HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Natalia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 29/11/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : harleen.
›› Célébrité : lily james
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ bird roth-spiegelman (lily collins) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before  Vide

HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before ✻ ( Dim 7 Juil - 22:15 )



But I'm busy mending broken pieces of the life I had before
with, HELIOS PEARSON.

« Tout se passe bien pour vous ? » demande Natalia à la sécurité qui a bien la liste de toutes les personnes qui avaient répondu présente et qui vérifiaient les noms. Pas d’intrus, pas de personnes non désirées à cette soirée. Elle posait une main délicate sur le bras de l’homme de la sécurité avant de retourner dans la pièce principale, enfilant son masque. Même si tout le monde devinait qui était qui, Natalia se sentait mieux avec ce masque. Elle passait entre tout les invités savoir si tout allait à leur guise et elle retrouvait Ophelia dans l’assistance « Tout va pour le mieux ? N’hésite pas à te servir ! » Prononçait-elle à sa cousine qui lui assurait que tout allait bien. Natalia déteste un peu les soirées mondaines, surtout quand c’est elle qui organise parce qu’elle se sent toujours dépassée. Elle a toujours peur que les gens s’ennuie, que les gens ne savent pas quoi faire, heureusement pour elle, Matthew avait prévu une vente aux enchères histoire de pouvoir rapporter un peu d’argent pour le centre de désintoxication de Maman Rhodes, ce qui n’était pas plus mal, les malades et les addicts pourraient avoir plus d’équipements et se sentir encore plus à l’aise dans ce centre qui ressemble à un havre de paix. Elle se dirigeait vers ses parents qu’elle enlaçait rapidement avant de retrouver Matthew. Les invités continuaient à affluer et elle jetait un oeil bienveillant sur tout le monde, même sur sa petite soeur Kate qui semblait un peu ailleurs, elle faisait attention à elle, d’un oeil distrait pour qu’elle ne remarque rien ou du moins, qu’elle ne fasse pas d’esclandres durant cette soirée. Les yeux étaient néanmoins rivés sur la porte et quand il faisait son apparition, elle aurait voulu qu’il ne vienne pas. Elle sent son coeur qui se compresse quand il est au bras de sa femme. Elle n’avait pas le droit de lui en vouloir. Après tout, ils ne sont rien, elle n’est que celle que l’on cache. Elle n’est que celle que l’on embrasse au détour d’une ruelle mal éclairée avant de fuir pour retrouver celle que l’on peut aimer à la lumière du jour. Mais Natalia s’en fiche un peu. Enfin du moins c’est ce qu’elle veut faire croire. Elle détourne la tête quand elle le voit, la main posée sur la taille de sa femme. Puis elle se décide à prendre une coupe, la vide de moitié avant de retourner auprès de son frère pour regarder que tout va pour le mieux, pour se rassurer en quelques sortes, même si son regard n’est qu’attiré par Helios. Helios en costume, elle a pourtant l’habitude de le voir habillé ainsi, mais ce soir c’est différent. Elle ne sait pas ce qui change, mais pourtant, ça change. Elle qui n’avait pourtant pas l’habitude de s’attarder sur les détails, voilà qu’elle le fait actuellement et c’est fatiguant. Elle est déjà fatiguée et elle qui était impatiente, voilà qu’elle veut juste rentrer chez elle. Mais elle ne peut pas, ce soir elle est l’hôte, ce soir, elle est celle qui reste jusque la fin. Quand elle sent son téléphone qui vibre dans sa pochette, elle ferme les yeux et serre un peu sa coupe de champagne, elle jette alors un coup d’oeil discret à son téléphone avant de soupirer. Elle le regarde, secoue la tête négativement avant de craquer et de lui répondre de faire le tour de la propriété et qu’il y a une espèce de dépendance qui est ouverte. Elle se mord la joue, idiote. Elle laisse passer quelques minutes avant de s’éclipser de la soirée, prévenant son frère et elle le rejoint, elle rentre dans la dépendance et ferme la porte derrière, retire son masque qu’elle range dans sa pochette « Alors comme ça tu es venu. » prononce t-elle de but en blanc, restant à une distance raisonnable de lui. « Je pensais que tu ne viendras pas, je n’avais pas eu de réponses à mon message. » Et elle aurait préféré qu’il ne le fasse pas. Elle se rapproche alors de quelques pas « Puis j’ai compris pourquoi. Elle est belle. » Bien évidemment qu’elle avait remarqué sa femme et qu’elle avait prit le temps de la détailler. « Elle ne va pas s’inquiéter ? »


i'm a believer, it's chaos.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Helios Pearson
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 23/06/2019
›› Commérages : 10
›› Pseudo : marie.
›› Célébrité : richard madden.
HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before  Vide

Re: HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before ✻ ( Mar 9 Juil - 11:12 )



But I'm busy mending broken pieces of the life I had before
with, NATALIA RHODES.

Jusqu'au dernier moment, il a longuement hésité à savoir s'il viendra ou non à cette soirée à laquelle il était gracieusement invité par les Rhodes. Il sait que Natalia sera présente puisqu'elle en est l'hôte et c'est ce qui le pousse à vouloir y aller. Parce qu'il a envie de la voir, il a envie de l'embrasser, de la prendre dans ses bras. Mais il sait aussi que Cassie sera avec lui puisqu'ils ne font jamais rien l'un sans l'autre. Pas ce genre de sortie en tout cas. Ce serait sûrement jouer avec le feu que d'y aller, mettre un pied dans la vérité et sa pseudo double vie qu'il mène entre deux femmes. Helios sait qu'il est dans le pétrin de toute façon, il sait aussi qu'il va devoir tout dire à sa femme un jour ou l'autre parce qu'il lui doit bien ça. Il ne peut pas continuer à voir une autre femme dans son dos, la tromper presque ouvertement et pas qu'une seule fois et entretenir une presque relation avec cette autre femme. Il se déteste de faire ça et en même temps, il n'arrive pas à résonner son cœur. C'est bien plus fort que lui, bien plus fort que la raison. Tu es prête ma chérie ? En bas des escaliers, il regarde l'étage, attendant une réponse de sa femme. Il est un peu nerveux et angoissé de ne pas savoir comment ça va bien pouvoir se passer. Il fait quelques pas pour se calmer, pour se persuader que tout va bien se passer. Il a envie de faire marche arrière, de finalement dire à Cassie qu'il n'a pas envie de se montrer à ce genre de soirée. Mais il est trop tard maintenant, ils sont sur leur 31 et prêts à s'en aller pour le lieu. Ses yeux se retournent sur l'escalier quand il entend le bruit des talons sur le sol de l'étage. Et sa femme apparaît resplendissante dans sa tenue de soirée, comme à chaque fois. Il sourit bêtement jusqu'à ce qu'elle arrive face à lui. Tu es magnifique, c'est une nouvelle robe ? Son bras tendu vers elle, la jeune femme passe le sien pour se retrouver bras dessus, bras dessous avec son mari. ils ont beau avoir de l'argent et en profiter pleinement, ce ne sont pas des mondains. Ils aiment en jouer cependant, comme lors des invitations comme ce soir. Bien vu, je l'ai achetée exprès pour l'occasion. Ça le fait sourire pendant qu'ils sortent de leur maison familiale qui ne contient aucune famille. ils devraient songer à déménager mais Helios n'a pas le cœur à penser à ça pour le moment. Tu vas faire des jalouses ce soir ! Un rire s'échappe de sa bouche, pendant qu'il s'installe au volant de sa voiture. Sa femme à ses côtés, il démarre et parcourt les quelques kilomètres qui les séparent. Ses pensées partent dans tous les sens mais il tente de garder un air détendu et serein. Pourtant, c'est tout l'inverse à l'intérieur de lui, il a l'impression qu'il va exploser d'une seconde à l'autre. Arrivé sur le lieu, il se gare et ils rentrent à l'intérieur qui est déjà bondé de monde, après avoir enfilé leur masque. Du regard, il cherche la jolie blonde mais ses recherches se font intercepter par un couple de connaissance. L'avantage de travailler pour la mairesse de la ville, c'est de connaître un bon paquet d'habitants. Ça peut aussi être un désavantage d'ailleurs. Ils échangent quelques mots avant que leurs chemins ne se séparent. Sa recherche reprend et ses yeux se posent rapidement sur la jeune femme qu'il cherchait. Il ne sait plus quoi penser, ni quoi faire. Il se sent comme un adolescent à quelques mètres d'elle. Se tournant vers Cassie, il tente de trouver rapidement une excuse pour pouvoir s'éclipser quelques minutes. Tu veux bien m'excuser quelques minutes, j'ai un coup de fil professionnel à passer. Je n'en aurais pas pour longtemps, promis. Il pose délicatement ses lèvres sur le front de la jeune femme avant d'ajouter une dernière chose. Tu nous prends une coupe de champagne ? Je reviens vite. Sans dire un mot, elle accepte sans demander plus d'explication. Il a quand même de la chance, Helios. Il sort son téléphone et pianote un message rapide à l'attention de Natalia avant de s'enfermer dans la dépendance. Son regard rivé sur son téléphone, il espère qu'elle viendra le rejoindre. Et c'est ce qu'elle fait quelques minutes plus tard. Elle semble distante et un peu en colère, il peut comprendre mais il n'a pas envie de ça maintenant. Je n'aurais raté ça pour rien au monde. C'est très réussi, félicitations ! Il est sincère, Helios. Du peu qu'il en a vu, il trouve que cette soirée a tout d'une réussite. Il est impatient d'en voir plus et de découvrir la suite. Après tout, il vient seulement d'arriver. Je n'étais pas sûr de venir jusqu'à aujourd'hui à vrai dire. Et à cet instant, il n'est toujours pas sûr d'avoir pris la bonne décision. Mais il est trop tard à présent, il est là. Et avec sa femme. Il s'avance de quelques pas vers Natalia, heureux de la revoir, heureux de la savoir près de lui. Elle lui dit sa femme est belle et elle a raison. Cassie est naturellement jolie, elle n'a pas besoin d'en faire trop pour attirer le regard des hommes. Je lui ai dit que j'avais un appel professionnel à passer, elle sait que ça peut parfois prendre du temps. Ses doigts se glissent dans sa cheveux pour remettre une mèche rebelle en place puis ils viennent effleurer sa peau, sa joue, sa mâchoire avant que ses lèvres ne se déposent sur celles de la jeune femme. Un baiser tendre et désireux de plus. Tu m'as manqué. Il souffle ces quelques mots alors qu'il garde son visage proche du sien. À cet instant, il oublie tout. Il est dans une bulle avec Natalia, dans leur bulle. Personne ne peut venir briser ça. Personne. Pas même en sachant que Cassie se trouve toute proche d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Natalia Rhodes
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur
›› Cap Harbor since : 29/11/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : harleen.
›› Célébrité : lily james
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ adrian dawkins (tom austen) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ bird roth-spiegelman (lily collins) ✻ lola fitzsimmons (lucy boynton) ✻ alix westmore (zoë kravitz) ✻ mina o'cearnaigh (natalie dormer) ✻ devon oakley (sebastian stan) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before  Vide

Re: HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before ✻ ( Mar 9 Juil - 21:38 )



But I'm busy mending broken pieces of the life I had before
with, HELIOS PEARSON.

C’est une espèce de colère sourde qui se greffe en plein milieu de la poitrine de Natalia quand elle le voit qu’il débarque avec sa femme, c’est cette colère qu’elle tente de faire taire à chaque minute qui passe de sa vie, surtout depuis qu’elle l’a rencontré. Depuis qu’elle sait qu’elle est l’amante, la maîtresse, celle qu’on cache. Elle est en colère contre elle-même de briser le coeur d’une femme sans le vouloir, parce qu’elle veut lui voler son mari. Elle n’a jamais ressenti ça au plus profond d’elle-même. Avoir envie de le sentir contre elle, bien trop souvent. Mais si, c’était comme ça que ça se passait, et au fond, elle aurait voulu qu’il ne vienne pas ce soir, mais il était là. Il était là, et elle, elle n’avait pas le droit d’être pendu à son bras comme le pouvait l’être sa femme. Elle n’avait même pas le droit d’espérer pouvoir le faire un jour, parce qu’elle serait celle qui a tout brisé. Celle qui a brisé le couple parfait qu’ils formaient tout les deux, juste pour l’avoir pour elle. Elle savait qu’elle n’avait pas le droit, et pourtant, elle l’espérait parfois. Alors elle se perdait dans d’autres draps, mais elle ne ressentait pas ce qu’elle pouvait ressentir pour lui, c’était étrange. Elle n’avait jamais ressenti ça pour personne, pas même pour Xavier qu’elle avait quitté quand il l’avait demandé en mariage. Pas même pour Robyn qui était partie, qui l’avait quitté comme ça. Elle n’avait jamais ressenti ça, c’était inédit, et ça lui faisait peur. Elle avait bien trop peur du futur. Mais de toutes façons, il n’était pas foutu de quitter sa femme, alors le futur était tout tracé. Un jour, elle en aurait assez et elle lui dira de partir et de ne plus jamais revenir. Mais Natalia en dehors du fait de ne plus vouloir être celle qu’on cache, elle a besoin de le retrouver toujours. Alors elle ne met que trop peu de temps à se décider pour le retrouver et finir dans la même pièce que lui. Là, à une distance qui se voudrait être raisonnable, à une distance qu’elle a elle-même imposée mais qui n’est rien d’autre qu’une supercherie. Elle sait qu’elle finira par réclamer ses bras, ses mains contre sa peau, ses lèvres contre les siennes. Elle finira par réclamer parce que quand bien même Natalia est têtue, elle a aussi besoin de lui. « Merci. » répond t-elle simplement quand il lui dit que c’était une réussite. Elle espérait que cela en soit une. Mais le reste de la soirée ne dépend que des invités et que du niveau d’alcoolémie qui sera présente dans la pièce. Elle entend déjà les rires gras des hommes d’affaires un peu trop ivre, qui taperont du poing sur la table pour tenter de rapporter une vente aux enchères. Elle déglutit quand elle l’entend, elle n’imaginait pas la soirée sans lui en vérité. « Je suis … contente que tu sois là. » répond t-elle avec un léger sourire en coin alors qu’elle posait sa pochette sur le meuble qui était près d’elle. Au moins, si elle manquait de tomber, le meuble serait sûrement là pour la rattraper. Quand il se rapproche d’elle, elle se recule, mais ne peut pas s’échapper. Est-ce qu’elle le veut vraiment ? S’échapper et retourner à cette soirée ? Un appel professionnel. Sa conscience lui hurle de fuir, qu’elle n’est qu’un appel professionnel, mais elle n’y arrive pas, elle est électrisée et stoïque quand il se rapproche encore plus pour déplacer une mèche de ses cheveux. Son regard se perd dans celui d’Helios, et quand les lèvres s’effleurent, se cherchent pour finir par se retrouver, Natalia sent son coeur qui se serre. Sa femme est là, à quelques pas. Et elle ferme les yeux quand leurs lèvres s’éloignent, mais elle entoure la nuque du brun de ses bras. « Tu m’as manqué aussi. » murmure t-elle, toute proche de sa bouche. Elle dépose encore ses lèvres sur celle d’Helios et cette fois, le baiser est plus ardent, plus poussé. Et elle se recule quand la température augmente dans la pièce avant de lui tourner le dos. « On ne peut plus continuer comme ça. Ta femme est là, à quelques pas, et nous, on s’éclipse, on s’enfuit pour quoi ? Cinq, dix minutes ? » Elle lève les yeux au ciel avant de faire volte-face. « Et après t’iras dans les toilettes pour retirer la trace de rouge à lèvres que j’aurais laissé contre tes lèvres ? » Elle secoue la tête négativement « Et tu feras quoi pour le parfum que j’aurais laissé contre ta veste hein ? » Sa voix se brise au moment où elle finit sa phrase. Mais elle est contradictoire et elle vient se coller contre lui. « Je ne te mérite pas Helios. Tu devrais rester avec ta femme, elle te rendra heureux, elle. Elle pourra sûrement te donner plus que la femme que tu caches, que celle que tu rejoins par l’escalier de secours. »


i'm a believer, it's chaos.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before  Vide

Re: HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

HELIOS ☾ But I'm busy mending broken pieces of the life I had before

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération