your body against mine makes a perfect melody (rose)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 251
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (o. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)
your body against mine makes a perfect melody (rose) Vide

your body against mine makes a perfect melody (rose) ✻ ( Mar 2 Avr - 17:51 )


Rose & Peter

your body against mine makes a perfect melody


Maintenant que l'ouragan est passé, que tout va bien dans sa vie et dans sa tête, Peter sent presque la monotonie le gagner. Il pourrait sortir, refaire comme quand il avait la vingtaine et traîner dans les bars de la ville jusqu'à trouver une demoiselle avec qui passer la soirée. Il pourrait lui murmurer au creux de l'oreille les mots qu'elle a envie d'entendre, jouer avec son regard et échanger quelques sourires pour au final la ramener chez lui et ne plus jamais la revoir dès le jour suivant. Sauf qu'il n'en a pas envie. C'est peut-être stupide mais depuis qu'il a revu Rose à l'hôpital, il a envie de renouer l'expérience avec elle. Pas spécialement parler autour d'un verre, jouer les personnes civilisées et faire semblant de s'intéresser à l'autre tout ça dans le but de pouvoir s'envoyer en l'air sur la fin. Quoi qu'en réalité, elle a quand même le don de l'intriguer la brune et il serait bien capable de lui poser quelques questions après retrouvé son corps une deuxième fois, après lui avoir offert ce dix qu'il lui a promis. Il lui avait laissé son numéro la dernière fois et pendant plusieurs jours, il s'est demandé si elle finirait par appeler. Se souvient-elle au moins de ce long détour qu'il a fait dans sa chambre alors qu'à la base, Peter était en pleine journée de travail ? Se rappelle-t-elle leur baiser, les promesses de douche à coup de savon à l'ananas qu'il a fortement jugé au début ? Et elle a appelé au final, alors qu'il commençait à se dire que plus jamais il n'aurait de nouvelle de celle qui lui a fait changer sa biographie Tinder. Elle a fixé le rendez-vous aussi vite que la première fois et heureusement, Peter n'avait rien de prévu. William est chez sa mère, Martin a quitté son appartement pour il ne sait combien de temps, et voilà qu'il se retrouve donc seul avec pour seule compagnie son portable qui sonne de temps à autres sous les SMS de Rose. Il a même fait un effort pour elle, il a sorti la chemise détachée sur le dessus de quelques boutons alors qu'il n'est pas prévu qu'ils sortent ce soir. Un truc tranquille qu'elle a dit, et tant mieux parce que ce n'est pas Peter qui va commencer à mettre les petits plats dans les grands pour une fille croisée deux fois. Il n'est pas ce qu'on peut appeler un romantique, plus un impulsif. Il n'a rien prévu et préfère voir sur le moment, accepter ce qui vient et faire avec, tant pis si ça foire. On sonne à la porte et Peter passe une dernière fois sa main dans ses cheveux. Vieux réflexe. Il s'avance jusqu'à la porte d'entrée, l'ouvre en grand, et esquisse un sourire en voyant la brune devant lui.  « Ça change de ne plus te voir avec ta blouse d'hôpital et ton mètre de bandage autour du crâne, » dit-il sur le ton de la taquinerie. Il se décale pour la laisser passer et lève les yeux vers sa propre maison. Il n'y a pas trop de bordel heureusement, juste quelques affaires qui traînent dont un pull qui n'est même pas à lui. C'est ça d'avoir logé un ami pendant des mois, ça laisse des traces.  « Je te sers à boire ? Il me semble que je dois un verre depuis un petit moment maintenant. » Ça remonte à leur premier (et unique d'ailleurs) rendez-vous, soirée où ils n'ont au final même pas su attendre d'être arrivés chez lui pour se jeter l'un sur l'autre. Peter tourne à nouveau la tête vers Rose et se permet de l'admirer sans gêne. Elle est belle, magnifique même, elle a encore plus de charme que la dernière fois où ils se sont croisés. Peter, il garde en tête les mots qu'elle a prononcés sous le coup des médicaments et se retient très fort de les étaler devant elle pour le plaisir d'obtenir ce qui lui est dû.

AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Rose Milligan
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/09/2018
›› Commérages : 428
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Mila Kunis
›› Schizophrénie : Joan Pryce ✻ Asher James ✻ Giovanni Esposito ✻ James Campbell ✻ Calie Washington ✻ Kate Rhodes ✻ Brane Malone ✻ Joren De Hoop
your body against mine makes a perfect melody (rose) Vide

Re: your body against mine makes a perfect melody (rose) ✻ ( Dim 7 Avr - 13:52 )

your body against mine makes a perfect melody
Peter & Rose

Rose, ce n'est pas le genre de femme qui court après un homme. Pour qu'elle hésite à le faire, il faut vraiment que l'homme en question la marque. Et c'est rare, trop rare pour qu'elle puisse se souvenir de toutes les fois où ce cas de figure s'est présenté. Il faut dire que l'actrice ne donne pas dans les relations sur le long-terme. Elle est plutôt adepte des relations sans lendemain, qu'elle enchaîne aussi vite que la lumière. Rose ne laisse pas tellement le temps aux hommes de laisser leur trace dans sa tête. Elle les oublie vite, si tant est qu'elle fasse l'effort d'au moins se rappeler leur prénom. Puis elle a matché avec Peter Shacklebolt sur Tinder et son mode de fonctionnement a été quelque peu perturbé. Elle ne l'a pas oublié, Peter. Déjà parce que la nuit passée avec lui l'a grandement satisfaite, mais surtout parce qu'il lui a rendu visite à l'hôpital alors qu'elle venait de se battre avec un type trois fois plus baraqué qu'elle pour une sombre histoire de savon à l'ananas. La brune ne se souvient pas de tout. Elle sait pourquoi elle était aux urgences, mais ne sait pas pourquoi Peter était là. Quant à leur discussion, elle n'en a que quelques bribes un peu floues. Le peu dont elle se souvienne lui donne surtout envie de quitter Cap Harbor, à vrai dire. Elle n'était pas dans son état normal, Rose. Les anti-douleurs lui ont détraqué le cerveau et elle aurait préféré que Peter la voit à un autre moment. Quoi qu'il en soit, à son retour sur Terre, elle a presque immédiatement vu ce mot qu'il lui a laissé. Elle n'a pas tout de suite compris de quoi il s'agissait, mais ça l'a fait sourire. Elle a gardé le bout de papier dans ses affaires, sans pour autant composer son numéro. Pour une fois, Rose a manqué de courage. Si elle n'avait pas eu à ce point honte d'elle-même, elle n'aurait pas hésité autant. C'est Erin qui l'a poussé à rappeler Peter, non sans avoir insisté. Rose a fini par l'appeler et maintenant, elle se demande ce qu'elle va bien pouvoir lui dire. Elle ne sait même pas si elle doit s'excuser pour quelque chose en particulier. L'actrice pense juste à glisser une bouteille de savon à l'ananas dans ses affaires, vu que c'était apparement leur excuse pour se revoir. Elle vérifie une dernière fois son reflet dans le miroir, replace correctement ses cheveux pour camoufler la partie où il lui en manque encore et après avoir soufflé un bon coup, elle quitte l'appartement. Rose a l'impression de se jeter dans le vide. Ça la dérange franchement de ne pas se souvenir de sa dernière rencontre avec Peter. Elle se sent toute stressée alors qu'en temps normal, elle irait à ce rendez-vous en mode détente. La brune appréhende un peu d'être face à Peter, consciente qu'elle panique certainement pour rien. Lorsqu'il ouvre la porte, elle affiche un petit sourire timide. Heureusement, il la met instantanément à l'aise. Du moins, il ne lui donne pas l'impression d'avoir dit quelque chose de vraiment stupide la dernière fois. Elle lève les yeux au ciel face à sa remarque. « C'est quand même après m'avoir vue en blouse d'hôpital avec un mètre de bandage autour de la tête que tu t'es décidé à changer ta bio sur Tinder. » Elle se souvient de ça, oui. Vaguement. Elle a quand même dû vérifier sur l'application pour être certaine qu'elle n'avait pas inventé cette histoire. Rose entre à l'intérieur et découvre les lieux. La dernière fois, elle n'a pas vraiment pris le temps de détailler la décoration. Elle se retourne vers lui quand il lui propose un verre, le sourire aux lèvres. « C'est vrai que tu me dois un verre. T'es long à la détente. » Qu'elle dit, le sourire aux lèvres. Elle le regarde longuement, se mordille la lèvre inférieure. Elle n'a pas envie de boire un verre, Rose. Du moins, pas tout de suite. Alors elle sort la bouteille de savon à l'ananas de son sac et le regarde avec amusement. « Sur le mémo, c'était marqué que je devais te faire aimer le shampoing à l'ananas. Tu t'es trompé, d'ailleurs. C'était du savon. » Qu'elle souffle en arquant un sourcil. Rose, elle n'a pas oublié la vraie raison qui l'a conduite à l'hôpital. « Alors après, je sais pas trop comment il faut que je te fasse aimer le savon à l'ananas. On peut se laver les mains ensemble, ou je peux juste te faire sentir l'odeur. On peut aussi faire des bulles. » Elle ouvre la bouteille et la porte aux narines de Peter pour qu'il sente cette bonne odeur d'ananas. « Après, si t'as une meilleure idée, je suis toute ouïe. » Rose aime bien jouer les innocentes. Elle sait qu'elle n'est pas crédible et c'est justement tout l'intérêt de la chose.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    brain (noun) an organ that most people do not possess or use.
Revenir en haut Aller en bas

your body against mine makes a perfect melody (rose)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération