OLIVAEL ☾ I'm the only one you know that'll listen

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Azraël Hamilton
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 20/09/2016
›› Commérages : 519
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jenna lovely coleman
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ bird roth-spiegelman (lily collins) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman) ✻ cassandra fletcher (sophie turner)
OLIVAEL ☾ I'm the only one you know that'll listen  Vide

OLIVAEL ☾ I'm the only one you know that'll listen ✻ ( Mer 12 Juin - 23:07 )



I'm the only one you know that'll listen
with, OLIVAEL.

« Oui Jaxson, je sais, les couches dans la poche de droite, les petits pots dans la poche de gauche, des affaires de rechange dans la poche du milieu. » Azraël lève les yeux au ciel en récupérant qui est hilare dans les bras de sa tante alors qu’elle lui fait faire l’avion. Et elle fusille son frère du regard qui continue de lui parler. « Oui Jaxson, je lui donnerais des légumes ce soir, je t’enverrais des photos pour que tu vois qu’elle est vivante. Je te promets que ça va bien se passer, profite de ta soirée avec ta future femme, ça va bien se passer. » Et elle regarde Maxine avant de la déposer sur sa couette avec ses jouets avant de pousser son frère vers la sortie « Je te jure que si tu ne sors pas d’ici trente secondes, j’envoie un message à Anya pour lui dire que tu as pleuré. » Et elle embrasse la joue de son frère quand il s’en va, juste après qu’il ait fait un signe à sa fille. Quand elle ferme la porte, elle se tient dos à la porte en soupirant, sous les éclats de rire de sa petite nièce qui tape des mains en se baladant à 4 pattes, s’amusant avec Weasley tandis qu’Azraël attrape la compote qu’elle a fait pour la petite, en répondant à un message de Sophie pour confirmer qu’elle vient toujours et qu’elle va se mettre en route d’ici cinq petites minutes. Elle attrape alors Maxine au vol, attrape la poussette canne dans le placard de l’entrée, la déplie d’une main de maître en déposant la petite dans la poussette équipée de son doudou et de sa tétine avant  après être descendue. Elle envoyait un texto à Jane pour la prévenir qu’elle allait prendre le thé chez Sophie, qu’elle reviendrait dans la soirée et qu’elle avait préparé le repas au frigidaire, que si elle traînait, elle pouvait manger sans elle. Tant d’informations dans un message mais au moins, elle n’avait presque rien oublié. Maxine babillait et Azraël était dans son monde, comme à son habitude. Elle était bien trop ailleurs en ce moment Azraël, les préparatifs du mariage de son frère, l’enterrement de vie de jeune fille d’Anya, le boulot, tant de choses qui squattaient son esprit et qui la faisait devenir folle. Mais elle gardait la tête sur les épaules la brune, parce qu’il le fallait, parce que si elle sombrait dans la folie et dans la spirale qu’était sa vie avant, elle n’allait pas en sortir indemne. Elle soufflait pour se remettre dans le monde réelle et quand elle arrivait devant la maison de chez Sophie, elle entrait dans le jardin et était directement accueillie par sa collègue et amie désormais qui avait son fils dans les bras. Azraël prenait sa nièce dans les bras et faisait la bise à Sophie en entrant quand elle lui laissait le champ libre. Az laissait la petite dans le parc en saluant le mari de Sophie. « Alors comment ça va ta vie en ce moment ? » Azraël comprend, elle rit même un peu en regardant Maxine et elle rapporte son attention sur Sophie « Ça va ! Comme tu vois, je suis bien occupé avec ma nièce, et puis le mariage de mon frère qui se profile. » Et elle voit Sophie qui lève les yeux au ciel. Azraël sait. Sophie n’a jamais prit de gants avec l’avocate quand il s’agit de parler d’Oliver et elle. Un petit Hum qui filtre à travers les lèvres de Sophie alors qu’un grand sourire s’étire sur ses lèvres quand elle entend la sonnette. La Hamilton ferme les yeux en souriant, elle comprend maintenant, ce grand sourire. Enfin du moins, elle tente de le comprendre. Elle s’occupe en attendant que Sophie s’occupe de son hôte et elle attrape Maxine qui commence à pleurer, elle la berce et quand la voix d’Oli lui parvient aux oreilles, le coeur manque un loupé. Elle ressert un peu plus la petite contre son corps avant de lui offrir un sourire presque gêné. Elle était étonnée de la tenue décontractée qu’il arborait mais elle ne pouvait s’empêcher de le trouver reposé. Elle gardait alors la petite contre son coeur avant de lui faire la bise, se sentant épiée par Sophie qui retournait à ses occupations quand elle voyait Azraël qui la regardait « Alors comme ça tu as aussi été convié à une après-midi thé et gâteaux ? » Demandait-elle en riant avant de s’installer dans le canapé avec Maxine et sa compote après tout, c’est le goûter et le goûter, c’est sacré.


OLIVAEL ☾ I'm the only one you know that'll listen  IvLqiq8A_o
Revenir en haut Aller en bas

OLIVAEL ☾ I'm the only one you know that'll listen

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération