CLYLA ☽ What could it be worse?

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 163
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)

CLYLA ☽ What could it be worse? ✻ ( Sam 5 Jan - 19:34 )



WHAT COULD IT BE WORSE ?
CLYLA ☽ When the tears come streaming down your face  'Cause you lose something you can't replace. When you love someone but it goes to waste  What could it be worse? Lights will guide you home and ignite your bones. And I will try to fix you



Lola n’a pas dormi de la nuit, c’est affreux cette sensation qui s’immiscait dans son corps. Elle avait l’impression qu’elle allait s’effondrer si elle faisait un pas de plus et pourtant, elle devait se rendre à l’évidence qu’il fallait qu’elle rentre. Mais est-ce qu’elle avait au moins envie de rentrer ? Non, elle avait juste envie de s’effondrer dans son canapé et ne parler à personne. Il n’est plus là. Il n’est plus là, il est parti. Et Lola, même s’il ne se parlait quasiment plus, même s’ils se voyaient beaucoup moins que quand ils étaient ensemble, Lola avait encore une profonde affection envers Jay et le fait de savoir qu’elle ne le reverrait plus, ça lui brisait le coeur. Mais elle avait tourné la page, elle était avec Clyde maintenant, et Clyde, il n’était au courant de rien. Elle s’en voulait d’être partie comme ça, alors qu’ils signaient les papiers de la maison. QU’est ce que l’agent immobilier avait pu penser ? Qu’est-ce que Clyde avait dit ? Lola sentait son coeur qui se compressait dans sa poitrine alors qu’elle se levait du lit d’Holia, évitant de la réveiller. Elle ne savait pas réellement à quelle heure elle s’était endormie mais pourtant, ça tambourinait dans sa tête, alors ce n’était pas assez. Elle n’avait pas dormi assez. Elle passait une main sur son visage et couvrait le corps de sa meilleure amie pour qu’elle n’ait pas froid. Et elle descend les marches de la villa, se tenant à la rambarde pour éviter de tomber, elle attrape son téléphone dans sa poche de manteau, quinze messages de Clyde et autant d’appels manqués. 1% de batterie. Elle tente de lui répondre, mais rien ne passe, le téléphone s’éteint et elle fond en larmes encore une fois. Alors il est parti. Lui qui lui avait dit quand ils étaient encore ensemble qu’il ferait toujours attention, que finalement, ce n’était pas un métier si dangereux que ça. Et voilà que maintenant, il est parti. Avait-elle au moins le droit de pleurer ? Ils étaient divorcés. Elle l’avait trahi. Il l’avait trahi aussi. Elle soupire un peu bon coup, essuie ses larmes d’un coup avant de se lever, faire chauffer une théière pour holia, quand elle se réveillera, et elle lui note un mot, qu’elle repassera ce soir, qu’il faut qu’elle voit Clyde, parce qu’elle est partie comme ça. Après tout, le monde avait semblait s’arrêter quand elle avait eu Holia au téléphone. Mais la vie continuait son court et Lola le savait. Elle ne pouvait pas être triste éternellement et pourtant, elle n’avait pas le coeur à rire. Alors elle se dirigeait jusque la plage pour pouvoir réfléchir un peu. Elle marchait le long de la plage, ses chaussures à la main, et la fraîcheur lui faisait du bien. Elle pouvait enfin réfléchir en paix. Et presque tout lui revenait en mémoire, mais surtout les bons moments qu’elle avait passé avec lui, c’était le plus important. Elle tentait de regarder sur son téléphone l’heure qu’il était et elle se rendait compte une fois de plus qu’elle n’avait pas batterie. Alors elle serrait les poings avant de se rediriger jusque sa voiture, et elle prenait la direction jusque chez Clyde, c’est là qu’elle aurait dû être hier soir. C’est là qu’elle aurait dû passer sa soirée, il aurait dû la prendre dans ses bras. Mais elle l’a planté, et elle sait qu’il va lui en vouloir. Elle s’en doute. Elle arrive bien trop rapidement chez lui et elle monte les escaliers qui le mènent à lui. Lorsqu’elle ouvre la porte, il y a Clyde qui vient à ses pieds et elle lui offre une caresse avant de mettre son téléphone à charger sur l’îlot de la cuisine. Lorsqu’elle monte dans la chambre, elle le voit et elle sent que ça se serre dans sa gorge. Est-ce qu’elle va se mettre à pleurer ? Elle n’a pas le droit de pleurer, pas devant lui. « Je suis désolée pour hier soir, j’avais plus de batterie je… » Elle tentait de se trouver des excuses bidonnes, mais elle savait que ça ne suffirait pas. « Prend moi dans tes bras Clyde s’il te plaît… Serre moi fort. » Serre moi fort pour recoller les morceaux, dis moi que tu m’en veux pas, s’il te plaît.


(c)crackintime
But I know human nature, my friend, and I tell you that, suddenly confronted with the possibility of being tried for murder, the most innocent person will lose his head and do the most absurd things.
Love is not just a word
Revenir en haut Aller en bas

CLYLA ☽ What could it be worse?

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération