Just like fire, burning out the way + LOGAN

 :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Jane Carrington
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 152
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ holia millson (shay mitchell) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jake callahan (ed westwick) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
Just like fire, burning out the way  + LOGAN Vide

Just like fire, burning out the way + LOGAN ✻ ( Jeu 14 Mar - 13:26 )

logan&jane ⊹ Pendant sa pause déjeuner Jane avait décidé d’aller manger au restaurant italien du Middlenton Commercial. Un de ses restaurants préféré ou elle hésite toujours entre pâtes et pizza. Alors souvent elle fait une fois sur deux et aujourd’hui c’était tombé sur Pizza. Elle n’avait bien sur pas pu résister à prendre leur nouvelle pizza de l’hiver, un mélange de raclette et de tartiflette qui lui avait mis l’eau à la bouche. Az ne travaillant pas aujourd’hui elle était venue seule au restaurant. Autrefois elle détestait ça la blonde. Aller seul au restaurant ou même au cinéma. Puis finalement elle aime bien ces moments de solitude bien qu’elle ai certaine qu’elle aurait passé un bien meilleur moment en compagnie de sa cousine. Un coup d’œil à son portable lui rappelle qu’elle doit rembaucher dans 20 minutes et avec les quelques minutes de marche qui la sépare du bureau il serait peut-être temps qu’elle se mette en route. Néanmoins avant un arrêt au pipi room s’impose pour l’avocate qui a certainement bu un peu trop ce matin. Elle est dans les toilettes lorsqu’elle entend l’explosion. Que ce passe t-il ? Elle remonte rapidement son pantalon et sors des toilettes en direction de la pièce principale quand les flammes apparaissent devant elle. La fumée. Tétanisé elle reste un instant là, se colle contre le mur puis fait demi-tour pour s’enfermer à nouveau dans un des cabinets de toilettes. La respiration haletante. Jane s’assoit sur les toilettes les jambes recroquevillés contre elle. L’une de ses plus grandes peur est là, à quelques mètres, juste derrière ces portes. Le feu. Jane a une peur incontrôlé du feu depuis des années maintenant. Les mains tremblantes elle finit par attraper son portable dans sa poche pour composer le numéro de Giovanni. Mais celui-ci est sur messagerie alors elle lui laisse un message lui expliquant qu’elle est dans les toilettes d’un restaurant qui a pris feu et qu’elle est incapable de sortir. Puis la jeune Carrington décide finalement d’appeler son père qui ne répond pas non plus. C’est quand on a besoin d’eux qu’ils ne sont pas là pensa t-elle. Mais peut-être son père était-il déjà en route pour le centre commercial. Quelqu’un avait du alerter les pompiers. Ils allaient arriver d’une minute à l’autre c’est certain. Jane resta là, le regard dirigé vers le sol, attendant de voir la fumée surgir dans les toilettes. Il lui sembla se passer des heures avant que la fumée n’arrivent finalement à elle. Elle enfoui son visage dans son foulard fermant les yeux, les larmes roulant sur ses joues, persuadé qu’elle vivait certainement ses derniers instants. Elle aurait voulu bouger, courir loin d’ici. Mais elle en était incapable. Elle était tétanisé, à bout de souffle. Soudain elle entendit un grand bruit. Surement la porte qui venait de s’effondrer au sol, consumé par les flammes. Puis soudain elle entendit une voix. Lointaine. Comme si ce n’était qu’une illusion. « Il y a quelqu’un » La voix se faisait plus proche maintenant alors Jane retira son foulard un instant pour répondre « Je suis là ! » La fumée s’engouffrait dans ses poumons la faisant tousser. « Je suis dans les toilettes ! » La porte devant elle finit par s’ouvrir. Jane n’arrivait pas à distinguer le visage du pompier néanmoins elle se jeta contre lui et en quelques minutes ils étaient à l’extérieur. Jane continua à tousser pendant quelques secondes puis elle se tourna vers le pompier à ses côtés. Ce n’était pas son père maintenant elle en était sur. « Merci » Réussit-elle à murmurer avant de se mettre à pleurer, secoué par l’expérience qu’elle venait de vivre. « Qu’est-ce qui c’est passé ? J’ai entendu une explosion et puis tout a pris feu. »


❝ next to me❞ Something about the way that you walked into my living room casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me. Stress lines and cigarettes, politics and deficits, late bills and overages, screamin' and hollerin'. But still you, still you want me


Just like fire, burning out the way  + LOGAN 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Logan Pierce
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 228
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Montgomery
Just like fire, burning out the way  + LOGAN Vide

Re: Just like fire, burning out the way + LOGAN ✻ ( Lun 20 Mai - 16:48 )

TITRE ✻✻✻ Petite journée. Logan a l'impression de faire du surplace. Il avait eu sa journée de libre vis à vis de son poste au Nora's café alors il avait promis de remplacer un de ses amis à la caserne. Il s'attendait à bouger, lui. Malheureux ! C'était complètement l'inverse. Il avait bouger au matin, pour aider une grand-mère à récupérer son chat, coincé sur le toit de sa voisine. Ses coéquipiers et lui avaient même du apaiser les tensions parce qu'apparemment, la voisine était méchante avec la petite boule de poils. Enfin, en une trentaine de minutes, tout était fini. Logan était revenu à la caserne et n'avait pas remis un pied à l'extérieur. A défaut de pouvoir faire beaucoup, il avait tout de même pris l'initiative de faire un peu de sport. Dernièrement, la maire leur avait octroyé une jolie somme d'argent pour leur permettre de rénover une partie de leur locaux. La salle de sport avait été le point principal, à son plus grand bonheur. Il s'amuse et souffre en faisant quelques tractions. Il se met en compétition avec quelque uns de ses coéquipiers. Ça rigole, ça pense à autre chose. Et puis, ils entendent l'alarme résonner. Son prénom est hurlait dans le microphone. Il ne prend même pas le temps de s'éponger le visage qu'il court jusqu'au vestiaire enfiler sa tenue. Deux minutes, maximum, qu'il avait pour se préparer, préparer le camion et être attaché à l'intérieur. Le chef d'équipe leur explique ce qu'il se passe durant la courte route. Une explosion a eu lieu au centre commercial, prêt d'un restaurant. Des flammes empêchent des clients de pouvoir sortir. Ils ne savent pas s'il y a des blessés. Logan se retrouve dans le centre de l'action. Son coéquipier et lui doivent attendre que l'ouverture soit désenflammée pour entrer à l'intérieur du bâtiment. C'est eux qui doivent sortir les possibles prisonniers du feu mais aussi sécuriser le lieu. Prendre autant de risque, ça ne lui fait pas peur. Il aime ça. Il aime sentir l'adrénaline dans ses veines, sentir son cœur tambouriner dans sa poitrine. Durant ses rares moments de danger, Logan se sent en vie et surtout, il se sent utile. Le camion s'arrête, Logan se poste au côté de son coéquipier et atteint que la mousse adoucit quelques peu les flammes. Il en profite pour s'emparer de plusieurs masques à oxygène et mettre correctement son casque. Quant il entre, la chaleur l'étouffe sur le coup. Il a l'impression que la fumée l'empêche de voir clair. Il hurle plusieurs fois : « Il y a quelqu'un ? » Il ne s'éloigne jamais trop loin de son binôme. Il voit un couple dans un coin de la salle, il leur donne directement deux masques et les dirige, en tentant de rester calme vers son collègue. D'un coup de regard, ils se mettent d'accord. Il les sort à l'extérieure tendis que Logan reste ici et vérifie qu'il n'y a plus personne. « Il y a quelqu'un ? » qu'il hurle, en ouvrant une porte donnant, à son avis, vers les toilettes. La fumée est moins épaisse mais déjà bien présente. « Je suis là ! » Logan avance un peu plus, cherchant la personne du regard. « Je suis dans les toilettes ! » Droite. Le son vient du côté des femmes. Il s'y dirige et voit enfin la jeune femme blonde, recroquevillée au sol, apeurée. Il se met à son hauteur. « Tenez. » Il récupère le dernier masque à oxygène qu'il a en sa possession. « Qu’est-ce qui s’est passé ? J’ai entendu une explosion et puis tout a pris feu. » Bonne question. « Vous allez bien ? Vous n'avez pas la tête qui tourne. » qu'il demande en premier lieu, attendant avant de la mettre debout. « Il y aurait eu une fuite de gaz. » Qu'il finit par dire, pour tout de même offrir une réponse correcte. « Venez, suivez-moi. On va sortir d'ici. » Logan entend le plafond craquer. C'est toujours mauvais signe. Il aide la jeune femme à se redresser, il garde un bras dans son dos pour essayer de la sécuriser. Ils arrivent tous deux dans le restaurant quand un nouveau craquement parvient à ses oreilles. Il a tout juste le temps de pousser la jeune femme sur le côté que plusieurs planches du plafond tombent et enflamme un peu plus l'endroit. « Ca va ? » Il se dépêche de retourner à ses côtés. Elle semble encore plus apeurée. Les larmes ne cessent de déferler sur ses joues. Logan pose ses deux mains sur ses joues et fait en sorte que leurs yeux se croisent. « Faites moi confiance, je vais nous sortir de là. » Depuis peu, tous les vêtements permettaient d'avoir une poche secrète. Dans cette dernière, il mettait toujours une petite bombe de mousse, pour s'aider à se frayer un chemin lorsque le feu l'encerclait. Il la sort, asperge un peu le chemin. « Allez, on y va. » Pour ne prendre aucun risque, Logan ne cherche pas à comprendre et la prend dans ses bras. Il court, rapidement, à travers la pièce, échappant parfois de justesse à certaines flammes. Essoufflé, il arrive à sortir du restaurant indemne. « Je vais vous conduire jusqu'à l'ambulance. Vous êtes hors de danger. »
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye

image host
Revenir en haut Aller en bas

Just like fire, burning out the way + LOGAN

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération