Sorry about the fight ! ¤Anthony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Silas Burrows

Silas Burrows
( ‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE. )
›› Cap Harbor since : 15/05/2018
›› Commérages : 393
›› Pseudo : Saphyr
›› Célébrité : Grant Gustin
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell la petite rousse
Sorry about the fight ! ¤Anthony Vide

Sorry about the fight ! ¤Anthony ✻ ( Ven 27 Sep - 22:54 )




Sorry about the fight !

Anthony & Silas

Une soirée, une seule de libre. Une seule où je pourrais m'éloigner du dynamisme et de la cohue. Et pourtant, je n'avais pas la volonté à cherche un endroit tranquille. J'aurais pu me poser dans le canapé, à l'abris chez moi.. Mon jolie derrière posait sur mon canapé moelleux, devant Netflix. Face à ces nombreuses séries populaires, dont on nous vente la pub. Je l'avais déjà fait, ce n'était pas gênant. Mais ce soir, j'avais besoin de bouger, de clôturer cette journée, sur une note plus festive. Mon choix s'était facilement porté sur un bar pas si loin de chez moi. Assez pour pouvoir y aller par mes propres moyens, et pour contenter ma flemmardise aigu, qui s'était invité à l'improviste.
Quelques minutes, l'agitation d'une rue, laissait place à l'ambiance d'un bar plein. Début de soirée prometteur, face à la nuit qui l'attendait. Ce flot était entraînant, les voix emportaient derrière le choc des tintements de verre. Qui donnait envie de faire partie de ces groupes formés le temps d'un instant. Mais avant que ça ne soit le cas, il te fallait ce liquide ambre et amer coulait dans tes veines. E fameux liquide, qui ne te mettait plus de barrières. Et franchement, si j'écoutais ma conscience, je savais déjà que c'était un plan foireux. Une alerte rouge clignait déjà devant tes yeux. « Mauvaise idée ! »

Deux, trois verres, une table de billard. C'était facile de s'inviter à une partie, parmi ce groupe... De quoi, de motards ? Je ne savais même pas, il en avait l'air en tout cas. Ils en avaient l'allure, le manteau en cuir... Trop prétentieux, pour une simple partie sans enjeux. Défiant son ego, ego que je ne savais pas retenir. Et pour l'instant, j'étais plutôt chanceux au jeu. Ce qui agaçait très sincèrement mes adversaires. Je pouvais le sentir, le voir à leurs mâchoires qui serraient à mesure de la partie.

« Excusez-moi les gars, besoin naturel ! On remet ça, dans quelques minutes ! » Je n'attendais pas de réponse de leurs parts. Pas plus qu'un geste, à part le mieux, remettant la queue de billard à l'un d'eux, entre les mains. Oui même pas peur, et j'avais même pensé me comporter autrement, ni même songer que ça pouvait les froisser. Comme je ne m'attendais pas à avoir un public, juste devant la porte. Après mes besoins. Une résistance de la porte, me posa à la pousser avec force.Car j'avais horreur qu'on me résiste. Bon j'aurais dû me douter de quelle chose, ce n'était pas normal, et encore moins quand un hurlement étouffait, dissimuler, parcourait l'espace devenu bien trop petit d'un seul coup. « Je n'attendais pas de groupies... » Je n'avais pas eu le temps, d'en rajouter que mon dos rencontré amoureusement, mais violemment le mur. La moitié des mecs rejoignant leur ami à terre, pour constater des dégâts. Et l'autre, déjà qui m'entouraient. « Je sais que vous êtes un peu vénère que je vous ai dépouillé au billard. Et désolé pour votre... Ami. En même temps, qu'est-ce que vous foutiez derrière la porte ! » «  Tu vas nous le payez ! » Ouai bon, ils étaient un peu en colère. « Attendez, vous êtes au moins dix... Comme l'indique la régle, j'ai le droit de demander un joker, pour le 50/50 c'est mort, je vais prendre de l'aide de l'extérieur ! » Oui, sur cette pointe d'humour, il n'y a que moi qui en rigolait... Ça m'avait laissé de temps pour laisser un message à Anthony.Tu connais le film Sauver Willy ? Et bien Willly, c'est moi, vient au bar Silverlake. N'attends pas trop, tu vas me retrouver noyer dans un verre d'alcool ! C'est simple, un peu long, et je croisais les doigts pour qu'il ne prenne pas ça pour une plaisanterie, à en laisser son portable loin de lui.


a thousand
SHADES OF LIFE
You'll get great material, meet some fascinating characters and the skills you develop will give you greater compassion, insight and range with the people you create on the page ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Anthony Di Marzo

Anthony Di Marzo
( ‹ I'M A SPECIAL KIND. )
›› Cap Harbor since : 22/09/2019
›› Commérages : 113
›› Pseudo : bella ciao
›› Célébrité : jaime lorente
Sorry about the fight ! ¤Anthony Vide

Re: Sorry about the fight ! ¤Anthony ✻ ( Sam 28 Sep - 15:23 )



Sorry about the fight ! ¤Anthony JKHT9HW
sorry about the fight
song † w/"silas"
Depuis une semaine on avait prévu nos repas avec mon frère et ma soeur, mais j’avoue qu’au dernier moment je voulais tout annulé parce que je suis au bout de ma vie, je suis plus que fatigué mais aussi parce que je n’ai plus trop de force pour me bouger. Sauf que non, il le faut, il faut que j’aille les voir mais aussi si j’annule encore une fois ils vont m’en vouloir. Au lever je parle avec ma soeur par message, mais aussi je lui demande si elle peut me garder Katsya pendant deux jours. Elle accepte totalement. Ses deux jours, normalement sont pour réviser mais je crois que je vais faire du canapé, cuisine, manger, canapé et surtout Netflix. Mais bon je ne le dis pas à ma soeur même si elle s’en doute fortement malgré tout. Alors que j’avais préparer les affaire de la petite, puis une fois le repas passer, je profite d’eux et de ma fille avant de rentrer chez moi. Ca me fait toujours autant bizarre quand Katsya n’est pas mal, mais je suis quand même au calme. Je profite de sortir Django, une petite balade tranquille alors que la nuit c’est installé. Je rentre tranquillement chez moi, j’ai pris italien sur le chemin, je n’avais pas envie de me faire a manger ce soir. Je m’affale sur le canapé avec ma nourriture sur la table basse. Allumant la télé, puis j’active netflix. Sortant mon plat, je viens alors me choisir un film, d’action de préférence. Un film que je n’ai pas encore vue pour le coup. Je mange tranquillement alors je suis captivé par la télé. Quand je suis rentré j’en avais profité pour enfiler un jogging simplement parce que mon jean me serrait un peu de trop. Alors que je viens appuyer mes pieds sur ma table, collant mon dos dans mon canapé, je reste toujours captivé par la télé. Katsya n’a pas de soucis sinon ma soeur m’aurait déjà appeler, je suis tranquille. Je sais que je devrais me mettre a mes cours mais, non je n’ai pas envie. J’aurais pu appeler quelqu’un pour qu’on passe la soirée ensemble, mais je suis mon asociale aujourd’hui, je reste un peu seul. Ca fait longtemps que ça ne m’est pas arrivé pour le coup. Après avoir fini mon film, j’enchaîne sur une série. “Baby” je regarde d’où elle vient. Italie. Parfait pour moi. Je viens alors mettre les voix originales puis je la lance tranquille. Quand j’entends mon téléphone sonner je viens regarder qui c’est. Toi. Je fronce doucement mes sourcils puis je lis ton message : “Tu connais le film Sauver Willy ? Et bien Willy c’est moi, vient au bar Silverlake. N’attends pas trop, tu vas me retrouver noyer dans un verre d’alcool”. Je soupire doucement en levant un peu les yeux au ciel. Est-ce que c’est une blague ? Je ne sais pas. Mais en général tu ne m’aurais pas dit ça comme ça. Je mets sur pause ma télé, je vais dans ma chambre enfilant mon jean je t’envoie un message. “J’arrive j’espère qu’t’es pas dans la merde !” ce qui ne m’étonnerait pas. Je coupe ma télé, laissant mon chien à l’intérieur puis j’enfile ma veste. Passant mon téléphone dans la poche de celle-ci. Enfilé mes baskets puis je me dépêche de me diriger vers le Silverlake comme tu m’as dis. Je ne sais même pas si tu me réponds à mon message mais en réalité je speed de le pas parce que d’un côté je n’ai pas envie de te retrouver la tête emboutis dans le bar. Je passe les portes, passant une main dans mes cheveux en te cherchant du regard. Je m’avance dans le bar, mais j’entends du bruit au niveau des toilettes. Je soupire doucement en murmurant. « Bordel Silas... » Je m’avance rapidement, puis je vois cette bande de motard. Sans gêne pour ma part ni peur en réalité je m’avance dans le tas, mais aussi j’en pousse quelques uns pour te rejoindre. « Silas ? » Je pouvais sentir les regards méchants mais aussi de travers que peuvent me lancer tes petits copains que tu as dû énerver. Quand je te vois je t’attrape par la veste. « Toi, avec moi. » je commence à te tirer vers moi sauf que l’un d’entre eux se mets face à moi. « Lui il reste ici, toi tu dégage. » voix grave, grasse par la clope mais je soutiens son regard. « S’il reste, je reste. Laisse moi passer s’non ça va mal se passer. » Je le regarde puis je regarde ceux qui sont autour de moi. Tu me connais, je peux avoir le sang chaud et pas qu’un peu, mais aussi que malheureusement pour eux je sais très bien me battre ce n’est pas pour rien que tu m’appelles à la rescousse quand tu es dans la merde. Ma mâchoire se sert un peu quand je vois qu’il ne se bouge pas et je viens te glisser. « Qu’est-ce que tu as fais pour foutre en rogne des motards ? » je te regarde en haussant doucement un sourcils. Tu arrives toujours à choper les pires personnes dans ses cas là et je ne sais pas comment tu fais. d’un côté c’est amusant, mais de l’autre, j’ai pris l’habitude.


un cuore spezzato
craing man ▬ sei partito senza nemmeno dirti addio, ma ho il nostro futuro nelle mani. Farò di tutto per renderla felice, te lo giuro. Non mi arrenderò mai. ti assomiglia, a noi sembra nostra figlia.
Revenir en haut Aller en bas

Sorry about the fight ! ¤Anthony


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération