Riunione mattutina. ft Matthew

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Dim 24 Mar - 0:25 )

riunione mattutina
Matthew & Sofia
Elle n’a même pas besoin d’attendre que son réveil sonne pour ouvrir les yeux. Son corps, conditionné depuis des années de pratique, sait exactement à l’heure à laquelle il doit s’activer. C’est une habitude relativement emmerdante surtout les jours de repos. Bien qu’elle n’a jamais réellement de jour de repos ! Sauf quand elle se décide à faire son sac et à partir le temps de quelques jours sur le dos de son cheval de course à deux-roues. Encore que... La jolie brune soupire et se retourne dans son lit tout en s’étirant comme un chat, sentant chacune de ses vertèbres craquer. Elle referme les yeux le temps de savourer la tiédeur de son lit, même s’il n’a accueilli qu’elle depuis plusieurs jours. Elle n’a pas encore réussi à se faire une raison. Dans ce jeu d'habileté et elle à laissé les pleins pouvoirs à Adrian. C’est pourtant bien ce qu’il se passe puisqu’il ne la visite que lorsqu’il en a envie. Peut-être que c’est uniquement lorsqu’il n’a plus qu’elle ? Elle enfoui son visage dans son oreiller et expire tout l’air de ses poumons, ce bloquant ainsi quelques instants encore. Comme si cela aller pouvoir le chasser de sa tête et d’ailleurs… Foutaises ! Elle ronchonne en s’étouffant dans son oreiller pour ne réveiller personne dans l’appartement. Sofia se tourne sur le dos s’enroulant encore un peu plus dans sa couette, fixant à présent le plafond de sa chambre qui commençait à se teinter des lumières de l’aube. Ses yeux dévient jusqu’à la fenêtre, observant le dehors, le ciel surtout qui semble dégagé. Il va faire beau aujourd’hui et à cette idée un sourire vient illuminer son visage. Lui donnant par la même occasion la volontaire nécessaire pour se redresser et se sortir de son sushi de couette afin d’attaquer la journée comme tous les jours.

Elle passe rapidement dans la salle de bain, aussi discrète qu’un chat. Elle se débarbouille le visage rapidement et se passe un coup de déodorant avant d’enfiler sa tenue de sport. Elle n’a même pas besoin de réfléchir, tout est mécanique, millimétré et rituel. Ne sentant pas la faim dans son ventre elle attrape une veste qu’elle enfile aussitôt, plaçant son téléphone dans sa poche zippée. Ses écouteurs qu’elle attrape au passage sur l’un des meubles dans le couloir et basket à la main elle sort de l’appartement en faisant gaffe à ce que la porte d’entrée ne grince pas trop. Elle profite des escaliers de l’immeuble pour enfiler ses chaussures et attends d’être dans la rue pour pouvoir mettre ses écouteurs et lancer son application de musique sur son téléphone. Elle commence doucement en faisant aller ses bras en cercle, et en remuant ses chevilles, histoire de s’échauffer un peu et ne pas se faire mal. Elle ne sait pas encore le chemin qu’elle va empreinte aujourd’hui. Elle fera sûrement comme tous les jours : au feeling. Elle ira ou ses pieds la guideront. Lorsqu’elle se sent prête elle prend une grande inspiration et s’élance, d’abord doucement, le temps que son rythme cardiaque monte lentement. Mais il ne lui faut pas longtemps pour accélérer, parce qu’elle en a besoin, de sentir la fraîcheur du matin contre les morceaux de sa peau laissé nu par sa tenue de sport qui ne cache rien de son ventre. Contre ses chevilles d’un legging ¾. Elle maîtrise parfaitement, encore que, elle pousse un peu, parce qu’elle repense à lui et qu’elle s’énerve d’un seul coup alors elle accélère encore, pour qu’il se chasse de son esprit avec le vent qu’elle produit sur son passage. Elle accélère à tel point qu’elle perd son souffle et qu’elle finit par s’arrêter subitement, se retenant à un muret le temps que sa cage thoracique ne saccade plus, le temps qu’elle se reprenne. Elle se redresse un peu, levant le menton et tombe en admiration devant le spectacle que lui offre le ciel. Et ça lui coupe le souffle à nouveau. Parce qu’elle adore ça ! Elle adore la nuit pour en observer les étoiles, même si elle n’y connaît strictement rien parce que personne ne le lui a jamais appris. Mais ça, c’est une tout autre dimension encore. Et elle ne s’en délectera sûrement jamais assez…
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Matthew Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/11/2018
›› Commérages : 146
›› Pseudo : Bichon
›› Célébrité : Eddie Redmayne
›› Schizophrénie : Willow Matthews
Monica Moore
Aedan Walsh
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Dim 7 Avr - 11:28 )


« Why are you always on my pictures ? »


A ta santé Jack
L'aube déjà, combien de temps cela lui a t il pris exactement il n'en a pas pris la mesure du temps cependant Matt sait qu'il doit au moins comprendre quelque chose aujourd'hui. Alors que le ciel se teinte de couleur lentement délaissant les ombres nocturnes il se lève de la table de travail de son appartement et fait craquer son dos endoloris. C'est une simple coïncidence cela n'a pas vraiment raison de l'agacer et pourtant. Il se dirige vers la salle de bain en ayant dans la cuisine lancer la machine à expresso. Le temps d'une bonne douche pour effacer la nouvelle nuit blanche de son visage, quelque éclats de crème parce que même si c'est un homme il soigne sans doute plus son apparence que ceux de sa connaissances. D'ailleurs ce matin il la remarque la légère ride sur le côté de son œil. Il soupire et cherche dans ses affaires de voyage la lotion pour ces cas extrêmes en appliquant avec modération pour ne pas que cela se remarque non plus. En voyant sa salle de bain sa mère se persuaderait sans doute qu'il était de l'autre bord, il avait peut être plus de produits d'entretien de la peau et du corps que ses deux soeurs réunies. Mais il ne changera pas Matthew aussi, quand il sort de la douche il s'observe, mesurant la dose de sport à faire dans la semaine et se prépare finalement avec un jogging propre. Il va ensuite avaler son café, n'oublie pas de donner à Tarzan son petit déjeuner et armé de son appareil photo et de la détermination à réaliser de beau clichés il file en direction de son spot préféré.

C'est en marchant tout d'abord, accélérant le pas lentement le temps d'échauffer tous ses muscles qu'il se dirige vers l'endroit qu'il choisit tous les mardis. Parce que peut être qu'il est simplement en train de spéculer et que ce n'est pas intentionnel. Et que c'est plus lui qui pourrait être accusé de stalking ou que sais je encore de perversité mal venue. Il arrive alors que le ciel bascule lentement en couleurs mordorées intenses. Il se met en place, se calant dans l'herbe humide en s'accroupissant avec aisance avant de pointer l'objectif vers le panorama et le ciel. Tout à ses réglages il n'entend pas ou ne prête pas attention au bruit de pas régulier qui se rapprochent et quand il est prêt enfin à prendre le cliché de nouveau il appui sur l'objectif alors qu'une silhouette maintenant familière s'incruste sur la pellicule. Il cligne des yeux alors que la personne est plus absorbée par le spectacle naturel que par le fait qu'une fois encore elle a par inadvertance imprimé son image sur son appareil. Dépité Matthew se décale mais déjà il est trop tard, les lueurs s'estompent et deviennent oins vives, il baisse la tête et se redresse lentement. D'une part pour ne pas effrayer la personne et d'autre part pour l'interrompre si elle écoute de la musique et ne l'entend pas. Il s'avance vers elle en contournant le muret d'appuis de son objectif et se place devant elle en lui faisant signe pour lui signaler sa présence.

« Bonjour Mademoiselle, excusez moi de vous déranger mais... Bon et bien j'ai un léger soucis avec vous mais je pense que e ne sont que des coïncidences. » Du moins il l'espère et que ce n'est pas une idée tordue de sa mère ou de ses soeurs pour le pousser à rencontrer des femmes...


©️ Asaëlle



Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Dim 7 Avr - 23:42 )

riunione mattutina
Matthew & Sofia
Sofia sent ses poumons douloureux. D’avoir couru trop vite. D’avoir laissé ses émotions prendre le dessus sur son activité matinale. Parce qu’elle est comme cela et que ce moment, est le seul lui appartenant réellement. Sa poitrine monte et descend à un rythme dingue. De quoi tourner de l’œil et c’est bien pour cette raison qu’elle se retient à la première chose qui lui tombe sous la main. Et lorsqu’en se redressant elle peut voir le spectacle que lui offre la nature, elle n’est pas déçue dans un certain sens. Même si elle est obligée de refermer les yeux au bout de quelques secondes, se penchant à nouveau vers l’avant, une main se retenant à son genou. Elle halète si fort, qu’elle a la sensation désagréable que son cœur peut la lâcher à tout instant. Elle s’en veut. Parce que c’était bien plus simple avant. Avant lui. Avant qu’Adrian n’entre dans sa vie et n’arrive à lui faire ressentir des choses aussi bonnes… que mauvaises. Parce qu’elle n’avait pas besoin de ce préoccupé d’autre chose que d’elle, de Matthias, de Cobain de sa vie, de ses amis… Alors que là, très clairement, il lui a fait mal ! Son absence, son manque de nouvelles, du jour au lendemain. Ça la blesse, et voilà bien longtemps qu’elle s’est promis qu’elle ne vivrait plus ce genre de chose. C’est bien pour cette raison qu’elle n’a connu personne de façon sérieuse depuis des années. Mais comment elle peut faire, parce que concrètement, avec Adrian, il n’y a rien de sérieux non plus ? Elle ne sait pas l’italienne, et ça l’énerve…

Elle bouge encore un peu, remplaçant sa main sur le muret par son postérieur. Ce tenant dans une pseudo-chaise contre celui-ci les deux mains en appuis sur ses genoux alors qu’elle ferme les yeux le temps que la terre s’arrête de tourner autour d’elle. Lorsqu’elle ouvre enfin les yeux et sursaute en voyant quelqu’un s’agiter devant elle. Elle se redresse aussitôt et arrache ses écouteurs de ses oreilles un peu paniquée. Elle se demande ce qu’il se passe et regarde autour d’elle, mais il y a rien d’autre qu’eux et la nature. La ville qui dort encore alors que le jour se lève de plus en plus. Elle le regarde un peu perdue, ne comprenant pas ce qu’il lui veut même lorsqu’il achève sa phrase. Comment peut-il avoir un souci avec elle. Il semble pourtant à Sofia que c’est la première fois qu’elle le voit. À moins que cela soit dans le cadre de son travail, mais elle est plus physionomiste et se souvient souvent des visages, bien plus que des noms. Surtout d’un regard aussi vert entourer de taches de rousseur, c’est loin d’être quelque chose de commun dans le coin alors elle s’en serait très certainement souvenue. « Je … eu… » Qu’elle dit d’abord alors que sa respiration saccade toujours un peu même si elle n’est pas loin de ne plus être essoufflée. « Un souci de quel genre ? » Qu’elle tente alors un peu sur ses gardes. Ça va qu’elle est flic, parce que si c’est l’un de ces mecs un peu dérangé qui pense pouvoir embarquer une fille parce qu’elle court seule, il est mal barré. Elle sait parfaitement se défendre même si elle est loin d’être très épaisse.
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Matthew Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/11/2018
›› Commérages : 146
›› Pseudo : Bichon
›› Célébrité : Eddie Redmayne
›› Schizophrénie : Willow Matthews
Monica Moore
Aedan Walsh
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Lun 22 Avr - 17:34 )


« Why are you always on my pictures ? »


A ta santé Jack
La jeune femme semble hors d'haleine, est ce qu'elle venait de tenter de battre un marathon ? ou se préparait elle pour celui de la ville prochainement ? Sa mère serait sans doute heureuse d' apprendre que des gens prennent ses interventions dans la ville avec intérêt. Mais elle était peut être simplement en train de courir, ou de s'oxygéner ? Ou alors placée sur sa route par sa famille mais de cela il ne voulait même pas imaginer que ce soit une possibilité. Vu qu'elle semblait surprise de son intervention il compris qu'elle n'avait peut être pas tout compris vu qu'elle avait de la musique dans les oreilles. Ça, c'était une habitude qu'il avait eu beaucoup de mal à faire perdre à ses sœurs, rien de plus dangereux de se couper entièrement du monde extérieur. Mais après tout elle faisait ce qu'elle voulait ce n'était pas à lui de s'inquiéter pour une inconnue, sa famille à elle le ferait certainement. Quand elle bafouille avant de répondre sur la défensive il lève les mains pour montrer qu'il n'est ni armé ni dangereux et commence son explication avec des mots simples. Parce qu'on ne sait jamais vraiment à qui on s'adresse après tout. « Un soucis du genre visuel en fait. Je suis photographe amateur depuis maintenant un bon nombres d'années, et je pense que ce n'est qu'une coïncidences mais vous vous placée chaque jour presque depuis une bonne semaine juste devant mon objectif. Ce n'est rien de grave en soi certes, mais cela m'oblige à supprimer bon nombre de photos parce que d'un je ne photographie pas les gens à leur insu, et de deux, et bien cela n'est pas le genre d'image que je désire avoir.   » Non parce qu'on peut le qualifier de maniaque, de prétentieux et de bourreau de travail, mais pas de voleur ou de stalkeur. « Avez vous récemment changé de parcours ? Parce que j'utilise ces endroits depuis au moins cinq ans maintenant et à moins que je ne me sois trompé je n'ai jamais vu votre visage sur mes pellicules avant.   » Oui mieux éviter de mentionner la partie qui revient de manière récurrente sur les pellicules, parce qu'il sent qu'il va se prendre une baffe en travers s'il expose le postérieur de la demoiselle à ses oreilles. « Donc voila, pour moi ce ne serait qu'une série de coïncidences mais ma famille s'étant mis en croisière de me marier j'espère que ce n'est pas une de leur idées farfelues pour parvenir à leur fin.   » Et si ce n'est pas le cas, il changera simplement les heures de prise de vue, après tout cela ne décalera pas tant que cela son emploi du temps, pour un peu qu'il puisse s'adonner encore à sa passion qui est son seul exutoire dernièrement. Loin d'être agressif il a calmement exposé son problème et peu être qu'elle ne le fait pas exprès, et qu'elle admire vraiment comme lui ces levé de soleil étourdissant de ce côté de la ville. Auquel cas et bien ... Et bien il se débrouillera autrement, ce n'est pas dans son genre d'ennuyer les gens pour rien.


©️ Asaëlle




Life is full of changes, but I won't change how I am
I long to see the sunlight in your hair I And tell you time and time again how much I care I Sometimes I feel my heart will overflow



Riunione mattutina. ft Matthew IvLqiq8A_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Mar 23 Avr - 0:42 )

riunione mattutina
Matthew & Sofia
La poitrine de l’italienne se soulève encore rapidement alors qu’elle écoute l’homme lui exposer son souci. Elle en vient même à placer ses mains sur ses hanches tout en gardant le regard fixe sur lui. Il ne lui semble pas l’avoir déjà vu un jour. Elle cherche pourtant dans sa mémoire, elle qui a une bien meilleure mémoire des visages que des prénoms. Ce qui d’ailleurs la met parfois dans des situations plutôt embarrassantes. Elle espère simplement que ce n’est pas le cas ici et comprend bien vite que non. Alors dans un sens, ça la soulage et l’arrange. Et si elle ne comprend pas vraiment quel est le rapport entre elle et le fait qu’il soit photographe depuis quelques années. À force d’explication, Sofia comprend finalement qu’en fait elle se retrouve devant son objectif chaque fois qu’elle vient courir. Elle ouvre alors la bouche dans un petit O, ne sachant tout simplement pas quoi répondre. Un sentiment de gêne monte aussitôt en elle alors que la situation semble plus qu’agacé l’homme se trouvant devant elle. Seulement, elle ignorait parfaitement la chose et elle comprend que cela puisse l’agacer. Bien qu’elle ne soit pas photographe, pas qu’elle n’a pas essayé, mais elle ne s’est pas trouver un réel talent pour la discipline. Alors elle a simplement laissé la chose à son jumeau qui se trouve être bien meilleur qu’elle a son humble avis. Elle porte ses mains sur son cœur tout en continuant de le regarder. « Je suis sincèrement désolée, je ne vous ai jamais vu, si ça avait été le cas, je me serais bien évidemment arrêté ailleurs que devant vous. » Dit-elle sincèrement. « Oui depuis une bonne semaine effectivement. J’aime le coin parce que le lever de soleil est superbe de ce côté de la ville et qu’à cette heure-ci il n’y a généralement pas un chat dans les rues. » Qu’elle répond à nouveau pour lui répondre. Elle l’écoute à nouveau alors qu’il reprend la parole, affirmant qu’il pense a une coïncidence, mais qu’il émet malgré tout la possibilité qu’elle soit envoyé par sa famille pour se… marier ?! Elle fronce les sourcils d’incompréhension quelques secondes avant de finalement éclater de rire par l’absurdité de la chose. Du moins, s’il en fait l’hypothèse, c’est que la famille de ce jeune homme est parfaitement capable de ce genre de choses, seulement, non elle n’est envoyer par personne. « Désolé de vous décevoir, mais je ne suis envoyé par personne. Je suis simplement une joggeuse qui commence sa journée avec un footing tout ce qu’il y a de plus banal. » Son sourire reste malgré tout sur ses lèvres et très lumineux. « Je suis désolée, je n’avais aucunement l’intention de faire irruption de cette façon sur vos pellicules. » Dit-elle à nouveau, désignant l’appareil photo qu’il tient dans les mains d’une main. Elle replace ses mains sur ses hanches, continuant de le fixer, penchant un peu la tête alors qu’elle baisse le regard pour voir le type d’appareil qu’il tient dans les mains. « Vous travaillez vraiment sur pellicule ? » Demande-t-elle curieuse. Parce qu’elle ne savait pas que l’argentique se faisait encore. Enfin si… mais c’est devenu chose tellement rare !
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Matthew Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/11/2018
›› Commérages : 146
›› Pseudo : Bichon
›› Célébrité : Eddie Redmayne
›› Schizophrénie : Willow Matthews
Monica Moore
Aedan Walsh
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Ven 17 Mai - 13:06 )


« Why are you always on my pictures ? »


A ta santé Jack
Caché dans les hautes herbes il est vrai qu'à part si on braque son regard sur l'objuectif directement on peut ne pas se rendre compte de sa présence. C'est flatteur parce qu'il parvient à s'unir au paysage au point d'en devenir une part entière, et plus une entité douée de raison. Au moins elle n'a pas eut à le traiter de voyeur, elle ne l'a jamais remarqué. Mais les ingénues dans son genre il en a eut deux à son travail pas plus tard qu'hier et il a du rappeler à sa mère qu'il était jusqu'à nouvel ordre, majeur, vacciné et assez grand pour savoir ce qu'il désirait chez sa future épouse. Enfin au moins elle appréciait comme lui ce côté de la ville, c'est vrai qu'à cette saison c'était le meilleur spot pour avoir un magnifique levé de soleil, cela changerait dans 22 jours exactement quand le soleil aurait tourné et qu'il lui faudrait se diriger plus à l'Est. Face à son éclat de rire il fronce les sourcil, se demandant s'il en est la cause et hausse les épaules, si elle savait les stratagèmes que sa mère employait pour voir son premier né en juste noces .. Elle rirait certainement moins; et plus jaune, comme lui, cependant il lui accorde que c'est un peu extrême, comme il l'a rappelé à sa génitrice dernièrement. « Je vous crois volontiers, ne vous excusez pas, promettez moi juste que si un jour lors de votre footing, sur votre parcours brusquement vous vous trouvez sur une allée de rose et que je suis au bout en costume cravate ligoté, vous hurlerez je m'oppose à cette union !! » Mieux valait lui faire comprendre que sa famille en était venu à des extrémités relativement extrêmes, mais la faire sourire est bonne choses. Déjà cela éloigne la perspective d'un procès, parce que c'est bon, la justice il en a ras la casquette dernièrement entre leurs erreurs et sa garde à vue non conventionnelle. Pas la peine de rajouter en plus harcèlement et perversité à son dossier déjà qu'il doutait qu'on le croit dans les affaires qu'il venait de traverser alors ... Il la laisse regarder l'appareil photo, c'est vrai que son appareil n'est pas commun, lourd et surtout très fragile, pourtant malgré les nombreuses offres qu'il reçoit pour son antiquité il n'arrive pas à s'en séparer, même pour une machine moderne capable de larges angles et de focales comme on n'en voit que rarement. Au moins, avec son dinosaure on ne peut pas tricher, pas possible de rajuster lumière ou effet, les pellicules ne mentent jamais. Il passa la corde par dessus son cou et lui tend l'appareil si elle veut le tenir quelques secondes en main. « Je n'aime pas les appareils modernes, on triche tellement avec ensuite l'ordinateur qu'au moins, avec celui-ci je sais qu'on ne peut pas duper le négatif. C'est certes un procédés plus long, les risques de perdre une photo sont beaucoup plus nombreux mais quand vous obtenez l'image parfaite, c'est tellement plus gratifiant !!   » Sa passion, les heures qu'il passait pour se détendre dans cette chambre obscure, le temps qu'il allouait à prendre jusqu'à chronométrer certaines pellicule que les trempages soient parfaitement équilibré. Rien de plus jouissif qu'une photo qui sort net, avec des effets de lumière uniquement lié au talent du photographe et à ce type de pellicule. « Je dois aussi prendre en compte la chaleur, et je fais moi même mes mélanges parce que de nos jours il n'y a plus vraiment de professionnels passionnés par ce type d'engin. Ils préfèrent tous la facilité, c'est dommage. » Et surtout hors de prix, la dernière fois qu'il manquait de temps pour préparer la lotion, on lui avait demandé presque la moitié de son salaire pour une toute prête. Il avait décliné et pris plus de temps. Non pas qu'il soit pingre, un peu beaucoup si, mais tout de même ces prix étaient largement exagérés. « Vous vous intéressez également à la photo ?   » Si c'était le cas il pourrait lui donner les noms d'associations d'amateur, lui n'avait pas le temps mais envoyer un membre peut être qu'ils arrêteraient de le solliciter lui ?


© Asaëlle




Life is full of changes, but I won't change how I am
I long to see the sunlight in your hair I And tell you time and time again how much I care I Sometimes I feel my heart will overflow



Riunione mattutina. ft Matthew IvLqiq8A_o


Dernière édition par Matthew Rhodes le Dim 16 Juin - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Ven 14 Juin - 14:33 )

riunione mattutina
Matthew & Sofia
Elle doit bien avouer que cette journée ne commence comme aucune autre ! Elle ne s’attendait pas du tout à se faire aborder lors de son footing et encore moins être accusée ou en tout cas suspectée d’être envoyé par une quelconque personne pour devenir la future femme de cette inconnue. Il n’était pas du tout son type en plus. Physiquement parlant évidemment, elle ne connaissait rien de plus de lui alors elle ne pouvait juger sur d’autres critères que celui-ci. Non pas qu’elle le trouvait moche pour autant. Mais il n’attirait pas son attention plus, que cela quoi qu’il en soit, alors être envoyé par la mère de ce dernier pour le marier. Elle n’avait même pas pour projet de se marier dans les prochaines années. Parce que pour pouvoir projeter de se marier, il faudrait trouver un homme qui soit suffisamment fou pour avoir envie de la supporter pour le reste de sa vie. En soit, mise à part son jumeau, et encore qu’ils vont bien finir pas couper le cordon un jour… Elle n’est pas sûre qu’un être pareil existe réellement ! Elle éclate de rire à l’image qu’elle vient d’avoir à cause de cet inconnu. Oui c’est aussi une éventualité au mariage, contraindre un homme. Mais serait-elle heureuse ? Pas plus, donc elle n’en voit même pas l’utilité. « Soyez-en sure que je le hurlerais avant de m’enfuir, surtout si le futur marié était ligoté, ça ne serait tout de même pas très flatteur pour moi.. » Qu’elle dit, souriante et haussant les épaules en même temps. Parce qu’elle n’aimerait pas l’idée de devoir faire vivre quelqu’un auprès d’elle, s’il ne le souhaite pas. Au moment où elle lui avoue qu’elle ne l’avait même pas vu. Elle est pleinement sincère, parce que lorsqu’elle court, il n’y a presque plus rien autour. Elle fait bien attention à la circulation lorsqu’elle traverse, et se met toujours à contre sens de la route pour toujours voir les voitures arriver même lorsqu’elle à des écouteurs. Alors remarquer qu’un photographe traînait en même temps qu’elle dans les parages… Non, c’était beaucoup trop subtil pour elle ! Les mains sur les hanches, la conversation se tourne sur l’appareil qu’il tient entre les mains. Elle est loin d’être une experte. C’est un sujet qui l’intéresse, mais dans la pratique elle se trouve absolument nulle. Alors elle n’a pas approfondi le sujet plus que cela. Elle laisse ça au gens bourré de talents ! Elle est bien tentée de lui répondre que les rajeux diront Photoshop tout ça… mais elle a le sentiment qu’il n’a pas ce genre d’humour. Alors pour s’éviter un moment gênant accompagné d’un blanc elle passe directement à son idée suivante. « Une chance que tout le monde n’utilise pas les logiciels de photo unique pour transformer totalement les images. Il y a des partisans du ne pas trop en faire même dans ceux qui ont un équipement moderne. » Parce qu’elle en voit encore, surtout sur instagram où elle traîne souvent dans des petits moments de creux. Elle hoche la tête tout en écoutant les explications de l’inconnu alors qu’il part dans ses explications sur la chaleur, les mélanges et le fait qu’il a fini par le faire lui-même. « Je dirais que les deux approches sont discutable. » Parce qu’elle a beau ne pas s’y connaître, avoir un appareil hors de prix ne fait pas tout, tout seul. Il faut aussi savoir s’en servir pour en tirer le meilleur. Et elle sourit lorsqu’il lui pose la question. « Oh, oui, c’est un sujet intéressant, bien qu’après plusieurs essaie que je n’ai pas trouvé du tout concluant, je n’ai pas approfondis le sujet. Mon frère fait de la photo également, donc on en parle un peu comme ça, de temps à autre. J’aime beaucoup pouvoir m’arrêter devant une photographie que j’apprécie et pouvoir en analyser le travail. » Bien que son analyse ne va souvent pas très loin, puisqu’elle est loin d’avoir l’œil pour cela, sinon elle ferait elle-même de la photo. « Je suppose que vous pratiquer depuis longtemps ? » Qu’elle demande finalement.  
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Matthew Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/11/2018
›› Commérages : 146
›› Pseudo : Bichon
›› Célébrité : Eddie Redmayne
›› Schizophrénie : Willow Matthews
Monica Moore
Aedan Walsh
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( Hier à 23:44 )


« Why are you always on my pictures ? »


A ta santé Jack
Un éclat de rire vaux toujours mieux qu'une baffe, maintenant rassuré de ne pas se prendre la deuxième option en travers de la figure le rassure sur son potentiel de discours urbain. Il hoche la tête, comprend son point de vue même si lui n'est malheureusement tombé sur aucuns de ses rares adeptes du moderne sans modifications à la clé. Un regard sans lueur rouge, un point noir qu'on retire, ce sont certes des changements mineurs mais des changements tout de même. Lui aime justement les photos parfaites, sans ces petits ajustement bien trop répondu à son goût de nos jours. Et c'est pourquoi il est aussi fier de ses clichés que cela, parce que lui, les photos sont totalement originales, sans jamais avoir été retouchées. Et c'est la raison pour laquelle quand il confit un cliché à une expo qu'il se retrouve en tête de liste en ayant heureusement changé son nom par un pseudo, pas par modestie, juste pour ne pas avoir à répondre de son loisir qui risquerait de ne plus en être un. « La persévérance est la clé du succès, si c'était si facile dès le départ, on n'aurait plus la place de faire des bonnes photos il y aurai trop de photographe de partout. » Ce n'est pas un reproche pour elle, c'est juste une constatation et il enchaîne pour s'expliquer en jetant un regard à sa montre. Son temps libre touchait à sa fin et il fallait encore qu'il rentre chez lui. « Après peut être que vous n'avez pas eu de chance, des fois l'air lui même influe sur la propreté des clichés. ... La pollution, c'est une vraie plaie pour des appareils comme le mien, parce qu'on ne peut pas la détecter. » Et c'est parfois la raison qui le fait lorgner sur les appareils numériques, capable de justement refaire une mise au point malgré le méthane ambiant, mais il ne peut s'y résoudre, son dinosaure d'appareil il y tient, il le tient de famille, même si son père ne l'a jamais utiliser et que son grand père l'avait certainement oublié dans le grenier. Il vaux sans doute plus cher que n'importe quel jouet électronique de toute façon et Matthew n'est pas prêt de le laisser tomber pour on ne sait quel monstruosité chinoise. « Et bien si jamais votre frère ou vous même désirez vous tenir au courant, voici un lien sur les expositions qui ont lieu sur Cap Harbor. J'y mets quelques-uns de mes clichés de temps en temps, attendez...  » Il sortit un stylo de sa poche, après tout, une petite entorse pour quelqu'un qui apprécie la photo ne peut pas faire de mal si ? Il prend la carte et la retourne, notant son pseudo de photographe et lui tend avec un sourire aimable. « Ce seront mes œuvres sous ce nom là, je ne donne pas le vrai je n'ai pas le temps dans ma vie professionnel de gérer ce genre de demande sinon.  » La conversation a été plus qu'agréable et la jeune femme charmante malgré sa mauvaise humeur à lui, il espère qu'il ne l'a pas trop ennuyé. « Je vais devoir vous laisser, j'ai encore pas mal de chose à faire et .. » Il s'interrompit quand dans sa poche son téléphone se mit à sonner, il regarda le numéro et fit une grimace, c'est rarement de bonne augure quand la côte Est l'appel. « Navré je ne peux pas manquer l'appel, n'hésitez pas à laisser votre impression à la zone expo, et désolé encore pour le dérangement. » Il rangea l’appareil dans sa sacoche avant de décrocher l'importun qui l'ennui de si bon matin« Rhodes à l’appareil, attendez une seconde. » Il sourit une dernière fois à la jeune femme rajoutant juste à son intention en posant la main sur le combiné que l'interlocuteur de l'entende pas « Si jamais les clichés rendent quelque chose laissez moi un message à la galerie, ils sauront me recontacter et je vous ferais parvenir les photos si vous voulez, merci et bonne journée.  » Il la salua et repartit en sens inverse, vérifiant qu'il n'avait rien laissé au sol alors que les mauvaises nouvelles pleuvaient dans le combiné et qu'il se hâtait de rejoindre son domicile pour se changer. La journée promettait une nouvelle fois d'être longue...

© Asaëlle




Spoiler:
 


Life is full of changes, but I won't change how I am
I long to see the sunlight in your hair I And tell you time and time again how much I care I Sometimes I feel my heart will overflow



Riunione mattutina. ft Matthew IvLqiq8A_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞
Riunione mattutina. ft Matthew Vide

Re: Riunione mattutina. ft Matthew ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Riunione mattutina. ft Matthew

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération