It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
I'm a professional heartbreaker
Shane Hollister
I'm a professional heartbreaker


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee

It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( Lun 10 Déc - 15:40 )



It was only a smile but my heart, it went wild
with, OPHELANE.


Le brun ne semblait plus avoir de temps pour lui. Depuis presque une semaine, il restait dans son bureau, la porte fermée et le visage ravagé. Dévasté. Tourmenté. Et même marqué. Marqué par de la colère, de la tristesse et comme une lueur de désespoir. Arya avait bel et bien tenté, une ou deux fois, de découvrir ce qui le mettait dans cet état. Elle s'était bêtement retrouvé devant un mur et s'était pris diverses remarques en pleine poire. La jeune femme avait donc rapidement pris la poudre d'escampette et ne tentait même plus de comprendre quoi que se soit. L'avocat avait toujours été compliqué et, apparemment, il le restait et le resterait. L'ancien Shane Hollister, hyper imbu de sa personne, fier de lui et coriace avait disparu, laissant place à un moins que rien. Il était venu deux fois d'affilée avec le même smoking. Un comble quand on le connait ! Il ne s'était pas rasé, non plus. Sa barbe de trois jours s'était transformée en barbe de neuf jours et rien, ni personne n'arriverait à lui mettre un rasoir entre les mains. Les appels d'Ophelia sur son lieu de travail étaient automatiquement non-pris. Il soufflait qu'il n'avait pas le temps. Il trouvait mille et une excuses pour ne pas rentrer chez lui. Les rares fois où se fut le cas, il n'a même pas pris soin de dormir dans son lit, au côté de la femme qu'il dit aimer. Quand il est assez courageux pour le dire, of course. Le brun se replié sur lui-même, acceptant encore et encore des nouveaux clients. D'ailleurs, le dernier client qui pointe le bout de son nez, il compte bien le garder plusieurs heures en face de lui. Malheureusement, la fatigue le rattrape et il est bel et bien obligé, pour être certain de parvenir à quelque chose de correcte, de mettre à la porte le jeune homme qui avait eu sa voiture brûlée et qui voulait attaquer en justice la personne qui y avait mis le feu. Une affaire simple, basique, sur laquelle le Hollister n'aurait même pas pris le temps de prendre. Il aurait laissé le soin à ses collègues de le faire, ou il l'aurait basculé à Arya. Mais la blonde n'était pas là, et Shane ne voulait toujours pas rentrer chez lui. Le soleil n'était même pas couché, se serait être obligé d'avir une conversation avec Ophelia et c'était exactement ce qu'il ne voulait pas, depuis une semaine. Déjà parce qu'il n'était pas prêt. Deuxièmement parce qu'il était encore incapable de réaliser ce qu'on lui avait montré. Une vidéo qui l'avait choqué au départ, puis attristé et finalement qui l'avait brisé en miette. La Rhodes lui avait tout pris, même son coeur, et voilà qu'elle se permettait de le faire souffrir. Son esprit s'amuse à lui jouer des tours, il revoit encore, le visage d'Evan, souriant. Celui d'Ophelia, apaisée. Il revoit leurs lèvres entrer en contact et ... Il lance son verre de whisky contre le mur, le brisant en mille morceaux. Sa colère étant désormais évacuée, il va dans son petit bar et s'en ressert un nouveau. Il est bien incapable de dire combien il en a cassé et combien il en a bu avant qu'il n'arrive devant sa porte d'entrée. Puis comment était-il arrivé ici ? Il n'avait plus aucun souvenir. Difficilement, et avec l'impression que le monde tourne à l'envers de lui, il arrive à trouver la poignée et à ouvrir. Ses pas sont lourds et son corps semble comme attiré par les murs de sa villa. A moins que se ne soit ses pieds qui ne soient plus droits. Il les regarde, un regard en colère vers eux. « Chuuuut. Faites un effort. » Il ne sait pas l'heure qu'il est, mais il ne doit pas être tôt. Mieux vaut laisser tout le monde dormir. « Oh. » qu'il dit, en relevant la tête et en voyant Ophelia devant lui. « Je veux plus t'avoir dans la tête ... » qu'il souffle, un main sur le front, comme si cela allait l'aider à supprimer son image de son esprit. Il titube, à nouveau, jusqu'au salon. Bingo. Il savait qu'il avait gardé un fond de scotch sur la table basse. Sa main l'attrape de justesse avant que son cul ne finisse la route dans l’énorme canapé. « Un p'tit coup pour toi. » Première goulée. « Un p'tit coup pour Evan. » Deuxième goulée. « Et pas de coup pour moi ... » Il laisse tomber la bouteille au sol, qui ne se casse pas, mais laisse le liquide brun s'étaler en flaque tout autour. « T'es la pire des femmes Ophelia. La pire. » Faire une discussion avec un sens n'est clairement pas possible dans son état actuel. « J'pensais ... J'pensais ... J'pense plus rien. » Mais à défaut de savoir penser, il peut au moins le montrer. Il sort son téléphone, le déverrouille et remet en route la vidéo, qui passe en boucle. Le baiser qu'elle a échangé avec Evan.



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Ophelia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 14/04/2015
›› Commérages : 1914
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Rebecca Beautiful Breeds
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) lauren campbell (jessica alba) liam washington (joe keery) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( Dim 16 Déc - 13:03 )



it was only a smile but my heart, it went wild.
ophelia rhodes & shane hollister ※ ophelane

“ you may hold my hand for a while, but you hold my heart forever. ” ― unknow

C'est officiel, Ophelia Rhodes a déposer ses valises chez Shane depuis moins d'un mois. La brune ne sait toujours pas si c'était une bonne de venir s'installer chez son petit-ami, mais elle tente de se convaincre qu'elle a prit la bonne décision et qu'il était temps de le faire. Bon, il reste encore quelques affaires à elle chez son père, elle ira peut-être les récupérer plus tard mais pas tout de suite. Ophelia, elle est incapable de couper le cordon. Grace lui manque plus qu'elle ne voudrait le dire et son père également. Bien heureusement, Joey l'a suivit et il a même sa propre chambre. Ophelia se demande même si ce chien n'a pas plus d'espace qu'elle. Il a sa propre salle de bain et un panier digne d'un roi. Au moins, il est heureux et c'est le principal. Mais si Joey semble heureux ce n'est pas le cas de sa maîtresse. Depuis près d'une semaine, la brune n'a pas vu Shane. Un jour, elle peut le comprendre. Deux, à la limite. Mais près de sept ? C'est l'incompréhension totale. Si Ophelia tente de le joindre par tous les moyens, c'est un échec à chaque fois. Elle va même chercher de l'aide auprès de Georgette mais cette dernière n'en sait pas plus qu'elle. Et à chaque fois qu'elle veut lui rendre visite au bureau, il n'y est jamais. C'était donc sa façon de rompre avec elle ? Il n'avait même pas le courage de lui dire en face ? Elle savait qu'elle n'aurait pas pu s'installer à lui, c'était trop tôt ou du moins, il n'était pas prêt à une telle étape. Ophelia est très patiente, très clémente mais quand elle sent qu'on la prend pour une idiote ça ne lui plait. Alors, elle se laisse jusqu'à demain soir avant de prendre une décision. Si Shane ne montre pas le bout de son nez, l'ensemble de ses affaires auront disparu d'ici ce weekend et elle rentrera à bon port chez son père. Ophelia déteste passer ses soirées seule dans cette villa bien trop grande à son goût. Elle avait eut besoin de se changer les idées avec sa meilleure amie. Elles avaient longuement discuter de la vie, de Shane avant que Ophelia ne se décide à rentrer chez elle. Après avoir sortit Joey, Ophelia s'était servit un verre d'eau. Elle n'avait même pas finit de boire celui-ci que Joey s'était mit à aboyer quand la porte d'entrée c'était ouverte. En jetant un coup d'oeil dans la pièce, la brune réalise que Shane est là et vivant. Et vivement saoul comme un trou. Donc il boit comme un idiot et oubli de lui répondre à cause de ça ? C'est génial. « Oh. » Il est autant surprit de la voir ? Il a oublié qu'elle vivait ici ? « Je veux plus t'avoir dans la tête ... » Sympa. « Bientôt tu ne verras plus ma tête. » Ophelia est excédée. Elle n'a pas envie de se battre, ni de connaitre la raison qui pousse Shane a être dans un état aussi pitoyable. « Si tu ne voulais pas que je viennes vivre avec toi, tu pouvais le dire. » Mais c'est lui qui a insister pour qu'elle s'installe ici. On voit où ça la conduit. Et il n'a pas assez bu ? Non ? Sérieusement ? « Un p'tit coup pour toi. Un p'tit coup pour Evan. Et pas de coup pour moi ... » Ophelia est encore plus perdue. « Pour Evan ? Pourquoi tu parles de Evan ? » Qu'est que son ex petit-ami vient faire dans la conversation ? « Shane, fait attention. » dit-elle en relevant la bouteille au sol. Ophelia, elle pense à Georgette, elle a assez de travail comme ça. « T'es la pire des femmes Ophelia. La pire. » Mais ? Qu'est qu'elle a fait ? Ophelia est surprise, totalement étonner par les mots de Shane. « J'pensais ... J'pensais ... J'pense plus rien. » Il est complètement saoul en plus d'être con pour le coup. Ophelia a l'impression d'être invisible. Quand il sort son téléphone, elle le prend dans les mains afin de regarder la vidéo qu'il regarde. Mais c'est elle et c'est Evan, devant chez Joan. « Tu as eut ça où ? » Ophelia ne comprend toujours pas comment ça a pu arriver dans les mains de Shane. « Tu me fais suivre ? Tu n'as pas confiance en moi ? » Elle ignore qui est la personne qui a prit cette vidéo mais c'est fou, totalement fou et sans sens. « Tu crois que je te trompe avec mon ex ? » En même temps, Ophelia n'avait pas parlé de ce baiser à Shane. Elle aurait du certainement. « C'était juste un baiser d'adieu, c'était rien Shane. » Pour elle, en tout cas ça n'avait aucune signification. « Je t'en ai pas parlé parce que ça n'avait pas de sens pour moi. C'est toi que j'aime. » Pas Evan. Et parce qu'il est vraiment en train de l'énerver à faire autant son drama king, elle lui verse le contenu de la bouteille sur la tête afin de le réveiller et qu'il ait les idées claires. Tant pis Georgette, elle aura du boulot. « J'ai que ça à faire vraiment, venir m'installer avec toi et chez toi puis pendant que t'es au boulot je m'envoie en l'air avec Evan c'est ça aussi que tu vas me dire ? » Ophelia n'aime pas être prise pour une idiote. « D'ailleurs merci d'avoir été absent pendant autant de temps, j'ai pu m'en donner à cœur joie avec lui. » Il veut être ridicule, elle peut l'être aussi.



    if you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. iIf you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a professional heartbreaker
Shane Hollister
I'm a professional heartbreaker


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee

Re: It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( Dim 30 Déc - 21:49 )



It was only a smile but my heart, it went wild
with, OPHELANE.


Il en peut plus. Il supporte plus. Les remarques le rendent aigries. Le jugement des autres le paralysent presque. Shane ne se sent plus comme lui-même depuis plusieurs jours et tout le monde le voit. Peut-être aurait-il du passer du temps dans une salle de sport, ou à courir sur la,plage. Il est possible que la douleur se serait calmer au niveau de sa cage thoracique. Cependant, la boisson semblait être un moyen plus rapide pour arriver au stade du : je ne ressens plus rien. Déplorable. Il se souvient de sa première grande cuite. Du regard noir et mauvais de son père. De la baffe que lui avait donné sa mère, dans le couloir, caché de tous. Il se souvient qu’il avait fini le cul par terre, le regard bercé par la vide et le brouhaha de toutes la haute société qui avait été invité pour probablement quelque chose d’important. Il n’a plus jamais, et c’était même un point d’honneur. Pris de cuite dans cet environnement. Il aurait aimer avoir la même leçon, ici, au cabinet, ça l’aurait empêché de rentrer chez lui, saoule comme jamais, et de tomber nez à nez face à la plus jolie et cruelle créature que la terre porte. « Bientôt tu ne verras plus ma tête. » Menteuse. Elle arrivera quand même à s’immiscer dans son esprit et à lui faire vivre l’enfer. Pourtant, au lieu de répondre, il hausse les épaules. Il tente d’etre totalement désinvolte face à Ophelia. Même si, intérieurement, son cœur continue de se briser. « Si tu ne voulais pas que je viennes vivre avec toi, tu pouvais le dire. » il rigole. Faussement. « Ouais ... c’est ça. » Is aurait dû dire non. Néanmoins, il n’aurait pas non plus deviner ce qui allait se passer, quelques semaines plus tard apres cette demande. Enfin. Peu importe. Le Hollister est bien trop dévasté pour réussir à parler correctement. Et puis, il y a cette magnifique bouteille qui l’attends dans le salon. Autant en profiter pour boire, vu qu’apparemment, qu’Ophélie est encore dans ses pensées. « Pour Evan ? Pourquoi tu parles de Evan ? » Ce ... fils de pute. « Parce que c’est un lâche ! » Ses traits de visage changent en quelque secondes. La solitude et la tristesse laisse place à une colère immense qui se transmet aussi dans ses paroles. Mais tout aussi rapidement, elle disparaît au même titre que la bouteille d’alcool dans ses mains. Pouf. Plus rien. Le néant. « Shane, fait attention. » Attention. Oui, il aurait du faire attention, « J’aurais du être plus prudent, c’est sûr. » Malheureusement, il trouvait toujours une bonne raison de faire taire ses peurs. Après tout, il fallait bien qu’il se lance un jour, non ? Et maintenant que c’était fait, voilà qu’il ramassait les pots cassés de son passé. C’était ça que ressentait les femmes qu’il enviyé bouler ? Horrible. « Tu as eut ça où ? » Ca ne la regarde pas. « On s’en fou. » il l’a eu et c’est le plus important. Comment aurait-il pu savoir autrement que sa petite-amid prenait son pied avec son ex. « Tu me fais suivre ? Tu n'as pas confiance en moi ? » Alors la ... c’est encore plus blessant. « Confiance ? Tu veux qu’on parle de confiance ?! » Il n’y a aucun soucis là-dessus. Même qu’il arrive à trouver le courage de se lever du canapé et de tenir plus ou moins correctement sur ses deux pieds. Ou quatre. Il voit double. « Comment oses-tu me poser cette question après ce que tu as fait ... » Q’est-ce qu’elle cherche au final ? A lui faire du mal ? Bingo. Elle a réussi. Elle peut repartir avec les applaudissements de la foule de femme qui souhaitent lui faire la même chose. Pour le coup, il se trouve bête. Shane aurait dû écouter ses parents. Pour une fois, et la seule fois, ils avaient vu juste, Lui, et la aussi pour l’unique fois, avait cru qu’il avait droit au bonheur. Fâcheuse idée. « Tu crois que je te trompe avec mon ex ? » S’il le croit ? Non. « Tu vas me dire que c’est un montage, ça ? » I’m montre encore et encore, la vidéo du baiser échange entre Ophelia et son ex sur son portable. Il n’y a rien de trafiqué la dedans. « C'était juste un baiser d'adieu, c'était rien Shane. » Non. Ophelia ne l’aura pas comme ça. « Ça marche plus tes bobards ...  » Malgre toute sa bonne volonté, Shane est bien trop brisé pour se laisser berner. « Je t'en ai pas parlé parce que ça n'avait pas de sens pour moi. C'est toi que j'aime. » Menteuse. Traîtresse. et en plus, il se retrouve trempé puisqu’ophelia lui balance il-ne-sait-quoi sur le visage. « Non. Tu m’en aurais parlé si tu avais des sentiments pour moi. » Parce que dans un couple, on se dit tout. C’est même Ophelia qui a demandé à ce qu’il y ait cette transparence entre eux. Et voilà que c’est elle qui ne la respecte pas. « J'ai que ça à faire vraiment, venir m'installer avec toi et chez toi puis pendant que t'es au boulot je m'envoie en l'air avec Evan c'est ça aussi que tu vas me dire ? » Il n’en sait rien. Cette idée ne lui avait même pas vraiment traversé l’esprit. « D'ailleurs merci d'avoir été absent pendant autant de temps, j'ai pu m'en donner à cœur joie avec lui. » C’est trop. Trop pour lui. Trop pour son cœur. Il a besoin de craquer bien que cela soit loin de lui ressembler. « Tu ... » I’m n’a même pas le courage de finir sa phrase. Son regard se perd vers la fenêtre et ses yeux se remplissent de larmes. « Je sais pas ce que tu voulais faire, ni si tu dis la vérité ... mais je ne veux plus jamais revivre une chose pareille. » il avait bel et bien réussi à tenir certaines de ses promesses. Le Hollister pouvait facilement en tenir d’autres et réussir à s’y tenir. « Je t’ai tout donné et c’est ça ma récompense ... Recevoir une vidéo de toi faisant un « baiser d’adieu » à ton ex ? » Wow. On peut dire que c’est un cadeau empoisonné. « Même moi, Ophelia. Même moi j’ai pas eu le culot d’oser quoi que se soit. Et Dieu sait que j’aurais pu m’y donner à cœur joie de te tromper à toute heure. » Mais il ne l’a pas fait. Il a gardé sa baguette dans son pantalon. Finalement, il aurait dû continuer à jouer au gros con. « Et après on ose me demander pourquoi j’ai confiance en personne ... tu parles de confiance ! » Ce mot n’existe Meme plus à partir de maintenant.



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Ophelia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 14/04/2015
›› Commérages : 1914
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Rebecca Beautiful Breeds
›› Schizophrénie : rachel campbell (danielle panabaker) riley emerson-oakley (claire holt) lissa valentine (dianna agron) mila matthews (nina dobrev) liv burrows (lyndsy fonseca) lauren campbell (jessica alba) liam washington (joe keery) erin pierce (shantel vansanten) lily hastings (kiernan shipka)

Re: It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( Mer 16 Jan - 15:10 )



it was only a smile but my heart, it went wild.
ophelia rhodes & shane hollister ※ ophelane

“ you may hold my hand for a while, but you hold my heart forever. ” ― unknow

Ophelia est en colère. Elle est furieuse à propos de son petit-ami qui l'ignore comme une idiote depuis trop de temps. Une semaine mais Sonia n'est plus très sûre. Elle ne comprend pas à ce que Shane joue et ça la met hors d'elle. Elle lui laisse encore un jour de répit avant de prendre ses affaires et de retourner chez son père. A croire que Shane a entendu ses pensées puisqu'il est ici, à la villa, ce soir à la grande surprise de la brune qui comprend rapidement que son petit-ami est tout sauf sobre. Elle tente d'ailleurs de comprendre ce qu'il lui raconte, sans réellement y parvenir. Puis surtout que vient faire Evan dans cette conversation ? Cela n'a ni queue ni tête. « Parce que c’est un lâche ! » Ophelia ne pas le nier. Elle n'a jamais apprécier que son ex-fiancé la largue par téléphone. Mais pourquoi Shane pense t'il cela lui ? Cela intrigue fortement la brune. « J’aurais du être plus prudent, c’est sûr. » Plus prudent pour quelles raisons ? Ophelia ne voit toujours pas où son petit-ami veut en venir. Cependant quand il lui tend son téléphone portable, c'est beaucoup plus clair dans son esprit. Ophelia est à la fois surprise de voir Shane lui mettre cette vidéo sous le nez et elle est encore plus furieuse de comprendre qu'on l'espionne à son insu. « On s’en fou. » Non. « Moi je ne m'en fiche pas, alors dit moi. » S'il lui sort que c'est encore à cause de cette Natasha, Ophelia elle démissionne. Bon en même temps, elle est un peu fautive dans l'histoire, elle aurait du lui en parler. « Confiance ? Tu veux qu’on parle de confiance ?! » « Oui, je me sens violée dans mon intimité. » Certes, Ophelia n'a rien à cacher et en réalité, elle s'en fiche un peu que Shane soit au courant de ce baiser parce qu'à ses yeux, cela ne représente absolument rien. « Comment oses-tu me poser cette question après ce que tu as fait ... » Pourquoi cet homme est toujours dans l'abus ? #DramaKingEnPuissance « C'était juste un baiser Shane, un simple baiser. » Personne n'est mort. Et si ça peut rassurer le Hollister, ils n'ont même pas mit la langue. C'était un simple contact entre deux lèvres. Mais cela ne semble pas assez convainquant étant donner que l'avocat est persuadé qu'elle le trompe allègrement avec Evan. « Tu vas me dire que c’est un montage, ça ? » « Non, je ne vais pas te mentir. » C'était bien un baiser. C'était bien elle et bien Evan contre ses lèvres. Elle n'a pas de jumelle. Mais encore une fois pour elle, ça ne représente rien, ce que Shane ne semble pas comprendre. « Ça marche plus tes bobards ... » Donc maintenant, c'est une menteuse ? « Non. Tu m’en aurais parlé si tu avais des sentiments pour moi. » Là, elle se sent vexée de savoir qu'il ose remettre en question ses sentiments à son égard. « Moi je ne t'aime pas ? Moi ? » Elle nage en plein rêve. Comment ose t'il lui dire ça après tout ce qu'ils ont traverser ensemble ? Comme si elle n'avait rien d'autre à faire que de se taper Evan dans son dos. Si Ophelia balance l'idée comme ça dans le tas, elle ne pensait pas que Shane allait y croire. Il est au bord des larmes et le voir ainsi, ça brise une partie de son organe vital. « Je sais pas ce que tu voulais faire, ni si tu dis la vérité ... mais je ne veux plus jamais revivre une chose pareille. » Ophelia est une nouvelle fois perdue. Elle ne comprend pas Shane. Déjà que habituellement, il lui faut un décodeur pour le comprendre, là c'est encore plus complexe. « Je t’ai tout donné et c’est ça ma récompense ... Recevoir une vidéo de toi faisant un « baiser d’adieu » à ton ex ? » C'est Evan qui l'a embrassé, elle, elle n'avait rien demandé. Elle voulait juste voir Joan à la base, Joan qui n'était malheureusement pas présente ce jour là. « Même moi, Ophelia. Même moi j’ai pas eu le culot d’oser quoi que se soit. Et Dieu sait que j’aurais pu m’y donner à cœur joie de te tromper à toute heure. » Ophelia ne sait pas comment elle doit prendre cette phrase. Doit-elle le féliciter de ne l'avoir jamais trompé ? Dans le doute, elle préfère se taire. « Et après on ose me demander pourquoi j’ai confiance en personne ... tu parles de confiance ! » La brune ferme un instant les yeux, afin de reprendre son souffle et de pouvoir enfin réussir à dire quelques mots. « Ecoute Shane, je reconnais j'ai eut tort j'aurais du t'en parler avant, j'aurais même du t'en parler directement quand c'est arrivé plutôt que tu l'apprennes comme ça ... » Ophelia n'en revient toujours pas de cette vidéo. « Mais tu es le premier à savoir qu'il n'y a plus rien entre Evan et moi, depuis longtemps. Du moins de mon côté c'est finit depuis longtemps, il n'y a que toi qui compte et même si tu ne veux pas me croire c'est la vérité. » Parce qu'elle n'est pas dans la tête d'Evan pour savoir ce qu'il ressent à son égard. « Je me sens égoïste d'avoir garder ça pour moi et de ne pas penser une seule seconde que ça aurait pu te faire du mal si tu venais à être au courant. Je suis désolé Shane. » Mais elle sent très bien que quoi qu'elle dise, ses paroles ne seront pas suffisante pour calmer le Hollister. « C'est pour ça que tu m'ignorais pendant tout ce temps ? Tu sais que j'étais inquiètes pour toi ... » Elle était persuadée que cette cohabitation était une mauvaise idée et que Shane ne trouvait pas le courage de lui dire. Ceci dit maintenant, elle se demande si cette cohabitation va encore perdurer ou pas. « Tu ne peux pas m'ignorer comme ça. » C'est pas humain et franchement pas sympa. « Tu veux que je te laisse cette nuit et qu'on en reparle demain matin quand tu auras les idées un peu plus claire ? » Et non embuée par cette tonne d'alcool qui coule dans ses veines.



    if you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. iIf you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a professional heartbreaker
Shane Hollister
I'm a professional heartbreaker


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee

Re: It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( Jeu 14 Fév - 12:19 )



It was only a smile but my heart, it went wild
with, OPHELANE.


Shane, il extrapole beaucoup. Quand il est malade, c'est toujours la fin du monde. Quand il est heureux ... Ca ne compte pas dans le lot. Et, enfin, quand il est malheureux, là aussi, ce n'est pas à moitié. Alcool, boulot, dodo. Voilà à quoi il tourne depuis déjà une longue semaine et avoir Ophelia en face de lui ne l'aide même pas à le calmer. Il ne souhaite pas parler. Il préfère intérioriser le tout et attendre que l'ouragan passe. Mais apparemment, ce n'est pas une chose que peut comprendre la Rhodes. « Moi je ne m'en fiche pas, alors dit moi. » Il grogne, arrive à lever les yeux au ciel sans tourner de l’œil. « Ma mère ... » Et pour une fois, elle a fait une bonne action. Et puis, à la fin, il va lui dire quoi ? Qu'il n'a plus confiance en elle. D'ailleurs, pourquoi est-ce que ce terme vient faire surface ? « Oui, je me sens violée dans mon intimité. » L'alcool le fait glousser . Il aurait même rit aux éclats s'il n'avait pas encore un minimum de dignité. « Violée ... » qu'il souffle, en se pinçant l'arrête du nez. Il se croyait déjà excessif, mais pour le coup, il trouve qu'Ophelia en fait elle aussi tout un foin. Pourtant, c'est elle la raison du problème actuel. C'est bel et bien elle qui a laissé Evan l'embrasser. Lui, dans l'histoire, il est le gars qui a été "violé". C'est lui qui voit la seule et unique femme auquel il a réussi à dire je t'aime, le tromper avec quelqu'un d'autre. « C'était juste un baiser Shane, un simple baiser. » Mais il s'en fou. Ca aurait été quelque chose d'autre, il aurait eu la même réaction. Il lui faisait confiance. Il a donné beaucoup de lui-même dans cette relation. Il a essayé de faire de son mieux pour que tout aille dans un seul et unique sens, même quand parfois, la montagne qu'il devait traversé lui semblait inaccessible. « Non, je ne vais pas te mentir. » Grand Dieu ! Heureusement. Ce genre de mensonge aurait signé la dernière heure de leur couple. Il n'aime pas les mensonges. Il aime encore moins qu'on lui cache des choses pour le "préserver". Il lui semble même qu'il n'a jamais véritablement menti à Ophelia non plus. Il a toujours fait en sorte d'être honnête. « Moi je ne t'aime pas ? Moi ? » Shane ne voit personne d'autre dans cette pièce, mise à part lui. Alors, oui, effectivement, il fait bien illusion aux sentiments d'Ophelia. « Y'a de quoi se poser des questions ... » La brune n'a même pas tenté de le repousser. C'est probablement ça, qui le dérange autant. Qui le blesse comme un milliard de coups de couteaux dans le coeur. « Ecoute Shane, je reconnais j'ai eut tort j'aurais du t'en parler avant, j'aurais même du t'en parler directement quand c'est arrivé plutôt que tu l'apprennes comme ça ... » Oui. Il est d'accord. Peut-être, ainsi; il n'aurait pas vu la vidéo et tout le monde aurait été tranquille. Est-ce qu'il aurait pu le comprendre, montrer un brin de compassion ? Il n'en sait rien. Il aurait surement été autant sous le choc que maintenant mais il aurait pardonné. Il l'aurait cru et aurait fait en sorte de zapper l’événement. Maintenant ... Non. Il a l'impression d'avoir été pris pour un lapin de six semaines. Si elle a réussi à lui cacher ça, elle a pu lui cacher bien d'autres choses. « Mais tu es le premier à savoir qu'il n'y a plus rien entre Evan et moi, depuis longtemps. Du moins de mon côté c'est finit depuis longtemps, il n'y a que toi qui compte et même si tu ne veux pas me croire c'est la vérité. » Il en sait rien. Toute cette histoire le rend perplexe. « Je ... » Il commence à parler, et finalement, se retient. Il finit par lâcher le combat. Ses mains viennent claquer sur ses cuisses. Il abandonne. Il n'a plus aucune force. « Je me sens égoïste d'avoir garder ça pour moi et de ne pas penser une seule seconde que ça aurait pu te faire du mal si tu venais à être au courant. Je suis désolé Shane. » Lui aussi, il l'est. « Ça blesse beaucoup. » La dernière fois qu'il avait ressenti autant de peine, c'était quand la brune l'avait "largué" parce qu'il n'arrivait pas à s'ouvrir suffisamment pour exprimer ses sentiments. « C'est pour ça que tu m'ignorais pendant tout ce temps ? Tu sais que j'étais inquiètes pour toi ... » Oh. Faut pas exagérer non plus. Il était pas non plus absent. Elle savait où il se trouvait, c'était déjà un grand point. « Mhm. » qu'il se contente de marmonner en titubant vers la cuisine. Il doit bien y avoir une autre bouteille de scotch. La valentine de Shane, c'est le scotch. Soyez pas jaloux. C'est son amour de toujours. « Tu ne peux pas m'ignorer comme ça. » Vraiment ? C'est ce qu'il fait depuis une semaine. « J'suis plutôt bon à ça. » Oh, le voilà. Le bébé. Le graal. Il savait bien qu'il avait du cacher une bouteille dans le coin. Il la prend et en boit une gorgée. « Tu veux que je te laisse cette nuit et qu'on en reparle demain matin quand tu auras les idées un peu plus claire ? » Bien que l'idée de pouvoir parler demain lui plaise, il n'a pas envie de se retrouver tout seul dans sa maison. « Non. » C'est clair et net. « Tu devrais en profiter, quand je suis saoule, je parle beaucoup. » Encore deux/trois verres et Ophelia pourrait obtenir toute sorte d'information de sa part, même les plus honteuses. Un verre de moins à compter, puisqu'il vient encore de boire à la bouteille. « Y'a d'autres choses que je dois savoir ? » Autant qu'elle en profite. S'il doit prendre un coup de masse de la sorte à chaque fois, autant tous les prendre d'un seul coup. « Pourquoi tu m'en as pas parlé de ce baiser ? Pourquoi tu l'as pas repoussé ? » Ca continue de le gêner quand même, dans le fond.



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

It was only a smile but my heart, it went wild ✻ OPHELANE

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération