JAMERON - Le jambon au goût d’espagne

 :: the city of cap harbor :: Police & Firefighter department cap harbor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Love is a mutual torture
avatar
Love is a mutual torture


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 5342
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

JAMERON - Le jambon au goût d’espagne ✻ ( Dim 13 Jan - 21:16 )



le jambon au goût d’espagne
with, JAMERON.


Au téléphone avec Mikayla, tu lui expliques, plus ou moins, ce qu’il vient de se passer et comment elle pourrait aider. Tu as finis ton service mais t’es encore loin de pouvoir rentrer chez toi et de pouvoir montrer tout ton amour à ton oreiller et lit. Charlie a eu un accident de voiture, l’obligeant à suivre une batterie de tests. Elle est obligée de rester sous surveillance jusqu’a demain matin, au moins. Tu ne souffles pas le fait que tu ais appris qu’elle était enceinte. Cinq à six semaines, tout au plus. Ni elle, ni toi, ne vous étiez préparé à cela. La nouvelle était arrivé comme un cheveu sur la soupe et tu devais maintenant le digérer. Le plus dure n’etait pas d’accepter le fait que tu allais être papa. Non. C’etait plutôt le fait que tu serais papa dans un peu moins de huit mois et que tu ne te sentais pas vraiment prêt à tout ceci. Tu rêvais depuis si longtemps de ce moment, et enfin il se réalise ... et tu prends peur. Comme toujours. Parce que le changement, ça t’effraie. Parce que tu sais qu’une fausse couche peut vite arriver. Et puis, Charlie avait toujours répété depuis sa plus tendre enfance que devenir mère n’était pas quelque chose qui l’enchantait. Même si elle a dit vouloir garder la petit pois qui grandissait en elle, une partie de toi à la trouille qu’elle change d’avis. Peur peur, elle aussi. Tu souffles un bon coup, rejoint ta petite amie et reste auprès d’elle le plus longtemps possible. On est d’ailleurs obligé de te tirer en dehors de la chambre pour que tu daignes enfin prendre la direction de la voiture. Diantre. Tes collègues auraient pu te laisser avec elle quand même. Tu mérites au moins ça venant de leur part. Mais bon, t’es aussi fatiguée et tu ne serais pas contre une bonne nuit de sommeil. Voiture en marche, tu fais la route habituelle. Tu passes devant l’universite, le centre commercial et au loin, tu distingues le poste de police. Ton cerveau te souffle l’idee d’aller y faire un stop et tu n’es pas contre cette idée.

Tu entres en grand pas dans le bâtiment, salue certaines personnes que tu connais et marche droit vers le bureau de Tonton James. Ça faisait un moment que tu n’avais pas pris le temps de venir le voir et étrangement, au vu de ta situation actuelle, tu penses que tu as bien fait de venir réclamer un peu de sa compagnie. Tu toques à la porte, attends l’ordre de pouvoir entrer et tu passes la tête dans la faible ouverture que tu as faite. James est aussi dans sa chaise de bureau. Regard à droite, à gauche, il est seul. Ok. Opération Cameron va être papa en marche. « Tu devineras jamais ce qui m’arrive ! » c’est un truc de ouf. « J’ai planté la graine James. Tu te rends compte ? » Oui, désolé, t’es toujours aussi peu douée pour parler sexe. « Olalalalalala. J’ai tellement de choses en même temps dans mon cerveau depuis que je le sais que je vais m’evanouir ! » A moins que se soit le fait que tu sois encore sous le choc de l’annonce. Peu importe. « Mais bon, faut pas que je m’enflamme. Peut être que la graine va pas tenir. Faut attendre encore un peu avant d’etre sûr. » C’est les paroles du medecin, ça. « Ok. Ok. Je sais ce que tu vas me dire : pense pas au pire. Mais ! Je suis abonné au pire alors comment que je dois faire pour pas imaginer que ça va mal se passer ? » gosh. Tellement de question. Tellement de stress. Et dire que ça ne fait que quelques heures que tu sais pour l’enfant. Est-ce que ça va toujours être comme ça maintenant ? Tu te laisses tomber sur un des sièges en face de James et tu le regardes, restant silencieux, bien que ta bouche te démange. Qu’est-ce que tu peux ajouter d’autres dans le fond ? « Bonsoir. » T’avais oublié la politesse, comme souvent quand tu passais voir James ici, à son boulot, mais il ne pouvait pas t’en vouloir. Si tu étais ici, c’est qu’il y avait une urgence,


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas

JAMERON - Le jambon au goût d’espagne

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Police & Firefighter department cap harbor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération