I'm not Okay (I promise) feat. Brianna.

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Maximus Hemsworth
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/07/2018
›› Commérages : 50
›› Pseudo : Panda-Sama
›› Célébrité : Chloe Noorgard

I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( Ven 23 Nov - 1:02 )

I’m not Okay (I Promise).Cela avait beau faire plus d’un mois que j’étais de retour, je n’arrivais toujours pas à me faire à cette nouvelle vie à Cap Harbor. Et pourtant, de quoi je me plaignais ? J’arrivais à trouver des petits contrat assez régulièrement, tout du moins assez pour gagner de quoi vivre. J’étais proche de ma famille paternelle, je m’étais même presque réconcilié avec mon père, même si c’était encore étrange pas moment. Qu’est-ce que je pourrais demander de plus hein ? J’avais enfin une vie quasiment stable. C’était peut-être ça le problème. Je n’avais pas l’habitude que les choses se passent bien et j’attendais que la prochaine vague de galères s’abatte sur moi.

Je sortais de mon service d’un petit restaurant sur la jetée. Ils avaient besoin de quelques bras de plus pour la saison et j’étais là ! Je ne m’attendais pas à ce que ce job débouche sur quoique ce soit. Mais en attendant, ça me faisait de quoi occuper mes journées. Enfin certaines de mes journées. Bref, il n’était pas si tard, vu que j’avais été employé seulement pour quelques heures par semaines, je bossais rarement le soir. Je passais sur la digue avec mes patins à roulettes sur les pieds. Il faisait plutôt bon ce soir. Ce qui était étonnant pour la saison. J’étais en train de songer à toute ces histoires que je racontais avant justement.

Cap Harbor… Je n’avais pas l’impression d’être vraiment de retour à la maison, malgré que ma famille soit ici. Est-ce que je me sentirai plus chez moi à Philadelphie ? Oh non, plus j’étais loin de mon beau-père, mieux je me tenais, même si je m’inquiétais un peu pour ma mère aussi. Je m’étais occupé d’elle pendant toutes ces années quand ça allait mal. C’était aussi un peu étrange d’être relevée de cette responsabilité. Je m’étais arrêtée un instant pour regarder le paysage. La mer, le soleil couchant, toujours un aussi beau spectacle. Presque même trop cliché. Je soupirais. Est-ce qu’il existait vraiment un endroit où je me sentirai chez moi un jour ?

Pour le coup, je n’avais plus autant envie de rentrer. J’enlevais mes patins, mes chaussettes et allait enfoncer mes pieds dans le sable. J’imagine que je pouvais passer un peu de temps ici à ruminer et à admirer le paysage, personne ne m’en voudrait. De toute façon, ce n’était pas comme si quelqu’un m’attendait avec impatience à la maison. A part mon chien peut-être. Oh Opium, god bless you, you’re a sweetheart. Si vous saviez à quel point j’aimais cette serpillère vivante. Je marchais un instant vers la mer sans trop savoir où j’allais avant de remarquer une autre silhouette à quelques mètre. Une jeune fille qui n’avait pas l’air dans son assiette non plus. A croire que je n’étais pas la seule à venir ici pour échapper à tout le reste.

Je sais pas trop pourquoi, je me sentais un élan d’empathie soudaine pour cette petit. Bon, elle n’était pas si petite que ça, elle devait avoir la quinzaine d’année ou quelque chose comme ça. En me rapprochant, son visage me semblait de plus en plus familier. Cela me prit un instant pour me souvenir où je l’avais vu. Et le temps que je me souvienne, j’étais déjà arrivée à sa hauteur. Je m’assis dans la sable à côté d’elle, pas collé à elle non plus, posant mes patins à roulettes d’un geste las.

- Hey… C’est à se demander comment on peut faire face à quelque chose d’aussi beau, alors que tout le reste est en train de s’effondrer, hein ?

Je n’allais pas lui demander ‘comment ça va ?’ parce que évidemment, ça n’allait pas, il suffisait de voir sa tête pour le comprendre. Puis j’avais l’impression de me revoir en elle quelque part. Et sincèrement ouais, il m’était arrivé plus d’une fois de trouver un endroit calme, d’admirer le paysage et de me mettre à pleurer toutes les larmes de mon corps en me demandant comment le monde pouvait continuer de tourner alors que rien n’allait.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
Brianna Holloway
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 298
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) ♣️ Simone Esposito (Ryan Gosling) ♣️ Eliott James (Colin Firth) ♣️ Jaymi Payne (Michiel Huisman) ♣️ Owen Wilde (Mark Ruffalo) ♣️ Nelda Castillo (Alycia Debnam Carey) ♣️

Re: I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( Mar 27 Nov - 15:47 )

I'm not Okay (I promise)
Maximus & Brianna
Je regarde le soleil se coucher.
Je soupire longuement et secoue la tête alors que je remonte les genoux contre moi et les coince avec mes bras. Je pose mon menton contre les bras et observe tout cela en silence, bercée par le son des vagues et complètement insensible face au manque de chaleur. Je suis bien assise dans le sable, à regarder le monde tourner tout seul alors que je reste seule, face à cette immensité du monde. Je me retrouve quand même à ne pas savoir quoi faire sur le moment et tout ce que je sais faire c’est de m’appitoyer. On me dit que j’ai besoin de temps certes, mais j’ai l’impression de prendre trop de temps pour moi et que je devrais me remettre en état pour botter les fesses de tout le monde. Je devrais évoluer, être plus forte que ça et aller plus loin. Je voudrais bien lever les fesses du sable de la plage, mais je ne peux pas. Parce que déjà, le sable c’est cool de plonger les pieds dedans et je suis en train de faire des petits dessins avec mes orteils. Puis j’ai pas arrêté de courir partout dans toute la ville pour chercher après Mulder.

Je lui en veux énormément, mais je peux comprendre qu’elle ne voulait pas que le chien soit chez elle. Mais en l’ayant laissé dehors, il s’est enfui ou encore pire, quelqu’un me l’a volé. Dans tous les cas, je ne retrouve pas Mulder dans Cap, j’ai beau l’avoir appelé, cherché à l’appâter avec mes oréos, ça n’a pas marché. Ma mère m’a dit de me calmer, mais je ne pouvais, ce n’était pas possible du tout. Je voulais être avec Mulder, il a été là pour moi depuis le début et il ne comprenait pas tout, mais il restait avec moi même s’il m’en faisait voir de toutes les couleurs en fait. Ce chien me manque énormément et je l’ai perdu. 

Ce qui fait que je ne veux pas rentrer chez moi, je ne veux pas revoir ma mère. Je n’ai même pas envie de rentrer tout court, je pense que je vais aller chez les Wilde… Comme toutes les autres fois où je me suis disputée avec ma mère. J’espère que cette fois-ci elle ne viendra pas me chercher. Et elle n’est pas venue me chercher du tout, c’est quelqu’un d’autre qui s’approche de moi. Je le sais parce que ses cheveux attirent vite le regard, même si je n’ai pas bougé de la tête, je ne connais pas cette personne alors j’espère juste qu’elle va passer son chemin même si j’en doute très fortement. C’est bien ce que je me disais maintenant qu’elle s’est installée à côté de moi. Je soupire longuement alors que je l’écoute parler malgré moi. Je ne réponds pas du tout, je reste silencieuse et peut-être qu’elle se lassera et qu’elle partira.

Mais elle ne part pas, au contraire, elle reste jusqu’à ce que je crache le morceau pour la première fois depuis de longue minute, juste pile poil quand le soleil se couche. « Le monde tourne malgré tout. Rien ne va s’arrêter si une fourmi décède par exemple. C’est tant pis, on passe à autre chose. » fis-je en haussant les épaules avant d’observer la jeune femme qui a attendu à côté de moi. Je passe vite la main devant mon nez pour enlever la morve qui y a coulé. « Je vais bien si vous vous posez la question, je n’ai pas l’intention d’aller nager dans l’eau jusqu’à l’épuisement pour m’y noyer ensuite et qu’on retrouve mon corps échoué un peu plus loin. » Je souris légèrement alors que je me sens très fatiguée, d’ailleurs, je suis bien trop fatiguée pour vouloir nager en plus. Je n’ai même pas envie d’abîmer les ongles que je viens à peine de faire…
electric bird.



You rock my world
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Maximus Hemsworth
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/07/2018
›› Commérages : 50
›› Pseudo : Panda-Sama
›› Célébrité : Chloe Noorgard

Re: I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( Ven 28 Déc - 17:38 )

I’m not Okay (I Promise).Pendant un instant, j’ai cru que j’allais m’en prendre une. Mon interlocutrice restait silencieuse, décidée à m’ignorer, mais il faut croire qu’à rester là, elle avait bien compris que je n’allais pas la laisser tranquille aussi finalement. D’un sens, je sais que c’était chiant, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. C’était plus fort que moi, il fallait que je me mêle de ce qui me regardait pas. Quoique, ça me regardait un peu vu, vu que cette gamine était presque de la famille. Enfin je crois. Vous savez, tout n’est pas toujours très clair chez les Wilde, ces adopteurs de gamins impulsifs. Mais j’allais pas me plaindre, j’étais bien contente de faire partie de cette famille de fous.

Puis après ce qui m’avait semblé être le vent du siècle, la petite fini par me répondre. Je me retins de lâcher un “Hallelujah ! Elle parle !”. Vu qu’on se connaissait pas trop, je préférais pas trop déconner non plus. On sait jamais. Je l’écoutais attentivement, écoutant cette histoire de fourmis. J’ai bien peur de ne comprendre que trop bien ce genre de raisonnement. Puis elle m’assura qu’elle ne comptait pas aller nager jusqu’à épuisement. La dessus, je plissais le nez avant de répondre :

- Tant mieux, parce que j’ai pas vu assez d’épisode d’Alerte à Malibu pour pouvoir prétendre être une sauveteuse en mer.

A vrai dire, je n’avais pas songé à ce qu’elle fasse une chose pareil. Peut-être qu’elle l’avait imaginé, mais je pense qu’il y aurait eu d’autre signe si elle comptait vraiment passer à l’acte. Mmh, mais je dis ça sans vraiment la connaître donc, c’était facile.

- Et pour en revenir à nos fourmis, je suis pas d’accord. Beaucoup ne se rendent pas compte, mais une fourmis meurt et c’est tout une système qu’on fout en l’air. Parce que tout le monde compte les uns sur les autres. Puis on essaye de la remplacer, mais on se rend compte que la nouvelle fourmis n’a pas les compétences de l’ancienne et n’aime pas être comparé à quelqu’un d’autre et… d’où l’intérêt de ne jamais écraser une fourmis. Je crois qu’on ne le répète pas assez souvent.

Ouais, peut-être que je parle un peu trop. Et peut-être que je suis un peu trop engagée dans la protections des fourmis aussi. J’étais de ce genre de personnes qui ne supportent pas faire du mal aux animaux et mêmes aux insectes. Si je peux l’éviter, jamais je n’écraserais une araignée, une fourmis ou une mouche. J’avais même tendance à être super chiante et à insister pour trouver une feuille pour attraper l’insecte et le mettre dans un peu de végétation, histoire que personne ne lui marche dessus.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
Brianna Holloway
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 298
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) ♣️ Simone Esposito (Ryan Gosling) ♣️ Eliott James (Colin Firth) ♣️ Jaymi Payne (Michiel Huisman) ♣️ Owen Wilde (Mark Ruffalo) ♣️ Nelda Castillo (Alycia Debnam Carey) ♣️

Re: I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( Dim 27 Jan - 23:57 )

I'm not Okay (I promise)
Maximus & Brianna
J’arque le sourcil quand elle me fait la référence de Alerte à Malibu. “En plus l’eau est trop froide pour y plonger.” Ce qui est vrai en plus. Je n’ai absolument pas envie de plonger et me noyer. Si je voulais me tuer, ce serait d’une autre manière et encore, je n’en suis pas là. Fort heureusement, c’est juste que j’ai le coeur lourd et que j’en ai marre du monde entier, j’en ai marre qu’on s’acharne sur moi. J’aimerai bien comprendre ce que j’ai fait à l’univers entier en fait. Je fronce les sourcils quand elle parle des fourmis, une fourmi est irremplaçable. Elle s’est lancée dans ce monologue, mais bien sûr… Si elle veut, si c’est bien ça. Parce qu’en vrai, j’étais partie sur une expression. Une fourmi écrasée, un être humain ne va pas s’en faire et va continuer sa vie, sans subir les conséquences en gros. Enfin bref, j’ai l’impression qu’elle n’est pas indifférente au sort des animaux, même des insectes. “Je suis tombée sur une spécialiste des fourmis ou bien ? Parce que, sans vouloir te vexer, tu n’as pas le look pour ça.” fis-je en la regardant, j’aime bien ses cheveux avant de me demander si je ne l’ai pas vue quelque part, parce qu’elle m’a l’air familière. Je ne peux pas m’empêcher de me poser la question. “On s’est déjà rencontrée non ? Parce que j’ai l’impression de t’avoir déjà vue, mais on ne s’est pas adressée la parole, sinon je me souviendrais de ta voix.” Pas parce qu’elle est particulière en fait, mais on m’a comprise. Je me mets à réfléchir, je cherche où est-ce que je l’ai vue avant de laisser tomber, je finis par remonter les jambes contre moi et poser les bras dessus. Je soupire et regarde la mer. Au moins, je ne me lasse pas de la beauté du monde, c’est vraiment beau, surtout l’eau me calme alors que mes pensées se dirigent petit à petit vers Mulder. Je me demande où est ce qu’il est et comment il va. S’il est rentré à la maison… Je sais que ce sera le cas quand maman m’aura appelé. Mais jusque là, je n’ai eu aucunes nouvelles, alors… Non, il n’est pas entré. “ On m’a volé mon chien. Mon père est dans le coma depuis avril. J’ai perdu mon oncle dans un accident de voiture. J’ai mon autre oncle qui est porté disparu. Ma mère me saoule avec mon beau-père. J’ai quitté le lycée et je ne sais pas quoi faire de ma vie. Mais je trouve quand même que ce n’est pas assez pour me pousser au suicide. Je ne suis pas si lâche que mon oncle qui est mort dans sa voiture.” Je la regarde et secoue la tête, je n’ai pas besoin d’être consolée ou d’être à plaindre. J’ai juste envie de faire une petite pause pour digérer tout ça avant de me reprendre et chercher Mulder.

electric bird.



You rock my world
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Maximus Hemsworth
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/07/2018
›› Commérages : 50
›› Pseudo : Panda-Sama
›› Célébrité : Chloe Noorgard

Re: I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( Mar 12 Fév - 20:11 )

I’m not Okay (I Promise).Je répondis à mon interlocutrice par une grimace en m’imaginant la température de l’eau. Elle n’avait pas tort, il y avait de meilleures saisons pour la baignade. Même si, je pense que, pour une personne voulant se noyer, la température de l’eau ne devait être que le cadet de ses soucis. Enfin, ne pensons pas à des choses pareils. Il n’était pas question de destin tragique ce soir. Ou tout du moins aucun qui ne se finirait par la mort d’un personnage important de la pièce. Mmh, oui, je m’égare un peu, mais vous avez compris l’idée, n’est-ce pas ?

Je ne pu m’empêcher de rire à la réponse de la brunette. Une spécialiste des fourmis…. C’était sans doute mal de se moquer, parce que j’étais sûre que ce métier existait et qu’il fallait bien des personnes pour étudier le sujet. Cependant, je m’imaginais mal m’engager dans une telle vocation. Il faut dire que, de base, moi et les engagements en général, c’était chose compliquée.

- Mmh, désolé, j’ai tendance à m’emporter sur des sujet auxquels, je pense, on ne réfléchit pas assez souvent. Mais je dois te l’accorder, je n’ai jamais écrit de thèse sur les fourmis pour le moment. Un jour peut-être…

Qui étais-je pour me montrer ferme et définitive sur cette carrière de spécialiste des fourmis ? Je sais que c’était débile et que ça n’arriverait sans doute jamais. Mais j’aimais bien l’idée de ne pas avoir de limites et toujours garder à l’esprit que tout était réalisable, si je le voulais. Et qu’on ne savait pas ce que la vie nous réservait. Bref, je ne voulais pas m’imposer la moindre restriction sous prétexte que ça ne correspondait pas à mon style aujourd’hui.

Cependant, je remettais ce débat sur mes choix de carrière plus tard pour m’intéresser à nouveau à mon interlocutrice. Quelque part, j’étais un peu rassuré, qu’elle se souvienne, même si ce n’était que vaguement, de moi. C’était toujours un début et je passais un petit peu moins pour une fille bizarre sortie de nulle part ? Ouais, ça j’avais des doutes quand même. Et là, pour le coup, on pouvait dire que mon style n’aidait pas du tout.

- Ouais, on s’est déjà vue, de loin. Je suis une des cousines de Andrés. Ca faisait un moment que j’étais pas revenue à Cap Harbor et de ce que j’ai compris, t’es presque de la famille aussi maintenant…

Je lui adressais un sourire malicieux. Mais oui, vous savez, le genre qui donne envie de m’en coller une. Demandez à Sam, il n’avait vu que trop souvent ce sourire.

- C’est marrant, tu mémorises les gens au son de leur voix ? Je crois que je n’avais jamais entendu ça avant… Oh ! Mon nom c’est Max d’ailleurs ! Et désolé, on m’a dit le tient, mais j’ai peur de ne pas l’avoir retenu…

J’étais nulle avec les prénoms, on allait pas se le cacher. Ce n’était pas pour rien que je finissais par donner des surnoms à tout le monde. J’aurais bien aimé avoir un talent comme mon interlocutrice pour me souvenirs de mes rencontres. Que ce soit un repère visuel ou auditif…

Il faut croire que se rappeler un peu nos relations communes avait rassuré la brunette et elle se lança dans un discours de ses mésaventures. Je restais silencieuse. Je savais à quel point c’était difficile de dire tout ça et à quel point c’était insupportable de se faire interrompre. Je laissais s’écouler un petit moment de silence avant de lâcher un long soupire.

- Et moi qui pensait avoir une vie de merde…

Ce n’était sans doute pas la meilleure chose à dire. Mais c’était tout ce qui m’était venu. Et je pouvais dresser quelques parallèles entre l’histoire de mon interlocutrice et ce qui m’était arrivé.

- Plus sérieusement, je compatis. C’est à croire que quand il commence, le karma aime s’acharner.

Je n’avais pas perdu de membre de ma famille, enfin personne de qui j’étais proche ou alors pas à ma connaissance. Donc tout ce que je pouvais dire sur la mort de son oncle, c’est que c’était nul.

- Je suis un peu nulle pour donner des conseils, alors t’attends pas à des merveilles. Puis je suis clairement pas un exemple, mais… Ouais. Venir ici, faire le vide, c’est une bonne technique. Si tu veux râler un bon coup sur la vie, fais-toi plais’.

Le retour du sourire malicieux ! Ce dernier en disait sans doute bien trop long sur ma passion pour les coups de gueule. Sincèrement, si je ne l’ouvrais jamais, j’aurais fini par imploser.

- Le seul conseil pas trop mal que j’aurais à te donner, c’est d’essayer de pas vouloir trop en faire. Prend les problèmes un par un. Et hésite pas à tout envoyer chier aussi parfois. De toute façon, tu l’as dit, le monde ne va pas s’arrêter de tourner parce qu’une fourmis en a ras-le-bol de tout ce merdier et se met en grève.

Comme quoi, je revenais moi-même sur mes propos. Il faut dire que plus tôt, j’avais peur que mon interlocutrice soit dans un état de dépression bien plus sombre que celui là. Au moins elle avait encore l’envie de vivre et de se battre. J’aimais bien cette petite.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: I'm not Okay (I promise) feat. Brianna. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I'm not Okay (I promise) feat. Brianna.

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération