holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Bird Roth-Spiegelman
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 211
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Jeu 25 Avr - 19:54 )



Hey, brother, there's an endless road to re-discover
with, holden.


Elle sifflote Bird en faisant le ménage dans la colocation, elle a envie de danser, elle a envie de chanter, elle est tout simplement heureuse et il n’y a absolument aucune raison pour cela. Enfin si, elle s’est enfin inscrite pour faire ses études de soigneur animalier par correspondance, elle a reçu ses premiers cours et elle a plus que hâte de pouvoir commencer à étudier, mais comme c’est une personne très peu organisé, elle a décidé de s’acheter un calendrier pour se faire des deadlines, avec plein de couleur et il faut le dire, actuellement, elle est plus en train de chanter qu’autre chose. Mais au moins, ça commence à ressembler à quelque chose. Elle, par contre, c’est un autre combat, elle a un masque sur le visage qui pourrait la faire ressembler au grinch, un masque qui pose sur les cheveux. Heureusement qu’Andy n’a pas prévu de passer, il aurait peur d’elle et il la quitterait. Alors Bird, elle fait souvent ça quand elle sait qu’elle sera toute seule, que Matthias sera en cours, Sofia au boulot et elle, en repos. Elle l’appréciait son repos en ce moment, elle se sentait bien trop fatiguée et les siestes sauvages semblaient l’attaquer plus que d’accoutumées. Mais elle ne s’en préoccupait pas trop, même si elle le devait sûrement. Elle devrait peut-être aller chez le médecin, mais elle n’a pas le temps, ou du moins, elle ne prend pas le temps de le faire. Elle danse au rythme de la musique et quand son téléphone s’arrête pour lui indiquer un appel, elle court pour l’attraper et décroche sans vraiment savoir qui c’est. Et au bout du fil, elle reconnaît la voix de son frère qui la fait sourire. Le sourire ne se perd pas quand elle apprend qu’elle doit aller chercher Grant à la crèche. Elle regarde alors l’heure, râle un peu auprès de son frère parce qu’elle va devoir courir, et elle raccroche en abandonnant ses stylos, son calendrier et elle se presse pour aller se rincer le visage et les cheveux avant de s’habiller à la va-vite avec un jean, une chemise qu’elle a volé à Andrea et une paire de basket, elle laisse un mot pour les colocs avant de se dépêcher pour aller à la crèche, histoire que Grant ne s’inquiète pas de ne voir personne.

Quand elle arrive devant la crèche, elle est essoufflée et elle prend le temps de regarder son téléphone, elle a cinq minutes d’avance, parfait pour une cigarette. Elle l’allume alors en soufflant, elle se sent bousculée et elle n’aime pas vraiment ça au fond, mais elle ferait tout pour son frère de toutes façons. Elle pourrait tout faire pour lui et pour son neveu. Même tuer cette blonde qui lui sert d’ex-femme. Mais ça, elle se garde bien de le lui dire. Quand les portes s’ouvrent, elle écrase sa cigarette et rentre dans le bâtiment avant de voir son neveu qui lui court dans les jambes, elle le récupère alors, en le serrant fort dans ses bras, elle prend les informations à prendre avant de retourner chez son frère, main dans la main avec le petit. Heureusement pour eux que la crèche n’est pas loin, au moins, elle peut marcher avec et puis ça leur fait du bien, plutôt que de prendre le bus. Et une idée la traverse alors qu’ils sont à quelques pas de chez son frère, et alors qu’elle voit un oeuf sur le rebord du jardin « Tu veux qu’on s’amuse avec Tata, Grant ? » Le petit hoche positivement la tête, elle regarde à droite, à gauche, discrètement avant de rentrer dans le jardin pour voler les oeufs qu’elle met dans sa besace pendant que le petit lui en ramène deux à tout casser. Bird a de nouveau cinq ans et ça la fait rire et quand elle ne remarque plus d’oeufs, elle sort, victorieuse avant de reprendre sa marche pour finalement entrer dans l’appartement de son frère, déposant son butin sur le plan de travail tout en profitant pour en donner un à son neveu. Quand il a terminé, elle se presse d’aller le mettre au bain et elle envoie un message à Andrea pour lui dire qu’elle est de garde et que son frère ne devrait pas tarder donc qu’il pourrait se rejoindre au parc si jamais il en avait envie. Alors qu’elle était en train de préparer le repas pour son frère et son neveu après être partie en exploration dans un frigo presque vide, elle entend la porte qui s’ouvre et elle voit Grant qui court dans les jambes de son père. Elle dépose alors sa spatule en bois sur le plan de travail et regarde son frère qui entre dans la cuisine « Pour ma défense, les oeufs en chocolats nous ont appelés. » Elle hausse les épaules en riant avant de courir dans les bras de son frère pour le serrer si fort qu’elle pourrait presque l’étouffer si elle avait de la force. « Tu m’as manqué espèce d’idiot. » Cette insulte a au moins le chic de faire rire Grant qui court dans l’appartement en répétant idiot, idiot, idiot Et Bird, elle ne s'en veut même pas.


- - She was a beautiful dreamer. The kind of girl, who kept her head in the clouds, loved above the stars and left regret beneath the earth she walked on.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Holden Roth
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 10/04/2019
›› Commérages : 145
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : jamie sexy dornan
›› Schizophrénie : sofia di lazio (a. vikander)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Jeu 25 Avr - 22:47 )

hey, brother, there's an endless road to re-discover
bird & holden
Il change de jambe, croisant la gauche sur celle de droite tout en soupirant discrètement. Encore une de ces réunions qui s’éternise. Une chance qu’il n’est pas attendu. Il gratte doucement la pulpe de son index sur sa barbe tout en écoutant les hommes autour de lui parler et débattre de la situation, à savoir s’il faut étendre la gamme luxe ou non, se chamaillant a coup de contre arguments sur le pôle des pneus qui devrait sûrement s’étoffer un peu plus suite a certaines demande particulières bien qu’exceptionnel de certains de leurs clients. Holden se redresse tout en s’étonnant lorsqu’il voit l’écran de son téléphone s’allume sous ses yeux. Il s’en saisit aussitôt, sans aucune gêne devant tout le monde, après tout, c’est lui le boss. D’un geste rapide du pouce, il déverrouille l’écran et lit le message laisse par sa femme. Elle a un souci et ne pourra donc pas aller chercher Grant à l’école, ni le garder pour le reste de la semaine apparemment. Il ne sait pas ce qu’elle mijote encore, mais il ne posera pas de question pour autant. Après tout, ils sont séparés depuis un an maintenant et ils ont chacun leur vie de leur cote. Du moins, il le lui souhaite, malgré tout ce qu’elle a pu lui faire. Parce qu’Holden est simplement comme un loup, il mord à pleine dent pour blesser, lorsqu’on lui a fait mal. Système d’auto-défense qui ne se connaissant pas forcément, pas à ce point-là en tous les cas. Il lui répond simplement part un ok, qu’il gardera évidemment Grant sans problème. Lui demandant quand même si cela change quelque chose pour son prochain week-end de garde. Il n’aura pas de réponse à cette question. Il regarde l’heure et se rend compte que c’est bientôt l’heure d’aller le récupérer. « Excuser moi, je dois passer un appel. » Qu’il dit en se levant. Il sait à qui il peut demander d’aller chercher Grant à sa place, juste le temps que sa réunion se termine. Il appelle donc sa petite sœur Bird, et il rigole lorsqu’elle l’engueule parce qu’il s’y prend à la dernière minute, avant de finalement raccrocher pour retourner à sa réunion.

Il a encore la main sur la clinche, qu’il entend déjà son fils galoper vers lui et n’a pas le temps de se pencher que la petite tête blonde s’agrippe déjà à ses jambes. Il se penche en avant pour venir déposer un baiser sur le crâne de son fils avant d’ébouriffer sa tignasse, rigolant alors que l’enfant ronchonne en protestant, argumentant que c’est tata Bird qui l’a coiffé. Ca fait d’autant plus rire Holden qui fait quelques pas de courses pour récupérer son fils qui coure déjà dans l’autre sens et il le soulève d’un bras dans les airs, le calant agilement contre sa hanche alors qu’il marche en direction de la cuisine. Se délestant de sa cravate, sa veste et de Grant qui veut être par terre. Il n’a pas fait un pas vers sa sœur qu’elle se défend déjà de l’appel des œufs en chocolat. Il cherche aussitôt l’objet du délit du regard, les trouvant un peu plus loin sur le plan de travail dans un coin ou l’enfant n’a pas accès. C’est déjà ça ! « Tu ne lui en a pas trop donné avant le dîner, j’espère. » Qu’il avance en ouvrant les bras pour accueillir sa sœur et la serrer contre lui, déposant comme pour son fils, un baiser sur le sommet de son crâne. Il ferme les yeux et souris tandis qu’il garde sa sœur contre lui alors qu’elle le serre fort contre lui. Il ne saura jamais expliquer cet amour qui déborde de lui lorsqu’il serre sa sœur dans ses bras, ou lorsqu’il est prêt d’elle tout simplement. C’est différent de l’amour qu’il éprouve pour son fils, ou encore de l’amour qu’il a pu éprouver pour sa femme. Pourtant, c’est là, c’est puissant. Il soupire en entendant son fils répéter et il se recule un peu de Bird pour lui faire de gros yeux, mais ca la fait plus rire qu’autre chose. « Tu m’as manqué encore plus. » Parce qu’il se sent malgré tout seul, depuis qu’il a emménagé seul. Même s’il ne supportait pas Matthias, il pouvait au moins voir sa sœur tous les jours, lorsqu’il vivait avec elle. Il y a bien longtemps qu’il n’a plus était aussi seul. Alors ce soir avec Grant, mais aussi sa sœur à la maison, ça lui fait du bien et ça l’apaise. « T’as commencé à préparer le dîner en plus ! » Qu’il dit en se détachant d’elle et venant mettre son nez prés de ce qu’elle a commencé à préparer. « Tu restes manger du coup. » Ça tombe comme un cheveu sur la soupe, ou plutôt comme une évidence. « Tu t’es pas donné ce mal pour ne pas rester, en plus j’suis sure que Grant aimera que sa tante lui lise une histoire ce soir. » Il se penche en direction de son fils qui s’amuse toujours a répéter le mot idiot dans le salon. « Hein bonhomme, tu veux que tata te lise ton histoire du soir ? » Et il se met à rire, pointant du doigt en direction du salon quand la petite voix du bambin répète cette fois oui, oui, oui. Il hausse alors les épaules innocemment et fixe toujours sa sœur dans les yeux. « Tu peux pas dire non à mon fils. » La belle excuse dont il se serre souvent, parce qu’il sait qu’elle ne peut rien lui refuser, encore moi qu’à lui d’ailleurs. « J’suis passé te cherche un truc d’ailleurs. » Qu’il dit en retournant a volle pétrol, fouiller rapidement dans ses affaires, ramenant une boite de thé citron. « J’espère que t’as pas changé de marque préférée entre temps, j’ai fait trois magasins pour te la trouver, parce que j’me suis rendu compte que j’en avais pas encore acheté pour ici. » Ce n’est pas grand-chose, mais il espère que ça lui fera plaisir au moins.
code by exordium.





--- happiness
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Bird Roth-Spiegelman
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 211
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Mer 1 Mai - 20:15 )



Hey, brother, there's an endless road to re-discover
with, holden.


Bird n’avait jamais pensé être tata aussi tôt, quand bien même ils ont quelques grandes années de différence avec son frère, ils n’avaient jamais parlé qu’il voulait avoir un enfant, mais quand elle avait posé son regard sur Grant la première fois, Bird avait séparé son coeur en deux pour offrir autant d’amour à son frère et son neveu, et Grant le lui rendait bien quand il lui offrait des sourires à profusions. Bird, elle aimait son neveu d’une telle force que ça en était impressionnant. Ce qu’elle aimait moins par contre, c’était que son frère la prévienne à la dernière minute d’aller le chercher, mais Bird ne sait pas dire non à son frère. Elle sait qu’il le lui demande qu’en cas d’extrême nécessité alors elle acceptait sans broncher, mais tout en lui faisant comprendre qu’elle était un peu saoulée, mais ça disparaissait vite quand elle retrouvait Grant à la crèche et surtout quand ils allaient voler des oeufs en chocolat dans le jardin du voisin tels des ninjas qu’ils ne sont pas. Quand son frère arrive, elle ne peut s’empêcher de se défendre parce qu’il va râler de voir les oeufs en chocolat mais au moins, elle ne lui a pas avoué qu’elle les a volé dans le jardin du voisin, après tout, ils n’avaient pas laissés de preuve, alors personne ne saurait que c’était eux. « Non, je ne lui en ai donné qu’un seul, parce que je lui ai dit que vous alliez bientôt dîner. » Et Bird, elle a faim mais elle sait que si Andrea la rejoint, ils iront forcément s’acheter des trucs dans l’épicerie en face du parc et ils grignoteront tout les deux, ou alors, Andy lui ramènera un burger du restaurant puisqu’elle le lui aura explicitement demander par message. Enfin elle verrait bien, pour l’instant elle est occupé à faire à manger à son frère avant qu’il ne la prenne dans ses bras et qu’elle se sente bien, ça fait bien trop longtemps qu’elle n’a pas vu son frère, l’oiseau. Elle ferme les yeux, entourant la taille de son frère de ses maigres bras avant de sourire quand il lui dit qu’elle lui a manqué encore plus. Toujours dans la compétition. Bird ne dit rien, elle lève juste les yeux au ciel le temps de quelques secondes. « Oui, j’ai fait avec ce qu’il y avait dans le frigo, je vous ai fait de la viande, c’était une torture pour la végétarienne que je suis, mais j’ai fat des légumes à côté. » avoue t-elle en souriant, jusqu’à ce qu’il lui dise de rester manger. Mais noooon, elle avait prévu de voir Andrea. Quand il fait intervenir Grant, elle boude un instant en croisant ses bras sur sa poitrine « Mais j’avais un truc de prévu… » Enfin, même si Andrea n’avait toujours pas répondu dans la tête de la brune, il allait accepter. Le regard de Bird attrape alors celui de son frère et elle fait une moue boudeuse quand il sait qu’elle ne peut dire non à son neveu « T’abuses Holden je te jure ! J’avais vraiment un truc de prévu je devais voir Andrea. » Olalala, elle avait pas prévu de lui avouer tout ça tout de suite, même si elle était sûre qu’il s’en doutait, elle n’avait pas envie de lui dire que c’était officiel, qu’ils étaient réellement ensemble désormais. Elle écarquillait les yeux et se tournait pour remuer les légumes pour qu’ils ne brûlent pas. Il est occupé à aller chercher un truc et son sourire s’agrandit quand elle voit le thé au citron « J’ai pas changé de marque préféré depuis le temps. » lui annonce t-elle pour qu’il ne stresse pas. Mais le regard de son frère sur elle la stresse un peu. Est-ce qu’il va lui poser des questions sur Andrea? « Dis je me posais la question ! Est-ce que tu as pensé à la circoncision pour Grant ? Tout à l’heure y’a des mamans qui en parlaient à la crèche et je me suis posée la question. Elles m’ont encore prit pour la mère de Grant. J'avais envie de les frapper. » elle lève les yeux au ciel « Elles ne peuvent pas s’occuper de leur culotte de cheval au lieu de me regarder de travers ? » Bird souffle un peu, agacée, avant de regarder son téléphone qui vient de biper, un sourire sur les lèvres, Andrea lui dit qu’il peut venir au parc, mais elle lui répond qu’elle doit manger avec son frère et coucher son neveu avant. Ce qui la rend un peu triste, mais il lui répond du tac au tac qu’il viendra à l’appart, alors ça la rend encore plus heureuse. « Pardon, c’était Matthias qui m’a dit qu’il avait été acheté du vermifuge pour Flash, mais que je devais aller acheter du papier toilettes en contrepartie, je pourrais t’en voler ? » Quand Grant débarque dans la cuisine, elle le récupère pour le caler contre sa hanche et récupérer un bout de melon qu’elle avait coupé pour lui donner et lui faire un petit bisou sur son nez. « Alors l’autre jour, j’ai apprit que le melon était un cucurbitacée. Je savais pas, je pensais que c’était juste un fruit, on a regardé des émissions débiles avec And… Cameron et puis voilà, ça a pop up comme ça. » Elle dresse alors les assiettes et tend celle de son frère « Mais au fait, pourquoi t’as Grant ? C’est pas l’autre morue salée qui devait l’avoir ? » Bird ne porte réellement plus l’ex-femme de son frère dans son coeur, même si elle sait qu’il va sûrement se fâcher, elle s’en fiche, elle dit ce qu’elle pense, comme d’habitude.


- - She was a beautiful dreamer. The kind of girl, who kept her head in the clouds, loved above the stars and left regret beneath the earth she walked on.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Holden Roth
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 10/04/2019
›› Commérages : 145
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : jamie sexy dornan
›› Schizophrénie : sofia di lazio (a. vikander)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Mer 15 Mai - 17:06 )

hey, brother, there's an endless road to re-discover
bird & holden
Holden aurait dû s’en douter. Chaque fois que Grant était avec elle, c’était pareil ou presque. Son petit cœur tout mou de tata ne résistait jamais aux jolis yeux de chiots de Grant. Enfin il était plutôt mal placé pour dire ce genre de chose à haute voix, puisqu’il se faisait souvent avoir aussi. Seulement, à la différence de Bird, il était son père et il savait que souvent, il ne fallait pas céder à Grant. Sinon il allait s’habituer à tout avoir et ce n’était pas l’éducation qu’il voudrait pour son fils. Peut-être qu’il se trompe, peut-être qu’il n’est pas le meilleur exemple. En tous les cas, Holden s’est fait seul et est bien content aujourd’hui d’avoir su bâtir son entreprise de ses propres mains et non pas par l’aide d’un piston quelconque ou de qui que ce soit. Alors il souhaite la même chose pour son fils et si son rôle est de le protéger de ce monde. Il est aussi de l’y préparer et c’est dans cette optique-là qu’il compte bien le faire. Et s’il ne pense pas être le père de l’année, il espère ne pas en être un mauvais père non plus. « Très bien. » Qu’il répond simplement à sa petite sœur satisfait qu’elle ait respecté son point de vue éducatif. Il la voit lever les yeux au ciel à son autre réponse. Il est le plus grand et le plus vieux des deux, n’est-ce pas logique que tout sous toujours plus pour lui qu’elle ? C’est une question purement rhétorique évidemment. Il sourit de plus belle, sans grande démonstration pour autant, parce qu’il reste pudique par moment, surtout lorsque cela n’est pas parfaitement nécessaire. Il dépose rapidement un baiser au sommet de son front avant de se détacher d’elle, portant son attention sur le dîner qu’elle a commencé à préparer. « Tu sais très bien que tu n’es pas obligé dans faire lorsque tu es ici ni de le faire tout court d'ailleurs. » Après, il faut avouer que lui aussi a été prévenu à la dernière minute et qu’il n’a pas eu le temps de remplir le frigo avant. « J’ai moi aussi été prévenu à la dernière minute, je ne sais même pas combien de temps, je vais pouvoir le garder. » Qu’il dit en jetant un regard à Grant dans le salon. Il espère le plus longtemps possible évidemment, mais sa mère est si imprévisible… preuve en est avec la présence de son fils dans son salon en plein milieu de semaine alors qu’il est parfois même difficile qu’elle respecte ces week-ends de garde. Holden aimerait beaucoup que sa sœur reste manger ce soir avec eux deux. Et pour ce faire, il se sert de Grant pour l’appuyer en sachant parfaitement que le bambin va approuver l’idée. Mais à la simple prononciation du prénom d’Andrea, il tourne la tête vivement vers sa sœur et la regarde intensément. Il cherche mentalement qui dans les amies de sa sœur, s’appelle Andrea. Puis ça lui vient comme une bougie qui s’allume soudainement. La lumière se fait et il voit le visage n’ont pas d’une jeune femme, mais d’un jeune homme qu’il a déjà croisé une ou deux fois lorsqu’il vivait à la colocation. « Andrea, comme le petit mustachos aux yeux bleus qui venait à la coloc ? » Il soulève un sourcil tout en posant la question, bien curieux et impatient d’en avoir la réponse. Parce qu’il n’était ni stupide ni né de la dernière pluie par l’opération du saint esprit. Loin d’être bête non plus encore que sur ce point, il pouvait y avoir des doutes parfois. Il profite de la nouvelle étincelle qui se produit dans sa tête pour aller chercher la boite de thé qu’il a pris pour Bird, parce qu’il espère pouvoir discuter un peu avec elle après le repas et après que Grant soit coucher. Parce que ça fait trop longtemps a son goût qu’il n’a pas vu sa sœur et qu’elle lui manque purement et sincèrement. Le voilà rassuré quand elle lui dit qu’elle n’a pas changé de marque préférée. Au moins le voilà qui se rattrape un chouia.

Holden s’occupe les mains en déboutonnant les boutons de chaque extrémité des manches de sa chemise, enroulant le tissu jusqu’à ses coudes de chaque côté pour être plus à l’aise et le voilà qui suspend son activité lorsqu’elle lui parle de circoncire son fils. « Sauf si une raison médicale le nécessite ou qu’il choisit une religion qui le nécessite quand il sera en âge de faire de genre de choix, hors de question que mon fils soit circoncis. » Qu’il dit en terminant de retrousser la deuxième de ses manches. « J’aurais aucun souci à ce que tu sois la mère de Grant, enfin, si tu n’étais pas ma sœur évidemment… » Qu’il dit accompagnant la parole d’un geste de la main qui montrait l’évidence de la chose. « C’est pas si mal, tu sais un enfant. Et elles te regardent sûrement de travers pour la simple et bonne raison qui tu es une jeune femme très jolie, jeune et que bon nombre aimerait se retrouver dans mon lit un jour. C’est donc de la pure jalousie de leur part. » Le trentenaire ne compte plus le nombre de fois où il s’est fait draguer à une réunion d’écoles ou à la sortie, depuis que les gens savent qu’il est séparé de la mère de Grant. Il entend lui aussi le téléphone de sa sœur vibrer et il s’amuse à la voir s’y précipiter comme une adolescente. « Matthias hein ? » Qu’il répète son sourire toujours planté sur les lèvres. « Depuis quand toi et Matthias vous… » Et il stoppe sa phrase là pour venir donner un baiser passionné à sa main. « Non parce que vu comment tu t’es précipitée sur ton téléphone et le sourire qui est apparu sur ton joli minois, c’est l’image d’une femme amoureuse ça. » Qu’il dit en frottant le dos de sa main qu’il vient d’embrasser contre sa cuisse avant de s’installer sur l’une des chaises de bar de l’îlot centrale de sa cuisine. Grant arrive dans la cuisine en courant et la jeune femme plutôt que de répondre change littéralement de sujet en lui parlant de cucurbitacée et de melon bien que les deux semblent être la même chose dans le fond. Il s’en fous un peu en fait, ça le fait juste rire de voir que sa petite sœur change de sujet. Même si elle sait qu’elle pouvait lui parler de tout. Enfin jusqu’à une certaines limites évidemment ! Il fronce les sourcils et menace Bird du regard à la façon dont elle nomme la mère de Grant. Autant, il laisse relativement passer habituellement, mais devant Grant, il ne veut pas qu’elle parle de sa mère de cette façon. « Pas devant Grant ! » Qu’il mugit en guise d’avertissement. Il prend l’assiette qu’elle lui tend et l’aide à finir de dresser la table tout en allant voir s’il peut être utile a autre chose pour ne pas la laisser tout faire non plus et la seule chose qu’il trouve, c’est de sortir la cruche d’eau du frigo pour la mettre sur la table et récupérer Grant pour le mettre dans sa chaise haute et lui mettre un bavoir autour du cou. « Je n’en sais pas plus que toi, elle m’a envoyé un sms en pleine réunion pour me demander de le récupérer. Je ne vais pas m’en plaindre, au moins je le vois un peu. » Il n’a pas franchement envie de gâcher sa soirée en parlant d’elle pour être totalement franc… « Bon et sinon, tu me parles de ton Andrea ? » Il revient sur le sujet alors qu’il ramène le sel et le poivre sur la table. « Tata Bird à un amoureux. » Qu’il dit en se penchant pour avoir son visage en face de celui de son fil et il lui fait un jeu de sourcils pour faire réagir le gamin et il se met à rigoler lorsque celui-ci s’agite de joie sur son siège en répétant comme dans une cours d’école, que tata a un amoureux.
code by exordium.





--- happiness
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Bird Roth-Spiegelman
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 211
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Lun 3 Juin - 16:42 )



Hey, brother, there's an endless road to re-discover
with, holden.

« Tu sais que j’aimerais que tu le gardes le plus longtemps possible. » répond Bird au fait que son frère se demandait combien de temps il allait devoir garder son fils. Parce que Bird, elle garde le petit avec plaisir et puis elle préfère voir son frère heureux avec son enfant à ses côtés, qu’inquiet de savoir qu’il est avec la chose qui lui sert d’ex-femme. Bird n’a jamais vraiment porté celle qui partageait la vie de son frère dans son coeur mais elle ne le lui a jamais dit, elle avait toujours fait en sorte de ne passer que très peu de temps avec elle pour ne pas faire l’hypocrite, Bird ne savait pas être hypocrite. « Et pour la viande, ça ne me dérange pas t’en fais pas. » Bird n’était pas le genre de végétarienne extrémiste à vouloir flageller les consommateurs de viande sur la place publique, mais elle aimait bien faire découvrir d’autres saveurs à son frère quand elle en avait la possibilité, ce qui n’était pas le cas ce soir. Mais ce qui n’était pas le cas non plus, c’est qu’elle reste dîner avec eux, Bird avait ses plans tout tracés et devoir dévier son chemin pour manger avec son frère et son neveu ce n’était pas vraiment ce qu’elle espérait. Et elle avait encore moins prévu le fait de prononcer le prénom d’Andréa sans aucune pression. Elle sentait son coeur qui tambourinait un peu dans son coeur et dans sa poitrine, elle se mordait intérieurement la joue pour se taire, mais rien n’y faisait, son frère avait entendu et elle se doutait bien qu’il finirait par vouloir en découdre et savoir ce qu’il se passait entre ce garçon et sa soeur. « C’est pas un petit mustachos et oui c’est lui. » Voilà, la couverture est arrachée, et elle ne peut plus rien cacher maintenant. Enfin, elle peut toujours feindre la carte de l’amitié, mais elle sait que son frère n’est pas né de la dernière pluie et qu’il risquerait de deviner ce qui se trame dans le coeur de sa petite soeur.

Bird s’intéressait réellement à son neveu. Et le fait qu’elle ait entendu parler de la circoncision à la crèche lui avait un peu traversé l’esprit sur l’instant, mais elle ne voulait pas qu’il souffre Grant. Même si elle n’y connaissait rien, elle se demandait tout de même si ce n’était pas un acte des plus barbares. Enfin, elle n’avait jamais fait de recherches et elle se contentait juste de vivre avec des stéréotypes bien encrés dans sa tête. Mais elle n’avait pas trop le temps d’y penser qu’elle parlait des mères de famille à la crèche qui l’avaient bien agacés, une fois encore. « Oui c’est pas si mal un enfant, mais si elle pouvait arrêter de me regarder de travers parce que je te jure Holden, un jour je vais leur en coller une et elles pourront pleurer en recollant leurs extensions, si je ne leur ai pas fait manger bien évidemment. » Elle souffle un peu pour se calmer avant de sourire « Et si tu n’étais pas mon frère, j’aurais été ravie d’être la maman de Grant aussi. » Oui, Grant était un enfant des plus adorables et elle l’aimait de tout son coeur, alors ça n’aurait pas été un souci pour elle d’être la maman de cet ange. Leur conversation devient plus légère et est surtout coupée par le vibreur du téléphone de la brune qui affiche un message d’andrea. Mais pour changer de sujet elle tente de mentir et de noyer le poisson en indiquant un message de Matthias, comme si ça intéressait Holden. « Ahhh mais ça va paaas, pas Matthias. Je te rappelle qu’il est avec Lissa, et puis Matthias quoi. Je voudrais pas, berk Holden, c’est dégoûtant. » Non pas que Matthias était moche, mais il est avec Lissa et Bird n’a pas envie d’avoir sa demi-soeur sur le dos parce qu’elle lui a volé son petit ami. « Et je ne suis pas amoureuse n’importe quoi. » La menteuse elle est amoureuse. Bird n’est pas réellement douée pour noyer le poisson et elle se sent stupide parce qu’elle parle de choses qui n’ont ni queue, ni tête. Des melons, bientôt elle allait parler des cumulonimbus alors qu’elle ne se passionnait pas pour les nuages, noyer le poisson dans ces conditions, tout le monde sait le faire. Puis elle parle de la mère de Grant, parce que c’est un sujet banal qui peut absolument passer auprès de son frère. Ou pas, quand on voit comment elle en parle. Mais elle ne s’en veut même pas. Après tout, Holden sait pertinemment qu’elle ne la porte pas dans son coeur, et que depuis le divorce la haine qu’elle éprouvait envers elle n’a fait qu’augmenter. « Parce que tu crois qu’il comprend ? Il ne sait même pas ce que c’est qu’une morue. » se défend t-elle avant de se faire fusiller du regard « Bon d’accord. » abdique t-elle, mais il ne lui empêchera pas de penser que c’est une morue salée et qu’elle devrait arrêter de prendre les gens pour des lapins de six semaines. « Tu sais que tu pourrais le voir plus. » Bird est persuadée qu’il pourrait avoir la garde exclusive de son fils s’il la demandait. Mais ça, elle ne lui avait jamais dit. Et elle ne voulait pas le dire. Elle s’installait alors à table avec son frère et servait deux grands verres d’eau avant de servir de l’eau à son neveu, elle suspendait son geste quand Holden lui demandait de parler d’Andrea. Est-ce qu’elle avait vraiment envie de parler d’Andrea ? Elle dépose la carafe avant de le fusiller du regard quand il lance son neveu sur le fait que Bird a un amoureux, elle lui ferait bien un doigt d’honneur mais elle est tout de même polie. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? » Lui demande t-elle « C’est le frère d’Alaska, et on s’est embrassés une fois quand il m’a ramené chez moi parce que j’étais ivre et que je me faisais embêté par un type qui voulait qu’on couche ensemble. Et après, il m’a évité donc je suis allé lui demander des comptes sur son lieu de travail, et on est resté enfermés dans la réserve, la poignée s’est cassée. » Elle rit un peu en se souvenant de la scène avant de regarder Holden aves les yeux brillants « Et puis il m’a dit que si je le mettais au défi de ne plus me laisser, il ne le ferait pas. Alors voilà. » Voilà, maintenant ils essayent de faire en sorte que leur couple tienne la route, même si parfois Bird a des doutes, elle sait qu’elle sera heureuse avec lui, et qu’il leur faut juste du temps. « Et toi alors ? Pas d’autres femmes en vue ? » Parce qu’il faudra qu’elle passe un test « Si jamais c’est le cas, je veux la rencontrer et je vais lui faire passer un questionnaire, je te préviens. » sourit-elle innocemment avant de commencer à donner à manger à Grant, tout en l’amusant pour qu’il mange correctement ses légumes et sa viande, jetant de temps à autre des coups d’oeil à son frère « Ça va, ce sera pas un questionnaire difficile. »


- - She was a beautiful dreamer. The kind of girl, who kept her head in the clouds, loved above the stars and left regret beneath the earth she walked on.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Holden Roth
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 10/04/2019
›› Commérages : 145
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : jamie sexy dornan
›› Schizophrénie : sofia di lazio (a. vikander)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Lun 24 Juin - 0:14 )

hey, brother, there's an endless road to re-discover
bird & holden
Holden sourit à sa sœur lorsqu’elle lui avoue qu’elle aimerait qu’il garde Grant le plus longtemps possible. C’est une situation qu’ils subissent tous depuis un an. Il ne sait même pas comment son fils vit cela. Cela semble si normal pour lui, alors que ça ne l’est pas du tout… Il devrait grandir avec un père et une mère qui ne se le dispute pas. Et Holden essaie, le plus possible ! Alors il lui articule un ‘merci ‘ du bout des lèvres tout en lui faisant un clin d’œil. Un demi-sourire vient renaître sur les lèvres du brun lorsqu’elle lui dit que ce n’est pas grave pour la viande. Il sait quand même qu’il n’aimerait pas qu’on lui impose des choses contre ses convictions et c’est bien pour cette raison qu’il n’a jamais rien obligé à Bird lorsqu’elle venait chez lui. Seulement la conversation change malgré eux, et surtout elle. Parce qu’il écoute et qu’il ne laisse pas passer le nom d’Andréas sans y faire un commentaire. Il fait le gars qui tente de se souvenir de qui cela peut-être, bien qu’il le sache parfaitement. C’est juste qu’il est un grand frère, protecteur de surcroît et que oui, il gratte des infos l’air de rien, pour lui laisser croire que tout vient d’elle. Il sourit lorsqu’elle confirme enfin que c’est bien lui, son Andréa. « La dernière fois que je l’ai vu, il avait de la moustache ! » Qu’il dit pour plaider sa défense. Bien qu’en taille, il n’était pas si petit que cela. Mais pour lui, tous les potentiel prétendant ou prétendante de sa sœur, seront forcément des ‘petits‘. Surement un truc de grand frère…

Ça le faisait toujours un peu sourire de voir comment sa petite sœur lui parlé des mères qu’elle pouvait croiser à la crèche de Grant lorsqu’elle devait aller le chercher. Holden avait un avis plutôt tranché sur ce type de femmes. Des mères de famille mal baisées qui n’avaient pas grand-chose d’autres à faire de leur vie. Parce qu’il était persuadé que si elles avaient ce qu’il fallait dans leur vue pour s’occuper autrement, elles ne feraient pas de commentaire sur les autres femmes venant récupérer les enfants. « Paie leur plutôt une pute, elles auront autre chose à faire et t’aura moins d’emmerde avec la justice. » Il regarde en direction de son fils lorsqu’il prononce le mot interdis pour s’assurer qu’il ne les écoute pas et surtout ne répète pas ! Puis il fronce les sourcils et fait mine de réfléchir. « Quoi qu’encore mieux, j’suis sûr que tu dois avec deux ou trois copains mâle qui seraient ravis de se faire des milfs. Ça coûtera moins cher et tout le monde sera contant. » Il jette un regard à sa sœur en disant cela. « Et ça évitera de donner des cartouches devant un juge à mon ex pour garder Grant. » Qu’il ajoute juste comme cela pour information. Parce que connaissant son ex, elle serait capable de jouer sur la corde de la famille pas fréquentable pour s’assurer la garde définitive de Grant. Il regarde à nouveau sa petite sœur avec un sourire en coin lorsqu’elle lui dit qu’elle aurait adoré être la mère de Grant si elle n’avait pas été sa sœur à lui. Il allait ajouter quelque chose, seulement le téléphone de la demoiselle se met à vibrer et il s’amuse de la voir se précipiter dessus un grand sourire sur les lèvres. Il ne lui faut pas bien longtemps pour comprendre qu’il y a une histoire de cœur à l’autre bout du téléphone. Alors évidemment, il ne la croit pas du tout lorsqu’elle lui dit que c’est Matthias, à moins qu’il ne se passe quelque chose entre eux, auquel cas, il n’aimerait pas vraiment la chose, mais l’accepterait pour le bonheur de sa sœur. Ils se mettent enfin à table et Holden en profite pour lancer son fils sur le sujet de Bird, l’enfant s’amusant à répéter qu’elle est amoureuse. Chose dont elle se défend bien trop vite. Mais il se rassure à la réaction de sa petite sœur, en se disant qu’en tous les cas, ce n’est pas Matthias qui effectivement est marié à leur demi-sœur. Le brun fait finalement signe à l’enfant de se taire et lui sert un peu de nourriture en lui mettant son assiette devant lui. Attachant une grande serviette autour de son cou et lui laissant un couvert ou le loisir d’utiliser ses doigts. Parce qu’il a toujours eu pour objectif d’éducation, de favoriser l’autonomie et la découverte par lui-même de l’enfant. Seulement Bird se met à parler de son ex, et même s'il n’est pas forcément contre l’avis de sa sœur, il ne veut pas que les gens parlent mal de la mère de Grant devant lui. Et il continue de froncer les sourcils, lui laissant comprendre qu’il sera intransigeant sur ce point. Il hoche la tête lorsqu’elle abdique enfin et vient se mettre à table avec eux. Il la laisse se servir la première des légumes, profitant pour couper un peu de viandes en petits morceaux à Grant. « Et tu sais que ce n'est pas si simple. » Parce que si ça l’été, il serait déjà divorcé et aurait son fils tout le temps. Parce que oui, il est persuadé qu’il pourrait l’avoir, la garde à temps plein de son fils. Lorsque le calme est revenu, il demande enfin à sa sœur de lui parler un peu d’Andréa, parce qu’il se doute que ses sourires au moment de regarder ses messages et son rendez-vous avec lui ce soir, ne sont pas deux choses totalement anodines. Il a eu son âge avant elle. Il a déjà été amoureux même s’il ne l’est plus aujourd’hui. Il stoppe son mouvement au moment où elle lui dit que c’est le frère d’Alaska. Et il ne sait pas trop ce qu’il ressent, mais il a un mauvais pressentiment sur la base de cette relation tout à coup. Est-ce qu’elle va le fréquenter juste parce qu’il est son frère ? Il n’a pas envie que les choses se fassent pour de mauvaises raisons. Ça ferait plus de mal que de bien ! Seulement, il apprend par la même occasion qu’elle était ivre en public et qu’un connard l’a emmerdé pour coucher avec elle. Ça fait un chouia trop pour lui en une seule phrase et il serre sa fourchette dans sa paume tout en continuant de regarder sa sœur qui continue de parler. Il fronce à nouveau les sourcils lorsqu’il entend cette conclusion entre eux. Il trouve ça si enfantin, puéril ! Ce n’est pas cela la vie, une promesse fait à l’autre de ne jamais l’abandonné. Parce qu’il y a cru lui aussi, devant tous leurs invité, leurs deux familles, devant dieu et devant un représentant de l’état ! Et pourtant, il l’a retrouvé à se faire sauter par un autre… Il inspire finalement profondément lorsqu’elle lui demande si lui a une autre femme en vue. « Non personne d’autre. » Parce qu’il n’est pas prêt pour cela, il a vécu ces dernières années pour sa famille, il aimerait se retrouver un peu avant d’avoir à nouveau quelqu’un dans sa vie. « T’as beaucoup de temps à perdre alors j’espère… » Il jette un regard à son fils plus occupé à manger qu’à les écouter et tant mieux. « Parce que je fréquente des hommes aussi… » Oui, il lâche la bombe comme ça. Parce qu’il se dit que c’est le moment idéal puisqu’elle en parle. Il ne s’en cache plus depuis un moment maintenant. Et elle est la seconde à le savoir. Le premier étant son meilleur ami Paul. Il rassemble du bout de sa fourchette les légumes dans l’assiette de Grant, attendant la réaction de sa sœur, le plus calmement du monde.
code by exordium.





--- happiness
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Bird Roth-Spiegelman
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 211
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( Dim 7 Juil - 16:52 )



Hey, brother, there's an endless road to re-discover
with, holden.

Bird n’était pas prête à avouer sa relation avec Andrea à son frère, mais pourtant, elle savait qu’elle allait devoir le faire un jour ou l’autre, elle préférerait le plus tard possible quand on y pense, parce qu’elle avait peur. Peur que son frère ne l’aime pas, même si pourtant, elle devrait ne pas s’en faire. Mais après tout, au début Andrea ne l’aimait pas parce qu’elle était l’amour de sa soeur, parce qu’elle était la petite amie d’Alaska et elle savait qu’il avait eu des propos assez désobligeants envers Bird et elle ne voulait pas qu’Holden fasse la même chose envers Andrea, Bird ne le tolérerait pas, alors rien que quand il l’appelle le petit mustacho, son coeur se serre un peu mais elle ne dit rien.

« Parce que tu crois que je dépenserais de l’argent pour ces vipères ? » Non, Bird avec son pauvre salaire de barmaid au Silverlake, elle n’avait pas envie de dépenser le moindre centime pour ces mégères. Et puis quand il lui parle des MILF et de ses amis mâles, Bird rit un peu avant de passer une main derrière sa nuque, cette conversation était réellement gênante. Mais elle s’en accommodait « Écoute, j’aurais trop peur qu’ils attrapent des MST, alors on va peut-être éviter quand même. » Et elle fronce les sourcils quand il lui parle des cartouches qu’elle pourrait offrir à la morue qui sert d’ex à son frère. « T’en fais pas, je lui donnerais pas l’occasion de récupèrer mon neveu, je l’aime bien trop. » Et elle ne supporterait pas de ne plus le voir qu’une fois de temps en temps parce que l’autre morue salée aurait eu la garde officielle du petit. Elle ne le tolérerait pas. Elle avait besoin de le voir, il était la lumière du phare quand elle allait mal. Mais elle avait trouvé une autre lumière et la lumière est celle qui vient de lui envoyer un message. Et puis elle se dit que de toutes façons si elle ne lui en parle pas maintenant, elle ne lui en parlera jamais, alors elle se lance l’Oiseau elle lui raconte tout, même les secrets qu’elle gardait au plus profond de son être comme cette soirée où elle avait fini ivre parce qu’elle avait mal au coeur, parce qu’Alaska lui manquait et qu’Andrea était venu la sauver et qu’ils avaient fini dans le même lit avec qu’elle ne gâche tout. Puis ce moment dans les réserves à être enfermés. Puis le Cap ou pas cap. Tout. Et elle se sentait bien, elle n’avait plus peur de faire une boulette à chaque instant qui passait. Elle se sentait libérée d’avoir pu en parler à son frère de la sorte. Et quand elle termine enfin, elle prend une grande fourchette de légumes parce que ça creuse l’appétit de parler autant. Mais elle ne comprend pas la réaction silencieuse de son frère. Elle l’a bien vu serrer la fourchette dans ses mains, mais elle n’a rien dit. Elle se contente de se taire et de se concentrer sur son assiette ou même sur son neveu qui tente de manger tout seul, avec une brillante réussite. « Pourtant t’es beau comme un dieu. » répond t-elle à son frère en souriant pour lui remonter un peu le moral, peut-être qu’il n’avait pas envie de trouver quelqu’un pour l’instant mais elle était persuadée qu’il finirait par le faire et par être heureux. Elle l’écoute d’une oreille attentive et quand il lâche la bombe, Bird suspend son geste et en laisse tomber sa fourchette. « Pardon ? » Demande t-elle, même si elle sait qu’elle avait bien entendu. Même si elle a pertinemment compris ce qu’il venait de lui dire. « Alors tu m’as prit la tête parce que je sortais avec Alaska, t’as prit la tête à Maman d’avoir quitté Papa parce qu’il la délaissait pour une femme et toi, tu me sors le plus naturellement du monde que tu fréquentes des hommes. » Bird roulait des yeux en se contenant parce qu’il y avait le petit. Elle secouait la tête de gauche à droite avant de se lever de table pour aller prendre l’air sur le balcon. Les deux mains posées sur la rembarde, elle lève les yeux au ciel, elle se demande ce qu’Alaska penserait. Elle se demande ce qu’elle dirait. Son frère n’a pas le temps de la rejoindre qu’elle retourne alors rapidement dans la cuisine au bout de quelques minutes pour aller le prendre dans ses bras. « Désolée. T’es mon frère après tout, et tant que t’es heureux c’est le principal. Tu fréquentes quelqu’un alors ou pas ? Je t’aime et je t’aimerais qu’importe les choix que tu feras. Et je t’aiderais à assumer aux yeux de papa. » prononçait-elle, collée contre son frère, ses bras autour de sa taille, là, où elle se sentait en sécurité, là, contre lui.


- - She was a beautiful dreamer. The kind of girl, who kept her head in the clouds, loved above the stars and left regret beneath the earth she walked on.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover Vide

Re: holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

holden ✻ Hey, brother, there's an endless road to re-discover

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération