※ no friendship is an accident. (jane)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Lauren Campbell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 258
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) liam washington (joe keery) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Dim 11 Nov - 16:08 )


no friendship is an accident.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ A friend is what the heart needs all the time. ” ― IDK

Ce que Lauren aime dans le vendredi, c'est qu'elle finit sa journée tôt. Cet après-midi, elle n'a plus d'heures de cours à donner donc autrement dit : elle est en weekend. Lauren profite de ne pas avoir ses enfants dans les pattes pour pouvoir déjeuner en tête à tête avec son mari dans un restaurant à la sortie de la ville qu'elle affectionne tout particulièrement. C'est même l'un de ses favoris. Alors, Lauren trépigne d'impatience et son estomac le lui fait comprendre. Heureusement pour elle, on a du entendre ses prières parce que James arrive. Lauren dépose généreusement ses lèvres sur celles de son mari et ensemble ils pénètrent dans le restaurant. Comme à chaque fois qu'ils viennent ici, Lauren craque sur des sushis parce qu'ils sont délicieusement bon et que Sonia hier en a mangé des trop bons aussi et James sur une viande de bœuf avec un millions de frites sur prétexte qu'il a fait une overdose de sushis au Japon. Une fois la commande passée, Lauren décide de capter toute l'attention de James. « Il faut qu'on parle sérieusement. » « T'es enceinte ? » Lauren se met à rire. « Désolé de briser ton petit cœur, mais non. Sérieusement, tu veux quoi à Noël cette année ? » Les fêtes arrivent et c'est toujours compliqué de trouver le cadeau idéal. Et Lauren a besoin de piste cette année pour James, alors si elle pouvait avoir un petit indice, il serait l'homme le plus merveilleux au monde. « Tu as toujours des bonnes idées, alors je te fais entièrement confiance. » Autrement dit, Lauren allait devoir se débrouiller toute seule pour ce cadeau. Elle ne lui dira pas merci. « Si tu as une boîte de petit-pois sous le sapin tu ne pourras t'en prendre qu'à toi-même. » Même si on sait tous que Lauren n’offrira jamais une boite de petit-pois à son mari. Puis, ils en viennent rapidement à parler d'autre chose.

Après s'être remplit l'estomac d'un million de sushis, James est reparti travailler laissant Lauren vaquer à ses occupations. Logiquement, elle devait rentrer à la maison et repasser, mais il était encore tôt. Alors, elle décide d'aller faire une visite surprise à sa meilleure amie. Maintenant que celle-ci habite à nouveau à Cap Harbor, c'était beaucoup plus simple pour Lauren de la voir. D'ailleurs, elle est totalement séduite de savoir que Jane est à nouveau en ville, même si elle se serait bien passer du pourquoi. Puis, elles ne sont pas vu depuis au moins une semaine et c'est déjà trop long. C'est ainsi que dix minutes plus tard, Lauren est devant la port de l'appartement où Jane réside en ce moment. Elle sonne en espérant que sa blonde favorite est là, sinon elle devra aller repasser et ça ne l'enchante pas trop. Chance pour elle, la porte s'ouvre sur la plus jolie des blondes. « Il n'y a pas que toi qui sait faire des surprises. » dit-elle en étrainant sa meilleure amie. « Je m'impose mais je te ne dérange pas au moins ? » Sait-on jamais si Jane était occupé ou si elle doit sortir pour un rendez-vous. Mais puisque ça ne semble pas être le cas, Lauren dépose ses affaires sur un coin du canapé, avant que ses yeux ne regardent autour d'elle. « T'es sûre que tu n'aurais pas été mieux à la maison ? » Traduction : Lauren n'est pas très fan de la déco de son colocataire. « Toi qui a toujours des bonnes idées, tu n'en aurais pas une pour le cadeau de James ? » Peut-être que Jane va penser à quelque chose dont Lauren n'aurait pas imaginer. « Sinon qu'est que tu me racontes ? »



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Jane Carrington
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 82
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Sam 8 Déc - 19:56 )

lauren&jane ⊹ Cela fait bien deux heures que Jane écrit et réécrit cette lettre encore et encore. Elle a pris une décision la Carrington, une décision qui c’était imposé d’elle-même en fait. Depuis son arrivé à Cap Harbor la jeune femme a tout d’abord pris du temps pour elle, loin du travail. Mais l’argent de côté sur son compte en banque commençais à grandement diminuer et il fut temps pour elle de recommencer le travail. Ce qu’elle fit, sans grand succès. Ici personne ne connait la notoriété de Jane Carrington et quand bien même elle a réussi à avoir deux ou trois clients par le biais de connaissances à elle il n’empêche qu’elle a du arriver à un constat. Celui qu’ici, dans une aussi petite ville que Cap Harbor elle ne pouvait pas espérer être indépendante. Alors elle écrit et réécrit cette lettre depuis deux heures, cette lettre adressé à Shane Hollister, qui tiens le plus grand cabinet de la ville. Jane espère que sa plume pourra faire des merveilles et donnera envie à cet homme de l’engager mais pour l’instant elle ne trouve plus les mots, raye, gribouille, chiffonne et il lui semble que c’est comme une réponse à son appel à l’aide lorsqu’elle entend la sonnette retentir dans tout l’appartement. Au début Jane n’osait pas vraiment ouvrir quand Gio n’était pas là, et puis finalement après plusieurs mois elle avait fini par se sentir comme chez elle et c’était ainsi devenu naturel d’aller ouvrir la porte aux invités. Pourtant Jane ignore qui est son invité en ce début d’après-midi. « Il n'y a pas que toi qui sait faire des surprises. » Le visage de l’avocate s’illumine lorsqu’elle découvre que sa meilleure amie était caché derrière cette porte. Elle l’enlace chaleureusement et l’embrasse sur chaque joue. «  Je m'impose mais je te ne dérange pas au moins ? » Pas le moins du monde. En plus Gio était parti je ne sais ou pour l’après-midi ainsi elles pourraient passer du temps ensemble sans avoir peur d’être interrompu par l’ex petite amie de la Carrington. « Pas du tout, tu tombes à pic même parce que je m’apprêtais à envoyer valser ce carnet à l’autre bout de la pièce » Ce qui n’aurais pas fait beaucoup de dégâts au mur on est d’accord. Alors qu’elle se dirige vers le salon Jane remarque bien vite le regard curieux de sa meilleure amie qui ne tarde pas d’ailleurs à donner son avis sur tout ça. « T'es sûre que tu n'aurais pas été mieux à la maison ? » La jeune femme lève les yeux au ciel avant de faire les gros yeux à Lauren « Non Lauren je suis très bien ici, et puis ce n’est qu’une solution temporaire » Solution temporaire qui dure depuis plusieurs mois mais allons bon. « Je te sers quelque chose à boire ou à manger ? » Oui, Jane se considère réellement comme chez elle désormais. « Toi qui a toujours des bonnes idées, tu n'en aurais pas une pour le cadeau de James ? » L’avocate ne peux s’empêcher de rire « Voila ce qui se passe après tant d’années ensemble tu lui a déjà tout offert et n’a plus d’idées » Jane aurait bien proposer d’offrir à James des cours de cuisine mais c’était certainement trop prévisible « Des vacances pour vous deux en amoureux, je t’ai déjà dit que je pouvais garder les petits » Jane réfléchit, fronce les sourcils. « Ou bien je ne sais pas une belle cravate neuve, des boutons de manchette, un beau portefeuille, un album photo avec des photos des enfants, ou un album photo avec des photos de toi toute nue » Quoi ? C’est une idée comme une autre elle est libre de choisir celle qu’elle préfère. « Et toi d’ailleurs qu’est-ce que tu veux pour Noël ? » Oui parce que Jane aussi elle avait des cadeaux à faire et il serait peut-être temps de s’y mettre. « Sinon qu'est que tu me racontes ? » Jane se servit une tasse de café dans la tasse vide déjà utilisé à côté de son carnet et hausse les épaules « Pas grand-chose » Menteuse ! Lui hurle sa petite voix intérieur. « On est sortit dans un bar la semaine dernière avec Gio. Ca faisait longtemps que je n’étais pas sortie, et lui aussi je crois. » Sans même prendre le temps de reprendre sa respiration elle continue « Il m’a embrassé. Et je me suis pris pour Supergirl mais je suis tombé par terre. C’est moi qui lui ai demandé de m’embrasser en fait. Je me suis juste foulé la cheville dans ma chute » Et elle avait perdu sa dignité également. Jane espérait que l’information était passé comme innocente perdu au milieu de tout ce discours mais a en juger par le regard de Lauren celle-ci semblait s’être arrêté au baiser. Et en même temps même si Jane avait tenté de faire passer cette information inaperçu en réalité elle avait besoin de parler de tout ça avec sa meilleure amie.


❝ next to me❞ Something about the way that you walked into my living room casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me. Stress lines and cigarettes, politics and deficits, late bills and overages, screamin' and hollerin'. But still you, still you want me
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Lauren Campbell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 258
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) liam washington (joe keery) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Dim 23 Déc - 9:57 )


no friendship is an accident.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ A friend is what the heart needs all the time. ” ― IDK

Depuis que sa meilleure amie est en ville, Lauren tente de la voir le plus régulièrement possible, soit une fois par semaine au minimum. N'ayant rien à faire de son après-midi hormis du repassage, Lauren décide de faire un arrêt dans l'appartement qu'occupe Jane en ce moment. Et elle est plus que heureuse de voir que Jane se tient derrière la porte. « Pas du tout, tu tombes à pic même parce que je m’apprêtais à envoyer valser ce carnet à l’autre bout de la pièce. » AH ? « Qu'est que ce vilain carnet a oser te faire ? » Lauren est bien curieuse de connaitre les malheurs de sa meilleurs amie et de ce curieux carnet. Mais au moins, elle est rassurée, elle ne dérange pas. « Non Lauren je suis très bien ici, et puis ce n’est qu’une solution temporaire. » Vraiment ? Enfin Lauren n'est pas venue ici dans le but de se battre. « C'est ce que tu dis depuis que tu es en ville. Est-ce-que tu cherches réellement autre chose ? » C'est loin d'être un reproche, c'est juste que Lauren elle aimerait entendre de la bouche de Jane qu'elle ne cherche pas autre chose et qu'elle va rester ici. Après tout, tant que ça ne gêne pas Gio, pourquoi pas. « Je te sers quelque chose à boire ou à manger ? » « Je suis pleine comme une baleine. » En même temps, elle sort du restaurant. « J'ai dévorée une tonne de sushis. Il faut d'ailleurs que je te fasse découvrir ce restaurant. » Lauren, elle y passerait sa vie. « Je veux bien un thé à la menthe ou aux fruits rouges. Ou ce que tu as en fait. » Lauren n'est pas difficile alors elle prendra ce qu'il y a point. Si elle n'est pas difficile, son mari l'est parce qu'elle ne sait toujours pas quoi lui offrir à Noël. La boite de petit pois n'étant pas une option. « Voila ce qui se passe après tant d’années ensemble tu lui a déjà tout offert et n’a plus d’idées. » C'est totalement ça. « Des vacances pour vous deux en amoureux, je t’ai déjà dit que je pouvais garder les petits. Ou bien je ne sais pas une belle cravate neuve, des boutons de manchette, un beau portefeuille, un album photo avec des photos des enfants, ou un album photo avec des photos de toi toute nue. » Si Lauren écoute chacune des propositions de sa meilleure amie, elle glousse lors de l'évocation de la dernière. « Pour que Elena ou Liam tombent dessus ? Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. » Parce qu'elle connait ses enfants et qu'ils fouillent bien trop souvent dans les tiroirs. « Même si je suis sûre que ça aurait fait très plaisir à James. Quoi que, il aurait peut-être été jaloux du photographe. » C'est même sur. « Mais je vais partir sur ta première idée et te faire cadeau de deux petits monstres à garder. » C'est Jane qui s'est proposer donc Lauren ne se sent absolument pas coupable. En sortant de chez sa meilleure amie, elle ira faire un tour dans une agence de voyage afin de réfléchir à ce séjour en amoureux. « Et toi d’ailleurs qu’est-ce que tu veux pour Noël ? » Lauren, elle a déjà acheter le cadeau de Jane pas plus tard que hier. « Tu sais moi un livre ça me fait toujours plaisir. » Lauren n'est pas difficile, enfin c'est juste compliqué parce qu'elle en a déjà une bonne collection. « Ou bien du thé, du parfum. Ce qui te fait plaisir. » Parce que Lauren de toute façon, elle aimera toujours ce qu'on lui offre. Mais si Lauren est ici aussi, c'est pour savoir ce qu'il y a de nouveau dans la vie de Jane. « Pas grand-chose. » Vraiment ? Pourtant Jane, elle a toujours des tonnes de choses à raconter d'habitude. « On est sortit dans un bar la semaine dernière avec Gio. Ca faisait longtemps que je n’étais pas sortie, et lui aussi je crois. » Jusque là rien d'étonnant. « Il m’a embrassé. Et je me suis pris pour Supergirl mais je suis tombé par terre. C’est moi qui lui ai demandé de m’embrasser en fait. Je me suis juste foulé la cheville dans ma chute. » Et maintenant il y a trop d'informations dans la même phrase. « Il t'a embrassé ? Tu l'as embrassé ? » Lauren, elle est un peu perdue. « Puis c'est quoi cette histoire de Supergirl ? » Parce que ça intrigue beaucoup Lauren. « Il se passe quoi concrètement avec Gio maintenant ? » Ils sont ensemble ? Ils ne sont pas ensemble ? Ils couchent ensemble ? Lauren, elle veut tout savoir. « Et tu ne me dis ça que maintenant ? » Oui, Lauren, elle est vexée. Heureusement que son thé est là pour lui donner du baume au cœur. « Je comprends mieux pourquoi tu ne veux pas déménager maintenant. » Pas bête la mouette.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Jane Carrington
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 82
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Sam 19 Jan - 16:29 )

lauren&jane ⊹ C’était comme si Lauren avait su qu’elle était à bout la blonde et qu’elle avait décidé de lui venir en aide pile au bon moment. Le simple fait de voir sa meilleure amie réussi à la faire souffler la blonde et à lui faire oublier un instant sa colère « Qu'est que ce vilain carnet a oser te faire ? » Le carnet pas grand-chose à vrai dire. C’est plutôt son cerveau qui ne semblait pas vouloir coopérer. « J’essaie d’écrire une lettre pour qu’un certain Shane Hollister veuille bien me prendre dans son cabinet parce qu’il faut voir les choses en face Cap Harbor n’est pas Washington et je ne peux plus travailler seule » Pas si elle veux continuer à pouvoir payer une partie de loyer à Gio en tout cas. « Et je sais pas quoi écrire à pars que je suis une super avocate et que j’ai fait mes études à Washington et que j’ai participé à de grosses affaires mais je pense que lui dans sa petite ville il s’en fiche totalement » Ouais, Jane elle est pas toujours super optimiste comme fille. Elle décide d’abandonner son son carnet quelques heures histoire de profiter de sa meilleure amie qui ne semble toujours pas comprendre pourquoi elle reste vivre ici. Parce qu’elle s’y sent comme chez elle peut-être bien. Parce qu’une partie d’elle aurait aimé que ce soit chez eux. Sans tout ce drama, sans toutes ses années passé loin l’un de l’autre. « C'est ce que tu dis depuis que tu es en ville. Est-ce-que tu cherches réellement autre chose ? » Elle regarde Lauren un instant sans rien dire. « Si tu veux tout savoir non je n’ai pas encore commencé à chercher » Et peut-être qu’elle ne le fera jamais d’ailleurs mais elle refuse d’avouer qu’elle se sent trop bien ici pour vouloir chercher ailleurs. Et encore moins après ce qui c’était passé entre eux lors de leur dernière soirée mais ça elle y viendra plus tard pour l’instant elle se contente de vouloir mettre sa meilleure amie à l’aise en lui proposant à boire et à manger. « Je suis pleine comme une baleine. J'ai dévorée une tonne de sushis. Il faut d'ailleurs que je te fasse découvrir ce restaurant. » Un restaurant de Sushi ? Jane elle dit oui tout de suite !! « Un nouveau restaurant de sushi ? On va vite se prévoir ça alors » Genre pour la semaine prochaine ? « Je veux bien un thé à la menthe ou aux fruits rouges. Ou ce que tu as en fait. » Au moins elle n’est pas difficile la Campbell, Jane se dirige donc vers la cuisine et reviens quelques minutes plus tard avec une tasse d’eau chaude et un thé aux fruits rouge qu’elle vient de mettre à infuser dedans. La blonde s’installe à côté de sa meilleure amie qui la questionne alors à propos du cadeau de Noël de son mari. Question à laquelle la Carrington répond par plusieurs propositions qui ne semble pas satisfaire la jeune femme. « Pour que Elena ou Liam tombent dessus ? Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. » Jane elle reste persuadé que ça reste une bonne idée, il suffit d’être discret « Vous continuez bien à coucher ensemble maintenant que vous avez des enfants, ben c’est pareil faut savoir être discret et astucieux » Par exemple en cachant l’album photo avec les produits ménagers ou dans la caisse à linge sale. Enfin ce ne sont que des idées. « Même si je suis sûre que ça aurait fait très plaisir à James. Quoi que, il aurait peut-être été jaloux du photographe. » Si James ne sait pas profiter d’un beau cadeau tant pis pour lui. « Mais je vais partir sur ta première idée et te faire cadeau de deux petits monstres à garder. » Si pour Lauren cela semble être une punition pour la blonde il n’en est rien et elle sourit alors à l’idée de pouvoir garder Elena et Liam « Oh je suis si contente » Bien sur Jane n’imposera pas les petits à Gio et ira chez Lauren et James le temps du voyage mais elle avait déjà si hâte. « Ne leur dit pas tu leur fera la surprise au dernier moment » Si ça se trouve ils n’en auront rien à faire et pleureront simplement parce que papa et maman ne sont pas la mais tant pis. Jane espère qu’elle saura les canaliser et leur faire oublier leur malheur. Le cadeau de James étant trouvé Jane en profita pour demander à sa meilleure amie ce qu’elle souhaitait elle car il faut bien le dire cette année elle n’était pas vraiment en avance question cadeau de Noël. « Tu sais moi un livre ça me fait toujours plaisir. Ou bien du thé, du parfum. Ce qui te fait plaisir. » Jane fait la moue et hausse les sourcils. « Ouais bon, je trouverais une idée de cadeau plus original moi-même » Parce que même si elle sait que n’importe laquelle de ses choses ferait réellement plaisir à sa meilleure amie elle avait tout de même envie de lui offrir quelque chose d’un peu plus spécial. Et puis d’ailleurs finalement elle avait même une petite idée en tête. Quand Lauren viens à lui demander ce qu’elle a à raconter la blonde se dit qu’il est temps de lui parler de Gio et de ce baiser. Pourtant malgré tout elle essaie de faire passer cette information au milieu de tout un tas d’autres information comme si cela pouvait passer inaperçu mais c’était mal connaître Lauren « Il t'a embrassé ? Tu l'as embrassé ? » Jane se passe la main dans les cheveux avant de boire une gorgée de café « C’est lui qui m’a embrassé et c’est moi qui le lui ai demandé » Et il avait bien tenté de résister mais sans succès. « Puis c'est quoi cette histoire de Supergirl ? » Finalement elle ne savait pas si elle préféré parler de ce baiser ou de ce moment de honte ultime ou elle c’était prise pour Supergirl. « J’avais bu un peu. Enfin un peu trop même et je suis monté sur le tabouret haut en me prenant pour Supergirl et je me suis vite rendu compte que je savais pas voler quoi » Même si en réalité toute cette scène n’est qu’un souvenir flou, il lui semble même qu’elle a construit ce souvenir autour de ce que Gio lui a raconté parce qu’elle n’a plus aucun souvenir de cette partie de la soirée. « Il se passe quoi concrètement avec Javier maintenant ? » Elle hausse les épaules la blonde parce qu’elle n’en sait rien. « J’en sais rien. Disons qu’on en a pas vraiment reparlé et puis de toute manière il n’est pas divorcé, moi non plus, et puis je lui ai forcé la main pour ce baiser » Et puis Jane n’était pas sur de vouloir avouer qu’elle aimerait plus. « Et tu ne me dis ça que maintenant ? » Elle fait sa moue la plus adorable pour faire en sorte que sa meilleure amie lui pardonne. « Je comprends mieux pourquoi tu ne veux pas déménager maintenant. » Cette fois-ci elle soupire et lève les yeux au ciel la blonde « Rho mais arrête avec ça Lauren ça n’a rien à voir » En fait peut-être. Même si elle n’avait déjà pas bien envie de partir avant ça. « Je sais que c’était une bêtise Lauren mais… Tu crois que c’était une bêtise ? » Elle a besoin de l’avis de sa meilleure amie la Carrington parce qu’elle elle est bien trop perdue. « Je veux dire ça fait si longtemps et puis on a tous les deux refait notre vie » Mais… « Mais il a toujours été là, au fond ça a toujours été lui » Et c’était surement pour ça qu’après toutes ces années elle n’avait jamais fait effacer ce G encré sur sa côte.


❝ next to me❞ Something about the way that you walked into my living room casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me. Stress lines and cigarettes, politics and deficits, late bills and overages, screamin' and hollerin'. But still you, still you want me
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Lauren Campbell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 258
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) ophelia rhodes (rebecca breeds) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) liam washington (joe keery) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Mer 13 Fév - 19:15 )


no friendship is an accident.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ A friend is what the heart needs all the time. ” ― IDK

« J’essaie d’écrire une lettre pour qu’un certain Shane Hollister veuille bien me prendre dans son cabinet parce qu’il faut voir les choses en face Cap Harbor n’est pas Washington et je ne peux plus travailler seule. Et je sais pas quoi écrire à pars que je suis une super avocate et que j’ai fait mes études à Washington et que j’ai participé à de grosses affaires mais je pense que lui dans sa petite ville il s’en fiche totalement. » Heureusement que Lauren est arrivé à temps, sinon Jane aurait tuer un passant avec ce carnet et elle se serait certainement griller les neurones à force de réfléchir. « Tu es une superbe avocate, Jane. » Même la meilleure selon Lauren. « Mais tu sais que Shane est mon cousin ? Enfin par alliance, c'est le cousin de James et ça en fait donc le mien également. Il était même là au mariage. » Sauf que Jane ne se souvient peut-être pas la tête du cousin de James, ce que Lauren ne lui en tiendra absolument pas rigueur. « Je peux demander à James de lui en toucher deux mots. Comme je peux l'inviter à dîner un soir où tu seras là pour te vendre toi même. » Ce n'était qu'une idée comme une autre, mais Lauren, elle avait vraiment espoir que sa meilleure amie aime son idée. Par contre, Lauren n'approuve pas vraiment son logement actuel. Cela ne devait être que temporaire, mais le temporaire de six mois c'est nouveau. « Si tu veux tout savoir non je n’ai pas encore commencé à chercher. » AH ! Qu'est qu'elle disait ? « Je ne dirais rien, tu fais ce que tu veux. » Lauren n'a pas envie de rentrer en guerre avec sa meilleure amie, elle préfère l'amadouer en lui parlant de sushis. « Un nouveau restaurant de sushi ? On va vite se prévoir ça alors. » Quand elle veut. « Oh ça fait déjà un moment qu'il est là mais j'ai jamais du avoir la chance de t'y amener donc dès que tu veux, on y va. » Peut-être pas ce soir, mais dès demain, Lauren, elle est toute ouïe. Puis avant de penser aux sushis, Lauren, elle veut connaitre les idées de Jane afin de trouver un cadeau pour James. Désolé mais l'idée de l'album photo avec des photos d'elle à moitié nue, même totalement nue, ça n'est pas dans ses projets. « Vous continuez bien à coucher ensemble maintenant que vous avez des enfants, ben c’est pareil faut savoir être discret et astucieux. » Et bien ça se voit que Jane n'a pas d'enfants. Parce que c'est parfois le parcours du combattant pour avoir un moment intime. « Oui mais pour s'envoyer en l'air, croit moi c'est pas facile quand tu as un Liam sauvage qui saute dans ton lit ou une Elena qui accoure dans la chambre en pleine nuit parce qu'elle a fait un cauchemar. » Combien de fois les enfants les avaient-ils couper en plein élan ? Trop de fois. Lauren préfère donc la seconde idée de Jane : le voyage. « Oh je suis si contente. » Lauren en est doublement ravie. « Ne leur dit pas tu leur fera la surprise au dernier moment. » Malheur. « Si ça ne tenait qu'à moi ça ne me dérangerait pas. Mais les connaissant, si je les averti pas avant, ils vont ne faire que pleurer ... Alors je les préviendrais juste qu'ils iront en vacances chez Tata Jane. » De toute façon, Lauren a besoin de souffler un peu et d'être uniquement avec son mari. Liam et Elena pourront bien tenir une semaine sans eux. « Ouais bon, je trouverais une idée de cadeau plus original moi-même. » Mais quoi ? Lauren donne des idées et ça ne convient pas ? Prout. « Évite quand même l'album photo. » Lauren n'a pas spécialement envie d'avoir des dizaines de clichés de sa meilleure amie totalement nue. Si la brune rit, son rire s'arrête rapidement quand elle comprend qu'il y a une histoire de bisous entre Jane et Gio. OULOULOU. Lauren, elle est bouche-bée. Elle ne s'attendait pas à ça en venant voir Jane. «  C’est lui qui m’a embrassé et c’est moi qui le lui ai demandé. » Double OULOULOU. Lauren, elle boit presque son thé d'une traite avant de se souvenir que c'est justement que c'est un thé et que c'est trop chaud. « Et il t'a embrassé. » OLALA. Mais pourquoi Lauren n'était au courant que maintenant ? « J’avais bu un peu. Enfin un peu trop même et je suis monté sur le tabouret haut en me prenant pour Supergirl et je me suis vite rendu compte que je savais pas voler quoi. » Lauren imagine la scène et ne peut s'empêcher de pouffer de rire. « Ça c'est parce que tu as avais oublié ton costume dans le placard. » Elle se moque et ne s'en cache même pas. Mais maintenant il se passe quoi avec Gio ? Ce baiser signifie quelque chose ? « J’en sais rien. Disons qu’on en a pas vraiment reparlé et puis de toute manière il n’est pas divorcé, moi non plus, et puis je lui ai forcé la main pour ce baiser. » AH. Cet homme est marié en plus, ça complique encore plus cette histoire. « C'est compliqué. » Et d'un côté, Lauren, elle est heureuse d'être casé et de ne plus avoir à réfléchir à ce genre de chose. « Donc vous faites un peu comme si de rien ne s'était passer depuis ? » C'est du moins ce que Lauren pense, mais maintenant, elle comprend mieux pourquoi Jane ne veut pas partir de cet appartement. « Rho mais arrête avec ça Lauren ça n’a rien à voir. » Mouai. Elle n'y croit pas trop quand même. « Je sais que c’était une bêtise Lauren mais… Tu crois que c’était une bêtise ? » Baaaah, c'est une très bonne question. Ça mérite une gorgée de thé avant de répondre. « Je veux dire ça fait si longtemps et puis on a tous les deux refait notre vie. Mais il a toujours été là, au fond ça a toujours été lui. » C'est beau ça, ça met même du baume au cœur à la Campbell. « Tu penses vraiment qu'il va divorcé ? » C'était certes un baiser, pas n'importe lequel mais est-ce-que ça sera suffisant ? « Je sais qu'une partie de toi-même n'a jamais réellement oublier Gio mais t'es vraiment sûre que c'est ce que tu veux ? » A vrai dire, Lauren est tout aussi perdue que sa meilleure amie. « Tu ne penses pas que tu essayes de te rattacher à lui et à ce que vous aviez avant   en comparant ta relation actuelle avec John ? » Parce qu'au final, sa relation avec John est totalement désastreuse et celle avec Gio ne cesse de lui rappeler de bons moments. « Alors je ne sais pas si c'est une bêtise ou non, je pense que t'es la seule avec Gio à pouvoir donner une réponse à cette question. » Au final, Lauren se sent un peu triste parce qu'elle a l'impression de ne pas remplir son rôle de meilleure amie comme elle le devrait.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Jane Carrington
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 82
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( Lun 18 Fév - 13:37 )

lauren&jane ⊹ « Tu es une superbe avocate, Jane. » Elle hausse les épaules la blonde parce qu’elle c’est très bien que de toute manière Lauren ne dira pas le contraire. C’est sa meilleure amie. « Mais tu sais que Shane est mon cousin ? Enfin par alliance, c'est le cousin de James et ça en fait donc le mien également. Il était même là au mariage. » WHAT ? Jane ouvre de grands yeux « Tu te fiches de moi ? » Jane a beau tenter de se remémorer le mariage de sa meilleure amie elle ne se souvient pas de ce Shane. Si elle le voit peut-être que ça lui reviendrait. « Je peux demander à James de lui en toucher deux mots. Comme je peux l'inviter à dîner un soir où tu seras là pour te vendre toi même. » Mais oui. Mais 1000 fois oui pense t-elle retrouvant finalement le sourire après avoir désespéré en essayant d’écrire cette lettre. « Non non je lui en parlerait moi-même mais oui l’idée du dîner ça peut être bien » Et puis qui sait si le cousin de James est à son goût elle pourra peut-être même essayer de le charmer pour qu’il l’embauche. Ou pas. Parce qu’elle est pas comme ça Jane « Il est comment son cousin à James ? Il est gentil ? Peut-être que je devrais me renseigner sur lui pour qu’il m’aime bien ? De toute manière si ça se trouve il recherche personne et je vais me retrouver au chômage comme une conne » Jane n’est pas en mode super optimiste ses derniers temps vous l’aurez remarquer. « Et toi tu connais des gens à l’université non ? » Certes Lauren travaille au lycée de CH cela dit elle connait certainement des personnes qui travaillent là-bas. « A Washington je donnais des cours de droit à l’université. Enfin je faisais du tutorat. Tu crois que ce serait possible d’en faire ici ? » Parce que si Jane elle a apprécié de ne rien faire pendant quelques semaines aujourd’hui la pile électrique qu’elle est ne supporte plus d’être enfermé dans cette maison. Jane elle a besoin de faire des choses, de faire 1 millions de choses à la fois même. Ses dossiers, son tutorat, ses heures à la salle de sport. C’était son quotidien à Washington et cette routine lui manque à la blonde. Bien que son nouvel emploi du temps lui permette de passer plus de temps avec sa meilleure amie Jane elle a besoin de bouger. De se dépenser. Jane elle a envie de retrouver du travail mais beaucoup moins envie de déménager en revanche. « Je ne dirais rien, tu fais ce que tu veux. » Jane sait que sa meilleure amie n’en pense pas moins mais qu’elle ne dira rien parce qu’elle ne veut pas se disputer avec elle à ce sujet. Et elle l’en remercie la blonde. Plutôt que de se disputer autant parler de leur prochain repas ensemble au restaurant de sushis. Cette idée l’enchante. « Oh ça fait déjà un moment qu'il est là mais j'ai jamais du avoir la chance de t'y amener donc dès que tu veux, on y va. » Jane sourit et répond « Je suis au chômage donc je suis over dispo moi, c’est toi maintenant. Mieux vaut qu’on y aille sans tarder avant que Shane Hollister ne puisse se passer de moi » Ou pas. Jane elle préfère finalement prendre tout cela à la rigolade plutôt que de penser au fait qu’elle va peut-être se retrouver sans rien. Encore. Elles avaient abordés l’avenir de Jane, leur prochain resto et continuèrent sur un sujet plus délicat. Le choix de cadeau pour James. Jane avait bien eu une idée mais celle-ci ne semblait pas convenir à sa meilleure amie. Tant pis pour elle. « Oui mais pour s'envoyer en l'air, croit moi c'est pas facile quand tu as un Liam sauvage qui saute dans ton lit ou une Elena qui accoure dans la chambre en pleine nuit parce qu'elle a fait un cauchemar. » Qui a dit qu’ils étaient obligé de faire l’amour dans la chambre ? « Vous n’avez qu’à être plus originaux. Dans la voiture, sur la machine à laver. Enfin bon t’es assez grande je vais pas t’expliquer tous les endroits ou on peux faire l’amour » Et puis maintenant Jane elle va imaginer James et Lauren faire l’amour dans tous les endroits de leur maison ou elle ira. Ark. « Juste évitez le canapé et la table s’il vous plait c’est là ou je viens le plus souvent » Elle se met alors à rire en espérant ne pas avoir mis Lauren mal à l’aise mais il y a peu de chance. Bon enfin en tout cas quand Jane gardera les deux monstres pour qu’ils partent en vacances ils pourront faire des galipettes comme bon leur semble. « Si ça ne tenait qu'à moi ça ne me dérangerait pas. Mais les connaissant, si je les averti pas avant, ils vont ne faire que pleurer ... Alors je les préviendrais juste qu'ils iront en vacances chez Tata Jane. » Oh, c’est vrai. Jane n’avait pas vraiment pensé à ça. Bon tant pis cela n’enlèverait rien à l’excitation de la jeune femme d’avoir les deux bambins juste pour elle. « Évite quand même l'album photo. » Elle se met à rire l’avocate à la remarque de sa meilleure amie « Promis » Lauren avait certainement déjà vu Jane nue mais ce n’était tout de même pas une raison. Elle n’avait pas vraiment envie que James tombe dessus. Jane vient finalement raconter à sa meilleure amie qu’il y a eu bisous entre elle et Gio. « Et il t'a embrassé. » Elle hoche de la tête pour acquiescer la Carrington. Il avait résisté c’est vrai mais il avait fini par l’embrasser et elle pouvait encore sentir le goût de ses lèvres sur les siennes. Avait ensuite suivit l’épisode moins glamour de Supergirl qui se ramasse par terre ce qui bien sur fait bien rire sa meilleure amie. « Ça c'est parce que tu as avais oublié ton costume dans le placard. » Elle rit à son tour la blonde avant d’expliquer à sa meilleure amie qu’elle ne sait pas vraiment ce qu’il y a maintenant entre eux deux. « C'est compliqué. » Oui. Elle hausse les épaules. « Donc vous faites un peu comme si de rien ne s'était passer depuis ? » « Oui voila c’est ça » Et si cela ne dérangeait pas vraiment Jane au début il y avait toujours cette gêne quand il se retrouvait un peu trop près l’un de l’autre. Gêne ? Non ce n’était pas vraiment le nom c’était plutôt une tension perpétuelle. Comme si leur deux corps avait besoin de l’autre pour fonctionner. Mais Jane elle se demande si c’était une bonne idée ce baiser. Elle était saoule, bien trop saoule mais elle en avait envie et ce n’était certainement pas l’alcool qui lui avait donné cette envie. « Tu penses vraiment qu'il va divorcé ? » Oui « Oui, sa femme lui pourrit la vie, ça fait des mois qu’ils sont séparés » Ou bien peut-être avait-elle mal perçu la situation. Peut-être que finalement il ne la quitterait jamais. « Je sais qu'une partie de toi-même n'a jamais réellement oublier Gio mais t'es vraiment sûre que c'est ce que tu veux ? » Elle reste silencieuse l’avocate et écoute Lauren sans rien dire. « Tu ne penses pas que tu essayes de te rattacher à lui et à ce que vous aviez avant en comparant ta relation actuelle avec John ? » Non. Peut-être. Non. « Alors je ne sais pas si c'est une bêtise ou non, je pense que t'es la seule avec Gio à pouvoir donner une réponse à cette question. » Jane ça la fait réfléchir tout ce que lui dit Lauren à cet instant. « Ce que je sais c’est que je suis toujours amoureuse de lui et que je le serais probablement toujours » Après tout elle l’était encore après toutes ces années, pourquoi cela changerait maintenant. « Je ne crois pas que je compare notre relation avec celle avec John. Après tout au lycée on n’était pas l’image type du couple parfait. On s’est séparé pas loin d’une dizaine de fois. » Même s’ils ont toujours fini par se retrouver « Avec Gio ça a toujours été passionnel. C’était fort, intense. J’ai jamais ressenti tout ça avec John » Avec John c’était simple, c’était la routine. C’était la vie parfaite dont il lui avait semblait rêvé. Mais est-ce que c’était vraiment ce qu’elle recherchait cette vie parfaite ? « Finalement t’as raison c’est peut-être le fait de vivre chez lui qui complique tout ça » Pourtant il était toujours hors de question qu’elle aille vivre chez Lauren. Peut-être pourrait-elle aller chez une des sœurs Hamilton. Peut-être même serait-il temps qu’elle se trouve un logement rien qu’à elle en fait. Ou bien même qu’elle retourne vivre chez ses parents un temps. « Il serait peut-être temps que je me trouve un logement juste à moi. » Une belle maison juste à elle. Ou même un appartement, un grand appartement. « Tant qu’à faire juste à côté de chez toi pour que je puisse squatter tout le temps » C’est James qui allait être content d’apprendre la nouvelle.


❝ next to me❞ Something about the way that you walked into my living room casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me. Stress lines and cigarettes, politics and deficits, late bills and overages, screamin' and hollerin'. But still you, still you want me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ no friendship is an accident. (jane) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ no friendship is an accident. (jane)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération