Tough ain't enough (Nat)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 217
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Dim 16 Déc - 22:50 )

Tough ain't enough
Natalia & Kate

Kate, elle a tendance à se laisser un peu trop porter par la vie. C'est facile de l'entraîner à une soirée d'anniversaire, aussi facile que de la traîner en boîte de nuit alors qu'elle n'aime pourtant pas spécialement ce genre d'endroit. Lily lui a simplement demander de l'accompagner, sans même la supplier ou utiliser le célèbre argument qui dit que ça va être LA soirée de l'année. À partir du moment où on lui promet une bonne ambiance et de l'alcool gratuit, Kate dit oui. La blonde a donc sorti sa robe noire pailletée ainsi que ses plus beaux escarpins pour l'occasion. Ses cheveux tombent en cascade le long de son dos, son visage est joliment mis en valeur par un maquillage sophistiqué. Il lui a fallu plusieurs heures de travail acharné pour parvenir à ce résultat, duquel elle est infiniment fière. Ça finit par l'attrister parce qu'elle sait qu'au bout d'une heure, il ne restera plus grand chose de son maquillage. D'après Lily, la soirée promet d'être très animée. Les deux amies prennent le temps de se remplir l'estomac avant d'aller vers Belle Heaven Street, là où se trouve la soirée d'anniversaire. Sur le chemin, elles se rendent compte qu'elles arriveront les mains vides et ça suffit à déclencher un fou-rire interminable. Lily culpabilise un peu, Kate s'en tamponne l'oreille avec une babouche. De toute façon, elle ne connait pas l'hôte de la soirée. À quoi bon lui offrir un cadeau ? Elle n'a aucune idée de son âge, et encore moins de ses goûts. Elles ont tout de même penser à prendre deux bouteilles de vodka, ce qui est déjà énorme aux yeux de la blonde. Lorsque Kate et Lily franchissent la porte de la maison, la fête bat déjà son plein. La plupart des invités respirent la joie de vivre, dansent entre le canapé et la table de salon, discutent dans la cuisine. Les deux femmes se mêlent à la foule, saluent brièvement ceux qui remarquent leur arrivée, et Lily se précipite dans les bras d'un garçon qu'elle semble connaître. À partir de ce moment-là, Kate comprend qu'elle devra passer la soirée seule. Ça l'oblige à maudire Lily, on ne va pas se mentir. Elle n'avait pas prévu d'être abandonnée aussi tôt, aussi abruptement. Elle lance d'ailleurs un regard meurtrier à la brune, avant de se diriger vers la table des alcools. Kate se sert à un verre, en boit une gorgée, puis est abordée par un jeune homme apparemment dans ses âges. La blonde fait connaissance avec le garçon, sans pour autant user de ses charmes. Physiquement parlant, il ne l'attire pas plus que ça. Et même s'il est très gentil, elle ne se sent pas charmée. Ça ne l'empêche pas de passer la soirée en sa compagnie, enchaînant les verres. Kate est une grande fêtarde, mais elle tient mal l'alcool. Les mélanges lui montent directement au cerveau, l'achèvent rapidement. Elle s'échoue lamentablement sur le canapé, à moitié morte de rire. Elle reste là durant de longues minutes. Ça lui permet de retrouver un peu ses esprits, de laisser les effets de l'alcool se dissiper lentement. Finalement on lui dit qu'elle doit bouger, parce que la soirée se poursuit ailleurs. Kate ne proteste pas, elle laisse le garçon la guider, recouvrir ses épaules de sa veste. Le trajet entre la maison et la boîte de nuit s'étale sur une heure entière mais dans la tête de Kate, ça ne dure que quelques minutes. Elle a l'impression d'être transportée d'un endroit à l'autre en un claquement de doigt. La blonde se laisse entraîner sur la piste de danse, sans pour autant en avoir envie. Elle commence petit à petit à retrouver ses esprits, à reprendre possession de son corps. Le jeune homme lui offre un verre qu'elle refuse, mais il insiste un peu et parvient finalement à le lui faire avaler. L'esprit de Kate se brouille à nouveau, cette soirée ne devient plus qu'une succession de flash aveuglants. Tout dérape vite, aussi. Le garçon essaye de l'embrasser, presse son corps imposant contre celui de Kate, balade ses mains le long de ses courbes. Elle veut le repousser, elle veut lui faire comprendre qu'il n'obtiendra rien d'elle ce soir. Malheureusement, Kate manque de force et de clarté d'esprit. Plus elle insiste, plus il force. Il arrive même à l'entraîner dans un coin de la boîte pour glisser ses doigts sous sa robe. Elle peut hurler et se débattre, personne ne réagit. Tout le monde est ivre, tout le monde s'en fout. Il y a quand même une jeune femme qui repère Kate et sa détresse, volant à son secours dans la foulée. Kate ne prend pas le temps de la remercier, elle profite surtout de l'occasion pour s'enfuir, pour quitter cette horrible boîte de nuit. Aussitôt dehors, elle appelle Lily. Lily ne répond pas, donc elle essaye avec Matt. Elle insiste, Kate, parce que son frère décroche toujours à un moment ou un autre. Au bout de la dixième tentative, elle se résout à appeler la seule personne qu'elle voudrait éviter : Nat. Sa sœur répond, armée de son habituelle agressivité, et Kate doit insister longuement pour que Natalia la prenne au sérieux. Elle lui raccroche presque au nez, juste après lui avoir donné sa localisation, et Kate ne croit pas une seule seconde que sa sœur viendra la chercher. Alors elle commence à marcher en pleurant et en se détestant d'avoir accepté de participer à cette foutue soirée.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Natalia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/11/2018
›› Commérages : 35
›› Pseudo : harleen.
›› Célébrité : lily james

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Sam 5 Jan - 21:54 )



tough ain't enough
with, KATE RHODES.

Impossible de dormir, Natalia sent que quelque chose ne va pas, et elle n’arrive absolument pas à mettre un doigt sur ce qu’il ne va pas justement. Elle a envoyé un message à sa mère, elle va bien, son père va bien. L’entreprise va bien, aussi. Alors elle ne comprend vraiment pas, mais tant pis. Repoussant sa couverture d’un coup de pied violent, elle en réveille même son chien qui dormait dans son panier. Elle a besoin de marcher, ou même d’aller courir. En pleine nuit. Plutôt que d’aller faire du sport, elle se contente de se lever pour aller boire un grand verre d’eau. Ça lui remettra sûrement les esprits en place. Elle s’humidifie les lèvres, les deux mains posées à plat sur le plan de travail pour pouvoir regarder la lune qui a pointé le bout de son nez. Et si elle lisait un peu ? Elle s’installe alors dans le canapé, attrape son livre en cours et elle le lit, à la seule lumière d’une guirlande, son chien à ses pieds. Le sommeil n’est toujours pas là au bout de quatre chapitres, elle a juste envie de se frapper violemment la tête contre un mur pour que ça passe. Il faut qu’elle dorme, demain, elle a deux rendez-vous importants pour la boutique et elle n’a pas besoin de manque de sommeil. Elle cligne des yeux, fait brûler des huiles essentielles, rien y fait. L’esprit est trop occupé. Elle va se coller une migraine si elle continue de la sorte. Mais elle retourne tout de même dans son lit, histoire de ne pas s’endormir n’importe où. Elle déteste dormir dans le canapé, parce qu’après elle est chafouin. Et si elle est chafouin le matin, ça dure toute la journée et une Nat chafouin, c’est une Nat impossible à supporter comme Marion mais en mieux quand même. Ce n’est qu’une fois qu’elle trouve le sommeil que son téléphone se met à vibrer. Evidemment. Elle regarde son téléphone d’un oeil à moitié endormi, et elle voit le nom de sa soeur. Et l’heure soit dit en passant. Et elle a envie de la tuer. Elle repose son téléphone mais il continue de vibrer, elle décroche alors et lui fait comprendre par l’intonation de sa voix qu’elle l’agace. Elle écoute sa soeur et se contente de lui répondre un « hum aigri avant de raccrocher. Mais peut-être que c’est ça finalement, qui la tourmentait. Elle se lève alors d’un bond, récupère un jean, l’enfile, enfile un pull bien trop large et son écharpe avant de foncer à l’adresse que sa soeur lui a donné, la maudissant toujours intérieurement. Elle se fait recaler par le vigile qui lui dit que sa tenue n’est pas décente, elle lui fait alors un doigt d’honneur avant de reprendre sa voiture pour trouver sa soeur qui marche sur le bas côté. Elle s’arrête alors et lui ouvre la porte côté passager « Grimpe. » lui dit-elle en guise de bonsoir ou bonjour à cette heure de la nuit on sait pas vraiment et elle redémarre sur les chapeaux de roues. « Où est-ce que tu t’es encore fourré ? » demande t-elle, le ton un peu trop sec. « Tu te rends compte que tu t’es encore foutu dans un merdier pas possible ? Tu ne peux pas faire les choses comme tout le monde et fréquenter des gens fréquentables ? » Oui parce que Nat, elle, elle ne sort quasiment jamais ou toujours avec les mêmes amis, et du coup, c’est sûr que c’est beaucoup plus simple. « T’as prévenu Maman ? » elle espère que non, la blonde, parce qu’elle sait que la maison doit être dans tout ses états si c’est le cas. Et Nat, elle ne veut pas assister à ça.


i'm a believer, it's chaos.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 217
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Sam 12 Jan - 12:04 )

Tough ain't enough
Natalia & Kate

Avant même qu’elle ne compose le numéro de Natalia, Kate savait que c’était une mauvaise idée. Et elle aurait vraiment préféré ne pas l’appeler. Elle s’attendait plus ou moins à ce que sa sœur l’envoie sur les roses. Pourtant, Natalia devrait savoir que la petite de la famille ne l’appellerait pas si la situation n’était pas aussi grave. Moins Kate lui parle et mieux elle se porte. C’est un fait qu’elle ne cherche jamais à cacher. Donc si elle essaye de la joindre au beau milieu de la nuit avec la voix tremblante et le cœur lourd, c’est qu’elle a une bonne raison de le faire. Lorsque la communication se rompt, Kate n’en veut même pas à sa sœur d’être aussi stupide. C’est à Matthew, qu’elle en veut le plus. S’il avait répondu à son appel au secours, elle n’aurait jamais eu besoin d’appeler Nat. Il aurait volé à son secours sans se poser de questions, l’aurait ramenée chez elle et attendu qu’elle s’endorme avant de rentrer chez lui. Natalia, elle ne viendra pas. Du moins, il y a une chance sur mille pour qu’elle vienne. Kate préfère donc ne pas se faire d’illusion, part du principe que sa sœur préférerait passer sous un rouleau compresseur plutôt que de venir la chercher. C’est logique, ça coule de source. La jeune femme resserre sa veste tout contre son corps, ravalant ses larmes. Elle n’y arrive pas vraiment, la colère et la fatigue ayant pris le dessus sur tout le reste. Bientôt, c’est la peur qui lui tord l’estomac. La peur d’être ramassée par un inconnu, la peur de tomber sur un groupe d’hommes mal intentionnés sur son chemin. Son rythme cardiaque devient anormalement rapide, au même titre que ses pas. Dès qu’un voiture passe devant elle, elle panique. Elle panique d’autant plus lorsqu’elle entend un véhicule ralentir à sa hauteur. Kate fixe un point invisible droit devant elle, fait comme si elle était seule au monde. Et puis la porte s’ouvre, la voix de Natalia vient lui chatouiller les oreilles. Alors elle est venue ? Ça la surprend tellement qu'elle croit rêver. Kate s’arrête, recule d’un ou deux pas et se tourne vers sa sœur. Natalia semble trop réelle pour que ce soit le fruit de son imagination, de toute évidence. Si elle avait un meilleur plan, elle serait partie après lui avoir adressé un joli doigt d’honneur. Mais elle n’a pas de meilleur plan et à vrai dire, elle se sent soulagée. Kate essuie machinalement ses joues du revers de la main et grimpe à l’intérieur de la voiture. La blonde se laisse enveloppée par la chaleur de l’habitacle, elle sent ses muscles se détendre instantanément. Les deux mains jointes, Kate souffle dessus pour les réchauffer. Natalia, elle reste fidèle à elle-même. Elle ne peut pas se taire, elle est obligée de chercher la petite bête. Kate lève les yeux au ciel, plutôt agacée. « J’ai pas fait exprès. » Qu’elle marmonne. C’est vrai ce qu’elle dit. Elle n’a pas fait exprès, ce n’était pas volontaire. Elle n’a jamais voulu que la soirée se termine de cette manière, elle n’a pas cherché à se faire tripoter par un type trop insistant. « Pourquoi tu voudrais que je prévienne maman ? » Kate tourne la tête vers sa sœur, les sourcils froncés. « Je suis pas comme toi. Je l’appelle pas dès que j’ai un problème. » Elle ose dire ça, oui. Elle ose affirmer une telle chose alors que c’est la première à lui pleurer dans les jupons. C’est surtout le cas depuis son accident, à vrai dire. Avant, c'était différent. « Pour ton information, j’avais pas spécialement envie qu’on me viole à moitié dans un boîte de nuit. C’est dingue, tu me déteste tellement que tu vas jusqu’à penser que même ça, c’est de ma faute. » Elle ne veut pas s’énerver, Kate. Elle ne veut pas prendre le risque de contrarier sa sœur par peur d’être rejetée dans la rue. Mais c’est plus fort qu’elle. Natalia a tendance à la blâmer pour tout et n’importe quoi, ce qui énerve franchement la jeune Rhodes. « Bref, excuse-moi de t’avoir dérangée. Je suis sûre que t’avais bieeeen mieux à faire. » Kate qui s’excuse, c’est rare. Qu’on se le dise, elle n’est pas sincère. Elle s’excuse essentiellement pour la caresser dans le sens du poil. Ça se sent dans sa voix et à travers son air renfrogné.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Natalia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/11/2018
›› Commérages : 35
›› Pseudo : harleen.
›› Célébrité : lily james

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Ven 1 Fév - 20:32 )



tough ain't enough
with, KATE RHODES.

Elle a beau être aigrie tout le temps avec sa petite soeur, tout le temps sur la défensive, tout le temps à l’agresser, au fond d’elle, elle l’aime. Mais c’est bien caché, et puis elle se justifie en étant abjecte. Parce que Natalia, elle se cache derrière des mots abjectes, des mots acides mais elle s’inquiète aussi pour sa petite soeur. Mais ça, personne ne le sait vraiment. Après tout, elle préfère passer pour la méchante que passer pour la soeur normale alors que depuis tout ce temps, elle a tenté de faire comme si c’était elle, la méchante. Parce qu’au fond, c’est ce qu’elle est, la méchante dans l’histoire, la marâtre du conte de fées ou les demis-soeurs insupportables qui veulent piquer la couronne à la future princesse c’est de la faute de l’histoire de Frosty la chenille et Alice, ça m’inspire Mais pourtant, même si elle agit comme une pauvre conne avec sa soeur, elle ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter quand elle l’appelle. Elle n’a pas envie qu’il lui arrive un truc, mais surtout parce que, si quelqu’un sait que la benjamine des Rhodes a appelé la cadette et qu’elle l’a envoyé se faire foutre, ça ferait une affaire d’état et Natalia n’a pas envie de décevoir sa mère, c’est purement intéressé quand on y pense. Natalia est intéressée parce qu’elle ne veut pas que sa famille vole en éclats. Elle sait que sa mère lui tournerait le dos si jamais elle apprend qu’il est arrivé quelque chose à Kate de par sa faute, que Kate a eu des ennuis parce qu’elle n’a pas voulu aller la sauver. C’est ce qu’elle pense quand elle roule pour aller retrouver Kate elle ne sait trop où. « Si tu m’avais dit que tu l’avais fait exprès, je t’aurais demandé où tu avais rangé ton cerveau. Encore heureux que tu n’as pas fait exprès. » répond t-elle à sa soeur en levant les yeux au ciel, les mains accrochées au volant. Elle continue de rouler et augmente le volume de la radio pour que l’aigreur n’hurle pas dans l’habitacle. « J’en sais rien, comme j’ai pas décroché tout de suite. J’me suis dit que tu l’avais peut-être appelé. » Et elle garde son regard rivé sur la route, son pied sur la pédale d’accélérateur, mais quand les mots de Kate viennent la percuter, elle freine d’un coup. « Alors ça, t’as pas le droit Katherine. J’appelle pas Maman quand j’ai un problème. » Et elle secoue la tête négativement en sifflant entre ses lèvres et elle reprend la route, comme si de rien était, les mains qui enserrent bien trop le volant. Elle ne fait pas preuve de délicatesse dans sa conduite. Elle roule bien trop vite. Elle le sait. « Arrête. Arrête de croire que je pense que c’est de ta faute Kate. On sait tous que les mecs sont des connards, on sait tous qu’ils profitent d’un putain de moment de faiblesse qu’ils orchestrent eux même pour pouvoir profiter des filles. Alors arrête de penser que tu me connais, que tu sais ce que je pense, parce que c’est des conneries. » Elle continue de rouler et elle secoue la tête négativement, une fois de plus en continuant de rouler, ralentissant la cadence, et elle regardait sa petite soeur du coin de l’oeil en soupirant « Tu m’as juste réveillé. Mais j’arrivais pas à dormir. » Alors bon, elle n’était pas partie dans une longue nuit de sommeil. « Tu veux venir dormir à la maison ? » Natalia essaye d’enterrer la hache de guerre, et quand sa petite soeur accepte, elle roule jusque Chez elle, gare sa voiture à sa place de parking réservée avant de monter dans l’appartement ou elle laisse le chien faire la fête à sa soeur avant d’allumer des guirlandes. « Jaden est pas là. Il est … ailleurs sûrement. » Oui, Natalia n’avait pas prévu que sa soeur vienne, mais elle sait aussi que la plus petite des Rhodes n’est pas dupe. Et qu’elle se rendrait bien compte qu’il n’y a plus rien de masculin dans cet appartement. Mais Natalia, elle n’était peut-être pas encore prête à se l’avouer. C’était même sûr.


i'm a believer, it's chaos.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Kate Rhodes
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/11/2018
›› Commérages : 217
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Merritt Patterson
›› Schizophrénie : Joan Pryce ҩ Asher James ҩ Giovanni Esposito ҩ James Campbell ҩ Calie Washington ҩ Rose Milligan ҩ Brane Malone

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Mar 12 Fév - 15:22 )

Tough ain't enough
Natalia & Kate

Kate, elle dit à qui veut l'entendre qu'elle n'a peur de personne. Elle clame haut et fort que personne ne peut l'atteindre, encore moins la blesser. Elle se croit capable de piétiner tout le monde, convaincue qu'elle trouvera toujours le moyen de frapper plus fort si jamais on l'attaque. La réalité est tout autre. Kate, elle a peur de sa sœur. Elle a peur de l'affronter, parce que Nat ne manque jamais de lui exposer le fond de sa pensée. Elle manie les mots avec froideur, Nat. Quand elle ne dit rien, ce sont ses yeux qui trahissent tout ce qui lui passe par la tête quand elle voit sa sœur. Et Kate, elle n'a jamais une belle estime d'elle-même quand sa sœur est dans les parages. C'est pour ça qu'elle ne supporte pas Natalia, c'est pour ça qu'elle en a autant peur. Elle n'aime pas être confrontée à ses pires défauts. En avoir conscience, c'est déjà beaucoup pour elle. Les deux sœurs Rhodes sont incapables de discuter normalement. À un moment ou un autre, elles finissent obligatoirement par se lancer des piques blessantes. Au moment où Kate grimpe dans la voiture de sa sœur, elle se demande combien de temps elles tiendront sans se tirer dans les pattes. Nat, elle n'attend même pas une minute avant d'ouvrir les hostilités. Étant donné la manière dont elle lui parle, Kate en vient à penser que sa sœur la tient responsable pour cette soirée. Elle se défend avec agressivité et Kate, elle a hâte de descendre de cette voiture. La blonde ne répond rien, garde son silence jusqu'à ce que Nat évoque leur mère. Pourquoi est-ce qu'elle l'aurait appelée ? Pour certaines situations elle n'hésiterait pas une seule seconde. Mais pour ce qu'il s'est passé ce soir, c'est peut-être bien la dernière personne à qui Kate aurait pensé. Et le plus gratuitement du monde, elle accuse sa sœur d'être une fille à maman. La réaction de Nat est immédiate. Elle pile, et Kate est violemment rejetée en avant. Le temps d'un fraction de second, quand elle sent la ceinture appuyer contre sa clavicule, elle repense à l'accident. Kate suffoque, s'accroche à son siège. « MAIS T'ES FOLLE ! » Qu'elle hurle avec force. « Toi non plus, t'as pas le droit. T'as pas le droit de me prendre de haut à chaque fois qu'tu m'vois. » La jeune femme se détend un peu, le cœur encore un peu paniqué. « M'appelle pas Katherine. » Dit-elle entre ses dents, secouant vaguement la tête. Puisque Nat semble croire que Kate provoque toutes les sales situations dans lesquelles elle se retrouve, elle tient à mettre les choses au clair. Ça la rend folle de devoir expliquer à sa sœur qu'elle n'avait pas l'intention de se faire tripoter par un inconnu. « Ah ? C'est pas c'que tu penses ? Pourtant, y'a deux secondes, tu m'as demandé dans quel merdier je m'étais encore foutue. Comme si c'était de ma faute. Désolée Nat, mais si tu veux pas que j'comprenne de travers, commence par réfléchir avant de parler. » Elle se retient de ne pas insulter sa sœur ouvertement, consciente que ça ne ferait qu'empirer les choses. Leur relation n'est déjà pas bien glorieuse, ça ne lui paraît pas utile de jeter plus d'huile sur le feu. Si Kate pensait déranger sa sœur en l'appelant au beau milieu de la nuit, elle apprend que ce n'était pas le cas. Puis Nat lui demande si elle veut venir dormir chez elle, et Kate ne répond pas vraiment. Elle hausse les épaules, c'est tout. Nat prend ça pour un oui et elle a raison. Kate n'a pas spécialement envie de dormir toute seule ce soir. Elle aurait préféré dormir auprès d'Adrian, Ozzy, ou même Matthew. Mais c'est Nat qui se propose et au fond, ça calme ses envies de meurtre. Quelques minutes plus tard, les deux jeunes femmes entrent chez Natalia. Kate retire ses chaussures et sa veste, écoutant sa sœur d'une oreille seulement. « Ok. » La blonde prend le temps de découvrir les environs, peu habituée à venir chez sa sœur. « Je peux t'emprunter un pyjama ? Et ta salle de bain ? » Elle veut bien dormir sur le canapé, mais pas dans cette tenue. Elle a besoin d'un minimum de confort et si Nat ne veut pas retrouver sa sœur à poil, elle ferait mieux d'accepter de lui prêter un pyjama. Ou quoi que ce soit d'autre de plus confortable que cette robe moulante. Nat abandonne la plus jeune des Rhodes un instant, laissant le temps à Kate de visiter l'appartement. Elle fait le tour du salon, regarde les photos qu'elle trouve, s'intéresse à la décoration. Elle s'interrompt lorsque sa sœur aînée lui rapporte un tee-shirt ample et un short noir. Nat lui indique la direction de la salle de bain et Kate s'y réfugie sans plus tarder. Elle pique un peu de produit démaquillant ainsi qu'une élastique, attache ses cheveux, et troque sa tenue de soirée contre les vêtements de sa sœur. Kate sort de la salle de bain en tenant sa robe d'une main. « Jaden, il est parti définitivement, non ? » Kate pose la question comme ça, assez fort pour que sa sœur l'entende. « J'ai l'impression qu'il n'y a que tes affaires ici. » C'est principalement le cas dans la salle de bain. Adrian ne dort pas souvent chez elle et pourtant, il a déjà laissé quelques affaires. Alors elle s'attendait à ce que les étagères de la salle de bain supportent autant de produits féminins que masculins. Sauf erreur de sa part, il n'y avait que des crèmes et du maquillage. Rien d'autre qui ne puisse justifier la présence d'un homme ici.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


    tomorrow (noun) the best time to do everything you had panned for today.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Natalia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/11/2018
›› Commérages : 35
›› Pseudo : harleen.
›› Célébrité : lily james

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( Lun 4 Mar - 11:18 )



tough ain't enough
with, KATE RHODES.

Tout le monde pense que Natalia déteste sa petite soeur pour une raison qui pourrait être évidente, elle lui a piqué sa place de benjamine de la famille. Sauf que c’est tout sauf le cas, Natalia ne déteste pas sa soeur, elle ne comprend juste pas les choix de la benjamine, ne comprend pas pourquoi elle a fui à San Francisco alors qu’elle avait tout, mais surtout ce n’est pas de la haine, c’est peut-être un peu de l’envie. Parce que Natalia n’a jamais eu le courage de partir loin de sa famille. Natalia elle est restée dans sa petite ville, elle a tenté de vivre dans une grande ville, elle a tenté de partir mais elle est revenue bien trop vite, la sensation anxiogène provoquée par une grande ville ne lui ayant pas plu. Mais ce qu’on ne peut retirer à Natalia c’est que si sa soeur a un problème elle accourra, parce qu’on ne touche pas à sa famille, quoi qu’elle peut en penser. On ne touche pas à sa soeur, on ne touche pas à son frère, ni même à ses parents. Peut-être qu’un jour, elle pourra dire qu’on ne touche pas non plus à ses enfants, mais ça ce n’est pas encore demain la veille que ça arrivera. La jeune femme ne prévoit jamais ses réactions quand elle est avec Kate et encore une fois c’est prouvé quand elle freine brusquement alors qu’elle sait qu’en temps normal, elle ne ferait jamais ça. « Arrête de te sentir persécutée. » qu’elle répond juste pour répondre parce qu’elle aussi, elle veut avoir le dernier mot. « Bien, Katherine. » répond t-elle, encore une fois pour répondre, mais avec un petit sourire qui indique qu’elle se moque un peu d’elle avant de rajouter « Pardon, Kate. » Et elle lui donne un petit coup dans l’épaule juste pour la débrider un peu. Elle déteste cette atmosphère, et peut-être était-ce parce qu’elle avait fait du yoga, mais Nat n’avait pas envie d’une atmosphère pénible. Mais l’atmosphère en reprend un coup quand Kate remonte une fois de plus sur ses grands chevaux. « Arrête Kate. Je t’ai dit que tu ne fréquentais pas des gens fréquentables, pas que c’était de ta faute. » Et elle soupire Natalia, elles ont toutes les deux un sérieux problèmes de communication qui devient sacrément affligeant. Cependant, elle tente de trouver un terrain d’entente en demandant à sa soeur si elle veut venir dormir chez elle, et comme elle ne lui répond qu’avec des gestes, elle prend ça pour un oui, il en faut peu à la blonde. Quand elles arrivent chez elle, le coeur de Natalia se compresse un peu et elle a du mal à respirer, mais elle fait comme si. Elle n’avait jamais ramené personne de sa famille depuis sa séparation avec Jaden et elle n’imaginait pas que ce soit sa soeur qui serait la première à venir ici. « Oui attend. » Elle s’éclipse Nat et sort un jogging et un tee-shirt ample pour sa soeur, qu’elle lui tend en revenant. Elle s’occupe Nat, elle s’occupe l’esprit parce que les pensées deviennent virulente, comme un dur retour de la réalité à la figure. Il est parti parce qu’elle a dit non, il est parti parce que finalement, il ne tenait pas à elle suffisamment pour rester et comprendre son choix. C’est ce qu’elle se dit Natalia, et elle n’avait jamais voulu y penser, mais ça lui fait mal au coeur. Plus que ce qu’elle ne veut y laisser paraître. Et elle arrive la question, elle lui pète à la gueule comme ça, et Natalia ne prend même pas la peine de se protéger. « Il est parti oui. Définitivement je ne sais pas. » qu’elle annonce, le mensonge au bout des lèvres. Elle s’assoit dans le canapé et enserre la tasse de thé qu’elle s’est faites entre ses mains. « Y’a du thé si tu veux, ou sers toi dans le frigo. » Et Natalia, elle fixe un point invisible sur le sol, le coeur qui cogne trop fort, trop vite dans les tempes, dans la poitrine. Elle se pince les lèvres en soupirant. « Oui il est parti. Il m’a quitté. » qu’elle avoue finalement. Peut-être est-ce le doux retour du bâton d’être une garce avec Kate. Puis elle ferme les yeux un instant en soupirant longuement. « Il m’a demandé en mariage et j’ai dit non. Je ne veux pas me marier, je ne veux pas appartenir à quelqu’un et devoir tenir des engagements. Je ne suis pas ce genre de fille et il n’a pas compris ça. Alors il est parti. » Et elle ne l’a pas revu depuis. Ce qui n’est pas plus mal. Il est parti, il est venu récupérer ses affaires et il a laissé les clés dans la boîte aux lettres. Juste comme ça, comme un mirage.


i'm a believer, it's chaos.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Tough ain't enough (Nat) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Tough ain't enough (Nat)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération