highway unicorn, road to love (Nova)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Joren De Hoop
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/03/2019
›› Commérages : 102
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Finn Cole
›› Schizophrénie : Joan Pryce ›› Asher James ›› Giovanni Esposito ›› James Campbell ›› Calie Washington ›› Rose Milligan ›› Kate Rhodes ›› Brane Malone ›› Ivy Abberline
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Dim 7 Avr - 22:01 )

highway unicorn, road to love
Nova & Joren

Habituellement, Joren ne voit pas ses journées passer. Il a tellement de projets à gérer qu'il ne fait même pas attention aux heures qui défilent. Mais pour une fois, il s'ennuie. Joren a une longueur d'avance sur tout le monde, a déjà terminé toutes les tâches qu'on lui avait attribué. Maintenant, il attend juste la validation de ses supérieurs. Validation qu'il n'aura pas de sitôt étant donné que le lundi, c'est la journée des réunions. Alors en attendant, il ne fait rien. Il noie sa peine dans la nourriture, liquide le stock de fruits de l'entreprise à défaut de manger les céréales, et troll tout le monde sur Skype. Entre deux blagues, il essaye quand même de travailler en peu. Joren se plonge corps et âme dans le référencement du site internet, améliore ce qui mérite de l'être et modifie deux ou trois choses. En soit, ça ne lui prend que quelques minutes. Après, il retourne à l'ennui. Si ça l'amusait de ne rien faire en début de journée, il se sent bien vite impatient à l'idée de rentrer chez lui. Cette journée le fatigue bien plus que s'il avait réellement travaillé. À cinq minutes de partir, Joren est pris d'une vague d'euphorie. Il a l'impression d'enfin apercevoir la petite lumière au bout du tunnel. L'un de ses supérieurs le ramène brutalement sur terre en lui collant un énorme dossier sous le nez. « J'ai noté tout ce qu'il y avait à modifier. J'ai besoin de ça pour demain, avant 8h00. » Joren, il croit d'abord qu'on lui fait une blague de très mauvais goût. Il fixe le dossier d'un air mauvais, se demande s'il doit l'ouvrir ou faire semblant de n'avoir rien vu. Il voit ses collègues se moquer de lui du coin de l'œil et ça, ça le rend encore plus aigri. D'un geste sec, il se résout à vérifier les pages qu'il doit passer en revue. Au fur et à mesure qu'il avance dans son feuilletage, il calcule la charge de travail que ça représente. Pendant deux secondes, il envisage la possibilité de partir et faire comme si personne ne lui avait demandé quoi que ce soit. Il se ravise quand il pense aux conséquences d'un tel acte. Non sans râler et insulter ses managers en néerlandais, Joren se met finalement au travail. Pendant plus de deux heures, il travaille sans relâche. Il s'acharne après ce fichu dossier, jusqu'à le déposer avec rage sur le dossier de son supérieur. Joren est le dernier à partir du bureau. Tout le monde s'est déjà enfui depuis longtemps et ça ne fait que rajouter une couche supplémentaire à son aigreur déjà bien épaisse. Il est content de rentrer chez lui, mais il sent encore qu'il bouillonne intérieurement. En plus, il est tard. Joren s'enferme dans la salle de bain, espérant qu'une bonne douche chaude lui fera oublier sa journée pourrie. Quand il en ressort, il se sent un peu mieux. Le néerlandais enfile une tenue confortable, chope un paquet de chips dans le placard de la cuisine et s'échoue sur le canapé. Là, il est bien. Et il est encore mieux quand son portable affiche un appel entrant. Nova est au pied de l'immeuble et elle attend avec impatience que Joren lui ouvre. Il ne se fait pas prier, se lève pour débloquer la porte principale depuis l'interphone et ouvre sa porte à lui avant de retourner sur son canapé. Nova débarque une poignée de minutes plus tard. « Je pensais pas que je te manquais à ce point. » Qu'il lui dit lorsqu'elle apparaît enfin dans son champ de vision. « T'es prête à changer de bord, c'est bon ? Tu t'es enfin rendue compte que tu pouvais pas mourir avant d'avoir couché avec moi ? » Joren, il est obligé de lui faire du rentre-dedans. Il s'est lancé un petit défi personnel et depuis, il ne rate jamais une occasion de la taquiner. « Je te préviens tout de suite, j'ai rien à boire et rien à manger. J'devais aller faire des courses mais j'ai dû faire des heures sups pour un projet naze. T'as passé une bonne journée, toi ? » Il est quand même curieux de savoir ce qui l'amène ici. Non pas que sa visite soit une mauvaise surprise. Au contraire, il aime bien passer du temps avec Nova.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    girlfriend (noun) something you'll never have.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Nova Hamilton
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 03/01/2019
›› Commérages : 174
›› Pseudo : sophie
›› Célébrité : olivia baby holt
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s. claflin)
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Mar 9 Avr - 22:28 )


Joren & Nova

highway unicorn, road to love


Elle a dit oui. Ce projet totalement fou dans lequel elle ne s'imaginait pas du tout s'investir, cette marque qui voulait de son visage comme égérie pour leur nouvelle marque de vêtements. Elle a envoyé les photos par mail sans savoir ça leur plaira, si ils se décideront à changer leur offre au dernier moment parce qu'elle n'a pas un sourire assez accrocheur, ou un corps assez parfait. Quand elle regarde les clichés pris par Lou, Nova se sent ridicule. Elle complexe de sa petite taille, de son nez rond, ou de ses cheveux décoiffés. Elle aurait aimé pouvoir rester derrière l'écran pour ne jamais finir dessus en tant que "modèle" comme aime dire Lou, sauf qu'elle ne peut pas cracher sur cette somme d'argent qu'on lui propose d'avoir en plus des quelques sous ramenés par ses dessins. Roulée en boule sur son lit, elle actualise la page de ses mails encore et encore en attendant une réponse. Elle ne sait pas pourquoi elle se prend tellement la tête avec ça, si ils n'aiment pas il lui suffira simplement de chercher après un nouveau projet pour combler les fins de mois. Sauf que ça a gonflé son ego cette affaire, et ça se voit sur les photos à quel point elle est plus confiante la blondie. Elle pousse un soupir après avoir actualisé la page pour la vingtième fois sans le moindre résultat et se couche sur le dos pour fixer son plafond. Elle se sent au bord du gouffre Nova, au début de tellement de projets qui pourraient se casser le nez à tout moment. Elle est tentée d'appeler Lou juste pour entendre le son de sa voix, pour qu'elles puissent rire à deux et rien que ça suffirait à la faire se sentir mieux. Sauf qu'elle est déjà avec Willow et Nova, elle sait qu'elle ne peut pas interférer entre la brune et ses copines. La dernière fois qu'elle a tenté, elle s'est retrouvée coincée dans un ascenseur à trois mètres du sol en compagnie de l'une d'elles. Brusquement, elle se redresse et regarde l'heure sur son radio-réveil. Il n'est pas encore trop tard, elle sent monter en elle le besoin de sortir pour changer d'air et vider ses pensées. Après avoir sauté de son lit, elle enfile un gros pull par-dessus son pantalon de yoga ainsi qu'une vieille paire de converses délavées. Elle laisse ses cheveux ondulés retomber sur ses épaules et après avoir glissé son portable et ses clés dans la poche de son pull, quitte son appartement pour rejoindre la rue déjà presque entièrement plongée dans le noir. Elle passe devant les immeubles du quartier, profite de l'air frais et sent déjà son moral remonter légèrement. Sans s'en rendre compte tout de suite, Nova finit par atterrir devant l'immeuble de Joren et un sourire vient automatiquement étirer ses lèvres. Elle s'arrête devant l'entrée, prend son portable et envoie un SMS au jeune homme en espérant qu'il soit chez lui et non pas en train de draguer dans un bar. Heureusement pour elle, il ne met pas longtemps avant de lui ouvrir et elle grimpe jusqu'à son étage sans prendre la peine de toquer dès qu'elle est arrivée devant sa porte. La remarque qu'il lâche alors qu'elle vient à peine d'entrer fait grandir son sourire un peu plus. «  Tu sais bien que je ne sais pas être trop longtemps loin de toi, ça fait un vide dans ma vie sinon. » Elle s'offre elle-même une place dans ce canapé sur lequel il est étalé quitte à le pousser à coups de hanches. Elle fait comme chez elle, s'appuie sur le dossier pour être à moitié tournée vers lui et à moitié vers la télé. «  Promis, le jour où je me réintéresserai aux pénis, tu seras le premier que j'appellerai. Mais pour le moment, je suis surtout attirée par ce que t'as là, » dit-elle en louchant très fort sur son paquet de chips avant de se pencher en avant afin de glisser son poing dedans et de lui en voler une bonne grosse poignée. Elle reprend ensuite sa place initiale, souriant fièrement tout en se blottissant contre un coussin. «  T'en fais pas, j'ai fait le plein chez moi pour déstresser. À la base j'étais censée aller courir pour éliminer tout ça, mais squatter dans ton canapé pour voler tes chips est la vie que j'ai décidé de mener. » Elle sait que ça amuse Joren de lui lancer des phrases d'accroches un peu beauf jusqu'à finir par la faire craquer, quoi qu'elle n'est même pas certaine que ce soit réellement son but de la mettre dans son lit. Elle voit plus ça comme un running gag alors Nova, elle se permet d'aller dans son sens sans aucun sérieux. «  Au final j'ai bien fait de passer, je vois qu'on avait tous les deux besoin de penser à autre chose. » Elle s'affale un peu plus, retire ses chaussures au passage et étale ses jambes sur celles de Joren. «  On m'a proposé d'être l'égérie pour une marque de vêtements, t'imagines ? Moi ! À mon avis, ils avaient besoin d'une blonde un peu désespérée à payer pas trop cher. Sauf qu'ils me répondent paaas, si ça se trouve c'était du flan. » Elle se redresse brusquement. «  Oh mon dieu, c'était peut-être fake. Je veux pas qu'un pakistanais utilise ma photo sur des sites de rencontre. Tu voudras bien me signaler si un jour je te propose d'adopter un enfant étranger via Tinder ? » qu'elle lui demande en le suppliant du regard tout en mangeant ses chips volés.


AVENGEDINCHAINS


paradise in your eyes

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, "I'll be here" and "you'll be alright".
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Joren De Hoop
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/03/2019
›› Commérages : 102
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Finn Cole
›› Schizophrénie : Joan Pryce ›› Asher James ›› Giovanni Esposito ›› James Campbell ›› Calie Washington ›› Rose Milligan ›› Kate Rhodes ›› Brane Malone ›› Ivy Abberline
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Dim 14 Avr - 13:28 )

highway unicorn, road to love
Nova & Joren

Joren, quand il a besoin de légèreté dans sa vie, il sait qu’il peut toujours compter sur Nova. Cette fille est une véritable bouffée d’air frais. En un sourire, elle est capable de balayer tout ce qu’il y a de négatif de ce monde. Le néerlandais ne s’attendait pas à ce qu’elle débarque chez lui ce soir, mais il se réjouit de cette visite improvisée. Après une journée nulle comme la sienne, il se dit qu’il avait exactement besoin de ça, d’une soirée tranquille avec la blonde. Il retrouve presque immédiatement le sourire et oublie à quel point il a détesté sa journée. C’est l’effet Nova. En sa présence, ça lui paraît impossible d’être aigri ou fâché. La jeune femme n’a pas le temps de vraiment se poser qu’il l’attaque déjà avec une phrase de loveur. C’est devenu un jeu pour Joren, il ne manque jamais une seule occasion de lui faire du rentre-dedans. Les réactions de Nova le font toujours rire. Parfois, il ne sait pas si elle fait semblant d’être innocente ou si elle l’est vraiment. Dans les deux cas, ça le fait toujours beaucoup rire. « J’sais bien que je suis devenu essentiel à ton existence. » Qu’il fait en se décalant légèrement pour lui faire une place. Du regard, il suit la main de Nova se glisser dans son paquet de chips. Ça le rendrait presque triste d’apprendre qu’elle est plus attirée par les chips que sa personne. Dans le fond, il ne devrait pas tellement être surpris étant donné son orientation sexuelle. Mais Joren, il a tendance à oublier que les filles l’intéressent plus que les garçons. « J’espère bien. Je suis sûre que c’est à cause d’une mauvaise expérience que tu t’es rabattue sur les meufs. Si tu m’avais connu dès le départ, ça serait pas arrivé. » Au passage, il en profite pour vanter ses prouesses. Il serait bête de ne pas en profiter. D’ici à ce qu’ils couchent vraiment ensemble, l’espèce humaine a le temps de s’éteindre dix fois. Pour le moment, Nova et Joren ne font rien d’autre que respirer pour ne pas mourir tout en mangeant des chips. « J’trouve que c’est un choix de vie totalement respectable. Faire du sport, c’est surfait. » Aujourd’hui, c’est ce qu’il dit. S’il faut, demain, il défendra un tout autre point de vie. Joren n’est pas tellement régulier dans ses principes. Parfois il va vouloir mener une vie hyper sainte et le lendemain, il sera plutôt du genre à s’enfiler autant de burgers que possible en un laps de temps relativement court. Dans l’immédiat, il ne pense pas vraiment à sa santé. Joren reporte son attention sur la télévision, se contente d’acquiescer d’un signe de tête quand la blonde lui dit qu’ils avaient visiblement tous les deux besoin de penser à autre chose. Il se laisse absorber par son émission, ne tourne la tête vers Nova que lorsqu’elle lui parle de cette histoire d’égérie. Le néerlandais n’a pas tellement le temps de répondre qu’elle enchaîne en supposant qu’il s’agissait peut-être d’une arnaque. Joren est tellement confus qu’il en fait tomber sa poignée de chips sur son sweat. « Ah non, je refuse de te signaler si jamais ça arrive. Ça serait bien trop drôle. » Bon, en réalité, il signalerait la chose sur le champ. Ce n’est pas non plus un connard, Joren. Il a quand même un minimum de bonté en lui. « Par contre, tu m’inquiètes. Ça s’est passé comment ? Ils t’ont envoyé un email et t’as juste répondu en envoyant des photos de toi ? » Il fronce les sourcils, essaye de mieux comprendre la situation. « Me dis pas que t’as juste balancé des photos de toi sans checker si ça venait d’une vraie marque ? C’est quelle marque, d’ailleurs ? T’as regardé si elle existait vraiment ? » Il ne veut pas paraître méchant mais parfois, Nova, elle est trop pure pour ce monde. Ça le fascine autant que ça l’inquiète. « T’as envoyé quel genre de photos ? Pas des nudes, j’espère ? Quoi que si c’était des nudes, j’veux bien les voir. » Joren ne peut pas toujours être sérieux. Il accompagne sa remarque d’un subtile haussement de sourcils, tout en mangeant une chips avec sensualité. Dans le fond, il espère quand même que Nova n’a pas fait de bêtise.
✻✻✻
CODES ©️️️️ LITTLE WOLF.


    girlfriend (noun) something you'll never have.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Nova Hamilton
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 03/01/2019
›› Commérages : 174
›› Pseudo : sophie
›› Célébrité : olivia baby holt
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s. claflin)
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Dim 21 Avr - 14:10 )


Joren & Nova

highway unicorn, road to love


Il y a beaucoup de personnes dans la vie de Nova qui arrivent à rendre son existence plus belle, mais quand il s'agit de la faire rire personne ne peut dépasser Joren. Avec lui, Nova ne pèse jamais ses mots. Elle se montre toujours franche quand ils sont à deux parce qu'elle se sent bien en sa présence, qu'elle sait qu'elle peut dire tout un tas de conneries sans que ça n'ait de réelle répercussion. D'ailleurs, il n'y a qu'avec lui qu'elle peut se permettre de débarquer totalement à l'improviste alors que d'habitude, elle prévient au moins quatre heures avant et envoie un rappel toutes les demies heures pour s'assurer que l'autre personne n'a pas oublié. Joren est une valeur sûre, car Joren ne l'a jamais déçue. Il est une variable constante dans sa vie et c'est ce qui explique pourquoi à chaque coup de mou, chaque jour pluvieux, la blonde vient squatter son canapé. Elle rit quand il prétend être devenu essentiel à son existence mais ce n'est pas si faux au final, Nova s'imagine à présent bien mal ne plus l'avoir dans sa vie. «  Je rêve ou ta tête a pas mal grossi depuis la dernière fois ? Bientôt on va te voir flotter dans le ciel et tout le monde se demandera "oh, est-ce que c'est une montgolfière ?" Mais je serai la seule à savoir que c'est toi et ton melon, » ajoute-t-elle en tapotant sur la tempe de Joren du bout du doigt. Elle se laisse à nouveau tomber dans le canapé après en avoir profité pour lui voler une poignée de chips. Elle se sent détendue Nova, à peine quelques minutes passées ici et elle a déjà zappé cette histoire de photos. Il suppose que son attirance pour les filles serait due à un essai raté avec un garçon et Nova, ça la fait doucement sourire pendant qu'elle secoue négativement la tête. «  Je peux te dire un secret ? » demande-t-elle en s'asseyant en tailleur. «  Je ne suis jamais sortie avec un garçon, alors c'est même pas comme si on pouvait parler de mauvaise expérience vu qu'il n'y en a jamais eue. » Elle hausse les épaules parce qu'au fond, elle se fiche un peu de tout ça. Nova, elle a toujours dit qu'elle était bisexuelle parce qu'elle ne peut pas savoir si elle n'aura jamais d'attirance envers un garçon. Peut-être qu'elle se mariera à un homme qui sait, après tout son attrait pour le filles lui est tombée dessus de manière totalement inattendue donc ça peut tout aussi bien aller dans l'autre sens du jour au lendemain. Alors ça la flatte les sous-entendus de Joren, mais on ne peut pas dire que ça l'émoustille tellement. Elle hoche la tête à ses paroles tout en essayant d'attraper au vol une chips qu'elle vient de lancer et qui lui retombe sur le nez. «  Je suis bien d'accord, à quoi ça sert de se filer des courbatures pendant 3 jours ? » Elle lève les mains en l'air dans un geste d'incompréhension. Nova aime bien faire la larve, même si de temps en temps elle entretient quand même un minimum sa silhouette. Elle va marcher avec Azraël notamment, ou se fait un jogging tous les trois mois et appelle ça sa dose d'exercice annuelle. Mais pour le moment, elle préfère faire semblant de regarder la télévision tout en racontant à Joren ses aventures du moment sans vraiment le regarder. Elle sent son regard se poser sur elle mais Nova, elle essaie de se la jouer décontracter alors que cette histoire la panique un peu. À ce qu'il lui répond, elle fronce les sourcils et en profite pour prendre une des chips tombées sur son pull. «  Ça c'est vraiment pas cool, et la solidarité dans tout ça ? » Elle croise les bras contre sa poitrine et se met à bouder parce que Nova ne veut pas avoir son visage sur un site de rencontre. «  Ah mais noooon, » dit-elle en reprenant un minimum de sérieux. «  J'ai croisé une femme en allant au boulot et elle m'a regardée comme quand tu découvres une boîte de cookies dans ton armoire dont tu avais totalement oublié l'existence. Puis le mail entre en jeu, il venait d'elle. » Sauf qu'elle n'en sait pas plus que ça, et les questions de Joren commencent à la stresser. «  Ah bah elle a pas voulu me le dire avant le lancement. Arrête de me faire stresser comme ça, la femme s'appelle Vivian et y a que les femmes sérieuses qui s'appellent Vivian. Je suis certaine qu'elle réfléchit à son boulot quand elle fait l'amour avec son mari. » Elle se fait toute petite sur ce canapé parce que Nova, elle est à moitié certaine de si ce qu'elle a fait était une bonne idée. Puis faut dire qu'elle s'est tellement souvent retrouvée dans des plans foireux à cause de son incapacité à dire non qu'elle a de quoi se méfier. À la question qu'il lui pose, elle retrouve son sourire. «  C'est ça oui, je vais pas poser pour playboy magazine non plus. » Et quand il se met à manger ses chips trop sensuellement vu le contexte, elle éclate de rire. «  Attends, » dit-elle en prenant son portable hors de la poche de son jeans avant de fouiller après les fameuses photos. Elle lui montre une où elle porte un débardeur qui ne dévoile qu'une partie très limitée de son ventre. «  Profites-en, c'est la seule fois où tu verras mon corps aussi dénudé, » glisse-t-elle avec un sourire amusé. Elle aime bien cette photo, surtout avec cette mèche de cheveux qui retombe devant ses yeux. «  Ça va encore, non ? Ils peuvent pas s'en servir pour acheter des esclaves en Amérique ? » Elle le regarde avec tout le sérieux du monde, bien trop confuse.


AVENGEDINCHAINS


paradise in your eyes

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, "I'll be here" and "you'll be alright".
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Joren De Hoop
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/03/2019
›› Commérages : 102
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Finn Cole
›› Schizophrénie : Joan Pryce ›› Asher James ›› Giovanni Esposito ›› James Campbell ›› Calie Washington ›› Rose Milligan ›› Kate Rhodes ›› Brane Malone ›› Ivy Abberline
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Mer 8 Mai - 21:32 )

highway unicorn, road to love
Nova & Joren

Dans le fond, c'est Nova qui est devenue essentielle à son existence. Passer d'Amsterdam à Cap Harbor, ça n'a pas été le changement le plus facile à vivre pour Joren. Il ne connaissait personne quand il a mis les pieds ici pour la première fois, ne savait même pas s'il viendrait au bout de son stage. Puis il est tombé sur Nova et tout est devenu plus bien plus agréable. Elle est son coup de foudre amical, l'une des rares personnes en qui il a placé sa confiance de manière quasi-instantanée. Il sait que si elle venait à disparaître, son expérience américaine ne serait plus la même. « Tant que toi t'es encore capable de me reconnaître, j'ai aucune raison de m'inquiéter. » Qu'il réplique en lui adressant son plus beau sourire fier. Taquiner Nova sur sa sexualité, c'est devenu l'un des passe-temps favoris du néerlandais. Il ne peut pas s'en empêcher et saisit chaque opportunité qui se présente à lui. Joren adore lui faire du rentre-dedans, même s'il n'a jamais vraiment été sérieux. Il aurait trop peur de gâcher leur amitié en couchant avec elle. Il y a pensé au début, quand ils n'étaient pas aussi proches. Maintenant, c'est devenu leur running gag, une blague qu'il balance essentiellement par habitude. Ça lui permet aussi de se lancer des fleurs, parce qu'on est jamais mieux servi que par soi-même. « Sérieux ? T'as jamais essayé de coucher avec un mec ? » Joren ne cache pas sa surprise. Dans sa tête, c'était presque logique que Nova ait au moins eu une expérience sexuelle avec un mec. « Raison de plus pour que tu couches avec moi. T'as besoin de vivre ce genre d'expérience au moins une fois dans ta vie. Avec moi, c'est sûr que tu seras pas déçue. » Il dit ça le plus naturellement du monde, en haussant les épaules avec nonchalance. Il a presque l'impression de balancer une vérité absolue alors qu'au final, c'est juste du troll. Il ne pourra pas jouer les étonnés le jour où Nova essayera de le défenestrer après qu'il lui ait lâché une de ces répliques un peu lourdes. Une chance qu'il sache faire preuve de subtilité quand son objectif est de séduire quelqu'un. S'il s'y prenait de la même manière qu'il joue avec Nova, il ne ferait que se forger une réputation de beauf. « Vu comme ça, j'trouve le sport encore plus inutile qu'avant. » Qu'il dit, quand elle l'interroge sur l'utilité des courbatures. C'est aussi pour ça qu'il aime bien Nova. Ils sont souvent en osmose quand il s'agit de ne rien faire. Manger des chips avec Nova, tout en étant gracieusement affalé sur son canapé, c'est une occupation que Joren adore. Ça, et écouter les aventures de la blonde en retenant un rire moqueur. « Tu le signalerais toi, si un pakistanais utilisait ma photo sur un site de rencontre pour vendre des enfants à des inconnus ? Enfin non, réponds même pas à cette question. Tu serais capable de lui envoyer une photo de ta carte bancaire pour finaliser la commande. » Et il se met à rire comme un abruti, sans aucun complexe. Évidemment qu'il ne croit pas Nova aussi naïve. Il ose espérer qu'un tel cas de figure ne se présentera jamais, mais il aime bien se moquer d'elle. Et puis dans le fond, Joren ne sait jamais à quoi s'attendre avec Nova. Il se méfie un peu de son histoire d'ailleurs, se montre inquiet alors qu'il ignore dans quoi la jeune femme s'embarque. Il a besoin de précisions, Joren. « J'aime pas les cookies alors je peux pas saisir la comparaison. » Qu'il fait, un léger sourire inscrit au coin de ses lèvres. « Ouais, bon, ok. Vivian, c'est un prénom fiable, j'te l'accorde. » Il se retient de plaindre le pauvre mari, par peur de passer pour un obsédé sexuel. Même s'il a déjà cette étiquette qui lui colle à la peau. C'est pour ça qu'il demande à Nova si les photos en question étaient des nudes. Joren, c'est le genre de mec qui rigole comme un perdu quand on lui parle de sexe. « Ah non, t'as raison. Y'a que les pervers creepy qui achètent Playboy. Je l'aurais mal vécu pour toi si tu t'étais retrouvée en couverture. » Nova sort son portable et lui montre la photo. Le néerlandais se saisit de l'appareil pour mieux observer cette photo. « Wow. Maintenant, je comprends de quoi tu parles quand tu dis que cette femme t'as regardé comme si elle avait découvert un paquet de cookies dont elle avait oublié l'existence. Dans mon cas, ça serait plutôt un paquet de chips. » Joren reste un garçon faible et il ne peut que reconnaître à quel point la blonde est belle sur cette photo. Il lui rend son téléphone et récupère les chips. « Franchement ? Je sais pas. Avec une photo pareille, tu peux me vendre tout ce que tu veux. Même une armée de bébés. J'dis oui à tout. » Il attrape une poignée de chips et l'engloutit sans aucune délicatesse. « Du coup ça se passe comment ? T'envoies des photos de toi, ils les analysent sous tous les angles et si ça leur convient ils te rappellent ? Et après quoi, tu commences des sessions photoshooting ? » Joren se tourne un peu plus vers elle, sourcils froncés. « S'il faut, tu vas devenir la nouvelle Emily Ratajkowski. Tu promets de pas m'oublier quand tu seras devenue riche et célèbre ? » Joren passe un bras autour des épaules de Nova et la rapproche de lui pour lui offrir un câlin digne de ce nom. Il serait triste, si Nova le zappait à cause de cette proposition.
✻✻✻
CODES ©️️️ LITTLE WOLF.


    girlfriend (noun) something you'll never have.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Nova Hamilton
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 03/01/2019
›› Commérages : 174
›› Pseudo : sophie
›› Célébrité : olivia baby holt
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s. claflin)
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( Lun 27 Mai - 19:05 )


Joren & Nova

highway unicorn, road to love


Ça pourrait la déranger à force toutes ces réflexions concernant sa sexualité. Mais Nova, elle a toujours été bien trop tolérante pour sa propre sécurité. Elle n'y fait même attention en réalité, elle sait que les remarques de Joren sont seulement dites pour l'embêter et sont loin d'être des propositions sérieuses. Puis même si elle était hétéro, elle aurait trop de mal à s'imaginer dans un lit avec lui. C'est peut-être parce qu'ils sont devenus trop complices à force de se fréquenter, que Nova a trop de mal à le visualiser comme étant un garçon charismatique alors qu'elle a dans la tête assez d'images que pour en faire une collection des "moments peu glorieux de Joren". À la question qu'il pose, elle se contente dans un premier temps de secouer négativement la tête avant de baisser les yeux vers ses mains. «  J'ai pas énormément d'expérience tu sais, mais interdiction de te servir de cette info pour m'embêter avec plus tard ! On est sur un terrain de confessions et rien ne peut quitter ce canapé, compris ? Mes aveux ne peuvent même pas atterrir dans ta cuisine, et ça même si cette phrase n'a aucun sens. » Elle plisse les paupières, fixant Joren comme un type du farwest qui s'apprêterait à tirer. Mais ce qu'il ajoute, ça suffit déjà à détendre les traits de son visage. «  Et si jamais je suis déçue, on fait quoi ? On prétend que rien n'est arrivé ? Tu sais que je pourrai pas m'empêcher de faire une réflexion si jamais après je te vois draguer une fille quand on sortira quelque part. Je te ferai foirer tous tes coups Joren, et pas seulement parce que tu n'arriveras pas à passer à autre chose après moi. » Elle sourit, un peu trop fière de cette répartie dont elle n'arrive à faire preuve que depuis qu'ils se connaissent. Faut croire que le néerlandais, il  a réussi à faire s'évanouir le coté trop innocent de la blonde. En tout cas, malgré ces phrases qu'ils peuvent se lâcher, il est assez évident que ni l'un ni l'autre n'est dans un mood de séduction. Affalés dans le divan, occupés à critiquer le sport en mangeant des chips, c'est pour Nova un plan bien plus intéressant que d'aller faire un footing trop matinal. Mais rapidement, la conversation redevient sérieuse. Enfin presque, parce que cette histoire de pakistanais elle a quand même le don de faire rire la cadette Hamilton. «  Mais c'est faux, je suis pas débile à ce point ! » s'exclame-t-elle en lui collant son pied en chaussette sur la joue. «  Je crois qu'au lieu de signaler, je verrai jusqu'où il pourrait aller. Genre si je lui demande de m'envoyer des nudes, tu crois qu'il aura des photos de toi à poil ? » Elle demande ça le plus sérieusement du monde, mais finit quand même par avoir un rictus parce que Nova se fait bien trop souvent rire toute seule. Sauf que quand il lui dit de ne pas aimer les cookies, toute trace de joie quitte son visage. «  Cooooomment ? Non mais c'est pas possible ça, c'est un truc de néerlandais ?  tu peux pas ne pas aimer les cookies c'est... c'est contre nature. » Après, Nova est loin d'être objective car elle est addict à tout ce qui contient du sucre. Et quand Joren lui parle de ses nudes, elle lève les yeux au ciel alors que quelques minutes plus tôt, elle était celle qui parlait de photos de lui dénudé. «  Je suis soulagée d'apprendre que tu ne le "lis" pas du coup, » dit-elle en faisant des guillemets avec ses doigts avant de sortir son téléphone pour lui montrer les photos. Pendant que Joren regarde, Nova se colle à lui et cringe un peu de se regarder poser. Elle semble heureuse sur la photo et ça se voit qu'elle est à l'aise, probablement parce que Lou était celle qui se trouvait derrière l'appareil. Un sourire, sincère cette fois, vient illuminer ses traits. «  Merci pour le compliment, » dit-elle fièrement. Et à ce qu'il ajoute, elle ne peut s'empêcher de rire. «  Je sais que je peux parfois faire dans l'original, mais le trafic de bébé ça ne m'a jamais vraiment intéressée. » Elle reprend sa place contre l'accoudoir du canapé, jambes tendues devant elle et posées sur celles de Joren. Non, Nova n'a aucune notion de l'espace personnel. «  Je crois oui, mais à mon avis ce sera juste pour une fois. Après je redeviendrai la petite illustratrice inconnue des sites qui ne perceront jamais. » Elle hausse les épaules et au fond, ça ne l'atteint pas vraiment de ne pas devenir réputée. Elle se dit que ce n'est que le début, qu'elle a encore toute la vie devant elle pour percer dans son domaine. «  Mais si jamais je deviens riche et célèbre, promis je ne t'oublierai pas. Peut-être qu'on pourra t'incorporer dans un shooting pour produits capillaires, t'as toujours eu de si beaux cheveux. Mais juste les cheveux hein, » ajoute-t-elle avec un sourire joueur, prête à se ramasser un coussin en pleine face ou des miettes de chips dans les cheveux. «  Parce que tu sais, je veux pas devenir riche et célèbre sans toi. » C'est sincère cette fois, Nova délaisse toutes les blagues et affiche son sourire le plus vrai. «  Mais et toi, de ton côté ? Personne ne t'a proposé de devenir, j'sais pas, youtuber pendant ta journée de travail ? » Question indirecte pour lui demander comment s'est passée sa journée.


AVENGEDINCHAINS


paradise in your eyes

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, "I'll be here" and "you'll be alright".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞
highway unicorn, road to love (Nova) Vide

Re: highway unicorn, road to love (Nova) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

highway unicorn, road to love (Nova)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération