I want it that way [Peter]

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Dan Fumero
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 16/12/2018
›› Commérages : 61
›› Pseudo : Florence
›› Célébrité : Andy Samberg
›› Schizophrénie : Paul McMahon ☾ Sarah Miller ☾ Helena Lewandowski ☾ Pio Esposito ☾ Martin Palmer ☾ Emmy Nelson-Riley ☾ Oscar Pierce ☾ Declan Pryce
I want it that way [Peter] Vide

I want it that way [Peter] ✻ ( Dim 21 Avr - 23:39 )












Encore une fois Rose m’avait abandonné pour partir chez Erin. J’avais voulu m’incruster avec elle, parce que après tout Erin c’était mon amie aussi, on s’était battu avec Rose, parce qu’elle ne voulait absolument pas de ma présence. Soit disant elles devaient faire des trucs de fille. C’était d’ailleurs à ce moment que j’avais eu la réaction qui avait énervé Rose. J’avais ouvertement rigolé. On ne pouvait pas m’en vouloir, mais je la voyais très mal faire des choses girly, alors que moi oui. Finalement les rôles étaient vraiment inversé. J’étais la femme et elle l’homme. Après un débat qui m’avait semblé interminable, comme souvent on avait décidé de jouer tout cela au Chifoumi et après 3 matchs nuls, j’avais fini par perdre ce qui avait entraîner une séance de boudage extrême. Sous le rire de Rose j’étais parti m’enfermer dans ma chambre.
Je me sentais tellement trist de ne pas participer a une journée avec elles. Je me sentais mis à l’écart et mal aimé. J’étais un bébé chat qu’elles étaient en train d’abandonner et je trouvais cela très triste. Tant pis pour Rose, quand elle irait prendre sa douche elle aurait une mauvaise surprise en voyant que son gel douche serait remplacer par de la mayonnaise. Enfin je projetais de faire cela, ce n’était pas encore dit que j’aurai le courage de me lever et de sortir de mon lit. Parce que finalement j’étais bien dans ma couette, c’était peut-être même le moment parfait pour faire une sieste. Enfin j’aurai pu faire la sieste si je n’avais pas une nouvelle fois traîner sur internet et sur les forums pour voir si on parlait de moi. Mais non rien du tout, depuis l’annonce de ma retraite plus personne ne s’intéressait à moi et mon égo en prenait un certain coup, mais je le vivais pas aussi mal que je le pensais et puis surtout j’avais réussi à trouver une nouvelle crème pour le visage et j’avais déjà hâte de la recevoir à la maison. Tout cela me faisait frétiller et je pourrais presque oublier pourquoi j’étais en train de bouder. D’ailleurs en entendant la porte d’entrée se refermer, j’avais l’espoir fou que Rose vienne s’excuser auprès de moi, mais évidemment que non. Alors pour la peine, j’allumais toutes les lumières de ma chambre et je mettais la musique à fond pour me trémousser.
Cela n’avait aucun effet sur sa personne et c’était encore plus triste. Sans baisser le son pour autant, je m’asseyais sur mon lit à la recherche d’une activité qui pourrait me sortir de mon ennui et faire sortir Rose de sa chambre.
J’étais encore en train de réfléchir, quand finalement tout avait fini par s’arrêter. Il n’y avait plus de musique, plus de lumière, plus rien du tout. Je pensais à une mauvaise blague de Rose, mais cela commençait à être beaucoup trop long pour que cela vienne de sa part. Je regardais sur mon téléphone, mais plus de wifi non plus j’étais passé en 4G. Tout cela commençait sérieusement à m’inquiéter, alors terminer de bouder. J’avais besoin de la présence de Rose. « Roooooose, il fait tout noir et je sais pas comment remettre la lumière » Comme elle était beaucoup plus débrouillarde que moi, j’espérais qu’elle trouverait une solution. En attendant je faisais comme chez moi et je grimpais dans son lit pour m’installer à ses côtés. « Mais c’est chouette, on va pouvoir faire une soirée pyjama » Enfin ça c’était si Rose acceptait de me parler, alors pour la faire réagir j’essayais de la secouer et de lui mettre une main sur le visage sans la moindre délicatesse, mais je fus surpris de trouver son visage piquant au toucher. « Rose depuis quand t’as de la barbe ? » Et à mon avis quelque soit la réponse, il y avait fort à parier que j’allais me mettre à crier comme une fillette.




lumos maxima


† Somewhere only we know


I want it that way [Peter] 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 282
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (j. pettersen), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (o. holt), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s.claflin)
I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( Lun 22 Avr - 15:41 )


Dan & Peter

You are my fire, the one desire


Comme Peter n'a pas William chez lui ce weekend, il se sent bien seul dans cette grande maison où il vit seul. Pourtant il devrait avoir l'habitude, ça commence à faire un moment qu'il vit là et qu'il passe les trois-quart de sa semaine sans personne d'autre que ses séries télé et ses films préférés qu'il regarde en boucle. Sauf que ces derniers temps, Peter passe bien plus de temps avec Rose qui est venue combler sa solitude. Il s'habitue à pouvoir l'appeler en plein milieu de la soirée parce qu'il a eu une envie soudaine d'être proche d'elle. Enfin quand il dit proche, c'est littéralement proche. Ce n'est pas de la romance entre Peter et elle, c'est plus un plan sexe qui se répète sans que ce ne soit pour lui déplaire. Il aime bien être avec elle, entendre ses réflexions et mini-clash qu'il lui rend bien parce que c'est comme ça qu'ils fonctionnent, à se draguer une minute puis à se chercher celle d'après. Comme il n'avait pas envie de passer la soirée seul encore une fois, il lui a donc envoyé un SMS pour savoir si il pouvait passer chez elle. Ce n'est que plus tard qu'elle lui a répondu qu'elle était occupée mais qu'il pouvait toujours entrer, que la porte était ouverte et qu'elle n'allait pas tarder. Alors Peter, il ne se fait pas prier. Il prend sa voiture, roule jusqu'à chez Rose et rentre dans l'appartement comme si c'était chez lui. Il ne sait pas si son colocataire est là, elle lui en a vaguement parlé sans entrer dans les détails et il n'a donc aucune idée de à quoi il peut bien ressembler, autant physiquement qu'au niveau de sa personnalité. Quand il entend la musique se lancer dans la chambre de l'autre coté du couloir, ça surprend Peter mais il ne réagit pas plus que ça. Fact numéro 1 : le colocataire est là. Fact numéro 2 : il a des goûts assez exotiques en matière de musique. Sans se signaler parce que c'est un malpoli, Peter se glisse dans la chambre de Rose et se dit qu'il va attendre qu'elle revienne sans avoir la moindre idée de comment s'occuper. D'abord, il sort son téléphone et joue à Clash of Clan avant d'être lassé parce qu'il est vraiment très nul. Il finit par s'affaler sur le lit et rien que de sentir l'odeur de Rose sur les coussins, ça lui tire un léger sourire en coin. Puis Peter, il finit par somnoler. Il ferme juste les yeux, se laisse bercer par les bruits alentours même si la musique du coloc n'aide pas à avoir un repos paisible. La musique se coupe et enfin, il se sent sombrer. Il se tourne sur le coté, entend la porte s'ouvrir et pense dans un demi-coma que ça doit être Rose qui rentre de sa soirée. Sauf que Rose, elle a une voix vachement masculine qu'il ne lui reconnaît pas vraiment. Et voilà qu'en plus on lui touche le menton et ça, ça ne va pas passer. D'un bond, Peter se lève, totalement éveillé, et se protège à l'aide d'un coussin qu'il tend devant lui. « Qu'est-ce que tu fiches à me tripoter la barbe ?! » Il plisse les paupières à cause de l'obscurité et marche en crabe jusqu'à l'interrupteur pour aller allumer la lumière. Sauf que rien ne se passe. « Pourquoi t'as coupé les lumières ? Désolé mec mais je suis pas de ce bord alors les soirées romantiques en tête à tête dans le noir, je passe. » Il a toujours son coussin tendu devant lui au cas où le gars bizarre chercherait à faire une approche.

AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Dan Fumero
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 16/12/2018
›› Commérages : 61
›› Pseudo : Florence
›› Célébrité : Andy Samberg
›› Schizophrénie : Paul McMahon ☾ Sarah Miller ☾ Helena Lewandowski ☾ Pio Esposito ☾ Martin Palmer ☾ Emmy Nelson-Riley ☾ Oscar Pierce ☾ Declan Pryce
I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( Mer 1 Mai - 12:15 )












Rose avait cette fâcheuse tendance à me vexer constamment. J’étais sûr qu’elle le faisait exprès parce que je réagissais toujours au quart de tour, mais quand même je trouvais ça honteux qu’elle m’exclue de la sorte de ses journées avec Erin. L’avantage c’était d’avoir pu faire une petite sieste au calme, mais quand même. D’ailleurs en l’entendant rentrer sans même prendre la peine de venir me voir je me vexais une nouvelle fois et cette fois j’étais bien décidé à l’énerver et pour ça j’y allais à fond avec la musique. Avec une petite préférence pour les groupes des années 90. Si je connaissais les chorégraphies, je serais sûrement en train de danser, mais chanter c’était tout aussi bien. Enfin c’était ce que j’étais en train de faire jusqu’à ce que toutes les lumières se coupent. J’étais persuadé que c’était encore un coup de Rose pour me faire taire, mais ne pas entendre la voix de ma colocataire, ni voir revenir la lumière commençait à m’inquiéter sérieusement.
Dans ces moments-là qu’importe si Rose n’avait pas été gentille avec moi, j’avais besoin d’elle et qu’elle me dise des conneries. A ce niveau j’étais même prêt à l’écouter me critiquer et se moquer de moi. Cela prouvait à quel point cette extinction de lumière m’angoissait. Alors ni une ni deux j’entrais dans sa chambre et je grimpais dans son lit sans la moindre délicatesse en la poussant dans tous les sens heureux à l’idée de faire une soirée pyjama avec elle. Si on allumait des bougies, j’étais prêt à lui faire tous les soins qu’elle voulait. Pour me décider, il fallait que je connaisse la texture de sa peau, mais bizarrement elle avait de la barde. Ce n’était pas beaucoup normal d’avoir de la barbe, même pour Rose. « Qu'est-ce que tu fiches à me tripoter la barbe ?! » MAIS CE N’ETAIT PAS LA VOIX DE ROSE !! C’ETAIT LA VOIX D’UN HOMME ! Je venais de tripoter la barbe d’un homme que je ne connaissais pas. [cornflowerblue] « AU SECOUUUUURS ON CHERCHER A ME TUER !! AU VOLEUR !! » [/color] Après de nombreuses secondes à crier je m’arrêtais parce que mon cerveau s’était mis à réfléchir. « Est ce que tu es un voleur ou un tueur ? » Si c’était un voleur, il ne serait certainement pas resté uniquement dans la chambre de Rose et si c’était un tueur peut-être que je serais déjà mort. A moins que son plan c’était de faire ami-ami avec moi avant de me tuer. Mon dieu, j’étais le personnage principal d’un film d’horreur et personne ne m’avait prévenu. « Pourquoi t'as coupé les lumières ? Désolé mec mais je suis pas de ce bord alors les soirées romantiques en tête à tête dans le noir, je passe. » Alors déjà ce n’était pas moi qui avait éteint la lumière. A part avec les interrupteurs, je ne savais pas comment on pouvait faire ça. « JE M’OFFUSQUE » C’était important que cet homme le sache. « Les lumières se sont coupés toutes seule. Je pensais que c’était Rose la responsable, mais de toute évidence elle n’est pas là. » Ceci dit, cela n’expliquait quand même pas la présence de cet individu. « T’es qui ? Pourquoi t’es là ? Comment t’es rentré ? Et pourquoi dans la chambre de Rose ? » J’étais prêt à lui demander s’il voulait un soin du visage, mais lui avoir tripoter la barbe ne faisait pas de nous des personnes proches. « Pour info je ne suis pas homosexuel non plus, j’aime juste prendre soin de moi. Et je compte reconquérir Erin » Ce n’était pas gagné pour la dernière partie, mais je continuais d’y croire. Le mieux ça serait même que cet homme puisse allumer les lumières. Parce que j’avais beau penser que j’étais la réincarnation du Messie, je n’avais pas encore la faculté de faire de la lumière. Ni de changer l’eau en vin maintenant que j’y pensais.




lumos maxima


† Somewhere only we know


I want it that way [Peter] 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 282
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (j. pettersen), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (o. holt), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s.claflin)
I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( Mer 29 Mai - 15:00 )


Dan & Peter

You are my fire, the one desire


Au fond, Peter ne sait même pas si il vient chez Rose pour faire du sexe ou totalement autre chose. Il est plutôt fatigué avec sa journée de travail dans les pattes et il sait qu'il ne serait pas des plus performants et que Rose ne manquerait pas de lui faire remarquer. Après tout, l'ego de Peter demande un 10/10 ou rien du tout, sinon il fait la grève. Et même si elle n'est pas là, plutôt que de faire demi-tour pour rentrer chez lui, il préfère l'attendre. Il aime bien passer du temps avec elle, l'écouter parler de choses et d'autres et voir son sourire grandir sous les compliments déguisés qu'il lui lâche, de temps en temps. Le truc, c'est qu'il est si fatigué qu'il finit par carrément s'endormir par-dessus les couvertures. Il n'a même pas remarqué que les lumières s'étaient coupées, c'est pour dire à quel point il est parti loin. Quand il sent quelqu'un grimper sur le lit, il pense d'abord que c'est Rose. Il sourit dans un demi sommeil, s'apprête même à passer un bras autour d'elle jusqu'à ce que la personne ne se mette à parler. Là, Peter bondit et se fait percer le tympan par un type qu'il n'a jamais vu de sa vie. « MAIS LES VOLEURS CA DORT PAS SUR LES LITS DES GENS QU'ILS VOLENT ! » s'exclame-t-il en bondissant hors du lit afin d'immédiatement mettre fin à tout contact physique entre lui et l'autre homme. Maintenant, Peter et l'autre drama king ont l'air de deux chats sauvages qui cherchent à défendre leur territoire respectif. « Qu'est-ce qui me dit que tu n'es pas un voleur ou un tueur, hein ? » Il se méfie, son coussin toujours tendu droit devant lui. Puis au final, Peter se raisonne. Il n'entend pas de bruit de l'autre coté de la porte alors le gars en question, ça ne peut qu'être le fameux colocataire. Comment est-ce qu'il s'appelle déjà ? Rose a dû le mentionner une fois, mais il arrive seulement à se rappeler que son prénom commence par un D. Du coup, Peter l'appellera Dave. Dave c'est bien, ça lui colle à la peau. Son "je m'offusque" fait presque rire Peter. En vrai ça devrait l'effrayer mais ça a tellement fait rire la joueuse après relecture qu'elle a décidé que Peter voulait rire aussi. Ils finissent par en conclure que non, Rose n'est pas là. « J'étais censé retrouver Rose, elle m'a dit qu'elle allait rentrer plus tard et que j'avais qu'à l'attendre dans sa chambre. Sauf que je me suis endormi et qu'elle est toujours pas là, ce qui fait que je me retrouve en tête à tête avec.. t'es son coloc, c'est ça ? » Enfin, il abaisse son coussin. « Je m'appelle Peter, » se présente-t-il. Dave trouve important de signaler qu'il n'est pas gay et en guise de réponse, Peter se contente de hocher la tête pour faire semblant que ça l'intéresse. « Ça va alors, la prochaine fois que tu voudras me tripoter la barbe je déclencherai l'alarme "Erin". » Il replace le coussin là où il l'avait trouvé quoi que avec l'obscurité, il est fort possible qu'il l'ait mis à l'envers. « Faudrait peut-être descendre dans la cave du bâtiment pour remettre le courant, » lâche-t-il en essayant de croiser le regard de Dave, quasi certain qu'il est actuellement en train de regarder tout-à-fait à coté. « T'as une lampe torche Dave ? » Oui parce que Peter dans les escaliers, dans le noir, c'est un appel au suicide.

AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Dan Fumero
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 16/12/2018
›› Commérages : 61
›› Pseudo : Florence
›› Célébrité : Andy Samberg
›› Schizophrénie : Paul McMahon ☾ Sarah Miller ☾ Helena Lewandowski ☾ Pio Esposito ☾ Martin Palmer ☾ Emmy Nelson-Riley ☾ Oscar Pierce ☾ Declan Pryce
I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( Dim 16 Juin - 10:49 )












Je m’attendais à trouver Rose dans son lit, pas un espèce de mal qui me criait dessus. En plus peut-être que c’était un voleur, qu’il allait me faire du mal pour après partir avec tous mes biens les plus précieux. Je pensais à mes crèmes hydratantes et j’avais peur. « MAIS LES VOLEURS CA DORT PAS SUR LES LITS DES GENS QU'ILS VOLENT ! » Oh oui, il marquait un point, mais après il disait peut-être ça pour que je baisse ma garde. « Les voleurs qui sont fatigués et qui ont besoin d’une sieste doivent sûrement le faire » En tout cas cela me semblait logique. « Qu'est-ce qui me dit que tu n'es pas un voleur ou un tueur, hein ? » C’était un peu trop facile de retourner la situation. « Cesse de me menacer avec ton coussin. Je suis pas un voleur parce que j’ai les clés d’ici et que j’ai toute mes affaires ici aussi. Je suis pas un tueur non plus parce que Rose est toujours de ce monde » Et vu comment on passait notre temps à se chamailler et se crier dessus, c’était un miracle qu’on soit tous les deux encore vivant. En tout cas ma présence ici était totalement explicable, mais pas la sienne. Alors j’attendais.  J'étais censé retrouver Rose, elle m'a dit qu'elle allait rentrer plus tard et que j'avais qu'à l'attendre dans sa chambre. Sauf que je me suis endormi et qu'elle est toujours pas là, ce qui fait que je me retrouve en tête à tête avec.. t'es son coloc, c'est ça ? » Oooh, il serait le fameux Dieu du Sexe ? Ou c’était encore une autre personne ? Je ne savais plus avec Rose. « Je ne sais pas si colocataire est vraiment le bon terme. Je suis juste venu déposer mes valises et je suis pas reparti » Alors oui je lui avait quand même demandé, mais techniquement elle ne m’avait jamais donné de réponse. Peut-être j’aurai du m’installer chez Erin. « Je m'appelle Peter, » Okay ça allait, il avait une tête de Peter. D’ailleurs Peter il était gentil, il était mignon, mais il pensait que j’étais gay. Cela n’allait pas le faire du tout. Aimer prendre soin de soi ne faisait pas moi un homo. Puis être homo signifierait renoncer à Erin, j’étais pas encore prêt pour ça. « Ça va alors, la prochaine fois que tu voudras me tripoter la barbe je déclencherai l'alarme "Erin". » Et il dirait ça comme un cri de guerre ou un cri de ralliement ? « Je ne voulais pas te tripoter la barbe, je voulais embêter Rose en lui collant mes mains sur le visage » Pour la réveiller en douceur comme je savais si bien le faire. « T'as une lampe torche Dave ? » Hein ? C’était à moi qu’il était en train de parler. « Alors pour ton information moi c’est pas Dave, okay j’aurai pu prêter ma voix au minion qui se nomme Dave, mais c’est pas le cas. Moi c’est Dan. Comme Dan Fumero. Comme la prochaine rose qui va être développé. J’ai milité pour ça » Bien que pour l’instant l’administration ne semblait pas faire grand cas de mon outrance et n’était pas décidé à changer les choses. Dommage pour eux, ils allaient me voir régulièrement jusqu’à ce que j’obtienne gain de cause. « Mais non je n’ai pas de lampe torche, j’ai l’air de me promener avec ça dans mon sac ? » Je n’avais même pas de sac de toute façon. « Ceci dit j’ai mon téléphone, c’est la même chose ? En plus regarde comme mon fond d’écran est beau » Je tendais le bras pour lui montrer une photo de Rose pas du tout à son avantage. J’avais pris la photo pendant qu’elle dormait et voir ça tous les jours, me faisait rire. « Je te donne mon téléphone et tu passes devant » Même si j’étais aussi bien foutu que lui, il avait l’air d’avoir plus de muscle, et je ne restais pas très loin derrière lui parce que j’avais peur de rester seul. A tel point que dans les escaliers, je m’accrochais presque à lui. « Tu sais où est le compteur de la maison ? » Parce que personnellement j’en avais aucune idée, je ne savais même pas à quoi ça devait ressembler.




lumos maxima


† Somewhere only we know


I want it that way [Peter] 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Peter Shacklebolt
LOVE MAKES A FAMILY.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 02/09/2018
›› Commérages : 282
›› Pseudo : sophie odinson, queen of asgard
›› Célébrité : aaron taylor-johnson
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b. skarsgard), alma worrell (j. pettersen), misha castillo (a. de armas) nova hamilton (o. holt), elijah livingston (j. mcavoy) et diego abberline (s.claflin)
I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( Mar 6 Aoû - 15:41 )


Dan & Peter

You are my fire, the one desire


Bon, Peter doit quand même avouer que ce gars qui se tient devant lui, de l'autre coté du lit, est plutôt drôle. Dans d'autres circonstances, il aurait pouffé de rire avant de lâcher un "c'est pas drôle" parce qu'il n'assume pas d'avoir l'humour facile. Mais là, il sourcille à peine et se contente de plisser un peu plus les paupières, comme si ils étaient dans un vieux western tout cliché. Après tout, peut-être qu'il essaie de lui brouiller le cerveau en étant lui-même un voleur ou un tueur. Mais non, ce type a de plutôt bons arguments pour prouver qu'il n'est rien de tout ça. « Ok je te crois, » répond simplement Peter en abaissant son coussin avant de finalement le balancer sur le lit, absolument pas à sa place. Puisqu'il a du mal à saisir les explications données, ne voyant pas la différence avec un colocataire, Peter se contente de hocher la tête à ce que lui dit Dave. Si on résume la situation, aucun des deux n'est un voleur. Dave squatte chez Rose, mais Dave aime bien Erin même si il tripote le visage de Rose. Ça fait beaucoup trop d'info à la fois, ce qui a pour conséquence de créer un Shacklebolt perdu. « Vous faites souvent ça ? » demande-t-il, un peu sceptique. N'empêche, c'est bien joli de faire connaissance, mais Peter n'a pas trop envie de passer les heures à venir dans le noir avec un gars. Il est bien déterminé à aller voir en bas si il est possible de rallumer les lumières mais pour ça, il a besoin de la coopération de Dave. Qui s'appelle Dan. Il aurait tout aussi bien pu avoir Iglesias comme nom de famille, ça n'aurait rien changé pour Peter. « Comme la prochaine... Quoi ? » Peter est totalement perdu. « Faut réussir à te suivre, Dan. » Cette fois, Peter ne se trompera plus. Quand Dan a parlé d'une Rose à programmer, Peter s'est imaginé qu'il allait cloner sa colocataire. Il n'avait cependant pas envie de se perdre dans une conversation sans aucun sens alors il n'a pas développé sa question, préférant directement couper court à toute discussion sur ce sujet. « Tout le monde a une lampe poche dans sa maison, c'est limite la règle numéro une quand t'emménages quelque part. Regarde les films d'horreur, ils se baladent pas avec des allumettes. » Deux drama kings en plein débat philosophique. Si Rose rentrait à cet instant, elle repartirait sûrement aussitôt. Avant que Peter ne puisse comprendre pourquoi, Dan lui tend une photo de Rose en train de dormir qui fait quand même un peu sourire le brun. « Vous avez l'air vachement proches tous les deux. » Bah oui, Peter il s'imagine directement qu'ils dorment dans le même lit et tout ce qui va avec. Il prend l'appareil et utilise le flash pour se déplacer à travers les pièces. « C'est toujours au même endroit, » répond-t-il en descendant les marches menant à la cave. Un bref silence s'installe avant que Peter ne le rompe en se raclant la gorge. « Et du coup, Rose et toi, vous.. ? Enfin, ça vous arrive d'être, j'sais pas, plus que des colocs ? » Il ne le regarde pas, sourcils froncés, faisant mine d'être plus concentré sur leur destination que leur conversation.

AVENGEDINCHAINS



crawling back to you
You know our love would be tragic , so you don't pay it, don't pay it no mind. We live with no lies, and you're my favourite kind of night. So I love when you call unexpected, 'cause I hate when the moment's expected. So I'ma care for you, 'cause girl you're perfect. You're always worth it.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


I want it that way [Peter] Vide

Re: I want it that way [Peter] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I want it that way [Peter]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération