I don't want to kiss you, just help you + LOU

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sevan Martell
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1498
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Mar 6 Nov - 19:53 )

lou&sevan ⊹ Contrairement à ce que Mina pourrait certainement penser Sevan n’a jamais aimé mentir c’est pourquoi depuis sa mise en couple avec Liv il s’est toujours promis de tout lui dire parce que Sevan il a beaucoup trop menti dans sa vie. Alors il lui a tout dit, que ce soit sa rencontre fortuite avec Mina il y a quelques semaines ou bien encore le fait que Lou lui ai violé la bouche il y a quelques semaines également. Si l’information n’était pas forcément très bien passé au début Liv avait fini par comprendre que Sevan n’avait aucunement séduit la jeune femme et que celle-ci s’était jeté sur lui sans qu’il ai le temps de s’interposer. En revanche elle avait plus de mal à comprendre pourquoi il voulait à tout prix l’aider à trouver la personne qui l’a renversé en voiture il y a plusieurs mois. « Je comprends pas pourquoi tu veux à tout prix aider cette fille alors qu’elle a clairement un faible pour toi » Malgré toute sa bonne volonté pour le cacher Sevan réussissait à voir la jalousie que Liv tentait de lui cacher et ça le faisait rire. « Parce que je suis un ancien agent du FBI et donc je suis bien placée pour mener une enquête puisque la police ne semble pas en avoir quelque chose à faire » La police avait bien vite arrêté les recherches, considérant cela comme un simple accident. Seulement un accident avec quelqu’un qui prends la fuite n’est jamais qu’un simple accident. Cette personne devait payer les frais de son acte et en assumer les conséquences. Et si Lou avait perdu sa jambe ? Il ou elle aurait mis fin à son rêve, à sa vie. « Mais tu l’as dit t’es un ancien agent, tu gères un bar maintenant alors enquêter n’est pas vraiment dans ton champ d’action » Il entendait la petite voix à l’intérieur de Liv qui lui hurlait tout simplement d’arrêter de vouloir jouer au super héros protégeant tout le monde. Mais il est comme ça Sevan, avoir quitté le FBI n’y changera rien. « Liv je serais pas en danger, ce type à probablement juste eu la trouille, ou il avait bu ou fumé un peu trop et voila, c’est pas un dangereux criminel » Du moins il en doutait. La discussion avait duré quelques minutes encore avant qu’il ne réussisse à convaincre sa petite amie que tout irait bien. Il pris la route en direction du studio de danse ou il avait repéré que Lou s’entrainait. Ouais ça fait un peu stalker dis comme ça mais Sevan ne peut pas s’empêcher de garder ses vieilles habitudes. Son bar n’étant qu’à quelques mètres de là il l’avait remarqué entrer et sortir de cet immeuble et en faisant des recherches il avait découvert qu’un studio de danse s’y trouvait. Il grimpa les escaliers à la recherche de la salle ou elle pouvait bien se trouver quand il la vit en train de danser à travers le hublot d’une des portes. Il resta là un instant à l’observer, un instant qui se transforma en minute. Elle était douée et il était heureuse que ce type ne lui ai pas volé son rêve finalement. Il la regardait depuis certainement une bonne dizaine de minutes quand soudain la jeune femme s’écroula au sol sans vraiment qu’il ne comprenne pourquoi. Il fit alors irruption dans la salle et se dirigea vers Lou au sol « Tu vas bien ? » Demanda t-il inquiet, ayant peur qu’elle se soit blessé. « Tu n’y est pas allé un peu trop fort sur ta jambe par hasard ? » Il sait qu’elle voulait à tout prix reprendre et certainement n’y avait-elle pas été de main morte, mettant sa jambe et tout son corps à l’effort. « Ok tu dois certainement te demander ce que je fais ici » Et elle aurait toutes les raisons de se questionner. « En fait je sais pas si ta petite enquête à avancé mais j’ai fais des recherches de mon côté et j’ai trouvé 4 suspect potentiel et je me disais que tu pourrais venir les voir avec moi et peut-être que le visage de l’un d’entre eux te parlera » Et peut-être qu’en fait c’était une très mauvaise idée, c’est en tout cas ce qu’il était maintenant en train de se dire. « J’ai pas l’intention de te laisser m’embrasser une nouvelle fois Lou, mon regard envers toi n’a absolument pas changé mais je veux t’aider »
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 315
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Lun 3 Déc - 16:23 )



I don't want to kiss you, just help you
with, SEVAN AND LOU.

Depuis son retour de vacances, Lou s'est lancé corps et âme dans la danse. Elle devait, malheureusement, encore rattrapé son retard dû à sa blessure à la jambe entre janvier et février. Puis, elle avait aussi du s'occuper de son frère et l'emmener jusqu'au centre de désintoxication. Et le supporter, aussi. Son frère avait un tempérament aussi mortel que le sien. Du feu contre du feu, quand ils commencent à se chamailler. Ça provoque des horreurs. Enfin. Elle ne peut pas passer son temps auprès de lui et elle n'est pas certaine de tenir plus de deux jours sans créer un incendie. Alors, bien qu'elle aurait dû rester chez elle, Lou était venu jusqu'à l'université s’entraîner. Encore et encore. La jeune femme menait une bataille contre l'épuisement. Mais ce dernier montre très vite le bout de son nez. Lou tente une figure. Sa jambe anciennement blessée supportant son poids pendant une fraction de seconde avant de plier. La jeune danseuse finie sa course folle au sol. Elle repli rapidement son genou vers elle, posant sa tête dessus. Les larmes ne sont pas loin. Son accident ne la pas seulement fragilisée psychologiquement. Il l'a aussi fragilisée osseusement et musculairement.  « Tu vas bien ? » Lou sursaute en entendant cette voix masculine. Elle est à la fois surprise et choquée de voir Sevan "le sauveur" accroupi en face d'elle. « Qu'est-ce ... ? » Incrédule, elle n'arrive même pas à sortir sa question. De toute façon, il et certain qu'elle aurait dit quelque chose de débile. « Tu n’y est pas allé un peu trop fort sur ta jambe par hasard ? » Elle hausse les épaules, se masse un peu la jambe pour la dégourdir mais aussi pour la détendre. « Qu'est-ce que ça peut te faire ? » Lou dans toute sa splendeur : désagréable tout en restant un poil aimable. « Ok tu dois certainement te demander ce que je fais ici » Exactement ! « Oui. un peu. Mais si tu veux tout savoir, je pense que tu m'espionnes. » Elle a aussi une autre théorie, qu'elle s'empresse de dire. « A moins que tu sois un pervers et dans ce cas, je te conseille de foutre le camp avant que je te botte le cul. » Au moins, c'est dit. « En fait je sais pas si ta petite enquête à avancé mais j’ai fais des recherches de mon côté et j’ai trouvé 4 suspects potentiels et je me disais que tu pourrais venir les voir avec moi et peut-être que le visage de l’un d’entre eux te parlera » Elle fronce les sourcils. Mhm. « Ils ont rien voulu me dire, ceux que j'ai interrogé. » Il est fort probable qu'elle ne s'y prenait pas de la meilleure manière. « Comment t'as fait , toi ? » Puis comment avait-il pu savoir les personnes à interroger ? « J’ai pas l’intention de te laisser m’embrasser une nouvelle fois Lou, mon regard envers toi n’a absolument pas changé mais je veux t’aider » Elle lève les yeux au ciel, se lève en quatrième vitesse et part vers le banc afin de prendre sa bouteille d'eau. « J'ai bien compris, t'en fais pas. » Puis, de toute façon, elle est prise maintenant. « Comment t'as su que j'étais là ? Tu m'observes depuis tout ce temps ? » Cette situation l'agace et lui fait peur en même temps. Finalement, Sevan ne l'effrayait pas au départ. Maintenant, oui. Et elle ne peut pas encore totalement compter sur son frère si jamais il lui arrivait quelque chose. « Dis moi ce que tu as trouvé, je me débrouillerai toute seule. J'ai pas besoin d'aide. » A vrai dire, elle a surtout peur de ce qui pourrait se produire. Comment pourra-t'elle par la suite prouver que l'homme ou la femme qu'elle aura trouver est le ou la coupable de l'accident ? La police ne veut plus en entendre parler. Même Sevan ne pourra rien y changer. « Je t'écoute. » qu'elle dit, récupérant son carnet de note et un stylo.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sevan Martell
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1498
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Sam 5 Jan - 18:42 )

lou&sevan ⊹ Si Liv a bien du mal à comprendre pourquoi il s’entête à vouloir aider cette fille il sait qu’au fond elle ne veux pas l’en empêcher et après plusieurs minutes de discussion il parvient donc à se libérer de sa petite amie en déposant un baiser sur ses lèvres avant de se rendre jusqu’au studio de danser ou il avait aperçue que la brune se rendait. Après quelques minutes de recherche il la trouva, virevoltant de part et d’autre de la pièce. Si on le surprenait à cet instant il apparaitrait certainement comme un Stalker, un Joe Goldberg mais bien heureusement personne ne le vit. Elle virevoltait, il avait presque l’impression qu’elle volait quand soudain elle se retrouva au sol comme un oiseau qui aurait finalement perdu ses ailes. Sevan pénètre dans la pièce à toute allure pour s’agenouiller à ses côtés en lui demandant si elle va bien. « Qu'est-ce ... ? » Il s’inquiète, la regarde, la dévisage presque. « Qu'est-ce que ça peut te faire ? » Sevan soupire « Tu sais Lou tu n’est pas obligé d’être désagréable avec tous les gens qui s’inquiètent pour toi » Ou d’être désagréable H24 tout court d’ailleurs. Pourtant il peut comprendre sa réaction et il peut comprendre également sa surprise de le voir ici. « Oui. un peu. Mais si tu veux tout savoir, je pense que tu m'espionnes. » On pourrait effectivement apparenter ça à de l’espionnage pourtant cela faisait bien trop malsain à son goût. « A moins que tu sois un pervers et dans ce cas, je te conseille de foutre le camp avant que je te botte le cul. » Voici une Lou Perkins en pleine forme et toujours très agréable. « En tout cas tu peux toujours essayer » Parce qu’après plus de 5 ans dans le FBI et notamment sur le terrain il doutait qu’une jeune femme d’à peine 21 ans puisse lui mettre une raclée néanmoins elle pouvait toujours essayer. Ça le ferait certainement rire. Mais Sevan n’est pas là pour ça. S’il est là c’est parce qu’il a fait sa petite enquête de son côté malgré les réticences de sa petite amie et maintenant qu’il a 4 suspect il se dit que peut-être Lou pourra reconnaître l’un d’entre eux. « Ils ont rien voulu me dire, ceux que j'ai interrogé. » Pourtant avec son caractère de cochon il aurait pensé qu’elle aurait réussi à faire parler les gens assez facilement puisqu’elle menace tout le monde à tout va. « Comment t'as fait , toi ? » L’expérience « Rappelle toi. Sherlock Holmes » Agent du FBI, elle l’avait deviné toute seule la dernière fois alors cela paraissait plutôt évident. « C’était mon travail de découvrir des informations Lou. Et j’étais doué dans mon travail » Quand bien même Sevan voulait l’aider il ne voulait pas qu’elle puisse se méprendre une fois de plus quant à ses sentiments par rapport à elle. « J'ai bien compris, t'en fais pas. » Tant mieux parce qu’il ne voulait pas qu’il y ai d’autres déconvenues. « Comment t'as su que j'étais là ? Tu m'observes depuis tout ce temps ? » Et à nouveau il se rend compte qu’il passe pour un psychopathe ce qui ne lui plait pas vraiment. « Mon bar est à seulement quelques mètres de là je t’ai vu rentrer ici plusieurs fois je me suis dit que c’était là que tu venais t’entrainer et donc j’ai pensé que je te trouverais facilement ici » Est-ce que cela faisait trop stalker ? Tant pis, elle pensera bien ce qu’elle veut, si elle veut qu’il l’aide de toute manière elle restera. « Dis moi ce que tu as trouvé, je me débrouillerai toute seule. J'ai pas besoin d'aide. » Ou bien elle commençait à avoir vraiment peur de lui et ne voulait pas qu’il reste là. « Lou je ne suis pas un psychopathe, je veux juste t’aider mais si tu ne veux pas de mon aide je m’en vais en revanche je ne te laisserai pas te débrouiller toute seule » Il le sait le blond qu’il peux être chiant quand il s’y met seulement il refuse que la brune se mette en danger. « Je t'écoute. » Il la regarde prendre son carnet, son stylo et secoue la tête. « T’es borné hein » Presque autant que lui, peut-être plus, mais il ne lâchera pas. « Viens avec moi on va aller voir ces 4 hommes, tu finiras bien par reconnaître l’un d’eux et je ferais le reste, je les ferais parler » Bien sur qu’elle ne voudra pas le suivre pourtant il continue parce qu’il sait qu’elle veut mettre fin à cette histoire. « En plus je crois que t’as besoin d’une pause si tu ne veux pas t’écrouler à nouveau » Finalement il a l’impression d’être en train de prendre soin de sa petite sœur. Sevan a toujours été très protecteur. « Tu n’as qu’à demander à quelqu’un de venir avec nous si tu as peur que je sois un méchant psychopathe » Parce qu’après tout il pourrait le comprendre. Lui le premier ordonnerait à sa sœur de ne pas s’aventurer dans une voiture avec un total inconnu « Si ça peut te rassurer je ne prends plus mon arme sur moi depuis que j’ai changé de job » Il lève même sa veste pour le lui prouver. Laisser son arme de côté avait d’ailleurs été une épreuve pour le blond qui ne s’en séparait jamais. Mais après tout que risquait-il à Cap Harbor. Ils avaient déjà eu un fou évadé et ce serait certainement le seul pour les 10 prochaines années.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.

I don't want to kiss you, just help you + LOU 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 315
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Mar 12 Fév - 15:45 )



I don't want to kiss you, just help you
with, SEVAN AND LOU.


Lou savait qu'elle dansait assez bien, mais pas suffisamment bien pour avoir un spectateur secret. Sevan débarque dans sa salle sans qu'elle ne s'y attende. C'était certain qu'elle n'allait pas l'accueillir avec un sourire et un jolie commentaire. « Tu sais Lou tu n’es pas obligé d’être désagréable avec tous les gens qui s’inquiètent pour toi » Elle lève les yeux au ciel. Elle n'est pas agréable parce qu'elle est surprise. Puis, elle fait ce qu'elle veut. Libre à elle de parler comme elle le désire. « Et t'es pas obligé d'être agréable avec moi non plus. » Après tout, ils s'étaient quitté sur un léger coup de pression. De sa faute, elle devait l'admettre maintenant. « En tout cas tu peux toujours essayer » Lou, elle a pas peur. Elle lui lance son regard le plus mauvais. « J'voudrais pas toucher ton ego. » qu'elle finit par répondre, tout en se levant. Maintenant, la brune veut comprendre ce que fait le blond ici, à sa salle d'entraînement. « Rappelle toi. Sherlock Holmes » Sherlock Holmes, il aurait déjà résolu l'affaire, mais Lou se le garde bien de le dire. « C'est le moment où je dois dire merci ? » C'est pas très facile à sortir de sa bouche, mais bon, si elle doit faire un effort, elle le fera. Dans le fond, Sevan ne tente pas de lui faire du mal, mais de l'aider. Il mérite un minimum de reconnaissance. « C’était mon travail de découvrir des informations Lou. Et j’étais doué dans mon travail » S'il le dit, c'est que ça doit être vrai. « J'en conclus que c'est toi qui a quitter ton travail et que tu n'as pas été viré. » C'est une bonne chose, du coup. Mais tout ceci ne lui explique pas comment il a su la retrouver. La salle est tout de même assez loin dans l'université. Il a forcément dû la suivre sans qu'elle ne s'en rende compte. « Mon bar est à seulement quelques mètres de là je t’ai vu rentrer ici plusieurs fois je me suis dit que c’était là que tu venais t’entraîner et donc j’ai pensé que je te trouverais facilement ici » Bonne déduction, apparemment. « T'es louche. » Qui la suivrait du regard pour pouvoir la trouver si le besoin se fait sentir ? Un psychopathe. « Lou je ne suis pas un psychopathe, je veux juste t’aider mais si tu ne veux pas de mon aide je m’en vais en revanche je ne te laisserai pas te débrouiller toute seule » C'est fort contradictoire. Il ne veut pas la laisser seule mais il s'en va si elle ne souhaite pas son aide. Enfaîte, il aurait mieux fait de dire : je suis là, je reste. « J'ai pas demandé ton aide. » Alors elle ne comprend pas trop pourquoi il s'entête à vouloir la lui donner. « T’es borné hein » Oui. Et pas qu'un peu. « Fais pas genre tu le découvres que maintenant. Ça se voit rien qu'à ma tête. » Aussi têtue qu'une mule ! « Viens avec moi on va aller voir ces 4 hommes, tu finiras bien par reconnaître l’un d’eux et je ferais le reste, je les ferais parler » Mouais. « Je pourrais les taper ? » Pas pour le plaisir, juste pour leur donner une leçon. « En plus je crois que t’as besoin d’une pause si tu ne veux pas t’écrouler à nouveau » Elle souffle. « Le pire, c'est que tu as raison. » Et ça la flingue intérieurement de ne pas réussir à récupérer comme elle le voudrait. Sa jambe continue de la faire souffrir. « Tu n’as qu’à demander à quelqu’un de venir avec nous si tu as peur que je sois un méchant psychopathe » Non. Ca ira. « Je sais me défendre et tu me fais pas peur. » Néanmoins, Lou prend le temps d'informer ses meilleures amies de ce qu'elle compte faire. On n'est jamais assez prudente. « Si ça peut te rassurer je ne prends plus mon arme sur moi depuis que j’ai changé de job » Et bien, non, ça ne la rassure pas. « C'était quoi comme arme ? » Curieuse jusqu'au bout des ongles. Elle finit de ranger ses affaires, ajoute un sweat sur son dos et suit Sevan dehors. « Pourquoi t'en porte plus ? Tu aurais pu faire une demande de port sans soucis. » Encore une fois, elle se montre curieuse. « Et si je reconnais personne parmi les quatre hommes ? » Ca commence à la faire stresser cette histoire. « J'ai déjà peu de souvenirs en général ... Comment mon cerveau pourrait se souvenir du conducteur ? » Lou arrive devant la voiture de Sevan, et elle lui lance un regard perplexe. « Elle est au courant, ta copine, que tu m'aides ? » Parce que même si Lou aime les problèmes, elle n'a pas envie d'en avoir avec celle qui détient le coeur du jeune homme. « Sache que si tu me kidnappes, j'ai une photo de toi dans mon téléphone, et mes potes iront porter plainte si elles n'ont pas de nouvelles de moi d'ici une heure. » Voilà, voilà. « Et j'ai activé le GPS alors la police me retrouvera facilement. » Même si Sevan se montre galant et gentil, au fond, elle ne le connait pas et ne sait pratiquement rien de lui.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sevan Martell
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1498
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Jeu 7 Mar - 11:34 )

lou&sevan ⊹ Comme toujours Lou est loin d’être des plus agréables. Il ne la connais pourtant pas beaucoup la brune mais il a cependant bien vite compris que son caractère et le sien ne serait certainement pas compatible. Elle est bien trop sur la défensive pour lui qui ne cherche qu’à l’aider. « Et t'es pas obligé d'être agréable avec moi non plus. » C’est vrai, seulement Sevan n’a pas pour habitude d’être désagréable avec les gens sans raison. Lou elle à sa fierté, elle est persuadée qu’elle peux se protéger toute seule, persuadée même qu’elle peut botter les fesses de Sevan. Cette simple pensée le fait rire le blond. « J'voudrais pas toucher ton ego. » Malgré son regard l’ancien agent du FBI sourit à nouveau. Finalement peut-être qu’elle devrait essayer. Peut-être qu’elle devrait essayer de lui botter les fesses, juste pour qu’il lui fasse assez peur pour lui faire comprendre qu’elle n’est pas si forte qu’elle le pense. « Avec tout le respect que je te dois Lou je me suis battue contre une bonne centaines d’hommes beaucoup plus dangereux et beaucoup plus entrainé que toi surtout » Mais Sevan il n’est pas là pour lui apprendre à se battre, il est là pour l’aider à retrouver celui qui a failli briser le rêve de la Perkins et même s’il a déjà bien avancé. Même s’il aurait certainement pu finir de résoudre cette enquête sans elle il est là. Devant elle. Parce qu’il veux lui proposer de l’accompagner. Parce qu’elle a certainement besoin de faire face à cet homme même s’il l’empêchera certainement de lui mettre une raclée. « C'est le moment où je dois dire merci ? » Il hausse les épaules et répond alors « Je pense que ce serait approprié oui mais je ne fais pas ça pour ça » Il ne cherche aucune reconnaissance de sa part, aucun remerciement. S’il fait ça c’est simplement parce qu’il en a envie. Peut-être parce que son boulot au FBI lui manque aussi. Peut-être. « J'en conclus que c'est toi qui a quitter ton travail et que tu n'as pas été viré. » Bonne déduction. Finalement elle n’était peut-être pas si mauvaise que ça en enquête. « En fait pour dire vrai on m’a retiré mon poste et on m’en a proposé un autre mais j’ai refusé » Et jusqu’ici il n’avait jamais regretté son choix. Ce qu’il regrettait c’était son travail sur le terrain, ses missions d’infiltrations. Mais jamais il n’aurait accepté de travailler dans un bureau. Puis finalement Lou le questionne pour savoir comment il a découvert qu’elle était ici s’il ne l’a pas suivit comme il le prétendait. « T'es louche. » Il hausse les épaules une fois de plus. Peut-être mais en tout cas une chose est sur c’est qu’il n’est pas un psychopathe et qu’il était seulement là pour l’aider. « J'ai pas demandé ton aide. » Peut-être bien mais il avait tout de même pensé qu’elle en aurait besoin. « Dans ce cas je m’en vais si tu préfères » Après tout il n’avait pas l’intention de la forcer. Il pensait qu’elle voulait retrouver ce type mais si ce n’était pas le cas alors tant pis. « Fais pas genre tu le découvres que maintenant. Ça se voit rien qu'à ma tête. » En effet il l’avait compris dès leur rencontre au bar néanmoins il ne pensait pas possible d’être aussi bornée. Sevan il décide de lui proposer son aide. Une fois. Une dernière fois avant d’abandonner l’affaire et de la laisser retourner à sa petite vie. « Je pourrais les taper ? » As-t-elle réellement pensé qu’il dirait oui ? « Certainement pas » Peut-être qu’il la laissera donner une gifle, à la rigueur. Après tout ce type avait mérité qu’on le tabasse mais Sevan n’a pas l’habitude de régler ses problèmes de cette manière. C’est un pacifiste Sevan en fait. « Le pire, c'est que tu as raison. » Bien sur qu’il a raison néanmoins ça le surprend qu’elle veuille bien l’admettre. « C’est quand la dernière fois que tu as admis que quelqu’un d’autres que toi avait raison dis moi ? » Demande t-il en souriant. Juste pour l’embêter. Même s’il n’est pas bien sur qu’il devrait se le permettre puisque pour la première fois elle commence à être plus agréable. Sevan il lui propose de venir avec lui, il lui propose même d’inviter quelqu’un d’autres à venir avec eux. Mais bien sur elle décline la brune. Bien trop fière « Je sais me défendre et tu me fais pas peur. » Il aurait du parier qu’elle aurait répondu ça. « Tant mieux je ne comptais pas te faire peur. » Il n’a jamais voulu lui faire peur. Il veux même la rassurer un maximum en lui expliquant qu’il ne porte plus son arme sur lui. « C'était quoi comme arme ? » Sevan ne répond pas de suite et attend qu’elle prenne ses affaires pour sortir du bâtiment. « C’était un Glock calibre 40 » Il doute qu’elle y connaisse grand-chose en arme mais elle voulait savoir alors il lui répond. « Pourquoi t'en porte plus ? Tu aurais pu faire une demande de port sans soucis. » Sevan la regarde. Et reste silencieux quelques secondes. « J’en porte plus parce que je n’en ai plus besoin. J’ai pas envie de vivre dans la peur » Et puis pour une autre raison aussi. « Et puis ma copines n’est pas une grande adepte des armes » Liv ça lui faisait peur son ancien métier à Sevan et cette arme lui faisait plus peur encore. Alors il l’avait rangé dans un endroit sécurisé en se promettant de ne plus y retoucher. Sevan se dirige vers sa voiture suivit de la brune qui semble commencer à paniquer. « Et si je reconnais personne parmi les quatre hommes ? » Sevan avait déjà pensé à cette possibilité voila pourquoi il venait avec elle, pour les obliger à parler. Pour repérer les menteurs. « J'ai déjà peu de souvenirs en général ... Comment mon cerveau pourrait se souvenir du conducteur ? » Sevan regarde la jeune femme et répond « C’est pas grave si tu ne le reconnais pas Lou. Il y a d’autres moyens de découvrir la vérité. En bluffant par exemple, en manipulant la vérité. La personne qui t’a renversé à été assez stupide pour s’arrêter puis se remettre en fuite. Elle sera également assez stupide pour laisser passer une information compromettante » Il en était certain. Alors qu’ils s’installent dans la voiture du Martell, Lou le questionne à nouveau. « Elle est au courant, ta copine, que tu m'aides ? » Bien sur « Oui elle est au courant et d’ailleurs tout comme toi elle n’arrête pas de me demander pourquoi je m’entête à vouloir t’aider » Mais Liv avait accepté parce qu’il avait été sincère, parce qu’elle a confiance et parce qu’elle sait qu’il ne se passera rien entre eux. « Sache que si tu me kidnappes, j'ai une photo de toi dans mon téléphone, et mes potes iront porter plainte si elles n'ont pas de nouvelles de moi d'ici une heure. Et j'ai activé le GPS alors la police me retrouvera facilement. » Il secoue la tête et sourit avant de mettre le contact et de prendre la route en direction de la première adresse qu’il a mémorisé. « Et je peux savoir comment tu as eu une photo de moi d’ailleurs ? » Elle aussi elle l’espionne ? « Si tu n’avais pas un minimum confiance en moi Lou tu ne serais jamais monté dans cette voiture » Ou bien alors elle n’avait vraiment aucune jugeotte. « Pourquoi est-ce que tu te méfies de tout et de tout le monde Lou ? Qu’est-ce qu’il t’es arrivé pour avoir si peu confiance ? » Une rupture difficile ? Un abandon ? Il y a forcément quelque chose qui se cache derrière cette façon d’être. « En tout cas une chose est sur c’est que l’homme qui attrapera ton cœur à intérêt à être courageux ».  



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.

I don't want to kiss you, just help you + LOU 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 315
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Ven 19 Avr - 12:48 )



I don't want to kiss you, just help you
with, SEVAN AND LOU.


« Avec tout le respect que je te dois Lou je me suis battue contre une bonne centaines d’hommes beaucoup plus dangereux et beaucoup plus entraînés que toi surtout » Eh ! Comment Sevan ose mettre ta force et ton courage pour la bagarre en cause ? Il ne t'a encore jamais vu à l'action. « Y'a pas tes techniques de combat. » que Lou répond, monotone. De toute façon, elle a bien compris : le jeune homme n'est pas pour l'égalité de sexe. Tant pis. Il entendra encore parler la Perkins sur ce point. « Je pense que ce serait approprié oui mais je ne fais pas ça pour ça » Elle fronce les sourcils, le regarde dubitativement. Non, elle ne dira pas merci. Pas tout de suite, pour être plus précis. Elle va attendre encore un peu. S'il résoud l'enquête alors là, possiblement, et avec un peu de chance, il aura droit à ce fameux mot. Pour le moment, elle n'est pas encore conquise, bien qu'il la séduit toujours autant. Mais Lou ne va plus l'embrasser, promis. « En fait pour dire vrai on m’a retiré mon poste et on m’en a proposé un autre mais j’ai refusé » Ah. Elle avait touché dans le mille. « Pourquoi ? » Le danger commençait à le peser, qu'elle pense. C'est comme la danse, arrive un moment où le corps est incapable de suivre la cadence et il sera temps pour elle, comme pour les autres danseurs/danseuses de prendre ses distances. « Dans ce cas je m’en vais si tu préfères » Rhaaa. Bah non ! Elle veut ses réponses et il est le seul à la supporter suffisamment pour pouvoir l'aider. Ok. Très bien. Elle accepte. Même qu'elle a hâte de botter le cul de ce malfrat. « Certainement pas » « Quoi, mais ... ? » Elle sent le regard stricte de Sevan poser sur elle. « Très bien. Je garderai mon calme. » Elle capitule, Lou. De toute façon, elle ne fera pas le poids. La colère lui ferait voir rouge et elle foncerait dans le tas sans faire attention aux risques. « C’est quand la dernière fois que tu as admis que quelqu’un d’autres que toi avait raison dis moi ? » Prout. « Tu me gaves là. » C'est pas un exploit extraordinaire non plus. « Profite juste du moment avant que je ne dise le contraire. » Pour la peine, elle ne dira plus jamais à Sevan qu'il a raison. Ce garçon prend bien trop vite la grosse tête. Elle risque d'exploser si elle continue. Puis elle veut pas sa copine sur le dos, elle a l'air relou. Finalement, Lou accepte enfin de suivre le Martell jusqu'à sa voiture. « Tant mieux je ne comptais pas te faire peur. » Mouais. « Pourtant tu l'as fait en te pointant dans la salle de danse. » Y'a quand même que les psychopathes qui agissent de la sorte, il faut l'avouer. « C’était un Glock calibre 40 » Heu ... D'accord. « Cool. » Elle ira faire une petite recherche sur internet pour voir exactement à quoi ça correspond. Puis, comme ça, elle pourra continuer avec ces questions. « J’en porte plus parce que je n’en ai plus besoin. J’ai pas envie de vivre dans la peur » Elle fronce les sourcils, pas certaine de comprendre ce que vient de lui dire Sevan. « La peur ? Quelle peur ? » Une arme sert à protéger, pas à autre chose. Justement, on évite la peur. « Et puis ma copine n’est pas une grande adepte des armes » Ah ! La copine ... Fallait s'en douter. « Tu l'as fait pour elle quoi. » Autant être honnête. « Du coup, t'as déjà tué ? » qu'elle finit par demander tout en prenant place dans la voiture du brun, côté passager. Mais les doutes commencent à l'encercler. Fait-elle bien de le suivre ? Et si elle ne reconnait personne parmi tous les hommes qu'elle va rencontrer ? Cette enquête est peut-être voué à ne jamais aboutir. « C’est pas grave si tu ne le reconnais pas Lou. Il y a d’autres moyens de découvrir la vérité. En bluffant par exemple, en manipulant la vérité. La personne qui t’a renversé à été assez stupide pour s’arrêter puis se remettre en fuite. Elle sera également assez stupide pour laisser passer une information compromettante » Qu'il dit. « Ou elle a déjà pris la fuite et n'est plus dans cette ville depuis longtemps. » Elle ne veut pas non plus s'énerver et mettre en prison une personne qui n'a rien fait. Se serait horrible. Elle s'imagine à cette place et ça lui noue la gorge. « Oui elle est au courant et d’ailleurs tout comme toi elle n’arrête pas de me demander pourquoi je m’entête à vouloir t’aider » Elle est au moins intelligente. « Elle croit peut-être que tu la trompes ou que je suis une cause perdue. » Elle rigole. Elle a le don pour foutre la merde. « Et je peux savoir comment tu as eu une photo de moi d’ailleurs ? » Basique. Simple. « Comme ça ! » Elle appuies sur l'application appareil photo, place son téléphone en face de Sevan et le prend en photo. « Y'a pas plus con. » Lou, c'est une pro de l'espionnage. En tout cas, en ce qui concerne de prendre des photos en douce. Elle le fait carrément en face de la personne et elle lui offre son plus beau sourire. Si ça lui plait pas, tant pis. « Et voilà ! » Elle finit de pianoter les derniers mots de son message et l'envoie à Willow et Lily. Elle ne mourra pas ce soir. « Si tu n’avais pas un minimum confiance en moi Lou tu ne serais jamais monté dans cette voiture » Pas faux. « Un minimum. » qu'elle redit, lentement. Elle n'a pas entièrement confiance non plus. « Pourquoi est-ce que tu te méfies de tout et de tout le monde Lou ? Qu’est-ce qu’il t’es arrivé pour avoir si peu confiance ? » Elle hausse les épaules. « On a tendance à très vite m'abandonner alors ... » Voilà. Elle s'attache pas. Elle met des barrières tout de suite pour moins souffrir après. « Mon père fait comme ci je n'existais pas. Ma mère est décédée. Mon frère m'apprécie parce qu'il a promis à ma mère de prendre soin de moi. » Au final, malgré toutes ses connaissances et ses amis, elle a l'impression d'être seule. « En tout cas une chose est sur, c’est que l’homme qui attrapera ton cœur à intérêt à être courageux. » Mais elle l'emmerde ! Profondément, même. Elle lui aurait bien claquer une de ses phrases fétiches qui blessent mais au final, il a raison. Encore #GRRRR « Il m'a déjà largué. » Ça aussi, elle ne le digère pas. « Juste avant l'accident en plus, ce connard ! » Elle le déteste. Mais Diantre, elle l'aime encore. « Mais bon, apparemment je lui faisais des crises de jalousie. Mais c'était pas ma faute s'il faisait tout pour que je n'ai pas confiance, n'est-ce pas ? » Bref. « T'es pas psychologue. Tu t'en fou. Roule, ma poule ! » Même qu'elle tape sur le pare-brise pour le réveiller un peu de son coma. « On commence avec qui et où ? »


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sevan Martell
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1498
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( Sam 27 Avr - 13:05 )

lou&sevan ⊹ « Y'a pas tes techniques de combat. » Sevan ne répond pas. Peut-être qu’il la juge un peu trop rapidement c’est vrai, après tout il ne la connait pas tant que ça. Pas du tout même. Pourtant il est à peu près sur et certain qu’elle est moins dangereuse que la centaine de soldats contre lesquelles il s’est battu lorsqu’ils étaient en Irak. Moins dangereuse que John le Fou qui n’avais pourtant rien d’un soldat mais qui avait réussi à faire bien des morts à lui tout seul. Mais puisque Lou semble être plus forte que tous ces hommes-là, elle n’a qu’à le lui prouver. Il n’attend que ça Sevan. Il n’attend que de voir. Ceux à quoi il ne doit vraisemblablement pas s’attendre en revanche c’est un merci de sa part. Tant pis. Il fera avec. Sevan ne sait même pas pourquoi il lui dit tout ça à propos de son travail. Après tout cela ne la regarde pas, et puis il aurait du se douter qu’elle poserait davantage de questions encore après sa réponse. « Pourquoi ? » Il aurait voulu répondre parce que. Mais ce ne serait certainement pas suffisant pour la brune qui n’avait de cesse de poser des questions chaque fois plus indiscrète. « Parce que j’avais aucune envie d’être enfermée dans un bureau. Mon truc c’était d’être sur le terrain et ce nouveau poste ne me le permettait pas » Comme si on lui proposait à elle de diriger une école de danse sans jamais donner aucun cours ou aucune représentation. Sevan il savait qu’il avait fait le bon choix en quittant le FBI, et voir Liv à ses côtés chaque jour ne faisait que lui confirmer. Sev il savait que la brune finirait par accepter son aide. Ce qu’elle fait bien vite même si le blond lui rappelle qu’elle ne fera rien à ces hommes. Parce que c’est pas sa manière de faire au Martell et surtout parce que s’il vient à avoir besoin de s’en prendre à l’un d’eux pour le faire parler ce ne sera certainement pas devant elle. « Quoi, mais ... ? » Il la fixe sans ciller. Il ne changera pas d’avis. « Très bien. Je garderai mon calme. » Il a un peu de mal à lui faire confiance mais en même temps à part sur sa parole sur quoi d’autres peut-il compter. « Tu me gaves là. Profite juste du moment avant que je ne dise le contraire. » Elle enrage chaque fois que Sevan ose lui dire quelque chose, ose lui répondre puisque peu de personnes semblent le faire dans son entourage. Et ça le fait rire, sourire. Alors il reste silencieux et sourit sans la regarder pour ne pas l’agacer davantage. « Pourtant tu l'as fait en te pointant dans la salle de danse. » Elle allait le lui reprocher combien de temps encore ? « Ca va je suis désolé mais tu voulais que je te retrouve comment ? T’aurais préféré que je fasse chercher ton numéro de téléphone par un hacker ? » Et puis de toute manière il ne l’avait pas suivi à la trace non plus, il l’avait vu alors qu’il était dans son bar et l’avait suivit quelques rues plus loin. Bon ok en fait quoi qu’il dise il passera pour un psychopathe. Il a compris. Finalement elle vient à lui demander ce qu’il utilisait comme arme et il lui répond avec précision. De toute manière elle n’y connait certainement pas grand-chose. « Cool. » Il lui jette un coup d’œil se demandant ce qu’elle peux bien trouver de cool la dedans. Et puis finalement il explique que désormais il ne porte plus d’armes. Même si ce ne fut pas une chose aisé surtout lorsque l’on sait qu’il a passé presque 10 ans de sa vie avec une arme sur lui en permanence. « La peur ? Quelle peur ? » Elle ne pourrait certainement pas comprendre. « Lorsque tu en viens à garder une arme sur toi en permanence tu finis par te dire que c’est au cas ou il t’arrive quelque chose. Et tu finis par vivre dans la peur qu’il t’arrive cette chose. Tu ne comprends certainement pas mais cette arme amène la peur et sans elle je me sens finalement plus en sécurité » Bien qu’il ai gardé son arme bien caché dans son appartement. Mais ne plus sentir la crosse de celle-ci dans son dos en permanence lui a ait un bien fou. « Tu l'as fait pour elle quoi. » Il secoue la tête, il voudrait lui répondre que ça n’a rien à voir mais sait déjà qu’elle ne l’écoutera pas. Alors il ne répond pas. « Du coup, t'as déjà tué ? » Cette question le laisse sans voix. Il a l’impression que tout ça est un jeu pour elle. Que tuer quelqu’un n’a pas de réelle importance. Que ça fait de lui une sorte de héros de film. « Oui… » Et il n’a certainement pas envie d’en parler plus. Parce qu’il a très certainement tué des innocents même durant la guerre et qu’il c’est toujours promis de ne pas y penser pour ne pas être totalement détruit par ce qu’il aurait fait. Sevan démarre la voiture et prend la route en direction de la première adresse à quelques kilomètres du centre de la ville. « Ou elle a déjà pris la fuite et n'est plus dans cette ville depuis longtemps. » Peut-être « Tu es toujours aussi pessimiste ? » Elle a raison, peut-être que la personne qui l’a renversé n’est plus là. Mais Sevan à tellement envie de l’aider à passer à autre chose. A oublier cet accident. Et il sait qu’elle ne saura pas le faire tant qu’elle n’aura pas trouvé le coupable. « Elle croit peut-être que tu la trompes ou que je suis une cause perdue. » Liv sait parfaitement que son petit ami ne la trompe pas. Il ne le ferait jamais. « Comme ça ! » Il fronce les sourcils et la regarde sortir son téléphone pour le placer face à lui. « Y'a pas plus con. » Il la regarde et émet même un petit rire nerveux. Elle est maline. Elle le fait rire. Alors qu’ils sont sur la route Sevan finit par l’interroger à son tour. Après tout il n’y a pas de raison qu’il n’y ai qu’elle qui puisse le questionner. Il finit par lui demander pourquoi est-ce qu’elle se méfie de tout le monde comme ça. Pourquoi ne semblait-elle avoir confiance en personne ? « On a tendance à très vite m'abandonner alors ... Mon père fait comme ci je n'existais pas. Ma mère est décédée. Mon frère m'apprécie parce qu'il a promis à ma mère de prendre soin de moi. » Il l’écoute. Silencieux. Et décide de ne pas répondre. Parce qu’il ne sait pas quoi dire. Peut-être parce qu’il n’y a rien à dire. Une chose est sure c’est qu’il fallait certainement beaucoup de courage pour oser affronter Lou Perkins, pour oser vouloir briser la porte de son cœur. « Il m'a déjà largué. » Oh. Il garde le regard figé sur la route Sevan. Se disant qu’il a peut-être été trop loin cette fois. « Juste avant l'accident en plus, ce connard ! » Il la laisse parler. Parce qu’elle semble en avoir besoin. « Mais bon, apparemment je lui faisais des crises de jalousie. Mais c'était pas ma faute s'il faisait tout pour que je n'ai pas confiance, n'est-ce pas ? » Il hausse les épaules. « T'es pas psychologue. Tu t'en fou. Roule, ma poule ! » Il est pas psychologue mais ça ne l’empêchera pas de dire ce qu’il pense. « Je pense pas qu’il ai fait exprès de te quitter juste avant l’accident. Il ne pouvait pas savoir qu’il aurait lieu. Quant au reste je préfère ne rien dire, je ne connais aucun de vous deux pour pouvoir vous juger » Sevan finis par passer le panneau indiquant qu’ils sortent de Cap Harbor. « On commence avec qui et où ? » Il lui jette un coup d’œil avant de répondre « On commence par Joseph Stevens, il habite à 4 kilomètres en dehors de la ville. Et normalement il devrais y avoir du réseau là-bas pour que tu envoies ton SOS à tes copines si jamais je viens à me transformer en méchante psychopathe c’est promis ».



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.

I don't want to kiss you, just help you + LOU 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞
I don't want to kiss you, just help you + LOU Vide

Re: I don't want to kiss you, just help you + LOU ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I don't want to kiss you, just help you + LOU

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération