Sunny anyway - ft. Paul

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Holden Roth
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 10/04/2019
›› Commérages : 163
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : jamie sexy dornan
›› Schizophrénie : sofia di lazio (a. vikander), savana fitzsimmons (n. dyer)
Sunny anyway - ft. Paul Vide

Sunny anyway - ft. Paul ✻ ( Ven 14 Juin - 19:30 )

sunny anyway
paul & holden
Il avait coupé son téléphone. Parce qu’il avait besoin de toute sa concentration pour bien comprendre tout ce que son avocat avait à dire. Seulement pour le moment. Les nouvelles n’étaient pas bonnes. Pas en sa faveur en tout cas. En gros, il n’avait pas trente-six mille solutions s’il voulait divorcer. Puisqu’il avait bâti son entreprise pendant le mariage, c’était soit ils trouvaient un accord tous les deux comme des gens civilisés qui consistait à ce qu’il lui laisse tout le reste dès l’instant où elle ne demandait rien sur Roth concession auto et moto. Sauf qu’elle ne voulait toujours pas divorcer. Alors soit-il cédait et il lui devait lui payer la part qu’il lui revenait dessus, soit il restait dans cette situation. Holden était bien trop borné pour céder une chose pareille à la femme qui avait partagé sa vie temps d’années pour au final le trainer dans la boue et se foutre de lui et de leur famille. La seconde option était impensable pour lui ! Il n’était pas prêt à sacrifier la moitié de ce qu’il avait bâti pour elle. Même s’il n’était pas à quelques dollars prêt. Vu tout ce qu’il lâche déjà pour l’entretenir alors qu’ils ne vivent même plus ensemble… Bien qu’il le fait surtout pour que Grant soit bien. Parce qu’il ne veut que le meilleur pour son fils. Et sa mère ne travaillant pas vraiment..

Autant dire qu’à l’ instant où il est sorti du cabinet de son avocat il a foncé tout droit à la salle de boxe. Parce que oui, tout récemment, il s’est mis à la boxe, surtout pour évacuer toutes les tensions qu’il accumule et surtout vide ce trop-plein de colère qu’il a en lui. On lui a bien conseillé le yoga ! Mais il ne se voit clairement pas pratiquer le yoga dans une salle remplis de nanas qui vont passer le plus clair du cours à le mater. Ce n’est pas ce qui va faire qu’il se vide la tête. Bien que ça pourrait être une solution pour vider autre chose… Bien qu’il n’a franchement pas vraiment besoin de ce genre de stratagème pour mettre des femmes, et des hommes, dans son lit. Lorsqu’il revient aux vestiaires pour se changer et rentrer, il reçoit un sms de la part de Paul qui lui propose une bière et un billard au Silver. Le rendez-vous est pris ! Ce soir ça sera une soirée entre bro. Et rien que l’idée lui redonne le sourire au grand brun.

« Je suis en retard désolé. » Qu’il dit en abordant son meilleur ami, lui tendant une main pour qu’ils se la serrent, Paul qui se lève de son siège et Holden qui en profite pour l’attirer à lui, laissant leurs épaules s’entrechoquer dans leur salutation rituel. Il entend du bruit pas trop loin et tourne vivement la tête dans la même direction. Il pose alors son regard sur un groupe de femmes en train de rire à gorge déployé. « Ça, vas-tu étais en bonne compagnie pour m’attendre. » Elles n’étaient pas vraiment avec lui, pas du tout même. Mais de là où il s’est installé, la vue donne directement sur tout le groupe et pour la charrier un peu, il en profite pour insinuer que la vue et plutôt bonne. « T’as déjà commandé ? » Qu’il demande ne prenant pas place aux côtés de Paul tout en cherchant déjà le serveur du regard.
code by exordium.





--- happiness
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Paul McMahon
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 26/06/2017
›› Commérages : 772
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Robbie Amell
›› Schizophrénie : Sarah Miller ▪️ Julia Wells ▪️ Pio Esposito ▪️ Martin Palmer ▪️ Emmy Nelson-Riley ▪️ Oscar Pierce ▪️ Declan Pryce ▪️ Dan Fumero ▪️ Tommy Abberline
Sunny anyway - ft. Paul Vide

Re: Sunny anyway - ft. Paul ✻ ( Mer 19 Juin - 14:20 )












Cela faisait un moment que je n’avais pas eu l’occasion de retrouver Holden et cette petite soirée improvisé me faisait plaisir et j’étais sûr me ferait beaucoup de bien, même si je devais l’avouer je culpabilisais un peu à l’idée d’abandonner Joan pour la soirée. Culpabilité qui disparaissait bien vite, quand je comprenais qu’elle comptait profiter de mon absence pour passer la soirée avec Ophélia. C’était un plan qui se déroulait merveilleusement bien et je l’embrassais avant de partir rejoindre Holden dans un bar.
Comme à son habitude il n’était pas encore arrivé. Je prenais place au comptoir en indiquant au serveur ma commande et j’attendais tranquillement. Par acquis de conscience je jetais un dernier coup dans la salle pour essayer de le repérer, mais à part des groupes de femmes, il n’y avait pas la moindre trace dans un grand brun, alors en attendant je sortais mon téléphone. J’étais tellement concentré dans mon jeu que je n’avais même pas fait attention à son arrivé et je me levais rapidement en entendant sa voix. « T’inquiète pas, je suis habitué, t’as toujours été le gars en retard à se faire désirer » Alors maintenant je ne faisais plus attention et puis surtout j’étais bien trop content de le voir pour m’en offusqué. On s’était pris dans les bras jusqu’à ce qu’on soit interrompu par des gloussement impromptu. Je tournais la tête en même qu’Holden, en haussant les épaules à sa remarques. « J’étais surtout occupé à joué à Candy Crush. D’ailleurs si tu veux tout savoir, j’ai réussi à passer 20 niveaux depuis tout à l’heure » Est ce que je me sentais fier ? Oui totalement. Surtout depuis qu’on avait instauré un concours avec mes joueurs. C’était sûrement très débile, mais cela avait le mérite de nous faire rire. Enfin j’avais toujours un train de retard sur les premiers, mais heureusement la fin de l’année n’était pas encore arrivée. « Oui j’ai pris cette liberté, j’ai pris de la bière comme d’habitude, j’espère que ça t’ira » Et si aujourd’hui il se sentait plus mojitos ou autre chose ce n’était pas grave, cela ferait toujours plus de bière pour moi. « Alors comment tu vas ? J’ai l’impression qu’on s’est pas vu depuis moult » Cela ne serait pas étonnant même si ça m’attristait. Entre le championnat, Joan et William, il était vrai que je faisais un peu moins attention à mes proches et c’était nul. « Comment va Grant ? J’ai réussi à avoir des places pour le match d’ouverture de Cleveland si ça peut vous intéresser » Je plaçais beaucoup d’espoir en William et Grant pour être mes dignes successeurs au basket. D’ici là, j’osais croire que je serais toujours en poste à Cap Harbor. A moins qu’on me demande d’être l’entraîneur nationale entre temps. « T’étais retenu où sinon ? » J’étais curieux, mais j’avais le droit de l’être. D’une part parce que c’était Holden, et aussi parce qu’il connaissait ma passion pour les ragots. Autant je partageais à qui le souhaitait les ragots du lycée, mais les secrets je savais garder pour moi…..(et Joan)



lumos maxima


† Happier with you


Sunny anyway - ft. Paul 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Holden Roth
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 10/04/2019
›› Commérages : 163
›› Pseudo : Oxalys (Sophie)
›› Célébrité : jamie sexy dornan
›› Schizophrénie : sofia di lazio (a. vikander), savana fitzsimmons (n. dyer)
Sunny anyway - ft. Paul Vide

Re: Sunny anyway - ft. Paul ✻ ( Lun 24 Juin - 14:53 )

sunny anyway
paul & holden
Holden se renfrogne dès les premiers mots de son ami. Il est le mec le plus à l’heure du monde, sauf cette fois évidemment. Mais il déteste être en retard s’en est même une obsession pour lui ! « Pour une fois, que c’est moi, tu voulais plutôt dire. » Il finit par sourire avant de le prendre dans ses bras pour le saluer comme ils en ont l’habitude. Mais il est vrai que cela fait un moment qu’ils ne se sont pas vu et Holden est heureux de pouvoir passer du temps avec lui ce soir. Le grand brun observe un peu l’environnement autour de Paul et remarqué un groupe de filles non loin et en fait la remarque, s’amusant à taquiner ce dernier. Il se pince alors les lèvres et remue une main comme si l’activité de son ami pendant son attente était incroyable. Il se moque ouvertement de lui, évidemment ! Mais il sait que son ami ne lui en tiendra pas rigueur. « Incroyable, t’es prêt pour la maison de retraite ! » Qu’il lui dit en rigolant à nouveau. Holden rigole rarement autant et de cette façon. Plus depuis une année en tous les cas ! Mais avec Paul, c’est différent. Ils se connaissaient depuis si longtemps. Bien qu’il se désespère réellement d’apprendre que son ami joue à des jeux tels que Candy Crush… Le brun demande finalement s’il a déjà commandé s’attendant à devoir interpeller le serveur. Mais il stoppe ses recherches au moment où celui-ci lui dit que oui, il a déjà commandé. « C’est parfait ! » Qu’il dit en prenant place à ses côtés. Il n’a pas bu de bière depuis un moment. Favorisant plutôt le bon whisky, mais encore une fois, avec Paul, s’était différent. D’autres habitudes, d’autres rituels… « Ouais, c’est vrai que ça commençait à faire. Mais bon, on sait tous les deux ce que c’est… » La vie n’est pas toujours ce que l’on décide. Et puis avec leur vie respective, pas toujours facile de se trouver un créneau pour se voir. « Nan c’est vrai ? » Qu’il demande en se redressant, un large sourire sur les lèvres, Holden regarde Paul en venant placer ses mains sur ses cuisses. « Carrément que ça m’intéresse, le petit va être heureux de pouvoir assister à ça en plus il me demandait justement l’autre jour quand est-ce qu’il allait pouvoir revoir tonton Paul ! Il va être heureux. » Ça l’emballe de ouf Holden cette histoire de place pour le match d’ouverture de Cleveland. Ça sera une occasion de plus pour passer du temps avec son fils, mais aussi avec Paul. « Et tu sais ce qui serait le must pour lui ? » Qu’il demande en regardant son ami. « C’est que t’arrive a lui avoir un t-shirt. » C’est peut-être trop demander pour le coup, mais il a confiance en Paul. Il sait qu’il fera son possible pour faire plaisir à Grant. « Il va bien sinon, bientôt les vacances, je vais pouvoir l’avoir pendant un mois. Il ne me parle plus que de ça, tu le verrais… » Qu’il dit en souriant, secouant sa tête en même temps. Une fois qu’ils ont chacun une bière dans la main, Holden lève la sienne pour trinquer avec son ami et en boire aussitôt une gorgée rafraîchissante. Il pose le regard sur Paul tandis qu’il lui demande où il était. Il termine d’avaler sa gorgée avant de lui répondre. « Chez mon avocat. Je cherche toujours une solution pour ne pas devoir laisser la moitié de ma société à mon ex… » Holden a un petit rire ironique lorsqu’il dit cela. Paul sait parfaitement qu’il cherche une solution pour divorcer de la mère de Grant, sans avoir à laisser la moitié de ce qu’il a bâti. Lui laisser le reste, la maison, les chiens, les meubles, il s’en fout… mais pas ça, ni son fils d’ailleurs ! « Ça fait un an presque et demi, et toujours rien. J’ai bien peur qu’il va falloir aussi que je me résigne a lui donner la moitié d’une entreprise en laquelle elle n’a jamais cru… » Il soupire, avant de regarder son ami. « Et sinon comment ça va la femme, les gosses ? » Il préfère concentrer la conversation sur Paul, que sur lui-même.


code by exordium.





--- happiness
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Paul McMahon
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 26/06/2017
›› Commérages : 772
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Robbie Amell
›› Schizophrénie : Sarah Miller ▪️ Julia Wells ▪️ Pio Esposito ▪️ Martin Palmer ▪️ Emmy Nelson-Riley ▪️ Oscar Pierce ▪️ Declan Pryce ▪️ Dan Fumero ▪️ Tommy Abberline
Sunny anyway - ft. Paul Vide

Re: Sunny anyway - ft. Paul ✻ ( Dim 28 Juil - 12:06 )












Holden pouvait bien se moquer autant qu’il voulait, il était juste jaloux de mon talent à Candy Crush et du niveau que j’avais réussi à atteindre. Il était loiiin derrière moi et le fait qu’il n’y jouait pas m’aidait grandement, mais quand même j’étais le meilleur. En tout cas il pouvait se tranquilliser parce que j’avais déjà commandé pour lui et j’étais prêt à passer une excellente soirée, surtout que cela faisait un moment qu’on avait pas eu l’occasion de se voir. Pas par manque d’envie, mais surtout par manque de temps. « Ouais, c’est vrai que ça commençait à faire. Mais bon, on sait tous les deux ce que c’est… » Oui ce n’était pas tout évident de tout concilier. Entre le boulot, Joan et William je devais avouer que je ne laissais plus de temps à grand-chose. Parce que déjà la fin de saison me prenait énormément de temps et le peu que j’en avais je préférais le passer avec Joan. Mais aujourd’hui les planètes avaient réussies à s’aligner pour que je passe la soirée avec Holden. Surtout que j’avais une excellente nouvelle à lui annoncer. Enfin ce n’était pas une nouvelle à proprement parlé. Je lui proposais juste d’assister au match d’ouverture de la saison de Cleveland avec Grant. « Carrément que ça m’intéresse, le petit va être heureux de pouvoir assister à ça en plus il me demandait justement l’autre jour quand est-ce qu’il allait pouvoir revoir tonton Paul ! Il va être heureux. » J’avais honte de ne pas prendre assez de temps pour Holden aussi, mais c’était justement l’occasion de me rattraper. « Je compte bien lui mettre des étoiles pleins les yeux !! Ca va être génial » Et dans ces moments là on se demandera qui sera l’enfant entre Grant et moi. Heureusement qu’Holden sera la pour relever le niveau. « Et tu sais ce qui serait le must pour lui ? » Non mais je n’allais sûrement pas tarder à le savoir. « Désolé, je pourrais pas te laisser passer une journée complète dans la peau d’une cheerleader. » Bien que ce serait très drôle de voir Holden en petite jupette en essayant de faire des acrobaties. « C’est que t’arrive a lui avoir un t-shirt. » S’il n’y avait que ça pour lui faire plaisir, alors c’était comme si c’était fait. « Evidement que je pourrais lui avoir ça, au joueur de son choix même » Et s’il vouait un culte à Kevin Love, je soupçonnerais fortement Joan de l’avoir influencée et dans ce cas je crierais au complot. « Il va bien sinon, bientôt les vacances, je vais pouvoir l’avoir pendant un mois. Il ne me parle plus que de ça, tu le verrais… » Cela me remplissait de bonheur pour Holden. Un divorce ce n’était pas toujours évident, surtout quand ça ne se passait pas aussi bien que voulu. « Ca va être un mois où tu vas courir partout, tellement il aura plein d’idée d’occupation » Je les imaginais déjà et ça me faisait rire.
Au delà de ça, j’étais quand même curieux de savoir pourquoi il était en retard, alors que d’habitude il était réglé comme une horloge suisse. Peut-être qu’il y avait une femme la dessous, ou même un homme. Est ce que j’avais une enquête à mener ? J’espérais, parce qu’avec les vacances qui allaient arriver, j’allais être en manque des ragots du lycée. « Chez mon avocat. Je cherche toujours une solution pour ne pas devoir laisser la moitié de ma société à mon ex… » Celle là je ne l’avais pas vu venir et pourtant j’aurai du m’en douter. « Elle ne veut toujours pas faire d’effort. » Je ne comprenais absolument pas ce comportement. « Si on m’avait dit qu’elle deviendrait comme ça, je t’aurai pas poussé à l’épouser » Le pire c’était que cette situation durait depuis bien trop longtemps. Cela me navrait vraiment pour lui. « Ça fait un an presque et demi, et toujours rien. J’ai bien peur qu’il va falloir aussi que je me résigne a lui donner la moitié d’une entreprise en laquelle elle n’a jamais cru… » Cela me faisait de la peine de le voir abandonne r de la sorte, mais sans solution, il n’y avait pas d’autre choix. « Tu devrais peut-être demander conseil à un autre avocat, qui aura un regard neutre sur la situation et qui aura peut-être une idée de génie » Je fonctionnais souvent comme cela quand j’avais un problème au boulot. Je demandais l’avis de Calie et Riley quand vraiment je n’arrivais à rien. Et souvent grâce à elle je n’avais pas besoin de m’arracher les cheveux. « Et sinon comment ça va la femme, les gosses ? » Est ce que j’avais le droit de dire que j’étais un homme heureux ? « Tout le monde se porte bien. William commence à bien grandir et il ne va sûrement pas tarder à nous rendre fous à courir partout » Cette période allait être aussi drôle que stressante et épuisante, mais j’avais hâte. « Joan aussi ça va, elle a quelques soucis de famille, mais on arrive à gérer les choses » Du moins j’essayais de l’aider du mieux que je le pouvais. Ce n’était jamais facile, mais elle pouvait compter sur mon soutien. « Mais faudra que tu viennes manger à la maison un de ces quatre ça nous ferait plaisir » Cela serait l’occasion de se rappeler plein de choses en même temps. « Tu as aussi devant toi le nouveau finaliste du championnat de basket » Bon d’accord ce n’était plus en tant que joueur, mais c’était quand même moult la classe.




lumos maxima


† Happier with you


Sunny anyway - ft. Paul 8Ep6Ko6n_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Sunny anyway - ft. Paul Vide

Re: Sunny anyway - ft. Paul ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Sunny anyway - ft. Paul

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération