Bird ¤ Headache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Jodie Olliver

Jodie Olliver
( ‹ I'M A SPECIAL KIND. )
›› Cap Harbor since : 19/09/2019
›› Commérages : 66
›› Pseudo : falling_river
›› Célébrité : Shailene bae Woodley
Bird ¤ Headache Vide

Bird ¤ Headache ✻ ( Dim 22 Sep - 18:36 )




Headache

Bird & Jodie

Pire rendez-vous de sa liste, ni courte ni longue - nous dirons qu'elle est raisonnable, donc, afin d'éviter de faire passer Jodie pour la salope attitrée de Cap Harbor, ce qu'elle n'est pas - liste. Elle peut pas non plus dire qu'elle ne s'y attendait pas puisque les échanges de messages, avant la rencontre en chair et en os, n'étaient pas forcément porteur d'un espoir tangible, mais la brunette s'était dit que, peut être, ce genre de type était plus efficace dans le feu de l'action que dans les préparatifs. Merde non, ça partait déjà mal à la base, surtout en réfléchissant maintenant sur le fait que Jodie avait du demander trois fois, dans la semaine, à Savana si c'était vraiment une bonne idée d'y aller. Sa colocataire, chère amie, ne savait pas tout de son passif amoureux, seulement les détails qui n'échappaient pas à un regard intéressé et sincère; elle avait connu une mésaventure. Elle l'avait poussé, sans trop forcer, à se rendre dans le bar où, d'ordinaire, elles se rendaient quand Jodie arrivait à convaincre Savana, quand elle n'y allait pas avec des collègues du restaurant où elle servait. Avec du recul, peut être que Olliver aurait du demander à son amie de s'incruster, ou la fameuse tactique de l'autruche; l'obliger à l'appeler à une certaine heure, en lui annonçant un truc terrible - la mort de Bob le Bonsaï, l'hospatilastion de Maurine la cafetière. Rien de tout ça, Jodie avait misé sur le lieu familier, entourée des mêmes habitués qu'elle croisait parfois au gré de ses pérégrinations et elle avait échoué. Encore un échec cuisant à ajouter à la bien longue liste tenue au secret dans son crâne encore embrumé par l'alcool de l'avant-veille.
C'est donc pleine de regrets, assaisonnés de remords, qu'elle a repris le cours de sa misérable existence, la mémoire défaillante et les nausées redondantes. A bien y réfléchir, la dernière fois qu'elle s'est autorisée une cuite pareille, Jodie était encore à l'université, fêtant ses examens, ses résultats, ses révisions, l'installation du nouveau distributeur de barres sucrées..

Accoudée sur un meuble, dans la cuisine du restaurant, à les regarder s'activer pour ranger, Jodie réfléchit, encore, toujours, en essayant surtout de se remémorer les derniers instants précédents le blackout complet. Elle se souvient encore, en forçant sur les neurones encore fonctionnels, que les choses ont dégénérés quand son rendez-vous s'est mis à parler de ses passions, à moins que ce ne soit son travail; ou alors son travail se trouvait être aussi sa passion. C'est là qu'elle a su qu'elle était perdue pour l'humanité, patience évanouie, sa seule échappatoire a été de boire. Les images suivantes sont floues. Elle croit se souvenir avoir planté ledit gars après avoir cru voir le sosie de Christan Bale entrer dans le bar, elle a demandé à des filles si boire de l'alcool était raisonnable dans sa situation (sous-entendant une grossesse visiblement inexistante)... Y a eu Bird ensuite. Hors du bar. Et Jodie s'est réveillée chez elle, dans son pyjama Dingo, le nez enfoncé dans son oreiller et de la bave jusqu'à l'oreille. S'étant réveillée à une heure indue, elle n'arrive même plus à savoir si c'était un coma ou un sommeil réparateur. Elle croit juste se souvenir d'avoir entendu Bird s'en aller, sans se souvenir de quand ni de comment.

"Est-ce que j'étais bien ?" La salutation la mieux faites du monde, y a pas à dire. Quand Jodie pousse enfin la porte du bar, ce soir-là, elle est déterminée et tripote son petit calepin dans sa poche de veste. Le cul vissé sur le tabouret, elle a sagement attendu que la barmaid s'intéresse à elle pour l'interroger. "Et surtout, est-ce que j'ai vomi... Et est-ce que j'ai dis que j'étais désolée ?" Les coudes sur le comptoir, elle plante son menton au creux de ses mains. Bird est une belle femme, Jodie serait sans doute fière de la compter comme la première expérience homosexuelle de sa vie.


*Remind me once again just who I am because I need to know.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Bird Roth-Spiegelman

Bird Roth-Spiegelman
( ‹ I'M A SPECIAL KIND. )
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 269
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (margot robbie) ✻ anya arsenault (emmy rossum) ✻ natalia rhodes (lily james) ✻ azraël hamilton (jenna-louise coleman)
Bird ¤ Headache Vide

Re: Bird ¤ Headache ✻ ( Ven 18 Oct - 17:57 )

Bird n’avait jamais apprécié les alcooliques, elle faisait même un classement de l’alcoolique le plus pénible à celui le moins pénible. Il fallait dire que quand ils étaient ivres, ils parlaient beaucoup trop. Alors elle pouvait tenir son tableau comme bon lui semblait et parfois, Ophelia se prêtait au jeu et c’était vraiment beaucoup trop drôle. Le gagnant avait été celui qui avait voulu faire croire à sa copine qu’il était au bureau alors qu’il était complètement rond comme un trou, et sa dite copine est venue et visiblement l’a plaqué. Puis il y a aussi ceux qui boivent et qui font un peu de peine à Bird, comme Jodie qui vient souvent, et qui finit souvent minable, mais ce soir là, elle était seule. Alors Bird avait attention un peu plus à elle que les autres soirs, elle n’avait pas envie qu’elle se fasse emmerder et Bird avait un peu plus ouvert les yeux qu’à l’accoutumée, même quand Jodie s’enfilait les verres, même quand Jodie buvait plus que de raison. Elle se pinçait les lèvres avant de remplacer les shots de vodka par de l’eau, ne prenant pas en compte l’argent qu’elle lui tendait et lui rendant habilement. De toutes façons, elle ne s’en rendrait pas compte, elle était beaucoup trop éméchée. Elle avait fait beaucoup trop attention Bird, si bien qu’elle avait fini par dormir chez Jodie, lui tenant les cheveux pendant qu’elle vomissait, la changeant et lui enfilant son pyjama sous les grognements de Jodie qui lui expliquait où se trouvait le st graal. Bird avait dormi au bout du lit, restée au bout du fil avec Andrea, s’endormant au téléphone avec son amoureux pour qu’il ne s’inquiète pas. Puis quand le sommeil avait percé à travers le volet, Bird s’était levé pour rentrer chez elle, se doucher et partir en cours. Puis une semaine était passé, elle n’avait pas travaillé jusqu’à ce soir. Et quand elle voit Jodie qui entre, elle termine de servir la bière au client avant de lui faire un petit signe. « Est-ce que tu étais bien ? Comment ça ? » Bird est étonnée, elle ne comprend pas grand chose mais elle n’en dit rien. Elle lui sort un coca-cola, et lui tend, elle ne va pas lui offrir de l’alcool et elle ne va surtout pas prendre le risque de recommencer comme la semaine dernière. Bird rit un peu « Oui tu as dû répéter … trente fois que tu étais désolée. Et puis oui tu as vomi quand je t’ai ramené chez toi, je t’ai même tenu les cheveux. » avoue t-elle en riant un peu. Puis elle fronce les sourcils quand elle se rappelle de ce qu’elle avait dit « Qu’est-ce que tu crois exactement pour me demander si tu étais bien ? » Elle avait bien une idée mais jamais de la vie elle tromperait Andrea. « Et j’ai fini la nuit au bout de ton lit au téléphone avec Andrea, parce qu’il s’inquiétait de ne pas m’avoir vu après mon service. Et il m’a dit que j’étais un saint-bernard, je ne comprend pas pourquoi. » prononce t-elle en souriant avant de prendre une gorgée du verre d’eau qu’elle se cache à côté des divers sirops. « Mais ta tête, ça a été ? »


- - She was a beautiful dreamer. The kind of girl, who kept her head in the clouds, loved above the stars and left regret beneath the earth she walked on.
Revenir en haut Aller en bas

Bird ¤ Headache


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération