tell me it gets easier (marley)

 :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Diego Abberline
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 01/05/2019
›› Commérages : 54
›› Pseudo : asgardian (sophie)
›› Célébrité : sam claflin
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b.skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), nova hamilton (o. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)
tell me it gets easier (marley) Vide

tell me it gets easier (marley) ✻ ( Lun 13 Mai - 18:42 )


Marley & Diego

tell me it gets easier


Pendant une brève période de sa vie, Diego a fait bien des choses qu'il pourrait regretter si ça ne lui avait pas permis de regagner un semblant de place dans la société. Vol, usurpation d'identité, il serait incapable de tout citer car ce sont des activités auxquelles il s'adonne aujourd'hui beaucoup moins. Non, maintenant, Diego sert simplement d'entre-deux. Il est celui qu'on va voir pour obtenir des renseignements, celui qui permet les échanges en tout genre dans la salle arrière de son bar, celui qui aide aussi quand il y a besoin d'un coup de main parce que malgré tout, il garde quelques talents plutôt utiles dans le milieu. Mais il est bien Diego, il apprécie son bar et sa place en tant que barman pas très réglo. Ça lui permet de vivre plus que modestement, surtout avec les activités de son oncle Tommy qui marchent franchement bien et qui lui ont permis de s'offrir ce beau duplex en plein centre de Cap Harbor. Il est à présent plutôt rare qu'il aille boire un verre dans un autre bar que le sien. Le Blue Lagoon n'est pas tellement un endroit qu'il fréquente, et c'est pourtant dans ce lieu qu'on lui a demandé de se rendre. Il doit juste faire passer un message, prévenir un habitué du bar d'à coté pour une histoire de pari de courses de chevaux, Diego n'en sait pas vraiment plus. Il demande rarement des détails sur les affaires qu'il couvre, préférant éviter le plus possible de s'en mêler vu comme il a déjà son propre lots d'accusations possibles sur les épaules. C'est avec son plus beau sourire, les épaules rejetées en arrière qu'il franchit les portes du bar qui lui est le moins familier dans la ville. Il repère son type au loin et lui offre une tape dans le dos pour l'avertir de sa présence. « Hey, je suis presque déçu de te voir dans un autre bar que le mien mon pote. » Il lui offre une accolade, serrant sa main dans la sienne pour y coller un bout de papier qui contient le fameux message. Puis Diego s'éloigne sans rien demander de plus, jugeant que sa mission était déjà terminée. Il salue quelques autres personnes, discute avec d'autres parce que Diego, il a toujours eu un réseau social plutôt large qu'il prend soin d'entretenir. C'est en se tournant vers la scène après que quelqu'un ait posé sa main sur son dos pour le faire se tourner qu'il la voit. Elle se déhanche sous le feu des projecteurs, ne semble pas l'avoir remarqué alors que lui, il a soudainement l'impression que Marley est la seule personne présente dans cette salle. Alors qu'on lui parle sans qu'il n'écoute, Diego tire sur une chaise sans demander aux personnes occupant la table si il peut l'utiliser, puis s'installe sans la quitter des yeux. Diego, il se doutait que Marley était toujours en ville. Il ne l'avait cependant plus jamais croisée et à force, il avait fini par ne plus penser à elle. Mais de la voir de manière inattendue, ça lui fait un choc assez conséquent que pour arrêter tout ce qu'il faisait avant de porter son regard sur elle. Il reste assis sur cette chaise tout le temps de sa prestation, incapable de dire si elle l'a vu ou non vu qu'il est plutôt camouflé à travers la foule. Et quand Marley descend de la scène, Diego se lève. « Alors Diego, on fait comme ça ? » « Ouais ouais, » promet-il au gars avec qui il parlait sans vraiment savoir ce qu'il est censé faire avec lui. Il abandonne sa chaise, suit Marley des yeux et la voit disparaître dans ce qui ressemble à une arrière-salle plutôt similaire à celle de son bar. Sans attendre, Diego se faufile jusqu'à la porte avant que celle-ci ne se ferme. Il garde cependant une main sur la poignée au cas où il devrait partir vite, au cas où Marley refuserait de le voir. « Salut Marley, » dit-il pour lui signaler de sa présence. Il est conscient que ça fait légèrement psychopathe de suivre une danseuse jusqu'à ce qui lui sert de loge, surtout si il y a d'autres filles actuellement occupées à se changer. Mais Diego a toujours été trop impulsif quand il s'agit d'elle. Et puis ils ont été mariés, ce n'est pas comme si il ne l'avait jamais vue dénudée. « Belle prestation que tu viens de donner, » ajoute-t-il comme pour dire qu'il était là, qu'il ne l'a pas quittée des yeux un seul instant. Diego ne sait pas lui-même ce qu'il cherchait à prouver en venant jusqu'ici. Il devrait plutôt s'en aller, la laisser tranquille et assumer de l'avoir abandonnée sans le moindre remord quatre ans plus tôt.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ With your feet in the air and your head on the ground, Try this trick and spin it, yeah. Your head will collapse But there's nothing in it. And you'll ask yourself Where is my mind ?

Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Marley Diaz-Perkins
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 21/03/2019
›› Commérages : 19
›› Pseudo : getget
›› Célébrité : Jenna Dewan
›› Schizophrénie : ☾ Sevan Martell (scott eastwood) ☾ Holia Millson (shay mitchell) ☾ Ness Matthews (elizabeth olsen) ☾ Clyde Rashmi (rami malek) ☾ Andrea Reagan (tyler blackburn) ☾ Jake Callahan (ed westwick) ☾ Jane Carrington (kristen bell) ☾ Caitlin Pierce (johanna brady) ☾ Joey Washington (katie stevens) ☾
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Mer 15 Mai - 11:12 )

diego&marley ⊹ « Marley c’est à toi dans 5 minutes » La brune se retourne et fait un signe de la main à Jessica avant de répondre « Oui, oui j’arrive » Puis reporte son attention sur son frère à l’autre bout du fil avec qui elle se dispute depuis déjà 5 bonnes minutes à cause de leur père. Milo lui demande de faire un petit effort pour venir le voir et Marley ça la mets hors d’elle. « Et pourquoi je viendrais le voir hein ? Pour qu’il me dise d’aller voir un psy !? Et toi pourquoi tu ne viens pas voir maman plus souvent ? » Finit-elle par demander tandis que son frère lui répond que leur mère est morte « Et alors ? Tu viens jamais au cimetière. Et grand-mère ? Elle est morte aussi pour toi ? Parce que grand-mère elle est bien vivante » Et Marley ne le sait que trop bien puisqu’elle lui rend visite chaque jours. « Allez salut Milo, je dois aller travailler ! » Et elle raccroche, jette son téléphone contre le miroir qui se brise. Super 7 ans de malheur de plus. Comme si elle n’en avait pas encore eu assez. Elle tente de s’apaiser avant de monter sur scène l’italienne mais c’est en vain. Alors elle monte, se met à danser et tout la colère en elle se transforme en énergie qui se diffuse dans la pièce au rythme de ses mouvements. Le Blue Lagoon est loin d’être remplit ce soir mais Marley repère tout de même deux ou trois habitués. Et puis elle le voit, à quelques mètres, assis, immobile. Elle pourrait s’arrêter pour le regarder mais Marley sait qu’il n’est qu’une illusion. Une hallucination rien de plus. Il est le fantôme de son passé. Marley ce n’est pas la première fois qu’elle aperçoit Diego dans la ville. Elle s’était habitué à ce que ce fantôme la suive. Elle continue à danser Marley, sa colère se dissipe peu à peu, elle tente de faire abstraction du fantôme de son ex-mari et lorsque la musique s’arrête et qu’une autre danseuse monte sur scène Marley quitte la pièce pour rejoindre ce qui lui sers de loge dans l’arrière-salle. Elle se retrouve seule à nouveau et se met alors à ramasser les morceaux de verres brisés qui jonche la coiffeuse ou sont encore dispersés tout ses produits de maquillages. Elle les jette un à un dans la poubelle quand la voix qui l’appelle la surprend et elle s’enfonce involontairement un bout de verre dans la main. « Merde » Lâche t-elle avant de se tourner vers son interlocuteur. « Salut Marley, » Lorsqu’elle le voit alors face à elle Marley déglutit, elle sent son cœur qui bat de plus en plus vite. Ses hallucinations n’ont jamais parlé. Il semble avoir vieilli et pourtant c’est bien lui. Diego. Son Diego. « Diego ? » Finit-elle par demander comme s’il s’agissait d’un rêve. Marley remarque finalement le sang qui s’écoule de sa main et attrape alors un bout de tissus qu’elle enroule tout autour pour faire un bandage.  « Belle prestation que tu viens de donner, » Alors c’était bien lui dans la salle ? Pas un fantôme issue de son imaginaire. « Qu’est-ce que tu fiches ici ? » Que faisait-il ici après ses 4 années ou il avait joué le mort ? Que faisait-il ici 4 ans après lui avoir balancé les papiers du divorce sur une table sans même prendre le temps de lui dire au revoir. « Je pensais que t’étais mort » Finit-elle par lui balancer. Parce que c’était la vérité, une partie d’elle avait fini par le penser à force de voir son fantôme errer ici et là. « Je crois que je préférais te croire mort… » Elle détourne le regard et continue à ramasser les bouts de verres en faisant attention cette fois-ci de ne pas se couper. Elle les jette dans la poubelle près d’elle sans le regarder, espérant qu’il disparaitra aussi vite qu’il était apparu. « Merde Diego mais qu’est-ce que tu me veux à la fin ? » Les larmes commençaient déjà à monter dans ses yeux, elles les sentaient lui piquer la rétine. Elle n’avait pas envie de le voir, pas après avoir passé toutes ces années à essayer de l’oublier.


tell me it gets easier (marley) 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Diego Abberline
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 01/05/2019
›› Commérages : 54
›› Pseudo : asgardian (sophie)
›› Célébrité : sam claflin
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b.skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), nova hamilton (o. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Dim 26 Mai - 21:54 )


Marley & Diego

tell me it gets easier


Il ne devrait pas la suivre, il le sait pourtant très bien. Diego pourrait avoir une bonne excuse si ils n'étaient séparés que depuis quelques mois, pourrait mettre ça sur le compte de ses souvenirs encore trop vifs avec elle que pour pouvoir définitivement tourner la page. Mais plus maintenant, plus après quatre ans. Il ferait mieux de rentrer chez lui, de quitter ce bar où plusieurs clients semblent le connaître vu les regards qui se posent sur lui à mesure qu'il se créé un passage dans la foule. Il est pourtant d'un naturel si calme Diego, ne fait preuve d'impulsivité que lorsqu'il est question d'une affaire de sentiments. Et c'est le cas avec elle, ça l'a toujours été. Elle a marqué son existence toute entière Marley, elle a embelli ses journées jusqu'à ce qu'il soit trop cassé de l'intérieur que pour pouvoir être réparé. Pourtant il y a cru, il s'est convaincu qu'elle avait fini par quitter ses pensées et que ses traits n'apparaissaient plus dans sa tête dès qu'il fermait les yeux avant de s'endormir. Il aura suffi d'un regard, un coup d'oeil dans sa direction pour foutre en l'air quatre ans de résignation. Diego ne peut pas partir, pas comme ça. Il ne peut pas continuer à lui faire croire qu'il est mort, ou même à l'autre bout du continent. Il a besoin d'entendre sa voix une dernière fois avant de retourner à son business, de pouvoir ressentir à nouveau cette tension qui pesait entre eux à chaque fois que Marley se mettait en colère. C'est une envie égoïste, non réfléchie et qui, de plus, fera certainement plus de mal que de bien à son ex-femme. Il n'avait pas vu le verre qu'elle tenait dans sa main lorsqu'il est entré, il aurait toqué ou se serait au moins racler la gorge pour annoncé sa présence si ça avait été le cas. Sans répondre quand elle prononce son prénom, il s'avance vers elle d'un pas hésitant par crainte qu'elle ne se blesse encore plus. Pendant qu'elle entoure sa main meurtrie à l'aide d'un bout de tissu, lui ramasse un à un les morceaux avant de les jeter dans une corbeille. « On va éviter que tu fasses encore plus de dégâts, » dit-il d'un ton trop naturel, comme si il ne s'était écoulé que quelques jours entre aujourd'hui et la dernière fois et non pas quatre longues années. La question tombe assez rapidement, le pourquoi de sa présence ici. Diego, il finit par interrompre son nettoyage et pose son regard sur les mains de Marley pendant un bref instant d'un air distrait. « Ici dans ce bar ou à Cap Harbor ? Pour ce qui est de la première option, j'avais juste envie de tester de nouveaux horizons sans savoir que tu en ferais partie. Promis, je ne passe pas mon temps à te tracker en espérant te croiser. » Il avait d'autres choses à faire, et Marley méritait mieux que ça. Il a l'air serein Diego, il semble prendre ça à la rigolade alors qu'actuellement, il a l'impression que son coeur a migré jusqu'à ses tempes. « J'ai failli, plusieurs fois même. Mais faut croire qu'on ne veut pas de moi là-haut. » Après une éternité, il lève enfin les yeux vers elle et arrive à lire toute sa colère dans ses pupilles. Il reconnaît ce regard pour l'avoir déjà croisé des centaines de fois et alors qu'il devrait s'en vouloir, se sentir coupable de déclencher ça chez elle, ça lui fait du bien de retrouver le sang chaud de Marley. « Je m'en doute, et t'es sûrement loin d'être la seule, » soupire-t-il sans la quitter des yeux alors qu'elle détourne le regard. Elle tend la main vers les derniers bouts de verres restants, mais Diego la repousse délicatement après qu'elle en ait jeté un. « Laisse-moi faire. » Il ramasse les derniers éclats à l'aide du plat de sa main pendant que face à lui, Marley bouillonne. Il sent sa voix dérailler avant que les larmes ne se mettent à perler le long de ses joues et enfin, Diego se sent coupable. Il était temps, ça ne lui aura pris qu'environ cinq minutes de trop avant de se raisonner. « Je suis désolé Marley, je sais que j'aurais pas dû venir. Je suis sérieux quand je dis que je savais pas que tu bossais ici, je suis là pour le boulot et... enfin on s'en fou de ça, je t'ai vue et j'sais pas, je pouvais pas juste tourner les talons et faire comme si ça m'avait rien fait. » Il tente Diego, il essaie d'attraper du bout des doigts la main valide de la brune. « Te mets pas dans des états pareils pour un type pas capable de laisser son ex tranquille, franchement qui fait ça ? » Il lève les yeux au ciel, se foutant de sa propre gueule. « Mais je peux m'en aller si tu préfères, je peux disparaître pour de bon. C'est juste que de te voir danser, ça m'a pas vraiment aidé à rester très concentré. »  Ce ne sont sûrement pas les paroles qu'elle a envie d'entendre mais c'est vrai, c'est ce qu'il a ressenti à la la minute où sa vision est devenue floue pour ne se focaliser que sur elle.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ With your feet in the air and your head on the ground, Try this trick and spin it, yeah. Your head will collapse But there's nothing in it. And you'll ask yourself Where is my mind ?

Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Marley Diaz-Perkins
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 21/03/2019
›› Commérages : 19
›› Pseudo : getget
›› Célébrité : Jenna Dewan
›› Schizophrénie : ☾ Sevan Martell (scott eastwood) ☾ Holia Millson (shay mitchell) ☾ Ness Matthews (elizabeth olsen) ☾ Clyde Rashmi (rami malek) ☾ Andrea Reagan (tyler blackburn) ☾ Jake Callahan (ed westwick) ☾ Jane Carrington (kristen bell) ☾ Caitlin Pierce (johanna brady) ☾ Joey Washington (katie stevens) ☾
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Mar 28 Mai - 19:13 )

diego&marley ⊹ « On va éviter que tu fasses encore plus de dégâts, » Des dégâts ? Marley elle a toujours fait tout un tas de dégâts autour d’elle. Notamment lorsqu’elle était en colère. Notamment lorsqu’ils se disputaient. Combien d’assiette avait fini brisé au sol alors qu’ils se hurlaient l’un sur l’autre. Mais lui aussi avait causé des dégâts en disparaissant de la sorte 4 ans plus tôt et il allait certainement en causer davantage encore en restant la face à elle. Marley le regarde faire, sa main appuyée sur son bandage. Elle le fixe un cours instant avant de lui demander ce qu’il fait ici. Pourquoi maintenant ? Pourquoi après toutes ces années est-il à nouveau la, face à elle. « Ici dans ce bar ou à Cap Harbor ? Pour ce qui est de la première option, j'avais juste envie de tester de nouveaux horizons sans savoir que tu en ferais partie. Promis, je ne passe pas mon temps à te tracker en espérant te croiser. » Il essaie de la faire rire ? Sourire ? Si c’est le cas c’est peine perdue. Elle le regarde toujours silencieuse. Il manque une partie de réponse à sa question « Qu’est-ce que tu fais à Cap Harbor ? » Finit-elle par demander avant de lui avouer qu’elle le pensait mort. Ou peut-être avait-elle simplement préféré le croire mort pour pouvoir enfin passer à autre chose. C’est vrai elle n’avait jamais eu aucune confirmation de sa mort pourtant elle continuait à y croire. Parce que c’était plus simple. Parce que c’était peut-être même moins douloureux ainsi. « J'ai failli, plusieurs fois même. Mais faut croire qu'on ne veut pas de moi là-haut. » Ses paroles réussissent à créer un pincement en elle. Maintenant qu’il était là face à elle, elle avait du mal à l’imaginer mort bien qu’elle prétende le contraire en lui disant qu’elle aurait préféré qu’il soit bel et bien décédé. Une partie d’elle l’espérait pourtant bel et bien. « Je m'en doute, et t'es sûrement loin d'être la seule, » Qu’est-ce que cela voulait dire ? Il avait des ennemis ? Etais-ce pour ça qu’il avait failli mourir plusieurs fois ? Marley ne devrait pas s’en inquiéter et pourtant elle le fait même si elle n’en montrera rien. Plutôt crever finit-elle par penser. Elle replonge ses mains dans le verre Marley en espérant que lorsqu’elle relèvera la tête il aura disparu. Peut-être lui laissera t-il un mot comme il y a 4 ans. Cette pensée la ferait presque sourire si seulement elle n’avait pas toute cette colère en elle. Prête à exploser d’une seconde à l’autre. « Laisse-moi faire. » Elle retire sa main d’un geste brusque alors qu’il la touche comme si son simple contact réussissait à la brûler. Elle s’éloigne sentant les larmes qui affluent sans qu’elle réussisse à toutes les retenir. Certaines finissent par s’échapper et bien sur Diego ne manque pas de le remarquer. « Je suis désolé Marley, je sais que j'aurais pas dû venir. Je suis sérieux quand je dis que je savais pas que tu bossais ici, je suis là pour le boulot et... enfin on s'en fou de ça, je t'ai vue et j'sais pas, je pouvais pas juste tourner les talons et faire comme si ça m'avait rien fait. » Elle secoue la tête parce que ses mots n’ont aucun sens. « Comme si ça ne t’avais rien fait ? Mais et ça t’as fait quoi Diego ! Non vas-y dis moi je suis curieuse de savoir ce que ça fait de revoir la femme qu’on a quitté comme un lâche sans même lui dire au revoir ! Vas-y ! Dis moi ce que ça fait ! » Elle le regarde, le défi et alors qu’il tente d’attraper sa main elle la retire aussi vite « Ne me touche pas ! » Finit-elle par hurler « Approche toi de moi encore une fois et je te jure que je hurle. Tu n’as rien à faire dans cette loge alors crois-moi je pourrais aisément faire croire que tu as essayé de m’agresser » Et elle le ferait certainement oui. « Tu sais que je le ferais. Et ma main ensanglantée et les morceaux de verres un peu partout n’aideront certainement pas à te disculper » Est-ce qu’elle serait réellement prête à faire une chose pareille ? Oui. Elle osait le croire en tout cas. « Te mets pas dans des états pareils pour un type pas capable de laisser son ex tranquille, franchement qui fait ça ? » Elle de toute évidence. Parce qu’elle a toujours été comme ça Marley. Parce qu’elle, hurle, elle pleure, elle aime beaucoup trop passionnément. Parce qu’elle est cinglée dirait son père. « Mais je peux m'en aller si tu préfères, je peux disparaître pour de bon. C'est juste que de te voir danser, ça m'a pas vraiment aidé à rester très concentré. » Ces paroles ne réussissent qu’à la faire exploser davantage encore. « Sors de ma vie Diego ! Sors de ma vie comme tu sais si bien le faire ! » Elle le regarde immobile avant de se jeter sur lui pour donner des coups sur sa poitrine. Elle frappe contre lui les poings serré tout en criant « Sors de ma vie et ne reviens jamais ! Dégage ! Dégage ! » Elle crie Marley et pourtant les larmes ne cessent de rouler sur ses joues tandis qu’elle s’acharne sur lui. Elle continue à frapper Marley ? Epuisé, à bout de souffle.


tell me it gets easier (marley) 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Diego Abberline
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 01/05/2019
›› Commérages : 54
›› Pseudo : asgardian (sophie)
›› Célébrité : sam claflin
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b.skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), nova hamilton (o. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Mer 5 Juin - 14:20 )


Marley & Diego

tell me it gets easier


Elle a toujours été son point faible, autant sa lumière que son point d'ombre. Au départ, quand ça allait bien, Marley était celle qui lui permettait de se dépasser un peu plus chaque jour. Il garde ces beaux moments précieux en mémoire, ceux qui les ont fait tenir à travers les disputes et les coups de gueule qui se répétaient de plus en plus jusqu'à ce que Diego ne finisse par disparaître. Et il est fort probable qu'il ait changé sans même qu'il ne s'en rende compte lui-même, qu'il soit différent de l'homme d'il y a quatre ans qu'elle a connu au détriment de celui qu'il est à présent. Elle s'est faite petit à petit cette transformation, au fil des expériences et des coups bas qu'il a accumulés. Diego, il a appris a rester calme en tout circonstance. Il essaie de faire la même chose face à Marley alors qu'autrefois, le ton aurait probablement déjà fini par monter. Il essaie pourtant de se montrer impassible alors qu'un milliers d'émotions contradictoires sont en train de bouillonner en lui, en cet instant. La partie raisonnable de lui-même lui hurle de s'en aller, de la laisser tranquille. Même si elle finit par lui pardonner grâce à il ne sait quel miracle, même si il tombent dans les bras l'un de l'autre, il ne pourra jamais plus lui offrir la vie dont elle rêvait. Ils ne pourront jamais faire machine arrière, Marley et Diego. Il y a eu trop de non-dits, trop d'actes posés sans qu'ils ne soient expliqués. « Je suis jamais parti. » Autant être franc avec elle. « Mais je me suis fait discret, je t'assure que j'étais pas en train de me la couler douce pendant toutes ces années Marley. » Cette fois, il n'a plus envie de plaisanter. Tout trace de sourire a quitté ses traits et c'est à peine si il ose la regarder dans les yeux. Même après toutes ces années, elle reste sa plus grande faiblesse. Celle qui le fait se sentir si petit alors que Diego, il a un peu trop pris l'habitude à jouer dans le cour des grands. Alors qu'il ne fait que l'effleurer, Marley retire sa main comme si ce simple contact avait suffi à lui faire mal. Pour une fois, Diego n'a pas la moindre idée de ce qu'il est censé faire. Il n'aime pas ne pas avoir le contrôle de la situation mais si d'habitude c'est quelque chose qui l'énerve, là il se sent plus démuni qu'en colère. Il aimerait trouver les mots pour l'apaiser, il voudrait pouvoir lui dire que tout va bien se passer. En cet instant, Diego a même la naïve envie d'effacer les quatre années qui viennent de s'écouler. Elle lui crie de ne pas le toucher et il recule d'un pas, se ramassant ses paroles comme un uppercut. « Si tu voulais à ce point-là me mettre dehors, tu l'aurais déjà fait. » Son ton se fait plus froid sans qu'il ne puisse le contrôler. Il ne fait pas exprès, c'est un foutu mécanisme de défense qu'il a fini par adopter dès qu'une personne se met à le menacer. « J'ai vécu l'enfer, Marley ! J'aurais fini par te faire du mal, j'ai complètement péter les plombs y a quatre ans et j'ai fait que m'enfoncer encore et encore, j'arrivais plus à sortir la tête de l'eau. Et j'ai cru que je te reverrais jamais, ce qui en soit aurait été la meilleure solution pour toi je te l'assure. Y a des choses que tu sais pas, des tas de trucs qu'il vaut mieux que t'ignores. » Il a la gorge serrée Diego, et il aimerait pouvoir s'approcher d'elle mais il n'a pas envie de se retrouver avec des agents de la sécurité au cul.  À la place, c'est Marley qui s'approche. Elle cogne ses poings contre son torse et lui, il encaisse parce que c'est le moins qu'il puisse faire. Il n'a pas le droit de se défendre, et tant pis si il en ressort avec quelques marques sur le corps. Il grimace quand elle vient frapper son thorax pour la cinquième fois d'affilées. « Je suis plus le même lâche qu'avant. Je m'enfuirai pas, et j'arriverai pas à te dire adieu une deuxième fois. Une claque en pleine gueule, voilà ce que ça m'a fait de te revoir. Une putain de piqûre de rappel de ce que j'ai le plus merdé. J'suis désolé Marley, » dit-il en se protégeant machinalement le torse à l'aide de son avant-bras. « Je suis désolé d'avoir tout foutu en l'air, mais j'avais besoin d'être seul pour pas finir par devenir cinglé. J'étais pas heureux loin de toi, je l'ai jamais été. Crois pas que ça a été facile de mon coté. » Elle a toutes les cartes en main. Elle pourrait facilement le mettre dehors, elle en a largement les moyens. Alors Diego, il ne dit rien de plus et il plante son regard dans le sien parce que c'est tout ce qu'il lui reste, au fond. Un dernier échange avant qu'elle ne le dégage de sa vie, une dernière chance de s'accrocher à ce point faible qui lui rappelle encore aujourd'hui à quel point cette image d'homme trop confiant n'est qu'une façade.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ With your feet in the air and your head on the ground, Try this trick and spin it, yeah. Your head will collapse But there's nothing in it. And you'll ask yourself Where is my mind ?

Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Marley Diaz-Perkins
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 21/03/2019
›› Commérages : 19
›› Pseudo : getget
›› Célébrité : Jenna Dewan
›› Schizophrénie : ☾ Sevan Martell (scott eastwood) ☾ Holia Millson (shay mitchell) ☾ Ness Matthews (elizabeth olsen) ☾ Clyde Rashmi (rami malek) ☾ Andrea Reagan (tyler blackburn) ☾ Jake Callahan (ed westwick) ☾ Jane Carrington (kristen bell) ☾ Caitlin Pierce (johanna brady) ☾ Joey Washington (katie stevens) ☾
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Mer 5 Juin - 17:57 )

diego&marley ⊹ Lorsqu’elle se retrouve enfin face à lui après toutes ces années toute la colère remonte. Toute la haine, la tristesse, les larmes. Marley a besoin de savoir pourquoi maintenant ? Pourquoi revenir ? Revenir d’où d’ailleurs ? Où était-il pendant toutes ces années ? « Je suis jamais parti. » Quoi ? « Tu te fiches de moi ? » Répond t-elle du tac au tac. C’était impossible. Pendant toutes ces années il était resté ici ? A Cap Harbor ? Marley avait soudain l’impression de devenir cinglée. Elle pensa alors que toutes ces fois ou il lui avait semblé le voir au coin d’une rue, dans la voiture passant juste à côté d’elle, au fond d’un rayon du supermarché. Toutes ces fois la. Ce n’était pas son fantôme qu’elle voyait ce n’était pas une espèce d’hallucination. C’était bien lui. « Mais je me suis fait discret, je t'assure que j'étais pas en train de me la couler douce pendant toutes ces années Marley. » Marley s’en contrefiche. « T’es qu’un sale lâche Diego. Tu as osé partir en laissant juste les papiers du divorce alors que t’étais à deux rues de là ! » Comment étais-ce possible ? Comment avait-il pu faire ça. « Tu m’as évité pendant toutes ces années. Parce que tu savais que j’étais toujours là non ? Tu savais et t’as continué à jouer les fantômes comme le lâche que tu es ! » Est-ce qu’il l’avait vu sombrer ? Est-ce qu’il l’avait vu ivre morte au milieu de la route nationale se faisant klaxonner par les voitures ? Est-ce qu’il l’avait vu la fois ou elle avait passé la nuit dans cette ruelle une aiguille plantée dans le bras ? Elle ne pouvait pas croire qu’il avait assisté à tout ça sans jamais rien faire. Elle refusait. Marley se recule alors qu’il effleure sa main. Elle ne peut pas supporter son contact. Elle ose même annoncer être prête à crier au viol s’il la touche à nouveau. Elle en serait capable et il le sait parfaitement. Peut-être est-ce pour cette raison qu’il décide finalement de se tenir à un mètre d’elle. A une longueur de bras. Assez loin pour qu’il ne puisse la toucher et pourtant assez prêt pour qu’il puisse voir sa cage thoracique bouger au rythme de sa respiration saccadée. « Si tu voulais à ce point-là me mettre dehors, tu l'aurais déjà fait. » C’est vrai. Peut-être. Elle ne répond pas et reste là, face à lui. « J'ai vécu l'enfer, Marley ! J'aurais fini par te faire du mal, j'ai complètement péter les plombs y a quatre ans et j'ai fait que m'enfoncer encore et encore, j'arrivais plus à sortir la tête de l'eau. Et j'ai cru que je te reverrais jamais, ce qui en soit aurait été la meilleure solution pour toi je te l'assure. Y a des choses que tu sais pas, des tas de trucs qu'il vaut mieux que t'ignores. » Marley était incapable de l’écouter. Etait-il réellement en train de ce placer en tant que victime dans cette histoire ? Comment pouvait-il avoir l’applomb de faire une chose pareille. « Parce que tu crois que tu m’as fait quoi exactement en te barrant ! Tu crois que tu m’as fait du bien ? Que tu m’as libérée ? » N’en avait-il donc aucune idée. « Alors tu t’es barré parce que tu as cru que je ne pourrais pas comprendre. Tu as cru que je ne comprendrais pas toutes ces choses que je ne sais pas et tu t’es barré. Sans même essayer de m’en parler » Ce n’était qu’un « Lâche » Finit-elle par souffler avant de se ruer sur lui pour le frapper de toutes ses forces. Parce que Marley elle est à bout. Elle explose telle la bombe humaine qu’elle est. Elle explose une fois de plus parce qu’elle est si instable. « Je suis plus le même lâche qu'avant. Je m'enfuirai pas, et j'arriverai pas à te dire adieu une deuxième fois. Une claque en pleine gueule, voilà ce que ça m'a fait de te revoir. Une putain de piqûre de rappel de ce que j'ai le plus merdé. J'suis désolé Marley, » Qu’est-ce qu’il essayait de dire exactement ? Alors qu’il lance son avant-bras devant lui pour se protéger Marley recule instantanément. Comme si elle avait peur. Elle n’a pourtant jamais eu peur de lui. Quand bien même leur relation à toujours été explosive elle n’a jamais eu peur de lui. Elle sait qu’il serait incapable de lui faire du mal. « Je suis désolé d'avoir tout foutu en l'air, mais j'avais besoin d'être seul pour pas finir par devenir cinglé. J'étais pas heureux loin de toi, je l'ai jamais été. Crois pas que ça a été facile de mon coté. » Marley secoue la tête en essayant ainsi de donner un sens à tout ça. Elle se frotte les mains dont les phalanges sont rougit après avoir donné autant de coup. Elle s’est certainement coupé plus qu’elle ne le pensait avec ce bout de verre puisqu’elle aperçoit déjà le sang traverser son bandage de fortune. Pourtant elle n’y prête pas plus d’attention. Se contentant simplement de répéter les paroles du blond. « T’avais besoin d’être seul… » Parce qu’il avait soit disant pété les plombs. Ca n’avait aucun sens « C’est l’excuse la plus minable que j’ai jamais entendu. » Elle secoue la tête avant de se reculer parce qu’elle a soudain peur d’elle-même. Peur d’exploser à nouveau. « Est-ce que tu te souviens que tu prêté serment Diego ? » Parce qu’elle elle se souvenait de ce jour comme si c’était hier « C’était un mariage à Las Vegas c’est vrai et pourtant les paroles de l’officier d’état civil était les mêmes que si l’on avait décidé de se marier ici » Mais peut-être l’avait-il oublié « J’ai promis de te rester fidèle pour le meilleur et pour le pire. Dans la richesse comme dans la pauvreté. Dans la santé et dans la maladie, pour t’aimer et te chérir jusqu’à ce que la mort nous sépare. » Alors qu’elle se remémore chaque mot de ce serment les larmes coulent sur ses joues « Cela veux dire que je ne t’aurais pas laissé tomber. Que tu pètes un plomb ou non. Je serais resté même si tu avais tué quelqu’un Diego » Et elle ne crois pas si bien dire. « Mais toi tu es parti… » Mettant fin à leur mariage. A leur amour « T’avais promis Diego. Jusqu’à ce que la mort nous sépare… » Pour elle ces paroles signifiait quelque chose mais vraisemblablement pour lui non. « Et maintenant tu es là après toutes ces années et tu dis que tu ne t’enfuiras pas. Mais tu espères quoi exactement ? Que je te saute dans les bras ? Que j’oublie tout ? » Parce qu’elle en était tout bonnement incapable « Tu m’as détruite Diego » Finit-elle par murmurer alors qu’elle presse sa main pour stopper le sang s’écoulant de sa coupure. « J’aurais préféré que tu sois mort » Murmure t-elle à nouveau sans même oser le regarder, les larmes déferlant sur son visage sans qu’elle prenne la peine d’essayer de ralentir leur chute.


tell me it gets easier (marley) 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Diego Abberline
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 01/05/2019
›› Commérages : 54
›› Pseudo : asgardian (sophie)
›› Célébrité : sam claflin
›› Schizophrénie : ozzy ackerman (b.skarsgard), alma worrell (h. sage), peter shacklebolt (a. taylor-johnson), misha castillo (a. de armas), nova hamilton (o. holt) et elijah livingston (j. mcavoy)
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Lun 10 Juin - 15:33 )


Marley & Diego

tell me it gets easier


Non il ne se fiche pas d'elle, mais Diego est incapable de le dire. Il reste silencieux pendant qu'elle le traite de lâche, a le regard vide alors que celui de Marley, il est aussi expressif que la dernière fois où ils se sont parlés, quatre ans plus tôt. Non, il ne l'a jamais évitée. Il n'avait juste plus un balle alors il dormait dans un motel, s'endormait avec trop d'alcool dans le sang, volait de l'argent dans l'espoir de retrouver un semblant de situation convenable. Il aimerait répliquer, il a d'ailleurs un millions de phrases qui s'entre-choquent dans sa tête et qui pourraient lui prouver que non, il n'est pas si pitoyable qu'elle peut le sous-entendre. Pourtant Diego ne dit rien et, en agissant ainsi, il ne fait que lui donner raison. « Pas que tu comprendrais pas, juste que je voulais pas t'impliquer... » Il n'a pas le temps de continuer sa phrase qu'encore une fois, Marley crie ce mot qui semble pendre à ses lèvres depuis déjà plusieurs minutes. Un lâche, oui. Elle a raison, il n'aurait pas dû s'en aller sans rien dire. Et pourtant c'est ce qu'il a fait et malheureusement, Diego n'a pas de machine à retourner dans le temps pour effacer ce qu'il a fait. Quand il tente de se protéger d'un énième coup de la part de son ex, il est surpris de la voir se reculer. Jamais il ne lèverait la main sur elle, pas une fois il ne s'est montré violent envers Marley. Même si il peut s'emporter, qu'il l'a déjà fait à plusieurs reprises, il se sent incapable de la détester elle au point de vouloir la blesser physiquement. Ce n'est même pas de la haine qu'il ressent envers elle, il n'a pas la moindre raison de lui en vouloir puisque tout s'est écroulé par sa faute à lui. Non, Diego, il ressent juste un trou béant à l'intérieur de lui depuis qu'elle ne fait plus partie de sa vie. « Pourtant c'est la vérité. » Et si elle ne le croit pas, et bien tant pis. Pourtant, une part de Diego a envie que Marley soit convaincue par ses paroles. Il ne comprend pas pourquoi il s'entête à vouloir être compris par elle alors que d'habitude, il n'en a rien à faire de ce qu'on peut bien penser de sa personne. Ça a toujours été différent avec elle, et ça le restera probablement encore longtemps. « J'ai pas oublié, » marmonne-t-il en baissant les yeux avant de pousser un soupir. Elle ne comprend pas, elle n'essaie même pas et ça l'exaspère. Diego voudrait la secouer, la prendre par les épaules et la coller devant les faits pour qu'enfin elle cesse de se limiter à une toute petite partie de la situation. « Je serais restée même si tu avais tué quelqu'un. » Ces mots le percutent. Il hausse les sourcils sans la regarder, fixant le vide pendant que ses pensées continuent de fuser à l'intérieur de son crâne. Il la laisse parler sans réellement l'écouter parce qu'au fond, il a fini par le connaître son discours. Il est parti, il a merdé, et ça s'arrête là. Marley, elle ne veut même pas comprendre pourquoi il s'en est allé alors qu'au-delà des disputes, au-delà des insultes, il était toujours resté. Elle lui demande ce qu'il veut, suppose qu'il veut la voir lui sauter dans les bras, ce à quoi il se contente de secouer négativement la tête. « Non, je m'attends pas à ça. » Ce serait trop simple, ça ne lui ressemblerait pas. Elle a toujours été complexe Marley et au fond, c'était aussi pour ça qu'il avait fini par développer un profond attachement envers elle. « Et si c'était vraiment arrivé ? » Il lève les yeux vers elle sans bouger alors qu'elle a baissé le regard. « Si j'avais vraiment... tué quelqu'un. Je dis pas que c'est vrai, mais si c'était le cas. Comment on aurait géré ça ? Tu te serais vue passer ta vie comme une fugitive, à passer d'un motel pourri à un autre ? » Il se pince les lèvres et se retient de se frapper le front à l'aide du plat de sa main. Diego ne parle jamais de cette phase de sa vie. Il ne la mentionne pas car il préfère faire comme si elle n'avait pas existé. C'est plus facile après tout, supprimer le mauvais de sa vie pour ne garder que le bon. « Je serais resté si je ne m'étais pas senti forcer de m'en aller. Même si ça allait plus entre nous, j'aurais pu me battre pour que ça fonctionne, tu sais ça ? T'es toujours restée dans un coin de ma tête, suffisait que je ferme les yeux pour voir ton visage qui me hantait, qui me rappelait que je t'avais abandonnée. J'aurais attendu que tu me foutes à la porte si tout ne s'était pas effondré y a quatre ans, parce qu'on se doute bien autant toi que moi que ce moment aurait fini par arriver. Et j'aimerais pouvoir être honnête avec toi, t'expliquer ce qui s'est passé. » Il a la gorge nouée et soudainement, ses poings se mettent à trembler. « Mais à quoi ça servirait ? À rien, ça changerait rien. Je peux pas refaire le passé, ni changer la façon dont ça s'est terminé entre nous. Mais sache que ce n'était pas parce que je ne t'aimais plus. J'ai plus jamais rien connu qui arrivait à la cheville de ce qu'on avait. » Il soupire et s'appuie contre le mur avant de se prendre la tête entre les mains. Il a mal au crâne Diego, et il se sent nerveux de ressasser toute cette histoire qu'il pensait avoir mis derrière lui depuis longtemps. Si seulement il était capable de s'en aller, ce serait bien plus simple pour tous les deux.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ With your feet in the air and your head on the ground, Try this trick and spin it, yeah. Your head will collapse But there's nothing in it. And you'll ask yourself Where is my mind ?

Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Marley Diaz-Perkins
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 21/03/2019
›› Commérages : 19
›› Pseudo : getget
›› Célébrité : Jenna Dewan
›› Schizophrénie : ☾ Sevan Martell (scott eastwood) ☾ Holia Millson (shay mitchell) ☾ Ness Matthews (elizabeth olsen) ☾ Clyde Rashmi (rami malek) ☾ Andrea Reagan (tyler blackburn) ☾ Jake Callahan (ed westwick) ☾ Jane Carrington (kristen bell) ☾ Caitlin Pierce (johanna brady) ☾ Joey Washington (katie stevens) ☾
tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( Lun 24 Juin - 19:18 )

diego&marley ⊹ Marley n’avait plus que ce mot à la bouche désormais : lâche. C’était le seul adjectif qu’elle trouvait suffisamment adapté pour le qualifier. Il avait disparu comme un lâche alors qu’il se trouvait à seulement quelques mètres, quelques kilomètres d’elle pendant tout ce temps. Finalement c’était bien pire que de ne penser qu’il était mort. Il ne dit rien. Il reste la à la regarder tandis que la brune, elle, ne sait plus comment le regarder dans les yeux. Qui est cet homme en face d’elle. Il n’est pas celui qu’elle a épousé, ou tout du moins il ne l’est plus. « Pas que tu comprendrais pas, juste que je voulais pas t'impliquer... » Mais pourquoi ? Marley n’arrivait pas à comprendre et plus il tentait de s’expliquer plus cette situation perdait du sens pour elle. « Mais j’aurais voulu être impliqué Diego ! Parce que c’est ça le mariage, c’est tout partager. C’est ça l’amour même, sans parler de mariage. J’aurais voulu être impliqué si ça signifiait rester auprès de toi » Elle ignorait de quoi il parlait. Elle ignorait dans quoi il l’aurait impliqué et pourtant elle aurait été prête à être impliquer dans n’importe quoi. Parce que son amour n’avait aucune limite. Aucune. Elle se met à abattre ses poings sur la poitrine de son ex mari Marley parce qu’il lui semble alors que c’est la seule chose dont elle est capable. Le frapper. Le frapper jusqu’à se sentir mieux. Le frapper jusqu’à ressentir quelque chose. Autre chose que de la colère. Puis alors qu’il semble vouloir l’arrêter elle se stoppe immédiatement et l’écoute même si elle ne crois plus un seul mot de ce qu’il peux dire. Ca n’a aucun sens. Ce ne sont que des mots mis les uns derrières les autres sans aucun sens. « Pourtant c'est la vérité. » « Non ! » Lâche t-elle en secouant la tête. Elle ne voulait pas le croire, elle ne pouvait plus le croire. Elle lui rappelle alors le serment qu’ils ont fait ce jour là. Le jour de leur mariage. Parce qu’il l’a vraisemblablement oublié. « J'ai pas oublié, » Elle secoue la tête à nouveau. « Alors pourquoi t’es parti ? Pourquoi tu ne m’as pas laissé t’aider ? Pourquoi tu m’as détruite… » Qu’attendait-il d’elle maintenant ? Qu’elle lui pardonne ? En un claquement de doigts ? Qu’elle oublie tout, qu’elle oublie la colère, la peine, la douleur. Qu’elle oublie ces quatres années d’enfer loin de lui ? « Non, je m'attends pas à ça. » Mais a quoi alors ? A quoi s’attend t-il en venant ici dans sa loge après tout ce temps ? « A quoi alors ? » Mais il ne répond pas et enchaine immédiatement par une autre question ? « Et si c'était vraiment arrivé ? » Si quoi était vraiment arrivé se demande t-elle alors qu’elle repose ses yeux brillants de larmes sur lui en quête d’une réponse. « Si j'avais vraiment... tué quelqu'un. Je dis pas que c'est vrai, mais si c'était le cas. Comment on aurait géré ça ? Tu te serais vue passer ta vie comme une fugitive, à passer d'un motel pourri à un autre ? » « Oui ! Oui bien sur que oui ! » Répond t-elle sans même y réfléchir. Parce que c’est une évidence pour elle. Mais pourquoi faire une t-elle supposition ? Marley n’est pas idiote elle sait que quelque chose se cache derrière cette supposition « Est-ce que c’est vrai Diego ? Est-ce que… » Elle ne sait pas comment demander ça. « Est-ce que tu as tué quelqu’un ? » Les mots sortent de sa bouche tandis que les larmes roulent toujours le long de ses joues. « Je serais resté si je ne m'étais pas senti forcer de m'en aller. Même si ça allait plus entre nous, j'aurais pu me battre pour que ça fonctionne, tu sais ça ? T'es toujours restée dans un coin de ma tête, suffisait que je ferme les yeux pour voir ton visage qui me hantait, qui me rappelait que je t'avais abandonnée. J'aurais attendu que tu me foutes à la porte si tout ne s'était pas effondré y a quatre ans, parce qu'on se doute bien autant toi que moi que ce moment aurait fini par arriver. Et j'aimerais pouvoir être honnête avec toi, t'expliquer ce qui s'est passé. » Elle le regarde Marley. Immobile. Il a beau tenter de le cacher elle remarque ses poings qui se mettent à trembler. Et soudain elle comprend la brune. Elle comprend qu’elle s’est trompé qu’il lui a bel et bien caché quelque chose. Quelque chose qu’elle n’est certainement pas prête à entendre. « Mais à quoi ça servirait ? À rien, ça changerait rien. Je peux pas refaire le passé, ni changer la façon dont ça s'est terminé entre nous. Mais sache que ce n'était pas parce que je ne t'aimais plus. J'ai plus jamais rien connu qui arrivait à la cheville de ce qu'on avait. » Elle le regarde et si durant les dernières minutes elle n’a fait que repousser chacune de ses paroles et le traiter de menteur cette fois ci son cœur lui dire que c’est la vérité. Son corps tout entier lui hurle qu’il dit la vérité. Elle le regarde faire. Elle se sent désarmé et elle le sent en détresse. Les mains du blonds tremblent toujours, elle s’approche de lui doucement et attrape sa main pour l’enfermer entre les siennes. Le contact de sa peau contre la sienne lui vrille le cerveau. Elle sert sa main un moment sans rien dire. Sans le regarder. « Explique moi Diego… » Finit-elle par murmurer. Elle lève finalement la tête vers lui et parle plus fort cette fois-ci mais de façon calme. « Dis moi ce qui c’est passé. » Son cœur bat beaucoup trop vite dans sa poitrine, beaucoup trop fort. Elle le sent tambouriner à l’intérieur. « Je t’en prie dis le moi » Elle sers toujours sa main dans la sienne et il lui semble enfin que les tremblements s’arrête alors qu’elle a toujours son regard figé dans le sien. « J’ai prêté serment Diego. Et ce bout de papier que j’ai signé il y a 4 ans ne signifie rien » Elle attends une réaction de sa part. Rien. « J’ai prêté serment » Et Marley avait bien l’intention d’honorer son serment encore aujourd’hui. Même après toute la douleur. Même après toutes les larmes. Même après tout la haine.


tell me it gets easier (marley) 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


tell me it gets easier (marley) Vide

Re: tell me it gets easier (marley) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

tell me it gets easier (marley)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération