Holy forking shirtballs (Lou)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 227
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( Dim 16 Déc - 18:15 )

Holy forking shirtballs
Lou & Kate

En ce moment, Kate passe bien plus de temps chez Adrian que chez elle. Elle prétend que c'est uniquement parce qu'il a un lit plus confortable, mais ils savent tous les deux que ce n'est pas juste une histoire de confort. Kate commence à sérieusement apprécier la présence du jeune homme, à vouloir profiter de lui dès qu'elle le peut. Ça lui rappelle son histoire avec Ambre, remplit son cœur de bonheur. Elle n'est pas prête à mettre une étiquette sur ce qu'ils sont, elle n'a pas envie de pleurer le jour où il disparaîtra. Parce qu'il va forcément disparaître. Pour l'instant, Kate est toute mielleuse, toute heureuse de passer du temps avec un homme qui la supporte. Mais le naturel finit toujours par revenir au gallop, elle le sait. Elle s'attend à ce qu'un jour, elle le déçoive. À ce qu'elle fasse un coup à la Katherine Rhodes qui le dégoûte complètement. À moins qu'il ne s'accroche, comme Ambre. Elle préfère ne pas envisager ce cas de figure, consciente que les probabilités que celui-ci se produise sont proches de zéro. Donc ne pas mettre d'étiquette sur leur relation, c'est minimiser la casse. Psychologiquement, ça lui coûtera moins de dire qu'elle ne parle plus au voleur de frites, plutôt qu'elle a perdu son petit-ami, ou le type qui aurait pu devenir son petit-ami. Elle a beau jouer les garces sans cœur, elle est émotionnellement très fragile et extrêmement sensible. Et Adrian, il a réussi à la toucher, à lui faire ressentir de belles choses. C'est pour ça qu'elle dort chez lui cinq soirs sur sept. Dès que l'émission se termine, elle se réfugie chez le jeune homme. Même s'il travaille et qu'il n'est pas chez lui, elle parvient toujours à se faufiler dans son lit - souvent parce qu'il lui laisse un moyen d'entrer. Il y a alors certaines fois où elle passe la nuit entière toute seule, comme c'est le cas aujourd'hui. Ces quelques fois-là, Kate ne sort du lit que lorsque qu'il rentre. Bien qu'elle soit sans gêne, elle sait qu'il partage cet appartement avec sa sœur et elle ne tient pas spécialement à tomber sur elle. Elle ne saurait pas quoi lui dire, ni même comment expliquer sa présence. Sauf que parfois, il y a des cas de force majeur, comme une vessie trop pleine qui ne demande qu'à être vidée. Kate a beau tourner dans le lit dans tous les sens, elle n'arrive pas à faire taire son envie pressante de faire pipi. Incapable de se retenir plus longtemps, elle envoie la couette valser et attrape le sweat noir d'Adrian pour se couvrir un minimum. La blonde passe d'abord sa tête dans l'ouverture de la porte, vérifie que la voie est libre, puis court jusqu'aux toilettes. Elle croit bêtement avoir accompli sa mission dans le plus grand des calmes, se voyant déjà regagner le lit chaud d'Adrian dans les secondes à venir. Sa panique est grande quand elle tombe nez-à-nez avec une brune, au milieu du couloir. Elle en vient même à sursauter, visiblement pas prête du tout. « Putain de merde ! » Qu'elle lâche en se maudissant intérieurement. « Salut. Je suppose que c'est toi, Lou ? La sœur d'Adrian ? » Elle croise les bras contre sa poitrine et se force à sourire, juste histoire de paraître un peu plus sympathique. « J'suis Kate. » Et elle n'en dit pas plus, elle ne sait pas quel mot elle doit utiliser pour se présenter.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 304
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

Re: Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( Sam 5 Jan - 20:56 )



Holy forking shirtballs
with, KATE & LOU.


« Mais vas te faire foutre, Kimberley ... » Lou, elle n’hausse pas la voix. Elle se contente juste de porter sa bitch face et de croiser les bras sous sa poitrine. Elle est incapable de se piffrer cette jeune femme blonde, première de la classe, et riche à millions. Si elle le voulait, la Perkins aussi pourrait se la jouer. Après tout, elle a un compte en banque tout aussi bien remplie ... enfin, si on prends principalement celui de son père en compte. Mais elle a l’avantage d’avoir accès à la carte bleue. Pourtant, même si Lou a parfois tendance à peter plus haut que son cul et comme dirait ma sœur, à puer de la gueule du coup, la brunette tente de rester plus ou moins simple. « Je vais te montrer ce que c’est, de diriger et de créer une véritable chorégraphie. » Lou se retourne, faisant valser dans les aires sa magnifique crinière de lionne. « Poufiasse ! » Doigt d’honneur. La guerre est déclarée et Lou compte bien la gagner, surtout quand elle voit qui la suit jusqu’au vestiaire. Les plans et stratégies fusent de toutes parts. Elle ne sait déjà plus vraiment où donner de la tête. L’attaque une fois bien pensé, et les horaires belles et bien acceptés par toute la fine équipe, Lou se volatilise vers chez elle. L’appartement qu’elle partage avec Adrien n’est pas immense. S’ils le voulaient, ils pourraient demander à son père pour avoir quelque de mieux. Mais l’endroit leur convient. Ils se sentent à l’aise, et autant dire que Lou n’a, pour le moment, pas besoin de plus. En entrant, elle trouve un mot de son frère lui disant qu’il avait fait les courses et avait pensé à lui acheter les smoothies dont elle raffole. Gosh. Cet homme va finir par devenir parfait grâce à elle. Elle ouvre le frigo, prends le premier qu’elle trouve et s’enferme dans sa chambre. Casque sur ses’oreilles, Lou se met dans une bulle et s’aclate à moitié à faire tous les devoirs qu’elle a. La brunette fait même quelques étirements pour soulager les douleurs accumulées de la semaine. Au moins, ça a le mérite de la détendre par la même occasion. Les heures passent, le soleil décline, la brune n’a toujours pas remis un pied en dehors de sa chambre. Mais un bruit l’interpelle. Le parquet a craqué. Adrian est rentré ! Quoi que ... impossible. Lou n’a pas entendu la serrure de la porte. Oh lord. Il y a un intrus dans SON appartement ! Ni une, ni deux, elle prends la première chose qui lui tombe sous la main : un bouquet de fleur. Elle sort, arme bien serrée entre ses mains et ... « Putain de merde ! » Lou lance ses fleurs vers la jeune femme qui lui fait face et qui vient de lui provoquer l’une de ses plus grandes peurs. « T’es qui ? » Son visage ne lui dit pas grand chose. Et sa tenue laisse vachement à désirer. « Salut. Je suppose que c'est toi, Lou ? La sœur d'Adrian ? » Uhm. Donc elle connaît son frère. Très bien. « J'suis Kate. » Lou regarde la main que lui tends la brune. « T’es la copine d’Adrian ? » Qu’elle demande. Kate. Elle se souvient que son abruti de frère lui ai parlé d’une fille avec ce prénom. « Adrian est pas ici. Qu’est-ce que tu fous chez moi ? » La Perkins, Elle a pas encore totalement redescendu dans sa colère depuis toute a l’heure, malgré toutes ses bonnes volontés. « Je suppose que tu l’attends ? » Elle souffle, lève les yeux vers le plafond et fait demi-jour vers le séjour. « T’es là depuis longtemps ? Tu veux un truc à boire, à manger ? » Lou ouvre pour la deuxième fois le réfrigérateur et en sort deux boissons, puis deux verres et des chips. Le premier paquet fera l’affaire. « Alors ... dis-moi. » Elle observe Kate, avec un petit sourire sur ses lèvres rosées. « Comment ça se passe avec Adrian, c’est du sérieux ? » Adrian n’a jamais vraiment pris le temps de s’accrocher à une femme en particulier. Mise à part une blonde ... dont Lou ne dira pas le nom. Elle ne l’aime plus et c’est plus facile pour elle de rester dans cet état de gentillesse soudaine. Puis, elle avait quand même souffert en apprenant que le mariage ne se ferait pas. Lou n’a pas envie de s’accrocher à nouveau. Pourtant, cette Kate, elle semble fort bien sympathique.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 227
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Re: Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( Sam 12 Jan - 18:31 )

Holy forking shirtballs
Lou & Kate

Pour le moment, Kate et Adrian restent relativement discrets sur leur relation. Ils n’ont de compte à rendre à personne, ils en profitent sans nécessairement chercher à définir ce qu’ils sont. Ça lui convient parfaitement, à Kate. Malgré tout le temps qu’elle passe chez le jeune homme et les nombreux posts Instagram à son effigie, personne ne l’a encore questionnée au sujet d’Adrian. Elle se doutait bien qu’un jour ou l’autre, quelqu’un l’interrogerait. Kate aurait simplement préféré que ce ne soit pas la sœur d’Adrian. Dès lors où son regard croise celui de la brunette, elle se maudit intérieurement de ne pas avoir ignoré l’appel urgent de sa vessie. Si elle ne voulait pas sortir du lit, c’était précisément pour ne pas tomber sur Lou. Kate, habituellement sans gêne, en vient à se sentir mal-à-l’aise. D’une part parce qu’on ne peut pas dire qu’elle soit chaudement vêtue, et d’autre part parce qu’elle souhaite éviter la discussion à venir, qui va forcément porter sur ce qu’elle est par rapport à Adrian. La blonde espère secrètement que Lou ne la retiendra pas. Elle s’imagine déjà retourner sous la couette, sans dire un mot de plus. Pourtant, après des présentations un peu hasardeuses, la brune met les deux pieds dans le plat. Bon, elle se doutait bien que la question allait tomber. Elle ne s’attendait juste pas à ce qu’elle survienne aussi vite. Kate bugue totalement, elle cligne des yeux, ouvre et referme aussitôt la bouche. « Un peu. » Finit-elle par dire, confuse. « Pas vraiment. » Elle se contredit, la blonde. Avec une réponse aussi peu claire, Lou devrait comprendre que son frère partage une relation non-définie avec Kate. Elle peut partir, maintenant ? Discrètement, elle essaye de faire un pas sur le côté. La nouvelle question de Lou la coupe dans son élan, la stoppe net et lui arrache un soupir d’agacement. En plus, elle ne lui parle pas très bien, cette demoiselle. Nul doute que dans d’autres circonstances, Kate se serait montrée agressive. « J’ai dormi ici. » Qu’elle répond, en toute simplicité. Kate ne sait pas vraiment comment se comporter avec le sœur d’Adrian. Elle dégage quelque chose de profondément agaçant, et tout dans son attitude donne envie à Kate de sortir de ses gonds. Mais elle n’a pas l’air d’être méchante pour autant. Son petit-doigt lui dit que Lou ne la déteste pas non plus, malgré son allure de petite peste et son ton sec. « Oui je l’attends, sinon je serais pas en culotte au milieu du couloir. » Kate la suit presque instinctivement vers le séjour, prenant appui sur l’une des chaises de la cuisine. « Je suis venue dans la nuit, Adrian partait travailler quand je suis arrivée. » Elle observe Lou sortir de quoi boire et manger, puis décide qu’elle peut s’asseoir sans avoir peur de se faire elle-même manger. « Merci. » Elle ne se doute pas qu’en acceptant de partager un paquet de chips avec Lou, elle serait forcée de subir un nouvel interrogatoire. Au passage, le sourire de la brune ne lui inspire rien qui vaille. Kate panique intérieurement, si on se pose la question. « T’envisages de me tuer à la première occasion si jamais je donne pas la bonne réponse ? » Pour ce qu’elle en sait, Lou peut être très protectrice envers son frère. « J’imagine que la bonne réponse serait de dire que ça se passe super bien et qu’on prévoit un mariage heureux avec une tonnes d’enfants. » Kate n’a rien contre le mariage et les enfants, mais elle doit admettre que ça ne la branche pas des masses. « Et du coup la mauvaise, ça serait… Que c’est pas vraiment sérieux et qu’on sait pas du tout où on va. » La blonde attrape une poignée de chips, à présent affamée. « Prends la réponse qui te plaît le plus. » Dit-elle en haussant les épaules. Tant qu’elle reste en vie, ça lui va. « Est-ce que Lou est ton vrai prénom ou c’est un diminutif ? » Elle aussi, elle a le droit de poser des questions. Ce ne sont peut-être pas les plus intéressantes, mais bon. Kate, ça l’intéresse. « C’est marrant, parce que je pensais que tu lui ressemblerais bien plus que ça. » Adrian est quasiment blond, aux yeux bleus. Lou, c’est une petite brunette aux yeux marrons. Elle se permettrait bien une petite blague avec le facteur, sauf qu’elle en a assez sous le caillou pour deviner qu’une telle blague risquerait de la mettre dans une situation délicate.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Lou Perkins
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 304
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez

Re: Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( Mar 12 Fév - 13:01 )



Holy forking shirtballs
with, KATE & LOU.


La brune ne s'attendait pas, en sortant de sa chambre, de tomber sur une autre fille. La surprise et le choc aurait été potentiellement moins grand si Lou savait son frère présent. Or, elle est persuadé qu'il n'est pas rentré. Qui est donc cette brune a demi-vêtue ? Et que fait-elle dans l'appartement ? Lou, elle utilise même un magnifique pot de fleurs remplie pour le lancer sur la vermine qui lui fait face. Kate. C'est donc son prénom, mais ça n'empêche pas la Perkins de garder encore des yeux de mitraillettes. Elle doit en conclure que Kate attend son frère. « Un peu. » C'est-à-dire ? « Pas vraiment. » Elle fronce les sourcils. C'est pas très clair tout ceci et ça la laisse perplexe. Si elle n'attend pas spécialement son frère, alors pourquoi elle attend dans sa chambre ? Ca n'a aucun sens. « J’ai dormi ici. » D'accord. Donc maintenant, Adrian accepte qu'on héberge des gens. Lou lui tiendra un petit discours pour bien tout remettre sur pied. La dernière fois, elle s'était fait engueulée. Alors cette fois-ci, se sera son tour. « Oui je l’attends, sinon je serais pas en culotte au milieu du couloir. » Mhm. « T'es chelou. » Ca, c'est dit. C'est fait. Maintenant, elle peut se diriger vers la cuisine et s'ouvrir un paquet de chips. C'est loin de pouvoir convenir à une danseuse, mais prout. Lou, elle fait un peu ce qu'il lui plaît et elle a besoin de sa portion de pomme de terre salée pour continuer de vivre. « Je suis venue dans la nuit, Adrian partait travailler quand je suis arrivée. » Elle hoche la tête en écoutant la brune parler. « Et tu t'es dit que t'allais passer la nuit ici ? » Normal. Adrian est pas là, on squatte. Mais elle ne reste pas sur cette pensée et propose de partager son paquet. Une chose rare, quand on la connait. « Merci. » Bon. Maintenant, elle veut tout savoir. « T’envisages de me tuer à la première occasion si jamais je donne pas la bonne réponse ? » Hein ? Cette Kate, elle l'aime bien finalement. Elle a du répondant, c'est cool. Pour une fois, Adrian il prend une fille qui pourra lui dire merde quand il le faut. « J'ai pas une tête de tueuse en série. » Elle espère du moins. Il est possible qu'avec sa tignasse dans tous les sens, elle fasse légèrement peur. Mais quand même pas au point de ressembler à Chucky ! « J’imagine que la bonne réponse serait de dire que ça se passe super bien et qu’on prévoit un mariage heureux avec une tonnes d’enfants. » Ouais. Ca serait bien. Encore faut-il que Lou, elle donne sa bénédiction et c'est pas certain qu'elle le fasse. « Et du coup la mauvaise, ça serait… Que c’est pas vraiment sérieux et qu’on sait pas du tout où on va. » Une chose est sûr, ils vont dans le même lit ! « Prends la réponse qui te plaît le plus. » Ok. Très bien. « La deuxième. Faut que tu sois mieux que moi pour marier mon frère. » Et jusqu'ici, elle est incapable de le dire. « Mais j'aime bien tes cheveux, c'est déjà un bon point. » Parce que Lou, elle veut une fille qui soit bien, et qui soit jolie aussi, ça va de soi. « Est-ce que Lou est ton vrai prénom ou c’est un diminutif ? » Elle pioche dans le sachet et met plusieurs chips dans sa bouche. « Diminutiche. » qu'elle tente de dire, la bouche pleine. « C'est Louise, de base. » Mais Lou, c'est mieux. On l'entend et on le voit moins. « Mais j'aime pas. » Enfin, disons qu'elle est bien trop habituée à Lou. « C’est marrant, parce que je pensais que tu lui ressemblerais bien plus que ça. » Elle doit le prendre comment ? « Que je serais aussi alcoolique que lui ? Non merci. » Elle préfère manger, elle, pour combler le vide. « On a pas le même père, si c'était ta question.» C'est ce qui a fait qu'ils étaient en querelle constante quand ils étaient plus jeunes. « T'as des frères ou sœurs, toi ? » Quitte à faire connaissance, autant le faire correctement. « Alors dis-moi, mise à part faire du sexe avec mon frère, qu'est-ce que vous faites d'autres ? Vous vous êtes connus où ? » Promis, elle juge pas. Elle veut juste savoir qui elle a en face d'elle. « J'ai jamais eu de sexfriends. Ca vaut vraiment le coup ? »


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 227
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Re: Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( Dim 10 Mar - 19:36 )

Holy forking shirtballs
Lou & Kate

Kate, elle ne sait pas tout de suite comment se comporter face à la sœur d'Adrian. Elle se sent agressée et en même temps, elle sent que Lou n'est pas une personne méchante. Elle veut juste savoir ce que Kate fait chez elle et la blonde se dit que si les rôles avaient été inversés, elle aurait eu la même réaction. Le souci, c'est qu'elle n'a pas la réponse à toutes ses questions. Elle peut facilement expliquer ce qu'elle fait chez elle, mais ne peut pas dire si oui ou non ça fait d'elle la petite-amie d'Adrian. C'est un statut qui l'effraie trop pour qu'elle l'accepte. Alors Lou déclare de but en blanc qu'elle la trouve bizarre et Kate, elle fronce les sourcils. Ça la prend un peu de court, d'où son absence de réponse. Finalement, Kate suit la brunette jusque dans la cuisine et explique qu'elle est arrivée dans la nuit. Comme souvent. Dès que l'émission se termine, Kate se réfugie dans le lit d'Adrian. C'est maintenant devenu une habitude. Et si elle ne le retrouve pas toujours au beau milieu de la nuit, elle a souvent le droit à des réveils en folie. « Bah... Oui ? C'est ce que je me suis dit, pourquoi ? » En quoi ça la dérangerait ? Ce n'est pas dans son lit à elle qu'elle dort. Et Kate, même si elle est pénible, elle ne dérange personne quand elle dort. Par ailleurs, cet appartement est autant celui d'Adrian que celui de sa sœur. Donc s'il dit qu'elle peut dormir chez lui, Kate part du principe que Lou n'a pas son mot à dire. Les deux jeunes femmes partagent un paquet de chips, et Lou en profite pour mener sa petite enquête. Kate n'a pas envie de dire que c'est du sérieux parce que dans le fond, leur relation n'a rien de sérieux. Ils ne se sont rien promis, elle et Adrian. Ce qui veut dire que d'un instant à l'autre, ils peuvent passer à autre chose. Kate ne sait pas à quel point Lou et son frère sont proches, alors elle ne sait pas ce qu'elle peut ou ne peut pas dire. Du coup, dans le doute, elle propose deux options et laisse Lou choisir celle qui lui convient. C'est une façon comme une autre de répondre sans trop prendre de risque. La brunette choisit la deuxième réponse et sa justification fait sourire Kate. « Qu'est-ce qui te dit que je n'suis pas déjà mieux que toi ? » Qu'elle lâche, le sourire aux lèvres. Elle trouve ça mignon, cette façon qu'elle a de protéger Adrian. Kate accepte le commentaire sur ses cheveux, lui répond par un nouveau sourire, et prend quelques chips. La blonde change de sujet de conversation et s'intéresse au prénom de Lou. Juste comme ça. Pour le plaisir de vivre. « T'as raison. Lou, c'est mieux. » Qu'elle fait. « C'est pareil pour moi. Mon vrai prénom c'est Katherine mais j'le trouve affreux. » Ce n'est pas dit que l'information intéresse Lou, mais peu importe. C'est dit. Plus Kate regarde Lou, et moins elle voit les ressemblances avec Adrian. Alors ça l'intrigue, et apprend qu'ils n'ont pas le même père. Entre-temps elle rigole pour la remarque sur l'alcoolisme d'Adrian. Elle hoche la tête, en se demandant si Adrian lui avait dit. C'est possible que oui. Il faut dire que Kate, elle n'écoute qu'un mot sur deux. « Yep, une frère et une sœur. Mais c'est pas les grands amours. Enfin avec mon frère ça va. Avec ma sœur, c'est une autre histoire. » Il ne lui en faut jamais beaucoup pour casser du sucre sur le dos de Nat. Comme d'habitude, elle croit que c'est de bonne guerre. Nat ne doit certainement pas se gêner pour parler en mal de Kate. « À part faire du sexe ? » Reprend Kate, amusée. « Pas grand chose. On mange des frites et on fait beaucoup de siestes. » Dormir, manger, faire l'amour. C'est principalement ce qu'ils font. « On s'est connu quand il était en désintoxication. C'est ma mère, la directrice du centre. Ça m'arrive d'aller manger là-bas quand j'ai plus rien dans mon frigo. » Avoue-t-elle sans la moindre gêne. Finalement, elle l'aime bien, Lou. Elle qui appréhendait tant de tomber nez-à-nez avec elle, se rend compte qu'elle paniquait pour rien. À vrai dire, elle ne pensait pas qu'elle parlerait de sexe avec elle. « Oui et non. » Kate réfléchit vraiment à la question. « C'est cool parce que quand t'as pas envie d'être en couple, c'est vraiment pratique et t'as pas à te mettre sur ton 31 pour séduire le mec. Souvent, il a autant envie que toi de baiser alors il s'en fout pas mal que tu sois moche. Mais je sais pas... J'préfère quand même les coups d'un soir. C'est moins prise de tête. » Parce qu'à force de coucher avec le même homme, ça lui donne l'impression d'être en couple avec. Et ça, ça finit toujours par la bloquer. « T'as un petit-ami toi ? » Qu'elle demande, à présent curieuse.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Holy forking shirtballs (Lou) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Holy forking shirtballs (Lou)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération