What secret are you hiding ? [Calie]

 :: the city of cap harbor :: Pacific Academy School
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 192
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Meghann Fahy) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Wilson Bethel) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes) ❋ Oscar Pierce (Matt McGorry) ❋ Declan Pryce (Ansel Elgort)

What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( Sam 10 Nov - 15:55 )












Cela faisait des semaines que la robe de Calie était dans mon atelier mise en valeur comme si elle était un bijou de la couronne, des semaines aussi que ma meilleure amie n'avait pas daigné venir l'essayer pour faire les dernières retouches. Je ne comprenais pas pourquoi. Au début ses excuses étaient crédibles et puis après non et maintenant elle ne me répondait tout simplement plus. J'avais beau la harceler de messages et d'appels, je n'avais toujours aucune réponse. J'avais essayé du côté de Warren, mais il m'avait gentiment fait comprendre qu'il s'en foutait royalement et que je n'avais qu'à me débrouiller. J'aimais bien Warren, mais des fois il n'était pas vraiment gentil avec moi. J'avais aussi essayé avec Joey, mais elle me disait à chaque fois que Calie faisait ceci, ou cela. J'étais sûre que c'était sa sœur qui lui soufflait les réponses. La solidarité des Washington était enquiquinante par moment. Il fallait que je trouve une solution pour la forcer à venir essayer cette robe. En plus elle était tellement belle, sûrement l'une de mes plus belles créations. Une robe qui correspondait tellement à Calie que je m'en sentais incroyablement fière. Pourtant elle restait là, tout malheureuse et cela me rendait malheureuse aussi.
J'essayais de me concentrer sur mon travail actuel, d'avancer sur ma nouvelle collection, mais mon regard finissait immanquablement par revenir vers la robe. « Arrête de me regarder comme cela, ce n'est pas de ma faute si tu ne peux pas vivre ta destinée » Il fallait aussi que je perde cette habitude de parler avec les objets comme si ils étaient des êtres vivants. On était pas dans la Belle et la Bête. Même si j'aurai adoré. Ce dessin animé était merveilleux et pourtant quand on y pensait c'était quand même très bizarre comme histoire, mais je préférais me concentrer sur la magie des contes de fée, par sur les détails. Puis surtout Belle avait l'une des plus belles robes de princesse qu'on puisse imaginer. D'ailleurs l'idée de faire une collection autour des robes de Disney ne pouvait pas être une mauvaise idée. Je notais l'idée sur un papier pour plus tard, essayant une nouvelle fois de travailler sans vraiment de résultat.

Il était évident que je n'arriverais pas à me concentrer aujourd'hui et comme j'en avais marre que Calie ne réponde pas à mes messages et m'évitet de la sorte ces derniers temps, il était grand temps de prendre le taureau par les cornes et d'aller l'affronter. Vu l'heure qu'il était, elle était sûrement au lycée. Au moins la bas, elle ne pourrait pas s'enfuir. Du moins je l'espérais, parce qu'avec Calie je pouvais m'attendre à tout. Sa robe de mariée bien emballé, je m'engouffrais dans la voiture pour aller jusqu'au lycée. Cela faisait des années que je n'avais pas mis les pieds ici et cela me faisait tout bizarre, mais ce n'était pas le moment d'être nostalgique. Je faisais le tour des couloirs, regardant partout où pouvait se trouver la salle d'allemand et quand enfin je la trouvais, je n'hésitais pas une seconde avant d'entrer. « CALIE RACHEL WASHINGTON !! Tu pensais pouvoir m'échapper encore longtemps ? » Pourtant elle devait bien savoir que je ne lâchais jamais l'affaire. Encore moins quand il s'agissait de robe de mariée et de ma meilleure amie dans la même équation. « Et n'essaye pas de me faire croire n'importe quoi et encore moins de me parler allemand » Je n'avais jamais rien compris à l'allemand et je n'allais sûrement pas comprendre maintenant. Je finissais par me retourner pour faire face à sa classe. « Bonjour, vous savez que vous avez la meilleure prof du lycée ? » Même si j'étais en colère contre la dite prof à ce moment là. « Je te laisse finir ton cours, mais ne pense pas pouvoir m'échapper après » Pour la peine j'allais même m'asseoir au fond de la classe pour le reste de l'heure. J'essayais de faire des efforts pour comprendre, je souriais aux élèves qui tournaient régulièrement la tête vers moi, mais finalement je sortais mon téléphone.
Après ce qui m'avait paru une éternité, la sonnerie faisait enfin son apparition libérant tout les élèves. Quand enfin ils tous partie, je quittais ma place pour prendre Calie dans mes bras. « Désolé d'avoir fait irruption comme ça, mais j'ai l'impression que tu m'évites en ce moment et je voyais pas d'autre solution » Alors si j'aurai pu tout simplement aller chez elle, mais alors elle aurait pu me filtrer aussi en n'ouvrant pas la porte en me voyant à travers le judas, et je ne pouvais pas compter sur Warren non plus pour m'ouvrir. « Tu vas bien ? » A ce moment là, je pourrais presque frétiller rien qu'à l'idée de savoir que j'allais enfin pouvoir lui faire essayer sa robe de mariée. Et aussi fixer une date pour son enterrement de vie de jeune fille. Tout était prévu, il manquait juste le moment.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today


Dernière édition par Emmy Nelson-Riley le Sam 8 Déc - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 459
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Gemma Arterton
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

Re: What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( Ven 16 Nov - 23:51 )

What secret are you hiding ?
Emmy & Calie

Plus le temps passe, plus Calie s’embourbe dans ses mensonges. Elle trompe son fiancé, elle blesse le frère jumeau de son fiancé, et elle ment à sa meilleure amie. À ce stade, Calie se demande si les choses finiront par rentrer dans l’ordre un jour. Elle attend l’intervention divine d’une force extérieure, tout en sachant pertinemment qu’elle est la seule à pouvoir remettre de l’ordre dans ce joyeux bordel. Elle se laisse porter par la vie, en espérant que quelqu’un trouvera une solution à sa place. En attendant, elle esquive la moindre question se rapportant de près ou de loin à son mariage. Elle ne veut pas en parler, elle ne peut pas fixer une date. Peut-être qu’elle n’a plus envie de se marier, aussi. La situation a énormément évolué ces derniers temps. Elle se sent plus proche de Nick qu’elle ne l’est de Warren, et en vient à croire que c’est avec l’autre jumeau qu’elle voudrait être. Mais elle est trop lâche. Trop peureuse. Trop égoïste. Elle n’arrive pas à prendre une décision. Elle n’arrive pas à choisir entre Warren et Nicholas. Donc au lieu de se comporter en adulte responsable, elle joue les gamines de seize ans. Calie fait l’autruche, elle plante la tête dans le sable et ignore le monde qui tourne autour d’elle. Même si Warren se montre un tantinet impatient à l’idée de fixer une date pour leur mariage, Calie arrive toujours à repousser l’échéance. Depuis qu’elle lui a avoué vouloir se marier l’année prochaine, il la laisse tranquille. Il se focalise sur d’autres détails, comme la liste des invités, le choix du gâteau, ou les couleurs de leur décoration. Calie gagne du temps, et ça lui donne l’impression qu’elle peut profiter de la situation encore un peu. Malheureusement, ça ne dure jamais bien longtemps. Parce que si Warren la laisse un minimum tranquille, il y en a une qui ne cesse de la harceler : Emmy. Cette dernière a pour mission de confectionner la robe de mariée parfaite pour Calie. La brune tenait à ce que sa meilleure amie lui fasse porter une de ses merveilleuses créations. Elle tenait à ce que sa robe soit signée Emilia Nelson-Riley. Maintenant, elle regrette d’avoir autant insisté. Emmy prend son travail trop au sérieux, au point d’harceler Calie environ dix fois par jour. Et elle exagère à peine ! Cet acharnement et cette passion seraient une excellente combinaison si Calie ne doutait pas de ses fiançailles. Outre cette histoire de robe, elle ne se sent pas assez forte pour essayer la robe devant Emmy, la laisser faire les retouches nécessaires, et tout ça en prétendant avoir hâte de remonter l’allée jusqu’à l’autel. Elle est fatiguée de mentir, et elle se sent affreuse. Alors elle préfère éviter Emmy, en inventant une excuse à peine plausible à chaque fois qu’elle lui réclame un moment. Mais Emmy, on ne l’évite pas éternellement. Calie l’apprend à ses dépens, alors qu’elle enseigne la conjugaison du futur à ses élèves. Elle est au bord de la crise cardiaque lorsqu’elle entend la voix de sa meilleure amie lui transpercer les tympans. Son sang ne fait qu’un tour, et voilà qu’elle fixe Emmy d’un air interdit. Calie, elle a la drôle d’impression que ça va chauffer pour son matricule. Elle ne sait pas quoi dire, ni même quoi faire. Elle dévisage la styliste, en se demandant s’il s’agit bien d’Emmy. « D’accord… » Souffle-t-elle, assez perplexe et intimidée par cette tornade. Elle n’était pas prête. Et ça se voit, parce que Calie, elle perd tous ses moyens. Son cours ne ressemble à rien, ses explications sont incroyablement confuses, et elle ne fait plus le moindre effort de prononciation. Elle redoute le moment où ses élèves quitteront la salle. Elle appréhende sa discussion avec Emmy. Le fait d’avoir sa robe dans sa salle de classe, ça n’arrange rien du tout. Ça l’angoisse. La sonnerie annonce la fin du cours et ça y est, le cœur de Calie s’emballe. Elle dit à peine au revoir aux lycéens, et ne s’approche d’Emmy qu’après avoir effacé le tableau. Sa meilleure amie la prend dans ses bras, ce qui surprend la jeune femme. Calie se crispe malgré elle, essayant tant bien que mal de sourire. Le plus délicatement possible, elle se défait de l’étreinte d’Emmy et referme la porte de la classe. « Désolée. Je t’évite pas, j’ai juste un million de trucs à penser et je t’avoue que la robe est le dernier de mes soucis. » Dit-elle maladroitement. « Je vais bien, mais tu crois pas que c’était un peu exagéré de venir au lycée avec la robe ? On aurait pu trouver un autre moment, chez toi ou chez moi. De toute façon, j’ai un autre cours dans pas longtemps alors je vais même pas pouvoir essayer cette robe maintenant. » Et encore une fois, elle essaye de contourner cette séance d’essayage. « On a le temps. Le mariage n’est pas pour tout de suite. » Calie n’ose pas lui dire qu’il n’aura peut-être jamais lieu. Elle risquerait de lui en vouloir et ça, il en est hors de question.  

✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 192
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Meghann Fahy) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Wilson Bethel) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes) ❋ Oscar Pierce (Matt McGorry) ❋ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( Sam 1 Déc - 11:50 )












En tant normal je ne criais jamais, j’essayais toujours de peser mes mots et surtout le ton que j’employais. Même avec les gens qui travaillaient pour moi, je préférais la méthode douce quand il y avait quelque chose qui ne me plaisait pas, plutôt que de hurler parce que cela ne servait à rien. Pourtant aujourd’hui, dans cette classe remplie d’élèves qui devaient se demander ce qui se passait, je n’avais pas pu m’empêcher de crier. Calie était en train de jouer avec mes nerfs en trouvant à chaque fois des excuses pour qu’on ne puisse pas se voir. Elle pensait peut-être que j’allais gentiment accepter la situation, mais non, non, non. Pour une fois j’avais décidé d’agir et puisque la  montagne ne venait pas à moi, alors c’était moi qui allait à la montagne. Je ne savais pas si c’était vraiment l’expression exacte, mais en tout cas je coinçais Calie sur son terrain. Que je ne comprenne rien à l’allemand ce n’était pas un problème, que les élèves me regardent intrigués en voyant que je m’installer non plus. C’était la seule opportunité que j’avais de réellement pouvoir parler avec Calie et je comptais bien en profiter.
Quand enfin on entendait la sonnerie, je me levais avec beaucoup plus d’empressement que les élèves qui étaient sûrement curieux de ce qui allait se passer, mais une fois partie, j’en profitais tout simplement pour prendre ma meilleure amie dans mes bras. Parce que mine de rien, elle me manquait. Et plutôt que de tourner autour de pot, j’entrais directement dans le vif du sujet. « Désolée. Je t’évite pas, j’ai juste un million de trucs à penser et je t’avoue que la robe est le dernier de mes soucis. » Elle ne m’évitait pas ? Alors ça c’était la meilleure blague de l’année. « Tu réponds plus à mes messages, ni à mes appels. Même Joey invente des excuses pour toi, alors si tu m’évites » En tout cas c’était la définition parfaite de l’évitation chez moi et cela me faisait mal au coeur. Peut-être que j’avais fait quelque chose de mal sans m’en rendre compte. Je m’inquiétais vraiment, mais je voulais m’assurer que Calie allait bien. « Je vais bien, mais tu crois pas que c’était un peu exagéré de venir au lycée avec la robe ? On aurait pu trouver un autre moment, chez toi ou chez moi. De toute façon, j’ai un autre cours dans pas longtemps alors je vais même pas pouvoir essayer cette robe maintenant. » Elle pouvait bien avoir 50 cours dans la journée, que je ne bougerais pas d’ici et elle le savait. Je pouvais me montrer très têtue quand je le voulais. « Tu rigole ou quoi ? Je suis sûre que si tu vois que c’est moi derrière ta porte tu vas me faire croire qu’il n’y a personne. » Cette situation ne pouvait plus continuer comme cela, sinon j’allais réellement devenir folle à me poser autant de questions à la seconde. Ce n’était pas bon pour moi, ni pour Eliza parce que c’était elle après que j’allais embêter. Même si ma sœur avait cette faculté à n’écouter qu’une phrase sur deux. « On a le temps. Le mariage n’est pas pour tout de suite. » Justement non, on avait pas le temps.
Même si la robe était terminée, je ne savais pas si elle allait plaire à Calie, et si elle ne lui plaisait pas je n’aurai qu’à tout recommencer depuis le début et dans l’urgence. « C’est pour l’année prochaine et ça va arriver vite. On a pas encore caler une date pour ton enterrement de vie de jeune fille, mais t’inquiète pas tout est prêt, on a encore plein de choses à préparer et surtout tu dois me dire si la robe que j’ai crée pour toi te plaît. » Mais peut-être que tout cela cachait autre chose que ma meilleure amie ne voulait pas m’avouer. OH MON DIEU, CALIE NE M’AIMAIT PLUS. Voilà, je ne voyais pas d’autre explication logique à cette situation. Elle voulait m’évincer de sa vie. « Si je t’embête, ou si j’ai fait quelque chose de mal, tu peux me le dire aussi. » J’étais prête à tout encaisser, enfin presque. « Si tu as une nouvelle meilleure amie avec qui passer tout ton temps libre, je peux le comprendre » Bien sûr que non, je pouvais pas le comprendre. Pire je me sentirais immensément vexée et abandonné. Calie me connaissait suffisamment pour savoir comment je pourrais réagir à ce genre d’aveu. « Tu es ma meilleure amie Calie, tu sais que tu peux tout me dire. Alors d’accord, dans un premier temps je vais réagir de manière excessif, mais après j’arriverais à avoir une réaction normale. Je te jure. Même si tu décide que tu ne veuille plus faire appel à moi pour ta robe » Si c’était cela, je retiendrais mes larmes jusqu’à chez moi, je pouvais me montrer forte quand je le voulais. Et non, je n'étais pas du tout dramatique, mais alors pas du tout.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today


Dernière édition par Emmy Nelson-Riley le Sam 8 Déc - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 459
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Gemma Arterton
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

Re: What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( Jeu 6 Déc - 19:24 )

What secret are you hiding ?
Emmy & Calie

Emmy, on ne l’ignore pas aussi facilement qu’on pense. Calie n’était pas prête à la voir débarquer dans sa salle de classe en criant. Elle a l’impression de ne plus reconnaître sa meilleure amie, si bien qu’elle en affiche un air médusé. La brune comprend qu’elle a été trop loin. Elle comprend qu’elle n’aurait pas dû l’éviter autant, et durant le reste du cours, elle panique un peu. Elle s’inquiète pour la discussion à venir, consciente que son matricule risque de chauffer un bon coup. Dès que les élèves quittent le cours, Emmy vient à elle. Calie déteste mentir à sa meilleure amie. Sauf en cas de force majeur. Et en ce moment, sa vie toute entière est un cas de force majeur. Alors oui, elle évite Emmy. Elle l’évite et lui ment allègrement en prétendant le contraire. Ce n’est pas qu’elle ne veut pas voir sa meilleure amie. Elle adore Emmy et pourrait littéralement passer son temps collée aux basques de cette dernière. Sauf qu’en ce moment, la styliste ne pense qu’à cette foutue robe de mariée et Calie, elle n’a pas envie qu’on lui parle de son mariage à venir. Comme à chaque fois lorsqu’un sujet lui paraît trop sensible, elle fait tout pour l’éviter. Au-delà du mariage, elle n’est pas prête à décevoir sa meilleure amie. Elle redoute presque autant sa réaction que celle de Warren, face à l’annonce de son infidélité. Calie retient un sourire lorsqu’elle apprend que Joey défend ses arrières. Sa petite sœur n’a évidemment aucune idée de ce que Calie traverse en ce moment, mais ça lui fait plaisir d’apprendre qu’elle peut compter sur elle. Pour des raisons évidentes, elle évite de faire la moindre remarque. Emmy semble tant qu’assez remontée, ça ne sert à rien d’en rajouter une couche. Elle essaye néanmoins de faire comprendre à la jeune femme qu’elle n’aurait pas dû venir. Calie aurait préféré qu’elle vienne la prendre par surprise chez elle plutôt qu’ici. Elle n’a de toute façon pas l’intention d’essayer sa robe dans cette salle. Pas en sachant que ses collègues et ses élèves se promènent dans les couloirs. De manière générale, elle ne veut pas savoir à quoi elle ressemblerait avec cette robe sur le dos. Calie n’est pas prête pour le mariage. Plus maintenant. « Peut-être bien, oui. » Finit-elle par lâcher, pleine d’aigreur. Calie n’aime pas se fâcher avec sa meilleure amie. Emmy, c’est la femme la plus douce et la plus gentille que l’univers puisse connaître. Ça lui fait mal au cœur d’être méchante avec elle, surtout quand c’est elle qui est en tort. Calie souffle un bon coup et explique que le mariage n’est de toute façon pas pour tout de suite. La brune espère gagner un peu de temps, en disant ça. Elle espère pouvoir convaincre Emmy de rentrer chez elle et d’éloigner cette robe le plus loin possible d’elle. Dommage pour Calie. La styliste ne réagit pas du tout comme elle l’avait espéré. À vrai dire, elle a l’impression d’avoir jeté de l’huile sur le feu. Emmy ne parle plus seulement du mariage. Elle évoque aussi l’enterrement de vie de jeune fille, apparemment déjà prêt. Intérieurement, Calie panique. Les battements de son cœur s’accélèrent, tandis que ses yeux deviennent ronds comme des billes. Elle a l’impression que c’est trop tard. Trop tard pour ne plus se marier. Et bordel, elle pourrait en tomber dans les pommes. « Emmy… » Elle essaye d’en placer une malgré le haut débit de parole de la jeune femme. Maintenant, elle suppose que Calie a une nouvelle meilleure amie. La brune fronce les sourcils et secoue la tête. « Emmy, écoute-moi ! » Emmy ne l’écoutera pas. Elle continue sur sa lancée et là, Calie s’impatiente. « EMILIA NELSON-RILEY ! JE VEUX PAS ME MARIER, D’ACCORD ? » La bombe est lâchée et la brutalité dont elle a fait preuve la surprend. Elle dévisage Emmy avec de gros yeux, interdite. Calie n’avait pas prévu de lâcher l’annonce de cette manière. Elle n’avait pas prévu de lui balancer ça comme ça, dans une salle de classe, en hurlant. Mais c’est fait, et quand bien même elle voudrait faire un retour en arrière, elle sait qu’elle ne peut pas. Donc elle attrape les mains d’Emmy et plonge son regard dans celui de la jeune femme. « Pardon, je voulais pas te crier dessus. » Dit-elle d’un air désolé. « Je sais pas si je veux encore me marier, Emmy. Je sais pas si j’en suis capable, parce que… C’est le bazar. » Une bombe à la fois. Elle ne peut pas lui annoncer qu’elle couche avec Nick dans le dos de Warren. D’abord, Emmy doit encaisser la première information. « C’est pour ça que je t’évite depuis quelques jours. Je savais pas comment te le dire, je savais même pas si je voulais te le dire. Je suis désolée. » Elle l’est vraiment. Calie connaît assez bien Emmy pour savoir que ça ne va pas lui plaire, cette affaire. Et oui, elle s’attend à une réaction excessive.
✻✻✻
CODES ©️️️️ LITTLE WOLF.


    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 192
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Meghann Fahy) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Wilson Bethel) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes) ❋ Oscar Pierce (Matt McGorry) ❋ Declan Pryce (Ansel Elgort)

Re: What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( Sam 8 Déc - 18:00 )












Calie m’évitait et j’étais bien décidé à comprendre pourquoi et surtout mettre fin à cette situation, même si pour cela j’avais du venir au lycée et que cela lui plaisait moyennement. En même temps, elle ne m’avait pas laissé le choix, si j’étais venu chez elle j’étais sûre qu’elle ne m’aurait jamais ouvert. J’étais peut-être naïve, mais je n’étais pas entière stupide. « Peut-être bien, oui. » Elle ne s’en cachait même pas en plus. Cela me rendait triste et me brisait un peu le coeur. « Oh...d’accord » Pour mon bien être j’aurai quand même préférée qu’elle nie tout ça et je cherchais encore d’autre moyen d’expliquer son comportement. Joey la couvrait, mais j’ignorais pourquoi et cela m’agaçait. Surtout que pour moi tout était prêt. La robe, l’enterrement de vie de jeune fille, il me manquait juste Calie et malheureusement sans la future mariée je ne pouvais rien faire.
J’en étais même venue à la soupçonnait d’avoir une nouvelle meilleure amie. Je ne voyais pas d’autre explications logique. Calie essayait de répondre, elle essayait sûrement de m’expliquer les choses, mais maintenant que j’étais partie avec mes théories du complot, mes idées plus folles les unes que les autres, on ne pouvait plus m’arrêter. « EMILIA NELSON-RILEY ! JE VEUX PAS ME MARIER, D’ACCORD ? » Au final si. Calie avait réussie à m’arrêter. Un miracle. Je n’étais pas prête à me faire crier dessus, mais peut-être que je l’avais bien chercher à parler sans m’arrêter, sans laisser à Calie le temps de répondre. Je ne savais pas, je ne savais plus. Qu’est ce que j’étais censé faire maintenant ? Absolument rien et je laissais Calie gérer les choses.  Pardon, je voulais pas te crier dessus. » Ce n’était pas cela qui m’inquiétait le plus. Calie pouvait bien me crier dessus autant qu’elle le voudrait, cela ne viendrait pas effacer la phrase qu’elle avait prononcer. Elle ne voulait pas se marier. « J’ai ouvert les hostilités en te criant dessus en arrivant, alors on peut dire qu’on est quitte » Au moins sur ce point, parce que pour le reste, elle allait devoir tout m’expliquer de A à Z et sans faire de raccourcie. « Je sais pas si je veux encore me marier, Emmy. Je sais pas si j’en suis capable, parce que… C’est le bazar. » Je ne comprenais rien de ce qui était en train de se passer. C’était Calie qui avait des gros doutes sur son mariage et pourtant j’avais l’impression que c’était moi qui était le plus affecté par cette nouvelle. « Mais je croyais que c’était ce que tu voulais. Depuis quand tu doutes à ce point de ton mariage ? » Et si elle me disait depuis le début, alors ça serait le pompon.  C’est pour ça que je t’évite depuis quelques jours. Je savais pas comment te le dire, je savais même pas si je voulais te le dire. Je suis désolée. » Oh d’accord. Tout s’expliquait. D’un côté j’étais contente de savoir que je n’avais rien fait de mal, et pourtant je pensais à toutes ces heures passé à faire la robe parfaite pour rien. Je tournais la tête pour observer la housse qui contenait l’objet du délire et ma nature reprenait le dessus. J’aurai voulu pouvoir prendre sur moi, pour aider Calie à passer ce moment difficile, mais seulement quand j’aurai fait une chose. Doucement je me dégageais les mains pour faire la seule chose logique. Mettre la robe à la poubelle. « De toute évidence on va plus avoir besoin de ça. C’est pas grave, ce n’est que de la dentelle et des perles. Ce n’est qu’une robe »  Une robe qui m’avait demandé beaucoup d’effort et qui ne voulait même pas entrer dans cette poubelle beaucoup trop petite. Je m’acharnais pour la faire entrer dedans, mais sans succès. Tant pis, cela resterait comme cela, j’abandonnais. « Comme ça tu n’a plus à t’inquiéter » Et non je n’allais pas me mettre à pleurer. Je ferais le deuil de la robe plus tard, pour l’instant il y avait plus important à gérer et je revenais aux côtés de Calie. « Depuis quand je suis devenue si affreuse pour que tu ais peur de me parler Calie ? Non tu sais quoi au final ne réponds pas, c’est pas important » Ce n’était qu’un détail qu’on pouvait toujours régler plus tard. « Qu’est ce qui se passe vraiment Calie ? Je sais que je suis chiante quand je m’y mets, mais tu sais aussi que je serais toujours là pour te soutenir. Et puis c’est normal de douter. C’est une étape importante le mariage » Se dire qu’on allait passer le reste de sa vie avec le même homme, savoir si on avait fait le bon choix, c’était des questions normales. Du moins je l’imaginais. En tout cas dans les films que je regardais ça arrivait souvent. « T’en as parlé avec Warren ? » Parce que c’était quand même lui le principal concerné.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: What secret are you hiding ? [Calie] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

What secret are you hiding ? [Calie]

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific Academy School
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération