We're far from the shallow now ✻ CALEC

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Harbor Creek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Alec Winterfell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 603
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke perfect Mitchell
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Mer 27 Fév - 22:28 )

We're far from the shallow now ✻✻✻ Le blond vient de perdre un de ses piliers. Alec n'aime pas le changement. En tout cas, il ne l'aime plus depuis qu'il est revenu de l'armée. Ca le fait stressé. Il lui arrive même d'en cauchemarder. Il pensait que sa vie devenait, pour le première fois, correcte. Il était avec la femme qu'il aimait. Il avait son petit garçon, Sam, qui le rendait le plus heureux du monde. Il avait sa maison. Sa soeur. Il avait tout de dont il avait toujours rêvé. Et pourtant ... Pourtant, il y a ses larmes qui roulent sur son visage. Il est incapable de les contenir plus longtemps. Il fait déjà preuve de tellement d'effort devant son fils qu'il ne peut en donner davantage. Alec n'a d'ailleurs pas réussi à lui dire la vérité, à Sam. Sa mère est partie. Loin. Dans les cieux, plus exactement. Elle ne reviendra pas dans deux semaines comme elle le lui avait promis. L'avion qu'elle avait pris pour se rendre en Afrique du Sud n'avait pas réussi à atterrir. Problème technique, qu'on lui avait dit au téléphone. Une explosion au niveau d'un des réacteurs. D'après les premiers constats, même si l'avion aurait réussi à atterrir, il y avait plus de probabilité pour qu'il explose qu'autre chose. Les passagers étaient donc condamnés. Tout comme Alec était condamné à vivre dans cette tristesse folle. Cette solitude pesante. Cette noirceur pesante. De rage, mais aussi de honte, il essuie d'un revers de main ses larmes. Doit-il vraiment pleurer cette mort ? Il n'avait pas souvenir d'avoir ressenti autant de vastes émotions quand il avait perdu ses parents, jeune, pas encore adolescent. Alec n'avait pas eu le droit de montrer une seule faiblesse. Sa soeur comptait sur lui. Il se devait d'être le grand frère aimant et protecteur. Il n'avait donc pas pleuré. Il ne devrait donc pas être aussi touché et attristé par ce qu'il traverse en ce moment. Alec doit retrouver la force qu'il avait à l'époque pour continuer à avoir le sourire, au moins pour son fils. Cependant, il devait faire son deuil. Il devait retrouver un peu de paix en lui-même. Alors il avait acheté un bouquet de vingt lys blanches. Les fleurs préférées d'Avalon. Lentement, il les jeta les unes après les autres à l'océan. A chaque dépot dans les vagues, Alec repensait à un bref et joyeux souvenir : leur première rencontre, leur premier baiser, son doux visage, Sam et elle, côte à côte, joueurs. La façon qu'elle avait de parler, avec son accent. Tous ses passages seraient enfermés dans un carton, qu'il placerait sur une étagère, le tout bien scellé dans une partie de son cerveau dont il ne mettra plus les pieds. Ou les neurones. Une fois la dernière lys lancée, Alec se souffle, murmure un bref adieu et regarde l'horizon. Les prochaines semaines et mois seraient difficiles, c'est certain, mais au moins, il avait la sensation d'avoir un coeur quelque peu plus léger. Il se sentait prêt à affronter la réalisé et à tout annoncer à Sam. Son garçon risquerait de vivre l'un des pires moments de sa vie. Le jeune homme n'aurait jamais imaginé qu'une telle chose puisse se produire. Pourtant, tel était le cas et il devrait malheureusement faire avec. Un dernier regard vers l'océan et il fait demi-tour, revenant sur ses pas, retournant vers sa maison. Il ne pensait pas croiser quelqu'un à cette heure là. « Besoin d'aide ? » qu'Alec demande, le visage surement encore bouffie par la tristesse mais au moins, il cherche à s'occuper. C'est toujours mieux que de rester chez lui à se morfondre. « Caitlin, c'est ça ? » Il n'avait aucun doute sur le prénom. Cette blonde, il pouvait la reconnaître à tout moment. La soeur d'Erin. Ils s'étaient côtoyé un moment grâce à la relation qu'entretenait cette dite-soeur avec Brane, son meilleur ami. « Tu déménages ? » Il passe la tête sur le côté, jette un regard dans la camionnette. Il y a des dizaines de meubles entassés. « Désolé, je me montre indiscret.» Tout ce qu'il déteste, en vrai. Il préfère observer et ensuite poser les questions pour être certain de ne pas se précipiter. Mais face à Caitlin, il a souvent tendance à perdre un peu ses moyens. Comme si son crush d'adolescent, voir même de jeune garçon, reprenait à chaque fois le dessus. « Ça faisait un moment qu'on ne s'était pas croisé ...  Ca me fait plaisir de tomber sur toi. Qu'est-ce que tu deviens ? » Il ne se montre pas rancunier pour Erin. Ce n'est pas de la faute de Caitlin si sa soeur a fait la plus belle erreur de sa vie.


our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Caitlin Pierce
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 17/03/2018
›› Commérages : 145
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : la belle johanna braddy
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Lun 18 Mar - 14:43 )

calec ⊹ Caitlin avait beau avoir conduit ce genre de camion des dizaines et des dizaines de fois elle n’était pourtant pas plus rassurée aujourd’hui que la première fois à bord de cet engin. Elle se sent minuscule à l’intérieur de ce camion et à toujours bien trop peur d’avoir un accident. Heureusement pour la Pierce elle n’a que quelques kilomètres à faire à peine alors lorsqu’elle se gare enfin devant le maison près de Harbor Creek il lui semble pouvoir enfin reprendre sa respiration. Elle descend alors les immenses marches lui permettant d’accéder jusqu’au volant et vient ouvrir la porte arrière afin de commencer à décharger ce camion bien rempli. « Besoin d'aide ? » La blonde sursaute et lâche le carton qu’elle tient dans les mains au même moment. Celui-ci s’écrase au sol en émettant un bruit de verre brisée « Oh non c’est pas vrai » Elle était si fière de cet ensemble de vase qu’elle avait trouvé dans une petit boutique d’antiquaire. Elle pouvait à présent leur dire adieu. Ca lui apprendra à ne pas emballer ses objets comme il faut sous prétexte qu’elle n’avait que quelques kilomètres à faire. La jeune femme finit par relever son regard vers l’homme qui lui a adressé la parole. « Caitlin, c'est ça ? » Bien vite la blonde reconnait à son tour son interlocuteur. Alec. Alec elle l’a rencontré il y a bien des années en arrière, lorsque Erin et Brane étaient encore heureux et amoureux. « C’est ça » Dit-elle en souriant avant de s’accroupir au sol pour ouvrir le carton à ses pieds et mesurer l’étendue des dégâts. Peut-être que l’un des vases est encore intacte pense t-elle. Mais en l’ouvrant elle n’en sors que des bouts de verres brisés et va bien finir par se couper si elle continue. « Tu déménages ? » Oh non. Caitlin elle a déjà bien assez déménagé à son goût par le passé. Et son chez-soi lui convient tout à fait aujourd’hui. « Non pas vraiment » En fait elle est bien là pour aménager une maison mais ce n’est pas la sienne et elle ne se proclame pas vraiment déménageuse non plus. « Désolé, je me montre indiscret.» Elle le regarde faire et sourit, alors qu’elle plonge son regard dans le sien elle remarque alors ses yeux gonflés. Elle ne posera pas de question à ce sujet bien trop discrète et polie pour oser le faire. « Ça faisait un moment qu'on ne s'était pas croisé ... Ca me fait plaisir de tomber sur toi. Qu'est-ce que tu deviens ? » Elle sourit la jeune femme et ramasse le carton pour le déposer à l’arrière du camion, il ne lui sers plus à rien désormais. « C’est vrai et pourtant on vit tous les deux ici » Comme quoi finalement Cap Harbor n’est pas une si petite ville. « Et bien écoute je vais bien, j’ai monté ma propre entreprise, je suis décoratrice d’intérieur » Et pas peu fière d’elle d’ailleurs « C’est pour ça d’ailleurs tout ces meubles. Je dois mettre tout ça en place d’ici demain dans cette maison. Le mari à décidé de tout redécorer en faisant la surprise à sa femme. Ils sont partis en week end et rentre demain à 10h donc d’ici là tout doit être prêt » Ce qui expliquait pourquoi elle était ici à une heure aussi tardive. « Je suis contente de te voir également » Cait elle avait toujours apprécié Alec. Il avait toujours été gentil et serviable avec elle. Et malgré qu’il soit le meilleur ami de Brane elle s’en contrefiche. De toute manière Caitlin a toujours gardé contact avec Brane. Elle n’a jamais été d’accord avec la façon dont Erin avait quitté Brane mais n’a jamais pris partie pour autant. Caitlin refuse de se disputer ni avec Erin ni avec Brane. Caitlin déteste les disputes et ça tout le monde le sait. « Mais et toi alors qu’est-ce que tu deviens ? Il me semble avoir appris que tu avais un fils. C’est formidable » Caitlin elle ne peux qu’être heureuse devant des personnes devenus père ou mère de famille. Elle qui rêve tant d’avoir un jour des enfants. Elle qui aurait rêvé d’avoir une famille nombreuse tout comme la sienne mais au vu de son âge et de sa situation amoureuse actuelle cela s’avère infaisable. « Dis, ça te dis de m’aider à installer tout ça ? » Parce que Caitlin elle avait eu besoin de ses deux employées pour charger le camion mais elle avait refusé de demander de l’aide pour le décharger. Hors maintenant qu’elle aperçoit ses deux énormes fauteuil au fond du camion elle se demande comment est-ce qu’elle a sérieusement pensé pouvoir faire ça tout seule « Je crois que je me suis un peu surestimée alors j’aurais bien besoin d’une paire de bras en plus » Et puis ça leur permettrait de discuter un peu tous les deux. Caitlin apprécie la compagnie de Alec. « Cela dit je ne veux pas t’embêter si tu as déjà quelque chose de prévu »
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Alec Winterfell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 603
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke perfect Mitchell
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Sam 13 Avr - 12:38 )

We're far from the shallow now ✻✻✻ Le blond s'en veut tout de suite de s'être annoncé de façon si surprenante et presque brutale, finalement. Caitlin laisse tomber son carton au sol et du bruit de verre cassé ne tarde pas à tinter à ses oreilles. Et flûte ! Qu'il a envie de dire. « Oh non c’est pas vrai » A la place, il fait une petite grimace et s'excuse « Merde. Pardon. Je suis désolé. Je pensais pas faire aussi peur. » De toute façon, cela risque d'être compliqué de rattraper le désastre. Alec sait se montrer patient, mais possiblement pas suffisamment pour recoller tous les morceaux de verre. A la place, et parce qu'il est correcte, il lui déposera un billet dans la main pour qu'elle puisse retourner acheter de quoi compenser la perte. « C’est ça » Il ne s'était donc pas trompé. Il ne savait pas qu'elle comptait déménagé. Brane ne lui en a pas soufflé un mot s'il le savait. « Non pas vraiment » Oh ? D'accord. Changement de décoration alors. C'est ce qu'il pense, mais il se garde bien de poser la question. Il se montre déjà bien curieux alors que cela fait déjà plusieurs années qu'ils ne se sont tombés dessus. « C’est vrai et pourtant on vit tous les deux ici » Eh oui ! « A croire que cette ville est immense. » Le jeune blond avait fini par se dire qu'il était possible de se perdre dans les rues de Cap Harbor. Après tout, ces dernières lui ont déjà réservées de grandes surprises. Ce ne sera pas la première et la dernière fois qu'il tombera sur le cul au tournant d'une rue pour une raison idiote ou pas. Enfin, dans tout ça, il n'a pas pris de ses nouvelles. « Et bien écoute je vais bien, j’ai monté ma propre entreprise, je suis décoratrice d’intérieur » Cette évolution ! « C'est génial. Félicitations ! » Alec n'est pas très fort dans ce domaine. Il mélange tout avec n'importe quoi. « C’est pour ça d’ailleurs tout ces meubles. Je dois mettre tout ça en place d’ici demain dans cette maison. Le mari à décidé de tout redécorer en faisant la surprise à sa femme. Ils sont partis en week end et rentre demain à 10h donc d’ici là tout doit être prêt » Sacré challenge. Le camion déborde de trucs en tout genre. « T'as du courage. » Mais si elle n'a que ses deux bras, cela risque d'être compliqué. Surtout quand il voit la taille de certains cartons qui sont remplis jusqu'en haut. « Belle surprise. J'espère que la femme va apprécier. » Même s'il se doute que se sera le cas. « Je suis contente de te voir également » Il laisse planer un faible sourire sur son visage malgré la peine et la tristesse qui continue de l'habiter. « Mais et toi alors qu’est-ce que tu deviens ? Il me semble avoir appris que tu avais un fils. C’est formidable » Le fait de penser à son fils lui redonne un brin d'énergie. « Sam ! Oui. C'est un petit garçon génial. » Il sort son téléphone portable et lui montre son fond d'écran. On peut y voir Sam, cinq ans, pris entrain de rire aux éclats. « J'ai beaucoup de chance. » En tout cas, sur ce point. Par chance, il n'avait pas laissé la photo de famille qu'ils avaient fait, avec Avalon. Il aurait surement craquer à nouveau et il aurait été compliqué d'expliquer tout ceci à Caitlin. « Dis, ça te dis de m’aider à installer tout ça ? je crois que je me suis un peu surestimée alors j’aurais bien besoin d’une paire de bras en plus. » Elle pensait s'en sortir toute seule ? « Je connais bien ça. » On a tendance à parfois se prendre pour des super-héros, mais l'âge et la grandeur des choses font vite redescendre sur terre. « Cela dit je ne veux pas t’embêter si tu as déjà quelque chose de prévu » Qu'elle ne s'inquiète pas, s'il ne pouvait pas Alec le lui aurait dit. « Sam est avec sa grand-mère et je suis tout seul. Je vais t'aider ! » De toute façon, il a besoin de s'occuper. Il allait devenir fou à rester seul et à pleurer à longueur de temps. « Comment tu veux t'y prendre ? Tu t'occupes des cartons et moi des meubles ? » C'est ce qui semble le plus judicieux. Il a plus de force qu'elle et peut porter plus lourd. Il n'a pas non plus envie que la blonde se coince le dos en tentant de porter plus lourd qu'elle. « T'es encore en contact avec Brane ? » qu'il ose demander. Il ne veut pas s'aventurer sur le sujet sensible que peut représenter la soeur Pierce nommée Erin, mais bon, peut-être que son meilleur ami a toujours Caitlin dans ses contacts. Ça pourrait leur permettre de sortir à trois, par exemple. Surtout qu'ils ont un âge proche. Alec prend plusieurs planches de bois et descend prudemment du camion. « Ca s'est concrétisé avec ... » Il marque une pause, réfléchit quelques secondes. «  Evan. Je crois que c'était son nom. » Les souvenirs sont quelques peu lointain. Il est possible qu'il se trompe complètement de prénom. A vrai dire, il ne sait pas vraiment si la jeune femme voit quelqu'un. Elle ne porte pas de bague de fiançailles ou même de mariage. Difficile donc, de demander sur ce point sans provoquer un possible cataclysme. « Et tes soeurs et ton frère, comment vont-ils ? » qu'il pose aussi, tout en continuant de vider le camion.


our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Caitlin Pierce
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 17/03/2018
›› Commérages : 145
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : la belle johanna braddy
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Jeu 25 Avr - 11:53 )

calec ⊹ Si la Pierce regardait moins de films d’horreurs elle n’aurait certainement pas sursauté de la sorte en entendant la voix de l’homme derrière elle. Mais il était trop tard, son corps tout entier avait été pris d’un sursaut lui faisant lâcher le carton qu’elle tenait dans les mains dont tous le contenu se brisa en retombant sur le sol. « Merde. Pardon. Je suis désolé. Je pensais pas faire aussi peur. » Elle secoue la tête. Ce n’est pas si grave et puis de toute manière sa déception s’envole lorsqu’elle reconnait le visage d’Alec face à elle. Cela fait si longtemps qu’elle ne l’a pas vu, comme si pendant tout ce temps ils n’avaient pas vécu dans la même ville. « A croire que cette ville est immense. » A croire oui en effet. Et pourtant bizarrement cette ville semble nous faire tomber par hasard face aux personnes que l’on a le moins envie de voir comme ça avait été le cas pour Caitlin quelques mois auparavant lorsqu’elle s’était rendue compte avoir été engagé pour refaire le bureau d’Evan. Alors que d’autres personnes semblaient mis hors de notre portée comme c’était le cas pour Alec. Caitlin et Alec n’ont jamais été amis à proprement parler mais Alec étant le meilleur ami de Brane. Et Brane le fiancé d’Erin, en tout cas à l’époque. Ils avaient fini par passer pas mal de temps tous les quatre mais depuis son départ à Los Angeles Caitlin n’avait jamais revu Alec. Elle avait seulement eu des nouvelles de lui grâce à la magie des réseaux sociaux. Elle avait notamment pu voir une photo de son fils et c’était sentie heureuse pour lui bien qu’un brin jalouse de ne pas être maman elle aussi à son tour. Il lui demande finalement de ses nouvelles et elle lui parle alors de la seule chose qu’il lui semble avoir réussi dans sa vie, la seule chose qui l’anime, du matin au soir. Son travail. Son entreprise. « C'est génial. Félicitations ! » « Merci » Souffle t-elle en souriant avant de venir lui expliquer ce qu’elle fait ici à une heure pareille avec un camion remplis de meubles et de cartons. « T'as du courage. » Oui et certainement un peu trop de naïveté aussi pour avoir cru qu’elle réussirait à faire tout ça toute seule en seulement une nuit. « Belle surprise. J'espère que la femme va apprécier. » Elle espère aussi la Pierce même si quoi qu’il en soit le mari l’a déjà payé. Seulement Caitlin aime bien faire son travail et espère donc qu’elle réussira à convaincre cette femme. La blonde viens alors à lui demander de ses nouvelles, lui expliquant qu’elle a vu qu’il avait un fils. « Sam ! Oui. C'est un petit garçon génial. » Elle ne s’était donc pas trompée, c’était bien son fils et non son neveu ou son petit cousin. Elle était d’autant plus heureuse pour lui. Elle regarde alors la photo que Alec lui montre en souriant. « J'ai beaucoup de chance. » Elle lui sourit à nouveau avant de répondre « Il a vraiment l’air adorable » Même si Caitlin n’est pas très objective puisqu’à ses yeux tous les enfants son adorable. Cait est heureuse de parler un peu avec Alec et une idée lui viens alors à l’esprit. Pourquoi ne pas lui proposer de l’aider afin qu’ils puissent continuer à parler tout en laissant Caitlin continuer son travail. « Sam est avec sa grand-mère et je suis tout seul. Je vais t'aider ! » « Merci » Souffle t-elle à nouveau se rendant compte que depuis le début il n’a pas une seule fois fait allusion à la mère de Sam. Sont-ils séparés ? Caitlin est bien trop respectueuse pour oser le lui demander. « Comment tu veux t'y prendre ? Tu t'occupes des cartons et moi des meubles ? » Oui. Enfin plus ou moins « D’accord mais je vais quand même pas te laisser porter ces commodes et cette table tout seul » Elle ne doute pas de sa force et de ses muscles mais quand même. « Tu sais quoi je vais commencer par cette lampe qui irradie de nitescence et ce tabouret si melliflueux que je voudrais le même chez moi » Dit-elle en attrapant chacun des objets à bout de bras avant de se diriger vers la maison suivi par Alec. « T'es encore en contact avec Brane ? » Elle jette un coup d’œil vers lui avant de continuer à avancer « Oui, il m’arrive de lui parler de temps en temps quand je le croise » Caitlin a toujours pris soin de ne pas prendre partie dans cette histoire entre Brane et Erin bien que sa sœur aurait voulu qu’elle la défende. « Ma sœur a voulu réaliser son rêve et n’a certainement pas agit de la bonne façon avec Brane mais je crois que ce ne sont pas mes affaires. Brane est un gentil garçon et je l’aime bien » Elle l’avait toujours bien aimé. D’ailleurs elle avait même toujours pensé qu’ils finiraient par se remettre ensemble. Un jour. C’était certainement trop tard désormais. Cela fait bien trop longtemps. Caitlin dépose la lampe et le pouf dans un coin du salon en se disant qu’elle rangera tout comme il faut une fois qu’ils auront tout déchargé. « Ca s'est concrétisé avec ... Evan. Je crois que c'était son nom. » Cette fois-ci la question la surprend. Une fois de plus il fallu se rendre à l’évidence. Tout le monde avait compris qu’elle était amoureuse d’Evan à l’époque. Tout le monde. Sauf lui. « Non pas vraiment… » Elle fait alors un nouvel aller retour les bras remplis de carton quand elle le vois vouloir s’attaquer à sortir la table « Attends je pose mes impedimenta et j’arrive » Une fois de l’autre côté de la table elle commence à marcher en direction du salon tout en la soulevant, reprenant alors la parole. « En faite je ne lui ai jamais avoué mes sentiments et il ne s’en est jamais rendu compte » Parce que c’était Evan et qu’il était incapable de voir ce qu’il y avait juste devant son nez. « En fait j’ai même décidé de fuir à l’autre bout du continent lorsque j’ai appris qu’il allait se marier » Elle rit alors nerveusement la blonde « Et oui tu peux te moquer de moi pour ça » Et il pouvait également se moquer d’elle pour n’avoir jamais osé avouer ses sentiments à Evan « Il y a quelques mois j’ai fini par lui avouer que j’avais été amoureuse de lui pendant des années entières. Finalement mieux vaut tard que jamais comme dirait ma sœur » Mieux vaut tard que jamais c’est vrai même si cette fois-ci c’était vraiment trop tard. « Et tes soeurs et ton frère, comment vont-ils ? » Il se souvenait donc qu’elle avait deux sœurs et un frère. Elle est surprise et sourit alors bêtement. « Tout le monde va bien merci. Je suis tata désormais, Mellie a eu des enfants » Même si Caitlin ne voit pas assez sa grande sœur à son goût. « Malheureusement lorsque Erin est partie réaliser son rêve elle a pas seulement brisé sa relation avec Brane. Ca a fait beaucoup de mal à notre famille et notamment à Logan qui ne lui a toujours pas pardonné » Elle empile alors de nouveaux cartons qu’elle porte à bout de bras cachant ainsi son visage triste à la pensée de sa famille déchirée. Entre les disputes entre frère et sœur et papa Pierce qui est sur le point de mourir « Disons que je fais en sorte de maintenir ma famille en un seul morceaux mais ce n’est pas toujours évident » Pas évident du tout même. Mais la famille est si importante pour Caitlin. « D’ailleurs je ne sais pas si tu le sais mais Erin est revenu de LA. Enfin Brane a surement du te le dire puisqu’ils se sont croisés il y a quelques temps » Elle aurait voulu être une petit souris pour savoir ce qui c’était dit à cet instant d’ailleurs « Et enfin du coup après avoir vécu chez elle à LA c’est maintenant elle qui vit chez moi » Pour le plus grand bonheur de la Pierce qui adore passer du temps avec Erin. « Mais j’arrête pas de parler de moi et toi tu ne parles pas. Raconte moi c’est comment d’avoir un petit garçon ? Il a quel âge ? » Les aller retour entre le camion et la maison s’enchaînent et ne s’arrête plus. « Et toi tu fais quoi maintenant ? Parce que tu était partie dans l’armée pendant un moment non ? Tu as du voir tellement de choses horribles je n’ose même pas l’imaginer ».
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Alec Winterfell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 603
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke perfect Mitchell
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Ven 14 Juin - 15:23 )

We're far from the shallow now ✻✻✻ « Il a vraiment l’air adorable » Oui. Il l'est. Enfin, comme tout enfant, il a aussi une partie démoniaque. Mais du point de vue du père, il reste tout de même son petit ange, sa fierté. D'ailleurs, les deux se ressemblent beaucoup. Les même mimiques, les même cheveux blonds cendrés, la même façon de fonctionner : lente, réfléchie et puis, d'un seul coup, sans aucune explication, ils s'emportent. Et pour le coup, c'est exactement ce qu'il s'est passé il y a quelques minutes. Il a pensé bien faire en disant bonjour à un ancien visage, finalement, il l'avait effrayé. Son carton était tombé sur le sol, fracassant en milles morceaux ce qu'il y avait dedans. Se sentant mal, il proposait gracieusement son aide pour compenser la perte. « D’accord mais je vais quand même pas te laisser porter ces commodes et cette table tout seul » Marché conclu. « Je parais peut-être fin, mais j'ai de la force. » qu'il sort, comme réponse. Après tout, il ne passe pas au moins deux heures à la salle de sport du boulot pour rien. Il doit continuellement travailler ses abdos, ses jambes, ses bras. Alec n'a pas le droit de se relâcher, et ceci, même pendant ses vacances. Il ne fait plus partie de l'armée, certes, mais la CIA est dans le même style. Un style qui semble lui convenir puisqu'il ne se voit pas aller travailler ailleurs. Il n'a connu que les enquêtes, les crimes, les bagarres entre deux camps. Il n'est bon qu'à ça ... Et au déménagement, maintenant. « Tu sais quoi je vais commencer par cette lampe qui irradie de nitescence et ce tabouret si melliflueux que je voudrais le même chez moi » Il fronce les sourcils. « Tu parles comme ça aussi à tes clients ? » Non, ils ne connaissaient pas ses deux mots techniques, mais par rapport aux autres termes dans la phrase de Caitlin, il comprenait au moins le sens. Par chance, ce n'est pas Ryan en face de la blonde ! « Je parie que jouer contre toi au scrabble, c'est comme signer un arrêt de mort. » Il imagine bien la blonde sortir des mots inconnus au bataillon et gagner sans que l'autre n'est pu marquer de point. « Oui, il m’arrive de lui parler de temps en temps quand je le croise » Il se contente d'hocher la tête et de la suivre pour commencer à déposer des cartons dans la demeure. Il aurait pensé qu'elle aurait pris le partie de sa soeur. Apparemment, il avait toujours eu faux. « Ma sœur a voulu réaliser son rêve et n’a certainement pas agit de la bonne façon avec Brane mais je crois que ce ne sont pas mes affaires. Brane est un gentil garçon et je l’aime bien » Oui. « Pas faux. J'aurais dû réagir de la même façon. » Mais Alec a carrément été aussi anéanti que son meilleur ami quand Erin a décidé de le quitter pour réaliser son rêve. Autant, il comprend totalement son choix sur le fait qu'un rêve pouvant devenir réalité est à prendre. Autant, d'autre part, il ne comprend pas pourquoi elle a abandonné Brane alors qu'ils étaient fait pour être ensemble et qu'ils étaient heureux. Alors, ne voyant qu'une partie de cette grande histoire, il était resté du côté de Brane et l'avait aidé du mieux qu'il pouvait à passer à autre chose. Il méritait de trouver LA personne qui allait le rendre heureux. Tout comme Caitlin le méritait. D'ailleurs, est-ce que ça s'était conclu avec Evan ? « Non pas vraiment… » Oh. Il venait probablement de commettre le pire faux pas au monde. « Désolé. Je voulais pas me montré aussi indiscret. » Mais la question avait été posé et aucun retour en arrière n'était possible. « Attends je pose mes impedimenta et j’arrive » Alec attend, mal-à-l'aise désormais. « En faite je ne lui ai jamais avoué mes sentiments et il ne s’en est jamais rendu compte » Oh ... « Il était si aveugle que ça ? » Pourtant, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. « J’ai même décidé de fuir à l’autre bout du continent lorsque j’ai appris qu’il allait se marier » C'est triste. Pour elle comme pour lui. Caitlin était une fille en or. Peut-être qu'Evan n'était pas celui qu'il lui fallait parce qu'elle mérite un homme meilleur. Ou bien une femme, sait-on jamais. « Et oui tu peux te moquer de moi pour ça » Non. Il ne peut pas se moquer d'elle pour ça. « Je ne le ferais pas. » qu'il avoue. « Je sais ce que ça fait de voir l'idéal qu'on se faisait de sa vie futur partir en éclat. Je trouve ça courageux d'avoir réussi à prendre du temps pour soi et se soigner. » Lui, il s'est laissé glisser sur la pente et a attendu de recevoir un gros poing en pleine figure pour essayer de s'accrocher à quelque chose. C'est ce qu'il risque en ce moment même. « Il y a quelques mois j’ai fini par lui avouer que j’avais été amoureuse de lui pendant des années entières. Finalement mieux vaut tard que jamais comme dirait ma sœur » Mieux vaut tard que jamais, en effet. « Je suis sûr que tu trouveras la personne qu'il te faut quand tu ne t'y attendras pas. » Après tout, Alec avait bien trouvé la sienne en plein milieu d'une guerre. Rien n'était perdu. Fallait juste savoir se montrer patient. « Tout le monde va bien merci. Je suis tata désormais, Mellie a eu des enfants » Oh ! « Tu dois être la tata préférée alors ! » La connaissant un peu, elle doit facilement accepter toutes les requêtes des petits. « Malheureusement lorsque Erin est partie réaliser son rêve elle a pas seulement brisé sa relation avec Brane. Ca a fait beaucoup de mal à notre famille et notamment à Logan qui ne lui a toujours pas pardonné » Problématique, c'est certain. Une famille brisée, c'est difficile de la revoir un jour en parfaite harmonie. Il y aura toujours quelques fissures qui apparaîtront. « Je le croise parfois chez Brane. Il a bien changé. » De petit garçon maigrichon, il s'est transformé en machine de guerre. « Disons que je fais en sorte de maintenir ma famille en un seul morceaux mais ce n’est pas toujours évident » Il s'en doute, oui. « Ouais. Ca ne doit pas être simple tous les jours. » En tout cas, c'est ainsi qu'il le perçoit. « D’ailleurs je ne sais pas si tu le sais mais Erin est revenu de LA. Enfin Brane a surement du te le dire puisqu’ils se sont croisés il y a quelques temps » Ah. Oui. Il est au courant de cette histoire. « Dans une boutique de prêt-à-porter. Il est venu direct chez moi après avec une bouteille de whiskey, pour te dire à quel point cette rencontre l'a marquée. » Brane n'était pas prêt et il l'était encore moins à ce qu'Erin réclame les papiers du divorce. Pour le coup, Alec avait même été du côté d'Erin. Il devait signer ses foutu papiers et aller de l'avant. Il stagne depuis trop longtemps en restant attaché à un souvenir qui ne reviendra jamais. « Et enfin du coup après avoir vécu chez elle à LA c’est maintenant elle qui vit chez moi » Sympa. « Elle compte s'installer définitivement ici ? » Drôle de question, sachant que son travail se fait à Los Angeles. Mais peut-être a-t'elle décidé de repartir de zéro et jouer dans une boîte de production de Caroline du Nord. « Mais j’arrête pas de parler de moi et toi tu ne parles pas. Raconte moi c’est comment d’avoir un petit garçon ? Il a quel âge ? » Il rigole, Alec. « J'aime pas trop parlé de moi. » C'est pas dans ses habitudes. Il aime bien ses petits secrets. Il préfère être l'oreille attentive plutôt qu'autre chose. « Mais pour répondre à tes questions, avoir un garçon, ça bouleverse une vie. » Bien trop même, puisqu'il avait dû reprendre quelque rendez-vous avec sa psychologue pour éclaircir son esprit. « Il a cinq ans, croit que la maison est un refuge pour tous les animaux qu'il croise et il est fan de Robin des Bois. » Tellement fan, d'ailleurs, qu'Alec lui paye des cours de tir à l'arc pour qu'il puisse un jour ressemblait à son héros. « Et toi tu fais quoi maintenant ? Parce que tu étais parti dans l’armée pendant un moment non ? Tu as du voir tellement de choses horribles je n’ose même pas l’imaginer » Le blond souffle, baisse un peu la tête. « Ouais ... » qu'il murmure. « C'est un point qui me travaille encore souvent. Je suis obligé d'être suivi psychologiquement par rapport à ça. » Enfin ... Peu importe. « Sinon j'ai été recruté par la CIA. Je travaille pour les affaires étrangères. » Il ne peut malheureusement pas en dire davantage. En tout cas, sur les missions qu'il effectue. « Puis ... Je tente de maintenir la tête hors de l'eau comme on dit, malgré les imprévus. » Il récupère un gros carton et descend du camion pour aller le déposer dans le futur salon. « Mais j'avoue que j'ai trop souvent tendance à retenir ma respiration tout en étant sous l'eau. » Il a l'impression de ne pas être fait pour le bonheur. Le peu de fois où il en a eu, ce dernier s'est terminé affreusement. « Tu veux les mettre où la commode et la table ? » Il ne reste que ça à décharger du camion. « Tu travailles toute seule dans ta boîte ? Ca doit être compliqué quand tu dois rénover encore plus grand que cette maison. »


our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Caitlin Pierce
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 17/03/2018
›› Commérages : 145
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : la belle johanna braddy
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Lun 22 Juil - 16:04 )

]
calec ⊹ Si Caitlin avait pensé être capable de décharger tout le camion seule pendant un bref instant elle était finalement bien contente qu’Alec lui propose son aide. Elle avait était bien trop optimiste concernant sa musculature face à ce camion plus que remplis. « Je parais peut-être fin, mais j'ai de la force. » Mais elle n’en doutait pas, et n’aurait d’ailleurs jamais eu l’idée d’émettre le moindre doute concernant ces capacités physiques. « Je te crois volontiers » Une chose était sur c’était qu’il avait certainement plus de force qu’elle en tout cas, néanmoins elle n’avait pas l’intention de le laisser porter tous les meubles lourds tout seul. Force ou pas cette table faisait deux fois sa taille alors elle voudrait bien voir comment il s’y prendrait pour la porter tout seul. « Tu parles comme ça aussi à tes clients ? » Elle le regarde alors, interrogative avant de se mettre à rougir légèrement. Gênée. « Oui pourquoi ? Tu trouves que j’utilise des mots trop compliqué ? » Si tel était le cas alors elle ne s’en était jamais rendu compte. Mais cela expliquerait certains regards curieux de la part de ces clients. « Je parie que jouer contre toi au scrabble, c'est comme signer un arrêt de mort. » Elle ne peut s’empêcher de rire, baissant légèrement la tête pour cacher ses joues rosies bien qu’elle ne soit pas sur qu’il puisse le voir à la simple lueur des lampadaires. « Promis je vais essayer de ne plus utiliser aucun mots de 10 lettres » Pas plus de 8 même ! En attendant les deux apprentis déménageurs continue à amener les différents cartons dans la pièce principale de la maison alors que Cait explique qu’elle n’a jamais détesté Brane mais n’a jamais osé non plus prendre pleinement sa défense face à sa sœur. Elle s’était contenté de garder une bonne relation avec lui sans en informer Erin. Et sans discréditer sa sœur non plus face à son ex mari. « Pas faux. J'aurais dû réagir de la même façon. » Caitlin sait qu’Alec est le meilleur ami de Brane alors bien sur il avait pris son parti. Si Erin n’avait pas été sa sœur elle aurait d’ailleurs certainement fait pareil. « Brane est ton meilleur ami et Erin est ma sœur, c’est normal que notre jugement soit un peu biaisé » Elle hausse les épaules tout en continuant les allers retours avant que le blond ne lui pose finalement LA question a laquelle elle ne se serait jamais attendu de sa part. Evan. Apparemment comme tout le monde à cette époque Alec avait remarqué les sentiments de la blonde pour le Pryce et s’attendait donc certainement à ce qu’il se soit passé quelque chose entre eux. Malheureusement il n’en était rien. « Désolé. Je voulais pas me montré aussi indiscret. » Elle secoue la tête avant de répondre « Non non tu n’as pas à t’excuser, ce n’est pas un sujet tabou ne t’inquiète pas » Il y a quelques années encore elle aurait certainement eu beaucoup plus de mal à aborder le sujet mais désormais c’était fini. Caitlin était passé à autre chose et malgré qu’elle ai revu Evan il y a quelques temps elle savait désormais qu’il n’y aurait jamais rien entre eux. « Il était si aveugle que ça ? » C’était la réaction de tout le monde autour d’elle alors elle se contenta de hausser les épaules avec un léger sourire avant de poursuivre, plutôt honteuse d’avouer qu’elle a fui sa propre ville pour ne pas le voir marié. « Je ne le ferais pas. Je sais ce que ça fait de voir l'idéal qu'on se faisait de sa vie futur partir en éclat. Je trouve ça courageux d'avoir réussi à prendre du temps pour soi et se soigner. » Elle sent à travers ses paroles que lui aussi à souffert mais n’ose pas lui en demander la raison. « Je suis sûr que tu trouveras la personne qu'il te faut quand tu ne t'y attendras pas. » Elle lui sourit avant de répondre « Tu as peut-être raison » Lorsqu’il lui demanda finalement comment allait le reste de la famille Pierce Caitlin ne se fit pas prier pour changer rapidement de sujet. Parler des Pierce l’enchantait beaucoup plus que de parler d’Evan. « Tu dois être la tata préférée alors ! » Elle sourit à nouveau, ne voulant pas avouer que oui effectivement elle est la tata préféré mais ce n’est pas vraiment son genre de se vanter. « Je le croise parfois chez Brane. Il a bien changé. » Oh oui Logan avait drôlement changé durant les dernières années et parfois pas forcément pour le mieux. « Je passe mon temps à l’engueuler ou le sermonner » Alors qu’elle voudrait seulement passer son temps avec lui à rire et sourire. « Ouais. Ca ne doit pas être simple tous les jours. » Il ne croyait pas si bien dire. « Surtout quand on a un Logan et une Erin dans la famille c’est certain » Elle finit par rire légèrement parce qu’elle n’a pas envie qu’Alec ai pitié d’elle. « Dans une boutique de prêt-à-porter. Il est venu direct chez moi après avec une bouteille de whiskey, pour te dire à quel point cette rencontre l'a marquée. » Bien sur. Elle aurait du s’en douter. Elle ne peux s’empêcher de grimacer légèrement avant d’annoncer que sa sœur a finalement emménagé chez elle. « Elle compte s'installer définitivement ici ? » Elle se doutait qu’il lui posait la question parce qu’il voulait avoir une réponse autant que Brane voudrait également en avoir une « Je ne sais pas. Notre père est très malade, il va mourir et je crois qu’elle avait besoin de retrouver sa famille. Mais peut-être partira t-elle à nouveau lorsqu’il sera parti » Même si Caitlin espérait que non. Elle ne supporterait pas de voir à nouveau sa famille dispersé après une telle épreuve. Et puis elle décida qu’ils avaient assez parlé de Brane, d’Erin. Assez parlé d’Evan. Et pas assez parlé de lui. « J'aime pas trop parlé de moi. » « Oh… d’accord » Lâche t-elle sans vraiment se rendre compte qu’elle a parlé à voix haute. Elle s’attend donc à ce que la conversation s’arrête ainsi mais contre toute attente il décide tout de même de répondre à ses questions. « Mais pour répondre à tes questions, avoir un garçon, ça bouleverse une vie. » Elle n’en doutait pas. « Il a cinq ans, croit que la maison est un refuge pour tous les animaux qu'il croise et il est fan de Robin des Bois. » Elle sourit la blonde et rit même en en apprenant plus sur le petit garçon « Ce petit garçon m’a l’air formidable. Un Robin des bois sauveur des animaux, il a de bel valeur à n’en pas douter » Et elle ne pouvait que supposer que tout ceci lui venait très certainement de ses deux parents. Même si aucune notion de mère n’avait été apporté au tableau par le Winterfell. « Ouais ... C'est un point qui me travaille encore souvent. Je suis obligé d'être suivi psychologiquement par rapport à ça. » Elle se rend compte à cet instant qu’elle a certainement remuer à couteau qu’il s’efforçait de maintenir immobile depuis un long moment. « Désolé… Je ne voulais pas faire remonter des souvenirs » Elle commença alors déballer quelques cartons, bien décidé à ne plus lui poser la moindre question de peur de faire à nouveau une boulette. « Sinon j'ai été recruté par la CIA. Je travaille pour les affaires étrangères. » Elle le regarde alors, impressionné. « Puis ... Je tente de maintenir la tête hors de l'eau comme on dit, malgré les imprévus. » Elle ne répond pas, comprenant qu’il n’en dira pas plus, pas sans rouvrir une autre blessure. « Mais j'avoue que j'ai trop souvent tendance à retenir ma respiration tout en étant sous l'eau. » Un instant elle se demande s’il le fait qu’il insiste autant veux dire qu’inconsciemment il attend qu’elle le questionne. Inconsciemment il se dit peut-être qu’en parler lui ferait du bien. « Tu veux les mettre où la commode et la table ? » Elle lui indique les deux emplacement qu’elle avait prévu pour les deux derniers meubles et vient l’aider à les placer à l’endroit indiqué. « Tu travailles toute seule dans ta boîte ? Ça doit être compliqué quand tu dois rénover encore plus grand que cette maison. » Elle sourit avant de répondre en finissant de sortir quelques vases d’un carton. « Oh non heureusement je ne suis pas seule. J’ai deux employées et si elles ne sont pas la ce soir c’est parce qu’elles font déjà bien assez d’heure sup et que je pensait pouvoir faire ça toute seule. » Mais bien évidemment non « D’ailleurs merci, parce que je n’y serais jamais arrivé toute seule » Ou bien si peut-être mais avec un dos bloqué à la fin de la nuit. Elle finit par aller s’asseoir sur le canapé du salon et l’invita à venir la rejoindre « Si on prenait une petite pause maintenant que le camion est vide » Défaire les cartons et finir de tout installer serait rapide. « Je t’aurais bien proposé une bière mais comme tu l’as compris ce n’est pas vraiment chez moi ici » Elle lui sourit avant de repenser à ce qu’il lui a avoué un peu plus tôt. « J’ai peur de me montrer un peu trop indiscrète ou de faire remonter de mauvais souvenirs alors je ne te demanderait pas ce que tu as voulu dire tout à l’heure en parlant de garder la tête sous l’eau mais si jamais les secrets se font trop dur à porter sache que j’ai deux oreilles en parfait état de fonctionnement et que je sais me taire lorsqu’il le faut » Autrement dit elle saurait être une oreille attentive, discrète. Elle saurait être une bonne amie si c’était ce don il avait besoin. « Je te dois un verre d’ailleurs pour te remercier de ton aide ce soir » Même si elle savait qu’il avait fait ça de bon cœur sans rien attendre en retour. Elle attrape alors son téléphone, ouvre la page de répertoire pour créer un nouveau contact et lui tend son smartphone « Je… Je n’ai pas ton numéro, pour t’inviter à prendre ce verre ».
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Alec Winterfell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 603
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke perfect Mitchell
We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( Dim 28 Juil - 16:57 )

We're far from the shallow now ✻✻✻ Alec remarque bien vite le petit malaise qu'il vient de créer. Les joues rosées de Caitlin lui tirent un sourire. « Oui pourquoi ? Tu trouves que j’utilise des mots trop compliqué ? » Compliqué est un euphémisme. « Disons que je n'en connais pas certains. » C'était par exemple la première fois qu'il entendait le mot : melliflueux. « Promis je vais essayer de ne plus utiliser aucun mots de 10 lettres » Oh non. Ce n'est pas ce qu'il demandait. « Pas besoin. Ca montre ta passion. » Avoir une passion, c'est important. C'est ce qu'il lui manque, à Alec. Avant, plus jeune, il pouvait passer son temps à faire du sport, à s'amuser. Maintenant, il fait tout ça plus par pression que par volonté. « Brane est ton meilleur ami et Erin est ma sœur, c’est normal que notre jugement soit un peu biaisé » C'est sur. « Je te contredirai pas sur ce point. » Alec avait toujours soutenu Brane, peu importe la situation. Cette fois-ci, lors de la fin de son couple avec Erin, le blond n'avait même pas cherché à entendre la version de la Pierce. Il était resté campé sur ses positions, préférant garder ses habitudes plutôt que de tenter quoi que se soit. Aujourd'hui, il se montre bien plus courageux. Peut-être parce que les épreuves de la vie le lui ont appris à agir ainsi. Il se montre curieux et pose des questions sur Evan. Pour le jeune homme, c'est certain que les deux filent désormais le parfait amour. Sauf qu'apparemment, il se trompe sur toute la ligne. « Non non tu n’as pas à t’excuser, ce n’est pas un sujet tabou ne t’inquiète pas » Pour lui remonter le moral, il tente la carte du prince charmant qui débarque au moment où on s'y attend le moins. « Tu as peut-être raison » Le plus important, c'est de ne pas perdre espoir. « J'aimerai pouvoir te dire que j'ai raison mais je préfère être réaliste et conclure avec un : je l'espère. » Avoir des espoirs, ça reste beaucoup moins douloureux que de croire en quelque chose et de l'attendre toute sa vie. « Je passe mon temps à l’engueuler ou le sermonner » Alec, il est obligé de rire. Il imagine ces petites scènes de famille. « Un jour il te remerciera de ça. » Les hommes, en tout cas, Alec, a besoin qu'on le secoue plusieurs fois pour que l’électrochoc passe. C'est ainsi qu'il arrive à continuer de vivre. « Je ne sais pas. Notre père est très malade, il va mourir et je crois qu’elle avait besoin de retrouver sa famille. Mais peut-être partira t-elle à nouveau lorsqu’il sera parti » A fleur de peau, voilà comme il décrirait Caitlin a ce moment précis. Un petit rien va amplifier ses émotions. « J'avais entendu Logan en parler. Je suis désolé pour toi et ta famille. » Le blond est bien placé pour savoir ce que cela fait, de voir disparaître quelqu'un qu'on aime. Il a eu droit à sa mère, puis son père quelques années plus tard. La chance des Pierce, c'est qu'ils sont plus âgés que lui lors de cette épreuve et il est certain qu'ils pourront tous se soutenir l'un et l'autre. « Tu penses que se serait une bonne chose qu'Erin reparte ? Je veux dire, sans vouloir me montrer trop intrusif, je pense qu'elle est revenu aussi pour rattraper le temps perdu. » Pas spécialement que pour le père, qu'il tente de faire comprendre. Erin était quand même proche de sa famille et le jeune homme pense, peut-être à tort, qu'elle a besoin de retrouver ce souvenir d'antan. Mais assez parlé de la famille Pierce, maintenant c'est au Winterfell de faire de même. « Ce petit garçon m’a l’air formidable. Un Robin des bois sauveur des animaux, il a de bel valeur à n’en pas douter » Oui. Enfin, il faut voir comment il va évoluer et grandir. Il peut devenir un Robin des Bois, voleur et je m'en foutiste aussi. « Il tient de sa ... » Sa gorge se noue légèrement, mais Alec arrive à reprendre le dessus sur le flot de larmes qui tentent de déferler. « Sa mère. » Une mère qui n'est plus, maintenant. « Désolé… Je ne voulais pas faire remonter des souvenirs » Il secoue la tête négativement. « Je dois travailler sur ça. Tu n'as pas à être désolée. » C'est en continuant ses efforts qu'il parviendra à ne plus avoir cette peur ou cette tristesse qui le tenaillent. « Oh non heureusement je ne suis pas seule. J’ai deux employées et si elles ne sont pas la ce soir c’est parce qu’elles font déjà bien assez d’heure sup et que je pensais pouvoir faire ça toute seule. » Caitlin avait vu trop grand. C'était évident qu'elle n'aurait jamais pu faire tout ceci à elle seule. « Peut-être serait-il temps de prendre une personne supplémentaire ? » Mise à part si cette perspective n'est pas envisageable. « D’ailleurs merci, parce que je n’y serais jamais arrivé toute seule » « Y'a pas de quoi. Ca m'a fait plaisir ! » Travailler de la sorte lui a aussi permis de mettre son cerveau sur pause pendant un laps de temps assez long. Il n'avait pas pleuré depuis plusieurs heures et son organisme l'en remerciait. Ce soir, se serait une autre tasse de thé. Caitlin se montrait être un très bon réconfortant. « Si on prenait une petite pause maintenant que le camion est vide » Pourquoi pas ? A dire vrai, Alec pouvait encore courir un marathon tant il se sentait plein d'énergie. « Se serait une belle récompense. » Comment refuser quand on lui propose d'essayer le nouveau canapé ? « Je t’aurais bien proposé une bière mais comme tu l’as compris ce n’est pas vraiment chez moi ici » Le blond offre un sourire à Caitlin. « Même si j'adore la bière, j'aurais été contraint de refuser. » Le boulot l'oblige a rester sobre. « C'est que mes patrons rigolent pas trop avec ça. » Mais tant mieux. Sinon Alec plongerait le nez dedans et aurait du mal à s'en sortir. « J’ai peur de me montrer un peu trop indiscrète ou de faire remonter de mauvais souvenirs alors je ne te demanderait pas ce que tu as voulu dire tout à l’heure en parlant de garder la tête sous l’eau mais si jamais les secrets se font trop dur à porter sache que j’ai deux oreilles en parfait état de fonctionnement et que je sais me taire lorsqu’il le faut » Les yeux vert du Winterfell se pose la jeune femme à ses côtés. Il ne sait pas vraiment comment réagir : laisser sa coquille sur le côté pour parler ou juste la remercier pour être si gentille avec lui et en rester là. Le blond n'a jamais été un grand parleur et encore moins quand c'est sur quelque chose qui le concerne. Mais en même temps, il a bien besoin d'extérioriser certains points. « C'est gentil. » Lentement, il pose sa main sur celle de la Pierce pour la remercier, silencieusement. « Tu sais, je suis pas très fort pour m'exprimer. » Il a toujours trouvé plus facile d'emmagasiner au fond de lui et d'attendre que l'orage passe. Et puis, parfois, souvent même, ça se transforme en cauchemar. Finalement, la facilité qu'il y trouve, c'est juste qu'il n'oblige personne à supporter son fardeau. « Je te dois un verre d’ailleurs pour te remercier de ton aide ce soir » Va pour un verre. « T'es pas obligée. » Il a d'abord fait ça pour aider, pas pour recevoir quelque chose. « Je… Je n’ai pas ton numéro, pour t’inviter à prendre ce verre » C'est une façon de demander. « Oui, biens-sûr. » Il attend que Caitlin sorte son téléphone pour le lui dicter. « Je te laisse enregistrer le tien sur le mien. J'suis incapable de savoir faire ça. » Les technologies, ce n'est pas son fort. Mais il ne cherche pas non plus à en savoir plus. Il se laisse porter, ne retient que ce qui l'intéresse. « La mère de Sam, Avalon, est décédée. » Habitué à devoir prendre sur lui, Alec fait de même à cet instant précis. « J'en ai pas encore parlé à Sam. C'est ce point là qui me travaille. » Comment annoncer à son enfant qu'il devra vivre désormais ainsi : sans mère. « Je ne suis pas certain qu'on me laissera sa garde, non plus. » Après tout, ça ne faisait qu'un peu plus d'un an qu'il le connaissait. La famille d'Avalon risque de vouloir reprendre la garde, pensant que retrouver ses anciennes habitudes seraient mieux. « Je voulais pas casser l'ambiance mais comme t'as dis que je pouvais parler ... » Il a laissé sa bouche faire, tout comme son coeur, laissant son cerveau dans un coin. « Excuse-moi. » Son téléphone sonne, il se doit de répondre. Au bout du fil, c'est la mère d'Avalon qui lui fait comprendre que sa présence est attendu. « On m'attend. » Il se lève du fauteuil et lance un petit regard d'excuse à Caitlin. « Je suis vraiment content d'avoir pu passer un petit moment avec toi. » Il ne se souvenait plus à quel point il appréciait, auparavant, être auprès de la blonde. « Si jamais tu as encore besoin d'un coup de main, hésites pas. Tu as mon numéro maintenant. » Ils peuvent rester encore contact. « Fais attention à toi. » Se sera les derniers mots qu'il prononcera avant de passer la porte d'entrée et de se diriger directement vers son quartier.

THE END


our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


We're far from the shallow now ✻ CALEC Vide

Re: We're far from the shallow now ✻ CALEC ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

We're far from the shallow now ✻ CALEC

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Harbor Creek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération