JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Cassandra Fletcher
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 351
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : sophie -cutie- turner.
›› Schizophrénie : Arya Cohen (M. Robbie), Bird Roth-Spiegelman (L. Collins), Anya Arsenault (E. Rossum), Lola Fitzsimmons (L. Boynton), Alix Westmore (Z. Kravitz), Mina O'Cearnaigh (N. Dormer), Azraël Hamilton (J. Coleman), Devon Oakley (S. Stan), Natalia Rhodes (L. James)
JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again Vide

JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again ✻ ( Sam 15 Juin - 21:40 )



First, you think the worst is a broken heart
with, ARYEL.

Il avait été convenu qu’elle devait livrer la robe dans l’après-midi à l’adresse que son acheteuse avait indiqué, elle aurait dû le voir, elle aurait dû le sentir. Mais comme à son habitude, Cassandra n’écoutait pas les battements désordonnés de son coeur et elle préparait le colis, plié la robe de façon à ce qu’elle ne soit pas froissé, l’enrouler dans du papier de soie, puis l’emballait dans un tissu recyclable avant de faire un joli noeud avec du trapilho, fil qu’elle avait trouvé et qui était recyclable selon les dires des fabricants. Parfait. Elle buvait une gorgée de son thé, rajoutait un peu de lait parce qu’elle ne l’avait pas assez dosé avant d’appeler sa mère pour lui dire qu’elle viendrait manger ce soir avec elle, qu’elle ramènerait un plat qu’elle avait cuisiné, et une bouteille de bon vin. Sa mère approuvait alors Cassandra raccrochait et sautillait en se préparant, elle enfilait une robe de sa création, encore, chaussait ses chaussures à talons, et elle coiffait ses cheveux en une longue natte qui glissait sur son épaule. Est-ce qu’elle avait le temps de faire quelques courses ? Sürement. Elle attrapait la boîte qui contenait l’argent pour les courses, récupérait la dites liste de courses sur le frigo et elle enfouissait tout ça dans son tote bag avant de descendre les escaliers qui la mènerait tout droit à l’épicerie. Elle prenait ce qu’il faut pour Lou, attrapait une bouteille de vin, et des pop corns parce qu’elle se doutait que ce n’était pas la joie dans le coeur et dans la tête de la brune, alors elle lui ferait une surprise, elle lui coudra une jolie robe avec le tissu qu’elle a déniché sur internet et elle lui offrira avec un paquet de pop corn et des bonbons. En espèrant qu’elle accepte ce présent, sinon, Cassie se vexerait sûrement ou du moins, elle cesserait de lui faire des cadeaux parce qu’elle n’avait absolument aucune idée de ce qui lui ferait plaisir pour le coup. Mais soit, elle se dirigeait jusque la caisse, payait ses articles, les rangeait avant de sortir et de jeter un coup d’oeil à sa montre. Cassandra n’écoutait toujours pas les battements de son coeur et pourtant, elle aurait dû. Elle avait apprit à ne plus les écouter, à ne plus prendre en compte le fait qu’il lui manquait, qu’il lui manquait depuis qu’elle était revenue, qu’il lui manquait et que secrètement, elle espérait le voir dans la rue, de l’autre côté du trottoir, et si ça avait été le cas, elle était persuadée qu’elle traverserait juste pour le voir. Mais non. Elle n’écoutait pas, peut-être parce que naïvement, elle imaginait qu’il n’était plus là. Après tout, il lui avait dit que son coeur appartenait à New York, alors pourquoi est-ce qu’il serait resté ici ? Elle avait eu vent qu’Aurora était partie à New York aussi, alors peut-être qu’ils s’étaient retrouvés, peut-être qu’il était simplement parti rejoindre sa soeur. Pour elle, il n’était plus là, il avait disparu comme elle, elle l’avait fait, sauf qu’à sa différence, il était parti sans pleurer. Lui n’avait sûrement pas fait de cauchemars les semaines qui avaient suivis. Non. Lui avait dû partir de son plein gré. Comme ça. Elle pressait alors le pas pour se retrouver devant l’imposant building, elle soufflait et relisait le message sur la commande de la demoiselle. Elle ouvrait alors la porte, s’annonçait et annonçait le nom de son interlocutrice puis elle s’enfonçait dans l’ascenseur pour regarder les chiffres qui s’allumaient sous ses yeux et quand les portes s’ouvraient, elle sortait de l’endroit confiné avant de se faire alpaguer par une demoiselle « C’est à vous que j’ai acheté une robe ? » Cassandra sourit simplement avant de lui répondre « Oui, tenez, j’espère qu’elle vous ira, j’ai emballé ça dans un foulard si vous souhaitez le réutiliser, il n’y a pas de soucis. » Et la demoiselle la remerciait avant de regarder l’heure « Je suis désolée, je dois y aller, si mon boss me voit il va me tuer. » Et Cassie elle rit un peu de son rire cristallin, voilà pourquoi elle n’avait pas voulu avoir de patron, juste pour pouvoir être libre. Et alors qu’elle appelait l’ascenseur, elle se perdait dans ses pensées et quand les portes s’ouvraient, elle restait interdite, elle ne parvenait pas à bouger, ni même à cligner des yeux. Est-ce que c’était bien vrai ? Elle aurait dû se renseigner. « Jake ? » C’était le coeur au bord des lèvres qu’elle prononçait cette phrase. Est-ce qu’elle rêvait ? Est-ce qu’elle n’avait pas une simple hallucination? Elle voudrait bien pourtant. Mais la personne qui appelait Jake derrière lui confirmait ce qu’elle n’espérait pas au fond, elle confirmait par la simple prononciation de son prénom. Et elle, qu’est-ce qu’elle espérait, plantée là ? Elle sortait alors par les escaliers de secours et elle dévalait les marches à toute vitesse, le coeur qui bat dans les tempes, le palpitant qui bat trop fort dans la cage thoracique. Et quand elle sortait enfin de l’immeuble, elle posait une main sur sa poitrine, elle allait étouffer, il fallait qu’elle respire. Il fallait qu’elle respire, mais c’était impossible. Elle aurait dû s’écouter. Elle aurait dû se renseigner. Elle aurait dû se douter.


- - “At some point, you just pull off the Band-Aid, and it hurts, but then it's over and you're relieved.”  
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Jake Callahan
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 193
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Ed Westwick
›› Schizophrénie : ☾ sevan martell (scott eastwood) ☾ holia millson (shay mitchell) ☾ ness matthews (elizabeth olsen) ☾ clyde rashmi (rami malek) ☾ andrea reagan (tyler blackburn) ☾ jane carrington (kristen bell) ☾ caitlin pierce (johanna brady) ☾ joey washington (katie stevens) ☾ marley diaz-perkins (jenna dewan)
JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again Vide

Re: JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again ✻ ( Lun 8 Juil - 12:42 )

cassie&jake ⊹ Mila lui avait dit d’être patient, c’était donc ce qu’il s’efforçait de faire le brun même si cette tâche semblait bien plus difficile que de gérer à lui seule toute l’entreprise de son père. Oui parce que ce dernier avait rencontré une jolie blonde il y a quelques semaines et avait donc décidé du jour au lendemain de partir plus d’un mois aux Bahamas avec cette dernière. Jake qui croulait déjà sous le travail auparavant se trouvait à présent presque enterré sous toute cette masse. Le point positif étant qu’ainsi il avait beaucoup moins de temps pour penser à Emmy. Le point négatif en revanche, plus pour sa secrétaire que pour lui était qu’il lui hurlait dessus davantage encore que d’habitude et la pauvre fille n’allait certainement pas tarder à démissionner à cette allure. Jake était monté prendre l’air quelques minutes sur le toit en guise de pause déjeuner avant de se dire qu’il devrait se mettre à fumer. Surement que ça l’aiderait à se détendre davantage. Méditant la dessus il remonte dans l’ascenseur sans échapper à une légère pensée pour Emmy comme chaque fois qu’il montait dans un ascenseur depuis leur dernière rencontre. Il jette ensuite un coup d’œil à sa main, son plâtre a été enlevé depuis quelques semaines maintenant et seule une légère cicatrice rose se perçoit encore sur le côté de son poignet. Seul souvenir physique de sa rencontre avec Emmy dans cet ascenseur. Il secoue la tête et réorganise ses pensées lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvre enfin il reprend son assurance, la tête haute, le dos bien droit mais soudain tout son déguisement semble s’évanouir lorsqu’il reconnait la blonde qui se tient face à lui. « Jake ? » Le Callahan reste figé. Il n’a jamais revu la jeune femme depuis sa disparition soudaine il y a plusieurs années de ça et la revoir ainsi face à lui aujourd’hui fait remonter tout un tas d’émotions qu’il ne réussit pas à décrypter. « Qu’est-ce que… » Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa secrétaire juste derrière la blonde, une colis à la main le coupe « Je suis désolé Mr Callahan elle est venue m’apporter une commande, je sais que je n’aurais pas du parce que c’est mon lieu de travail mais… » Pendant qu’elle déblatère la blonde semble se faire la mal et Jake coupe alors sa secrétaire tandis qu’il se met à la poursuite de la jeune femme « J’en ai rien à faire ! Annulez mon prochain rendez-vous ! » Il l’entend à peine lui courir après pour lui dire « Mais monsieur c’est… » La porte se referme sur elle alors qu’il suit la jeune femme dans les escaliers seulement elle est déjà bien loin. « Cassie attends ! » Il entend le son de la porte se refermer. Comment as t-elle pu descendre ces escaliers aussi vite ? Jake ne s’arrête pas. Il n’est pas question qu’il la laisse disparaître à nouveau. Lorsqu’il arrive enfin sur le parvis de l’immeuble il regarde autour de lui et la remarque vite à quelques mètres de lui, à bout de souffle. Il s’approche doucement, il a peur de l’effrayer. Peur qu’elle se mette à courir à nouveau. Alors qu’il est a seulement quelques pas d’elle il ne réussit qu’à prononcer son prénom « Cass… » Ou plutôt son surnom. Parce que tout le monde l’appelle Cassie depuis toujours Cassandra, et Jake aussi d’ailleurs mais il aimait aussi l’appeler Cass. C’était son surnom à lui. Celui qu’il ne laissait à personne. Il fusillait du regard toute personne l’appelant ainsi. Lorsqu’elle finit par se retourner enfin vers lui Jake perd tout ses repères. Il plonge son regard dans le sien et un flot d’émotions incontrôlable l’ébranle. Il ne rêve plus que d’une chose c’est de la prendre dans ses bras et de l’embrasser en la faisant tournoyer dans les airs. Non ! Il ne peux pas faire ça ! Il se rappelle alors qu’elle avait disparu, qu’elle est partie sans lui donner de nouvelles parce que sa sœur l’a exigé. Elle a abandonné leur histoire à cause d’Aurora. Peut-être ne l’aimait-elle pas tant que ça finalement. « Tu es revenu à Cap Harbor… » Dit-il dans un murmure sans la quitter du regard. Lorsqu’il remarque alors le pin’s qu’il lui a offert il y a tant d’années sur sa veste son cœur se serre et il a un haut le cœur. Pourquoi l’as t-elle gardé ? « Aurora est à New York si jamais tu t’inquiète qu’elle nous voit ensemble… Mais en vérité je pense que tu le sais déjà, je pense même que tu ne serais jamais revenu ici autrement » Jake la regarde puis regarde à nouveau son pin’s. « Combien ? » Demande t-il comme si la question semblait évidente. « Combien est-ce qu’elle t’a donné pour que tu t’effaces de ma vie ? » Parce que Aurora lui avait forcément donné de l’argent. Beaucoup d’argent. « Dis moi Cass. Dis moi combien est-ce que je vaux selon vous ? » Puisqu’il était question de ça finalement. Jake sentait sa voix trembler à chaque parole. Il détestait ça. Il détestait se sentir aussi vulnérable. Mais il l’avait toujours été face à elle.


❝ nothing will bigger than us❞ When my heart doesn't beat like it used to, it's so easy to see I don't need you. But it's harder to say that to leave you, I needed a reason. I'm walking away 'cause I don't wanna face what I'm feeling. When I'm out of love, I turn and I run, but only you can make it better, nothing will be bigger than us, when we're standing side by side.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Cassandra Fletcher
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 351
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : sophie -cutie- turner.
›› Schizophrénie : Arya Cohen (M. Robbie), Bird Roth-Spiegelman (L. Collins), Anya Arsenault (E. Rossum), Lola Fitzsimmons (L. Boynton), Alix Westmore (Z. Kravitz), Mina O'Cearnaigh (N. Dormer), Azraël Hamilton (J. Coleman), Devon Oakley (S. Stan), Natalia Rhodes (L. James)
JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again Vide

Re: JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again ✻ ( Sam 13 Juil - 10:36 )



YOU WILL LIVE IN THE LIGHT OF THE SUN AGAIN
with, JAKE.

Elle n’était pas prête à le revoir, quand elle avait entendu son prénom, elle avait senti son coeur qui avait tambouriné si fort dans ses tempes, qu’elle se sentait mal. Elle se sentait mal d’avoir omis les signes, elle se sentait mal de ne pas avoir prit de renseignements. Elle aurait dû lui envoyer la commande par voie postale. Mais non, elle voulait offrir le meilleur des services à ses clientes et clients, alors évidemment qu’elle allait livrer la robe à la demoiselle qui lui a acheté quand elle avait apprit que la demoiselle venait de Cap Harbor, elle avait foncé tête baissée, elle n’avait pas écouté les signes. Et voilà qu’elle s’en mordait les doigts. Quand elle entendait la secrétaire qui s’excusait, ça n’était qu’un bourdonnement sourd dans l’oreille, les murs venaient d’éclater autour d’elle et si elle faisait un pas en arrière, elle allait tomber, elle allait chuter du haut de ce building et s’écraser. Alors quand elle reprend enfin une contenance, elle s’enfuit, loin, très loin d’ici. Ça l’apprendra à ne pas se renseigner. Elle ne l’écoute même pas. Mais elle aurait dû s’enfuir dès qu’elle en avait l’occasion, ne pas attendre que les battement de son coeur se calme. Elle aurait dû le faire. Elle aurait voulu s’enfuir. Mais elle ne pouvait pas bouger. « Cass… »  Ce surnom lui tire un frisson le long de l’échine et elle ne bouge pas. Elle ferme les yeux si fort qu’elle aimerait que quand elle les rouvrira, il ne soit plus là. Mais non, il est encore là. Et elle a mal au coeur. Ça bat trop vite. Trop fort. Puis elle doit l’affronter, elle ne courra pas aussi vite que lui, elle n’avait plus l’habitude de faire de la course. Et elle sait que déjà avant, il était beaucoup plus rapide que lui. Alors elle se retournait vers lui et elle plongeait son regard dans celui de Jake. « Tu es revenu à Cap Harbor… »  Elle secoue la tête positivement de haut en bas, lentement. « Aurora est à New York si jamais tu t’inquiète qu’elle nous voit ensemble… Mais en vérité je pense que tu le sais déjà, je pense même que tu ne serais jamais revenu ici autrement » Elle fait un pas en arrière quand elle entend la véracité avec laquelle il lui parle. Elle a mal au coeur. Elle aurait dû lui écrire. Elle aurait dû lui dire pourquoi elle était à Londres, pourquoi elle avait fui. « Jake… » Si, elle serait revenu parce qu’elle n’a rien à cacher. Elle n’a plus rien à cacher. Son père et sa mère ont divorcés, Aurora n’avait plus matière à faire de chantage. Alors elle serait revenue. C’était même pour ça d’ailleurs qu’elle était revenue. Parce que sa mère avait divorcé. « Combien ? Combien est-ce qu’elle t’a donné pour que tu t’effaces de ma vie ? »  Comment était-il au courant ? Le coeur bat dans les tempes, elle passe une main dans ses cheveux ,les larmes aux yeux. Toutes les sensations qu’elle avait ressentie quand elle était partie lui explosait à la figure. « Dis moi Cass. Dis moi combien est-ce que je vaux selon vous ? » Elle se recule alors et détourne la tête en fermant encore les yeux, essuyant une larme solitaire qui vient de rouler sur sa joue. Elle qui s’était promit de l’oublier, elle qui s’était promit de ne plus pleurer pour lui, voilà qu’elle recommençait. Et puis elle se mordait la lèvre avant de lui faire face. « 100 000 dollars. » Elle revoit encore les cinq zéros qui étaient écrits sur le chèque. Et elle se revoit fixé le chèque béatement, après qu’Aurora ait claqué la porte. Elle déglutissait alors avant de se rapprocher de Jake, deux pas. Encore un et elle allait buter contre lui. « Mais je n’ai pas encaissé le chèque. Je suis partie sans l’encaisser parce que… parce que je ne voulais pas penser que tu étais quelque chose que l’on achetait. » continue t-elle alors en soufflant, se pinçant la lèvre inférieure. « Mon frère m’avait trouvé un billet d’avion le lendemain matin à la première heure. Mais ta soeur menaçait d’avouer à ma mère que mon père la trompait. Je ne voulais être la cause du divorce de mes parents. Je ne voulais pas être heureuse et voir le bonheur de ma mère lui explosait à la figure. Tu sais Jake. Tu sais à quel point j’aime ma mère. Alors quand elle m’a dit qu’elle avait divorcé de mon père, quand j’ai lu la lettre à quatre heures du matin, ivre, qu’elle me disait qu’elle divorçait de mon père, je suis revenue. Mais je me suis dit que tu n’étais plus là, que tu n’étais plus à Cap Harbor parce que tu m’avais dit un soir, que ton coeur appartenait à New York, et je me suis dit que ça ne valait pas la peine que je fasse des recherches qui seraient sûrement vaines. » Elle soupirait en baissant la tête. « Quand j’ai su que ta soeur était à New York, j’ai pensé que tu étais parti avec elle… » Parce qu’au fond, Jake et Aurora étaient complémentaires, et elle, elle n’avait pas le pouvoir d’Aurora. Et elle ne l’aurait sûrement jamais. Plus jamais.


- - “At some point, you just pull off the Band-Aid, and it hurts, but then it's over and you're relieved.”  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again Vide

Re: JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

JASSIE ✻ You will live in the light of the sun again

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération