Help me, I can't remember anything - Ella

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/11/2018
›› Commérages : 48
›› Pseudo : Liannajo
›› Célébrité : Andre Hamman
›› Schizophrénie : Une pièce rapportée des Wilde.

Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Mer 21 Nov - 6:41 )

Help me, I can't remember anything.

Aoutch. Bordel. Sa tête. C'est la première chose à laquelle il pense quand il tente d'ouvrir les yeux. Le concept est intéressant mais son corps ne semble pas vouloir suivre. Impossible d'ouvrir un oeil, pas un seul. Il passe sa main dans ses cheveux, la douleur est si vive qu'il n'arrive même pas à relever la tête et qu'il préfère marmonner quelque chose d'incompréhensible plutôt que d'essayer à nouveau de bouger. Le bruit d'un Ours quoi. "Mph." C'était vraiment idiot de sa part de boire autant mais, après avoir entendu l'histoire d'Anna, il n'a pas pu en faire autrement. Le voyage pour venir la retrouver était déjà assez stressant en soi sans qu'elle n'en rajoute. Et pourtant, même si c'était involontaire, elle l'a fait et Fred a appris, qu'avec un peu de chance, si tout se passait comme prévu et que le père de l'enfant d'Anna arrivait à la convaincre, il serait tonton dans moins 7 mois. Tonton. Anna, enceinte. C'était improbable. Il avait toujours l'impression d'être 10 ans auparavant, alors que sa soeur, incapable de s'occuper d'elle-même pour commencer agissait comme la plus grande immature de la planète. Passer de ça à une future mère, c'était une claque monumentale. Monumentale.

Quand, enfin, un oeil s'ouvre tout doucement, Fred constate alors qu'il est sous sa tente, ce qui, le rassure un peu. Cela ne l'aurait pas dérangé de se réveiller à la bonne étoile mais il aurait facilement perdu toutes ses affaires. Il tente de se lever pour allumer un feu et se faire un café quand il se rend compte, après un long moment, qu'il a le bras gauche endormi. Comme si, quelque chose lui coupait complètement la circulation. Il tente de le bouger un peu mais il semble lourd. Il a une impression étrange et il tourne enfin la tête pour apercevoir une adorable tête blonde avec des tâches de rousseur, tranquillement endormie à côté de lui. Il ouvre grand les yeux. Ca alors. Il est vraiment le dernier des imbéciles s'il a fini par oublier avoir passé la nuit avec elle. Comment dissimuler une telle connerie? Et maintenant? Il tente de faire un effort de mémoire mais rien ne vient, sinon le néant. Pour éviter de la réveiller, il ouvre doucement la fermeture de sa tente du pied pour découvrir que même le paysage ne lui est pas familier. Bordel. Où a-t-il planté sa tente, en fait? Où sont-ils? Mais surtout, qui est-elle? Il baisse les yeux pour découvrir qu'il est en culbute, ce qui n'assure en rien la possibilité d'activités sexuelles mais qui ne la réfute pas non plus et alors qu'il la sent bouger à côté de lui, il l'observe, un sourire contrit sur le visage. "Bonjour!" Merde, ce qu'il adore les tâches de rousseurs, elle n'aurait pas pu ressembler à un Yéti, qu'il se concentre sur autre chose. "Fred." Précise-t-il en posant la main sur son torse au cas où elle ne serait pas au courant. "Au risque de passer pour un gros connard, mais sincère, je n'ai strictement aucun souvenir de ce qui s'est passé de hier soir jusque maintenant, tu pourrais peut-être m'éclairer?"  
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/11/2018
›› Commérages : 41
›› Pseudo : Célène
›› Célébrité : Erin Heatherton

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Mer 21 Nov - 22:10 )


HELP ME, I CAN'T REMEMBER ANYTHING
Feat Fredrik Andresen
L'odeur des pins et de l'humidité flottaient dans l'air quand Ella sortit du sommeil. Deux odeurs qu'elle n'avait pas l'habitude de sentir à son seau du lit car sa maison n'était pas loin de la mer mais elle n'arrivait pas à réfléchir, son cerveau était comme anesthésié. La seule chose à laquelle elle parvenait à penser, c'était au marteau qui avait dans sa tête et qui ne cessait de taper. Cela remontait à loin sa dernière gueule de bois et elle n'en gardait pas des supers bons souvenirs mais visiblement c'était la seule solution qui s'était offerte à elle pour tenter désespérément d'oublier que son ex était en vie alors que ça fait des années qu'elle le croyait mort et à quel point elle était seule dans cette ville. Après de longues minutes à laisser son esprit divagué, la jeune femme retourna sur Terre et le retour fut quelque peu déstabilisant. Elle laisse ses yeux s'entrouvrir quand le soleil vient l'agresser plutôt violemment, ce qui ne fait qu'accentuer son mal de tête et constate qu'elle ne se trouve pas chez elle...  Puis elle finit par comprendre qu'elle n'est pas seule non plus... "Bonjour". Elle observe la personne qui est à côté d'elle, force de constater que l'homme en face d'elle est très charmant surtout avec le sourire qui lui adresse, elle comprend soudain pourquoi elle aurait pu terminer ici. Néanmoins, elle ignore totalement qui il est... Son prénom ne lui revient pas... Quelle honte... Peut-être a-t'il senti le malaise qui  inonde la demoiselle. "Fred.". Un doux sourire s'affiche sur le visage d'Ella malgré le marteau qui continue de taper dans sa tête... "Bonjour, enchanté Fred, moi c'est Ella." dit-elle en lui tendant la main oubliant quelques instants qu'elle est dévêtue.. Très vite, elle ramène sa main près d'elle pour cacher son décolleté dévoilé...

"Au risque de passer pour un gros connard, mais sincère, je n'ai strictement aucun souvenir de ce qui s'est passé de hier soir jusque maintenant, tu pourrais peut-être m'éclairer?" La soirée d'hier... Les seuls souvenirs qu'Ella aient de cette soirée, c'est qu'elle est allée seule dans un bar pour aller boire un verre pour tenter d'oublier tout ce qu'elle avait en tête, qu'elle avait commencé par une première Tequila puis une deuxième tequila puis après le néant... Ou du moins des bribes de souvenirs floues pour le moment. Elle se rappelle avoir été danser au milieu du bar après plusieurs verres, elle se rappelle d'une vieille chanson qui était passée, Mr Saxobeat sur laquelle elle avait dansé, elle se rappelle d'avoir rit aux larmes mais sans se souvenir de la raison de ces rires mais le visage de cette homme lui semble inconnu. "Au risque de passer pour une grosse connasse, mais sincère, j'ai très peu de souvenirs de la soirée d'hier jusqu'a maintenant... Donc malheureusement je pense pas t'être d'une grande aide... Je me rappelle avoir été dans un bar, d'avoir bu plusieurs verres et d'avoir danser sur une vieille chanson, Mr Saxobeat... Mais à part ça pour le moment c'est le néant total...". Elle se frottait les yeux pour tenter de sortir de son état comateux mais rien n'y faisait, la gueule de bois était là et semblait être bien installée... Seul remède à ça, la malbouffe. En tout cas, c'est le seul remède qu'Ella connaissait à l'époque de son adolesence. Aller manger un bon burger bien gras, prendre un aspirine, une bonne douche bien chaude et se recoucher pour une bonne nuit réparatrice. Sauf que là, elle ignorait tout simplement où elle se trouvait. La seule chose qu'elle savait c'est qu'elle avait terminé dans le lit d'un inconnu après une nuit d'ivresse...

Mais bon, même bourrée, la demoiselle avait quand même bien choisi. Elle se mit  à observer le jeune homme à ses côtés avec un sourire. "Toi, ta tête ça va? Ou tu as toi aussi un marteau qui est dedans et qui tape sans arrêt?". C'était bien dommage qu'elle ne se rappelle pas de cette fameuse soirée... Une soirée aux côtés d'un bel homme ne devrait pas s'oublier et visiblement il lui avait plu durant cette soirée pour en finir ici... "J'ai une grande question pour toi, encore plus dure que celle que tu m'as posé précédemment. Est-ce que tu sais où on est ? Car je t'avoue que je suis nouvelle dans le coin donc je connais pas trop bien le coin..." 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/11/2018
›› Commérages : 48
›› Pseudo : Liannajo
›› Célébrité : Andre Hamman
›› Schizophrénie : Une pièce rapportée des Wilde.

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Jeu 22 Nov - 9:01 )

Help me, I can't remember anything.

Le sourire qu'elle lui lance le fige sur place un moment. Est-ce réellement malin de vouloir lui dire la vérité quand elle lui lance un sourire de ce genre plutôt que d'en profiter? Fred se mord la lèvre inférieure. Il y a des jours, il préférerait être un menteur de bas étage. Aujourd'hui en est un. S'il le faisait, il pourrait tout simplement passer cet instant matinale à lui faire croire qu'il sait exactement qui elle est, où ils sont et pourrait tout bonnement partager un moment, plein de sobriété, avec elle. Le bonheur. Si elle est enchantée, elle n'imagine pas à quel point Fred l'est également, particulièrement quand elle retire sa main pour lui faire le plaisir de la tendre vers lui et de se dévoiler un peu plus. Fred louche. Pas moyen de faire autrement. Il devrait attraper sa main mais c'est impossible et quand elle prend conscience de sa nudité, un sourire amusé s'installe sur ses lèvres alors qu'il peut à nouveau, heureusement, se concentrer sur ses yeux. "De même." Là, il ne peut être plus sincère qu'à ce moment. C'est, étrangement, la première fois que ça lui arrive de se réveiller aux côtés de quelqu'un qu'il ne connaît pas mais en y réfléchissant bien, à côté d'Ella, la sensation est loin d'être désagréable. Même le prénom lui plaît, c'est dingue.

Il sait qu'il va tout gâcher au moment où il va ouvrir la bouche pour lui dire la vérité alors il attend un moment. Un moment durant lequel il se plaît à la regarder longuement. S'imprégnant délicieusement de chaque petits détails. A sa surprise, elle n'est ni en colère, ni vexée. Elle lui retourne même sa propre phrase et son sourire s'agrandit au fur et à mesure qu'elle lui rappelle le peu de souvenir qu'elle a. Il n'en fait, bien évidemment, pas partie."Aoutch." Il fait mine d'être touché en plein coeur dans un geste. "T'es en train de dire que tu m'as oublié?!?" Fait-il semblant de se vexer puisqu'elle n'a pas saisi l'occasion au vol quand il le lui a permis.  Il la fixe, toujours souriant. "Mr.Saxobeat hein... Je m'en veux d'avoir raté ça." Encore qu'il n'est même pas certain de l'avoir manqué. Il la regarde tenter de se remettre de cette nuit terrible. Il se fait la réflexion que si la gueule de bois lui va bien, qu'en est-il d'elle quand elle n'a pas une tête de dix pieds de long? "Je suis allé au bar également." Il avait besoin, la veille, d'oublier tout ce qu'Anna lui avait balancé et tout ce qu'il avait ressenti, au moins le temps d'un soir et il n'y était pas allé mollo sur l'alcool. Il ne boit jamais autant, jamais. Alors, évidemment, il a dû se passer un paquet de choses.

Il balance la tête. "C'est une massue à ce niveau." Sa tête va exploser. Il en est certain et s'il n'y avait pas eu Ella pour adoucir la matinée, il serait déjà en train de crier au désespoir.  "J'ai des feuilles de baume pour les migraines si tu veux. Je peux nous en infuser?" Encore faudrait-il qu'il puisse bouger puisque Ella est bien installée sur lui, près de lui. Il sourit à la question a mille points et il balance la tête. "Dans ma tente que j'ai dû planter quelque part. Malheureusement, je ne sais pas exactement où. C'est horrible de se dire que j'ai fait tout ça sans même m'en souvenir." Il la regarde encore et rebondit. "Ah oui? Nouvelle? Quand es-tu arrivée? Parce que moi aussi je ne suis là que depuis avant-hier. Sauf que, j'ai déjà vécu ici, il y a longtemps et que je connais un peu les environs. La nature, ça me connaît. Si on sort, je pourrais peut-être savoir, à l'aide de quelques indications où on se trouve." Parce que, même s'il n'en a pas complètement envie, il faudra bien qu'ils sortent et bougent de toute façon. L'idée de rester là avec elle, dans cette tenue à faire connaissance, lui semble assez difficile sans qu'il ne finisse par craquer.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/11/2018
›› Commérages : 41
›› Pseudo : Célène
›› Célébrité : Erin Heatherton

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Lun 26 Nov - 21:11 )


HELP ME, I CAN'T REMEMBER ANYTHING
Feat Fredrik Andresen
Un changement de vie s'était imposée quelques semaines plus tôt pour Ella, c'est pour cette raison qu'elle avait quitté Los Angeles pour rejoindre Cap Harbor, mais rien n'avait prédit que la si sérieuse avocate de Los Angeles allait terminer dans un bar, finir complètement bourrée au point de ne plus se souvenir de sa soirée de la veille, et encore moins de terminer dans les bras d'un charmant jeune homme sous une tente au plein milieu de nulle part. Néanmoins c'était une des premières fois où la jeune demoiselle se sentait elle-même, se sentait heureuse et particulièrement insouciante. En même temps, le fait d'être en face d'un si charmant jeune homme avec ce sourire tellement craquant ne pouvait que la rendre souriante et heureuse. Ella se demandait si finalement elle n'avait pas des meilleurs goûts en homme en étant bourré qu'en étant sobre car tout lui plaisait chez cette homme, en tout cas physiquement, car elle ignore quelle personne il est, n'ayant que des brides de la soirée de la veille. A cet instant précis, elle maudissait la téquila qu'elle avait bu à outrance visiblement...

Le rire d'Ella vint s'ajouter aux bruits des oiseaux quand Fred mima qu'il avait été touché en plein coeur par la remarque de cette dernière. "T'es en train de me dire que tu m'as oublié ?". Malheureusement oui, elle n'avait pas de souvenirs de lui, en tout cas, pas de souvenirs immédiats... Peut-être que sa mémoire finirait par lui revenir un moment donné quand elle aurait moins mal à la tête. "Je suis sûre que non, je suis sûre que tu es dans un coin de ma tête et qu'un moment donné ça va me revenir, j'en suis certaine... ". Elle ne pouvait pas croire qu'elle avait oublié cette soirée, qu'elle l'avait oublié... "Mr.Saxobeat hein... Je m'en veux d'avoir raté ça". Un nouveau rire s'échappa. "Imagine que tu es monté sur une table et que tu as chanté la chanson tout en te dandinant ?". Juste le fait d'imaginer la scène fit rire la demoiselle. Il manquerait plus qu'il lui ait piqué ses talons et qu'il les a enfilé...  "Je suis allé au bar également." Visiblement il avait, tout comme elle, besoin d'oublier quelque chose pendant des minutes, quelques heures voir quelques jours... "C'est rassurant, tu ne m'as pas kidnappé en plein milieu de la forêt" dit-elle avec un sourire.

Puis le sujet se reporta sur leurs migraines respectives, il faut dire que l'alcool avait fait de gros dégâts... Ce qui arrive souvent quand on boit trop et chose qu'Ella n'avait pas régulièrement expérimenter... Elle serait bien contente de s'en débarrasser car passer la journée avec une telle migraine, elle allait finir par s'enfoncer la tête contre un mur "J'ai des feuilles de baume pour les migraines si tu veux. Je peux nous en infuser?". La jeune femme ne serait pas contre mais ça voudrait dire mettre fin à cette proximité, mettre fin à la douce chaleur que diffuse leurs deux corps l'un près de l'autre... Elle avait le choix entre subir sa migraine en bonne compagnie, à ses risques et périls de finir avec des courbatures supplémentaires ou se débarrasser de cette migraine et retrouver la terre ferme. "Dis donc tu as le sac de Mary Poppins pour avoir ça?". Il faut dire que ce n'est pas très courant d'avoir des baumes pour la migraine dans son sac, en général c'est plutôt des anti-douleurs... "Dans ma tente que j'ai dû planter quelque part. Malheureusement, je ne sais pas exactement où. C'est horrible de se dire que j'ai fait tout ça sans même m'en souvenir". Ella sourit à sa réflexion il est à la croisée des personnages entre Mary Poppins et MacGuyver. "Je t'applaudie franchement car monter cette tente vue dans l'état où on devait être sans qu'elle s'effondre, je te dis bravo!". Chose sincère car Ella n'a jamais monté une tente, elle a d'ailleurs jamais dormi dans une tente avant aujourd'hui. Ses parents l'ont plus habitué aux palaces luxueux de 4 voir 5 étoiles.

"Ah oui? Nouvelle? Quand es-tu arrivée? Parce que moi aussi je ne suis là que depuis avant-hier. Sauf que, j'ai déjà vécu ici, il y a longtemps et que je connais un peu les environs. La nature, ça me connaît. Si on sort, je pourrais peut-être savoir, à l'aide de quelques indications où on se trouve." Est-ce qu'elle a vraiment envie de sortir d'ici à cet instant précis? Pas vraiment... Mais peut-être que lui avait envie de se séparer d'elle et retrouver un minimum de liberté... Après tout pour le moment, il n'avait partager qu'une nuit ensemble, cela n'avait pas beaucoup de signification... "Je suis arrivée il y a quelques semaines. J'ai pris un vol aller sans retour depuis Los Angeles. Je suis venue pour le boulot et trouver un cadre de vie plus paisible... Et toi tu étais où avant-hier ?" La demoiselle avait tout plaqué à Los Angeles pour fuir le décès de sa mère surtout, fuir un père qui se désintéresse d'elle car elle avait refusé de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale... Ses pensées lui pincèrent le coeur, la douleur était toujours présente malgré le temps... Elle se remit à sourire pour camoufler ses pensées, elle n'allait pas se plaindre à un inconnu... "Je vais te rendre ton bras avant que tu ne le perdes par faute de circulation sanguine. Je me sentirais mal que tu repartes qu'avec un bras de cette grande soirée et je vais en profiter pour tenter de ressembler à quelque chose car là ça doit être une catastrophe...". La jeune femme s'assit à ses côtés tout en faisant attention cette fois de ne pas dévoiler sa poitrine. Sa tête lui parut encore plus lourde d'un coup... Elle enfonça sa tête dans ses mains pour tenter de calmer tout cela... "Mais sinon, qu'est ce que tu fais avec une tente avec toi ? Tu es un genre de scout pour t'y connaitre aussi bien dans la nature? "
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/11/2018
›› Commérages : 48
›› Pseudo : Liannajo
›› Célébrité : Andre Hamman
›› Schizophrénie : Une pièce rapportée des Wilde.

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Mer 28 Nov - 20:15 )

Help me, I can't remember anything.

La belle a l'air de se sentir coupable d'avoir réellement oublié leur soirée alors qu'en vérité, Fred ne faisait que la taquiner, la chercher un peu pour la faire sourire et lui faire oublier qu'elle a probablement couché avec un inconnu et que ni lui, ni elle ne semblent s'en souvenir. Il balance légèrement la tête pour la rassurer. "Je m'en moque, en vérité, Ella." Lui précise-t-il pour qu'elle cesse de se torturer l'esprit ou de se sentir coupable alors qu'elle n'a pas à l'être. Ils sont tous les deux dans le même drap. C'est d'ailleurs bel et bien le cas de le dire lorsque sa jambe frôle la sienne dans un mouvement involontaire et qu'il se rend d'autant plus compte de la présence de la belle dans son intimité. Il balance légèrement la tête quand elle lui demande d'imaginer quelque chose d’invraisemblable. "Impossible." Non, Fred n'est pas le genre de mecs à faire ça. En même temps, il n'est pas non plus le genre à oublier toute une nuit et à la passer dans les bras d'une inconnue, pourtant, c'est bien ce qu'il a fait avec elle. Il lui sourit quand elle parle de kidnapping et Fred est rassuré d'être tombé sur une fille qui a de l'humour et non sur une hystérique qui lui aurait hurler dessus au réveil, le faisant rapidement déchanter. Finalement, il en a eu de la chance. "Je l'aurais peut-être fait si on ne se serait pas rencontrés au bar." S'amuse-t-il à raconter. Après tout, il passe toujours pour un homme étrange, sans domicile autre que sa tente et toujours à se promener dans  la nature. Si un meurtre est commis dans les parages, nul doute qu'il serait le premier à être pointé du doigt.

Mary Poppins. C'est encore plus agréable de se voir comparer à une personne loufoque mais adorable. L'image qu'elle a de lui n'est pas faussée ou cruelle. Elle ne le traite pas de fou ni ne le trouve effrayant de se promener avec des feuilles de baume dans son sac. Elle est même à peine choquée de se réveiller dans une tente ce qui est, il doit l'avouer Fred, rafraîchissant. "Non, juste un gars qui prône les bienfaits de la nature. Les médicaments viennent de là. Autant les prendre à la source. C'est un très bon antalgique." Lui aussi est assez fier de lui pour la tente bien qu'il ne s'en étonne guère. Après tout, c'est un geste qu'il fait quotidiennement. "J'y suis assez habitué, en fait." C'est comme d'enfiler un tee-shirt à présent. La démonter et la remonter tous les jours. "Etrangement, ça ne semble pas te perturber." Au fond, il a envie d'en savoir plus sur sa mystérieuse voisine. Son prénom, c'est bien beau mais cela ne lui dit pas réellement qui elle est, en fait. Quitte à partager ce lit et cette expérience, pourquoi ne pas approfondir les choses?

Elle finit tout de même par lui apprendre quelques détails sur son arrivée à Cap Harbor et Fred ne peut s'empêcher de lui demander presque aussi sec, du coup. "Hm. Quel boulot?" Avant de se rendre compte que sa question n'est peut-être pas la bienvenue. Après tout, de quel droit fouillerait-il dans la vie privée qu'elle ne dévoile pas. Pourtant, cela ne l'empêche pas de répondre à sa question à elle parce qu'il n'a pas à le cacher. "En Norvège. Je suis revenu ici pour voir ma soeur." Il voit qu'il la perd un moment Ella, juste après qu'elle ait parlé de cadre paisible. D'aller sans retour. Est-ce qu'elle a fui quelque chose la demoiselle? C'est à ce moment qu'elle décide de se lever et de s'éloigner. Fred la laisse faire, évidemment, c'est lui qui a proposé de sortir mais si elle le fait pour lui éviter un poids, c'est inutile. "Tu n'es pas assez lourde. Ni toi, ni ta tête." Sa circulation va à merveille quant à elle. "Tu es très belle Ella." Rajoute-t-il pour qu'elle cesse de s'auto-flageller.  Il se redresse, remarquant le côté pudique d'Ella. Lui, n'en a aucun. Il rejette la couverture, enfile un caleçon, un jean et ouvre complètement la tente avant d'observer une vue qui le ravit toujours au réveil. La nature, son odeur, les oiseaux chantants et du reste, le silence. "Je profite de ça." Répond-t-il d'abord tout simplement en lui proposant de se joindre à lui pour regarder dehors. "Est-ce que ça ne vaut pas tout les palaces du monde?" Il la regarde, bien évidemment. Ella n'a rien à envier à la vue spectaculaire que leur offre la nature et il finit par s'expliquer. "Je suis juste un amoureux de la nature en réalité. J'ai pris l'habitude de camper. Tu n'aimes pas ça?"  
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/11/2018
›› Commérages : 41
›› Pseudo : Célène
›› Célébrité : Erin Heatherton

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( Dim 2 Déc - 23:17 )


HELP ME, I CAN'T REMEMBER ANYTHING
Feat Fredrik Andresen
Très rarement la demoiselle s'était mise dans un état pareil, boire au point d'oublier ne faisait pas parti des ses habitudes. Elle est une grande avocate réputée, elle ne peut pas se permettre de se retrouver bourrée dans un bar au risque de perdre toute crédibilité auprès des ses collègues. C'est quelque chose qu'elle avait toujours éviter à Los Angeles. Il lui avait fallu quelques jours à Cap Harbor pour se mettre dans un état pitoyable et de coucher avec un inconnu....Frederik avait certainement senti le malaise que ressentait la jeune femme car il tenta tant bien que mal de la rassurer, lui assurant qu'il s'enfichait si elle ne se souvenait pas de lui. Mais pour elle, ça avait un minimum d'importance au vue de son passé quelque peu compliqué avec l'alcool et les hommes. Si son frère avait vu ça, elle serait certainement déjà enterrée six pieds sous terre. Néanmoins elle se reconcentra sur l'instant présent car d'une, son frère était à des milliers de kilomètres d'elle et qu'à cet instant, l'homme qui était très proche d'elle, était charmant. Et ce même homme décrétait qu'il était impossible qu'il ait dansé sur Mr Saxobeat des heures auparavant. Malheureusement, Ella n'avait aucuns souvenirs et ne pouvait affirmer ou contredire les paroles de Frederik... A son plus grand regret... Quelque chose lui dit que cette soirée devait être mémorable...

"Parce que monsieur vous avez tendance à kidnapper les jeunes femmes qui circulent dans la rue seule? Vous savez que ce n'est pas une méthode très légale pour passer la nuit avec une femme" dit-elle en rigolant. Non il n'avait pas l'air d'un de ces criminels qui kidnappaient des jeunes femmes, elle connaissait trop bien le profil-type de ce genre de type. Mais en tout cas, il était drôle. Drôle, charmant, débrouillard, gentil, attentionné.... Avait-il ne serait-ce un défaut ? Ou alors Ella avait dû faire des milliers de kilomètres pour finalement tomber sur l'homme parfait ? Néanmoins, elle prit note de ne pas lui dire, préférant creuser le profil de cet homme parfait avant d'avancer ses conclusions.  "Non, juste un gars qui prône les bienfaits de la nature. Les médicaments viennent de là. Autant les prendre à la source. C'est un très bon antalgique." Il faut dire qu'il n'avait pas tort. C'est d'ailleurs ce que la mère d'Ella ne cessait de lui répéter quand elle était petite... "Ma mère refusait de nous donner des médicaments à mon frère et moi quand on était plus jeunes. Elle nous soignait avec de l'eau de mer, du miel... Mais j'ai perdu cette habitude misant sur mon armoire à pharmacie...". Le cancer de sa mère avait tout changé sur la perception de la médecine et des médicaments. Les plantes n'auraient rien pu pour son cancer et les médicaments lui avaient permis de vivre un peu plus longtemps, pas si aussi longtemps qu'Ella l'aurait voulu mais lui avait permis de lui dire au revoir dans de bonnes conditions.

Frederik ramena la conversation sur un autre sujet, celui de la tente. Disant qu'il était assez habitué à monter des tentes alors qu'Ella n'avait jamais dormi dedans. Néanmoins, la jeune femme ne voulait pas jouer la diva même si elle ne dirait pas non pour avoir le bon matelas de son lit ou même une bonne douche bien chaude. Mais elle préférait faire abstraction de tout ça pour pouvoir profiter encore quelques minutes de la douce compagnie de Fred, après tout elle se sentait si bien proche de lui. Elle n'avait pas envie que tout s'arrête et qu'elle doive replonger dans sa vie habituelle. Finalement elle était bien dans le petit cocon qu'ils venaient de se créer... "Hm. Quel boulot?" . Ella sourit, visiblement il n'avait pas l'air seulement intéresser à ses formes mais aussi à la personne qu'elle était. Etait-elle trop naïve? Elle se poserait la question plus tard. "Je suis venue compléter l'équipe d'un cabinet d'avocats à Cap Harbor, je suis avocate en droit pénal. Et toi, qu'est ce que tu fais dans la vie à part kidnapper des femmes?". Monsieur vient de Norvège c'est donc ça l'accent qui sonne dans son anglais. Un anglais européenne et pas un anglais américain. Ella le connaissait, ses grands-parents maternels étaient britanniques. "C'était comment la Norvège? J'ai toujours rêvé de voyager en Europe. C'est sympa de revenir pour voir ta soeur. La famille c'est important même si des fois c'est chiant". Ella se mit à rire, il faut dire que sa famille se restreignait actuellement à son frère et sa nièce donc c'était assez court. C'était d'ailleurs une des plus grandes déception qu'elle trainait en arrivant ici, son frère avait refusé de la suivre car il devait rester près de la mère de July même s'ils étaient séparés et du coup c'est elle qui se retrouvait séparée d'eux deux...

Elle aurait pu replonger pour se rallonger aux côtés de Fred après son insinuation sur le fait qu'elle n'était pas lourde et qu'elle aurait pu rester allongée à côté de lui. Mais elle préféra rester assise pour laisser libre de ses mouvements, après tout ils n'allaient pas rester des heures ici. Peut-être que le jeune homme avait quelque chose de prévu, et Ella avait des dossiers à traiter et des plaidoiries à travailler... Même si le désir lui indiquait un tout autre programme... Pourquoi est-il aussi charmant d'ailleurs ? Cela lui aurait faciliter la vie s'il avait été moche, elle aurait fui au petit matin prétextant du boulot, comme le faisait toujours avec ses coups d'un soir... "Tu es très belle Ella.". Son coeur loupa un battement et ses joues s’empourprèrent face à ce compliment... "Merci, il faut dire que je n'ai pas choisi l'homme le plus moche du bar non plus..." dit-elle avec un léger sourire. Finalement il se leva d'un bond pour enfiler de quoi vêtir ses parties intimes et il sortit de la tente "Je profite de ça.". C'était donc ça, il vit avec une tente sous le bras pour profiter de la nature. Plus le temps passait et plus Ella remarquait que cette homme était unique. Il avait l'air tellement lié à la nature, il prenait le temps d'apprécier les choses simples. Il lui fit signe de venir, Ella prit soin d'enfiler sa robe de la veille afin de paraitre un peu moins dévêtue. Elle n'avait pas envie de rejouer Adam et Eve, surtout si des gens passent... Enfin qui passerait par là ?


La vue qu'offrait la tente était en faite différente de celle qu'Ella avait toujours vue. Elle était simple, elle était offerte par Mère Nature sans que l'homme soit venu ne la détruire ou la transformer. Elle prit quelques instants pour apprécier le silence qui s'offrait à elle. Chose qu'elle aime tout particulièrement. "Je suis juste un amoureux de la nature en réalité. J'ai pris l'habitude de camper. Tu n'aimes pas ça?". Ella ne put se retenir de rire. "A vrai dire c'est ma première nuit à la belle étoile. Et je ne m'en rappelle même pas, je ne peux même pas te dire si c'est une bonne ou mauvaise expérience". Jamais ses parents ne l'avaient emmené camper quand elle était jeune et quand elle avait pris son indépendance, elle avait toujours choisi de dormir dans des hôtels. Donc la situation actuelle était nouvelle pour elle. "Mes parents préféraient m'emmener dans les grands palaces que dans les campings..."dit-elle en s'éloignant de lui pour s'asseoir sur un tronc d'arbre pas si loin de la tente. Elle avait peur de la réaction de Fred, qu'il la voit comme toutes les autres personnes qui apprenaient qu'elle faisait partie de la famille Roxburgh, une riche diva alors qu'Ella était à des années lumières de ça... "Pourquoi cet amour pour la nature? Tu as toujours aimé ça ?" 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Help me, I can't remember anything - Ella ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Help me, I can't remember anything - Ella

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération