You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Alec Winterfell
LOVE MAKES A FAMILY.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 601
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke perfect Mitchell
You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA Vide

You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA ✻ ( Mer 20 Mar - 18:19 )

You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻✻✻ Ce matin, Alec ne pensait pas voir sa journée virer au drame. Il s'était réveillé d'un sommeil sans cauchemar. Chose étrange, quand on y pense, sachant qu'il y était abonné depuis déjà de longues années. Il avait partagé un petit-déjeuné très drôle avec son fils. Il avait reçu un SMS d'Avalon juste avant qu'elle n'embarque dans l'avion. Il devrait patienter huit heures maintenant, avant de recevoir le prochain lui disant qu'elle était arrivé en Afrique du Sud. Celle qui partagée sa vie avait décidé de partir deux semaines dans un centre humanitaire. Elle disait en ressentir le besoin et le blond, il se voyait mal lui refuser cela. C'était sa vie, à Avalon, elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. Elle savait qu'il prendrait soin de leur fils. Puis deux semaines, ça irait vite. Quand elle reviendrait, ils retrouveraient leur petite vie sympathique et tout le monde sera content. Malheureusement, avant après avoir manger au midi, dans le fast-food de la ville, parce que Sam l'avait demandé, le téléphone du blond sonne. Il ne connait pas le numéro. Il pense d'abord à laisser la personne tomber sur son répondeur. Puis, sans trop savoir pourquoi, il a eu la sensation que se serait important. Il était loin d'avoir tort. A l'autre bout, c'est un agent du FBI qui lui explique que l'avion d'Avalon a eu un problème technique, d'après les premier rapports, et qu'il s'est crashé dans l'océan. Alec a du mal à réaliser. Il se dit qu'on lui fait une blague. Il raccroche, en colère. Mais c'est vrai. Il le voit de ses propres yeux, sur les écrans installés dans le fast-food. Les gros titres : Crash d'un avion en direction de l'Afrique du Sud. Les numéros du vol concorde. Aucun survivant pour le moment. Sa respiration se bloque, son coeur s'emballe. « Il faut qu'on sorte ... » qu'il arrive encore à souffler à son fils avant de le prendre dans ses bras et de sortir en panique du lieu. Il ne sait pas quoi faire, quoi dire. Il a envie d'hurler et en même temps, il se sent coincé. Il court, Sam toujours dans ses bras qui le bombardent de question. Il pleure, le blond. Il pleure comme jamais il n'a pleuré auparavant. Et puis, il arrive devant la porte d'Olivia. Il prie pour qu'elle soit là. Il toque, tambourine même, à la porte. Pitié, il faut que sa soeur soit là. Enfin, elle lui ouvre. Il doit faire peur entre le fait que son visage soit trempé de larme, qu'il peine à respirer, que Sam n'arrête pas de crier pour qu'il le fasse descendre. « Je ... » Alec est incapable de tenir plus longtemps. Ses bras laissent Sam tomber au sol et ce dernier cours se réfugier dans le loft de la rouquine. Alec, lui, se laisse tomber au sol. Une loque. Voilà à quoi il ressemble. Les larmes reprennent de plus belles. « Elle ... est ... morte ... »  Qu'il arrive tout de même à sortir entre plusieurs sanglots. « Avalon ... L'avion ... » Le blond ne peut pas aligner un autre mot. Il ne sait même plus reprendre sa respiration. Heureusement que Sam a décidé de s'occuper chez Olivia, il ne supporterait pas que son fils le voit comme ça. « Qu'est-ce que je vais devenir ? Et Sam ? Elle avait promis de revenir. Elle avait promis, Oli' ! » Alec, il est submergé par la tristesse, et pourtant, une partie de lui trouve quand même la force d'avancer.


our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.

image host
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Olivia Winterfell
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/06/2018
›› Commérages : 238
›› Pseudo : saphyr
›› Célébrité : Holland Roden
›› Schizophrénie : Silas Burrows le seul et unique
You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA Vide

Re: You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA ✻ ( Sam 20 Avr - 20:58 )

you're shattered on the ground
but still i find you there next to me
EXORDIUM.
Durant quelque temps, Olivia avait songé à prendre quelques vacances. Partir, au soleil, loin de tout. La place, un horizon paradisiaque, changement d'air, un second souffle, un peu de détente, des soirées avec des cocktails, faire de nouvelles connaissances dans un lieu qui lui était totalement inconnu. Cette perceptif lui plaisait beaucoup et elle avait longtemps hésité. Avant de finalement, oubliait l'idée. Elle voulait partir pour de mauvaises raisons, fuir. Même si prendre quelques jours de vacances, ne lui aurait pas fait de mal, en soi... Mais on avait besoin d'elle ici. Elle n'était pas indispensable, mais on ne sait jamais si Alec avait besoin qu'elle garde son petit-neveu, S'il voulait rester seul un petit moment avec Avalon. Elle serait ravie de garder Sam. Au débout, elle n'avait pas été très douée, avec les enfants. Maladroite, elle ne savait pas comment s'y prendre. Mais être tante, avait quelque chose de positif, elle pouvait s'entraîner. Autant dire qu'elle a mis beaucoup de temps à apprendre à mettre un body. Elle faisait parti des gens qu'il s'était trompé de sens. Confondant la tête, avec le derrière. Ou paniquer quand il pleurait. Comme quoi tout ça s'apprenait, Heureusement qu'il avait bien grandi.  Mais ça ne voulait pas dire qu'Olivia était prête à devenir une mère un jour. Bien au contraire, elle avait toujours dans cette idée de vouloir profiter du temps, de sa jeunesse. Enfin jeunesse... Elle approchait petit à petit de la trentaine quand même. Mais elle se disait qu'elle avait le temps. Pourtant, elle avait entendu un nombre incalculable de fois, que les aiguilles tournaient. Elle faisait peut-être parti de cette génération qui n'avait pas besoin d'enfants pour se sentir complète. Olivia était très libre dans un certain sens. Et il fallait l'avouer, il lui manquait une partie très importante. Elle ne le pouvait pas faire toute seule...

Olivia était prête à sortir, elle ne savait pas où encore, ni même ou elle allait s'échouer. Mais elle avait tout simplement envie de prendre l'air. Le centre commercial peut-être, comme d'habitude elle s'achètera des fringues qui allaient encore inonder son armoire, et qu'elle ne mettra qu'une ou deux fois. Rejoindre des amis sur une terrasse d'un café, ça ce n'était pas une si mauvaise idée. Elle avait le portable en main, son sac sur l'épaule en train de taper un message quand on frappa à la porte. Elle avait pris peur Olivia parce que ce n'était pas des sons habituelles. Ce n'était pas un son qui attendait une réponse, mais plutôt une supplication. Et son inquiétude montait, qu'elle se pressa d'ouvrir. En alerte. Découvrant la masse imposante de son frère, et une petite silhouette, courir déjà dans l'appartement à le perdre de vue. Elle avait été prise de cours, qu'elle n'avait pas réagi. Elle restait plantée là. Et les paroles de son frère n'arrangeaient pas les choses. C'est un blablabla, des mots qu'elle n'arrivait pas à déchiffrer. Et tout ce qu'elle voyait, c'était sa détresse. « Quoi... ?! » Elle avait compris Avalon, avion, avant de voir s'effondrer Alec, manquant d'inspiration. Oli s'agenouilla pour être à son niveau. En prenant son visage. « Calme toi ! Je ne comprends pas ce que tu me dis. » Elle ne comprenait pas ou elle ne voulait pas le croire. « Elle a promis quoi ? Alec, qu'est-ce qui se passe ? »  La panique la gagnait à mesure qu'elle voyait la tristesse de son frère, cette tristesse qu'elle la vue peut de fois. À part à la dissolution de la famille.


You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA PPbta5hm_o
Revenir en haut Aller en bas

You're shattered on the ground but still I find you there next to me ✻ OLIVIA

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération