Hush, baby, don't cry ✻ SELIA

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: Jeff's burger drive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Sebastian Pryce
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 396
›› Pseudo : Lempika./Laurine
›› Célébrité : Cole Cupcake Sprouse
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( Ven 8 Fév - 17:52 )

Hush, baby, don't cry ✻✻✻ Sebastian a, comme tous les habitants de Cap Harbor, étaient choqué par ces images et vidéos de cet immeuble en flammes. Le brun n'avait pas réellement cherché à en apprendre plus. Est-ce que c'était quelqu'un qui l'avait fait ? Est-ce que ça provenait d'une défaillance électrique ? La seule chose qu'il avait retenu et qui l'avait secoué, c'était la mort d'un pompier. Ce genre de chose lui retournait toujours l'estomac. Sebastian trouvait les pompiers, les policiers et tous les autres métiers dans le même genre, extrêmement glorieux et en même temps, extrêmement dangereux. Cependant, sa vie petite vie à lui continuait. Paisible. Tranquille. D'ailleurs, il est entrain de chercher les meilleurs routes pour le road trip qu'il prévoit, avec des potes de l'université. Cinq jours à voyager, pour arriver jusqu'à leur lieu de stage commun. Un petit interlude qu'il accepte avec plaisir. Surtout que cette fois-ci, Sebastian a la chance de pouvoir partir en dehors de l'Amérique. Il n'oublie pas de faire un stop par les immenses chutes du Niagara, avant de passer la frontière Canadienne. Il réfléchit même déjà aux photos qu'il pourra faire. Déjç, quel appareil va-t'il prendre ? Seb hésite avec son plus vieux, qui pourrait donner un effet grungy à ses photos. Mais son plus récent permettrait d'avoir des photos de meilleures qualités. Peu importe ! Le connaissant, il finira avec trois appareils autour du coup et il jonglera avec le tout. Enfin ! Réfléchir et planifier tout ceci lui donne faim. Et bien qu'il puisse se goinfrer de gaufres au sucre, ou nutella, ou bien même à la confiture, il a envie de salé. De frites, plus particulièrement. Rapidement, il envoie un SMS remplie de fautes d'orthographes à ses colocataires pour savoir s'ils comptent rentrer bientôt, et si, par tout hasard, quelqu'un voulait venir avec lui jusqu'au fast-food du coin. Liam lui réponds qu'il est occupé avec sa "petite-amie". Andrea reste auprès de Mia, qui semble avoir besoin de lui en ce moment. Ca peut tout à fait se comprendre. Sebastian souffle, enfile son manteau car le froid est encore bien présent et installé en Caroline du Nord, puis, il se met en route. A pied. Le froid l'engourdit mais il fait avec. Il arrive, après quinze minutes de marche, à l'endroit qu'il voulait. Bien entendu, vu l'heure tardive, l'endroit est bondé. Il regarde un peu partout, cherche une borne de libre. Mais rapidement, son regard croise une silhouette qu'il connait plus ou moins bien. Les longs cheveux bruns qui se balancent dans son dos confirme sa pensée : c'est Holia. Il ne sait pas ce qu'il doit faire. Aller la saluer alors qu'elle se dirige vers les toilettes ? Ou bien, rester là, faire comme s'il ne l'avait pas remarquée, commander et espérer être repartie avant qu'elle ne ressorte de là. Non ... Il grogne un peu face à sa logique et sa bienveillance mais exécute l'autre plan qu'il a en tête. Il se fraye un chemin parmi les gens autour de lui et passe la porte des toilettes. Il est supposé se diriger vers la gauche pour rejoindre le clan des "gens qui pissent debout". Néanmoins, il va vers la droite, reçoit des regards remplis de mépris, de dégoût et de colère de la part des filles/femmes qu'il dépasse. Il entend même quelque propos : c'est un pervers. « Prout sur vous ! » qu'il sort, continuant son chemin. Il se retrouve face à quatre portes fermées. Merde. Comment il allait savoir derrière laquelle se trouvait Holia maintenant ? « Holia, t'es là ? » Pas de réponse. Toujours ces regards désabusés envers lui qui perdurent. Bon, il allait devoir passer aux choses sérieuses. Il tourne les robinet au maximum et attend que l'eau se dissipe un peu partout. Il en envoie mêle au dessus des toilettes. Yass ! Plus que deux verrouillés. Une porte s'ouvre, ce n'est pas Holia, elle part en courant dans l'eau. Sebastian se dépèche de fermer la porte générale par la suite. Ils ne sont plus que deux. « Tu peux sortir Holia ... Y'a plus que moi. » Et les robinets qui coulent encore. Il les arrête. « Allez Holia ... Pas besoin de te cacher, j'ai bien compris que ça va pas. » Même que ça l'attriste beaucoup beaucoup. «
Attends ! Bouge pas, je sais comment on va faire ! »
Il entre dans le toilettes à côté, monte sur ce dernier et passe sa tête au-dessus du mur en plastique. « Tu ferais mieux de te lever ... L'eau arrive bientôt jusqu'à toi. » qu'il dit, en lui lançant un petit sourire rassurant. « Après, je suis pas contre le fait qu'on fasse genre, on est à la plage, toussa, toussa ... » Mais il fait quand même un peu frais, et Sebastian n'a pas pris son maillot de bain. Bon, apparemment, l'humour ne fonctionne pas. « C'est Jay, hein ? Tu veux en parler ? »


From dust till dawn ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Holia Millson
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : ☾ holia millson (shay mitchell) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Re: Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( Sam 23 Fév - 17:30 )

Selia ⊹ Holia elle n'y arrive pas. En fait elle avait baissé les bras depuis longtemps déjà. Elle avait baissé les bras au moment même où la mère de Jay l'avait appelé pour lui annoncer son décès. Elle avait promis à Lola qu'elle allait se battre mais tout ceci n'était que mensonge parce que la brune n'était plus capable de se battre. Holia elle avait l'impression d'avoir passé sa vie à se battre. Elle s'était battue après que ses hommes lui ai enlevé son futur enfant. Elle s'était battu lorsque sa mère avait eu son accident lui faisant perdre la mémoire. Elle s'était battue contre son père qui les avaient lâchement abandonnés après cet accident. Et pendant toutes ses années elle s'était également battu contre l'anorexie qui n'avait de cesse de revenir à l'assaut constamment. Celle qu'elle avait laissé revenir cette fois encore. Parce qu'Holia elle n'arrive plus à se battre. Cette fois-ci elle n'y arrivera pas. Pas après ça. Pas après la mort de Jay. Les cernes sous ses yeux, ses cheveux en bataille, ses doigts qui commencent à s'abîmer à force de les enfoncer dans sa gorge. Elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle est de nouveau cette adolescente qui plonge dans les profondeurs, cette adolescente qui a besoin d'aide mais cette fois-ci personne ne lui viendra en aide. Jay n'est plus là pour la sauver alors qui le pourrait.

Après cette longue journée de travail toute l'équipe avait décidé d'aller manger un bout ensemble au Jeff's Burger. Holia n'avait pas voulu dire non, parce qu'elle savait que l'on s'inquiétait pour elle. Parce qu'elle voulait faire semblant d'aller bien. Alors elle s'était attablée avec les autres et avait regardé ce hamburger posé devant elle pendant plusieurs secondes avec dégoût. Et puis elle avait commencé à en manger une bouchée, une deuxième. Elle mastiquait chaque bouchée pendant des minutes entières puis alors que tout le monde avait terminé elle se leva de table « Allez y je passe rapidement aux toilettes et je vous rejoins dehors ». Elle n’attendit pas leurs réponses pour se diriger vers les toilettes des femmes et s’engouffrer dans l’une des cabines. A genou par terre elle enfonça une nouvelle fois ses doigts dans sa gorge. Ce geste si naturel désormais. Elle tousse et recommence une nouvelle fois. Une autre encore. « Holia, t'es là ? » Elle relève alors la tête et se fige. Elle ne reconnait pas la voix de l’homme et se demande bien qui est venu jusque dans les toilettes des femmes pour la chercher. Un de ses collègues ? « Tu peux sortir Holia ... Y'a plus que moi. » Seb ? Il lui semble finalement que c’est lui. Cette voix. Il lui semble que c’est celle de son ex petit ami. Qu’est-ce qu’il fiche ici ? Il l’a suivi ? « Allez Holia ... Pas besoin de te cacher, j'ai bien compris que ça va pas. » Il l’a entendu ? Holia reste immobile. Elle refuse de sortir. « Fiche le camp Seb t’as rien à faire ici » Le plus silencieusement possible elle referme le couvercle des toilettes et s’assoit dessus en attendant qu’il daigne s’en aller. « Attends ! Bouge pas, je sais comment on va faire ! » Comment on va faire quoi ? Elle fronce les sourcils avant de voir une ombre apparaître au dessus d’elle. « Tu ferais mieux de te lever ... L'eau arrive bientôt jusqu'à toi. » L’eau ? Mais oui l’eau, elle l’aperçoit alors qui arrive à ses pieds et les relève immédiatement repliant ses jambes sur les toilettes. « Bon sang mais ça va pas t’es barjo ou quoi. Et puis si j’avais été à moitié à poil en train de faire pipi » Ou même pire. « Après, je suis pas contre le fait qu'on fasse genre, on est à la plage, toussa, toussa ... » Holia ça ne la fait même pas sourire et elle se demande encore ce qu’il fiche ici. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu m’as encore suivi c’est ça ? T’as mis un traceur sur mon portable ou je ne sais quoi ? » Après tout maintenant qu’elle sait qu’il connait le mot de passe de son téléphone plus rien ne l’étonne la brune. « C'est Jay, hein ? Tu veux en parler ? » La simple énonciation de son prénom lui déchire le cœur à la brune. « Non Seb ! Non J’ai aucune envie d’en parler » Ni à lui, ni à personne. Elle voulait seulement rester seule. « Bien, puisque tu ne veux pas partir c’est moi qui m’en vais. On m’attends de toute manière. » Elle se lève alors et sors de sa cabine pour se diriger vers l’évier afin de se laver les mains. Elle se met alors à frotter ses mains l’une contre l’autre, elle frotte sur les traces de dents sur ses doigts comme si cela pouvait les faire disparaître, comme si ce n’était que de simples tâches. Et les larmes lui montent aux yeux. Elle tente de les retenir ce qui lui brûle les yeux encore davantage. Elle se dirige alors vers la porte pour sortir mais Seb se tient devant tel un garde du corps. Elle ne prend même pas la peine de le regarder, garde la tête baissé « Pousse toi Seb laisse moi sortir » Comme une impression de déjà vu. Cette impression de revivre cette scène qu’elle a vécu il y a si longtemps. Seulement à l’époque c’était Jay devant la porte des toilettes. Elle s’apprête à vouloir le pousser quand il attrape soudain la main qu’elle dirige vers lui. Il l’approche de son visage et semble regarder les marques toujours présente dessus. « Lâche moi ! » Qu’elle crie alors en le regardant.


❝ you stupid boy❞ She laid her heart and soul right in your hands and you stole her every dream and crushed her plans. She never even knew she had a choice and that's what happens when the only voice she hears is telling her she can't


Hush, baby, don't cry ✻ SELIA 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Sebastian Pryce
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 396
›› Pseudo : Lempika./Laurine
›› Célébrité : Cole Cupcake Sprouse
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Re: Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( Dim 24 Mar - 10:55 )

Hush, baby, don't cry ✻✻✻ Un Sebastian affamé, c'est un Sebastian au bout de sa vie. Alors, il se rend jusqu'au fast-food de la ville. Il est plutôt pris d'assaut, mais peu importe. Le Pryce a faim, il a les crocs et il est prêt à patienter pour obtenir son hamburger. Si ce n'est deux, d'ici qu'il change d'avis. Sauf qu'en allant à cet endroit là, il ne pensait pas entrapercevoir Holia. Elle est là, légèrement amaigrie, le visage triste. Elle fait genre, entourée de ses collègues. Sebastian le remarque dès le premier coup d'oeil. Son assiette n'a pas non plus beaucoup bougé. Si elle a fait trois bouchées, se serait un miracle. Néanmoins, il se dit qu'il ferait mieux de la laisser tranquille. Après tout, après leur dernière rencontre, peut-être valait-il mieux qu'il reste loin d'elle. Il avait regardé quelque fois ce qu'elle faisait sur son ordinateur. Plus aucune recherche. Elle relisait cependant le dossier qu'il lui avait fournit. Ca l'avait rassuré. Il s'était dit que "sa bataille" était gagné, qu'Holia comprenait qu'elle tentait de se battre contre bien plus fort que lui. Mais là voir presque courir jusqu'au toilette, ça réveille aussi en lui une grande panique. Et si, au fond, ça n'allait pas du tout ? Et si elle était partie pleurer, assise sur un toilette ? Son coeur se brise légèrement. Tant pis pour son hamburger, il patientera. Holia passe en priorité. Et Seb, il ne lésine pas sur les moyens pour se retrouver qu'avec la grande brune. Il disperse de l'eau un peu partout et ferme même la porte à clé avant de prendre soin de parler. « Fiche le camp Seb t’as rien à faire ici » Oh, vraiment ? Il ne le savait. « J'ai peut-être changé de sexe en cours de temps. », qu'il lance, en gloussant en même temps face à sa connerie. « Ouais, pardon. C'était pas drôle. » Il se reprend vite en main, voyant clairement que l'humour ne semble pas fonctionner. Dommage. Sebastian est plus drôle qu'autre chose. Heureusement qu'il a plusieurs cartes en main, cependant, pour réussir à faire bouger Holia. « Bon sang mais ça va pas t’es barjo ou quoi. Et puis si j’avais été à moitié à poil en train de faire pipi » Il observe la brune avec un regard blasé. Son cul, oui ! « T'étais loin de faire pipi. Pas de mensonge entre nous. » Et même si elle lui disait qu'elle pleurait à moitié allongé sur le sol, il n'est pas certain de la croire. « Et si ça avait été le cas, pas grave. Je t'ai déjà vu toute nue. » Elle n'en aurait pas fait un drame, quand même ? « Je me serais mis tout nu pour compenser, s'tu veux. » Mais bon, discuter de la sorte pouvait très vite devenir gênant. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu m’as encore suivi c’est ça ? T’as mis un traceur sur mon portable ou je ne sais quoi ? » Wow. Calmos. Non. Il n'a fait aucun des trois. « Tu me crois si je te dis que j'ai faim et que je venais manger ? » Son ventre grogne, comme pour prouver ses dires. « J'ai pas mis de traceur, je ne t'ai pas suivie non plus. » Promis, juré, craché. « Je t'ai juste remarqué avec tes collègues en arrivant et ... Je sais pas. J'ai senti que ça n'allait pas. » Et, maintenant, il sait pourquoi il avait eu ce pressentiment. La mort de Jay était encore récente. Holia n'arrivait pas à s'en remettre. Peut-être qu'en parler lui ferait du bien ? « Non Seb ! Non J’ai aucune envie d’en parler » Ok. Très bien. Il ne la force pas. Il proposait juste. « Bien, puisque tu ne veux pas partir c’est moi qui m’en vais. On m’attends de toute manière. » Vraiment ? Elle va fuir de la sorte alors qu'elle est, limite, au bout de sa vie. Sebastian s'empresse de sauter du toilette et de se poster devant la porte d'entrée. Il est même étonnée que personne ne cogne à cette dernière pour savoir ce qu'il se trâme. « Pousse toi Seb laisse moi sortir » Ah non. « Je veux des explications. » Il sait qu'avec tous ses entraînements de défense, Holia pourrait très facilement le mettre à terre et sortir des toilettes. Pourtant, il tient bon le brun. Il arrive même à prendre le temps d'observer l'instant. Il remarque même des petites traces sur la main d'Holia. Alors, dès qu'il peut, il lui attrape le poignée et l'approche de ses yeux. Des traces de dents ! « Lâche moi ! » Sans problème, il relâche sa main. « Tu te fais vomir ? » Non. Il n'a même pas besoin de poser la question. Il le sait. Mais il aimerait tout de même entendre confirmation. « Putain, Holia, réveille-toi ! » Il pose ses deux mains sur les épaules de la policière et la secoue légèrement. « T'as pas le droit de te faire ça. » En tout cas, Sebastian le lui interdit formellement. « Je bougerai pas d'ici tant que tu ne m'auras pas promis que c'était la dernière fois que tu te faisais ça. » Il croise même les bras sur son torse pour jouer au caïd. Il espère qu'ainsi, Holia va se rendre compte qu'il ne rigole pas. Il est le plus sérieux du monde. « Et pendant qu'on y est, tu manges avec moi après pour être sûr que t'as quelque chose dans le ventre ! » C'est non négociable.


From dust till dawn ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Holia Millson
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : ☾ holia millson (shay mitchell) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Re: Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( Jeu 28 Mar - 12:02 )

Selia ⊹ Après plusieurs mois d’arrêt Holia avait décidé de reprendre le travail. Parce qu’il faudrait bien le reprendre un jour et parce que Lola le lui avait fortement conseillé. Elle disait que ça lui ferait du bien de sortir de chez elle, de se changer les idées, d’être occupée. Si cela fonctionnait plutôt pas mal la plupart du temps tout ce qu’elle réussissait à construire s’effondrait à nouveau dès qu’elle rentrait chez elle après sa journée. Ses démons sont toujours là à la brune et elle n’arrive pas à les combattre. En as-t-elle déjà seulement envie ? Alors une fois de plus elle trouve un prétexte pour s’enfermer dans les toilettes. Elle se veut rassurante la brune mais elle sait que ses collègues ne sont pas stupide et si elle n’était pas qu’avec des hommes aujourd’hui elle est persuadée que l’un d’eux serait venu l’espionner aux toilettes. Parce qu’ils s’inquiètent pour elle. Tout le monde s’inquiète. Si ses collègues avait décidé de l’attendre au dehors ce n’était pas le cas de Seb pour qui vraisemblablement cela ne posait aucun problème d’être dans les toilettes des filles. « J'ai peut-être changé de sexe en cours de temps. » Elle soupire la brune mais ne répond pas. « Ouais, pardon. C'était pas drôle. » Ou peut-être que ça l’était mais la brune elle n’a aucune envie de rire. Et alors qu’elle voit sa tête apparaître juste au-dessus d’elle, elle fulmine. « T'étais loin de faire pipi. Pas de mensonge entre nous. » Peut-être mais ce n’était pas une excuse. « Qu’est-ce que t’en sais ! » Rien du tout. « Et si ça avait été le cas, pas grave. Je t'ai déjà vu toute nue. » Elle relève alors son regard vers lui et le fusille « Je me serais mis tout nu pour compenser, s'tu veux. » Quoi ? Mais non ! Aucun d’eux ne se mettra tout nu « La fermes Seb j’ai aucune envie de te voir à poil alors dégages » Mais la brune elle se questionne. Comment as t-il fait pour la trouver ici ? Il l’a encore espionné ? La brune se promet alors de changer de téléphone dès qu’elle sortira d’ici. Il n’est pas question qu’il continue à la pister comme une enfant. « Tu me crois si je te dis que j'ai faim et que je venais manger ? » Elle lève les yeux au ciel. « J'ai pas mis de traceur, je ne t'ai pas suivie non plus. » La Millson elle ne sait même plus si elle doit le croire. Et en même temps qui aurait-il de vraiment étonnant à le voir dans ce Fast Food. Seb a toujours adoré cet endroit. « Je t'ai juste remarqué avec tes collègues en arrivant et ... Je sais pas. J'ai senti que ça n'allait pas. » Et donc il avait voulu jouer la marraine la bonne fée et venir au secours de cendrillon en pleure ? « Ouais ben je t’ai pas demandé ton aide alors retourne chercher ton Hamburger et lâche moi tu veux » Mais Seb ne semblait pas prêt à abandonner alors elle sortit des toilettes, se lava les mains rapidement et se dirigea vers la porte pour s’enfuir. Mais c’était sans compter sur Seb qui était bien plus rapide qui se plaça devant la porte pour lui barrer le passage. « Je veux des explications. » Et pourquoi lui en fournirait-elle « Et depuis quand est-ce que tu crois que je te dois des explications pour ce que je fais de ma vie ? » Il y a bien longtemps maintenant qu’il est parti et la Millson considère qu’elle ne lui doit aucunes explications. Elle n’en doit à personne d’ailleurs. « Pousse toi ! » Répète t-elle sans le lâcher du regard. Comme si elle pouvait l’intimider. Il la connait trop bien pour qu’elle ai une quelconque influence sur lui. Puis soudain il attrape son poignet pour l’observer et la brune s’agite alors en hurlant de la lâcher. « Tu te fais vomir ? » Elle ne répond pas la brune et reste campé devant lui sans faiblir. « Putain, Holia, réveille-toi ! » Elle le regarde, immobile et lorsqu’il pose ses mains sur ses épaules pour la secouer elle se débat « T'as pas le droit de te faire ça. » Elle se recule alors pour qu’il la lâche et répond « Bon sang mais fiches moi la paix merde ! » Elle n’avait aucunement besoin qu’il se mêle de tout ça, la surveillance constante de Lola était déjà bien suffisante. « Je bougerai pas d'ici tant que tu ne m'auras pas promis que c'était la dernière fois que tu te faisais ça. » Il pense réellement lui faire peur ainsi ? Holia elle a déjà vu des hommes bien plus effrayant que lui. « Tu crois que j’ai jamais fait cette promesse à personne peut-être ? » Il croit réellement qu’elle tiendrait promesse. Mais cette promesse elle l’a déjà faite et l’a déjà rompu autant de fois. « Et pendant qu'on y est, tu manges avec moi après pour être sûr que t'as quelque chose dans le ventre ! » Quoi ? Certainement pas ! « Surement pas ! Alors maintenant tu va me laisser sortir parce que mes collègues m’attendent dehors et si je ne sors pas bientôt ils viendront me chercher » Et découvriront alors un homme qui n’a rien à faire des les toilettes pour femme. « Je pourrais faire croire que tu m’as séquestré ici et que tu voulais m’agresser. » Et elle avait mis Ryan derrière les barreaux pour lui donner une leçon une fois alors elle serait totalement capable de le faire avec Sebastian. « Peut-être même me violer » Qui osera en douter ? « Crois moi je le ferais Sebastian » Mais finalement la Millson réalise que ce serait beaucoup d’effort juste pour lui. Après tout elle pouvait bien accepter de manger avec lui. Juste une fois. Juste assez pour lui faire croire qu’elle irait mieux. Juste assez pour qu’il la laisse tranquille. « Bon ok. Je vais manger avec toi » Les bras croisés sous sa poitrine elle le regarde en attendant qu’il veuille bien réagir « C’est bon tu peux ouvrir la porte je vais pas m’enfuir en courant » Pourtant je le pourrais finit-elle par penser. Les regards se tournent vers eux alors qu’ils sortent des toilettes et Holia les fusillent un à un avant d’expliquer son partenaire qui semble être revenu la chercher qu’elle va rester ici encore un peu et qu’ils n’ont qu’à rentrer sans elle. « C’est un vieil ami que j’ai pas vu depuis longtemps. A demain John » Finit-elle par dire avant de rejoindre Seb. « Au lieu d’inonder les toilettes tout à l’heure tu ne pouvais pas juste attendre que je sorte pour me parler ? » C’est vrai c’était un peu extrême comme méthode et pourtant cela ne semblait pas si étonnant de la part de Seb.


❝ you stupid boy❞ She laid her heart and soul right in your hands and you stole her every dream and crushed her plans. She never even knew she had a choice and that's what happens when the only voice she hears is telling her she can't


Hush, baby, don't cry ✻ SELIA 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Sebastian Pryce
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 396
›› Pseudo : Lempika./Laurine
›› Célébrité : Cole Cupcake Sprouse
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Re: Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( Ven 14 Juin - 15:18 )

Hush, baby, don't cry ✻✻✻ « Qu’est-ce que t’en sais ! » Pas grand chose, il doit bien l'avouer. Le brun avance petit à petit en surfant sur des suppositions et hypothèses débiles. La seule chose dont il est certain, c'est qu'Holia ne va pas bien. Il le sent aussi bien qu'il le voit. Elle est là, assise, à côté du toilette, la mine abîmée et fatiguée. Ca le rend fou de la voir ainsi. Le Pryce, il voudrait se transformer en peluche ours géante pour qu'elle la sert entre ses bras. « La fermes Seb j’ai aucune envie de te voir à poil alors dégages » Oh beh. Un peu de respect et de politesse, merci. Il n'a pas vraiment dit quelque chose de mal à sa connaissance. Certes, sa blague était raté, mais il a au moins eu le mérite d'essayer. Holia aurait pu faire l'effort de sourire. « Ok. Ok. » Il s'excuse si elle le désire. Il essaie juste de faire baisser les tensions. Y'a vraiment rien de mal dans ses intentions, même si ça façon de faire n'est pas très bonne. « J'allais pas vraiment me mettre à poil de toute façon. » Quoi que ... On pourrait être surpris avec lui. Elle a de quoi avoir des doutes. « Ouais ben je t’ai pas demandé ton aide alors retourne chercher ton Hamburger et lâche moi tu veux » L'idée lui traverse l'esprit. Oui, en effet. Il ferait peut-être mieux d'aller manger, surtout quand le fond sonore dans la pièce ressemble à Godzilla, aka son estomac qui crie famine. « Je vais pas partir alors que t'as besoin de l'aide de quelqu'un Holia ... » qu'il lâche, tout de même. La faim peut attendre. Il ne va pas mourir dans les heures qui arrive. Son estomac est capable de patienter. Holia, elle, non. Elle a besoin d'aide et de soutien et tout de suite. D'ailleurs, heureusement qu'il a des réflexes et qu'il réussi à lui barrer la route avant qu'elle ne s'enfuit. Il ne va pas lâcher l'affaire, malheureusement pour la Millson. « Et depuis quand est-ce que tu crois que je te dois des explications pour ce que je fais de ma vie ? » De puis peu, à vrai dire. « On va arrondir et dire dix minutes. » Ce n'est pas faux en soi. Il mérite de savoir ce qu'elle trafiquait ici. « Je sais que tu ne pleurais pas, alors tu peux me le dire. » Ses yeux ont beau être légèrement rougies, ce n'est pas le secret qu'elle dissimule. « Pousse toi ! » Nope. Il tente avec son corps de crevette plus ou moins musclé de tenir le choc de l'assaut. Le mure tient, jusqu'ici. Winter is not coming pour ce moment. « Bon sang mais fiches moi la paix merde ! » NON ! « Pas maintenant que je sais ce que tu fais » Tout comme elle a voulu savoir la vérité. Maintenant, c'est son tour. Le problème, c'est qu'Holia a un mental de fer comparé au sien. Sebastian risque de craquer bien avant elle. « Tu crois que j’ai jamais fait cette promesse à personne peut-être ? » Oh, si. Elle l'a promis à quelqu'un qui n'est plus là, d'où le problème. « Tu l'as promis à Jay et tu as tenu ta parole. Pourquoi tu le ferais pas avec moi ? » Bon, possiblement parce qu'il est son ex et que leur relation est encore au stade du chien et du chat. « Surement pas ! Alors maintenant tu va me laisser sortir parce que mes collègues m’attendent dehors et si je ne sors pas bientôt ils viendront me chercher » Le Pryce les attend. Il est prêt à se faire piétiner. « J'assume. » A cent pour cent. « Je pourrais faire croire que tu m’as séquestré ici et que tu voulais m’agresser. » Ok. Il assume plus du tout maintenant. Son visage change de couleur. « Holia ... » Elle déconne n'est-ce pas ? « Peut-être même me violer » Il est livide. Sebastian est conscient qu'Holia peut véritablement jouer cette carte. « Crois moi je le ferais Sebastian » Eh merde. Il est piégé. Il est désormais obligé de capituler. Déçu de lui-même et déçu de la réaction de la brune, il laisse ses bras tomber et claquer contre ses hanches. Il allait s'écarter de la porte quand, enfin, il entend quelque chose de jolie. « Bon ok. Je vais manger avec toi » Ses yeux s'illuminent. « C'est vrai ? » Holia pourrait le mener en bateau ou par le bout du nez que ça fonctionnerait. Sebastien est trop heureux d'avoir gagné cette petite bataille pour pouvoir visualiser un simple piège. Il ouvre la porte, cache un peu son visage pour pas qu'on le vire de l'établissement par la suite. Il se poste deux mètres après Holia, au cas où elle veuille que ses collègues lui foutent les menottes. Il a toujours la possibilité de pouvoir s'enfermer comme avant dans les toilettes. Il fait un signe de main aux personnes qui le regarde, mal à l'aise. Ouf. Ils s'en vont. « Au lieu d’inonder les toilettes tout à l’heure tu ne pouvais pas juste attendre que je sorte pour me parler ? » Heu ... Il passe un main dans sa touffe de cheveux brun. « Si je te dis que cette idée ne m'a pas traversé l'esprit, tu me crois ? » Dans la précipitation, son plan d'inonder les toilettes semblait le meilleur. « Mais on est d'accord que si j'avais attendu derrière cette porte, je n'aurais rien su ? » Alors, dans le fond, son plan était vraiment le meilleure. Peut-être plus chiant pour la personne qui devrait nettoyer les toilettes, mais au moins, lui, il avait l'impression d'avoir fait une bonne action. « Je suis désolé pour toi, tu sais. Je sais que Jay était important, qu'il avait une grande place dans ta vie. Ça doit être difficile. » Pour le coup, Sebastian ne pouvait pas comprendre ce qu'elle traversait. Il ne pouvait qu'imaginer. Jusqu'ici, et il continue de toucher du bois et du singe, il n'avait jamais perdu une personne proche de lui. Du moins, même si avoir perdu un enfant lui brisait le coeur, il n'avait pas eu le temps de s'y attacher autant qu'Holia. Alors, sa peine devait être différente de la sienne. « Y'a des personnes, autour de toi, pour t'aider ? » Oui, il s'inquiète. Beaucoup. « Je peux te laisser mon lit, si tu veux pas rester toute seule. Chausette te tiendra compagnie ! » En lui mordant surement les doigts de pied, mais bon, c'est sa façon de montrer son amour. « Un triple cheese, un cheese et .... Une grande frite ! Deux coca, une bouteille d'eau, de la sauce ketchup et de la mayo. Mettez une salade aussi. Et deux desserts glacés au chocolat et à la vanille qu'on prendra après. C'est tout ? » Il lance un regard à Holia. Elle semble ne pas vouloir ajouter quoi que se soit d'autres. « C'est tout alors. S'il-vous-plait et merci. » Il tend sa carte bleue, tape son code et ils peuvent aller s'installer quelque part. « Merci de pas m'avoir balancé à tes collègues. Ça aurait pas trop fait classe sur mon dossier d'avoir une ligne avec : fait des toilettes d'un fast-food, une piscine.» Il est certain que certaines entreprises l'aurait recalée. « Tu n'as pas pris quelques jours pour toi ? » Il sait pas trop comment lancer la discussion sans retomber dans le décès de son meilleur ami. « J'suis nul, je sais pas comment font les gens pour remonter le moral des autres. J'ai besoin de cours sur ça. Comment tu fais toi ? Tu leur dit des phrases bateaux, tu leur sourit pendant dix ans, ou tu fais juste rien ? »


From dust till dawn ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.

image host
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞
Hush, baby, don't cry ✻ SELIA Vide

Re: Hush, baby, don't cry ✻ SELIA ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Hush, baby, don't cry ✻ SELIA

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: Jeff's burger drive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération