Category 55 emergency doomsday crisis (ptr)

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Rose Milligan
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/09/2018
›› Commérages : 402
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Mila Kunis
›› Schizophrénie : Joan Pryce ✻ Asher James ✻ Giovanni Esposito ✻ James Campbell ✻ Calie Washington ✻ Kate Rhodes ✻ Brane Malone

Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Mer 23 Jan 2019 - 18:22 )

Category 55 emergency doomsday crisis
MILLIBOLT

Rose est particulièrement enragée aujourd'hui. Tout l'agace, à commencer par sa stupide colocation avec Dan. Elle a l'impression que cet homme passe littéralement sa vie dans la salle de bain, à prendre soin de sa peau. Rose ne demande qu'à prendre une douche, ce qui ne demande pas plus de quinze minutes par jour. Aussi étonnant que cela puisse paraître, elle peine à obtenir le quart d'heure qu'elle requiert. Un jour, elle risque vraiment d'enfoncer la porte et Dan, il ne va rien comprendre à ce qu'il lui arrive. Dans la mesure où il est difficile pour Rose de garder son calme, elle passe son temps à hurler à plein poumon en donnant des coups de pieds dans la porte. C'est encore le cas en ce début d'après-midi enneigé. Elle crie après Dan, l'insulte de tous les noms, le menace de le mettre à la porte à la seconde où il sortira de cette foutue salle de bain. Puisqu'il ne réagit absolument pas, elle laisse la rage se répandre dans tout son être et se dirige d'un pas décidé vers la chambre que l'acteur occupe. Elle la retourne sans le moindre ménagement, vide le moindre tiroir qu'elle ouvre, mélange tous ses produits de beauté à la noix. Rose signe son arrêt de mort, mais tant pis. Dan l'énerve, elle a besoin d'exprimer sa colère. La brune termine son carnage en retirant les draps de son lit, et part les mettre dans l'évier de la cuisine. Elle ouvre évidemment le robinet d'eau froide, veillant bien à ce que les draps soient complètement trempés. Il va moins rire, Dan, quand il verra l'œuvre de sa colère. Satisfaite et partiellement calmée, Rose regagne sa chambre. Le vacarme qu'elle a provoqué fait sortir Dan plus vite qu'elle ne l'aurait cru, et c'est à son tour de crier comme un fou. L'actrice l'ignore allègrement et court jusque dans la salle de bain à présent libre. Elle s'enferme à l'intérieur, déjà ravie de pouvoir ENFIN prendre sa douche. « Tu es un affreux personnage, Rose Milligan. » La brune ricane tout en se déshabillant. « Je m'en bats les couilles ! » Qu'elle hurle avec fierté avant de se glisser dans la douche. Pour se venger, elle prend bien tout son temps. C'est probable que d'ici la fin de la journée, elle s'en veuille. Rose finit toujours par s'excuser à un moment ou un autre, il faut juste attendre que son drama queen side se soit un peu éteint. En attendant, Dan peut se gratter. La brune déchante vite quand elle remarque l'absence de savon. « Daaaaaaaaan ! » Elle sort de la douche illico presto, s'enroule dans une serviette, et ouvre la porte à la voler. « Pourquoi on a plus de savon ? Il est où le savon ? Tu as mangé le savon ? » Dan la regarde avec amusement, un sourire narquois collé au coin des lèvres. Dans un geste plein de provocation, il lui tend une petite liste de course, sur laquelle figure le mot savon en lettres capitales. « Tu te moques de moi ? » Non, il ne se moque pas d'elle. S'ensuit une énième bataille dont le but est de déterminer qui de Rose ou de Dan ira faire les courses. C'est un pierre-papier-ciseaux qui tranche pour eux, et c'est comme ça que Rose se retrouve au centre commercial une heure plus tard. Elle râle toutes les secondes, peste contre le moindre individu qui ose poser son regard sur elle. En plus il neige et Rose, elle déteste la neige. Au passage, elle prévient Erin de la mort certaine de Dan. Elle prévoit déjà de faire du Vaudou, histoire de bien le faire souffrir comme il faut. Rose veut en finir au plus vite avec cette satanée liste de courses, donc elle ne perd pas de temps et ne cherche pas à savoir si ou telle ou telle marque est mieux qu'une autre. Il ne lui reste plus qu'à prendre le savon, et sa mission de la journée sera accomplie. Naïve qu'elle est ! Rose tend la main pour attraper la dernière bouteille de savon à l'ananas, quand on la dérobe sous son nez. Outrée, elle se tourne vers son adversaire, un monsieur plutôt costaud, qui ne mérite absolument pas de se laver avec du savon à l'ananas. « Pardon, mais cette bouteille est à moi. » Le type arque un sourcil et va pour l'ignorer. Rose, quand elle est en colère, elle pète des scandales pour rien. En l'occurence, elle perçoit l'acte de ce monsieur comme une atteinte à sa personne. Donc elle attrape le monsieur par le bras et insiste pour récupérer la bouteille. « Mais vous êtes folle ! » Ah, elle est folle ? Rose, elle ne réfléchit pas. Elle pousse le monsieur et récupère le savon dans son caddie. « C'est MON savon ! » Le gars n'est pas plus mature qu'elle, puisqu'il cherche à arracher le savon des mains de Rose. Elle résiste, il résiste, ils se battent et finalement, c'est Rose qui perd. Elle tombe à la renverse, percute le rayon juste derrière elle et se prend un étalage tout entier de shampoing sur la tête. Elle tente de se relever, un peu sonnée, sans y parvenir. C'est en portant une main à sa tête, à l'endroit qui lui fait le plus mal, qu'elle comprend qu'elle saigne. « Aoutch... » Elle ne sait pas si c'est la vue du sang qui la perturbe, ou simplement la chute, mais dans tous les cas, elle finit par tomber dans les vapes. Bisou Rose.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    brain (noun) an organ that most people do not possess or use.
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 221
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (lo. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Lun 28 Jan 2019 - 21:40 )


Rose & Peter

CATEGORY 55 EMERGENCY DOOMSDAY CRISIS


Grâce à son job, Peter rencontre énormément de personnes. En allant des petites vieilles qui ont leur chien coincé dans un arbre jusqu'à ceux qui se retrouvent enfermés dans leur cuisine en feu, il est assez fréquent que les personnes qu'il aide en viennent à lui faire la conversation parce qu'assez souvent, c'est comme ça qu'ils arrivent à gérer le stress. Ça papote pour se détendre et oublier même si Peter, il est un peu une clinche dans ce domaine-là. Il ne sait jamais quoi répondre aux questions des citoyens dans le genre "ça fait quoi d'être pompier ?" À chaque fois, il a envie de répondre que c'est un peu comme être mécanicien mais ne réparer que des saunas, puis il se rappelle que son humour est souvent trop peu adapté aux situations de ce genre. Bien souvent, il laisse les ambulanciers s'occuper des discussions pendant que lui, il s'éclipse discrètement pour retourner à la caserne. Cette fois pourtant, c'est différent. Jillian a momentanément été sa voisine de pallier avant qu'elle ne finisse par déménager dans un petit appartement assez minable, il ne sait trop pour quelle raison. Elle a pendant longtemps été sa fournisseuse de lait, d'oeufs, même de dentifrice. Elle a déjà gardé William une heure ou deux, et il y a même eu une fois où Peter est venu regarder un match de football américain chez elle parce son décodeur beuguait, comme souvent. Quand il a appris qu'une fuite de gaz avait été repérée à l'adresse de Jillian, Peter n'a pas attendu d'ordre avant de sauter le premier dans le camion. Ils sont plusieurs à avoir évacué le bâtiment mais Peter, il s'est occupé de Jillian en priorité. La fuite venait d'un appartement du dessus qui, quelques minutes avant qu'ils n'arrivent, à fini par exploser. Il n'y avait heureusement aucun mort car l'appartement était entièrement vide, mais ceux d'en dessous étaient dans un plutôt sale état. Quand Peter a trouvé Jillian dans le couloir, elle avait de la poussière partout sur elle et respirait difficilement.  « Je t'amène à l'ambulance et ils vont s'occuper de toi, ok ? » Elle secoue négativement la tête et s'occroche à lui, le plat de sa main recouvrant sa bouche pendant qu'elle se met à tousser. Après s'être assuré que tout le monde était en sécurité, Peter passe un bras sous les épaules de son ancienne voisine pour l'aider à aller jusqu'à l'ambulance. Elle refuse d'y aller seule et ça le pompier l'a bien compris, alors il monte avec elle. Il tient sa main pendant le trajet jusqu'à l'hôpital et pour essayer de calmer son anxiété, il lui parle alors qu'elle peine à respirer sous un masque à oxygène.  « Et alors que je lui donnais à manger, Will s'est calé une céréale dans la narine. C'était extrêmement drôle, mais j'ai pas eu le temps de prendre une photo il l'a soufflée plus vite qu'une tornade. » Il voit Jillian sourire son masque et sent ses doigts serrer sa paume un peu plus fort. Arrivés à l'hôpital, il prend soin de l'enregistrer auprès d'un des médecins en refilant ses coordonnées.  Il retourne ensuite vers son amie. « T'es entre de bonnes mains Jill, je te promets que tout va bien se passer. » Il la regarde s'éloigner, toujours planté dans le couloir alors que dehors, une autre ambulance vient de s'arrêter devant l'entrée. Peter devrait retourner travailler, mais ça le tourmente un peu de savoir que Jill est quelque part dans l'hôpital sans savoir ce qu'ils sont en train de lui faire. Les portes s'ouvrent et machinalement, il se tourne vers les urgentistes qui sont occupés à transporter une personne sur un brancard.  « Rose ? » Il la regarde en fronçant les sourcils. Il l'a reconnue tout de suite Rose, en même temps comment oublier le visage de la dernière fille avec laquelle il a couché ?  « Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ? » demande-t-il à un des urgentistes, tenant toujours son casque sous le bras et étouffant à moitié dans son uniforme.  « Bagarre dans un super-marché, elle s'est fortement cogné la tête. » Ils s'éloignent pour aller l'installer dans une chambre. Peter, il a toujours été fasciné de voir à quel point les médecins tapent facilement tous leurs patients dans une chambre juste "pour être sûr". Quoi que, si Rose en est venue à s'évanouir pour un coup donné à la tête, ça pourrait être plutôt sérieux. Il hésite à partir mais au final, Peter décide de rester. Il attends quelques minutes, une dizaine le temps de se prendre un café, puis il se dirige vers là où Rose à été emmenée. Une petite chambre sans décoration, froide. La jeune femme est visiblement réveillée, bien qu'elle ait l'air plutôt sonnée. « Je te voyais pas être le genre de fille à se bagarrer dans les super-marchés, » lâche-t-il avec un sourire amusé accroché aux lèvres. Ne supportant plus le poids de sa combinaison, Peter l'a descendue jusqu'à ses hanches et est à présent vêtu d'un t-shirt sale, rempli de suie. Tant pis si il n'est pas habillé de manière très propre pour un hôpital, lui aussi peut sortir la carte du "je sauve des vies tous les jours alors shut the fuck up".


AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Rose Milligan
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/09/2018
›› Commérages : 402
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Mila Kunis
›› Schizophrénie : Joan Pryce ✻ Asher James ✻ Giovanni Esposito ✻ James Campbell ✻ Calie Washington ✻ Kate Rhodes ✻ Brane Malone

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Ven 1 Fév 2019 - 17:15 )

Category 55 emergency doomsday crisis
MILLIBOLT

Les réactions excessives de Rose, elles ne sont pas fréquentes. Elles sont quotidiennes. Surtout depuis son emménagement à Cap Harbor. Quand ça ne va pas, l'humanité toute entière doit être au courant. Et si jamais un individu se met en travers de son chemin alors que la mauvaise humeur irradie son corps, elle lui assure une mort rapide et douloureuse. Rose, c'est un mix entre une drama queen confirmée et une catcheuse en devenir. Ça ne fait pas bon ménage, et il ne vaut mieux pas la provoquer. Mais ce pauvre homme, qui souhaitait simplement acquérir une bouteille de savon à l'ananas, il ne pouvait pas savoir que Rose allait l'attaquer en cas de résistance. Il ne pouvait pas prévoir qu'elle allait lui sauter dessus telle une furie. S'il l'avait su, il aurait probablement réfléchi à deux fois avant de lui arracher le savon des mains. Lorsqu'il voit Rose percuter le rayon situé derrière elle, il panique un peu. Il regrette son geste, avant de se rendre compte qu'il n'a rien fait de mal. Voilà qu'il hurle à qui veut l'entendre que Rose n'est qu'une folle ravagée du bulbe. La brune entend vaguement les insultes de ce monsieur et pendant un bref instant, elle songe à remonter sur le ring. Juste histoire de lui montrer de quel bois elle se chauffe. Le souci, c'est qu'elle ne contrôle plus vraiment son corps et son cerveau finit par fermer les rideaux. À mi-chemin entre le conscient et l'inconscient, la brune se laisse prendre en charge par des ambulanciers. De toute façon, même si elle voulait résister, elle ne peut pas. Au bout de plusieurs longues minutes, elle revient vaguement à elle. Sa vue est incroyable brouillée, et tout ce monde autour d'elle, ça lui donne mal au crâne. On lui demande son prénom, on lui pose tout un tas d'autres questions, mais il n'y en a pas une seule à laquelle elle puisse répondre. Non pas qu'elle ne sache pas la réponse. Elle se sent simplement trop dans les vapes pour ouvrir la bouche. Finalement, on l'informe qu'elle va être transportée jusqu'à l'hôpital, parce qu'elle est blessée et elle a besoin de soins. À part froncer légèrement les sourcils, Rose ne réagit pas plus. Une fois à l'hôpital, les médecins s'occupent d'elle. Elle croit apercevoir un visage familier, mais ne sait pas si son corps se trouve encore dans la réalité du monde. Donc elle fixe juste l'individu avec un air un peu perdu. Les médecins lui font passer toute une batterie d'examens, l'assomment avec des anti-douleurs et Rose, elle finit par faire dodo. À son réveil, l'actrice se sent incroyablement en paix avec elle-même. Même avec quelques cheveux en moins, deux ou trois points de suture, et un bandage autour de la tête, elle se sent bien. Trop bien, même. Rose cligne des yeux plusieurs fois, avant de sourire bêtement. Elle porte une main à sa tête, puis lâche un « Oooooh ! » d'émerveillement quand elle sent le bandage sous ses doigts. D'ailleurs, ses doigts lui semblent être plus longs et plus fins que d'habitude. Elle est occupée à les fixer quand un homme fait irruption dans sa chambre. « Oooooh ! » Oui, elle est encore émerveillée. Elle bugue un peu, Rose. Elle ne le reconnait pas tout de suite, cet homme. La dernière fois, il n'avait pas tout ce déguisement. Il était habillé plutôt simplement. « Oooooooh ! » Là, elle le reconnait enfin. « Tinder Peter ! » Dit-elle, fière de sa rime. « Coucou. » Elle lui adresse un petit signe de la main, toute heureuse de le voir. « Tu me donnes envie de chanter, hihi. » Avoue-t-elle en toute franchise, sans trop savoir pourquoi. Mais c'est vrai qu'elle a envie de chanter. Elle a envie de chanter la vie, Rose. Elle a envie de danser aussi, mais son état ne le lui permet sans doute pas. « T'es toujours aussi joli, Peter ? » Voilà qu'elle pousse un soupir de satisfaction, plutôt contente de la beauté de l'homme. Elle le fixe longtemps, un sourire niais étirant ses lèvres. Elle soupire encore, puis détourne son attention pour attraper le verre d'eau à côté d'elle. « Woooooh ! » Au moindre mouvement de tête, c'est toute la pièce qui tourne. Rose ferme les yeux, attend que tout se stabilise à l'intérieur de sa tête, et rouvre les yeux. Elle attrape enfin le verre d'eau qui lui fait tant envie, le porte à ses yeux afin qu'elle en examine le contenu avec attention. Et ça lui fait penser à un bain. « Est-ce qu'on a sauvé le savon à l'ananas ? » Demande-t-elle alors, inquiète. Entre deux moments de flou, elle parvient à être un peu lucide. Du moins, elle arrive à se souvenir qu'à la base, elle voulait juste du savon à l'ananas.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    brain (noun) an organ that most people do not possess or use.
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 221
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (lo. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Ven 15 Fév 2019 - 18:03 )


Rose & Peter

CATEGORY 55 EMERGENCY DOOMSDAY CRISIS


Avec toute cette agitation, Peter réalise qu'il n'a même pas encore eu l'occasion de manger, ce qui représente à ses yeux un véritable crime envers l'humanité. Il tombe sur une cafétéria bondée, pleine de malades qui toussent en tout sens et qui lui envoient ses germes en pleine face sans le moindre remord. Il se prend un simple sandwich et même si ce n'est pas du grand art, que le jambon est gelé et qu'il y a seulement une tomate au milieu du bazar, ça fera l'affaire pour les trois prochaines heures. Il manque presque de se perdre en faisant demi-tour pour retourner vers le hall alors qu'en soit, tout est écrit sur des panneaux accrochés au mur. Peter, il a toujours détesté les hôpitaux dans lesquels il ne va presque jamais. Il les trouve trop grands, trop bruyants, et l'atmosphère morbide qui règne entre ces murs suffit toujours à lui filer le cafard. N'empêche, il aimerait bien savoir comment son ancienne voisine se porte. Il ne sait pas où elle se trouve, pour combien de temps elle en a. Si ça se trouve, elle s'est fait la malle pendant qu'il se perdait dans la cafétéria. Alors à la place, il repense à Rose qu'il a vue se faire embarquer dans une des chambres. Elle aussi, il aimerait bien savoir comment elle se porte. Non pas qu'il se fasse du souci, quoi que peut-être un peu vu qu'elle a franchi les portes de l'hôpital inconsciente. Mais il se dit que c'est quand même pas banal de la recroiser ici, dans ce contexte, alors qu'il ne vient plus jamais en ces lieux sauf pour son gamin. Et Peter, il a toujours eu un peu du mal à croire au hasard tout comme il a du mal à croire  aux histoires de destin. Il erre dans les couloirs, retrouve sans trop de mal la chambre où Rose réside. Lorsqu'il la voit en train d'admirer ses doigts, il ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire amusé. Avec sa combinaison nouée au niveau du bassin, Peter a peu du mal à marcher sans que ça fasse des vieux bruits de frottements. C'est que c'est imposant ce machin, et ce n'est sûrement pas avec ça qu'il ira un jour vers ses courses même si il était pressé. Lui, il préférerait autant se mettre en caleçon si ça ne passait pas pour de l'exhibitionnisme. Rose le reconnait malgré son état second et cette fois, le sourire de Peter se fait plus grand. « Ça c'est du surnom qui claque, » qu'il dit d'un ton amusé avant de tirer une chaise pour s'y asseoir. « Mais chante, je t'en prie. Je suis sûre que t'arriverais à soigner tout l'hôpital, comme dans un Disney. » Peter et ses remarques stupides, mais bon elle a l'air assez loin que pour pouvoir potentiellement les apprécier. Elle est drôle n'empêche, avec son bandeau autour de la tête et ses pupilles plus dilatées que si elle était en train de planer. À ce qu'elle ajoute, il penche légèrement la tête sur le coté en fronçant les sourcils. « C'est une question ou une constatation ? Enfin bon, je vais prendre ça pour un compliment, » conclut-il, tout fier comme un paon. « La robe d'hôpital te va plutôt bien, c'est vrai qu'on te demande de rien mettre en dessous ? » demande-t-il sans gêne, parce que Peter est plutôt réputé pour son éternelle franchise. Il la regarde interagir avec son verre d'eau comme si c'était une sorte de potion magique, à moins que ce ne soit de la vodka vu comme elle l'observe avec admiration. À l'intérieur, Peter glousse de la voir comme ça. À l'extérieur, il se contente de pincer les lèvres pour éviter de rire. Rose, elle vient un peu rendre sa journée plus légère même si pour elle c'est plutôt totalement le contraire. Elle parle d'un savon à l'ananas, ce qui le fait grimacer. « T'as fait tout ça pour un savon à l'ananas ? Franchement Rose, si ça avait été à la noix de coco j'aurais encore pu comprendre mais l'ananas ? Non non non, ça se met pas dans du savon. » Peut-être qu'il va s'attirer les foudres d'une Rose totalement high, mais tant pis. Réalisant l'opportunité qui s'offre à lui, Peter s'accoude au lit de Rose et la regarde avec un grand sourire angélique. « Mais attends, ça veut dire que tu vas être super honnête et ne pas du tout te souvenir de cette conversation quand t'auras repris tes esprits, » songe-t-il tout haut. « T'as trouvé que j'étais un bon coup ? » Le pompier sérieux a officiellement laissé place à Peter le beauf.


AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Rose Milligan
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/09/2018
›› Commérages : 402
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Mila Kunis
›› Schizophrénie : Joan Pryce ✻ Asher James ✻ Giovanni Esposito ✻ James Campbell ✻ Calie Washington ✻ Kate Rhodes ✻ Brane Malone

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Mer 27 Fév 2019 - 10:18 )

Category 55 emergency doomsday crisis
MILLIBOLT

Lorsqu'elle revient sur la planète Terre, Rose n'est pas dans son état normal. Les médicaments injectés pour calmer ses maux de tête et la douleur de la blessure la font basculer dans un univers parallèle. La brune est complètement stone, se fascine pour à peu près tout et n'importe quoi. C'est sans doute mieux ainsi. Si Rose était pleinement consciente de ce qu'il lui arrive, elle exploserait de rage. Le simple fait de se retrouver aux urgences à cause d'un fétichiste du savon à l'ananas lui donnerait des envies de meurtre. Dans l'immédiat, elle réagit plutôt bien à la situation. La brune découvre la vie sous un nouvel angle, se laisse envoûter par le mouvement lent de ses doigts. Rose est bien vite interrompue dans sa contemplation. Dans un premier temps troublée, elle finit par reconnaître l’homme venu la déranger et ça gonfle son cœur de joie. Sans doute aurait-elle préféré le revoir dans un autre contexte, mais présentement, elle semble plutôt ravie. Elle le gratifie d’un surnom trouvé sur le tas, signe qu’elle se souvient parfaitement de lui. La chute a apparemment détérioré ses neurones, sans jamais attaqué sa mémoire. Et toute cette joie, ça lui donne envie de chanter. « Tu crois ? Mes cheveux vont s’illuminer ? » Elle attrape une mèche de cheveux et s’y intéresse de plus prêt. Rose envisage sérieusement de chanter, juste pour voir ses cheveux briller aussi fort que ceux de Raiponce. « Mais ça veut dire que les gens devraient tripoter mes cheveux pour être soignés, et j’ai pas envie qu’on tripote mes cheveux. » Qu’elle fait, une petite moue triste inscrite sur le visage. « Toi, tu peux tripoter mes cheveux si tu veux. Tu peux tripoter tout ce que tu veux. » Visiblement, Rose est sans filtre aujourd’hui. Ce qui ne changera sans doute pas beaucoup de l’ordinaire. Peter, il est séduisant. C’est pour ça qu’elle lui a sauté dessus le soir de leur première rencontre, et c’est aussi pour ça qu’elle le regarde avec des yeux remplis d’envie. Il prend la question de Rose pour un compliment, et il a raison. Actuellement, l’actrice pourrait passer son temps à le complimenter. Elle se sent d’humeur enjôleuse, la brune ! À la question de Peter, elle jette un œil sous sa tenue d’hôpital et constate qu’elle est nue. « Oui, je vois mes boobs. » Dit-elle à titre d’information. « Est-ce que toi aussi tu es nu sous tes vêtements ? » Après tout, elle a également le droit de se montrer curieuse. S’il veut qu’elle vérifie, il n’a qu’à demander. Rose, elle attend à peine la réponse du pompier à sa question. Son regard est soudain attiré par un verre d’eau, et voilà qu’elle s’en empare pour mieux en analyser le contenu. Ça lui demande pas mal d’effort étant donné que sa tête tourne au moindre mouvement brusque. Ce verre d’eau lui fait penser au savon à l’ananas, et elle part du principe qu’elle et Peter étaient en mission secrète pour sauver le dernier survivant. Quand il lui parle de noix de coco, Rose fronce les sourcils. « Mais… » Elle va pleurer, Rose. « Ça se met pas dans le savon, l’ananas ? » Elle veut comprendre. Elle veut qu’on lui explique la vie. « J’aime pas la noix de coco. Je préfère l’ananas. Mais si on met pas d’ananas dans le savon, alors on fait comment ? La papaye c’est mieux ? » Ça la rend triste, cette histoire. Elle aime bien sentir l’ananas. « Je dois sentir la noix de coco pour te séduire ? » On sent l'incertitude qui transperce sa voix. Rose plonge ses doigts dans son verre d'eau, essaye de palper le liquide. Ça la fait rire, de voir qu'elle ne peut pas attraper l’eau. Elle veut montrer à Peter sa drôle d’expérience, sauf qu’elle se retrouve prise au piège de son regard et de son sourire. Elle sourit aussi, sans trop savoir pourquoi. Et c’est avec les doigts plongés dans son verre d’eau qu’elle l’écoute attentivement. « OLALA ! » Qu’elle fait, les yeux écarquillés. « C’est coquin ça ! » Pour autant, il n’y a rien qui lui indique qu’elle ne devrait pas répondre à la question. « Oui. C’était excellent. » Elle parle de leurs ébats comme d’un gâteau au chocolat. « Sauf quand t’allais trop vite. J’avais l’impression que t’avais pas fait l’amour depuis longtemps, je me suis sentie pilonnée. » Rose lève les yeux en l’air et réfléchit. Elle a toujours les doigts dans l’eau. « Je crois que le gars après toi était mieux. Mais j’suis pas sûre, parce qu’il était moins gentil. Et moins beau. Toi, t’es beau. » Qu’elle dit en reportant son attention sur lui. « Est-ce qu’on va refaire l’amour un jour, Tinder Peter ? Est-ce que je te séduis même si je me lave avec du savon à l’ananas ? » Elle le regarde avec intensité, non sans lâcher un soupir d’aisance. Il est plaisant à regarder, elle n’y peut rien.
✻✻✻
CODES ©️️️️ LITTLE WOLF.


    brain (noun) an organ that most people do not possess or use.
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 221
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (lo. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Dim 3 Mar 2019 - 17:01 )


Rose & Peter

CATEGORY 55 EMERGENCY DOOMSDAY CRISIS


Il ne sait même si ils se seraient revus un jour avec Rose, si ils ne venaient pas de se tomber dans le contexte le plus improbable possible. Il est clair que Peter a passé une bonne soirée avec elle, qu'elle a relevé pas mal le niveau quant-à ses attentes pour ses futures conquêtes de Tinder à venir. Mais après plusieurs jours, il n'y a plus vraiment pensé. Il s'est laissé porter par la vie, s'est fait surtout embarquer dans le travail, les soirées avec ses gars pour leur remonter le moral après l'incident de Jay. Entre les beuveries avec Simone, l'emménagement provisoire de Martin dans son chez-lui et les moments passés avec William, Peter en est même venu à totalement délaisser l'appli. Il n'arrêtait pas de recevoir des notifications comme quoi son profil allait se désactiver d'ailleurs mais lui, il en a rien à caler. Il y retournera quand il aura envie de recommencer l'expérience et Peter, il sait qu'il peut obtenir facilement ce qu'il veut sans avoir à attendre des semaines, des mois. Il ira franco maintenant qu'il a eu l'expérience Rose, proposera de se voir plutôt que de perdre du temps à parler pour ne rien dire. Ça fait un peu profiteur, Don Juan même, mais c'est pas comme si il recherchait véritablement du sérieux en ce moment. Au moins, lui le dit très clairement avant que ça n'aille trop loin et évite le plus possible de donner de faux espoirs aux filles qu'il rencontre. C'est pour ça que c'était simple avec Rose, parce qu'ils étaient sur la même longueur d'onde et qu'il n'a même pas eu à se faufiler hors de draps après avoir tiré son coup. Déjà parce qu'ils étaient chez lui, mais aussi parce qu'il ne craignait pas d'un SMS le lendemain rempli de mièvreries. Ça n'aurait pas collé à Rose, et c'est aussi ça qui lui a plu chez elle. « J'sais pas, peut-être, faut essayer. » Mais non, elle n'essayera pas parce qu'elle n'a pas envie de se faire triturer les cheveux par tout l'hôpital. Ellel lui donne cependant l'autorisation pour toucher sa chevelure, ça et tout ce qu'il veut d'autre. Ça le fait sourire Peter, il ne s'attendait pas à ça mais ça le surprend positivement. « Faudrait que je t'enregistre dire cette phrase pour quand tu seras plus en état. » Parce que là, si il tripote quoi que ce soit, il aurait très clairement l'impression de profiter d'une fille pas capable de se défendre, totalement droguée. Quitte à ne pas toucher, Peter peut au moins imaginer. Il a toujours été plutôt franc dans l'utilisation de ses mots et c'est sans gêne qu'il lui demande indirectement si elle est nue en-dessous de sa robe de chambre. Au lieu de se vexer, Rose lui répond par l'affirmative avant de lui retourner la question. Décidément, la Rose qui plane est encore plus épatante que la sobre. Avant de répondre, Peter tire sur le col de son t-shirt et baisse les yeux vers son torse avant d'à nouveau lever les yeux vers elle. « Ah ouais, je te le confirme. Totalement à poil. » Il essaie de saisir ce qu'il s'est passé, mais il se doute qu'elle n'est en ce moment pas en état de lui expliquer la situation par elle-même. Ça parle de savon à l'ananas, un choix un peu douteux qu'il n'aurait pas fait même si ça devait être le dernier dans les rayons. C'est qu'il est difficile Peter, il n'a pas envie de sentir la pizza hawaïenne. « Je trouve qu'on met bien trop de choses dans les savons, bientôt t'auras un senteur sauce barbecue et cette perspective me laisse fort perplexe. » Ça part loin tout ça, à croire qu'il est prêt à lancer une révolution contre les senteurs de parfum trop exotiques. Pauvre Rose, elle a l'air tellement confuse. Peut-être que Peter devrait y aller plus molo pour lui permettre de suivre. « Papaye c'est bien, ça me plaît. » Il n'en a aucune idée de si ça lui plaît, a-t-il déjà senti une papaye ? Sait-il au moins ce que c'est ? Mais bon, si ça peut faire plaisir à Rose, il est prêt à faire cet aveu juste pour elle. Sa question le fait rire. « Oh bah non, je trouve déjà que tu sens bon. T'as d'ailleurs laissé ton odeur sur l'oreiller pendant deux jours, heureusement que j'avais pas un date direct après toi sinon j'aurais déjà dû changer mes draps. » Il l'embête un peu, il est doué pour ça Peter. Il regarde Rose jouer avec son verre d'eau comme une enfant et ne peut s'empêcher de sourire tout en secouant la tête de gauche à droite. Bon, soyons franc, elle est un peu attendrissante comme ça. Sans le coté femme fatale, elle arrive quand même à garder un charme qui persiste mais quand elle a quinze neurones en moins et un bandeau autour de la tête. Vu l'état de Rose, Peter se permet de faire le curieux. Ça la surprend visiblement mais lui, il ne retire pas ses mots et se contente de la fixer avec un sourire con et les sourcils haussés. « Cool, » qu'il dit simplement avant d'entendre la suite. Trop vite ? Vraiment ? « Attends, pilonnée carrément ? Franchement, je trouve que t'y vas fort. C'était pas siii rapide quand même, si ? Mais ça va j'ai compris, la prochaine fois je serai hyper lent et si la fille s'endort, je reviendrai pour réclamation. » Est-ce que Peter aurait été vexé ? Pas vraiment, mais ça l'amuse d'aller dans les extrêmes à chaque fois. Par contre la suite, ça ça l'offusque pour de vrai. « Ah ouais, mieux hein. Lui aussi il t'a donné envie de changer ta bio ? » qu'il demande sur un air de défi. Bon, au moins il est content d'apprendre qu'il est plus beau. Son sourire, il ré-apparaît quand elle lui demande si ils le referont elle et lui. Ah bah ça, faut pas lui dire deux fois pour que ça reste encré dans sa mémoire. « Parce que t'as envie de remettre ça maintenant ? » C'est bon, son ego vient de se regonfler aussi vite qu'il était retombé. Il se penche en avant, ses avants-bras appuyés sur la barre du lit. « Je peux te dire un secret Rose ? » demande-t-il avant de baisser le volume de sa voix. « Tu me séduirais même sans odeur. » Puis il finit par se redresser. « Alors oui, quand tu veux, où tu veux. Mais pas tout de suite, je voudrais pas faire péter tes points de suture. » Peter dans toute sa splendeur. « D'ailleurs, tu te sens comment ? Ça va ton crâne ? » Oui bah quand même, il a un minimum d'humanité.


AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Rose Milligan
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/09/2018
›› Commérages : 402
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Mila Kunis
›› Schizophrénie : Joan Pryce ✻ Asher James ✻ Giovanni Esposito ✻ James Campbell ✻ Calie Washington ✻ Kate Rhodes ✻ Brane Malone

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( Lun 11 Mar 2019 - 20:04 )

Category 55 emergency doomsday crisis
MILLIBOLT

Le temps d'un instant, Rose se prend pour Raiponce et suppose qu'en chantant, elle pourrait guérir la quasi-totalité des patients de l'hôpital grâce à l'illumination de ses cheveux. Sauf que dans le Disney, la personne doit toucher la chevelure de la princesse et Rose, elle n'a pas envie qu'on touche à ses cheveux. De manière générale, elle ne veut pas qu'un étranger s'approche de son corps. Elle émet une exception pour Peter, parce que Peter est un pompier fort séduisant qui ne cesse de la charmer. Mais Peter, il l'intrigue aussi à vouloir l'enregistrer. Du coup, elle le regarde d'un air un peu perdu, les sourcils froncés. « En état de quoi ? » Qu'elle demande, innocemment. Rose, actuellement, elle n'est pas cohérente. Elle perd bien vite le fil de la conversation, divague d'un sujet à un autre sans transition. Elle est dissipée, Rose. Très dissipée. Et ça, c'est sans doute à cause des traitements qu'on lui injecte. Peter profite un peu de la situation, sans que Rose ne s'en rende vraiment compte. Si elle était dans son état normal, elle l'insulterait de tous les noms avant de lui jeter son verre d'eau en pleine figure mais actuellement, elle est trop shootée pour être en pleine possession de ses moyens. Quand il lui demande si elle est nue, elle prend la peine de vérifier que c'est bien le cas. En retour, Rose apprend que le pompier est lui aussi totalement nu sous son équipement, ce qui lui arrache un « Ouuuuuuh ! » de satisfaction. « Me gustaaaa ! » Pour une sombre raison, ça lui semble logique d'exprimer son enchantement en espagnol. « On devrait vivre nus. » Déclare-t-elle, le regard pétillante. « Pour vivre heureux, vivons nus ! » Dans sa tête, ça a beaucoup de sens. Se battre pour du shampoing à l'ananas, ça a aussi beaucoup de sens à ses yeux. Et pas juste aux yeux de la Rose sous l'emprise de médicaments. La Rose de tous les jours, elle trouve ça normal de se battre pour la dernière bouteille de savon à l'ananas. L'engouement de l'actrice pour le savon à l'ananas se dissipe quand Peter lui dit qu'il s'agit en réalité d'une abomination. « Ah non hein, je veux pas sentir la sauce barbecue. Je veux pas qu'on me confonde avec une saucisse et qu'on me pose sur un grill. Je suis pas jolie quand je transpire. » Peut-être que Peter, il préfère le savon à la noix de coco. Ou la papaye. Pour le coup, Rose ne sait plus quelle senteur serait la plus agréable. Elle ne sait pas non plus quel parfum serait plus à même de séduire Peter. Il valide la papaye, mais peut-être que la noix de coco serait un choix plus judicieux. Alors Rose, elle ne sait plus avec quel savon elle doit se laver et sur le coup, elle a l'impression d'être face à un problème de taille. « Oooooh mais c'est pas gentil ça ! » Qu'elle dit, les yeux ronds comme des billes. « T'as pas le droit de coucher avec une autre fille juste après Rose Milligan. C'est la règle. Sinon Rose Milligan, elle va se fâcher tout rouge ! » Et elle vient de l'inventer dans le plus grand des calmes, cette règle. Bon, ceci dit, elle n'ira pas vérifier dans le lit de Peter s'il se tient à ses obligations. À vrai dire, le lendemain de leur rencontre, elle était la première à parcourir Tinder à la recherche d'un nouvel homme à séduire. En tout cas, Peter, il a l'air bien décidé à savoir ce qu'elle a pensé de lui. La brune répond en toute franchise, sans aucun filtre. « C'est moi qui avait ton pénis entre les jambes, que je sache. Je t'assure que c'était rapide. Mais globalement, j'ai bien aimé. Je te donne un huit sur dix. Sept points pour la performance, et un point pour l'effort ! » Rose, elle semble plutôt heureuse de sa notation. « On a dit que tu faisais pas de galipettes avec une autre après Rose Milligan. » Elle le lui rappelle avec un regard faussement sévère, avant de parler du type qu'elle, elle s'est tapé après lui. Elle est quand même mignonne parce qu'elle pense à complimenter Peter. « T'as pas changé ta bio, toi. » Qu'elle répond, en esquivant sa question initiale. Oui, Rose est allée vérifier. Même si elle se doutait qu'il ne changerait pas sa bio, elle n'a pas pu s'empêcher de checker de temps à autre. Rose lâche un long soupir et soudain, elle lui demande quand est-ce qu'ils referont l'amour. Parce que c'était un agréable moment et dans le fond, elle ne serait pas contre l'idée de remettre ça. « Oui. » Qu'elle répond avec une sensualité exagérée. Peter, il lui parle d'un secret et ça, ça éveille tous les sens de la jeune femme. Elle gigote un peu, plonge son regard dans le sien, avide de découvrir le fameux secret. Elle se penche elle aussi, sans le quitter des yeux. Sa phrase lui arrache un joli sourire, digne de celui d'une enfant de cinq ans le jour de Noël. « Ohhhh c'est vrai ? Alors même si je sens l'ananas, je te séduis ? » Tout-à-coup, le monde de Rose devient bien plus jovial. Ça l'enchante, cette affaire. La conversation reprend un ton plus sérieux, ce qui trouble un peu l'actrice. Elle porte machinalement une main à sa blessure, effleure le pansement du bout des doigts. Et elle se dit que sa situation l'autorise à abuser de la situation. « Je pense que je vais mourir, Peter. » Commence-t-elle en hochant la tête pour le convaincre. « Ils ont trouvé... Une bombe. Prête à exploser. Mais tu peux peut-être me sauver ! » Elle se rapproche de lui, malicieuse. « Si tu me faisais un bisou, ça irait mieux. Tu peux aussi me dire quand on va refaire l'amour. Je suis sûre que ça m'empêcherait de mourir ! » C'est le plan le moins malin de l'univers. Pourtant, Rose, elle est convaincue.
✻✻✻
CODES ©️️️️ LITTLE WOLF.


    brain (noun) an organ that most people do not possess or use.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Category 55 emergency doomsday crisis (ptr) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Category 55 emergency doomsday crisis (ptr)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération