Prison Break - Olivia Winterfell

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♚ Wilde Gang ♛
Lucas Wilde
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 1005
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
Prison Break - Olivia Winterfell Vide

Prison Break - Olivia Winterfell ✻ ( Lun 22 Avr - 11:46 )

Prison Break
Olivia & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••

« Zinzinuler ?! Vous l’avez inventé, c’est pas possible. J’avais accepté Nyctalope et Abstème tout à l’heure parce que ça me disait vaguement quelque chose mais là… ! » Déjà qu’il avait mal au cotes, le fait de s’agacer lui arracha une grimace de douleur. Voilà quelques heures que le diagnostics était tombé : d’anciennes blessures du Wilde s’étaient rouvertes. Ses cotes s’étaient de nouveaux fêlées parce qu’il avait refait des activités sportives alors qu’il était tenu de se calmer pendant six mois. Chose que Lucas n’avait évidemment pas fait. Sérieusement, six mois ? N’importe quel Wilde aurait ri au nez du médecin. Comme si on pouvait tenir en place pendant tout ce temps… ! La tête de mule de Lucas n’avait pas obéit  et résultat, il se retrouvait sur un lit d’hôpital à jouer au scrabble avec la patiente du lit d’à côté. La table de chevet leur servait de support, et la dame, plus âgée d’environ dix années, lui faisait mordre la poussière. « Vous me traitez de tricheuse ? Vérifiez sur Internet ! » « Vous pensez que je n’vais pas le faire ? Regardez-moi ! » rétorqua Lucas en attrapant son portable pour aller directement sur son moteur de recherche. Il pinça les lèvres lorsque Google lui annonça que le mot existait bel et bien. L’homme en profita pour faire quelques recherches supplémentaires, au cas où. « Rah mais vous aviez préparé votre coup à la distribution des lettres. Jamais vu quelqu’un avoir deux Z d’un coup… » râla t-il sans quitter son écran des yeux, de mauvaise foi. Il soupira lorsque ses recherches aboutirent. « Ah ouais, et cucurbitacée existait vraiment aussi, bordel… je me sens minable avec mon cheval et ma circoncision moi… » « C’est à force de jouer qu’on s’améliore » le rassura son adversaire. Alors qu'il tendait l'oreille depuis le début du jeu, Lucas jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. La porte de la chambre était ouverte et donnait sur le large couloir de l’hôpital, qui venait justement de se faire plus silencieux qu’il y a quelques minutes. L'endroit était plus calme. L'aide-soignante et l'infirmière qui avaient été présentes lors de son arrivée n'y étaient pas. Bingo, c’était le moment de se carapater ! « Vous l’emportez… il faut que j’y aille ! » Sur ces mots, le Wilde arracha sa perfusion sous les yeux médusés de l’autre patiente, quitta sa position mal allongée à cause du jeu pour se mettre assis en grognant de douleur, puis il renfila (non sans douleur!) son t-shirt par-dessus ses bandages extraordinairement serrés sur son torse. Il était agréablement surpris que le fait de retirer la perf’ ne l’ait pas fait biper, ça arrivait parfois, mais faut croire qu’on avait oublié d’enclencher la petite alarme. Erreur, docteur !

Oui, faire une chose pareille était totalement irresponsable, mais ce boute-en-train de Lucas préférait marcher tel un mort-vivant de Walking Dead comme il le faisait maintenant, que de rester une minute de plus le cul posé quelque part. Ça le stressait, et ça lui donnait l’impression de gâcher de précieuses minutes de sa vie. Il était très inconscient à ce niveau, car se négliger de la sorte pourrait lui entrainer des séquelles à vie si, fort heureusement pour lui, il n’y avait pas eu des personnes pour l’attraper par la peau du cou et le remettre à sa place. « N’oubliez pas de prendre vos médocs vermifuge machin hein ! Et bon rétabl… » Tandis qu’il atteignait déjà la porte, l’homme se tut en tombant nez-à-nez avec l’infirmière qui était justement présente lors de son internement. « Re-bonjour Olivia ! Oui euh, en fait, il n’y a plus de papier toilettes chez nous… du coup je vais utiliser les cabines du couloir… » inventa t-il, avant de réaliser le petit soucis dans son histoire, qui lui ferait gagner le droit de se rallonger immédiatement. « …sans perfusion, ouais, parce que sinon c’est gênant… » tenta t-il avec un petit sourire d’excuse. Le problème, c'est qu'on avait briefé Olivia sur les mauvaises manières des Wilde et qu'elle ne se ferait pas avoir si facilement...


••••

by Wiise



— Lucas Wilde —
Grand vainqueur de la Battle

Prison Break - Olivia Winterfell IvLqiq8A_o
Revenir en haut Aller en bas

Prison Break - Olivia Winterfell

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération