt

Re: Help me...¤ Riley ✻ ( Mar 15 Jan - 21:50 )




Help me...

Riley & Reed

Ils auraient du rester dehors, Reed aurait du la fatiguer un peu plus, mais à ce moment, il lui avait semblait que c'était le cas. Où c'était lui qui était fatigué ? Certainement, plus que sa fille, puisqu'il avait risqué de s'endormir. L'appel du sommeil, inévitable. Beaucoup trop tentatrice pour lui succomber. Et bien voilà maintenant le résultat. Il était passé sous les doigts pas très experts de sa fille. Laisser du maquillage dans les mains de sa fille, c'était comme lui laissait des feutres. Elle repeignait l'appartement à son image et à ces goûts. Et visiblement, Reed n'était pas au goût de Mia, pour l'avoir repeint. Au moins, il n'avait pas à se plaindre sur sa créativité débordante. Il aurait juste préféré qu'il ne soit pas la cible. Il ne savait pas comment elle s'était débrouillée pour rentrer en contact avec du maquillage d'ailleurs. Reed ne l'avait pas assez surveillé, c'était un fait, face à cette tornade qu'était sa fille. Il n'avait pas beaucoup d'armes en face pour la contrait. L'impuissance de Reed dans tout sa splendeur, face à une fillette de 3 ans. Autant dire que l'un comme l'autre s'apprivoisait depuis quelques années déjà.
L'improvisation, le rôle de sa vie... Reed n'était pas du tout en colère en voyant son visage multicolore dans la glace. Ce n'était même plus de la colère. Mais de l'appréhension, et des questions qui défilaient dans sa tête. Il devait enlever ça. Il n'y avait pas d'autre moyen. Parce qu'à part mettre une cagoule pour aller travailler dans quelques heures. Il se voyait mal donnait l'explication, que sa fille l'avait pris pour une page blanche. Il ne pouvait demander conseil à ces copains, qui pouvait savoir comment enlever ces choses sur son visage. À sa connaissance, ils ne se maquillaient pas. Et comme lui, ils ne s'intéressaient même pas à ces choses. Copine ou pas. La seule personne qui voyait assez proche de lui, et répondre assez vite était Riley. Elle s'y connaissait. Hein ? D'un coup, il avait des doutes... Elle pouvait tout arranger ! Elle pouvait tout arranger ! Bien sûr, quand il découvrait l'hilarité de Riley en face de lui. Il s'attendait à quoi ? Si lui ne rigolait pas, pour ceux qui le connaissait, c'était autre chose. En fait, si c'était arrivé à quelqu'un d'autre et qu'il le trouvait devant sa porte presque suppliant. Il se serait mis à rire voir plus. Pourtant, une grimace pour toute expression, laissait place sur son visage. « Très Drôle ! Tu n'as pas hérité des gênes de l'humour ! » dit-il en soupirant. Un regard noir l'observait. « Je ne tiens pas à aborder ce sujet. Crois-moi, il n'y a pas de tromperies sur la marchandise ! ». Une fille ? Certainement pas. En tout cas, sympa, il apprenait aujourd'hui que sa sœur préférait une sœur... Il se sent aimé tiens ! « Reedinouette, Reedy tant qu'on n'y est ! Arrête avec les surnoms, et aide moi au lieu de me rebaptiser ! ». C'est fou comme Reed avait un manque d'humour d'un seul coup. Il recula et frappant doucement la main de sa sœur, qui touchait sa joue, une pointe d'agacement. Il n'était clairement pas en position d'être exigeant, ni même irritable... « Ouai waterproff, c'est la même chose ! ». Mauvais caractère quand tu nous tiens ! Et ça ne s'arrangeait pas quand il croisa les bras sur sa poitrine, boudant presque. Que sa sœur prenne une photo n'arrangeait rien... Bien sûr. « Laisse tomber, je vais me débrouiller seul. Puisque tu préfères te moquer... ». Il était à deux doigts de faire demi-tour. Mais qu'est-ce qu'il pouvait faire, il n'avait rien pour se débarrasser de ça et faire les courses comme ça, il était hors de question ! Il laissa échappé un grognement en suivant sa sœur, dans la salle de bain. Avant de s'asseoir sur la baignoire. « Je ne sais pas vraiment là tout de suite... C'est difficile. Ton maquillage a beaucoup souffert ? » Il savait de quoi, elle parlait avec cette question. Bien sûr qu'il tenait à sa fille. Que ce moment était sur le coup pas drôle, mais qu'ils en rigoleraient plus tard... « Beurk... ! Ça pue ton truc ! Sérieux, tu te mets ça sur le visage ». Ça sentait bon enfin, ce n'était pas désagréable, mais comme il avait l'esprit de contradiction. « Ne prends pas de plaisir à le faire parce que crois-moi ça sera la dernière fois ! » La texture du maquillage ne lui plaisait pas du tout. Et il ne comprenait pas pourquoi on se mettait ces trucs sur le visage. L'excuse... C'est pour vous plaire... Reed faisait parti des hommes qui aimait les femmes au naturel. « Le boulot, et puis après, j'ai essayé de fatiguer notre jeune artiste peintre en herbe, mais je crois que j'ai échoué lamentablement... » dit-il en grimaçant, ça pour avoir échoué... « Tu me diras les dégâts qu'elle a fait et je te rembourserai... » Il jeta un regard vers sa sœur, amusé. « Parce que si tu crois que je vais faire du shopping avec toi. Tu peux toujours rêver ! » C'était bien un mec pour ne pas aimer faire les magasins. « Comment s'est passé ta journée ? ». Un instant curieux. « Encore heureux que je t'ai trouvé, car très franchement, je pensais que tu n'es pas là. Je n'avais pas entendu de bruit... » Faut dire que vivre en cohabitation, on savait assez vite, si la personne était ou non. Et plus c'était l'occasion de sonder sa sœur, puisqu'il l'avait sous la main. Ou plutôt elle se trouvait sous ces mains...   
Revenir en haut Aller en bas
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 2142
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: Help me...¤ Riley ✻ ( Mer 16 Jan - 15:06 )



help me ...
reed emerson & riley emerson-oakley ※ emerson's

“ Because brothers don’t let each other wander in the dark alone. ” ― IDK

« Très Drôle ! Tu n'as pas hérité des gênes de l'humour ! » Son frère est en train de sous entendre que c'est lui le clown de la famille ? Quelle blague ! Riley, rit deux fois plus fort. « J'avais oublié que tu étais le clown de la famille. Très bonne tentative. Mais tu ne maîtrises pas encore la technique du maquillage. » C'est plus fort qu'elle, elle adore titiller son frère et le voir partir au quart de tour, parce que ça fonctionne à chaque fois. « Je ne tiens pas à aborder ce sujet. Crois-moi, il n'y a pas de tromperies sur la marchandise ! » Oh ça elle le sait bien. Elle a déjà vu le petit avion de Reed plus d'une fois. « Reedinouette, Reedy tant qu'on n'y est ! Arrête avec les surnoms, et aide moi au lieu de me rebaptiser ! » « Reedy, voilà qui est parfait ! Pourquoi je n'avais jamais pensé à ce surnom avant ? » Maintenant qu'il l'avait lancer sur le sujet, il était possible qu'elle l'appelle Reedy pendant des jours, jusqu'à ce qu'elle s’épuise elle-même de cet amusement. Ce garçon n'a vraiment pas d'humour et pourtant Riley ne ronchonne même pas quand il rechigne pour qu'elle enlève sa main de ses joues. « Ouai waterproff, c'est la même chose ! » Mouai le water machin chose et le waterproff c'est pas vraiment la même chose quand même. « Waterproff. Il va falloir que tu t'habitudes à ces termes là. Amy n'a peut-être que trois ans mais ça grandit vite ces petites choses là. » Enfin depuis le temps, elle a peut-être quatre ans, il faudrait choisir une date d'anniversaire pour cet enfant. Reed peut râler mais il n'avait qu'à faire un garçon s'il ne voulait pas avoir une petite fille coquette entre les pattes. « Laisse tomber, je vais me débrouiller seul. Puisque tu préfères te moquer ... » Riley roule des yeux. « On arrête monsieur Ronchon. » Et la suite se déroule dans la salle de bain, afin de démaquiller Reed et surtout de voir l'ampleur des dégâts. « Je ne sais pas vraiment là tout de suite ... C'est difficile. Ton maquillage a beaucoup souffert ? » Euuuuh ... Riley regarde autour d'elle, elle ne sait pas vraiment. « Je ne pense pas vraiment. C'est surtout qu'il y a beaucoup de quantité au sol mais ça devrait aller. » Riley regardera après avoir démaquiller son frère ce que la petite fille a cassé. « Beurk ... ! Ça pue ton truc ! Sérieux, tu te mets ça sur le visage. » Riley se stoppe dans son geste et le regarde. « Alors monsieur je te ferais signaler qu'il est important de se démaquiller tous les jours. Cela permet à la peau de respirer et diminue l'apparition des rides. D'ailleurs je devrais t'offrir une crème pour le visage, j'en ai vu quelques unes. » Et elle va se taire, sinon son frère va finir par vouloir la tuer. La blonde continue son geste en passant ce coton doux sur le visage de son frère. « Ne prends pas de plaisir à le faire parce que crois-moi ça sera la dernière fois ! » Un vrai mec qui râle et qui râle. « Je vais en profiter comme si c'était le dernier jour de ma vie alors. » Que d'honneur. Mais Riley repend quand même son sérieux et questionne son frère sur sa journée. « Le boulot, et puis après, j'ai essayé de fatiguer notre jeune artiste peintre en herbe, mais je crois que j'ai échoué lamentablement ... » Au moins, il a essayé c'est déjà ça. « On devrait peut-être l'inscrire dans un club de sport. » Ce n'était qu'une idée comme une autre pour épuiser le petit monstre. « Tu me diras les dégâts qu'elle a fait et je te rembourserai ... Parce que si tu crois que je vais faire du shopping avec toi. Tu peux toujours rêver ! » Le contraire aurait été fort étonnant. « Oh Reedy, tu brises mon cœur là. » Elle avait dit qu'elle allait l’appeler ainsi pendant un moment. « Je suis sûre que c'est trois fois rien, t'en fais pas. » C'est Riley, elle est comme ça. Elle n'aime pas qu'on lui donne de l'amour, ni qu'on lui en doive. « Comment s'est passé ta journée ? » Comment avait-été sa journée ? « Bonne dans l'ensemble. J'avais pour projet d'aller acheter des cadeaux mais il y avait trop de monde au centre commercial, alors j'ai juste acheté une bougie. » Qui sent délicieusement bon d'ailleurs. « Encore heureux que je t'ai trouvé, car très franchement, je pensais que tu n'es pas là. Je n'avais pas entendu de bruit ... » « Dit que d'habitude je suis un éléphant quand je rentre. » Riley jette le premier coton à la poubelle, en imbibe un second de lait démaquillant et reprend sa tâche. « Tu dormais comme un bébé avec Amy que je n'ai pas voulu vous dérangez. Puis j'avais envie d'être au calme dans ma chambre. » Devant une série Netflix, sous un plaid et avec des bonbons. Sans oublier Roy. « Devon voulait que je le rejoignes. » Sauf que Riley avait la flemme de bouger. « Oui, on s'est remit ensemble. » Jusqu'à présent, Riley n'avait pas le souvenir d'avoir évoquer le sujet avec Reed, au moins maintenant il est au courant. « Bon c'est toujours un con mais c'est un con que j'aime. » Son con à elle. « Et voilà, maintenant tu as la peau toute douce. » dit-elle en jetant le dernier coton dans la poubelle avant d'embrasser la joue de son frère. « En plus tu sens bon. » Riley, elle est conquise. « Et toi, tu n'as toujours pas largué la chose qui te sert de copine ? » Pour une fois Riley se surprend elle-même de ne pas l'avoir appeler par un nom d'oiseau.


some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Help me...¤ Riley ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Help me...¤ Riley

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération