need you, want nothing (ft. Silas)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
need you, want nothing (ft. Silas) Vide

need you, want nothing (ft. Silas) ✻ ( Ven 26 Avr - 0:36 )

need you, want nothing
Silas & Sofia
La journée avait à peine commencé qu’elle s’était mis en tête que cela serait une journée de merde. Et elle n’avait pas eu tellement tort au final l’italienne… Elle avait à peine mis le nez dehors qu’elle s’était pris une bonne averse des familles alors qu’elle avait bien évidemment oublié son imperméable au commissariat l’autre jour où il avait plus quelques gouttes avant que le soleil ne remplace le ciel gris. C’était donc totalement trempé qu’elle était arrivée au boulot ce jour-là. Une chance pour elle qu’elle devait troquer ses vêtements de ville contre son uniforme. Les premiers auraient le temps de son temps de service pour sécher avant qu’elle ne reparte dans l’après-midi. Et en soit, la matinée s’était déroulé sans trop d’accrochages, présagent sûrement qu’elle devait avoir tord sur le pressentiment qu’elle avait eu dès son réveil.

Au moment de rentrer se changer et d’ouvrir son casier, ses vêtements avaient disparut, laissant place à présent à un tas de tissus plus ou moins roux/orange et une tête de cheval en silicone prônant fièrement sur le dessus. « Non les gars, elles sont où mes fringues… » Qu’elle avait gueulé dans le vestiaire à l’intention de tout ses collègues présent dans un environnement proche. L’italienne entendait alors des éclats de rire provenant du vestiaire des mecs juste en face. Elle s’y presse comme une furie, franchissement le pas de la porte. « C’est pas drôles les mecs, j’repasse pas chez moi j’vais pas me balader avec ça dans la rue ! » Qu’elle dit en levant la tête de cheval qu’elle tient dans la main, et ils éclatent tous à nouveau de rire. Elle les connaît, elle sait que si, elle va devoir marcher avec ça dans la rue. Parce qu’aujourd’hui c’est visiblement son tour. À chaque retour du printemps et du soleil, c’est pareil. Les petites blagues du genre recommencent et elle doit bien l’avouer, c’est toujours plus marrant sur les autres. C’est donc résigné qu’elle enfile le déguisement de cheval. Fort heureusement pour elle, il a cessé de pleuvoir entre temps, mais il n’empêche qu’elle va devoir marcher du commissariat jusqu’à chez Silas dans cette tenue. Elle voudrait d’ailleurs l’avertir de sa venue et lui demander qu’il lui préparer des fringues pour qu’elle puisse se changer, seulement son téléphone était avec les fringues… Elle va donc devoir débarquer chez lui à l’improviste. Et si elle ce dit qu’elle va marcher sans le masque au départ, elle se ravise rapidement parce qu’elle se rend bien compte que certains la reconnaisse, et que pour un agent de police, c’est loin d’être bien vu, alors elle fini par mettre la tête de l’équidé sur sa propre tête, et ce même si elle voit moins bien avec.

Elle pousse un soupire de soulagement lorsqu’elle arrive enfin devant la porte d’entrée de Silas et sonne attendant patiemment qu’on vienne lui ouvrir. Quand la porte s’ouvre enfin devant elle, elle reste là, statique en voyant la gueule que fait son meilleur ami. Et ni l’un ni l’autre ne parle, étonnement. Lui doit sûrement ce demandé pour quel démarcheur ce cheval travail et elle ne rêve que d’entrer et pouvoir se changer. Elle lève alors simplement les pouces en l’air, tout en ironisant un sourire qu’il ne peut évidemment pas voir puisqu’elle a toujours le masque sur la tête. Elle le pousse alors, forçant le passage pour entrer. « Pose pas de question, c’est une journée de merde… » Qu’elle dit enfin en retirant le masque une fois à l’intérieur, loin de la porte d’entrée et d’une quelconque fenêtre. « Faut que j’me change, mais j’ai pas de fringue, ils me les ont piqués. » Dit-elle en regardant Silas, toujours en guise de bonjour. « Faut que je fasse pipi aussi. » Qu’elle ajoute en tournant les talons pour se diriger vers les toilettes, connaissant suffisamment les lieux pour ne pas avoir à demander où ils sont. « En vrai j’ai eu d’la chance, y en a un qui m’a avouer qu’ils avaient hésité avec une cucurbitacée. Du coup, j’ai eu le cheval. » Qu'elle dit de façon ironique. La brune tente de se déshabiller dans les toilettes, mais galère comme pas possible puisque le truc et d’un seul tenant, pire qu’une combi le bordel… la gaine en moins. « J’aurais clairement préféré me balader en courge plutôt qu’en cheval… » Qu’elle marmonne surtout pour elle pour le coup. « Pis évidemment j’ai eu le droit a des blagues en tout genre en traversant le commissariat. Y en a même un qui m’a demander si je voulais du vermifuge, j’lui ai répondu que lui voulait peut-être une circoncision ! » Elle passe la tête par la porte, s’attendant à y trouver Silas derrière. « Sans anesthésie, évidemment, hein, sinon c’est pas drôle ! » Elle s’installe enfin pour faire ce qu’elle a à faire, parlant de la raison du pourquoi elle est arrivée ainsi le plus sérieusement du monde. Après tout, ce n’était pas la première fois qu’elle lui parlait depuis les toilettes. « Du coup, ils ont aussi pris mon téléphone, j’ai pas pu t’envoyer un sms pour te prévenir… sinon toi ta journée ? Meilleure que la mienne, j’espère. » Enfin, ça, il ne doit pas y avoir vraiment de doute puisqu’il n’a pas eu à porter un déguisement de cheval a travers la ville… Elle tire finalement la chasse d’eau et sort des toilettes sans son déguisement se retrouvant totalement en sous-vêtements. Si elle avait su, elle en aurait sûrement mis d’autre, surtout pour se montrer devant Silas, pas que ça la gêner elle, mais lui peut-être que si, faut dire que voir sa meilleure amie en sous-vêtement en dentelle était loin d’être le truc le plus naturel du monde. Même s’ils étaient sortis ensemble quelque temps. « T’as plus de papier toilette par contre… » Qu’elle lâche en attrapant le premier vêtement qu’il lui tend.
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Silas Burrows
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/05/2018
›› Commérages : 273
›› Pseudo : Saphyr
›› Célébrité : Grant Gustin
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell la petite rousse
need you, want nothing (ft. Silas) Vide

Re: need you, want nothing (ft. Silas) ✻ ( Sam 4 Mai - 23:37 )


need you, want nothing .
C'était une journée classique comme toutes les autres enfin presque. Sérieusement, Silas avait fait le service du midi, et rien que ça il avait passé plus de temps, dans les cuisines, qu'il n 'aurait du. Il était le chef, c'est vrai. Mais rattraper les plats de ces cuisiniers, ça ne faisait pas exactement parti de son boulot. Comment on pouvait se tromper entre le sel et le sucre. Bon d'accord, ils étaient tous les deux blancs. Mais ce n'était pas comme si chacun épice était soigneusement étiqueté. Donc résultat, il a dû affronté un client mécontent, le pourchassant presque avec un os de poulet, dans la cuisine du restaurant. Silas aurait sans doute rigolé de la situation comique. Il y avait de quoi. Silas aurait sans doute rigolé de la situation comique.

Le coup de feu derrière lui, et après sa petite mésaventure, il était tout simplement fatigué, cette perpétuelle mise à l'épreuve à midi n'était pourtant pas la dernière. Si Silas avait décidé de rentrer et profiter de sa soirée. C'était sans bien évidemment compter sur ces amis qui l'attendaient devant le restaurant, une idée en tête, il le savait rien qu'en voyant leurs sourires se dessinaient sur leurs visages. Ce qui ne présageait rien de bon, bien sûr. C'était peut-être une mise en garde. Peu-être que Silas devait penser à changer carrément d'amis à l'avenir. Autant dire qu'il en était hors de question. Parce qu'il le connaissait depuis leurs études respectives, ils étaient là dans les mauvais moments aussi. « Tu n'es pas capable Burrows ! » Rien qu'à ces mots qui semblaient simples. Silas voyait rouge. Le défier, ce qu'il ne fallait pas faire avec ce très cher Silas, peut-être avec une fierté mal placé. Il regarda cette église se dessinait devant ces yeux, soupira un grand coup et s'avança. Les voitures qui stationnaient devant lui indiquait qu'il y avait du monde. Que ce n'était pas une heure creuse, que le soleil commençait à décliner et faire le chemin à l'envers du matin. Quand il poussa les portes qui lui semblait aussi lourde que sa culpabilité qu'il tentait de cacher. « Je m'oppose à cette union ! » hurla-t-il pour se faire entendre. Devant des visages inconnus qui se détournaient d'un seul bloc vers lui. Un sentiment très mal à l'aise s'installait pourtant. «  Excusez-moi, je croyais que c'était le mariage de mon ex copine. Et vous voyez.... Bref bonne journée à vous ! » Il était sorti de cette église aussi vite, qu'il y était rentré avant qu'on le poursuive encore une fois. Il avait dérangé une messe en cour, non pas en sort que ça le dérange. Il n'était pas vraiment croyant, à vrai dire les rares fois, qu'il avait mis le pied dans une église, il pouvait le compter sur sa main. Une honte de plus à rajouter sur sa liste, non vraiment Silas était fort dans le domaine. Heureusement, il n'était pas tombé lors d'un enterrement. Attends.... Non il n'avait pas vu de fleurs, de cercueil... Il était d'un seul coup soulagé.

Après Silas avait littéralement fui, en fait tout ce qu'il voulait après c'était rentré chez lui. Prétextant que maintenant, il n'était pus fatigué que de vouloir s'amuser. Bien que chez lui, n'était pas tout à fait, un refuge. À peine avait-il franchi la porte, qu'il se débarrassa de ces affaires en plein milieu de chemin, Liv n'était pas là, il en profitait plus que de raison pour s'étaler un peu. Il ne rêvait que d'une chose s'étaler de tout son long sur le canapé. Et pourtant, si prêt du but, c'est la sonnette qui s'interposa avec son grand amour. Ça sera pour plus tard... Se disait-il, dans le coin de sa tête. Pour l'instant, il devait ouvrir la tête. Et il l'aurait certainement vite refermé s'il n'était pas bloqué sur cette tête géante de cheval qui se trouvait devant lui. Terrifiante... Est-ce que c'était un mot approprié ? En tout cas, il avait perdu toutes paroles. Visiblement son interlocuteur aussi. Se dévisageant l'un comme l'autre. Les paroles auraient facile à cet instant pourtant...Le son de sa voix pourtant lui indiquait qui s'était... Et le rappel souvent qu'ils devaient se voir ce soir. Comme quoi visiblement, ils avaient l'un comme l'autre une journée de merde. Enfin Sofia, plus que lui, parce qu'une tête de cheval. « Hum … C'est mardi gras, et je ne suis pas au courant. Ou il y a un concours de déguisement sur le thème du cheval. Je te le direct, c'est non, je n'y participe pas ! » Ok ! Bon pas de question, mais c'était étrange quand même, il la laissait entrer. Mordant fortement ces lèvres pour ne pas rire. C'était difficile de se retenir, quand sa tête sortait complètement décoiffer de sa tête de cheval. « Pour les vêtements, je peux jeter un œil dans les affaires, mais je ne te promets pas… De la haute couture. Mais plutôt des vêtements qui ont été oublier au restaurant... Parfois ça peut surprendre, mais c'est toujours mieux qu'un cheval ? ». Silas dissimula son rire derrière la main qui ne pouvait plus cacher et autant dire que c'était compliqué. Il n'avait même pas eu le temps de dire Sofia de faire comme chez elle, qu'elle avait déjà investi les toilettes. « Bah, va-y je t'en pris, moi, je vais me charger des vêtements... ». Silas s'aventura dans un placard, un carton était rangé juste en bas. Un carton ou se trouvait tout sorte de vêtements. Autant dire qu'il n'y avait pas grand choix. Un pantalon aux chevilles amples, d'une couleur très flash aussi qu'un haut pas plus discret. En tout cas, Sofia était tellement en colère qu'il n'arrivait pas à placer un mot. « Hum, c'est très..... Orange ! Mais parfois pour Halloween ! Si on était à Halloween. » Et Silas ne pouvait pas éclipser son rire sous la menace de la brune. Silas n'aurait pas aimé être à la place de son collègue. « Tu sais que tu fais peur parfois ? J'ai presque la Kikebiche » . S'il ne la connaissait pas autant, il aurait déjà fui. « J'avoue que j'aurais aimé être prévenu avant de tomber sur ta nouvelle... hum garde robe mais bon... Ce n'était pas grave, je vais devoir chasser cette image de ma tête » Dit-il amusé en hurlant presque çà travers de la pièce pour se faire entendre de Sofia, qui était toujours aux toilettes. Elle en mettait un temps ! « Et bien pas aussi glorieux que la tienne, je crains. J'ai interrompu une messe et je suis parti à volle pétrol . Un client m'a menacé avec un os de poulet aussi. J'avais oublié... » La dernière phrase, il l'avait dite surtout pour lui-même. « Tu investi mes toilettes et tu te plains du papier toilettes. Franchement, moi la bonté incarnée ! » Il en faisait un peu trop un, c'était un jeu qu'il aimait jouer. Surtout comme maintenant, quand il jouait les offensés. Mais le regard sur les affaires qu'il avait à peine tendu à son amie. La mine qu'il en découlait, était mémorable. Et il savait pourquoi ce n'était pas exactement ce qu'elle portait d'habitude. « Je t'avais prévu ! ». C'était horrible, bon c'était toujours mieux que ce qu'elle portait en venant. Quoique. D'ailleurs, il était prêt à rajouter une pointe de sarcasme, et d'amusement à la situation. Mais ça devait être son mauvais karma qui le rattrapa, quand il sentit son nez le chatouiller. Provoquant un éternuement loin d'être silencieux et encore moins discret. Mais si ce n'était que ça, si il ne sentait pas un liquide chaud parcourir le devant de son pantalon. La honte, Silas avait du mal à le croire. Et il avait du mal à imaginer ce qu'il venait de se passer. De s'oublier en éternuant. À son âge. Qu'il croisa les jambes par réflexe les joues rougies par la honte. « Tu sais quoi ! Ce n'est pas ce que tu crois ! » Non c'est sûr qu'avec une réponse pareille elle l'avait tout de suite le croire.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




a thousand
SHADES OF LIFE
You'll get great material, meet some fascinating characters and the skills you develop will give you greater compassion, insight and range with the people you create on the page ▬ By anesidora



need you, want nothing (ft. Silas) PPbta5hm_o
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Sofia Di Lazio
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 17/03/2019
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : Alicia Vikander
›› Schizophrénie : holden roth (j. dornan), miadison williams (b. larson)
need you, want nothing (ft. Silas) Vide

Re: need you, want nothing (ft. Silas) ✻ ( Lun 20 Mai - 0:35 )

need you, want nothing
Silas & Sofia
« Hahaha ! » Qu’elle pousse ironiquement à travers la tête de cheval toujours vissé sur sa tête alors qu’elle force le passage pour enfin se mettre à l’abri des regards et éviter de faire l’attraction du quartier. « Si c’était mardi gras au moins tes voisins seraient pas tous à leur fenêtre pour voir, c’est quoi ce truc en croisant les doigts pour que je ne vienne pas sonner à leur porte aussi ! » Qu’elle dit agacée l’italienne. Puisque que son état ne soit pas dû à lui. Et il la connaît suffisamment pour savoir que ce n’est pas dirigé sur lui, juste son irritation se reporte fatalement sur lui à cause de son ironie à lui. Elle retire ce truc de sa tête et ne cherche même pas à se recoiffer derrière, elle sait d’avance que c’est peine perdue puisqu’elle va devoir retirer le reste. Autant se recoiffer lorsqu’elle sera changée. Mais en attendant elle a besoin d’occuper les toilettes de Silas. « Nan, mais t’as pas plutôt un sweat à toi ou un truc dans le genre, ça fera très bien l’affaire. » Elle n’a aucun problème à porter les vêtements de son meilleur ami. Moins que ceux d’inconnu en tous les cas… « Ouais, c’est ça, tremble devant moi ! » Qu’elle dit en rigolant se radoucissant un peu dans la colère qui gronde en elle contre ses collègues. Elle rigole surtout parce qu’elle n’en pense pas le moindre mot. Elle est de toute façon loin de faire aussi peur, du moins pas à son meilleur ami. Dans son travail et face à certains hommes, elle espère tout de même être suffisamment crédible pour leur imposer le respect et ne pas se prendre des coups de leur part. « Ça va, c’est moins pire que de me voir totalement nue ! » Qu’elle continue de crier depuis les toilettes afin de continu la conversation avec le grand brun qu’elle entend de loin aussi. Elle est même obligée d’ouvrir un peu la porte des toilettes pour l’entendre un peu mieux. Sofia fronce les sourcils et stoppe toute activité lorsqu’il lui parle d’une messe qu’il aurait interrompue elle ne va pas plus loin qu’elle ouvre la porte encore un peu plus et hurle une fois encore pour se faire entendre. « T’as fait quoi ? » Parce qu’elle n’a pas bien compris ce qu’il a fait exactement. Et ça l’intrigue ! Elle espère simplement que ce n’est pas une connerie qui va faire parler de lui au commissariat le lendemain. Elle referme la porte des toilettes lorsqu’elle l’entend qui approche et termine de tirer la chasse d’eau avant de sortir et de tomber sur Silas qui l’attend sur le pas de la porte. « C’est pour ton bien que j’dis ça ! Imagine t’as soudainement une chiasse incontrôlable, tu seras bien content que j’tai prévenue que t’avais plus de papier toilette… » La brune hausse les épaules en regardant le premier vêtement qu’il lui a tendu pour l’observer. La seule chose qu’elle trouve à faire, c’est de grimacer, parce que qu’il lui propose là, c’est vraiment ignoble. Comment des gens peuvent réellement porter ça… « Je comprends pourquoi ce sont des fringues oubliés par les vêtements, ils en avaient tout simplement honte alors ils les ont abandonné, c’est ça ? » Pour toute réponse, elle a droit à un éternuement de la part de Silas. La jeune femme n’a même pas le temps de lui dire à ses souhaits, mais son regard descend aussitôt à l’instant où il serrait ses jambes pour masquer la tâche venant d’apparaître à son entre-jambe. « Nooon ! » Qu’elle lâche en insistant sur le O avec sa bouche, un sourire qui commence à apparaître sur ses lèvres alors que Silas lui confirme tacitement qu’il fait bien fait pipi dessus en éternuement. « Beh alors papi, on arrive plus à se retenir ? » Qu’elle dit en rigolant, détournant les talons pour aller dans la chambre de Silas. « J’vais te chercher de quoi te changer aussi le temps que j’me prends des trucs pour moi ? » Qu’elle demande toujours en rigolant, haussant un peu la voix pour que Silas l’entende vu qu’elle s’éloigne à nouveau. « Ça arrive à tout le monde rassure toi ! » Qu’elle dit en commençant à fouiller dans l’armoire de Silas à la recherche d’un t-shirt et d’éventuellement un short ou quelque chose du genre histoire qu’elle ne reste pas en sous-vêtement toute la soirée. Elle se dit qu’elle devrait peut-être même envoyer un message à Bird ou Matthias pour que l’un ou l’autre lui ramène des fringues à elle. « Tiens justement l’autre soir, à la fête de Matthias, je passais un super moment avec ce mec super mignon qui se trouve également être l’un de ses collègues, et j’ai éternué et bim, il m’est arrivé la même ! » Elle garde le silence quelques instant, cherchant toujours dans les affaires de son meilleur ami, et trouvant enfin un t-shirt suffisamment long pour qu’il lui fasse office de robe courte. « Heureusement pour moi, j’étais en robe. » C’est passé ni vu, ni connu même si elle avait malgré tout laissé sa petite culotte dans la poubelle des toilette histoire de n’avoir aucun échappement d’odeur au moment d’être seule dans la voiture avec lui lorsqu’il allait la ramener. « Donc tu vois, ça arrive même aux meilleurs ! » Qu’elle ajoute rigolant pourtant, amusée à l’idée que ça leur soit arrivé à tous les deux.
code by exordium.




If you think sunshine brings you happiness, then you haven’t danced in the rain.
tumblr + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞
need you, want nothing (ft. Silas) Vide

Re: need you, want nothing (ft. Silas) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

need you, want nothing (ft. Silas)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération