un ritorno ft. Adrian

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 299
›› Pseudo : Oxalys
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden holt (j. dornan)
un ritorno ft. Adrian Vide

un ritorno ft. Adrian ✻ ( Dim 24 Mar - 17:19 )

un ritorno
sofian
« Ouais c’est ça ! Passe le bonjour à ta femme pour moi. » Qu’elle dit en quittant son coéquipier juste devant la voiture de celui-ci alors qu’il grimpe dedans, la journée se terminant enfin alors que la soirée est déjà bien avancée. Elle attrape ses clés dans la poche arrière de son jean, jonglant avec son autre main qui tient le casque de sa moto. Elle glisse la clé là où elle doit se trouver et elle met le contact, histoire que le bolide chauffe le temps qu’elle s’équipe tranquillement. Elle récupère ses gants dans son sac et les pose sur la selle pour avoir encore les mains libres le temps d’enfiler son casque. Elle ouvre la visière et arrange son sac à dos pour qu’il ne la gêne pas lorsqu’elle sera sur la route avant de grimper sur la bête et d’enfin mettre ses gants et pouvoir partir de là. Jusqu’à demain… Parce qu’elle est célibataire et sans enfants, alors les week-ends c’est pour sa pomme ! Parce qu’elle est célibataire et sans enfants, alors les week-ends, c’est pour sa pomme ! Sans parler qu’ainsi, elle ne les entend pas brailler dans les magasins, les fameux gamins de ces gens qui en ont. Parce qu’ils sont à l’école la semaine. C’est que tu benef’ ! Elle jette un dernier regard derrière elle, avant de finalement s’engager sur la route, s’enfonçant doucement dans la circulation de la ville. Ville qui s’est illuminé des lumières de la nuit depuis longtemps déjà. Elle ne sait même pas si Bird et Matthias seront à l’appartement quand elle rentrera.

« Matt ? Bird ? » Qu’elle appel à peine la porte d’entrée franchis. Elle se stoppe cinq secondes le temps de voir si elle entend du bruit dans l’habitation. Mais il n’y a que les pattes de Cobain qui tape contre le sol lorsqu’il court comme un taré vers elle pour l’accueillir. Le pire ce n’est même pas qu’il est content de la voir elle, c’est juste qu’il ne supporte pas d’être seul. Elle le pousse doucement du pied pour qu’il bouge de la porte d’entrée et elle pousse cette dernière du bon des doigts pour qu’elle claque dans son dos. Elle soupire longuement et pose tout son bordel sur le meuble dans l’entrée et son sac au pied de celui-ci. Bien qu’elle se ravise en voyant le chat qu’il lui tourne un peu trop autour à son goût. Elle le remet sur son épaule, dès fois que l’envie de pisser dessus passerait par la tête du félin.. Au prix du sac, elle n’a clairement pas envie qu’il put la pisse de chat pour la décennie à venir ! « Pousse-toi bordel ! » Qu’elle peste contre Cobain qui s’emmêle dans ses pieds tandis qu’elle tente de gagner sa chambre pour y déposer ses affaires. Encore une fois, elle retient le chat avec son pied pour ne pas qu’il entre dans sa chambre et y fasse des saloperies. Elle referme la porte derrière elle et pose enfin son sac sur la chaise dans le coin de la pièce. Elle soupire tout en se jetant sur son lit, enfouissant son visage dans la couette et elle ferme les yeux. Elle resterait bien là pour le reste de la soirée, voir même la nuit, parce qu’elle en a pleins les bottes et qu’elle a juste envie de dormir. Son ventre qui grogne soudain, ne semble pas tout à fait du même avis pourtant. Elle se retourne et soupire à nouveau tout en fixant le plafond de sa chambre, elle tourne un peu la tête en entendant Cobain gratter à la porte parce qu’il veut entrer. Elle se redresse sur ses pieds et décide de changer de tenue pour se mettre plus à l’aise. Elle quitte ses fringues du jour pour un simple tee-shirt et un jogging avant de sortir de sa chambre, toujours en faisant attention que le chat n’y entre pas et la voilà qui gagne la cuisine.

La jeune femme ouvre le frigo pour voir ce qu’elle pourrait bien ingurgiter pour calmer les méandres de son estomac et tombe finalement sur un paquet de chips dans l’un des placards. Elle ne sait pas à qui il est, mais elle est sûre qu’aucun de ses colocataires ne lui en voudra pour ce vol. Elle l’ouvre tout en venant se glisser dans le fond du canapé, télécommande à la main, voilà qu’elle allume la télévision et commence à chercher quoi voir sur Netflix pour sa petite soirée en tête-à-tête avec son paquet de chips et le chat qui est déjà là a ronronner prêt d’elle histoire de gratter une ou deux chips, lui aussi. Elle lance finalement un film, sans grande conviction, se disant même que si une fois qu’elle n’a plus faim, elle n’y a toujours pas accroché, elle partira se coucher directement. Elle pioche quelques chips dans le paquet, prenant son téléphone de l’autre main et envoyant un SMS à son jumeau pour savoir ce qui l’occupe ce soir et lui dire que s’il est avec Lissa, qu’il lui passe le bonjour pour elle. Puis elle arrive sur les derniers messages qu’elle a envoyés à Adrian. Deux mois qu’elle n’a plus eu de nouvelles du jours au lendemain et ça lui pèse bien plus qu’elle ne l’aurait crue.. Elle s’inquiète aussi ! Mais elle préfère ce dire que c’est fini, que c’est mieux ainsi et que de toute façon cela n’aurait mené nulle part. Pourtant, il est bien là, le pincement qu’elle éprouve et qui la fait souffrir sourdement… Concentrée dans ses pensées, elle sursaute lorsqu’elle entend que cela toc à la porte d’entrée. Le chat en prend même peur et se barre de détalant comme un lapin, soufflant contre elle pour lui avoir fait peur à lui aussi. Elle repousse son paquet de chips la télécommande et le reste de son bordel et se lève pour aller ouvrir la porte sans même regarder à travers le judas. Le visage qu’elle découvre lui est bien familier même si elle ne l’a pas vu depuis deux mois. Et sans même réfléchir ni prononcer le moindre mot, elle referme la porte en la lui claquant au nez.
code by exordium.




Sandman I'm so alone don't have nobody to call my own bring me a dream.
(Syml) tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Adrian Dawkins
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 324
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : tom austen
›› Schizophrénie : Arya Cohen (M. Robbie), Bird Roth-Spiegelman (L. Collins), Anya Arsenault (E. Rossum), Lola Fitzsimmons (L. Boynton), Alix Westmore (Z. Kravitz), Mina O'Cearnaigh (N. Dormer), Azraël Hamilton (J. Coleman), Devon Oakley (S. Stan), Natalia Rhodes (L. James)
un ritorno ft. Adrian Vide

Re: un ritorno ft. Adrian ✻ ( Sam 13 Avr - 10:15 )

Adrian se balance sur sa chaise de haut en bas sans se soucier vraiment de la prestance dont il fait preuve ni même de l'effet qu'il fait. Il s'en fout. Il a la gueule de bois. Il fait taper son stylo contre le bureau et attend un appel. Dans quelques minutes il sera libre. Il voit son collègue qui débarque et qui s'installe en face de lui « Quoi ? » demande t'il en guise de simple salutation « ça fait longtemps qu'on a pas vu ta meuf. » Adrian hausse les épaules, peut-être pour lui dire que c'est fini, peut-être pour lui dire qu'il ne sait même pas où il en est. Il sait absolument de qui il parle. Sofia. Celle qu'il a délaissé pour pas qu'elle souffre alors qu'il était dans le centre. Celle qu'il ne voulait pas voir parce que c'était dur là-bas, dans le centre. Quand l'envie de boire était trop forte. Quand l'envie de battre était plus forte que tout. Et il se dit qu'il devrait peut-être y retourner. Peut-être qu'il devrait retourner la voir pour lui expliquer qu'il a tenté de vaincre ses vieux demons, ceux qui le rongent de l'intérieur. Ceux qui sont là, bien cachés dans les méandres de l'âme. Il attrape alors son téléphone et envoie un message a Kate pour lui dire que ce soir c'est pas possible. Son collègue a besoin de lui. Menteur.

Quand l'équipe qui prend la suite arrive, il prend une douche et se change, passe une main sur sa nuque endolorie avant de prendre le chemin de chez elle. Il s'y connait Adrian, il l'a fait tant de fois ce chemin, pour la retrouver le temps d'une nuit. Pour laisser parcourir des doigts avides de contact contre sa peau le temps d'un instant. Adrian il a eu besoin de Sofia et pourtant quand il en a le plus besoin, il l'a délaissé. Il lui doit une explication. Il lui doit des excuses aussi. Quand il arrive devant l'immeuble il s'allume une clope, tire dessus comme un forcené, rapidement avant de s'en allumer une seconde et quand il se décidé qu'il est prêt, il monte. Il attend un grand instant avant de toquer, les questions sont là par milliers, il se demande si c'est elle qui va ouvrir déjà. Puis ensuite, ce qu'il pourrait lui dire. Est-ce qu'elle va l'envoyer balader ? Est-ce qu'elle va l'écouter au moins ? Il toque Adrian. Les secondes s'étirent, s'allongent. Et il attend encore. Quand la porte s'ouvre enfin, il ouvre la porte et la réaction ne se fait pas attendre. Elle lui claque la porte au nez. Il parvient a la bloquer avec son pied au dernier moment et il entre, sans même demander l'autorisation. Il sait que c'est dangereux. Il sait que c'est de la folie de faire ça. « Sofia, laisse moi parler. » Même si elle ne l'écoute pas tant pis. « Je suis désolé de t'avoir laissé tant de temps sans nouvelles. » qu'il commence avant de se rapprocher d'elle d'un pas en caressant le chat qui vient de lui faire le fête « Je suis parti vaincre contre mes démons et j'avais pas envie que tu sois impliquée dans ça. Tu merites mieux que ça. »


la vie de rêve.
›› J'ai des cicatrices encore mais je suis pas triste, je le promets.
Revenir en haut Aller en bas

un ritorno ft. Adrian

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération