troublemaker (brane)

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Misha Castillo
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/11/2018
›› Commérages : 150
›› Pseudo : sophie
›› Célébrité : queen ana de armas
›› Schizophrénie : ozzy ackerman le connard paumé (b. skarsgard), peter shacklebolt le papa immature (a. taylor-johnson), alma worrell la grande gueule (h. sage) et nova hamilton, la little miss sunshine (l. reinhart)

troublemaker (brane) ✻ ( Sam 12 Jan - 18:51 )


Brane & Misha

troublemaker


Maintenant qu'elle a passé sa période déprime liée aux fêtes, Misha est prête à reprendre du poil de la bête. Elle est lassée des soirées en solo chez elle, de voir les heures passer sans n'avoir rien à faire d'autre que faire semblant de travailler. Le silence la pèse, l'absence de vie dans sa maison immense devient un véritable fardeau pour elle qui n'a jamais vraiment su supporter la solitude. Alors ce soir, Misha a sorti la belle robe dorée et ses chaussures hautes préférées parce qu'elle a toujours aimé s'habiller plus fancy quand elle est de sortie. Elle a abandonné le gros chignon décoiffé et a pris soin de laisser ses cheveux retomber sous ses épaules tout en se maquillant sans trop forcer sur les couleurs. Vers vingt-heures, elle appelle un taxi parce qu'elle est déjà trop mauvaise conductrice que pour se permettre de se mettre au volant avec un verre dans le nez. Elle demande à être conduite au Silverlake, un classique quand on ne connaît pas assez la ville que pour être au courant de tous les bars peu connus qui existent sur le coté. Fière et confiante, Misha pousse la porte et se dirige sans plus attendre vers le bar pour y commander un cocktail. Elle remarque du coin de l'oeil qu'un type est en train d'arranger une scène au fond du bar et fronce les sourcils, intriguée. « Il y a quelque chose de spécial ce soir ? » qu'elle demande au barman dans son habituel accent espagnol, son menton posé sur le plat de sa main. « Soirée karaoké, ça promet d'être un beau carnage. » Misha rit avant de réceptionner son cocktail. Elle fait tourner la paille tout en regardant la scène où se trouve à présent un micro et deux baffles. Au même moment, une silhouette vient bloquer sa vue sur la scène et quand elle pose son regard sur le visage du nouvel arrivant, Misha sent son ventre se retourner. Après deux fois, elle veut encore bien croire au hasard même si ça commence tout doucement à faire beaucoup. Mais là, c'est peut-être bien la troisième ou quatrième fois qu'ils arrivent pratiquement à la même heure dans le même bar. Assise sur sa chaise sur-élevée, la brune hésite. Elle sirote son verre sans s'arrêter avant d'en commander un deuxième auprès du barman. Après avoir réglé sa note, elle prend son courage à deux mains et délaisse sa chaise pour aller prendre celle à coté de Brane. À force de se croiser, ça aurait été étrange qu'ils ne se soient toujours pas donné leurs noms respectifs. « Je ne savais pas que tu avais une âme de chanteur, » glisse-t-elle en s'installant sur la chaise avant de croiser ses jambes sous la table. Elle apprécie Brane, en tout cas physiquement. Leurs discussions n'ont jamais été très profondes même si ils ont déjà échangé quelques mots, et qu'ils ont déjà eu l'occasion de plaisanter à distance sans se parler. Elle se sent machinalement attirée par l'aura qu'il dégage et pour Misha, il n'en faut pas plus pour être sous le charme. « Je me suis dit qu'au point où on en est, je n'ai plus à te demander pour m'installer à coté de toi. Ou bien peut-être que tu attends quelqu'un, Brane ? » Elle hausse un sourcil, espérant secrètement qu'il lui réponde que non. Ce serait quand même gênant que sa copine débarque derrière elle pour récupérer sa place. Peut-être qu'elle a agi trop impulsivement mais après tout, c'est comme ça qu'elle fonctionne. Elle fonce Misha, elle ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes et ça lui a toujours plus ou moins réussi.

AVENGEDINCHAINS


if i can't get a starring role ♡ Sometimes I ignore you so I feel in control 'Cause really, I adore you, and I can't leave you alone. Fed up with the fantasies, they cover what is wrong. Come on, baby, let's just, get drunk, forget we don't get on.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Brane Malone
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/01/2019
›› Commérages : 80
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael B. Jordan
›› Schizophrénie : Joan Pryce + Asher James + Eliza Nelson-Riley + James Campbell + Calie Washington + Rose Milligan + Kate Rhodes

Re: troublemaker (brane) ✻ ( Mar 22 Jan - 12:44 )

troublemaker
Misha & Brane

Brane, il est chaud pour la soirée karaoké. L’annonce de l’événement sur Facebook lui a paru bien sympathique, et après la semaine qu’il vient de passer, il se dit qu’un peu de fun dans sa vie ne lui ferait pas de mal. Bien qu’il n’ait absolument pas l’intention de monter sur scène pour se ridiculiser devant des inconnus, il compte quand même squatter une table jusqu’au bout de la nuit et rire de ceux qui oseront se donner en spectacle. Il s’attend à un cannage, Brane. Il s’attend à ce que les plus belles musiques de son cœur soient détruites par des voix de crécelle. C’est le but des soirées karaoké, après tout. Brane tente de convaincre Martin et Peter de se joindre à lui pour cette soirée. À vrai dire, il ne pensait pas devoir les convaincre. Il pensait plutôt que l’évocation d’une soirée karaoké les motiverait naturellement. Tous les deux refusent à cause de William. Alors quoi, ils décident d'agir comme un couple marié maintenant ? On ne va pas se mentir, Brane se sent salement trahi. Il est aussi un peu vexé qu’un gosse d’à peine un an ait plus de succès que lui. D’autant plus qu’ils inventent une urgence, une sombre histoire de pénurie de couches, et Brane comprend qu’on le prend un peu pour un lapin de six semaines. Bon, ce n’est pas impossible qu’il fasse preuve de mauvaise foi. Dans le fond, il peut comprendre que Peter fasse passer son fils avant les sorties entre potes. Il peut aussi comprendre que Martin ne soit pas d’humeur à faire la fiesta étant donné sa récente (et triste) rupture avec Mila. Il se sent vexé le temps de quelques secondes, puis relativise. Lui, il ira à cette soirée quand même. Il adore errer au Silverlake et ne reste jamais seul bien longtemps. Il trouve toujours quelqu’un pour lui tenir compagnie, comme cette jolie espagnole qui s’appelle Misha. Il ne sait pas si elle sera là ce soir, mais dans le doute, il prend le temps de se faire beau. Lorsque le reflet de sa personne dans le miroir le satisfait, il se rend au bar à pieds. Brane, c’est le genre de personne qui préfère passer quinze minutes dans le froid plutôt que dans les transports en commun. Aussitôt arrivé au bar, il s’accapare une table dans le fond de la pièce, avec une vue directe sur la scène. Il s’apprête à retirer sa veste quand une jeune femme s’installe à ses côtés. Il sourit en reconnaissant la demoiselle en question, plutôt ravi de cette intrusion. « Il y a encore plein de chose que tu ne sais pas sur moi. » Souligne-t-il simplement, le regard amusé. En réalité, Brane est loin d’avoir une âme de chanteur. Il est juste là pour se moquer, mais le dire de vive voix le ferait passer pour un connard. Et quand on cherche à séduire quelqu’un, ce n’est pas vraiment le bon plan. « Oui, j’attends quelqu’un. » Qu’il répond avec un sourire. « Toi. » C’état facile, Misha lui a tendu la perche. Brane n’a pourtant pas l’impression de mentir parce que dans le fond, il s’attendait à la croiser ce soir. Il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi tôt dans la soirée, mais il se doutait qu’à un moment ou un autre, ils allaient se voir. Maintenant qu’elle est là, juste devant ses yeux, il n’en veut plus du tout à Martin et Peter d’avoir refusé de venir. C’est bien mieux ainsi. « Au point où on en est, tu aurais aussi pu m’offrir un verre. » Il rigole gentiment et interpelle un barman pour commander une bière. « Alors ? T’as prévu d’être la révélation de la soirée ? » Qu’il demande en désignant la scène d’un signe de tête. Brane doit bien admettre qu’il serait curieux de voir la jeune femme derrière un micro. À moins qu’elle ne sache pas chanter, auquel cas il risque d’être un peu déçu. Curieusement, il a cependant l’impression qu’elle peut le surprendre. Elle le surprend toujours, de toute façon.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    fuck (verb) The only fucking word that can be put everyfuckingwhere and still make fucking sense. Fuckers.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Misha Castillo
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/11/2018
›› Commérages : 150
›› Pseudo : sophie
›› Célébrité : queen ana de armas
›› Schizophrénie : ozzy ackerman le connard paumé (b. skarsgard), peter shacklebolt le papa immature (a. taylor-johnson), alma worrell la grande gueule (h. sage) et nova hamilton, la little miss sunshine (l. reinhart)

Re: troublemaker (brane) ✻ ( Ven 1 Fév - 17:41 )


Brane & Misha

troublemaker


Après l'incident du cabaret, Misha a quelque peu évité cet endroit qu'elle apprécie pourtant de tout son coeur. Elle sait qu'elle y retournera prochainement, qu'il lui faut seulement un peu de temps pour pousser à nouveau les portes du Red Velvet sans avoir cette boule au ventre d'encore une fois se faire agresser et presque traîner de force dans une voiture inconnue. Ça l'a marquée les premiers jours cette histoire, c'est même probablement bien ça qui a déclenché en elle ce sentiment de solitude si grand alors qu'elle proclame toujours à qui veut l'entendre qu'elle n'a besoin de personne. Mais même si elle se sent encore incapable de faire son grand retour là-bas, le fait de ne plus ressentir l'exaltation quand elle monte sur scène a fini par créer un vide en elle. Être sous les feux des projecteurs lui manque, elle qui prend tellement de plaisir dans ces moments où elle se sent comme si le monde lui appartenait. Alors quand elle entend parler de cette soirée karaoké, Misha ne peut que sourire. Pourquoi ne s'y essayerait-elle pas ? Après tout, elle a déjà été la star numéro une de comédies musicales qui auraient pu la rendre célèbre si sa vie ne s'était pas soudainement écroulée cinq ans plus tôt. En pensant à cette alternative, Misha est une femme heureuse. Et quand elle remarque Brane s'installer à une table un peu plus loin, elle devient même une femme comblée. Sans gêne, elle se glisse entre les autres clients et va s'installer à coté de lui, vêtue de son plus beau sourire. Il a le don pour attirer son attention cet homme, et Misha ne le cache clairement pas. À sa réponse, elle hausse un sourcil, amusée et intriguée en même temps. « Tu piques ma curiosité là, » dit-elle avant de porter son verre jusqu'à ses lèvres pour en boire une gorgée. Du coup, ce serait encore plus dommage si il attendait quelqu'un, parce que ça l'empêcherait d'en apprendre plus sur les talents cachés de Brane. Quand il répond par l'affirmative à sa question, une brève lueur de déception vient éclairer les pupilles de l'espagnole. Il se rattrape cependant bien vite et Misha, elle sourit à nouveau sans pouvoir s'empêcher de lever les yeux au ciel. C'est qu'il arrive presque à la faire tiquer avec seulement deux mots, soit il est doué soit Misha devrait retravailler sa tendance à sur-réagir. Probablement un peu des deux. « Quel beau parleur, » dit-elle avant d'ajouter « Mais je mentirais si je disais que ça me dérange. » Elle aime être attendue, désirée, même si elle se doute que Brane ne l'attendait pas réellement. Elle aurait dû se demander si il était accompagné avant de s'asseoir sans y avoir été autorisée, cependant cela fait plusieurs fois qu'ils se croisent à ce bar et que Brane y est seul. Pas de bague, pas de deuxième verre sur sa table, peut-être qu'il est comme elle une personne qui ne fait qu'attendre qu'un événement un minimum intéressant vienne pimenter sa soirée. Ce qu'il ajoute l'amuse, elle apprécie sa répartie et se décide à entrer dans son jeu plutôt que de se vexer. « Je te croyais plus galant que ça, » glisse-t-elle avec une petite moue triste. Mais elle apprécie son rire, il arrive à la faire sourire à nouveau de manière instantanée. Elle le laisse commander et s'installe dans le fond de sa chaise, toujours en possession de son second cocktail encore à moitié plein. Alors qu'il lui demande si elle compte participer au karaoké, Misha fait mine de réfléchir alors que la réponse, elle est déjà très claire dans sa tête. Évidemment. « Ça te plairait ? » demande-t-elle en tournant la tête dans sa direction, un air innocent collé sur ses traits. Elle reporte ensuite son attention sur la scène où les premiers chanteurs ne vont probablement pas tarder à monter. « Pourquoi pas, mais d'abord j'observe la concurrence. On retient rarement les premières personnes à monter sur scène lors d'un karaoké, les gens ne sont pas assez éméchés que pour leur accorder un minimum d'attention. » Il va finir par croire qu'elle participe à des karaokés tous les soirs, mais Misha est juste une habituée de la scène. « Et toi, Elvis ? Tu comptes partager ton talent au grand public ? » demande-t-elle en battant des cils, espérant un peu qu'il dise oui. Ce serait assez drôle à voir, mais elle pourrait comprendre qu'il dise non. Après tout, un karaoké ne plaît en général qu'à ceux qui sont soit bourrés, soit en groupe. Bien souvent les deux.

AVENGEDINCHAINS


if i can't get a starring role ♡ Sometimes I ignore you so I feel in control 'Cause really, I adore you, and I can't leave you alone. Fed up with the fantasies, they cover what is wrong. Come on, baby, let's just, get drunk, forget we don't get on.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Brane Malone
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/01/2019
›› Commérages : 80
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael B. Jordan
›› Schizophrénie : Joan Pryce + Asher James + Eliza Nelson-Riley + James Campbell + Calie Washington + Rose Milligan + Kate Rhodes

Re: troublemaker (brane) ✻ ( Lun 11 Fév - 10:59 )

troublemaker
Misha & Brane

Après le départ d'Erin, aucune autre femme n'a pu prétendre au statut de petite-amie dans la vie de Brane. Elle est partie si vite qu'il n'a pas tout de suite compris ce que ça signifiait pour leur couple. Erin s'est envolée sur la côté ouest dès le lendemain de leur dispute. Elle a abandonné Brane, qui espérait pourtant reparler de Los Angeles une fois la tempête passée. Il n'est pas impulsif, Brane. Il aime bien réfléchir à toutes les options possibles, prendre le temps de trouver une solution pouvant convenir à tout le monde. Alors malgré cette affreuse dispute, il pensait qu'Erin allait lui donner l'occasion d'en discuter calmement. Il n'était certainement pas prêt à quitter Cap Harbor, mais il n'était pas non plus fermé aux compromis. Au début, il ne voulait pas vraiment croire que sa femme était partie sans lui, sans plus d'explication. Il ne savait pas si son départ était provisoire ou définitif, si ça voulait dire qu'ils étaient encore ensemble ou séparés. Le fait est que durant des mois, Brane s'est accroché à son mariage. Il ne voulait pas commettre d'erreur, faire quelque chose qu'il regretterait sans l'ombre d'un doute. Puis les papiers du divorce sont arrivés dans sa boîte aux lettres et il a compris qu'il s'accrochait à de la fumée. Néanmoins, à part du sexe, il n'a jamais pu offrir quoi que ce soit d'autre à qui que ce soit. C'est encore vrai aujourd'hui. Erin lui a fait connaître le meilleur et le pire. Qu'elle le veuille ou non, Brane la considérera toujours comme la femme de sa vie. Peut-être qu'il finira sa vie seul, dans une maison trop grande pour lui, remplie de souvenirs tristes. Ou peut-être qu'il tombera sur une femme capable de lui faire oublier Erin. Il n'en sait trop rien, Brane. Et il ne cherche pas à savoir ce qui l'attend à l'avenir. Il ne promet rien à personne, joue les séducteurs sans but précis, comme il le fait avec Misha. Il prend le rôle d'un type un peu mystérieux pour qui les phrases de lover n'ont aucun secret. Dès qu'une femme se montre un tant soit peu réceptive, ça l'encourage à continuer. Avec Misha, ce n'est pas la première fois qu'il joue au chat et à la souris. Il ne la connait pas spécialement beaucoup, ne l'a croisée que deux ou trois fois en tout, mais il l'aime bien. Leur discussion ne vole jamais bien haut, et c'est ce qu'il apprécie. C'est aussi léger qu'agréable. Elle le qualifie de beau-parler, et Brane sourit en haussant les épaules. « Et moi j'te mentirais si j'te disais que j'en étais pas un. » Il a au moins le mérite d'être honnête, même si au fond de lui, il l'attendait un peu. À chaque fois qu'il vient ici, Brane tombe sur elle. Ça le fait rire de constater que ce soir n'échappe pas à la règle. Si Misha semble avoir de quoi s'hydrater, ce n'est pas le cas de Brane qui rêve d'une bonne bière fraîche. Il lance une plaisanterie à ce sujet, puis rigole un peu face à la réaction de la brune aux mèches blondes. « J't'ai dit qu'il y avait plein de choses que tu savais pas sur moi. Mais t'en fais pas, j'peux être galant pour plein d'autres choses. » Il ne dira pas quoi, lui-même n'en a aucune idée. Il dit juste ça comme ça, pour l'intriguer davantage. Brane commande une bière avant de demander à l'espagnole si elle compte dévoiler ses talents de chanteuse. Après tout, c'est soirée karaoké. « Donc tu vas monter sur scène. » Conclut-il sans le quitter du regard. Lui qui avait prévu se moquer de tous les participants, il reconsidère son plan. « T'as l'air de t'y connaître en karaoké, j'aurais pas cru. » Qu'il remarque, non sans un sourire. Apparemment, il y a aussi beaucoup de choses qu'il ne sait pas à son sujet. Ça l'intéresse. Le serveur apporte enfin sa bière, il en boit une longue gorgée avant de répondre à la question de Misha. « Nope, c'est pas mon délire. » Dit-il en toute franchise. « J'avais juste envie de sortir et en général, c'est toujours drôle les soirées karaoké. » Voilà, il admet plus ou moins subtilement qu'à par rire des autres, il ne compte pas faire quoi que ce soit d'autre. « J'te parie qu'à un moment ou un autre, on va avoir le droit à un type bourré qui se déshabillera à moitié en chantant I'm too sexy. J'suppose qu'on échappera pas non plus à la fille déprimée à cause d'une rupture, qui pleurera en hurlant dans son micro les paroles de All of Me ou une connerie du genre. Puis faut pas oublier les groupes de filles hystériques, de mecs prépubères et tous ceux qui se croient capables de chanter en français, en russe ou en espagnol alors qu'ils maîtrisent même pas leur langue natal. » Tout ça, ce sont les prédictions de Brane pour la soirée. Ça paraît cliché et pourtant, il sait qu'en tant que spectateur, il va devoir subir tout ça. Le brun pose son regard sur Misha avec insistance et plisse les yeux. « Du coup, il y aura toi aussi. Et j'ai du mal à croire que tu puisses entrer dans une des catégories que j'ai citées. » Cette fois, il ne dit pas ça pour la charmer. Il ne la connait sans doute pas beaucoup, mais il n'imagine vraiment pas qu'elle puisse ruiner une chanson avec sa voix. Ou peut-être qu'il ne veut simplement pas le croire, parce que s'il découvre qu'elle a une voix de crécelle, ça risquerait de le décevoir un peu.
✻✻✻
CODES ©️️️️ LITTLE WOLF.


    fuck (verb) The only fucking word that can be put everyfuckingwhere and still make fucking sense. Fuckers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: troublemaker (brane) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

troublemaker (brane)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération